démâter et ( ou ) remâter à l'aide d'une échelle à plusieurs brins

je voudrais démâter mon first 210 . Longueur 9 _ 10 m environ masse supposée 30 KG maxi . vous pouvez rectifier .
Je n'ai jamais démâter un voilier . Il est prévu que je monte au mât d'un bateau dans quelques jours ,( en fait non ! C'est le proprio qui monte Moi j 'apporte le matos et j'assiste , au winch ) aidé d'un jumar et d'un prussik puis d'une échelle de corde attachée au jumar . Le jumar pour tirer et assurer , le prussik pour assurer et bloquer quand on remonte le jumar

Une aide supplémentaire est obtenue avec le winch , qui sera aussi le moyen de descendre
Je dois monter au mât de mon bateau également .( là c'est moi qui monte ) mais en fait je préférerais démâter pour travailler à l'aise .
Je vous suggère alors une idée peut être pas si stupide que ça
;
Cette idée est de démâter à quai à l'aide d'une échelle à plusieurs brins .
Le haut de l'échelle reçoit un coussinet pour bien enrober le mat et le caler latéralement.
Le pied de l'échelle est posé a l'arrière du bateau , contre coque .
L'échelle fait 6 mètres Le haut de l'échelle arrive environ au milieu du mât
Les hauban sont détendus l'étai est libéré et un complice gère a l'avant du bateau , à l'aide d'une drisse la descente conjointement avec un autre complice et moi même ( plus on est de fous plus on rit ) qui gérons
avec l'échelle ( en alu bien sur hyper léger ) en reculant .

Dès le départ l'angle n'est pas trop fermé puisqu'il est de l'ordre de 45 °
.( angle mat échelle )
Au fur et à mesure de la descente le couple moteur augmente mais l'échelle recule et l'angle avec le mat augmente pour atteindre 90 °
Il me semble que l'on doit gérer sans difficulté la situation .
Mais un problème se pose . Il faut interdire au mat de glisser sur l' échelle ou plutôt interdire l 'échelle de glisser sur le mat vers l'avant . Si on peut la mettre au dessus de la flèche c'est bon . Si non elle doit être attachée , mousqueton sur une drisse .( dernier barreau )
L'idée est alors de conserver un angle de 90 ° entre mât et échelle jusqu'à la fin de la descente ( en tout cas jusqu'au mât à bout de bras ) en reprenant au fur et a mesure , des barreaux .
Le principe est réversible , pour le remâtage
Le contrôle latéral de l'opération si nécessaire peut être obtenu à l'aide de brins solidaires de l'échelle
Pourquoi pas ? Qu'en pensez vous ?
ça ne me parait pas plus compliqué que les grimpettes risquées ( comme toutes les grimpettes ) pour de surcroit travailler dans de mauvaises conditions une foi la haut .
Ceci dit le mât d'un First 210 est long (dans les 9 - 10 m ) mais de petit diamètre . Je ne connais pas sa masse . C'est peut être démâtable de façon trè simple à deux où trois individus .

je proposerai la technique avec un dirigeable la prochaine foi .

:tesur:

L'équipage
05 avr. 2019
05 avr. 2019
1

c'est medrano ?
alain :-)

05 avr. 2019
0

Heu,
la première question a se poser si l'on envisage un matage / démâtage autonome, c'est que se passe t'il en pied de mât.

05 avr. 2019
0

fait comme ça ce sera moins drôle qu'avec l'échelle, mais un peu plus safe ;-)

06 avr. 2019
0

bonjour

Moins drôle je ne sais pas mais c'est très intéressant . Je vais sans doute étudier la piste et l' adopter
merci Cezembres :pouce: :pouce: :pouce:

05 avr. 201905 avr. 2019
0

suppression du message après erreur destination

05 avr. 2019
0

J'avais préparé une petite formule pour fritz the cat qui est partie de façon inopinée ailleurs , peut être ici . Excusez moi
J 'ai regardé votre vidéo . Très bien . Et c'est un 210 .Je vais l'étudier de plus près sur le bateau .

Pour ce qui se passe en pied de mât c'est très simple .Dans mon cas il pivote sur un axe . La méthode implique ce détail afin que celui ci ne se dérobe pas
J'ai cogité cela , ce matin , en voyant mon échelle sur la pelouse . J'ai l'échelle et le port est à ma porte .
Mais l'idée passée ( et communiquée ) la suite dans celle ci s'est concrétisée par une petite ballade sous la pluie et à pénible coups de rame , contre vent et marée j' usqu'a mon first 210
De toute évidence , 6 m pour l'échelle c'est insuffisant . J'arrive trop bas sur le mât Il basculera en avant .Il me faudrait 8 m ( qu'est ce qu 'il est haut ce mât de 210 Ceux des voisins sont tout petits .
Il faut que le mât pivote au moins en son milieu pour qu'a l'avant ce soit gérable
La bôme est chiante aussi . on l'enlève
En observant des mâts voisins , bien plus courts mais plus trapus surement aussi lourds donc , voir plus , La technique me parait vraiment réalisable , efficace et très rapide une foi les choses en main .

.
Mon voisin de port possède un Kerlouan qu'il doit démâter également , en eau .
Pour cela il fait appel à un deuxième bateau qui retient la descente .
Pas plus rassuré !

Courtoisie

05 avr. 2019
0

Cezembre, elle est bien ta vidéo, moi, je me serais repris sur l'étrave.
Sur mon T3, je me servais de la bôme pour mater, latéralement, le mat était maintenu.

05 avr. 201905 avr. 2019
0

Tu te complique la vie avec un truc casse-g... à mon avis.
Tu démâte sur l'eau ou à terre ?
Dans les deux cas la méthode présentée dans la vidéo me paraît bien meilleure et infiniment plus sécurisante que ton échelle.
(je pratique le voilier transportable en permanence, donc quelques mâtages et démâtages à la clé).
Si je peux t'aider en répondant à des questions, n'hésites pas à poser toutes les questions que tu veux car il n'y a jamais de questions bêtes, surtout quand ta sécurité est en jeu.

05 avr. 2019
0

si on ne dispose pas de grue on d'un système sûr pour démâter .
on peut toujours le faire en mettant deux voiliers à couple et démâter avec leur drisses de génois ou de gv en mettant une cravate sur le mat avec une retenue reprise sur un winch pour régler la hauteur .
alain

05 avr. 2019
1

Hé les gars, c'est un FIRST 210 avec un mât dont le poids ne doit pas dépasser les 20 kg tout mouillé et prévu pour ça donc articulé sur son embase.
Absolument pas besoin d'échelle, de grue, d'un autre voilier ou de tout autre bidouille.
L'idéal serait qu'il soit sur une remorque, pour utiliser tranquillou le treuil de la remorque afin de faire descendre le mât gentiment en arrière.
Sinon se servir du palan de grand voile.
Prévoir juste deux bouts pour le stabiliser en latéral.
Et penser à utiliser, si possible, le tangon de spi pour s'en servir comme chèvre.
Sinon n'importe quel bot de bois suffisamment rigide et long pourra faire l'affaire.
Curieux que le gars, sur la vidéo, n'ait pas attaché son palan de grand-voile au point d'arrimage de l'étais avant. D'ailleurs je crois bien qu'il s'en aperçoit à la fin, lorsqu'il galère bienpour finaliser son mâtage...
Quant à vouloir "monter au mât"... je ne sais pas combien du pèse mais ça risque fort de coucher ton First à l'horizontale.
Nan, fais simple, pas cher et surtout en sécurité.

06 avr. 2019
1

Bonjour

Cette méthode ( vidéo ) est bien séduisante . Je vais m'y intéresser de pus près.
Monter au mât ne me tente guère . Monter c'est une chose . Ensuite il faut y travailler ( ampoule feu , girouette à installer ) C'est bien ce qui me fait m' intéresser au démâtage .
Dans ma tête c'est simple mais sur le pont c'est compliqué . De toute façon je constate que mon système échelle n'est pas adaptés a un first 210 .
C'est bien d'insister sur la sécurité .

06 avr. 2019
0

d'abord on construit un pont à la bonne hauteur .
après on amène le bato dessous , pour pouvoir attraper la tête de mât et le reste c'est de la rigolade . :reflechi:
alain

06 avr. 201906 avr. 2019
0

Le système de matter à terre avec une échelle à plusieurs brin m’a sauvé la mise à la mise à l’eau de mon serpentaire. Nous étions trois. Impeccable.

06 avr. 2019
1

Très bien tout cela . Très bien . Cocktail instructif pour un ignorant en la matière .
Merci de vous intéresser au problème . Je ne veux pas faire n'importe quoi non plus !

Vijk tu sauves la mise

07 avr. 2019
0

l'effort important est au depart ,il faut soulever le mat ,probleme c'est que l'on n'a pas les bras assez long .. alors on pense a l'echelle .. un autre outil tout simple :une fourche que l'on place sous les barre de fleche ça rallonge les bras

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

Après la pluie...

  • 4.5 (163)

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

mars 2021