démâtage Sangria

Bonjour à tous,
je suis propriétaire d'un Sangria du '74 et, lors d'une casse d'un bas hauban avant de cette été, je veux démâter et remplacer tous les autres haubans et les pataras, que j'imagine être originales du bateau.
Pour le démâtage j'utiliserais la technique avec le tangon comme chèvre et le palan de l’écoute GV fixé entre le bout du tangon et la fixation de l’étai.
La question que je pose est si avec mon pied de mat (voir pj) je peux basculer le mat que pivotera en s'appuyant sur l’arrêt du profil alu arrière du mât (je pense qu'il n'y a pas une plaque tout au dessous du profil) et si le poids peut l’abîmer pendent la rotation de presque 90°

Merci par avance des vos conseils!

Et pardon pour les erreurs, la français n'est pas ma langue mère!

Damiano

L'équipage
05 nov. 2017
05 nov. 2017
1

Bonsoir Damiano,
A première vue ton pied de mât ne permet pas le basculement, il faudra soulever le mât pour démâter, avec une grue.
Félicitations pour ton français.

05 nov. 2017
1

S'il s'agit uniquement de changer le haubanage, tu peux le faire sans démâter, en te servant des drisses de GV et de foc pour bien tenir le mât et en les remplaçant un à un.

05 nov. 2017
0

Pour l'avoir déjà fait moult fois sur mon canote hollandais mat de 9 m et des .. prévu pour ça, avec ses jumelles impecables, je te garantis qu'un démâtage sans cette accessoire et la technique qui va avec, passé un mat de 5 m de haut ,te promet un beau vrac sur la tête .

05 nov. 2017
2

Bonsoir, démâter ton Sangria te permettra de TOUT contrôler.
Pour ce faire, pas besoin de grue: tu mets ton bateau "à-couple" entre deux autres(peu importe la taille) avec les mats alignés, puis tu frappes les drisses de spi de tes "voisins" sous tes barres-de-flèches et tu les raidi.
Tu peux ensuite déconnecter tout ton gréement dormant, plus les cables électriques, puis lever légèrement ton mat à l' aide des winchs de drisse de spi de tes voisins, quelqu'un au pieds de mat pour le guider et le descendre en douceur jusqu'à le poser à l'horizontal.
Faire l'inverse pour remater.
A trois personnes, çà va aussi vite qu'avec une grue, et c' est même plus sûr par vent soutenu.
Gorlann

05 nov. 2017
1

l'idée se conçoit ,et dans l'absolu on peut toujours se débrouiller avec rien, et même on doit . MAis il faut avoir gouté ce moment délicieux, ou plein de bonne volonté, d'envie et de force, l'espar retenue par quelques ficelles arrive à un 'moment' que la physique appellera la logique des faisabilité, et ou le client reprendra sa place de petit bras avec des petites jambes, et petit cerveau .Pour démâter- a l'aise- sans jumelles le mieux c'est d'avoir deux voisins sympa qui te prêtent leur drisse pour coucher le truc.

05 nov. 2017
1

Merci à vous tous!
Je pense que les drisses des bateaux des voisins sera la solution!
Damiano

06 nov. 2017
2

Je te conseille fortement d'utiliser une grue....si tu préparés tout à l'avance le temps d'utilisation de la grue est très réduit donc un coût minime ~ 50€. Bcp moins cher que des dégâts sur ton bateau ou ceux de tes voisins.
Sur le Sangria le pied de mat est le point le plus fragile. Lors d'une tentative manuelle sur le mien pourtant sur une rotule, mon mat s'est désolidariser de la semelle et s'est craché mon ami au pied de mât n'a rien pu faire.
De plus sur le Sangria le rouf va t'empêcher de descendre le mat suffisamment bas pour le récupérer sur l'arrière du bateau. Il te faudra donc déplacer le pied de mat vers l'avant avant de pouvoir l'allonger.
A toi de voir mais la grue reste le plus simple. ...
Bonne tentative

06 nov. 2017
1

Bonjour Stephane,
En effet je n’avait pas pensé à l’hauteur du roof…
Je vais demander un devis pour la gru, par contre la solution des drisses des bateaux à côté, si bien alignées et synchronisées devraient faire le même boulot de la gru. Ou j’ai loupé quelque chose?

Damiano

06 nov. 2017
0

Techniquement faisable mais, à voir quand même si la manip est autorisée par le règlement du port.
Et en cas de sinistre ou accident il faut en assumer les risques.

06 nov. 2017
0

le règlement du port ......he ben !

06 nov. 2017
1

la manip des 2 drisses avec les 2 bateaux à coté n'a rien de dangereux puisque on lève le mat avec 2 drisses. le meme principe qu'une grue.
il faut uniquement être 4 personnes:
1 sur chaque bateaux à coté pour controler les drisses, la syncrhonisation n'a pas besoin d'être au cm près.
2 autres sur ton bateau pour guider le mat à la sortie et ensuite le faire basculer quand il est suffisamment en l'air.
On peut meme le faire avec un mat emplanté.
Regardez à chaque fin de régate avec des j80, bien souvent tout le monde procède comme cela sans aucun risques alors que le mat est bien plus grand que celui d'un sangria, mais certes un peu plus léger.

07 nov. 2017
0

Le tout est de trouver 4 personnes minimum d'avoir l'accord de 2 bateaux voisins et de trouver une date commune. Pas impossible mais pas simple...de plus il faudra au minimum payer un coup à tout ce ptit monde.... :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre:

07 nov. 201707 nov. 2017
0

La meilleure solution,si tu ne veux pas dépenser, c'est, comme déjà évoquée, le démâtage entre deux bateaux,c'est facile et sûre. Il y a toutefois deux conditions à respecter:
-Que les bateaux "grues" aient des drisses fiables.
-Avoir l'accord des deux propriétaires. Pour moi, c'est impératif, et perso je n’apprécierai pas du tout de voir un mec utiliser mon bateau comme grue sans mon accord et sans ma présence.

07 nov. 2017
1

En effet connaissent mes voisins, leur payer un coup ça me coûterait plus que la grue!!????????

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (80)

Perdu à Paris

mars 2021