Démâtage par rupture d'un câble de haubanage

Bonjour,

Je lance ce sujet pour rechercher des expériences de plaisanciers car je ne trouve nulle part de compte rendus montrant photos à l'appui les zones du câble où la rupture s'est produite et par là même si une surveillance de ces zones au départ de chaque navigation ne serait pas suffisante plutôt qu'un échange préventif de systématiquement tous les dix ans.
Je constate que beaucoup de gréements ont plus de trente ans et semblent sains en apparence.
Y a t il des signes précurseurs ?
D'autre part, lesquels de ses câbles sont le plus souvent en cause, hauban, bas haubans, étai ou pataras ?

Merci d'avance pour vos réponses.

L'équipage
21 déc. 2010
21 déc. 201016 juin 2020
0

sur un bateau de 6 ans,
gréement Selden : rupture probablement dûe à une tension insuffisante des galhaubans. Pas de démâtage, car vu à temps! :-(

21 déc. 2010
0

De la chance
Bonjour à tous,
Cet été j'ai failli démater, rupture de l'étai juste après un virement de bord au près,force petit 5 B, heureusement pas de dématage, mais une vérification régulière en tête de mat m'aurait fait voir des brins cassés au sertissage et m'aurait évité une réparation en urgence et une partie des vacances gâchées.
A+
Marcellin

21 déc. 2010
0

.
Salut,

J'ai fait examiner et régler mon gréement cet été, le technicien était très compétant (20 ans de métier). Il m'a dit qu'en générale l'étai faiblissait en premier puis le patara.
Il m'a aussi dit que mon gréement pouvait faire 15 ans (il en à 10 et à peu servi).
Quand j'avais acheté mon ancien voilier (Brin de folie) il y avais 2 haubans qui avait des gendarmes (d'origine 28 ans). J'avais tout changé.
Il m'a aussi dit que les gens qui démâtaient ne naviguai plus de la même façon après, c'est une expérience assez traumatisante...
Pour l'instant je monte au mat plusieurs fois dans la saison pour vérifier qu'il n'y a pas de gendarmes.
Je vais changer mon gréement sur plusieurs années moi même.

21 déc. 2010
0

encore des photos !
Bonsoir,

Merci Papy Boom pour le cliché, d'autres peuvent ils envoyer des photo des endroits de rupture ou de détoronnage et faire partager leur expérience et leur analyse?

Merci

21 déc. 201016 juin 2020
0

bonsoir, cassé mon étai
début octobre. en cause un manque de cardan. mais le mât est resté bien en place. je venais de virer de bord force 4/5. Bang!!!et tout qui tombe doucement et base de l'enrouleur tordue. réparé depuis et testé dans du 35 noeuds au prés.

21 déc. 2010
0

J'ai démâte il y a 4 ans
La cause du démâtage un bas hauban dont l'axe de fixation sous les barre de flèche a vraisemblablement casse.

C'était au près par force 7 , 1,5 mille après avoir franchi les passes du,port de Dieppe, 'mon fils était a la barre pendant que j'étais dans la cabine pour arrêter le moteur. D'après lui le mat est tombe lentement sous,le vent comme dans un dessin anime. Dans un premier temp nous avons esaye en vain de tenter de remonter le mat a bord mais avec les voiles le poid de la bôme et du mat plus le vent et les vagues impossible. Donc afin de protéger la coque j'ai du avoir recourt au gros coupe boulon de chantier que j'avais a bord en cas ou j'ai coupe tous les haubans , les drisses, largue toutes les écoutes et virer l'axe de maintien de l'enrouleur, tout est parti par le fond. Entre temps j'avais appelé le port de Dieppe,pour leur signaler mon démâtage et leur demander de rester en alerte si j'avais besoin d'assistance pour rentrer au port,ce qui n'a pas été nécessaire car j'ai pu rentrer au moteur sans problèmes.

22 déc. 201016 juin 2020
0

Mât en bois
.

22 déc. 201016 juin 2020
0

.
L'équipage mettait en cause l'étai.

22 déc. 2010
0

Lse ruptures
ont souvent lieu au niveau des sertissages. Il est évidant que c'est le point faible. Les enbouts Norsman ont la réputation d'êtres beaucoup plus fiables, C'est cher mais si cela se confirme, ça vaut le coup et c'est facile à monter.
Autrement il faut faire attention lorsque l'on démâte (avec la grue), de ne pas tirer ou accrocher une extrémité de hauban. On à vite fait de la tordre et cela devient évidement un pont faible.
Et le monotoron dans tout ça?

22 déc. 2010
1

l'etai
et les bas haubans sont les plus sollicités donc a surveiller en general un cable ne casse pas en son milieu donc oui on surveille les terminaison basse et haute mais arreter avec vos norsemam j'en ai deja vu avec des torons casse meme que le gars en revenait pas et n'avait rien vu
mais apres l'avoir demater et tortiller un peu le cable 3 sur 8 etaient mort...
de plus j'ai aussi vu un 38 pied dematé a cause de la rupture d'une chappe sur un haubans...
celui ci avait fait l'impasse sur le changement des ridoirs et du coup l'assurance a fait l'impasse sur le fait que son greement avait ete changer...

je tiens a rappeller que au moins 80% des voiliers dans le monde sont grées avec des sertissage et que si les mats tombaient aussi souvent qu'a vous ecouter y'a longtemps que je serais millionnaire ...

22 déc. 2010
0

Les terminaisons
Pour répondre a Lebigorneau

Les terminaisons Norseman nécessitent un grand soin lors de leur mise en place . J'ai déja connu un cas ou l'on n'avait pas utilisé le bon cone , il existe des cones différents pour les différentes variétés de cable . J'ai vu aussi le cas d'un hauban monté avec un embout Norseman qui ne correspondait pas au diamètre du cable ! Ici même sur ce forum , il y avait un copain qui préconnisait de réutiliser les vieux cones lors du changement du cable .
Néanmoins , lors d'un montage dans les règles de l'art , les embouts Norseman sont plus fiables que les embouts sertis . Ce qui ne veux pas dire , évidemment ,qu'ils vont lacher a coup sûr.Le problème avec les sertissages , c'est qu'ils sont parfois montés avec des presses bon marché qui ne garantissent pas une bonne liaison avec le cable . Seules les grosses boites ont les moyens d'éprouver la pièce de gréement avec certificat a l'appui . De plus le pressage affaiblit parfois l'inox de l'embout ,a surveiller de près , donc , et de préférence , faire faire son gréement chez les gros spécialistes plutot que chez l'artisan du coin , c'est bien dommage , mais c'est comme ça .

Amicalement - Joël

22 déc. 2010
0

oui
c'est bien mon avis aller chez un gréeur plutot qu'au chantier du coin qui fait un peu de tout et un peu de rien ...

22 déc. 2010
0

Désolé
mais pour Norsman, c'est reconnu des spécialistes, évidement ça doit être bien monté...
En es-tu un (à te lire)?
Pour le monotoron qu'en est il?

23 déc. 2010
0

mimivivi
Les qualités du Norsman sont en effet reconnu par les gréeurs.
Certains enrouleur sont même monté systématiquement avec des Norsman. (l'embout devant être monté après passage du câble dans le tambour)

Cependant, les gréeurs reconnaissant également les qualités des embouts sertis.
La majorité des câbles sont fait avec.

Pour le bricolo l'usage d'embout serti est impossible car nécessite un outillage précis et couteux.

Le Norsman plus cher, plus long a installer est installable avec sa bi... et son couteau sur le coin du quai.

La vrai différence est là.

Tous le reste n'est que bruit de ponton.

22 déc. 2010
0

un pro
c'est ce que je voulais dire ;-)
Dans ce cas, précise...

23 déc. 2010
0

Instable?
que veux-tu dire par là.
J'avais monté un étai en Norsman sur mon Rêve d' Antilles, il y à bien longtemps. Ça se fait avec un bon étau et les bonne clés si je me souviens bien.
Pour les gréeurs, leur choix est tourné vers le rapport qualité/rendement, comme n'importe quelle entreprise...
Ce qui est certain aussi c'est qu'il y à des imitations de Norsman, sans garantie quand à la qualité...

23 déc. 2010
0

Houps!
Je change de lunettes :-D

23 déc. 2010
0

C'est quoi
tout le reste?

22 déc. 2010
0

Des erreurs qui pardonnent et d'autres pas
Bonjour

Il y a de nombreuses années j'ai failli démater au milieu du Golf de Gascogne parceque nous avions mal assuré un axe de ridoir .
Le mat n'est pas tombé mais il a pris une forme de S , et salement fouetté avant que je puisse changer de bord . Nous avons réparé en fixant un bout de chaine avec des serre-cables : impossible de remettre le ridoir en place .
Quelque temps plus tard ( je n'étais plus a bord )le même bateau a dématé en plein milieu de l'Atlantique a cause d'une mauvaise conception de l'épontille de mat : dans le gros temps , le mat a tellement pilonné sur l'épontille que celle ci s'est tassée , rendant le gréement lache . Le couple qui était a bord a mis trois mois a rejoindre l'autre bord , plus d'eau a bord , ils ont distillé l'eau de mer a l'aide de la cocotte minute , mais ça c'est une autre histoire !

Amicalement - Joël

22 déc. 2010
0

pen duick 6
avait demate da la meme maniere
lors de son premier dematage en route vers Rio
croisillon entre l'epontille et le mat trop faible d'ou un affaissement du mat et un manque de tension dans le dormant puis boumm...

22 déc. 2010
0

Démâtage avec un gréement de 11 ans...
Lorsque j'ai acheté mon Brin de Folie en 1989 à Dakar, le bateau avait un peu plus de 11 ans et quelques années passées sous les tropiques chaudes et humides;
J'ai voulu remonter mon bateau vers St Malo en 07/1990, et un matin à 07h00, à 90 NM dans le NW de Nouadibou, vent 5B au près/bon plein tribord amure, sous régulateur d'allure, mer avec creux de 3-4m, bateau trop chargé avec ravitaillement pour 3 personnes pour 2 mois,surtoilé à ce moment car l'équipier de quart (Nul de chez Nul) somnolait walkman sur les oreilles, le mât s'est rompu juste au dessus des barres de flèches,dans une retombée brutale du bateau;
Après examen du gréement, c'est le hauban tribord qui s'est rompu au niveau du sertissage.
En fait le cable inox était complètement rongé à coeur mais il aurait fallu une radiographie pour le voir;
Mon bateau a été sauvé mais c'est une autre aventure inoubliable et je navigue toujours avec, cette aventure (où mésaventure) nous lie tous les deux. :-)

22 déc. 2010
0

effectivement ......;;
un dématage est assez traumatisant ;surtout de nuit . galere pour tout ramener à bord.
un voilier sans mat devient completement instable par mer formée .
recette : une paire de jumelle , monter au mat , et ne rien croire ,juste vérifier de visu .

22 déc. 2010
0

une question
est ce que le fait de prendre les deltas, à l'aide d'un pied à coulisse, du mat règlé. Détendre le gréement pendant un hivernage long puis reprendre les réglages par la suite permet de soulager significativement le gréement dormant ?

22 déc. 2010
1

Quelques fois pour une piece à 3 €
Au cours du grand prix multi50 à St Quai Portieux, le vendredi, Délirium à vu son mat tomber pour une goupilles fendue de l'axe bas de l'étai. cette goupille avait été déjà changée la semaine précédente. le mat + de 25 m est tombé doucement et n'a pas causé de blessé ni dégât important.
Le dimanche il participait aux régates.
Donc vérifier non seulement le gréement mais aussi les goupilles.

22 déc. 2010
0

goupille fendue cassée,
ça m'est arrivé aussi entre Bermudes et Açores, l'étai s'est détaché, heureusement vent pas trop fort, l'étai largable à poste a tenu le mat; fini le trajet jusqu'à horta sous trinquette, avec drisses pour tenir le haut du mat.
Il vaut mieux remplacer ces axes d'étai par boulon + écrou.

18 juil. 2016
0

Bonjour,
il ne faut surtout pas affirmer que l' on peut remplacer un axe de ridoir ou de latte d' étai par un boulon!
Si tu remplace un axe de 12 mm par un boulon fileté jusqu' en tête de 12 également, tu va assurément prendre ton mat sur la tête.
Il faut pour celà impérativement que le boulon ai une longueur sous tête non filetée égale a la largeur totale de la chape ou des lattes et mettre écrou et contre-écrou.
Gorlann

17 juil. 2016
0

moi, ça vient de m'arriver... le 14/07/2016 !!!
Une goupille fendue 2x plus petite que le trou qui la recevait dans l'axe d'étai. Il semblerai qu'au fur et à mesure des virements de bords la goupille a réussi à passer au travers des trous de la chape et l'étai a lâché.
On a réussi a tout remonter à bord, on a rien eu à cisailler, par contre il va y avoir des frais.
J'avais fait appel à un gréeur pour remâter et regréer mon bateau, comme quoi... :-((

22 déc. 2010
0

Parait même
que le plus fiable c'est les cables galvanisés avec une épissure autour des cosses. Bien sûr, peinture, etc.. Mon oncle avait un ferrociment équipé comme ça, mais c'était une toile d'araignée et on pouvait perdre un hauban ou un étai, il y en avait un autre dérrière ! Autre époque..
Et il me semble aussi que Sarma testait ces haubans et les garantissait assez longtemps..

22 déc. 2010
0

Dématage
au près dans 25 Kts dû à la rupture d'une chape 2 ans après le changement total du gréement.

22 déc. 2010
0

ça c'est interressant
"Dématage au près dans 25 Kts dû à la rupture d'une chape 2 ans après le changement total du gréement."

mais quelle est la suite ?

Une chape de 2 ans ne doit pas casser, si elle casse c'est qu'il y a une cause "anormale"

  • gréement sous dimensionné
  • gréement mal conçu ou mal installé
  • chape défectueuse (exceptionnel si produit de marque ayant pignon sur rue).

y a t-il eu une expertise, qu'a t'elle conclue ?

22 déc. 2010
0

J'ai aidé un RM 1250
qui avait démâté devant St Vicente de la Barquera cet été à un mille de moi, le bateau était neuf. L'affaire est aux mains des experts mais il me semble que le mât est tombé lentement après un virement de bord. On a bataillé 2 heures sans pouvoir sauver les voiles mais en sauvant du bout, la bôme, le tangon et des poulies. Vent d'environ 15 nds, petite houle, beau temps quoi !

23 déc. 2010
0

dommage
ça aurait été instructif.

22 déc. 2010
0

Oui
tout a été fait comme il se doit. La chape en question faisant partie de ce qui est passé à l'eau....

22 déc. 2010
0

A saint martin ( antilles)................
il y a un gréeur qui avait l'habitude de couper avec une tronçonneuse tous les haubans qu'il changeait.
Rien à récupérer , quel sagouin !!!

23 déc. 2010
0

Je repose la question...
parce-que personne ne semble connaître. Pour mon Chatam 37, Gilbert Caroff me conseille un gréement monotoron. Qui à l'expérience de ce matériel et qu'en pensez-vous?

23 déc. 2010
0

monotoron...
c'est l'appellation pour le cable standard utilisé pour 99% des gréements

sinon, le rod, barre rigide en inox

et pis enfin, le textile en fibres exotiques (aramide, carbone, ...)

23 déc. 2010
0

ouhhhlaaa .....
bon courage !!

j'ai un copain qui vient de changer le sien sur un bateau de régate pur

quelle sinécure !

cher, très délicat à régler, impossible sans tensiomètre, beaucoup moins franc que le monotoron

mais bon, chacun fait ce qu'l veut ;-)

23 déc. 2010
0

Le monotoron
C'est ça

23 déc. 2010
0

C ça ...
en fait 19 brins torsadés

23 déc. 2010
0

Le Dyform
Le Dyform est une alternative entre le rond inox et le mono, non ?
Et beaucoup plus cher que le mono malgré un diamètre inférieur ?

23 déc. 2010
0

mimivivi
Je m’étonne que Gibert Caroff te conseille du ROD pour ton Chatam qui, autant que je sache, est un bateau de croisière à vocation hauturière. Mais bon je suppose qu’il a ses raisons.
Perso je n’en vois pas trop l’utilité pour un bateau comme le tien.

L’avantage du ROD par rapport au monotoron, c’est qu’il est plus résistant à diamètre égal, donc sur un bateau à vocation sportive, ça permet d’alléger le gréement. Il est également plus raide, moins « élastique » que le monotoron, ce qui peut aussi constituer un avantage.

Les inconvénients c’est d’abord que c’est très cher et que tu n’as aucun signe avant coureur d’une rupture imminente, contrairement au monotoron sur lequel, en principe, il y a d’abord la rupture d’un fil qui t’annonce la catastrophe imminente (alors que sur du câble souple 7x7 par exemple la rupture d’un fil n’est qu’un simple gendarme qui t’annonce seulement une fragilisation).

Après effectivement il y le Dyform qui est un compromis entre les deux.

Mais pour ton bateau si j’étais à ta place je n’hésiterais pas, ce serait du monotoron.
;-)

23 déc. 2010
0

De qui veux-tu parler?
"as tu contacté le gréeur de san sebastien"

23 déc. 2010
0

comment couper le cable neuf
lors du changement du gréement? La solution facile : la tronçonneuse mais n'y a-t-il pas un problème de fragilisation du métal dû à l'échauffement de ce dernier? Dans mon raisonnement je me dis que ce n'est pas bien grave car l'extrémité du câble est dans l'embout (Norseman pour ma part )et ce n'est pas cette partie là la plus contrainte. Erreur ou pas? Quand à couper du câble de 12 ou de 10 à la cisaille je préfère même pas y penser. En somme comment faites-vous?

23 déc. 2010
0

A oui!
En fait c'est du rod que je veux parler...

23 déc. 2010
0

Domage
question solidité!

23 déc. 201016 juin 2020
0

Oups !
Ratée la tof

23 déc. 2010
0

le rod
ça pète d'un coup sans prévenir, on en a fait les frais sur un étai

23 déc. 2010
0

euh
faut pas dire n'importe quoi il existe des abaques et le tensiometre n'est pas obigatoire
sinon comme alternative y'a le dyform comme cable
mais pour un chatam le monotoron est tres bien

23 déc. 2010
0

Le rod ...........
est conseillé pour l'enrouleur .
j'ai vu un rod pété tout simplement soudé à une autre piece inox . il a traversé l'atlantique ainsi .
mimivi , as tu contacté le gréeur de san sebastien ?

23 déc. 2010
0

Oui
Je me suis complètement trompé, c'est du monotoron dont parles Gilbert Caroff!

23 déc. 2010
0

A défaut de l'équipement idoine,
je préfèrerais la scie à métaux à la tronçonneuse... ;-)

23 déc. 2010
0

a la scie a metaux
la coupe est tres propre et tres rapide mais si on est pressé on peut prendre une meuleuse quoi que le temps de la sortir la brancher la ranger vaut ptete mieux la scie

24 déc. 2010
0

et la cisaille a haubans ???
à quoi sert elle ???

a couper du cable ....

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

24 déc. 2010
1

je ne sais pas , mais en principe
on s arrange pour avoir à bord une cisaille dimensionnée en fonction du diametre que l on peut avoir a couper un jour!
ce n est pas souhaitable , mais ça peut rendre service .....

enfin quand j ai monter l enrouleur sur son nouvel étai il a fallu couper le cable de 5 cm avant de poser le norsman et ça l afait sans soucis avec la cisaille et c etait du 7 ou du 8 mm

mais la cisaille ne vient pas de chez un ship , elle vient d un quincailler qui fourni les pros , pas du tout la meme chose

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

24 déc. 2010
0

si je sais
que mon etai je l ai coupe a la cisaille quoiqu en dise ceux qui "savent "

apres si un jour j ai des haubans de 10 ou 12 , j aurai le coupe boulon qui est fait pour

24 déc. 2010
0

cisaille a haubans
sur du 10 ou 12 comme évoqué, je te suggère de faire un essai..

si tu arrives a couper c'est déja une prouesse.

si en plus la coupe est suffisament propre pour pouvoir poser un Norsman c'est que tu es un surdoué.

24 déc. 2010
0

Lorsque
ça m'est arrivé, seule la scie pouvait couper ces cables

24 déc. 2010
0

Quand on ne sait pas
:jelaferme:

24 déc. 2010
1

non
meme les pros n'utilise pas la cisaille sur du 10 et du 12 et la reglementation a bord exigeant une pince coupe hauban elle est aussi valable pour les bateaux a greement en rod alors...
y'a longtemps que j'ai a bord une scie a metaux qui permet en plus de couper les tubes de l'enrouleur a cas ou

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (98)

Perdu à Paris

mars 2021