delph 32

bonsoir

je m'interesse à ce modele pour remplacer mon aquila.
je navique en Méditerrannée (Marseille) souvent à la journée mais aussi une ou 2 croisieres de 15 jours/3 semaines par an.
Mon choix se porte sur ce bateau qui est pour moi un first 30 un peu plus spacieux et avec un lest plomb ,ce qui ne gate rien ..
Je me moque des performances au portant ce qui m'importe c'est de pouvoir remonter au vent dans du mistral établi ( bon pas 50 noeuds quand meme ...) , afin de pouvoir rentrer de Porquerolles ou de Corse sans attendre le vent d'est ou la pétole.
Par contre je n' ai aucune idée de la qualité de sa construction (osmose,renforts de mat,varangues,fixation de la quille) et de sa capacité à être mené par un solitaire.
Je me tourne vers votre expérience car je n' ai rien trouvé sur le net hormis des petites annonces .
Merci d' avance .

Ps : Celui qui m'interesse est celui ci :
www.leboncoin.fr[...]790.htm

(ne me le piquez pas !!!)
j' ai visité celui ci
www.annonces-marine.com[...]ail.php
a un prix tres attractif mais il y a vraiment trop de travail de refedction pour moi

L'équipage
19 nov. 2011
0

exelent bateau ,tres bonne qualité de construction et il est aussi rapide au portant !un des meilleur bateau d'andré mauric !!son prototype "tadorne" a tout gagné en med quand j'etais jeune

19 nov. 2011
1

Je ne peux que confirmer la qualité de cet excellent voilier au prés mais aussi par petit temps au vent arrière.
Il y a eu une comparaisaon sur H&O entre le Delph 32 et d'autres voiliers, il y a deux ans?
Utiliser la fonction "rechercher"

19 nov. 2011
0

Il rentre dans la catégorie des "cousins " sur le site de l'asso des First 30, il y a des delph 28 inscrits, 32 pas encore, le premier sera peut être le tien !!!
association-first30.org[...]/
c'est un bateau magnifique, le delph 32

19 nov. 2011
0

Merci pour vos réponses

Je suis au moins rassuré sur la question de la qualité de construction .
Connaissez vous des points faibles particuliers à examiner ?
Celui que j'ai vu avait 10 centimetres d'eau dans les fonds suite aux pluies de la semaine derniere ?
Concernant son comportement à la mer ,je me demande si l'écart avec mon actuel aquila pte ne sera pas trop grand ?

Viking,j'ai vu le post comparatif régate dont tu parles et c'est ce qui m'a donné envie d'en savoir plus sur ce bateau,outre le fait d 'en avoir vu cette annonce.

Pierre en tant que local en sais tu plus sur le constructeur ARCTENA la Seyne ?

Jean,il reste bien des étapes l'actuel n'est pas encore à la vente ...

En fait j'hésite énormément car il y a des chances que le prochain soit aussi le dernier (celui avec lequel j'espére profiter de ma retraite!) et j'aimerai faire le bon choix :
Je cherche un bateau avec lequel il est possible de faire de faire des petites sorties de 3/4 heures lorsque je peux quitter le boulot une apres-midi,mais aussi de partir avec famille en vacances ou avec équipier pour "vraiment naviguer" et à plus long terme j'aimerai aussi me payer un semi-tour de med sur 6 mois.

J'ai envisagé plein de pistes du django770 à l'hallberg-rassy 29 ou 31 en passant par melody,dehler 29,pretorien ...

Mes critéres actuels : pas plus de 9,5 metres (le melody par ex me semble trop imposant), lesté à au moins 40%,barre franche,déplacement lourd pour pouvoir charger,de préférence pas de contremoulage (exit etap et f30).

20 nov. 201120 nov. 2011
1

Le post d'ODECLAV au dessus est remarquable. Je ne viens pas cependant faire de la retape pour le First 30 mais je suis surpris des pbs d'enfournements par grosse houle. Grosse mer, houle déferlantes tout ça j'ai connu, jamais enfournée. par ailleurs le contre-moulage du First 30 est partiel , c'est un peu ceintures et bretelles, le varanguage est bestial et il y a un contre-moule de la cuisine au pied de mat, et avec de très larges ouvertures (et cela jusqu'au cloisons extérieures des coffres, on peut inspecter 80 % de la coque sans pbs , rien à voir avec un etap dont je me méfierais , double coque

02 mar. 2014
0

j'ai bien connu le constructeur à toulon et st mandrier (jerome)
ils faisaient le residence 35 et toute la serie des delph
construction robuste avec les finitions de l'époque
souvent mat peterson noir .
tout dépend du soins apporté par les précedents propriètaires
exellent voilier qui fait un malheur en régate
alain

0

je connais bien artecna car a l'epoque j'etais tellement passionné de construction navale que je trainais sur tout les chantiers ,et c'etait le top ce chantier ,d'ailleurs il moulait des coques pour d'autres chantiers comme les kalik 30,etc,il a arreté a la fin des années 70 je crois ,si tu as de l'eau ,goute si c'est de l'eau douce car souvent un bateau un peu negligé prends l'eau par les hublots ou des passes ponts

19 nov. 2011
0

Pierre je savais que je pouvais compter sur toi !
C'est forcément de l'eau douce car le bateau est au sec depuis plusieurs mois .
D'aprés le vendeur c'est par le capot de la descente,je le crois volontiers car il me semble impossible de rentrer autant de volume par des joints de hublots : sans mentir 10 bons cm sous les plancher,malheureusement ça ne veut pas dire que les hublots sont étanches ...
De toutes façons celui la m'interesse assez peu car vraiment trop de refit à prévoir ,j'espere plutot avoir un coup de coeur sur celui de port st louis que j' espére visiter la semaine prochaine .

19 nov. 2011
0

Je suis un ex-propriétaire de Delph 28 (declaveillere.pagesperso-orange.fr[...]/Agoue/ ) et j'ai envisagé un Delph 32 et finalement j'ai maintenant un Centurion 32 (centurion32-helios.over-blog.com[...] ).
J'ai pu visiter 2 Delph 32 en Bretagne sud.

1 à sec. Le moteur était dans le poste AV et l'arbre sortait juste à la jointure de quille.
En vente à 23 K€. Je pense qu'il est toujours à vendre car je ne l'ai pas vu bouger.

L'autre à l'eau et j'ai plongé dessous. Moteur sous la descente. D'énormes travaux d'intérieur à prévoir, carène à refaire, électricité à refaire, pas d'électronique, pas de spi, pas de tangon, fuite de gasoil dans les fonds etc ... Le vendeur demandait 12 K€ ... Je lui ai dis que même donné je ne le prendrais pas ! C'était une affaire si je pouvais passer 6 mois à plein temps à le rénover.
J'avais fait une évaluation de 25 K€ de matériel et matière première à injecter à court terme.

Le Delph 32 est un Delph 28 en plus grand.
Ce ne sont pas des voilier de portant mais je chatouillais quand même les 12 noeuds sous spi en régate.
Ce sont bien des voiliers de près et j'ai encaissé des vents à 60 noeuds (3 ris) sur mon Delph 28.
Ce qui m'a fait ne pas prendre un Delph 32 c'est la quille. Comme sur le Delph 28, elle est très incliné et à terre le Delph pique du nez.
Donc échouage à quai interdit.
Calage sur les chantiers délicat.
Il en résulte une fragilité à ce niveau et la liaison quille coque doit être vérifiée à l'arrière et à l'avant.
Sur le Delph 28 le lest en plomb est stratifié ce qui permet de ne pas avoir de fissure.
Sur le Delph 28, il y a un sabot avec un petit puit en longueur où sont les boulons de quille => une pompe peut y être avantageusement installée.
Sur les deux Delph 32 que j'ai visité, pas de puit et boulons visibles => le sabot est peut être minimal => pour moi, fragilité plus grande.
Pas de puit pour une pompe => l'eau se balade dans les fonds.
Sinon, bien plus spacieux qu'un Centurion 32 pour la même longueur : deux cabines arrière possibles.
C'est correctement construit mais avec probablement de l'osmose (j'en avais sur mon Delph 28).
Sur le Delph 28, sandwich balsa/polyester OM et pont. Polyester pour OV. Plus de 2 cm de coque quand j'ai posé des passe coques. Le pont ne craque pas. La coque non plus quand on tombe dans le creux d'une vague.

Autre chose à savoir : les deux modèle enfournent en cas de houle forte et courte. Il m'est arrivé une fois dans une houle forte avec des creux rapprochés d'enfourner jusqu'au pied de mat. Et là, la vague a rempli partiellement le cockpit.
Avec des petits creux, le simple fait d'avoir un équipier à l'avant peut faire arriver l'eau au niveau du davier d'étrave.
Donc faire attention et alléger l'avant.

Mon Delph et les 2 Delph 32 ont été finis au niveau des aménagements intérieurs par leurs premiers propriétaires => qualité discutable (par exemple formica sur de l'aggloméré ...).

Les raisons de mon choix pour le Centurion 32 :
Coffres de cockpit (réduit à cause des cabines sur le Delph 32)
Echouage le long d'un quai
La qualité des aménagements intérieurs
Le comportement en cas de mauvais temps

Si je pense à autre chose, je mettrai un message et si tu as des questions, n'hésite pas.

20 nov. 2011
0

2 autres détails
Comme sur le Delph 28, les haubans et bas haubans sont dans le même plan => le mat ne tient pas sans étai et pataras.
L'avantage c'est que c'est simple de régler le mat pour avoir une barre très douce et le voilier juste ardent.
Et aussi comme sur le Delph 28 2 paires de rails de voile d'avant.
Au près serré, le cap est impressionnant avec le rail intérieur.
Je tente de mettre des photos d'un Delph 32 que j'ai visité mais les photos verticales s'affichent ... horizontalement ...

20 nov. 2011
0

2 autres détails
Comme sur le Delph 28, les haubans et bas haubans sont dans le même plan => le mat ne tient pas sans étai et pataras.
L'avantage c'est que c'est simple de régler le mat pour avoir une barre très douce et le voilier juste ardent.
Et aussi comme sur le Delph 28 2 paires de rails de voile d'avant.
Au près serré, le cap est impressionnant avec le rail intérieur.
Je tente de mettre des photos d'un Delph 32 que j'ai visité mais les photos verticales s'affichent ... horizontalement ...

21 nov. 2011
0

bonjour
je pense qu'on a du visiter le même delph 32 en Bretagne sud et j'avais répondu la même chose au vendeur, la peinture extérieur avait sans doute été faite avec un pistolet peinture mais sans buse, il était basé à locmiquélic.
jean-yves

23 nov. 2011
0

bonsoir

hé bien, j'ai visité le delph en question aujourd'hui et... fin de l'histoire en ce qui me concerne.
La coque en elle même avait l'air saine du moins pour l'amateur que je suis: pas de fissure décelable autour de la quille,pas de bulle d'osmose indentifiable,pont bien rigide sous les pieds,boulons de quille apparemment ok,sans doute remplacés car super brillants.
Par contre intérieur à reprendre entiérement ainsi que l'accastillage et le plan de pont : la bôme en alu doré que je pense de récup contraste affreusement avec le mat petterson noir qui lui est en bon état.
Aucun coinceur sur le pont,hublots remplacés à la va-vite,winches d'origine bref dans son jus intégral,pas d'électronique récente etc ...
Bref le bateau est dans son jus et en faire une unité sur laquelle j'aurais plaisir à naviguer doublerait le budget !

Merci à tous pour vos avis éclairés,je ne pourrai sans doute pas confirmer les doutes sur les aptitudes au marsouinage de delph (il n'y a pas d'outrage au grand Mauric la ?).
Merci à ODeclav, effectivement le centurion pourrait faire l'affaire même si le volume habitable est un peu réduit.L'arbre d'hélice en travers fait un peu bizarre;
n'est pas trop gênant pour les manoeuvres de port ?
Il y a, je crois, un restaurateur Wauquiez dans le var et j'ai cru voir deux unités restaurées en vente : si tu as des liens ...

0

dommage !car avec le centurion tu n'auras jamais les performances du delph,a dix metres de mon bateau il y a un delph 32 flambant ,mais son proprio en voulait trop cher et n'a pas reussi a le vendre ,du coup il le garde !

23 nov. 2011
1

ben du coup il en voulait combien ton voisin ?

23 nov. 201123 nov. 2011
0

Je confirme, le Delph 32 est plus performant qu'un Centurion.
Le Delph 32 a plus de volume 'habitable' que le Centurion, mais pour les 2 Delph 32 que j'ai visité, moins de volume de coffre. En particulier, je mets une annexe, 2 grosses boules de pare battage et 6 pare battage dans mon coffre tribord, mon bib dans le coffre arrière + des bidons etc ... et il reste encore de la place.
Le moteur est aussi plus accessible sur le Delph 32 : on y accède de partout.

Et pourtant, après avoir eu un Delph 28 et envisagé 2 Delph 32, j'ai craqué pour un Centurion 32 !
(Cf critères plus haut)
Il y a David Merlot qui vend Anaïs. C'est un ancien du Chantier Wauquiez. Il a rénové lui même plusieurs Centurions. Il ne vend pas plus cher Anaïs que les autres et tout le teck (y'en a déjà pour plusieurs K€ rien qu'en matière première) a été refait.
Mon programme de nav c'est plutôt la nav en solo ou en couple => critère de plus en faveur du Centurion.
Si tu cherches un voilier réactif et séjour à 6 en famille, prend plutôt le Delph 32. La seule chose à connaître, c'est son inaptitude à tenir sur sa quille.
L'enfournement dont je parle, c'est vraiment dans un contexte exceptionnel.
Je l'ai aussi vécu avec mon Centurion : passage à 20m dans le sillage d'un 'gros' rapide qui générait un train de vagues courtes de 1m50 à la limite de déferler. J'ai mouillé jusqu'au panneau AV et à la différence du Delph 28, le Centurion ne s'est quasiment pas arrêté (j'étais sous voile au largue).
Donc pour moi ce n'est pas un critère négatif à retenir. Je pense d'ailleurs que le Delph 32 ne doit pas être sensible comme le Delph 28 à la présence d'un équipier au niveau du balcon AV.

Quelque soit ce que tu prendras, fait une évaluation de ce qu'il faut refaire ou remplacer dans les 5 ans => ça laisse réveur ...
Il y a aussi le temps dont on dispose. Je bosse à plein temps => je peux raisonnablement trouver le temps d'entretenir ou remplacer ce qui lache ou le nécessite, mais pas de refaire complètement un voilier immobilisé plusieurs mois ou années. Et les aménagements intérieurs, si on veut que ce soit beau et fonctionnel ça demande du boulot !

Celui là
www.annonces-marine.com[...]32.html
méfiance : c'est celui que tu laisse tomber ?
A moins que le vendeur veuille vraiment s'en séparer, le prix n'est pas en rapport avec sa valeur (sauf si dégradé etc ...). Ca peut être une affaire si la coque est saine et pas trop de boulot et si l'intérieur OK.

Celui là
www.leboncoin.fr[...]790.htm
delph.pagesperso-orange.fr[...]401.htm
Fait nettement plus sérieux.
Il était déjà en vente l'année dernière au dessus de 20 K€ (de mémoire).
Le vendeur a fait l'effort de faire une page web et des photos.
D'après les photos, pas de défaut apparent. I'intérieur fait correct (CPM peint en blanc avec baguette bois vernis) au moins c'est homogène.
On voit bien que pour l'accès moteur, ça fait des envieux ...
Il faudrait plus de photos de l'intérieur.
Sur les photos sur le chantier, on voit qu'il est sur un ber + 2 épontilles pour soutenir l'avant : le chantier n'a pris aucun risque pour le calage. Peut de chances qu'il tombe.
C'est un voilier qu'il ne faut absolument pas caler avec uniquement des épontilles.
Aucune photos de l'extérieur de coté ou détail de la quille.
Donc à VISITER !!!

23 nov. 201123 nov. 2011
0

Question pourquoi prendre si vieux? 20 000 euros on arrive pas à avoir un first 32? le coût achat+mise à niveau peut être souvent égal à achat pour une unité plus récente. Sinon gibsea 30...peut-être

24 nov. 2011
0

toujours celui là à la vente, magnifique ..

www.leboncoin.fr[...]448.htm

24 nov. 2011
0

Affirmatif : il est MAGNIFIQUE !
Et en vert de manière coordonnée, ça rend pas mal et dans un mouillage ou une marina, on le voit de loin !
Si en sus, un spi avec plusieurs laizes verts ...
Je confirme qu'il est en vente depuis un moment (bien plus d'un an).

24 nov. 2011
0

je suis d'accord avec la plus-part des éléments ci-dessus...
Ce bateau est effectivement de la même lignée que le first 30. J'ai été propriétaire de ce type de bateau 10 ans et j'ai navigué par très fort temps en méditerranée (50 nœuds de face) puis j'ai moi aussi envisagé d'acheter un delph 32 ou un sip 32 mois connu.
Je confirme également la tendance à l'enfournement de ces carènes, cela m'est arrivé au large du cap couronne, le bateau est rentré dans la vague jusqu'au pied de mat et s'est arrête. Puis tout est rentré dans l'ordre. Il n'y avait personne sur la plage avant, j'étais dans le cockpit!! petite frayeur.

Pour moi, le delph 32 présente les avantages et incovénients suvants :

Pour
Excellente qualité de fabrication, renfort conséquent et bateau de régate
Redoutable au prés
capable de faire route avec beaucoup de vent
très performant également dans le petit temps
aménagements intéressants
grande surface de pont

Contre
fragilité probable de la quille
mise à terre délicate
gréement transversal (je pense que c'est fragile, j'ai démâté avec le F30 probablement du fait de ce type de gréement)
bateau dur à manœuvrer car le triangle avant est très grand
intérieur peu intime
rouleur au mouillage (c'est plus gênant qu'en navigation)
bateau qui date (prévoir budget pour travaux et équipement)

Aprés, il faut voir l'état, l'équipement notamment la date du dernier renouvellement.
Pour ce qui est du risque d'osmose, quasiment tous les bateau en polyester d'un certain age sont concernés...(amel, wauquiez, swam...ausi) sauf s'ils hivernent à terre.
Enfin, je pense que le prix est un peu élevé, j'ai vu des annonces moins chères. Toutefois, je n'ai pas visité les bateaux.

Bonne chance

24 nov. 2011
0

oui effectivement sur le lien posté par elpeyo le bateau à l'air super , mais il faut peut-être se méfier des photos ; bizarre qu'il reste à la vente plus d'un an ...de toutes façons c'est un 28 et pour moi les bastaques pas question !

Le first 32 ne me fait pas spécialement envie,je pense que les 30e et les 32 n'ont pas vraiment repris les qualités du 30, surtout dans sa capacité à gagner au vent.
pour le gibsea 30 voici l'essai lors de sa sortie (sans photos malheureusement)
jacques.rouxel.free.fr[...]aux.htm

Odeclav
Concernant les 2 annonces j'avais visité le premier avant mon premier post et effectivement il faudrait quasiment revenir à une coque nue avec les espars pour etre tranquille ce qui ferait en comptant vite fait : 10k€ de voiles + 10 pour le moteur + 10 pour l'intérieur et l'électronique et je pense que j'en oublie ...
Pour le deuxiéme c'est bien celui que j'ai vu hier et sa présentation bien loin de ce que l'on peut voir sur les photos dont certaines ont surement été prises par un appareil argentique ;) ).
En fait je n'ai pas vraiment pu me rendre compte de l'état réel du bateau en raison du bo..el à l'intérieur , normal pour l'hivernage mais difficile de juger des aménagements quand tout se qui devrait etre à l'exterieur est dedans .
Survie,annexe,voiles,planche à voile dans le carré .
Du coup impossible de soulever les planchers,de verifier la taille des couchages d'ouvrir les coffres ni le compartiment moteur ou de trouver le bac à batterie.
Bref,j'ai visité un bateau ...
Du coup j'étais tellement dégouté que je n'ai même pas pris de photos.
Je vais en faire part au proprio et lui proposer de revisiter le bateau en sa présence quand il sera disponible s'il ne le vend pas d'ici là.
De plus rien ne presse ...

Je suis comme toi lucide sur la possibilité d'entreprendre une restauration en bossant à plein temps .
Concernant les centurion il y a aussi Tequila sur le bon coin qui apparement a aussi été restauré par David Merlot.Je dois le voir et peut-être l'essayer début décembre....

25 nov. 2011
0

Pour les bastaques, sur le Delph 28 ça ne me gênait pas trop même en solitaire. De plus, avec 1 ris, je pouvais quasiment les garder sous tension.
Au virement, je met sous tension à la main (palan 3 brins avec bloqueur) rapidement la future bastaque qui sera au vent, je choque la voile d'AV (le mieux au près était un 110% sur le rail intérieur) en contrôlant et je borde de l'autre main la voile d'AV.
Dès que possible je choque la bastaque, je fignole le réglage de la voile d'AV.
A deux, le barreur s'occupe des bastaques.
Bon, sur le Delph 32, pas de bastaque et c'est plus simple !

Si rien de presse, ce n'est pas plus mal.
Visite ce qui correspond à ta recherche et lorsque tu tomberas sur ce que tu recherche tu auras le recul pour te décider.

Mieux vaut visiter un voilier vidé et au besoin, je préfère aider le proprio à le vider plutôt que de ne pas le voir vidé !!!

Il faut absolument voir la carène soit à sec soit sous l'eau.
On ne peut pas trop tricher sur l'entretien de la carène.
Si elle est sale, des escaliers d'antifouling, une anode à moitié manquante, des moules sous la quille, une hélice pleine d'algues, une fissure au niveau du lest, le loch bien sale etc... c'est que le propriétaire ne s'en occupe pas ou n'a pas le temps.
Et qu'il ne sort pas beaucoup !!!
Car un voilier trop sale, c'est un truc qui flotte et qui n'avance pas.
Un vrai voileux n'est pas dans ce cas.

Le pont, un coup de karcher et on peut croire qu'il est neuf.
Les bouts et manoeuvres, un coups de machine à laver et idem : neuf.
L'intérieur on peut le relooker avec un coupe de nettoyage.
Les fonds : se méfier d'une peinture fraiche.

Il y a aussi des choses qui se remplacent (WC, électronique, électricité, pompes, sellerie, hublots etc ...
D'autres aussi mais avec des frais conséquents : moteur IB, mat.
Les voiles, c'est du consommable, ca s'use.

Mais la carène, le pont ça ne se change pas sur un voilier en polyester.

Tequilla est sur la liste : www.centurion32.com[...]x2.html
Mais pas de détails.

Quelques points positifs au vu du descriptif
Moteur remplacé avec peu d'heures (600h en plus de 14 ans => fonctionne peu). Le proprio doit avoir un profil voileux. Moi en comparaison, 35 heures sur 1 ans.
Hélice variprofil : c'est bien, on gratte une fraction de noeud en vitesse et plus value d'au moins 500€.
Une partie des voiles est récente (moins de 2 ans) et deux spi. Regarde sur un site le coût de remplacement des voiles : spi + génois = au moins 3000 à 4000 €.
WC récent 2010
La centrale de navigation ST40 bien que limitée est récente.
Il y a tout ce qu'il faut comme électronique pour la nav (GPS, traceur)
Il y a un bib récent valable jusqu'en 2025 => plus value de 500 à 1000€
Tecks et hublots de 2010 : plus value de plusieurs milliers d'€.
L'acheteur est tranquille pour au moins 20 ans.

Points pour moi négatifs
Les winchs ne semblent pas self tailing et il n'y en a qu'une paire dans le cockpit.
Pas de capote de descente.

Pour moi qui ai visité 7 centurions 32 avant de me décider, ce Centurion 32 est un bonne affaire et le prix me semble très correct.
Sauf vice caché, l'acheteur - si toutefois il cherche ce type de voilier - ne sera pas déçu.
Pour peu que la carène soit nickel, c'est le top pour un Centurion 32 !
PS : si pas nickel, c'est dommage avec une variprofil !!!

25 nov. 201125 nov. 2011
0

Concernant le delph c'est vraiment dommage de le faire visiter dans cet état,je ne vois pas comment se faire une idée de son état réel : le proprio est en RP et ne semble pas disposer de beaucoup de temps pour s'en occuper .

Le delph 28 me faisait réver quand j'étais gamin,on avait un samourai et c'était l'un des seuls bateaux de taille équivalente qui nous resistait ...et le gréement 7/8 faisait vraiment "compet";avec quelques decennies de plus,je vois mieux les inconvénients ...
C'est surtout prés du vent arriere et lors des empannages que sens mal les bastaques (retenue de bome obligatoire ?)

sinon pour téquila c'est bien le ressenti que j'ai eu apres avoir discuté avec le proprio au tel,j'avais aussi noté que les winches ne sont pas self-tailing , toutefois je crois qu'ils ne sont pas d'origine ( diamétre spérieur) , c'est sur que par rapport à celui la (que j'ai vu) :
agag.pagesperso-orange.fr[...]/
la différence de prix est largement justifiée .
à confirmer lors de la visite , je vais voir aussi pour anais qui doit etre à peu près dans le même état.

25 nov. 2011
0

C'est vrai que bien réglé, un Delph 28 remonte mieux au vent qu'un First 30 par exemple.
En fait c'est à toutes les allures que les bastaques sont nécessaires sauf si on prend un ris.
Au près pour garder sous tension l'étai.
Si on joue sur le patara, on va trop cintrer le mat.
Au portant c'est évident.
Pour les empannages, si empannage incontrôlé, le triangle supérieur de la GV va raguer contre une bastaque => seul pas évident.
L'idéal est un équipier qui borde / choque au moment de l'empannage.
La retenue de bôme est un plus.

D'accord avec toi, d'autant plus que le modèle avec rail de GV au milieu du cockpit pose 2 pbs :
Encombrement
Ouvertures de coffre réduites, notamment pour y mettre une annexe
Et c'est un MD2B de 39 ans. J'en ai un et pour les pièces ce n'est pas donnée quand on les trouve.
C'est vrai que celui de David Merlot est sûrement nickel.

31 jan. 2012
0

Bonjour, mon fils Jean est en ce moment au cap horn avec son Delph 32 ! Je vous invite à découvrir son parcours sur son blog guapita.over-blog.com[...]/

si vous êtes intéressé, il vend guapita à son arrivée à Buenos Aires... Contactez moi si vous voulez de plus amples informations !

Jerome

31 jan. 2012
1

voila qui ferait surement plaisir à André MAURIC !

04 fév. 2014
0

A surveiller : la partie arrière en liaison avec la carène.
C'est là qu'en appui à terre, il y a le plus d'effort.

02 mar. 2014
0

Difficile sans mettre à nu la carène et les fonds : il faut parvenir à déceler une fissure.

04 fév. 2014
0

Bonjour à tous.
J'envisage l'achat d'un Delph 32. Au niveau de la fragilité de la quille, que faudrait-il surveiller ? Existe-il d'autres zones sensibles ?
merci !
Amicalement

01 mar. 2014
0

Comment detecter un souci a ce niveau?

04 fév. 2014
0

Je ne sais pas répondre à ta question, mais ça donne l'occasion de mentionner un blog très intéressant : petit bateau qui est allé loin :

guapita.over-blog.com[...]/

:pouce:

05 fév. 2014
0

Pour info, il y a un Sip 32 à vendre à Gruissan.
C'est la carène du Delph 32, lest en plomb, voilier construit aux CN de Cannes, très belle réalisation.
Il est surtout équipé pour la grande croisière, enrouleur de GV, autonomie renforcée.

02 mar. 2014
0

Bonjour,savez vous sur quel chantier on peut voir le Sip 32 de Gruissan? J'irais bien le voir par curiosité c'est un Mauric que je ne connais pas. Merci.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (17)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021