Délamination de la coque suite à erreur de fabrication

Bonjour,

Est il possible qu'une coque présente de gros problème de délamination suite à une erreur dans la fabrication du chantier ?
Lors de la conception de la coque, le chantier bénéteau aurait trop attendu entre chaque couche et le résultat est une délamination de la coque.

Merci de vos avis éclairés

Mootea

L'équipage
20 nov. 2010
20 nov. 2010
0

possible
mais il faut le faire constater par un expert dans ce domaine ce qui permettras peut etre un recours vers le constructeur, mais cela viens il bien de là ? non pas d'une mauvaise manutention ou utilisation, tu ne donnes aucun renseignement, la réponse ne peut etre précise.
Face au constructeur nos compétences ne seront pas reconnues...d'ou l'utilité d'un "pro" incontestable aprés d'un tribunal..ce qui ne seras pas gratuit. les dégats en valent ils le cout ?

20 nov. 2010
0

c'est techniquement possible
mais vu la marque citée, cela serait particulièrement surprenant.

Parallèle :

Est il possible si mon maçon n'a pas mis de ciment entre les parpaings que mon mur ne tienne pas.
OUI c'est techniquement possible mais je doute qu'un maçon reconnu et ayant pignon sur rue soit capable de ce genre de négligence.

20 nov. 2010
0

pignon sur rue, pigeons en vue!
pour avoir réparer bon nombre de ces saletés il ne me viendrait pas à l'esprit de naviguer au long cours sur cette marque. Lors de talonnages des bulles comme des balles de golf(!) se trouvaient dans les varangues!!! et le collage du contre-moule je préfère ne même pas en parler...70% de la main d'oeuvre utile à la fabrication de ces bateaux est intérimaire et leur formation et leur motivation sont proches de zéro. Les prix sont intéressants? pour une caravane certainement...

20 nov. 2010
0

salut JP
bien évidemment je ne tenais pas à offenser les propriétaire de cette marque mais les mettre au courant et surtout je tiens à dire que ces bateaux ont bien des qualités par ailleurs. Mais le pro de la réparation composite(qui se contrefout d'être agent ce n'est pas du tout mon marcher(et toi c'est quoi qui te rend aussi aigri?))que je suis et qui a fait quatre grosses réparations structurelles suite à des talonnages sur une flotte Océanis de location en 2003/2004, affirme, vert ou pas, que de gros défauts de strat sont présents sur cette marque notamment le 473 comme certainement pour d'autres. Je ne vois pas pourquoi le fait de ne pas faire appartenance à un groupuscule d'anciens de marine à voile doit forcement être une preuve ou une lourde suspicion d'incompétence... je viens sur ce site à 99.99% pour apprendre des vieux loups de mer comme toi et 00.01% pour participer avec MES compétences.
je ne tiens pas à entretenir une ambiance délétère avec quiconque, pourquoi ce (manque de) jugement?

20 nov. 2010
0

et surtout
ils sont trop verts et bon pour des goujats......

tu portes un certain nombre d'accusations qui demanderaient + de démonstration et tu es bien méprisant envers tout ceux, et ils sont très nombreux, qui ont un bateau de cette marque.

mais pour en avoir tant réparé, tu es peut être un pro un peu aigri de ne pas avoir la concession locale?

20 nov. 2010
0

sur
mais les bateaux ont talonnés et ont été réparés, c'est différent des quilles qui s'arrachent

ça serait surement mieux sans ces défauts de strat mais les 473 sont l'archétype du bateau de loc robuste, non ?

20 nov. 2010
0

Mettre au courant ?
Ce n'est pas un scoop
A peu près tous le monde sait qu'un bateau de série chez un constructeur généraliste est construit un peu limite sur pas mal de points, que les contre-moules sautent au moindre talonage, etc ..
cependant c'est suffisant pour 99% des utilisateurs.

Cependant ça n'a pas grand chose a voir avec le cas évoqué.

Techniquement il est possible d'avoir un délaminage suite a une reprise de strat. tardive. sans préparation.
Vu que chez la marque citée C'est plutôt la notion de cadence qui prime, ça traine pas dans les moules.... donc je doute que cela soit possible.

20 nov. 2010
0

Faire le pont
Nous arrivons aux USA à la fête de Thanksgiving. Il arrive le jeudi, qui est férié d'office, et beaucoup de compagnies donne le vendredi en pont aussi. Est-ce possible qu'en France un coque aurait été en train de construction la semaine de Toussaint: qu'on a mis une couche de polyestère la veille, et qu'on n'y est pas revenu que trois ou quatre jours plus tard? Le temps serait ample pour murir une couche assez pour créer les problèmes de délamination avec la suivante. Sans parler qu'avec un bateau d'occassion les fuites inévitables ont pu engendrer la délamination aussi. (On s'y connait.) En tout cas, carpe diem, mais caveat emptor!

20 nov. 2010
0

avec les techniques modernes d'infusion
je comprend mal comment on peut stopper le jeudi pour reprendre le lundi

je ne pense pas que Bénéteau continue à stratifier à la main et au rouleau débulleur, les lés de tissus étant découpés au pif et au ciseau

en outre, il y a plein de gens chez Bénéteau qui connaissent un peu beaucoup les techniques de la stratification

enfin, pour faire des opérations de base en stratification, il n'est pas nécessaire que tout l'atelier soit à bac + 12 si l'encadrement fait son boulot et les intervenants sont formés à leur poste de travail

cordialement

20 nov. 2010
0

D'apres doc beneteau :
Si je ne me suis pas trompé.

Ce qui est spécifié infusé :
coque first 40 , pont first 45 et 50.

Ce qui est spécifié injecté (en gros moulé des 2 cotés dans un gaufrier géant) :
pont des first 27 à 40, pont oceanis 31.

Tout le reste Océanis et First n'est pas spécifié. On peut donc présager qu'il s'agit de moulage au contact.

20 nov. 2010
0

le projeté
si ma mémoire est bonne, c'est un hachoir à fil de verre devant un pistolet à peinture qui projette de la résine :

Beaucoup de résine, pas beaucoup de verre, pour remplacer l'équivalent d'une couche de mat.

20 nov. 2010
0

Non
Tout n'est pas infusé chez beneteau, loin de là.

L'infusion a 3 gros problèmes :

Elle coute cher en consommables.

Elle tasse très fort les fibres, et donc pour avoir un minimum de resistance, il faut un peu d'épaisseur donc beaucoup de verre ou une ame mousse ou un feutre infusable genre soric.

Elles est très peu tolérante aux erreurs de fabrication. Ou il y a le vide, et c'est infuse correct, ou la pièce est à jeter. Il n'y a pas de presque le vide ...

20 nov. 2010
0

je ne suis pas spécialiste
mais il me semble qu'il existe aussi une technique de projeté

n'est il pas?

en outre, j'ai pas lu de quel type de bateau parle Mootea, ce qui rend difficile la connaissance de la technique de stratification employée

cordialement

20 nov. 2010
0

françois a bien raison
la strat au contact est encore pour l'instant l'essentiel chez beaucoup de gros constructeurs.
je pense que le problème de MOOTEA est, hélas,du à un temps d'attente trop long et/ou une pollution du stratifié durant ce laps de temps. Le délai de fabrication ne laisse pas le temps à l'utilisation d'un tissus d'arrachage, ça coûte cher et le prossess de fabrication permet de s'en passer. On a très bien pu laisser une coque le vendredi soir non terminée et la reprendre le lundi en pensant qu'un petit coup d’abrasif et beaucoup d'acétone ferait l'affaire...si c'était le cas: funeste erreur; une reprise de strat sur une pièce structurelle ne se fait pas à la légère, la préparation de surface doit être irréprochable.

20 nov. 2010
0

de plus ....
une (ou un tout petit nombre de) coque loupée ne suffit pas à dire que la marque en son entier est une daube !
c'est une cata pour le proprio concerné, ça ne veut pas dire que l'ensemble des fabrications est à jeter ...

20 nov. 2010
0

Il faudrait pouvoir
conaitre la date de fabrication avant d'acheter et pas que des bateaux car chaque foie qu'il y a une cagade dans un produit c'est qu'il a été commense ou fini un vendredi et pas toujour le 13 vu que les ouvrier pense qu'a une chose c'est se barer pas plus tot fini les 35 heures alors voir chez renault c'est couran et peut etre chez beneteau pareil blague a part il y a eu une serie de vedette de chez jeanneau fabrique en pologne qui de delamine au niveau de la double coque des que tu prent une vague un peu fort alors tout le monde a ses souci et dans ce domene rien d'impossible

20 nov. 2010
0

faudrait arréter de dire des conneries ...
Vu le temps de travail, nombre d'intervenant, de soustraitant, etc ... sur un bateau, il est IMPOSSIBLE de ne pas avoir plusieurs pièces "du Vendredi".

Ton moteur, tes winchs, ton mât, tes voiles, etc !!

C'est toujours pareil ici, au début il y a une question, et au bout de quelques heures ça part dans tous les sens !!!

20 nov. 2010
0

et que dire des airbus A380
ou des fusées Ariane qui ne peuvent pas tous être finis dans une seule semaine, sans parler des interventions chirurgicales du vendredi.....reprises le lundi :-D

amicalement

20 nov. 2010
0

Le bateau est au sec ...
Merci pour vos contributions

Le bateau est au sec et la coque parait nickel, on ne voit rien, il n'y a pas d'osmose.
Le bateau date de 2002.

D'autres infos la semaine prochaine

Mootea

20 nov. 2010
0

délaminage
a quel endroit la coque est délaminé?

20 nov. 2010
0

quelquefois.............
pour protéger les moules , on passe un gel coat + strat .
Et plus tard ( quand ?)on stratifie sans vraiment poncer les milliers de km2 du de la premiere couche , on stratifie , pour de bon , la coque . Apres quelques années de nav , ça sonne le creux sur la coque ...
Difficile à vérifier , c'est le collage du contre moule avec une espece de mastic gris qui se fendille quand le lest tape sur la caillace .
Tres difficile à réparer .
Il y avait une société US qui recherchait - peut etre au travers des assurances - quel bateau avait été cycloné .

20 nov. 2010
0

Comment savoir ?
Je ne sais pas ou la coque est délaminée, en théorie : partout ! l'info que j'ai, c'est une 'rumeur' sur ce bateau et je dois vérifier si c'est possible.

Comment je peux savoir ?

20 nov. 2010
0

trop lourd de conséquence
pour être tranché sur un forum.

tu appelles l'homme de l'art, tu lui fait part des "bruits de chi...." que tu as entendu, ça le sensibilisera sur certains points, lors de son expertise.

Si il est du "pays" forte chance qu'il connaisse déjà les "bruits de chio.."

Après tu auras du concret.

20 nov. 2010
0

un délaminage
est dû à un choc (échouement, talonnage, pose sur bers ratée) ou à de l'osmose (vieux bateaux plutôt) ou à un raté d'exécution de la coque.
Dans ce dernier cas, on devrait retrouver un gelcoat sans trace d'osmose ou d'impact.
Les délaminages se voient dans les fonds non contre-moulés. Matité de la coque dans la zone, parfois difficile à voir car peinture.
S'ils sont contre-moulés, il faut découper les contre-moule pour accéder à la zone impactée (quille par exemple).
Mef à la rumeur. Elle est mauvaise conseillère.
Si tu veux en avoir le coeur net, c'est expert, sortie à sec, inspection des fonds, tapage au maillet de la coque qui doit sonner claire, un peu plus bas au passage des membrures. Normalement, on arrive à identifier une zone suspecte, ensuite on vérifie par l'intérieur, voire carottage. Mais tu n'en es pas là. Faaito ito

23 nov. 2010
0

Il faut taper.
C'est pour cela que les experts ont toujours un petit marteau avec lequel ils tapent la coque partout. Ca doit faire "ding, ding, ding" assez clair aux endroits qui sont bien solides, et "tonc tonc tonc" (ou autre son plat) aux endroits délaminés. Il faut se méfier un peu- les cloisons et les réservoirs peuvent sonner parfois un peu "tonceux", mais si tu trouves bcp d'endroits suspects...tu peux commencer à poser encore des questions, et pousser là dessus, pour voir s'il tient bien ou est un peu....mou. Mieux vaut taper avant que payer après.

20 nov. 2010
0

il me semble que cela aurait été plus disons "correct"
de dire qu'il s'agissait d'une rumeur et sans citer la marque

une rumeur reste une rumeur

et j'écrirais la meme chose quelque soit la marque du bateau

20 nov. 2010
0

Tu as raison Jean
Mais la rumeur vient d'une personne qui connait ce bateau et qui (je pense) veut aussi l'acheter.
Restons sur le fond et j'en dirais plus dans 1 semaine.

Comment je peux sonder la coque rapidement ? une délamination due au chantier est elle possible ?

20 nov. 2010
0

il doit bien exister un appareil permettant
de "voir" un délaminage éventuel

www.hellopro.fr[...]it.html

docinsa.insa-lyon.fr[...]res.pdf

cordialement

21 nov. 2010
0

Délaminage
Toute délamination même peu étendue peut se détecter soit par le test de la pièce (ou du maillet), appelé soit par un système ultra-son.

Il existe même des maillets électroniques :

wichitechindustriesinc.thomasnet-navigator.com[...]4tap002

Il existe d'ailleurs des sociétés spécialisées dans le contrôle des pièces composites si vous avez un gros doute...

23 nov. 2010
0

ça peut arriver à tous les chantiers
Il y a eu en Suède une restantissante affaire avec un 37 pieds d'un de leur constructeur local hyper réputé de 2006 (Le genre de 37 pieds à plus de 350000 EUR)
Il y a eu des batailles d'experts des deux parties.
Le propriétaire (qui est connu pour être un procédurier habituel) a finalement perdu son procès au motif que le Tribunal a estimé que la preuve du vice de fabrication n'était pas suffisamment apportée.

En fait, le constructeur avançait des arguments techniques très étayés suivant lesquels, une stratification aussi bien réalisée que possible contient toujours des endroits moins cohérents que d'autres et notamment un certain taux de bulles d'air que chaque constructeur essaie de réduire au maximum. Une telle situation n'est donc pas un vice de construction. Or le propriétaire prétendait qu'il y avait un délaminage structurel assez profond par manque d'adhésion d'une ou deux couches au niveau des fonds. Lui aussi avec des arguments tehcniques à l'appui de sa thèse.

Résultat des courses : ils ont charchuté ce .. 37 en lui faisant un nombre élevé de carrottages pour les besoins des expertises sans rien décelé de gravissime. Je ne connais pas toute l'histoire mais à part un un deux points de la coque qui aurait pu très éventuellement nécessiter un traitement, je crois que la solidité structurelle de l'ensemble du bateau n'avait pas été mise réellement en cause.

Au terme de cette pénible histoire, tous y ont perdu beaucoup d'argent (sauf les experts et les avocats) et le chantier ne s'est pas particulièrement illustré par la finesse de ses réactions vis à vis du client. Ils avaient décidés dès le départ de lui faire la guerre.
En Suède, la réputation sans faille jusque là de ce chantier en a pris un coup et son image a été écornée (pas tant pas la question de qualité que par ses réactions et sa communication).

Pour être juste, il faut mentionné que le client réclamait non seulement le remboursement de son bateau avec lequel il avait navigué 2 ans mais aussi une fois et demi la valeur de celui-ci à titre de dommages et intérêts.

Ce litige a fait l'objet de nombreuses controverses avec des partisants d'un camp et ceux de l'autre.

Je devrai pouvoir retrouver le lien si ça intéresse quelqu'un.

Tout ceci pour écrire que les soupçons (réels ou supposés) de problèmes de qualité de construction affectent tous les constructeurs même les plus réputés. Il est donc toujours possible qu'une minuscule erreur humaine mène à un gros problème et ce quel que soit le soit apporté par le constructeur ... et les prix qu'ils pratiquent.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (152)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021