dédommagement après l'ouragan Irma à saint martin

Bonjour à tous, après le passage du cyclone Irma à St Martin notre bateau a été déclaré en perte totale. Etant assurés tous risques, nous avons contacté à plusieurs reprises notre assureur qui chaque fois par téléphone, nous a dit que nous serions remboursés de la somme équivalente à la valeur déclarée et qu'en plus nous pourrions conserver l'épave, sans rien déduire du capital assuré... Nous avons été remboursés du montant total, assez rapidement je dois le dire, mais peu de temps après... je suppose sur intervention de l'expert qui a soit disant trouvé "un acquéreur" l'assureur fait volte face et nous demande, après avoir reçu l'argent de la vente, de payer les frais de renflouement à l'entreprise qui est intervenue, alors que nous sommes assurés pour le renflouement du bateau... surprise, le coût de l'intervention est égal à la valeur vénale déclarée par l'expert et pour laquelle le bateau sera vendu!
Nous avons le sentiment qu'on nous oblige à vendre le bateau mais aussi que quelqu'un souhaite le garder à son propre compte. La question est: Y a t'il des cas ou l'assureur laisse l'épave gracieusement aux propriétaires du bateau tout en effectuant un remboursement intégral de la valeur déclarée avant le sinistre. Merci à tous en espérant une réponse...

L'équipage
21 nov. 2017
21 nov. 2017
0

Intéressante démarche!!! Qui est votre assureur?
Question:vous êtes remboursé de la valeur vénale avant sinistre et coût du renflouement égal à la valeur vénale déclarée par l'expert après sinistre?

21 nov. 2017
0

ça sent la magouille de la part de l'assurance, un expert veut se mettre au bateau ou fait le brooker pour son propre compte en annexe de son job d'assureur ?

21 nov. 201721 nov. 2017
2

Magouille ? pourquoi ? ? ?
Normalement, si l'assurance a remboursé totalement le bateau, l'épave lui appartient. On ne peut pas avoir le bateau et l'argent du bateau...
et il est normal que l'expert propose une solution pour l'épave.

Ici, elle l'a laissée "gentiment" au proprio.
Cadeau empoisonné : c'est à lui qu'incombent les frais à venir (d'un bateau qui n'est plus assuré.)
Rien n'oblige à vendre le bateau à l'expert. Mais les frais de renflouement sont dus.

21 nov. 2017
0

Bonjour. L’assurance indemnise, évite tout enrichissement sans cause de l’assuré, et est subrogé dans les droits de l’indemnisé une fois le contrat executé. Vouloir se faire rembourser le bateau a sa valeur déclarée ET garder l’epave, sauf accord écris de l’assureur ( je parle de la compagnie), c’est illogique.

21 nov. 2017
0

" Nous avons été remboursés du montant total, assez rapidement je dois le dire, mais peu de temps après... je suppose sur intervention de l'expert qui a soit disant trouvé "un acquéreur"
un expert qui trouve un acquéreur devient un vendeur en plus de son job d'expert, donc une certaine connivence avec l'assurance. Ce qui est bien c'est que le propriétaire a été dédommagé, un bon point pour l'assurance , car c'est pas toujours le cas, de plus St Martin est souvent sur la route des cyclones et certaines assurances obligent à être en dehors de certaines zones géographiques en imposant d'être en dessous de la Martinique (par exemple) zone moins risquée quoique la route cyclonique n'a rien de bien définie. La plupart des navigateurs descendent sur Grenada entre août et mi novembre. Avant (en 2003) perso j'allais au Venezuela, maintenant plus il y a d'autres risques qui ne sont pas du genre cyclone donc je me contente des baies du sud de Grenada, Hartman, Prickly, Hog island.....

21 nov. 2017
0

nous étions assurés pour les frais de retirement, renflouement, frais engagés à titre de mesures conservatoires, frais de destruction de l'épave.
Sur les forums 2012 certains assureurs ont laissé l'épave en plus de la valeur du bateau assuré, ce que notre assureur nous a dit à plusieurs reprises...hélas par téléphone

21 nov. 2017
0

Nické? Manoeuvre préméditée de l'assureur. Pour lui affaire close sans soucis au meilleur coût. :-(
Bonne démo pour tous...

21 nov. 2017
0

Je peux te faire part de mon experience. Mon bateau (44 pieds)est tombé du chariot lors d'une manutention en 2017, mat brisé, cloisons et aménagements interieurs explosés, coque felèe etc...declaré en perte totale.Ma compagnie d'assurance m'a remboursé la valeur declarée moins le montant de l'epave qui a été mise aux enchères ( appel à des chantiers et vente au plus offrant) .j'ai touché le momtant de cette vente et j'ai donc été intégralement remboursé.
Donc la vente de l'épave me semble normale, si elle vaut quelquechose, c'est un moyen pour l'assurance de limter la perte.
En revanche, je trouve bizarre voire anormal que les frais de retirements soient à ta charge, il me semble que ç'est à la charge de l'assurance. Je pense que c'est ce que tu dois mettre en avant.
Bon courage.

21 nov. 2017
0

Pour mon sinistre déclaré en perte totale, tous les intervenants étaient d'accord pour dire que l'assurance m'indemniserait à hauteur de la valeur déclarée, puisque le coût des réparations excédait cette valeur, mais que cela n'était en aucun cas un transfert de propriété. Libre à moi de disposer de l'épave.
Certes l'assurance en a décidé autrement en n’indemnisant rien mais c'est un autre sujet.
Comme dans d'autres cas, il faudrait voir les termes précis du contrat. :litjournal:

21 nov. 201721 nov. 2017
0

Si je comprend bien
l'assurance te rembourse la valeur assurée 100 k€ (exemple)
Te laisse l'épave - te trouve l'acheteur a 5 K€(exemple toujours) - mais te laisse des frais de retirement pour 5 k€ ce qui amène a un solde 0.
L'assureur paye 100
tu touches 100
.
Il t'aurait remboursé valeur de l'épave déduite (100-5) --> 95 k€
Ils auraient payé le retirement 5 K€.
L'assureur payait 100
Tu touchais 95
et devait te débrouiller d'une épave valorisée 5.
.
A ta place je serais plutôt satisfait.

21 nov. 2017
0

Je conteste les frais de renflouement (compris dans ma assurance, tout comme les frais de retirement, frais engagés a titre de mesures conservatoires, frais de destruction de l' épave) et surtout qu' à tout moment l'assureur m'a répété, à plusieurs reprises, que l'épave était à moi...si quelqu'un se sent l'âme d'un enquêteur et se trouve à Saint Martin..d'ou viennent les entreprises qui retirent les épaves à saint martin, où sont passés les épaves?? étrange...avant de sortir l'épave il y avait déjà un acheteur?? De même l'assureur décide que l’acheteur doit être un professionnel...

21 nov. 2017
0

Mais il doit y avoir une incompréhession quelque part.
Si l'épave est à toi tu es remboursé sur la valeur assurée valeur de l'épave a déduire.

Tu ne peux pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
Etre remboursé pour la valeur assuré et en pus conserver l'épave.

21 nov. 2017
0

Ceci dit supprimer des épaves du marché c'est pas plus mal, il y en a plein les ports...

21 nov. 2017
0

les frais de retirement de l'épave sont à la charge de l'assureur si une
demande de l'autorité compétente du lieu ( mairie ou préfecture)
est demandée , par écrit , à l'assureur , en affirmant que cette
épave gene l'espace public ( maritime ou terrestre)
le renflouement est à négocier entre toutes les parties

21 nov. 2017
0

merci de votre réponse. désolé!! il est bien écrit dans notre contrat et dans les "conditions particulières" que les frais de retirement, renflouement, mesures conservatoires et même destruction de l'épave et ce jusqu'à hauteur de 20% de la valeur du navire et un maximum de 100000 euros, sont pris en charge par l'assurance. si tel est le cas je ne vois pourquoi nous paierons les frais de renflouement...La question n'est pas là, relisez svp le premier post.

21 nov. 2017
0

au final les couts de renflouement s'élèvent a combien ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (125)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021