Décès de James Wharram

James Wharram nous a quitté ce 14 décembre à 93 ans.

www.wharram.com[...]no-more

L'équipage
17 déc. 2021
17 déc. 2021
12

Nous sommes très tristes d'annoncer que le 14 décembre James Wharram a quitté ce monde terrestre, rejoignant Ruth, Jutta et ses nombreux amis proches qui sont partis avant lui. À 93 ans, son esprit a pris le départ pour naviguer sur les océans du ciel.

James était un pionnier, un combattant doté d'une grande détermination et d'une grande vision. Dès son plus jeune âge, il a suivi ses passions - parcourir les collines - pour une politique juste - pour des femmes intelligentes - pour naviguer sur les mers - pour prouver que le canoë double polynésien est une embarcation digne de l'océan - pour devenir un homme de la mer.

Ces passions ont fait de lui un pionnier de la voile en catamaran et un concepteur de renommée mondiale de catamarans à double canoë uniques qui naviguent aujourd'hui sur les océans. Il a conçu des bateaux pour les personnes qui voulaient sortir de leur vie ordinaire, leur a donné des bateaux qu'ils pouvaient construire à un prix abordable et leur a donné la possibilité de devenir des gens de la mer comme lui.

La vie qu'il a choisie n'a jamais été facile, il a toujours combattu de front les conventions et les idées reçues. Sa personnalité passionnée et aux multiples facettes attirait les femmes fortes et indépendantes qui l'aidaient dans sa quête, à commencer par l'inébranlable Ruth, sans laquelle il n'aurait jamais atteint ses objectifs. La jeune Jutta les a rejoints lors de leurs voyages océaniques pionniers et a été la mère de son premier fils. Malheureusement, elle est décédée très jeune des suites d'une maladie mentale liée aux expériences traumatisantes de son enfance pendant la Seconde Guerre mondiale.

James a vécu toute sa vie ouvertement avec plus d'une femme à la fois, jusqu'à cinq dans la fleur de l'âge dans les années 1970, avec lesquelles il construisait et faisait naviguer ses bateaux. Avec Ruth, qui est décédée il y a huit ans à l'âge de 92 ans, j'étais son autre partenaire de vie et son âme sœur. J'ai rencontré James pour la première fois lorsqu'il était en pleine conception de sa gamme de Classic Designs dans les années 1960, ce qui lui a valu de devenir une figure culte de la société alternative des années 1970. Avec le temps, je suis devenue sa partenaire de conception et, avec Ruth, nous formions une unité indéfectible. J'ai donné naissance à son deuxième fils et ensemble nous avons donné naissance à de nombreux nouveaux modèles de canoës doubles.

James a réalisé tout ce qu'il avait prévu de faire au cours de sa vie, mais il n'a reçu la reconnaissance publique de l'establishment que ces dernières années. Le dernier projet était son autobiographie, publiée il y a un an sous le titre "People of the Sea", sur laquelle il a travaillé pendant de nombreuses années, car il était très critique envers ses propres écrits. Nous avons travaillé ensemble pour la terminer et la faire publier.

Les gens se référaient à James comme au grand James Wharram, la légende vivante, mais il ne se considérait pas comme tel. Il était conscient que c'était son grand nombre de constructeurs et de marins, leurs beaux bateaux et leurs grands voyages qui avaient créé le fameux Wharram World. Il les considérait comme les véritables héros.

Malheureusement, ces dernières années, le cerveau de James, dont il parlait toujours comme d'une entité distincte, a commencé à lui faire défaut en raison de la maladie d'Alzheimer. Il a été très affecté par la perte de ses capacités mentales et a lutté contre la diminution de son existence. Il ne pouvait pas faire face à la perspective d'une plus grande désintégration et a pris la décision très difficile d'en finir lui-même. C'est avec un grand courage qu'il a vécu sa vie et c'est avec un grand courage qu'il a décidé que le moment était venu d'en finir.

En ce moment de grande perte, nous devrions tous nous souvenir des bons et glorieux moments d'une vie accomplie. Ce n'est pas la fin, je, nous, tout le monde de Wharram gardera son travail vivant.

  • Avec mes plus sincères remerciements

Hanneke


18 déc. 2021
0

Rip. The Wharram cats fleet will still sail around the world !


18 déc. 2021
6

C'est une figure de ce mouvement beatnik, libertaire, hédoniste et optimiste qui disparaît. Espérons que cet esprit de liberté qui nous fait défaut en ce moment renaîtra bientôt.


lolapo:Un jusqu'au boutiste sans faille.☆·le 18 déc. 00:39
18 déc. 2021
2

.

Bien sûr je ne le connaissais pas. Mais ému par ce que je viens de lire.


18 déc. 2021
0

j adorais sa mentalité , l idée de faire des catas simples ,pas le style que je construis et que j ai eue , mais faire simple oui .. Tuperwarre est en deuil ....


18 déc. 2021
1

Un pionnier pacifiste, soucieux de liberté individuelle et d'autonomie, dans un temps où existaient encore des alternatives au mode de vie occidental. R.I.P.


18 déc. 2021
4

L'Homme n'est plus mais son héritage est énorme.
Il a décidé de sa vie, de toute son existence, et a choisi de partir maintenant.
Respect.
Mes condoléances à toute sa famille.


18 déc. 2021
1

En Juin 2013, je l’avais rencontré au club nautique de Mylord en Cornouailles avec sa dernière compagne (à gauche à lunettes).
Il avait encore toute sa tête à cette époque et était intarissable sur la conception de ses catamarans ... paix à son âme !!!


Corsaire malouin:La dernière compagne dont tu parles s'appelle Hanneke Boon. Elle est à ses côtés depuis de nombreuses années et est celle qui dessine tous les plans des wharram récents.·le 08 jan. 13:53
18 déc. 202118 déc. 2021
2

D'Eric de Bisshop (1891-1958), on peut dire qu'il a été le premier à concevoir et utiliser un catamaran de croisière hauturière, Kaimiloa (1937-1938), de conception et fabrication relativement simples. Gréé en jonque d'ailleurs. En cela, il est vraiment un pionnier. À la célébrité quelque peu effacée en ce 21ème siècle.

James Wharram, en digne successeur, est allé beaucoup plus loin. Il faut dire que son œuvre s'est tissée en pleine démocratisation de la plaisance.
On ne compte plus le nombre de catamarans estampillés Wharram, ayant sillonné la planète.
Quasiment tous construits en amateur suivant des principes assez géniaux, inspirés des multis polynésiens, et basés sur la facilité de mise en œuvre.
En cela, James Wharram est une figure majeure du 20/21 siècle.
Son départ vers les mers de l'ultime contrée est une grande perte.

Nulle doute que là-bas, il ira taper la discute avec d'autres grands génies de la voile, je pense entre autres au "sorcier de Bristol", à savoir Nathanael Herreshoff (1848-1938). Qui fit sensation en 1876, avec son catamaran Amaryllis (7,57m) d'une incroyable modernité, en pulvérisant les autres concurrents………monocoques. Ce qui valut à l'auteur de cette petite révolution de devoir renoncer à continuer sur cette voie. Modification de jauge oblige…


Corsaire malouin:Amarylis n'était pas le seul. Il y avait en 1870 plusieurs multicoques dans le port de NY. Une régate a même été organisée entre multis (7 participants) ·le 08 jan. 13:56
Lorenzo&Lotus:Une source à nous proposer ?·le 08 jan. 14:59
19 déc. 2021
0

salut James, merci, P26 n°32


19 déc. 2021
0

J'ai croisé un Wharram, en Sardaigne, habité par un jeune couple qui l'avait racheté en Espagne à l'état d'épave, et l'avait retapé comme faire se peut et manifestement sans beaucoup d'argent. J'avais été épaté par l'ingéniosité, l'impression mitigée entre solidité et fragilité de l'ensemble. Ils manquaient de tout mais semblait posséder l'essentiel. Ils sont partis avant que je ne puisse leur donner des trucs dont je n'avais plus l'utilité mais qu'ils auraient appréciés.


tikipat:beaucoup de Wharran ont navigués autour du monde , une philosophie que j ai pas pour se genre de cata , mais M r Wharran a permit a beaucoup de se construire un cata et de voyager ·le 19 déc. 13:48
19 déc. 2021
0

A posseder un Wharram , je me serais construis un Isanlder 55 ....


19 déc. 2021
1

J'ai commencé par un Hitia 14 et je finis par un Hitia 17, en passant par d'autres modèles comme un Ariki. J'aimais bien cet esprit Wharram, mais j'ai été impressionné par un de ses derniers plans, le Mana 24, où il avait montré des capacités d'évolution etonnantes tant sur le plan carène et voile que mode de construction. A pas loin de 90 ans, c'était une belle capacité d'évolution :
www.wharram.com[...]/mana24


08 jan. 2022
0

Pendant des années j'ai correspondu avec James Wharram et son équipe en Cornouailles.

Ils étaient tous passionnés par les catas et les multis en général.

J'ai aussi participé à de nombreux rassemblement Wharram (en Floride, en Irlande et en Angleterre). Ce sont toujours de grands moments de chaleur humaine où tout le monde apporte ses idées sans qu'aucune animosité pointe le bout de son nez.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (95)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021