Débutant et motivé à la recherche de bons conseils ....

Bonjour à tous,

Fraîchement arrivé sur le site je souhaite solliciter vos avis sur mon projet.

J’ai 39 ans, basé sur Paris et tombé amoureux de la voile il y a trois ans suite à la participation en tant qu’équipier à une régate organisée par mon entreprise (sur first 31.7). Je n’avais aucune connaissance marine à l’époque mais ces 5 jours de bateau m’ont transformé et rendu totalement accro !
Depuis, j’entretiens le rêve d’être un jour capable de skipper et naviguer en équipage réduit pour des navigations hauturières en Atlantique et en Manche principalement. L’idée serait d’être capable de le faire sur un voilier entre 28-35 pieds avec ma famille et/ou des amis qui ne sont pas non plus des navigateurs nés.... personne n’est parfait ! J’imagine être capable de m’organiser pour 4/5 sorties par an sur 2/3 jours par sortie, donc plutôt en mode location pour le bateau.

Alors voilà, c’est sur ma préparation que j’aimerais avoir vos avis experts.
J’ai opté dans un premier temps par le passage des permis côtier et hauturier (fait en 2019/2020) & CRR pour 2021 et je commence depuis à louer de petites unités à moteurs pour me familiariser avec la mer.
Je fais aussi quelques sorties avec un skipper expérimenté mais trop peu souvent à mon goût (organisation et planning des intervenants complexes) mais j’apprends toujours énormément lors de ces sorties et je commence à prendre confiance sur un bateau tout en ayant conscience de mes limites... Pour accélérer j’ai donc choisi de suivre des stages avec MACIF en me donnant l’objectif d’en faire deux par an, “” jusqu’à “chef de bord”.
Pour terminer et parce que j’ai lu plusieurs fois que c’était très utile, je réfléchis à m’inscrire à un club de voile pour affiner ma technique sur des 420/470. La base nautique de saint-Quentin en Yvelines me semble pas mal.... des avis ?

Au global, ce plan vous semble t’il cohérent avec l’objectif que je me suis donné et que j’aimerais atteindre d’ici 2/3 ans maxi? Y a t’il des sujets clés à ajouter? Aussi, ne pas posséder son bateau (même un petit !) ne va t’il pas ralentir ma progression et prise d’expérience ? Je pourrais envisager un achat entre 15-20k€ et ce n’est pas exclu à plus long terme...

Merci pour vos retours et bon vent !

L'équipage
10 août 2020
10 août 2020
1

Le plan me semble très correct et l'objectif atteignable, même si la première location pourrait être plus modeste : le moniteur pourra t'en donner les limites en longueur et en force de vent.
Dans le plan de formation, prévoir un cours sur la météo, la mécanique diésel est un sérieux plus en terme d'autonomie et de sécurité.


Black Swan 1980:merci pour les conseils, je vais me renseigner pour meca et météo. J'ai vu que STW propose des stages sur ces thèmes.·le 10 août 18:09
10 août 2020
0

Hello,
Il n'y a pas à mon sens de mode opératoire universel pour apprendre, certains vont avoir besoin de x formations, d'autres apprendront seul avec beaucoup de théorie et de passion, les régates sont certainement très formateur et les clubs cherchent régulièrement des équipiers, une sortie en bateau à moteur ne sera pas forcément très enrichissante au vue de ton projet, moi qui vient de ce monde la et bien quand je me suis mis à la voile, je partais pour ainsi dire de 0 excepté le passage de l'hauturier.
Une chose est sur, sors dès que tu en as l'occasion, c'est sur l'eau que ça se passe :-)


Black Swan 1980:merci, et cela t'a pris combien de temps pour te sentir a l'aise sur ton bateau ? ·le 10 août 18:18
shakers:Alors j'ai acheté le bateau en Octobre 2019 en ayant fait que 2 ou 3 sorties en tant qu'équipier mais cela remontait à 15 ans .... un ami du vendeur a convoyé le bateau de Fecamp à Ouistreham, j'ai pris tout ce que je pouvais prendre, j'ai fais 2 ou 3 sorties à la journée en baie de Seine avant de sortir le bateau et bosser dessus tout l'hiver, juste après le deconfinement, j'ai commencé par faire des sorties toujours en baie de Seine, 20 à 30 miles a chaque fois puis .... je me suis lancé vers un tour vers l'ouest qui m'a emmené jusque perros guirec, je suis revenu fin Juillet, en tout j'ai du passer 6 semaines a naviguer, je me suis vite senti a l'aise, j'ai sous toile au début, lu la bible des glenans, partagé sur les pontons et sur ce forum ... Maintenant les projets deviennent plus ambitieux et l'aventure continue, je n'ai pas ressenti le besoin de passer par la case formation conventionnelle et je ne considère pas comme un marin accompli loin de la mais tout s'est bien passé jusque la, malgré quelques passages musclés ·le 10 août 18:42
Black Swan 1980:Je trouve ça énorme et rapide comme lancement à l’eau, mais comme tu l’expliquais ça devait te correspondre . bravo à toi !·le 10 août 20:23
10 août 2020
1

Salut si tu as le budget pourquoi ne pas t acheter un petit voilier d occas style 6/8 m.
Tu peux avoir des bateaux en assez bon état pour pas cher
Tu pourrais y dormir le week end de temps. Et sortir à ta guise...
En complement des stages que tu veux faire tu pourrais ainsi naviguer souvent et apprendre egalement beaucoup sur l entretien (antifouling moteur etc..)
Perso j ai appris l habitable sur mon propre bateau et je ne regrette pas du tout...
Un port normand ou breton n est pas si loin pour toi...


Black Swan 1980:merci du retour, c'est en effet un sujet de reflexion et aussi de doute pour moi.... il faudrait que je saute le pas et me lance dans l'achat. C'est la derive du budget qui me retient et savoir trouver un bateau qui tient la route, mais j'imagine que ca se travaille et qu'on peut se faire accompagner.·le 10 août 18:17
palatrek:Re... Il y a pas mal de bateau en parfait état de navigation pour peu cher... Tu aura des sangria, brio, flirt first 25 kelt etc...il y en a la pelle sur le bon coin... Important à regarder les voiles et le moteurs qui sont de gros postes de dépense. Pour 3 ou 4000 euros tu aura un bateau de ce type en parfait état... Après tu compte 1500 euros de place de port par ans et environ 2 ou 3000 euros de frais d amenagement (électronique accastillage etc...) ça c est pour un bateau en parfait état et parfaitement préparé. Si tu compte bien ça fais 6000 euros place de port comprise... Tu peux trouver moins cher mais sûrement avec plus de boulot (pas forcément conseillé si tu ne connais pas grand chose) Si tu prévois plein de stage tu risque d arriver à cette somme assez vite... La tu aura ton bateau (ce qui est pas raisonnable du tout) mais ça c est pareil pour tout le monde;) . Tu pourra donc sortir à ta guise... Dans du petit temps pour commencer et tu verra que tu apprendra sans risque... Et sans te faire peur. Tu ajoute les conseils des voisins de pontons, les tutos divers et variés le bouquin des glenans, les hors série de voile et voiliers... Un stage ou 2 et tu sera parfait. Mais condamné à avoir un bateau toute ta vie !!! Désolé pour le roman ·le 10 août 20:38
Black Swan 1980:Je vais reserver cette reflexion d'achat pour encore un an ou deux histoire de conforter mes choix et apprendre les bases... sur le fond je partage quand meme le fait que posséder un bateau pourrait accélérer les choses, mais je voudrais éviter la grosse erreur qui me dégoûterait ! merci dans tous les cas pour tous les détails dans ta réponse ·le 12 août 20:36
10 août 2020
2

Les stages MACIF d'une semaine sont très bien, à des tarifs raisonnables.

Le permis hauturier dans ton cas je ne sais pas si c'est utile. Le côtier non plus ..
Laisse tomber la location des bateaux à moteur, ça pue ;-)


Black Swan 1980:bon... le message passe sur les bateaux moteurs ;) ·le 10 août 18:18
10 août 2020
0

bonjour, je suis un peut dans les memes eaux, je tombe amoureux de la voile, fait des sorties en voilier habitable avec un instructeur, mais ça coute cher ( pas pour le professionel que je trouve que ganhe juste assez, mais par rappor a mon burget tres serré), du coup je me mis le cap il ai bientot un an de macheter un voilier le moins cher possible et le moins purrie possible, bien ,jai trouvé la semaine derniere, un 28 shipman d'un groupe d'amis suedois que je vais recuperer la semaine prochaine a Calais et rester un mois labas pour bien prendre en main mon nouveau bebe... t'es invité si jamais tu veux, on partage les frais du instructeur et la place de port, tu voit un voilier habitable de 8 metres et milletes q ma couté 4k, franchement c'est ça q je pouvais payer... ça sera ma maison les prochains mois... et voila, garde un oeil sur les annonces, il ai toujours des trucs a denicher, beaucoup de patience et tu va trouver XDD

te souhaite des bonnes navigations et vents favorables


Black Swan 1980:Merci Marco, très courageux ton projet et quel sera ton programme de navigation a terme ? ca a l'air d'être un bon bateau le shipman 28. Félicitations pour ton achat.·le 10 août 18:25
MarcoPanceri:la je commence a naviguer journeé, apres changement de Genois dans un ou deux ans, mer du nort, prochain anneé mediterrané peutetre... on sais jamais, mais toute suite cest prendre les habitudes avec la nouvelle maitresse·le 11 août 02:29
Black Swan 1980:Bonne chance pour ces projets ·le 14 août 17:06
10 août 2020
3

La course à l'envie...

C'est l'envie de faire les choses qui te fera réussir dans ce domaine. Chaque année, des objectifs simples, un peu ambitieux mais atteignables te ferons prendre du plaisir dans la découverte de la voile.
Tu apprendras aussi beaucoup en multipliant les navigations avec Pierre, Paul, Jacques. Ils aurons raison tous les trois mais ne le diront pas de la même façon... et à la fin, c'est toi qui aura raison. bref, la diversité humaine que l'on retrouve aussi sur ce forum.

Pour le support, il faut en effet être assez ouvert pour avoir la même envie de naviguer sur des embarcations de 4 à 20m.

Débutant, nous l'avons tous été. Vas-y, fonce !


Black Swan 1980:merci pour les encouragements... ca booste et fait plaisir !·le 11 août 10:34
11 août 2020
4

Par rapport au programme envisagé, je retirerais la location d'un bateau moteur, mais j'ajouterais beaucoup de sorties "hors stage"
Les bourses aux équipiers cherchent plein d'équipiers, et ca apprends plein de choses concrètes, en situation réelle.
Les stages de voiles sont des mécaniques trop huilées pour rester totalement réalistes.

L'achat du bateau, il doit être repoussé au tout dernier moment, quand on n'a plus le choix.
Ce sera le début d'un cycle d'apprentissage tout nouveau, mais impossible à réaliser au préalable.


faby9:"Les stages de voiles sont des mécaniques trop huilées pour rester totalement réalistes."

Je ne comprends pas très bien cette phrase. Ou alors cela dépend énormément s'in s'agit d'une "assistant moniteur" (fédéral) ou bien d'un moniteur diplômé...

Entre un stage hauturier qui fait par exemple Toulon Corse aller/retour, et le même trajet avec un proprio, où se trouve la routine ?·le 11 août 16:31


Peuwi:Ce n'est pas "contre" le stage : c'est très formateur, on apprends plein de choses, c'est juste que cela reste ... factice. Un peu comme l'école et l'entreprise.

En stage de voile (comme en voilier d'asso), il n'y a jamais de gravité, jamais de tensions liées à la nav. On est 14 à bord, et pour que cela ne soit pas trop difficile, on va rester dans l'avant port, où on pourra s'entraîner à envoyer le spi. (j'exagère un peu, pas trop) Les voiles pourraient se déchirer, le mat tomber, le voilier couler, on reste toujours sur l'impression que l'important, c'est de passer un bon moment. Et vas-y qu'il faut bien être 2 sur le pont pour faire les quarts, avec petite rotation toutes les 2 heures, plus Capitaine sur le pont toutes les 20 minutes pour s'assurer que tout va bien... Et ca, c'est quand on fait par miracle une nav de nuit.

Mais à coté de ca, si tu ne connais pas la bible des glénans par coeur, tu n'as même pas le niveau pour tartiner les rillettes.

Vécu : "hé, tu mets ton gilet ? Alors quoi, tu ne sais pas nager ?" (stage) contre : "tient, tu n'as pas mis ton harnais ? Tu serais tombé, on n'aurait même pas pu localiser ton cadavre" (vie réelle)

Vécu : "hé les gars, on sort sur l'annexe dans le gros temps sans gilet pour aller prendre un coup à la taverne et rentrer en pleine nuit ?" (stage) contre : "c'est dommage que l'on ait crevé l'annexe la dernière fois, on ne vas plus pouvoir débarquer pendant quelques jours" (vie réelle)

Vécu : "pour être responsable de quart, récite moi l'ensemble des opérations dans l'ordre pour prendre un ris" (stage/voilier associatif) contre : "sur ce bateau, je n'ai jamais pris un ris" (vie réelle : attention je ne dis pas que toutes les vies réelles sont pareilles, je dis que c'est réellement arrivé à quelqu'un)

Vécu : "alors, tu vois, L'IMPORTANT, c'est de bien regarder les penons devant, et derrière la voile" (stage) contre : ... C'est marrant, mais la nuit, sous la pluie, ca fait longtemps qu'on ne les voit plus les penons ... (vie réelle)

Vécu : "allez les gars, on va envoyer le spi, on va leur montrer c'est qui les meilleurs !" (stage) contre : "le spi ? Nan, mais je ne sais même plus où il est rangé là .. C'est sous les couchettes. Ecoute, c'est pas trop le moment" (vie réelle)

Bref, le stage apprends à régler les voiles, à vivre dans un groupe qu'on n'a pas choisi, à donner l'impression qu'on est un cador (ou qu'on est une merde dans mon cas), mais n'apprends pas la gravité des choses et la prise de responsabilité, pourtant bien utiles à connaître lorsque l'on se retrouve tout seul et qu'il va pourtant bien valoir assurer, sans se reposer sur les assurances, les secours, la fatalité ...·le 11 août 17:03


faby9:ah mais ce ne sont pas des stages, ça. C'est de la colo encadrée par un pseudo moniteur (pour mieux prêter à la confusion, on les appelle des moniteurs, mais ce ne sont que des assistant-moniteurs... et quand ils ne sont même pas assistants, on les appelles "Chef" de bord ) venu là pour passer des vacances gratuites et draguer les stagiaires. Celui qui a été mon moniteur était un navigateur solitaire. Toute sa pédagogie était accès là dessus, que ce soit la préparation de la navigation, ou celle des manoeuvres : en solo ou équipage réduit. Et on était maximum 6, lui compris. Au RYA, les stages sont à 4.·le 11 août 17:28
Black Swan 1980::-) Interessant ce retour d'experience sur les stages de voile... Pour le moment j'ai plutôt eu de bonnes experiences personnelles et je crois lire des différents forums que MACIF a bonne réputation. Je croiserai sans doute les deux approches (stage/bourse équipier) pour me faire ma philosophie au cours de ma progression... Finalement cela tient plus (de mon point de vue) aux qualités et sérieux du Chef de bord, et cela quelque soit le cadre d'apprentissage. Non ?·le 12 août 20:41
12 août 2020
3

Apprendre la voile, c est le meme mode d emplois qu en bagnole.

Intuitivement, tu commences en twingo plutot qu en autobus, idem pour la voile, pour les memes raisons (inertie, maniabilité, etc...)

Tu vas apprendre à manœuvrer la voiture, l embrayage, les freins, la boîte à vitesse, bouger, faire un créneau. La meme en bateau, le rôle de la dérive, du safran, les voiles, comment équilibrer tt celà pour se deplacer en utilisant le vent.

Tu apprends ensuite à circuler, aller d un point À à un point B.

Là on parle cartes marines, profondeur, courant, positionnement, cap à suivre, etc...

Très vite.viens la.meteo et la toile du temps et tu en bouffes ds des vents de plus en plus forts, à toutes les allures.

Et puis tu apprends, encore et toujours, à observer pour anticiper, car au final, tout est là, anticiper !.

Reste

Mon conseil, manges beaucoup beaucoup de deriveur à côté de chez toi pendant 1 saison.
Tu auras tout compris du comment ça marche, comment on récupère une connerie et les dangers encourus.
Passer au croiseur consistera alors à appréhender l inertie de l autobus.

Sera venu le temps de louer en.mer pour apprendre la nav et la meteo, en bouffer toujours pour gagner le hauturier.

Une certitude cependant, naviguer 3 ou 4 we par an sans passer par ces phases d apprentissage, ne.feront jamais de toi un skipper assurė et fiable,


juliusse:Je suis entièrement d'accord avec toi sur cette façon d'aborder les choses. La voile légère est en effet un excellent moyen de débuter ou de se faire un complément de formation a peu de frais. La régate aussi, en plus pas mal de bateaux cherchent des équipiers réguliers.·le 12 août 10:31
Black Swan 1980:Merci @lune2miel , je vois les choses de la même façon sur le dériveur et les reflexes à acquérir. Je pars de tellement loin. Merci pour les encouragements... ·le 12 août 20:33
12 août 2020
1

Il existe des associations qui peuvent convenir à tes projets... regardes celle ci
www.cnif.fr[...]/


Black Swan 1980:Merci beaucoup ! Je découvre cette asso , je vais parcourir le site qui semble proposer des choses intéressantes ! ·le 12 août 15:27
12 août 2020
2

Par ailleurs, ce que dit @peuwi est tres pertinent, bonne reflexion !.


12 août 2020
0

Juste pour suivre me fil, mes connaissances n'étant que celles d'un débutant amélioré sur le sujet...


Black Swan 1980:pourtant sur le profil y a quelques bateaux au tableau de chasse :)·le 12 août 20:50
12 août 2020
1

De notre coté on a fait beaucoup de dériveur/cata de plage sur lac, en "auto apprentissage" en faisant toutes les erreurs possibles, genre oublier de descendre la dérive ou le safran, etc...
C'est très formateur !
;-) ;-) ;-)

On a ensuite navigue quasi tous les week-ends sur un petit lac pas loin de chez nous.

Puis des navigations en mer en tant qu'équipier sur des petits bateaux, puis nous sommes allés faire de la croisière cotière seuls chaque année en Bretagne sur des petits habitables pour des vacances sans gros soucis, en faisant attention à la météo, courants, marées et cartes bien sûr.

J'oubliais; on "révise" nos bouquins et revues tout l'hiver pour garder à l'esprit la navigation, les "trucs et astuces" etc...
Et pour êtres prêts à démarrer la saison sur notre lac bien "remontés" !

Ha, on a aussi fait un stage d'une semaine sur un 11m, c'était bien, mais on a pas fondamentalement appris grand chose, à part que nous savons que jamais nous achèterons le bateau sur lequel nous avons fait le stage !
(pourtant il "marchait" bien)

Comme quoi...


Black Swan 1980:c'est exactement la raison qui me pousse a faire du dériveur... je peux être très vite autonome et apprendre de mes erreurs. Je vois qu'il y a un peu débat sur l'utilité dans ce fil, mais je le sens bien pour moi et mon profil d'ultra novice!·le 12 août 20:29
12 août 2020
1

Un stage mécanique me semble prématuré pour l'initiateur du fil qui n'envisage, pour l'instant, que 4 ou 5 sorties de 3/3 jours par an.

Je note aussi qu'il a déjà été confronté a la difficulté de réunir en même temps au même endroit pour le même projet plusieurs personnes.

Je suggère le BDA (bateau des autres) pour mieux appréhender le style de vie des marins à la plaisance.
Les bourses aux équipiers sont parfaites pour trouver des embarquements à moindre frais.


Black Swan 1980:Comme répondu a Arzak je retiens l'idée pour la bourse aux équipiers, merci beaucoup !·le 12 août 20:30
12 août 2020
2

Je peux rajouter que les bourses aux équipiers (hisse et oh comme LbC) sont intéressantes, mais qu'il y a de tout, il vaut mieux bien lire entre les lignes et discuter au tel avant de s'engager et de faire moults km !

Il y a des propriétaires sympathiques et sérieux, mais aussi de sacrés branquignols !


Black Swan 1980:Je n'avais pas du tout pensé a cette piste, je vais explorer le sujet et m'assurer du bon choix de proprio/chef de bord... cool et merci·le 12 août 20:27
12 août 2020
0

Mon expérience personnelle: 2 stages 420 à St Quentin en Yveline, suivi d’une dizaine de we en Manche comme équipier sur des voiliers de 9 à 11 mètres. Et une 1ère location d’un 9 mètres en Bretagne pour 1 semaine.
L’envie étant toujours là, 1er achat d’un Brin de Folie à restaurer, suivi de 3 autres bateaux dont le dernier de 12,80 mètres.
Le tout étalé sur 20 ans environ.
Moralité, si tu as vraiment envie, et ta compagne aussi, fonce


Black Swan 1980:J'aimerai aussi en être a mon 4 eme bateau dans 20 ans ! meme si cela semble remonter a loin, tu recommandes la base de Saint-quentin en Yvelines ? merci ·le 12 août 20:24
PAMPUS:Oui mais je ne sais pas comment c’est maintenant. Un stage en dériveur permet de bien appréhender les différentes allures à la voile. Cela paraît basic mais on mémorise bien les réglages de voiles nécessaires, et après, sur un gros bateau on sait d’instinct comment les régler , bien avant les autres personnes n’ayant pas pratiqués le dériveur qui oblige à être très rapide. ·le 12 août 21:43
22 nov. 2020
0

Bonjour à tous, merci pour vos conseils... Petit update, je progresse dans mes démarches malgré le contexte avec une inscription a la base de St Quentin et presque 10 stages en catamaran réalisés et en attente d'une date pour un stage MACIF reporté 2 fois cause Covid !
Je confirme les bienfaits du stage catamaran, ça aide grandement à prendre les bons réflexes !


23 nov. 2020
0

Fais aussi du monocoque, tu verras c'est bien plus rigolo !
C'est à la fois plus maniable et... bien plus renversant !
;-)
Si la base a différents voiliers, profites en pour "tester" différents voiliers, c'est intéressant de voir les différences de comportement entre chacun, et te permettra d'apprendre à ... anticiper les différents comportement de ces bateaux !

Nous avons nos voiliers mais malgré tout, lorsque l'on en a la possibilité ou que l'on nous le propose, on essaie les voiliers du club ou des autres propriétaires !

Ca permet de bons échanges, et parfois on voit une solution que le propriétaire, trop habitué à son bateau, ne voit pas.

Nous avons nous même souscrit sur notre dernier voilier à des solutions proposées par d'autres observateurs "extérieurs".


Black Swan 1980:merci, je vais suivre le conseil !·le 13 déc. 17:24
23 nov. 2020
1

Je découvre ce fil, très intéressant et que chaque heonaute débutant devrait lire.
Le programme est cohérent et complet, bel exemple de sérieux et d’humilité.
De ma modeste expérience, j’ajouterais simplement quelques navs un peu « costaud » en automne ou même hiver. La voile par beau temps et météo clémente est parfaite pour apprendre mais quand on cherche comme toi à naviguer partout et par tout temps, il faut aussi passer ensuite par la case « gros temps » avant de se lancer seul en hauturier.
Comme tout le reste, ça s’apprend.
Et c’est mieux de ne pas le découvrir au milieu de l’océan avec 50kn de vent et des creux de 8m...
Fais appel pour cela à un skipper expérimenté qui saura t’emmener en sécurité dans des conditions plus difficiles et de manière progressive selon l’évolution de ton niveau. Je trouve que c’est la partie de la navigation qui nécessite d’emmagasiner le plus d’expérience et paradoxalement c’est celle que l’on pratique le moins... amha s’il y’a bien un domaine qu’il ne faut pas se contenter d’apprendre dans les livres je trouve que c’est celui-là. Bon apprentissage et bon vent!


Black Swan 1980:merci pour le feedback, j'avais en effet prévu un stage Macif en novembre mais malheureusement annulé cause Covid :( J'espère pouvoir trouver une date début 2021 ! bon vent a vous !·le 13 déc. 17:27

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Refonte de la cuisine

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (193)

Refonte de la cuisine

février 2020