Début d'osmose, que faire en attendant le gros traitement

Bonjour à tous,

Je sais encore un sujet mille fois abordé mais j’ai une question un peu précise à laquelle je ne trouve pas de réponse…

J’ai gratté tout l’antifouling et poncé les quelques (trop nombreuses au gout de mes bras ahah) couches de peinture en dessous avant d’arriver au gelcoat.

Là sur la peinture comme le gelcoat des mini trous d’aiguilles, les gars du chantier m’ont mesuré l’humidité d’un coup de Tramex, on est entre 10 et 15 sur l’échelle 1 à peu près partout.

Conseil du chantier ? 5 couches de gelshield et je suis peinard pour 10 ans. Ca me plait pas du tout

Mon analyse ? Ca fait chier de s’être galérer à faire tout ça pour finir le job salement et laisser toute cette humidité dans ma coque.

Je n’ai pas le temps de laisser sécher proprement la coque avant quelques temps (aux environs du printemps 2021), je précise que le bateau est hiverné à sec en hiver. Par contre en 2020/2021 on part un an en croisière donc le bateau sera environ 18 mois dans l’eau.

Mon idée ? Tout recouvrir mais pas avec de l’époxy et en rentrant de voyage, ressortir le bateau et faire ca proprement.

Maintenant ma question : Que me conseillez-vous entre la coque (gelcoat ou fibre direct par endroit voir photos) et l’antifouling qui permettrait de limiter les dégâts et en même temps qui serait poncable plus tard (pas comme le gelshield) ?

Merci à ceux qui auront pris le temps de me lire.

Bruno sur Waterproof (enfin plutôt dessous pour l’instant)

L'équipage
28 fév. 2019
28 fév. 2019
0

Bonjour,

si tu as décidé d'attendre et de faire une solution temporaire en attendant un traitement dans 2 ans, je ferai simplement la chose suivante :
- tu creuses chaque bulle
- tu laisses sécher quelques jours
- tu dégraisses bien
- tu rebouches tes "petits" éclat au mastic époxy

Lorsque tu sableras ou pèleras, tout partira. Mais en attendant le mastic époxy assurera l'étanchéité.

ca n'engage que moi, c'est ce que j'aurai fait :)

F

2

Je dirais tourne la tête et regarde ailleurs.

Quoique tu fasses ton seul risque est d'enfermer plus la flotte. Si tu ne fais rien, elle a une chance de commencer à se poser la question de sècher

28 fév. 2019
0

Et si la flotte est DANS le gel coat en profondeur, elle y restera et se propagera plus loin puisqu'elle ne peut plus sortir

C'est comme mettre de la peinture sur de la rouille
C'est joli , mais la rouille est toujours là

J'ai eu de l'osmose sur mon safran
J'ai pensé que faire du provisoire serait suffisant; quelques trous, un peu d'époxy et zou. Vogue le voilier

Résultat, après 1 an 10l de flotte dans le safran, toute la mousse intérieure pourrie et des cloques partout

Donc, démontage, re-trous, découpage de panneaux dans le safran, vidage de la mousse pourrie, sêchage, nouvelle mousse bicomposant à l'intérieur, rebouchage des trous, X couches mat, primaire epoxy, X couches de Primocon et fin à l'AF

6 mois de boulot

Je verrai en avril si ce boulot aura été bien fait

28 fév. 201928 fév. 2019
0

Rien.

Parole d'expert auto-proclamé

28 fév. 2019
0

Avant de regarder ailleurs - suggestion non dénuée de bon sens - t'es-tu posé la question de ce qu'est la couche rose ? Qu'en disent "les gars du chantier" ?

28 fév. 201928 fév. 2019
0

Oui je me la suis posée, j'imagine une sorte de primaire entre le gel coat et l'AF.

Discuter avec le chantier est assez rude, je vis en allemagne et ne parle pas trop allemand donc la communication est difficile, d'où mon appel à l'aide...
mais a première vue ils savent pas, j'ai l'impression qu'ils veulent pas trop se mouiller...

28 fév. 2019
0

Ta situation n'est pas confortable. Le Gelshield doit être appliqué dans des conditions assez strictes pour ne pas gaspiller ton argent, donc pas compatible avec le programme prévu. L'autre ennui, c'est que le gelcoat est de toutes façons entamé et que l'étanchéité de la peau est d'ores et déjà très compromise. Ça signifie que si je suis d'accord avec la proposition de Fripouilles, il faudra la conduire sur une grande surface, donc beaucoup d'argent, sachant que c'est perdu puisqu'il faudra en passer par la case Gelshield en 2021.

On sait que si on laisse en l'état, le bateau ne va pas couler en trois ans mais que les infiltrations iront plus profondément dans la fibre. Ce qu'on ignore aussi c'est que si des parties de fibre ont été mal imprégnées à la stratification, l'envahissement ira plus vite plus loin. On ne peut que parier, hélas.

Il n'y a donc que deux options. Un, faire une étanchéité provisoire et réaliser ton programme de nav. Deux, décaler le programme et faire une réparation complète si ton bateau a encore de la valeur et que tu ne veux pas la voir partir trop vite.

Sur mon bateau, coque de 81, osmose en 87, le traitement Gelshield a été fait tout de suite et reste aujourd'hui intact de toute bullette. Mais le chantier était vraiment très bon.

1

Une question con : ton bateau est l'eau douce ou l'eau de mer?

Si il est en eau douce, tu pourrais ralentir la progression d'osmose en le mettant en eau de mer.

28 fév. 2019
0

nemo
toujours taquin :mdr:

28 fév. 2019
0

nemo
ah bon?????

0

Non : pas sur ce coup là :non:

28 fév. 2019
0

Nemo a raison; cata de 1999, jamais eu une bulle d'osmose, nous laissons le cata au Rio dolce Guatemala pendant 8 mois (eau douce) et là bulle de 3cm de diam.... comme quoi !! un mal pour un bien, en novembre dernier, pelage et restrat, puis traitement epoxy , j'ai gagné 1-1,5 nds....

28 fév. 2019
0

tant qu'il y aura du gel coat l'humidité restera dedans même voilier au sec .
perso je creuserais les trous et je mettrais non pas de l'époxy
mais de la choucroute vinylester sur une résine polyester elle accrochera mieux ,ce sera aussi efficace mais plus facile à mettre en oeuvre et surtout plus souple .et antifouling .
lors de ta prochaine sortie d'eau ,rabotage et séchage tout la procedure si c'est bien fait c'est efficace
alain

28 fév. 2019
2

Tous les ans en carénant je Regarde ma coque et j'envisage de traiter .Tous les ans au bout de 48 h ....je remet à l'eau .8000 Ou 10000€ pour un bateau qui en vaut 27 Ou 29000 Je n'arrive pas à franchir le pas

28 fév. 2019
0

La ou tu te fourre le doigt dans l’œil jusqu’au fond des orbites, c’est que ton bateau ne vaut certainement pas 27 ou 29000€... pas avec une osmose significative (tu le dis toi même... plusieurs années)

01 mar. 2019
1

Il vaudrait 29000 traité en curatif .19000 sans traitement .....Pour le moment il flotte

28 fév. 2019
0

moi , j'oublierai jusqu'en 2021 et après séchage et traitement serieux

28 fév. 2019
0

Le bateau etait en eau de mer (Mer du Nord à Büsum depuis 1977) et là je vais le remettre à l'eau en Mer baltique. J'habite à Hamburg.

Les "trous" font environ 1mm de diamètre et il y en a plusieurs milliers je pense, je vois pas comment les reboucher un par un... Je précise qu'il n'y a aucune cloque assez grosse pour etre percée.

Je me voyais bien mettre une ou deux couches de primer genre Primocon + deux couches d'AF par dessus, mais comme il y a des petites zones sans gelcoat j'ai un peu peur que l'osmose progresse vachement vite...

Je compte pas faire d'epoxy pour rien vu le prix surtout si c'est pour faire pire que mieux...

Merci pour vos premiers avis

28 fév. 2019
0

Primocon et AF ne vont rien changer aux données du problème. Leur étanchéité à l'eau est proche de 0.
Si tu en es au début du phénomène, ça peut effectivement attendre sans gros risque pour le bateau.
Par contre, plus tu attends, plus l'osmose progresse et plus il faudra de temps de sèchage, plus il faudra raboter et plus il faudra faire des reprises des cloques les plus profondes. Dans certains cas, la pose d'un fin voile + epoxy pourrait s'avérer nécessaire.
Bref : ou tu regardes ailleurs en te disant que ça te coutera un peu plus cher dans quelques années ; ou tu traites à bref délai pour un budget et une immobilisation moindre mais on compromettant tes projets ; ou encore, tu oublies le problème et tu navigues sachant que l'osmose ne risque pas de faire couler le bateau avant très longtemps.

28 fév. 2019
0

Est-ce que l'état de surface permet de passer correctement une barbouille qui contiendra provisoirement l'eau? Si oui, ce serait la solution provisoire à moindre frais mais il faut que ce soit bien fait, sinon le risque existe que le tout pèle lamentablement en six mois. En effet, à part l'epoxy, les peintures même bi-composant ne sont pas faites pour rester sous l'eau. C'est marqué sur les boites.
Hamburg, veinard, j'ai vécu trois ans dans le quartier d'Eppendorf.

28 fév. 2019
0

Oups, je viens de voir sur ton profil que le projet de nav est en Med. Dans ce cas, il vaut mieux que le bateau soit traité avant, l'eau chaude favorisant l'aggravation du phénomène.

0

D'un autre côté, la merditéranée est plus salée ce qui, au contraire va le ralentir.

28 fév. 201928 fév. 2019
0

En méd ou un tour de l'Atlantique c'est encore à décider car nous allons peut etre décaler de quelques mois le départ pour avoir le temps de faire une belle boucle :)

Ah Eppendorf, joli coin en été !! Nous on est à Altona!

28 fév. 2019
0

Oui mais en Méditerranée ça sèche vite exposé au mistral une fois la coque pelée. J’attendra

28 fév. 2019
0

Avant de s'emballer sur des tas de propositions de traitement, il est raisonnable de faire le tour des symptômes, si j'ai bien compris :
- atteintes très nombreuses et ponctiformes des couches primaire et gelcoat seules
- pas de cloques
- quelques zones de fibres mises à nu … par le ponçage ?
- Tramex entre 10 et 15, les mesures exécutées sur gelcoat nu, échelle 1 ? … et combien sur la partie non immergée de la coque afin d'avoir une référence ?

28 fév. 2019
0

Oui mis a nu par poncage, on peut du reste voir de minuscules "poc" là où il y avait les tete d'épingles sur le gelcoat.

Sur la partie non immergée de la coque c'était moins il me semble mais il n'a pas pris autant de mesures.

C'est un bon résumé des symptomes sinon :)

28 fév. 2019
0

Nous avons un bon ami, qui a acheté un fantasia, pas cher mais avec des cloques d'osmose. Il à ramener la coque au gel coat, boucher les trous à la résine, appliqué un primaire époxy, l'antifouling, et il est parti... En 2011 rejoindre les Antilles , le Panama, le Pacifique..etc, il est rentré en 2017.il à bradé son bateau pour repartir sur un brise de mer en alu, mais ça c'est une autre histoire.

28 fév. 2019
0

bonjour;perso apres avoir discutè avec des speçialistes vraiment competants et non impliqès finançierement(traitement ou pas)= quelques bulles=perçage sechage et mastic" choucroute"! la plupart des polyesters d'un certain age font de l'osmose! meme certains plus reçents! si c'est vraiment tres grave et generalisè(rare) il n'y a pas grand chose à faire sauf depenser des fortunes avec un resultat aleatoire dans le temps! apres il y a une majoritè de bateaux plus ou moins ançiens qui font un osmose raisonnable !soit les proprios ne se prennent pas la tete et naviguent(on voit rarement un bateau couler pour cause osmose) soit le proprio est de nature inquiete (heureusement qu'ils existent pour les chantiers) et l'on entre dans un processus complexe tres couteux et au protocole tres stricte pour ne pas recommencer 5 ans plus tard! c'est à dire sablage ou pellage ou hydrogommage, tres longues periodes de sechage sous abri sec et chauffè(certains sur le site ont decapè au chalumeau et bicarbonate etc etc voir ce post et les commentaires)

perso pour un bateau j'ai ete confrontè au probleme et au meme dilemme(quelques cloques) bien entendu plein de" speçialites affranchis et super initiès" aux conseils plus alarmistes les uns que les autres(les conseilleurs ne sont pas les payeurs)

le moral dans les chaussettes j'ai achetè chez svb des boites de guelshied et me suis preparè à la galere..... jusqu'au moment pu un pro ami avec un chantier m'a dit en rigolant "enmene moi tes sous(beaucoup) n'applique pas toi meme le guelshied c'est la pire des saloperies tu vas mourir...... et si tu ne suis pas le protocole autant rien faire ! bref je n'ai rien fait sauf un peu de choucroute ! 8 ans plus tard le bateau etait idem ,pas de bulles suplementaires et poids stable, je l'ai revendu et le propio actuel n'a jamais fait de traitement et navigue et continu à gagner des regates..... apres chacun fait comme il veut

28 fév. 2019
0

Bonjour,
Tu dis : Tramex, on est entre 10 et 15 sur l’échelle 1.
Perso je ne sais pas ce que cela veut dire en % d'humidité dans la coque.
Si c'est faible je pense que le chantier à raison.
Si ton voilier passe tous les hivers au sec ce qui semble être le cas, il serait étonnant de trouver un taux d'humidité très important.
Mon expérience : voilier de construction amateur en sandwich sur moule femelle, enduit à base d'un mélange de résine polyester et de talc (c'était en 1978) solution la plus économique puis sous couche et finition en bi-composant International puis antifouling.
Voilier 6 mois dans l'eau par an et à la vente en 2015 pas une cloque.
J'avais fait un préventif en 2000 au VC Tar 2.

Si tu suis les conseils du chantier tu vas au pire bloquer l'humidité dans la coque mais elle est déjà là et à preuve du contraire n'a pas fait couler le bateau.
Jac

28 fév. 2019
0

D'après ce que j'ai compris de cette échelle ca veut dire entre 10 et 15% d'humidité.
J'ai cru comprendre qu'il fallait moins de 5% pour traiter proprement.

28 fév. 2019
0

freychou
tu es sur que le VC tar limite le choix d'antifouling? tu m'étonnes, j'en ai utilisé souvent et jamais eu aucun problème avec un antifouling. Tu sais, grosso modo ce sont tous les mêmes à part ceux qui sont destinés à l'alu

28 fév. 201916 juin 2020
0

J'ai oublié de mettre l'échelle Tramex dans mon post précédent … la voici .
Il semble que cette coque soit peu humide, compatible avec le fait d'hiverner au sec . Je mettrais une couche d'Interprotect pour isoler les zones de fibres à nu, puis l'antifouling et naviguerais dès la belle saison revenue …
Le VC Tar2 - c'est ce que j'ai appliqué il y a 2 ans - limite considérablement le choix de l'antifouling .

28 fév. 2019
0

Effectivement, j'ai sans doute fait un amalgame à partir de "C’est aussi le primaire recommandé pour la gamme d’antifouling VC." dans les indications d'International .
Par contre, une fois fait le choix du VC 17m - produit très intéressant, au demeurant - il est impossible de le recouvrir avec quoique ce soit d'autre que lui-même, du fait du composant fluoré .
Mea culpa !

28 fév. 2019
0

pour du provisoire mais efficace: 2 couches de VC-Tar international

28 fév. 2019
0

Les recommandations précisent 3 couches mini. Perso j'avais fait 7 couches.
international-yachtpaint.com[...]vc-tar2
Jac

28 fév. 2019
0

Ce n'est pas l'épaisseur du film déterminé par le nombre de couche qui fait l'efficacité du traitement ?
Si c'est faire un traitement sans respecter les préconisations, autant ne rien faire et de ce faite faire l'économie de tes 2 couches.
Mais tu as peut être une info officielle écrite du fabricant pour corroborer tes dires.
Jac

28 fév. 2019
0

voile44
dans le cas présent il est question d'éviter que l'osmose augmente avant de faire un vrai traitement. Deux couches passées au rouleau sont suffisantes. Maintenant il est clair qu'un marchand va recommander au moins 3 couches voire 7 ou 23... c'est normal, c'est un marchand.
Pour un traitement, plus on en met mieux c'est mais là ce n'est pas un traitement. C'est pour ne pas promener avec une loupe, une seringue et de la résine pour boucher des milliers de trous...

28 fév. 2019
0

VC-Tar, oui pourquoi pas, quelle est la difference avec du Gelshield?

Plus facile à poncer après coup?

28 fév. 2019
0

C'est à dire que quelles sont les solutions pour l'enlever après (VCtar, interprotect ou autre)

En fait j'aimerais juste faire une petite barrière pour deux/trois ans avant un séchage en règle.

(Je commence à etre rodé au poncage eheh)

28 fév. 2019
0

Ca peut se retirer d'un (ou plusieurs) coup de ponceuse orbitale?

28 fév. 2019
0

Merci pour tes conseils ventdebout :)

Pourrais tu m'éclairer sur la différence entre les deux?

28 fév. 2019
0

freychou
pourquoi dis tu çà????????

28 fév. 2019
0

Oui le gelshield plus, qui est théoriquement réservé aux professionels, le gelshield 200 lui a un extrait sec de 45%.

Mais je pense qu'au vu du prix de ces produits ils sont réservés pour un traitement définitif?

28 fév. 2019
0

Retenir que l'époxy se ponce mal, très mal !
Le VC Tar donne des couches fines auto-lissantes … très simples à appliquer mais n'est compatible qu'avec les antifouling VC 17m et VC Offshore .

28 fév. 2019
0

abraponce
pour une barrière provisoire: VC Tar

28 fév. 2019
0

abra
oui çà part à l'orbitale. Ce n'est pas trop cher, c'est efficace...

28 fév. 2019
0

abra
interprotec n'a rien à voir avec VC Tar

28 fév. 2019
0

cf ci-dessus !
Affirmation un peu hâtive !
Désolé . ;-)

28 fév. 2019
0

A lire les docs on peut penser que le VC TAR 2 est plus conseillé pour le curatif.
Jac

28 fév. 2019
0

En consultant une autre doc je vois que le Gelshield n'a pas de solvant ce qui diminuerait le risque de réapparition des cloques. d'autre par moins d risques pour l'applicateur.
Jac

28 fév. 2019
0

Pour moi ne rien faire de "provisoire" qui n'aurait comme conséquence que de renfermer l'eau déja présente.
Vu le cout d'un traitement osmose autant qu'il soit bien fait sinon rien.
CA veut dire au moins 6 mois pelé à sec (minimum et encore si exposé au mistral/tram).
En bref, tu fais rien avant de mettre ton bateau en chantier pour 6/8mois et tu économise en attendant

Autre point important : prend le temps de trouver le bon chantier car les prix vont du simple au double et les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs!!!

J'ai eu en 2011 des devis de 10000€ et de 4500€.
Celui à 4500 m'a fait du super boulot.

28 fév. 2019
0

AbraPonce(pilate), c'est quoi l'historique de l'osmose de ton bateau?? Si ça fait 10 ans que tu l'as et que tu découvres cela aujourd'hui ou tu l'as acheté en 2018.

28 fév. 2019
0

Bateau acheté en 2018 en octobre

28 fév. 2019
0

Et aucun antécédent de traitement ou de mesure, ou de cloques.

28 fév. 2019
0

Pas que je sache pour le traitement. Et pas de cloques monde réparation scabreuses, j'aurais pu les voir en pinçant jusqu'au gelcoat

28 fév. 2019
2

Alors tu t' inquiètes de le savoir!! Oubli de le savoir et tout ira pour le mieux. Tu écoutes les biens informés, qui te diront qu'on a jamais vu un bateau couler par l'osmose.
Avec le pognon du traitement économisé, tu nous invite à fêter ça avec toi...Et nous, braves pommes, ont te vide ta cave.
Comme je suis sympa, j'apporte le tire-bouchon.

01 mar. 2019
0

Si vous montez jusqu'en Baltique à partir de mi-Avril, je paye mon apéro!

01 mar. 2019
0

C'est très gentil, mais le grand Noord, déjà la Bretagne Sud !!!

01 mar. 2019
0

:mdr:

01 mar. 201916 juin 2020
0

tu disposes de combien de temps pour sécher ton bateau ?
tu pourrais chercher un appareil HOTVAC ( séchage par chauffage et mise sous vide ) pour mon bateau cela à pris une semaine

01 mar. 2019
0

çà a l'air bien cet engin, mais il ne veut pas faire le traitement complet cette année, seulement du provisoire

01 mar. 2019
0

citation d'abraponce: "Je n’ai pas le temps de laisser sécher proprement la coque avant quelques temps (aux environs du printemps 2021),"

01 mar. 2019
0

donc c'est bien ce que j'ai déjà dit, il ne veut pas faire un curatif avant 2021, seulement un barrage provosoire en attendant. C'est pour çà que je dis 2 couches de VC Tar

01 mar. 2019
0

Je peux me tromper mais il me semble qu'établir un barrage étanche au passage de tout liquide risque de contribuer à la formation de grosses cloques sous la pression du liquide qui ne pourra plus migrer à travers le gel coat poreux et donc de contribuer à dégrader un peu plus le stratifié.

01 mar. 201901 mar. 2019
0

Domde, pas bête, relire le bouquin "de cloques en coques", en accès libre.

Laissons cette brave carène respirer tranquillement à flot :mdr:

14 mar. 2019
0

Merci à tous pour vos conseils divers et variés.

Je suis assez pour laisser la coque comme ca mais du fait qu'il y ait la fibre a nu dans beacuoup d'endroits, autour de la quille par exemple, j'ai peur que ca progresse très vite et avec mes 18 mois à l'eau l'an prochain j'ai pas envie d'une galère de l'autre coté de l'atlantique ou pire au milieu ahaha...

(Meme si on est pas sur de traverser encore, la méditeranée appelle fort quand meme)

14 mar. 2019
0

Alors à minima un traitement localisé car il est clair que ce n'est pas l'antifouling qui va ralentir le process.
Jac

14 mar. 2019
0

Les bateaux en bois sont bouffés par les vers, ceux en acier rouillent, en alu ils s'oxident, alors les bateaux en plastique qui sont parfaits ont bien le droit d'avoir un problème :l'osmose

14 mar. 2019
0

Comme quoi le matériau idéal n'existe pas, peut etre le titane, mais là j'imagine pas le prix du bouzin et puis niveau facilité à mettre en oeuvre on a vu mieux!

14 mar. 2019
0

epoxy

14 mar. 2019
0

en provisoire, plutot que du VCtar (epoxy dur à poncer) pourquoi pas de la peinture mono au caoutchouc chloré . c'est pas tres cher (rayon piscine) et se passe facilement au rouleau poil court

14 mar. 2019
0

Je ferais un surfaçage à l,orbitale pour accrocher puis une barrière étanche mais fine et pas trop dure à enlever lors du traitement definitif. A une époque j’ai eu un bateau trèsosmose, j’ai traité localement et on a refait un traitement définitif 3 ans plus tard pas de soucis .sinon mon premier voilier était si osmose qu,il n’y avait pas de cloques. L’acheteur qui est devenu un ami refusait de croire qu’il était osmose. Vingt ans plus tard le bateau est toujours osmose, pas une cloque et il a fait 2 boucles atlantique. L.osmose n,a jamais fait couler un bateau. Prends le temps de réfléchir,

14 mar. 2019
2

Et cette couche rosâtre, ce ne serait pas un traitement epoxy ancien, ça y ressemble beaucoup.

14 mar. 2019
0

Ça expliquerait pourquoi ça a été si horrible à poncer...

14 mar. 2019
0

Suite à l'achat d'un 345 dans le sud portugal très osmosé , grosses cloques jusqu'à 7 cm de diamètre et 8 mm de profondeur... les cloques visibles à la sortie d'eau a Lagos ont diminué presque à disparaître le lendemain , tellement le gelcoat est poreux. On a meulé les cloques laissé le bateau 3 mois juin juillet aout au sec 50° au soleil vent souvent 25nd. pas une goutte de pluie la bas. septembre Bouché les cloques mastic epoxy et 3 couches d'interprotect . Retour en France pas de nouvelle bulle la coque parait saine. PAS DE TRAITEMENT SANS SÉCHAGE.
Les voiles par contre n'ont pas apprécié la chaleur dans la cabine .

15 mar. 2019
0

Je sais pas combien de fois il faudra le dire, l'osmose c'est pas par les cloques que ça se voit, c'est par un Tramex (ou autre appareil digne de ce nom).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (181)

Encore la pluie...

mars 2021