Deauville - Le Havre > facile ou moyen facile?

Deauville - Le Havre (et le retour!) > facile ou moyen facile?
Je prévois de le faire sur 2 jours.
Je prends tous les conseils (itinéraire/ avis / durée..)

L'équipage
07 mar. 2020
08 mar. 2020
0

Tu sorts de Deauville a l'ouverture des portes ( grosso moddo à mi marée montante) et tu arrive au Havre à marée haute
Suivant l'État de la mer, bien faire le tour du ratelet... Le courant montant peut te porter vers Honfleur et le ratier ... c' est le seul problème que je vois

Le retour peut être plus cow-boy car il faut compter avec les horaires des portes de Deauville ...donc tu risque de devoir partir avec encore du montant et à la renverse avoir du clapot si le vent est contraire au courant

Tout dépend de la taille de ton bateau et de sa vitesse moyenne

08 mar. 2020
0

Pour la distance, de mémoire, une douzaine de mille.... de mémoire ... à vérifier

08 mar. 2020
0

Comme dit Ca d'oro, tout dépend de ton voilier, de sa vitesse moyenne et des conditions le jour J (dominante ouest dans le secteur à cette période avec variation SO, NO). Tu as +/-8 miles de chenal à chenal donc en 2h normalement c'est fait. En effet la seule difficulté ça va être les courants.

A l'aller pas de problème le havre est ouvert 24/24 donc pas très grave si tu marches au ralenti. Partir à PM-2 est pas mal, ça te fait arriver au Havre à la pleine mer et tu n'as pas (trop) à te soucier du ratelet. Vise les 350, pas au dessus, et tu auras aucun problème à coup sûr.

Pour le retour il faut en effet plus calculer son coup mais ça ne devrait pas poser trop de soucis non plus. Suivre les 170 en sortant aux bouées 11/12, en ne partant pas après la PM, ça te laisse 3h, ou PM-1 si tu veux prendre une marge de sécurité. Si tu pars avant j'ai peur que t'ai un peu de courant dans le pif au départ du Havre mais rien de grave ça va juste te ralentir.

Éclate toi !

08 mar. 2020
0

Merci à tous ! Très précis 👍

08 mar. 2020
0

Faire attention au trafic portuaire en arrivant sur Le Havre .Demander le passeport escale à ton port d'attache , ça permet de payer moitié prix au Havre .

www.passeportescales.com[...]/fr/

08 mar. 2020
0

Se méfier de la sortie de Deauville par vent frais de secteur NW à NE qui peut lever un méchant clapot. Bonne motorisation de rigueur.
Clapot sur les fonds moindres, bien les arrondir, si vent frais.
En arrivant au Havre, couper franchement le chenal, puis naviguer le long des bouées rouges (à tribord), tu y es tranquille. Affalage, rangement, pare-battages peinard dans le vaste avant port . Serrer Babord en entrant.

08 mar. 202016 juin 2020
0

enter image description here

Quelque chose comme ça?

08 mar. 2020
0

@alexfr

Sur la carte représentant ton hypothèse de route vers le Havre a partir de Deauville, ton point 2 , place le plus a l’ouest pour vraiment éviter les hauts fond issus notamment du draguage du chenal de Rouen et qui sont rejetés dans cette zone. J’ai connu un Oceanis 37 basé a Ouistreham, flambant neuf qui a cassé des varangues suite a talonnage sévère dans cette zone ou ca peut déferler.

08 mar. 202016 juin 2020
0

Oui c'est bien.
Tu peux même couper un peu plus court, t'as de la marge surtout si tu passes par PM.

Édit: Diver a raison si tu veux être en totale tranquillité passe à l'ouest des deux bouées cardinal Ouest du ratelet et du chenal d'accès mais psychotte pas trop la dessus, proche de la haute mer avec des marnages au pire à 3m et au mieux à 8m, ça laisse une petite marge de sécurité.

08 mar. 2020
0

Passer à l'ouest de la bouée Ratelets se justifie pour un un gros navire, mais pour nous, une bonne marge consiste à passer à l'ouest de la bouée de chenal No 6, c'est largement suffisant. Quant aux dragages, ils sont rejetés en mer plusieurs milles dans l'ouest de la zone qui nous intéresse.

08 mar. 2020
0

Une ballade de rêve faite des dizaines de fois. La seule tache c'est l'écluse de Deauville et ses horaires. MM

08 mar. 2020
0

Elvis a raison. Couper le chenal du Havre à la perpendiculaire pour réduire le temps de passage. Les gros arrivent très vite... ! ! ! MM

08 mar. 2020
0

Par beau temps, pas de pb majeur, si ce n’est :

- le trafic dans les chenaux (ça ne plaisante pas),

- les hauts fonds qui sont mal cartographiés (s’en écarter largement et profiter de la tenue du plein),

- le courant traversier dans le chenal de Deauville.

Avec le balisage dense, c’est un bon exercice de navigation.

Par vent frais de secteur ouest, la mer peut devenir très mauvaise à proximité des hauts fonds, notamment au jusant.

08 mar. 2020
1

UN trajet court et sans embuches, idéal pour un débutant et pas désagréable pour un "ancien Je suis (ou plutôt j'étais car j'ai vendu mon fidèle. "Mood Indigo" hier, snif snif).
Sortie de Deauville à l'ouverture de la porte, environ 2h avant PM. L'arrivée au Havre peut se faire ensuite à n'importe quelle heure. Je l'ai fait une fois en 5 heures (7,5M) par tout petit temps où j'avais décidé de prendre du plaisir, mais tout de même obligé de mettre le moteur à l'arrivée car la dérive de courant descendant était supérieure à ma vitesse.
Il faut savoir que,grâce à la tenue du plein par fort coeff, le niveau de PM est pratiquement atteint au Havre près de 4h avant l'heure théorique, ce qui permet de passer le banc d'Amfard sans problème. Dans un sens comme dans l'autre, il suffit de viser entre les bouées 6 et 8 du chenal de Rouen.
La sortie de Deauville peut être assez chaotique au niveau du musoir de Port Deauville et nécessite un bon moteur dont l'hélice de déjauge pas.
Il faut tenir compte du courant traversier et de sa renverse sur l'ensemble du parcours. Si on part en route directe en fin de marée, on peut bénéficier du Verhaule qui porte au nord, mais tout cela est clairement indiqué dans les fascicules du SHOM.
L'entrée du Havre est au 360 de celle de Deauville, donc petit exercice de navigation.
En matière de trafic, à part les pêcheurs de crevettes dans la première partie, on croise d'abord le chenal de Rouen, mais on peut largement anticiper pour ne pas gêner les gros navires. La drague "Daniel Laval" qui travaille 24/24 et 7/7 est plus compliquée à gérer. Lorsqu'elle travaille, elle marche à moins de 3N, plus rapide lorsqu'elle va se vider ou en revient avec possibilité de demi tour imprévisible.
A l'approche du Havre, il faut savoir que le chenal se sépare en "Y" au niveau de la cardinale LH2000, avec une branche vers le terminal des porte conteneurs (attention au trafic d'entrée et sortie, aux remorqueurs et au petits porte conteneurs qui peuvent sortir du port principal et virer pour entrer à Port 2000.
ON traverse le chenal perpendiculairement, mais librement lorsqu'il n'y a pas de trafic à proximité. Dans ce cas, la pilotine du port se tient dans l'entrée et chasse les importuns. Elle se tient sinon à proximité du musoir de la digue nord et on peut entrer entre le musoir et la pilotine lorsque les feux sont rouges. Après l'entrée, on serre sur bâbord pour affaler et préparer l'amarrage. On vire sur bâbord pour entrer dans le port de plaisance. Attention à des petits bateaux à moteur pressés d'aller à la pêche ou d'en revenir qui virent parfois au ras de l'extrémité du brise houle sans visibilité.
Pontons visiteurs dans le premier bassin, toutefois parfois soumis à la houle et aux conséquences des mouvements de gros navires qui remuent beaucoup d'eau. Personnellement, je préfère aller dans le second bassin, sous la capitainerie, en respectant l'espace réservé au bateau de promenade.
Pour le retour, on calcule l'heure de départ en fonction des heures d'ouverture de Deauville, sur la base d'environ 1h30 à 2h de route. Compte tenu de la proximité de la PM, pas de problème d'eau, sauf pour le chenal de Rouen où il est préférable de laisse la bouée No 6 à bâbord car le banc D'Amfard avance jusqu'au NW de celle ci, non cartographié.
L'escale du Havre est fort agréable. Excellent accueil du personnel sous la houlette de Julien, le maître de port. Système d'accès très bien sécurisé par carte magnétique que l'on peut retirer à un distributeur, en dehors de heures d'ouverture, à la capitainerie. Le montant est ensuite déduit lors du paiement de l'escale.Cette carte donne droit à l'électricité et à l'eau aux bornes. Pour l'eau, raccord "Gardena".
Pour le tourisme, on peut aller boire une bière au "bar du bout du monde", pratiquement sous la Hève, en passant par les planches sur la plage, animées par de nombreux restaurants. On se voit marcher dans un tableau de Dufy qui peignit tant de fois ce paysage. Une escale au Muma s'impose, à 10mn de la capitainerie. Un fonds impressionniste remarquable, avec de très nombreux Boudin. Egalement le fonds Dufy, également très riche, plus de expositions temporaires thématiques, notamment à la saison annuelle de "Normandie impressionniste" au cours de laquelle les musées de la région se partagent des thèmes.

Cette navigation dans l'estuaire se caractérise par les couleurs changeantes de l'eau, du vert au noir et du ciel cher à Boudin. Le temps est souvent tout à fait différent entre les deux rives.

08 mar. 2020
0

Et n'hésite pas à trainer un rapala, au mois d'août dernier, j'ai fait un très joli bar le long du ratier en sortant de Honfleur

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

Souvenir d'été

  • 4.5 (181)

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

novembre 2021