De Morlaix (Diben) à Sarzeau

Allez les voileux, un ptit service en forme d'exercice, mais surtout une petite réverie de nav et d'escales avant l'été et en attendant un printemps qui a du mal à s'installer...

Voilà, je veux descendre mon canot du Diben à Sarzeau, probablement le WE du 14 juillet, avec des coef de 80-85 (petites VE). Je suis pas encore en congé à ce moment, donc deux options : je bloque 4 jours autour du WE ou j'étale sur 2 WE.

Je connais le parcours, je l'ai effectué à plusieurs occasions, dans tous les sens (et je connais bien les verrous du Four et du Raz de Sein. Ca n'empêche que c'est jamais pareil, surtout que là il me faut programmer sur un temps déterminé (la pire des choses en voile, je sais !).

Donc vos avis m'intéresse : quelle option privilégier, où laisser le bateau si je programme en 2 WE (avec une approche technique et maritime, mais aussi financière et d'accessibilité pour quitter puis rejoindre le bateau ; j'habite à Rennes), quelle trajectoire (à priori assez logique, mais j'en connais, moi, qui s'amusent à contourner par la chaussée de Sein).

Enfin toutes ces sortes de choses qui exiteront vos esprits rationnels et mathématiques, mais aussi, comme toujours sur Heo, votre totale subjectivité : à vos claviers !

PS : oulala, j'oubliais et j'entends déjà les sarcasmes, et ton boat c'est quoi, un tuperware ou un 60 pieds...? Ben ni l'un ni l'autre : un Mopelia IOR, 28 pieds, bon marcheur par petit temps, assez gitard quand ça monte, mais bien équipé avec notamment GSE + étai largable et solent. Voilà !

L'équipage
25 mai 2007
06 juil. 2007
0

tire, tire, tire le fil
Heureusement qu'il y a d'autres sources d'échange qu'HEO pour démerder une équation navigatoire.

Allons franchement sur la provo :
- quand la question a été lancée, tous les bretons étaient en mer, seuls les méditerranéens surfaient sur le net ; normal, chacun ça manière de naviguer (ou lala, là ça va cogner)

  • HEO, c'est d'abord un forum de réparateurs de ch... ou d'acquéreurs de lunettes de soleil ; les problèmes de nav, c'est assez superfétatoire

  • Le Diben (certainement), Sarzeau (c'est moins sûr) c'est mare incognita pour le plus grand nombre qui en dehors de l'anneau de ponton estampillé son pesant de roro, ignorent superbement les petits écrins de mouillage forain que noupréservent encore (beaucoup) la Bretagne Nord et (un peu) la Bretagne Sud.

Là je suis mort, mais tant pis, je relance quand même le sujet précédent, sachant qu'une bonne part du choix est fait : la traversée sera lancée d'un seul trait sur 4 jours à partie du 12/07 au soir - mouillage à Batz - puis départ petit matin vers l'ouest. Les cartes météo à 7 jours commencent à donner quelques indications aléatoires mais intéressantes. De l'W passant NW. Ma première interrogation : est-ce que le premier trot me conduit à l'Aber Ildut pour laisser passer le gros de la montante, puis basculer d'un seul tenant le Four, puis le Raz de Sein juste à la renverse. C'est la la bonne question, et j'attends les avis expérimentés (cf précisions sur le type de bateau plus haut).

Enfin, tout ça pour parler un peu de ce qui compte en bateau : le faire voyager...

06 juil. 2007
0

si personne
ne t'a répondu, c'est peut-être qu'il est impossible de te conseiller valablement.
C'est aussi simple que ça ;-)

07 juil. 2007
0

Et
S'arreter au Conquet est possible et permet de couper lma route au milieu du Four si les courants genent. Par contre il faut rester dans l'avant port moyennement protege si on ne peut echouer. Il est dommage de ne pas s'y arreter plus longtemps car les promenades y sont tres variees et si agreables!
Sinon, l'arret est possible egalement au mouillage sur la plage du Trez-Hir juste apres avoir tourne St Mathieu.

06 juil. 2007
0

Certainement, c'est sensé
Mais qui dit que l'essentiel est de répondre à la question posée et pas plutot de dérouler le fil des reves au fil de l'eau : quitter le Trégor, se garder de la côte du pays Pagan, entrer en Iroise, virer Tevennec, saluer les Bigouden, se poser aux Glénans et réver aux Vénettes affrontant l'armada de Jules César à l'entrée de la petite mer...

C'était aussi un peu l'invitation...

06 juil. 2007
0

Oui,
mais ce n'est pas le Club des Poètes, ici! :-p

06 juil. 2007
0

Une cuillère pour le Four,
avec pause-repos à Camaret par exemple.
Une cuillère pour le raz. Après, yapluka...

06 juil. 2007
0

Ah, bon !
C'est peut être dommage, bien que je n'ambitionne en rien d'y appartenir... Mais mettre parfois des mots sur ce qui nous fait courir sur l'eau alors que les anciens disaient "qui va en mer pour son plaisir, irait en enfer pour passer le temps", c'est peut être un peu plus distrayant que de lancer le nième fil sur cte putain d'énergie électrique à stocker pour refroidir les glaçons de mon pastis (et pour ça pas de pb en bretagne, les icebergs sont signalés au large d'Ouessant) !

06 juil. 2007
0

Au dessus du Raz de sein
Je connais mal, en revanche, une distance comme ça et 4 jrs devant moi, ma théorie est simple, je ne me prends pas la tête à rentrer dans un port le soir pour attendre le renverse, je vais + au large pour me dégager du jus et continue ma route, pour moi c'est l'occase de naviguer de nuit !
Chacun voit midi à sa porte, je fais parti de ce qui ont tendance à passer à l'ouest du raz et d'Ouessant...

De plus vu l'instabilité de la météo ces dernieres semaines euh pardon, ces derniers mois , il me semble vraimment trop tôt pour pouvoir s'y fier ?

Amicalement
Guillaume

:-) :-) :-)

06 juil. 2007
0

quand je dis à l'ouest d'Ouessant...
pas trop tout de même, il y a des icebergs à ce qu'on dit !!! ;-)

06 juil. 2007
0

Ah , ça commence à mordre
Ouais, c'est bien une option que j'ai pris une fois en virant Ar Men par la Chassée de Sein, et c'est vrai que mon envie sur ce coup ci, c'est de bouffer du mille...

Mais à bien compter, les courrants étaient aussi puissants sur la chaussée, et à mon avis, faut vraiment tirer très au large pour s'en affranchir ; donc le gain doit finir par être douteux.

Par ailleur, si les vents sont d'ouest, ça veut dire une longue remontée à tirer des bords, alors qu'à la bascule du Four, on doit toucher du travers.

Mais, ok, je reprends mes cartes, et j'regarde

06 juil. 2007
0

parti de Roscoff
à 8h du matin avec la marée, je suis arrivé à Audierne le soir à 19h : j'avais des conditions super-favorables, mais cela ne se prévoit pas...

06 juil. 2007
0

D'accord et pas d'accord
On ne maîtrise pas les conditions météo, c'est tout à fait certain, en revanche l'anticipation est une science tout aussi inexacte qu'indispensable quand on navigue en Manche. Ne serait-ce que pour éviter de prendre le tapis roulant des marées à l'envers !

J'en sais bien quelque chose, qui me suis amusé parfois à vouloir défier la logique (style débouler vent et marée au portant en début de WE, pour me taper la tole ondulée au retour et tout peter à bord... ).

Donc certaines choses sont prévisibles, mais pas tout... et c'est le charme : méler rationnalité et imprévisibilité.

En tout cas 8 h00 départ Roscoff, 19h00 à Audierne : chapeau ! Et c'est exactement ma trajectoire, donc je note (c'atait quoi le canot ?)

06 juil. 2007
0

oui, il faut préciser :
c'est un Dragonfly 920, vent d'Ouest 15 à 20 nds; à la sortie du Four, je marchais à 10 nds sur un courant de face à 5 nds, donc encore 5 nds sur le fond; ensuite, le Raz avec le courant, 15 nds sur le fond.
Mais je ne voulais pas me vanter (venter?)

06 juil. 2007
0

vantard !
(ventard ?) :-)

06 juil. 2007
0

taio! taio!
je savais bien que je n'aurais rien dû dire ;-)

06 juil. 2007
0

D'accord, d'accord
Les 10 nds, c'est un peu limite pour moi, et bien qu'en petite VE (80-85), je doute de passer le Four à contre courant.

Question : le passage du Raz avec le jusant, c'était pas un peu chaud ? J'ai toujours scrupuleusement, mais peut être à tort respecté la règle d'un passage à l'étale.

Voilà, voilà qu'on s'instruit, c'était bien le but initial.

En touc cas merci pour l'éclairage

06 juil. 2007
0

non, pas trop chaud,
le vent n'étant pas contre le courant.

06 juil. 2007
0

il n'ya pas vanterie, ci venterie il y avait
Non, vraiment pour ma part, je n'y vois qu'expérience enrichissante à noter. Etre honnête, c'est dire les choses comme elles ont été, et pourquoi se priver d'un souvenir qui certainement doiut encore laisser quelques frossons de plaisirs !!

06 juil. 2007
0

Le Raz, c'est rien...
... si on respecte les horaires de marée.

Le Four en revanche, prudence.

06 juil. 2007
0

le four prudence
tu peux expliquer? moi qui n'ai pas encore quitté la rade de brest!

07 juil. 2007
0

oui
A Molene, tu peux mouiller sur ancre egalement, c'est une petite ile sympa et bien epargnee.

A Sein, superbe egalement, il y a la partie echouante au fond et le chenal ou le nombre de place est limitees mais ou il y a du fond.
Par contre l'accroche est mauvaise a cause des algues.

07 juil. 2007
0

Je vais probablement
faire à peu près la même route (au départ, du moins puisque j’espère aller jusqu’à Ré)
Quand tu parle de mouiller à Batz, à quel mouillage penses tu ?
Sinon, on m’a parlé de mouillage possible sur coffre à MOLENE. Quelqu’un connaît-il ?
J’ai bien envie également de tenter SEIN, sachant que je ferai, comme l'an passé, obligatoirement escale aux Glénans.

07 juil. 2007
0

Passer le Raz = 20 minutes
Passer le Four = beaucoup plus longtemps, donc il faut encore mieux calculer le moment où on y rentre et celui où on en sort.
Une fois de plus, le Raz, il suffit de le passer autour de l'étale, même par force 7.

07 juil. 2007
0

Pour le Raz de Sein

il suffit de suivre scrupuleusement les instructions nautiques et ne pas s'en écarté.

surtout ne pas arriver en retard ,durant la canicule de 2003 la mer était plate et sans vent un bateau a voulu passé contre le courant,pas de probleme sauf que le moteur est tombé en panne ,le bateau a été drossé sur les rochers et a coulé.

Pour ma part en 1985 par force 3 ou 4 en remontant vers le Nord avec le courant pile poile à l'heure je me suis ramassé une deferlante par l'avant qui a submergé le winch de la drisse de la GV .

Il faut donc aussi tenir compte du temps qu'il a fait les jours precedents car la mer peu rester grosse .

josé

07 juil. 2007
0

3 semaines
3 semaines pour aller de Crozon Morgat à Lorient.
Partis du Moulin Blanc à Brest un vendredi soir avec escale à Camaret pour attendre le bon moment / raz de Sein, nous avons eu du clapot dans le nez et donc nous sommes arrivés en retard avec un courant montant coef 92. On ne gagnait rien contre le courant moteur à 2500 t/min. Et voila un coup de force 7 pas prévu contre le courant. Ca a ete ma plus belle tempete. Il a encore fallu 4 heures pour rejoindre Morgat se mettre à l'abri. Le landemain dimanche tout s'etait calmé mais nous avions pris un taxi pour retrouver la voiture à Brest et etions rentrés à Morient.
Il a fallu attendre 3 WE pour retrouver de bonnes conditions et rapatrier le bateau.
C'etait en septembre.
L'Evasion 25 avec un moteur Volvo 27 CV est un bon bateau.

08 juil. 2007
0

Mouillages à Batz
Un peu de retard pour répondre à Gwennili, mais entre temps le WE est passé, du grand beau en baie de Morlaix, comme on doutait que ça puisse encore se produire, beaucoup de plaisir à flaner entre Batz et Taureau, Sterec et Diben...

Donc, concernant les mouillages à Batz, y en a plusieurs, mais notamment, à l'entrée Est du Chenal entre Roscoff et Batz, toute une série de corps morts libres d'accès, et sinon, le port de Batz, abrité de pratiquement tous les secteurs, mais port d'échouage (un véritable écrin ce port, pourvu qu'ils n'en fassent jamais une marina...). On peut mouiller en eau profonde juste à l'Est de la longue jetée d'entrée du port. C'est là que je prévois de me mettre en attente jeudi soir avant de prendre le jusant vendredi de bonne heure et tracer vers l'ouest.

Molène, super ile et pas mal de corps morts dispo au port. Par vent de secteur Est (c'est pas ce qu'ils annoncent dans les jours à venir) le mouillage à Litiry est une magie pure (mais chut) ; pas étonnant qu'on y ait créé un parc marin. Que de beautés dans ce ouest breton !

Donc Gwennili, quand c'est qu'tu passe par là ?

09 juil. 2007
0

Logiquement
je pars du Légué mercredi prochain. J'ai prévu de m'arrêter le soir, vers Trébeurden.
J’ai bien vu la dernière fois le mouillage à Batz, et ce serait plus intéressant pour moi que Trébeurden (ça m’avance plus : il faudrait que je soit samedi à Hoëdic), mais il ne m’a pas semblé bien abrité pour passer une nuit, et je pense qu’il doit y avoir pas mal de courrant ?
C’est bien celui à l’EST de l’île PIGUED ?
Sur le bloc marine, il y en a 2 autres, celui dont tu parles, à l’est de la jetée (je cale 1.4), puis un autre à l’Est de la tour PERROCH au sud de RUN OAN.
Ils parlent également de TISAON (18 corps morts…,) Néanmoins, je pense que tous ces mouillages doivent être relativement inconfortables (courants) et bien entendu suivant les vents. Ce que je compte faire, c’est partir très tôt le jeudi matin (5 ou6h).
Les prochaines étapes seraient (si mouillage à Batz) sans doute Aber ILDUT,GLENAN, GROIX.
Les avis sur les mouillages à Batz m’intéressent.
A+

09 juil. 2007
0

Tout à fait
L"aber wrac'h est une bonne escale. Je la referai effectivement avant de passer le four. Il y a un ponton et des coffres;
Si je suis en avance, j'irai peut être jusqu'à Ildut. Si quelqu'un connait....

09 juil. 2007
0

Et l'ABER WRAC'H
Je fais à la fin du mois de juillet Trébeurden-Les Sables d'Olonnes. Je compte faire, si possible, escale à l'Aber Wrac'h/Camaret/ les Glénan/Ile d'YEU. Ce sera, pour moi la première fois, et je ne vois personne parler de l'attente à l'Aber Wrac'h pour passer LE FOUR avec le courant! Qu'en disent les habitués? Mon bateau est un First 28.

09 juil. 2007
0

Mouillages Batz et Aber
Je n'ai pas la carte sous les yeux, mais je pense que Tisaon est le mouillage d'entrée du chenal. J'ai souvent pris un coffre en attente mais jamais très longtemps. A priori, à cet endroit on est tout de même à l'écart des courrants (on va entrer en VE, mais les coef restent assez modérés), et en tout cas les corps morts ont l'air costaux. Le mouillage extérieur du port de Batz est plus sujet aux courrants et à mon avis plus ouvert aux vents d'ouest (la météo est encore un peu flou, mais on annonce encore du vent frais d'ouest) ; l'idéal c'est de rentrer dans le port et d'échouer sur béquille ; là c'est royal de pratiquement tous les secteurs.

Concernant les Aber, il y a bien trois options : Wrach, Benoit, Ildut (dans cet ordre de l'E à l'W). Dans une optique de passer le Four et d'enchainer vers le Raz de Sein, l'idéal est d'aller le plus loin possible avant la renverse dans le Four, donc l'Aber Ildut. Pour ma part, c'est celui que je préfère et surtout on y est aussi vite entré que sorti. Contrairement à l'Aber Wrach où la remontée vers le mouillage est plus longue ; mais la ballade est superbe également, surtout en prenant le chenal secondaire NE dont j'ai oublié le nom (enfin pour la première fois, et de nuit, prendre le chenal principal, très bien balisé). Quant à l'Aber Benoît, je connais moins, et il me semble qu'il y a peu de possibilités de mouillage sur bouée (coffres visiteurs) et un mouillage sur ancre pas évident ; mais à confirmer par ceux qui connaissent...

09 juil. 2007
0

Et au fait, Portsall ?
J'ai déjà fait escale dans les trois Aber, en revanche, jamais à Portsal. Quelqu'un peut-il donner quelque avis (en dehors du sinistre souvenir de l'Amoco...) ?

12 juil. 200716 juin 2020
0

Aber Wrach
Ceux qui feront escale à l'Aber Wrach pourront inaugurer les nouveaux pontons avec une invitée de marque samedi 14/07.

Voir le lien ci-dessous :

www.ouest-france.fr[...]u_B.php

Il ont allongé la digue parce qu'avant au ponton par vent de N c'était comme sur la photo.

12 juil. 2007
0

quelqu'un peut-il
m'expliquer le rapport entre Jane Birki et l'Aber-Wrach? Comme elle ne doit pas se déplacer gratos, qui c'est-y qui paie?

12 juil. 2007
0

marque dans l'article
C'était indiqué dans l'article en question.

12 juil. 2007
0

J Birkin
est citoyenne de Landéda , possédant une propriété sur le versant aber Benoit près des Ets Madec ostréiculture . L'aber Wrach ( le port ) est en fait celui de la commune de Landéda . Donc c'est peu-t-être gratuit .cqfd

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (0)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021