De Marbella à Ceuta

Bonsoir

Chers amis râleurs passez votre chemin s'il vous plaît..

Ce que je cherche ce sont des réponses concrètes, pas des jugements, non nous ne sommes pas débutants mais...

question sur la navigation !

Nous allons passer le détroit de Gibraltar d'ici une semaine, "comme tout le monde" nous voulions suivre la route traditionnelle vers Tarifa.

Nous connaissons les courants au niveau du détroit. Nous savons aussi qu'à priori le vent peut être costaud sur Tarifa.

Qu'en est-il de traverser depuis Marbella ?

Est-il envisageable plutôt que de passer Gibraltar de faire la route Marbella - Ceuta ? Et de ralier ensuite l'Atlantique par la côte Marocaine ?

Je cherche des retours d'expériences, avez vous fait cette route ? Y a t-il des dangers que j'ignore ?

Bonne soirée
Merci de vos réponses

L'équipage
23 mar. 2015
23 mar. 2015
0

Salut, j'ai fait cette route en 2013, car ça me rassurait de séparer les difficultés
1 traverser le rail des cargos
2 traverser le détroit de med vers l'océan
J'ai pris mon temps, marbella-mdick, mdick-ceuta, ceuta-tanger, et enfin le passag du cap spartell pour s'engager dans l'océan, cap sur madère

C'était mon baptême de l'océan donc mollo mollo j'étais pas super rassuré !

Effectivement la gestion des courants n'a pas été aussi simple que prévu. Il y avait 20-25 nœuds d'est, de nombreux contre-courants et chaudrons ont rendu le moment un peu stressant, j'étais content de ne pas avoir le trafic des ferries a gerre en plus

En plus Ceuta et Tanger resteront de fabuleux souvenirs, et il me semble que ceux qui ont fait l'escale classique à la linea ont été nettement moins emballés
Seule tarifa me faisait envie et j'espère la découvrir un jour

Pour moi c'est une très bonne option !

24 mar. 2015
24 mar. 2015
24 mar. 2015
0

Merci pour toutes ces infos !

Je suis donc un peu partagée ! Pas vraiment envie de se faire secouer, enfin ceci dit ce n'est pas notre genre de sortir avec 25 noeuds en Med !

On vient de passer un an a se faire tabasser, on a notre dose côté Méditerranée et on s'en méfie pire que la peste... En revanche nous connaissons bien l'atlantique ses courants et sa houle (oh qu'ils me manquent ses 4m de creux longs et larges !!)

Du coup donc surtout se méfier entre Ceuta et Tanger, attention aux courants mais moins de trafic.
En revanche Gibraltar semble plus calme peut être et est intéressant notamment pour le go !

Je note ok

La météo n'étant en plus pas trop avec nous ! Bloqués sur Cartagena depuis 10 jours ! Espérons que ça s'améliore !

Encore merci des infos

24 mar. 2015
0

Si pas pressé j'aime bien faire Gib Cadix avec une bonne météo et voir ensuite.

24 mar. 2015
0

"Conjonction de vent fort contre des courants de marée"
C'est fort possible.
"Bloqués sur Cartagena depuis 10 jours ! Espérons que ça s'améliore !"
C'est bientôt bon :-)

24 mar. 2015
0

effectivement il semblerait qu'il y a un vrai sujet sur le passage côté europe ou afrique
j'avais attentivement étudié les cartes de courants, et mon heure de passage me garantissait, en théorie, d'être toujours dans des conditions de courant neutre ou portant

donc 20-25 noeuds de vent arrière, avec le courant que j'imaginais bien orienté et bien régulier, ne semblait pas un ^problème

en réalité, on sentait vraiment être dans une zone de mélange des eaux, avec une alternance rapide de passages courant portant et courant contraire = mer extrèmement difficile bien que les vagues ne dépassent pas 1m à 1m50, coincé à la barre, le bateau qui surfe comme un dingue avec le gps à 1.5 noeuds !!

puis 10 min après, la mer s'aplanit, passe du vert au bleu, et la température monte de 5°c

j'étais arrivé à tanger complètement rincé

j'avais mis ces émotions sur le compte de mon inexpérience, pensant que c'était là les conditions normales de l'océan

avec du recul et quelques milles de plus au compteur, je peux dire que je n'ai plus jamais vécu telle émotion liée à l'état de la mer dans un vent somme toute modéré
donc effectivement c'est peut-etre plus mouvenmenté côté Afrique

je vais essayer de retrouver le récit que j'avais envoyé à mes proches

A+

24 mar. 2015
0

10 passages , jamais rien compris malgré a chaque fois le bon moment ??

24 mar. 201516 juin 2020
0

Pour info

24 mar. 2015
0

Bonjour, j'ai passé le détroit 5 ou 6 fois et toujours coté Afrique (en général nous faisions Ceuta-Larache ou Asilah/ou le contraire) sans jamais avoir de sérieux problème.
Neptune 99 puis Oceanis 323, tous deux en bon état et en tenant compte de la météo et des cartes de courant par heures; effectivement par endroits il y a un effet de "bouilloire" avec des petites crêtes bien verticales désagréables mais rien qui puisse mettre en péril un voilier de 10 m.
Avec les traceurs actuels il est très facile de tangenter le rail pour prendre un minimum de risques.
Bien évidemment à faire de jour et jamais dans le brouillard !

24 mar. 2015
0

Il semblerait que la réalité observée à l'échelle d'un voilier n'obéisse pas vraiment à ces jolis dessins !!

24 mar. 2015
0

D'accord avec toi decalage en temps aussi, le probleme c'est que l'on n'est jamais dans le bon cas de coefficient ou de vent.
Perso je me presentais une heure avant et comme dans le raz blanchard quand ca part ca part...

25 mar. 2015
0

Bonjour à tous, je ne suis allé qu'une seule fois à Ceuta lors d'un convoyage. Bons souvenirs sans plus. Je me souviens que la capitainerie nous avait donné les bons conseils et horaires pour rejoindre l'Atlantique. Effectivement il y a de temps en temps des sortes de tourbillons mais çà passe ensuite il est vrai qu'on s'est un peu fait cueillir à la sortie et on a du renoncer à Madère car trop dur. Direction le Sud en tirant deux bords pour échapper à la côte marocaine et ensuite direct Lanzarotte.
Gilles

25 mar. 2015
0

Hola !!

Lorsque vous serez en approche de la zone de Gibraltar, n'hésitez pas à vous annoncer à "TARIFA RADIO".
Outre la connaissance qu'ils auront de votre présence, ils donnent, à la demande, des conseils sur la route à suivre quand les conditions sont un peu tendues, ou que le trafic du commerce est trés dense, ou même ils suggèrent de faire demi-tour s'ils estiment que plus avant les conditions de mer et/ou de vent sont trop "olé-olé".
Sauf trafic important et prenant, souvent Tarifa Radio maintient le contact radio avec le plaisancier qui s'est signalé.
Bon vent !!
Quoiqu'il en soit, n'hésitez pas à les contacter et à leur demander les conditions de nav au milieu du détroit. Ils vous répondront en vous donnant la situation exacte à l'instant T.

Bon vent à tous !!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (72)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021