de l'utilité du bas-étai

J'ai un génoi sur enrouleur sur mon Centaur. Je suis
fréquemment géné par le bas-étai lors de virement de
bord ; par exemple il n'est pas rare que les noeuds des
drisses du génoi se bloquent sur le bas-étai, ou encore que
le génoi s'enroule sur le bas-étai.
Je me demandais si ce bas-étai est encore utile avec un
enrouleur (qui n'existait pas à l'origine sur les Centaur).
Quelqu'un l'a t'il déja supprimé ?
ou est ce une grosse connerie à ne pas faire ?

L'équipage
09 sept. 2012
09 sept. 2012
0

Si il y n'a pas autre chose que le bas étais pour empêcher le milieu du mat de partir vers l'arrière, il sert à ça.
Avec ou sans enrouleur, c'est pareil.

09 sept. 2012
0

Le mieux est dans un premier temps de le détendre et de voir la réaction du mat par force 4 dans une mer un peu cassante.
S'il est utile le mat se mettra à pomper sinon peut être ce bas étai est inutile mais alors pourquoi en avoir prévu un ?

09 sept. 2012
1

3 choses :

  • je suppose qu'il s'agit des noeuds d'écoute et pas de drisse. Il y a plein de sytèmes et de noeuds qui vont bien sur plein de fils. Chercher "noeud écoute génois" dans recherche.

  • deuxio, il faut laisser un génois passer tout seul et non le border trop tôt sur le nouveau bord. Ca va tout de suite mieux

  • troisio, si ça va pas encore comme ça, enfiler un tube pvc d'évacuation sanitaire de 32mm autour du bas étai.

09 sept. 2012
1

Euh... ne pas virer le bas-étai !!! Il n'est pas là pour faire joli, enrouleur ou pas !

12 sept. 2012
0

:pouce:

09 sept. 2012
1

Je plussoie : virer le bas-étai, c'est vraiment indispensable si on veut changer de mât à très court terme ! :scie:

09 sept. 201216 juin 2020
0

le jour ou la cosse du mien a cassée j'ai de suite vu à quoi il servait sur mon bobato
pour le passage des noeuds d'écoute comme dit Pircarrre ne pas se presser, améliorer les noeuds ou le noeud et mettre un tube PVC ( moi j'ai du 16) améliorent bien la chose

09 sept. 201209 sept. 2012
0

Je plussoie sauf si cet étais à été rajoute à la configuration d'origine de ce mat. Dans ce cas il faudrait vérifier que d'autres réglages/adaptations n'ont pas été faits en même temps (galhaubans et pataras...) avant d'envisager de le supprimer...
Le coup du tube de 32 (ou de 25) est une bonne idée si les étais sont très rapprochés :) penser à le fendre dans la longueur pour le poser/déposer des fois quune trinquette réapparaisse :)

09 sept. 2012
0

le bas etai ne sert à rien au allures serrées ,par contre il est indispensable au portant ,on peut le monter sur palan avec un sandow de rappel pour pouvoir le ramener le long du mat quand on tire des bords rapprochés ou en régate
si on veut le supprimer il faut le remplacer par deux bas haubans avant qui generont moins pour les virements de bord et l'empannage du spi pour passage du tangon
alain

13 sept. 2012
1

dans 35 knts au prés avec de la mer sous 2 ou 3 ris dans la GV essaye de faire du près sans bas étai, on va rigoler 2 minutes ...

09 sept. 2012
0

si à l'origine il n'y avait pas de bas étai il n'apporte rien sur la tenue du mat ,tu fais comme moi , le mien m'em.. également lors des virements alors je le laisse en place mais l'attache en bas sur une cadene laterale maintenu par une garcette .

josé

09 sept. 2012
0

Sur certains bateaux, le bas-étai est indispensable aux allures serrées, dès lors que la gv est arisée, ceci pour éviter au mât de pomper vers l’arrière. :non:

06 juil. 2018
0

exactement. Mon bas-étai a pété entre les Açores et Cadix en janvier 2018, alors que j'étais au près depuis de nombreux jours. Je compte rajouter des bastaques au niveau du bas étai pour éviter le pompage, lorsque je suis au près avec de creux de 4 à 6 mètres et 30/35 kt.........

09 sept. 2012
0

Et si le mat n'était pas d'origine? peut-être un plus long ou changé lors du montage de l'enrouleur?

09 sept. 2012
0

Et puis, un jour ou l'autre tu seras content d'avoir ce bas-étai pour endrailler un foc de route voire un tourmentin. On a beau vouloir naviguer par 4 Beaufort, un jour ou l'autre cela augmente à 8.

Et là vaut mieux ne pas utiliser le génois sur enrouleur...

09 sept. 2012
0

Bonjour. Tous les centaurs et grands frères ont ce bas étai d'ORIGINE, ce n'est certainement pas pour rien et pour les régateux, ce n'est pas un bateau pour eux!. Je viens de passer à côté d'un berwick et il est bien présent.

Pour avoir le même type de mât(avec la manivelle pour rouler la GV sur la bôme qui le traverse) le bas étai n'existe pas mais j'ai des bas haubans avant.... et arrière.

Pour les virements de bord, lancer le bateau, choquer un peu l'écoute, virer en lâchant tout d'un coup et çà passe tout seul.

09 sept. 2012
0

J'avais poser la question un jour sur la possibilité d'envoyer un tourmentin sur mon bas étai et la réponse fût : NON Danger, mais en écrivant ces mot je me demande si sur mon bateau ce n'est pas un faux étai.

12 sept. 2012
1

Avec une étai de trinquette en général tu as des basses bastaques pour reprendre la tension de l'étai. si tu as une voile dessus ton étai ne va pas travailler de la même manière donc il ne sera pas dimensionner pareil et les renfort seront aussi différent.

Après ça dépend comment c'est gaulé, mais d'une manière général il ne faut pas trop jouer avec un gréement c'est prévue pour fonctionner d'une certaine manière. Si on prend des liberté il faut bien s'y connaitre ou bien il faut accepter le risque de tout prendre sur la tête ;)

12 sept. 201212 sept. 2012
0

oups, j'annule mon message apres avoir vu la photo.
j'allais dire draille de trinquete ,mais c'est bel et bien un bas etai...
...on peut pas greer une voile la-dessus ?
:alavotre:

05 nov. 2019
0

Je lis ce post de 2012. Est il une réponse à une question que je me pose : un bas étai à t il également fonction à recevoir une voile endraillée (foc, tourmentin,...)? il semble que oui. J'ai un Sangria depuis peu (1er bateau). Merci

06 nov. 2019
0

Bonjour,
Tu peux faire un essai en endraillant ton tourmentin dessus mais je pense que ton bas étais est trop près du mat.
Jean-Charles

06 nov. 2019
0

Deux problèmes:
-comme souligné, le bas étai est trop près du mat
-Cela va générer une traction sur le mat vers l'avant et donc il faut du solide derrière pour le tenir... avec le l'angle, type bastaques, car des bas haubans arrières sont notoirement insuffisants!

Il faut mettre un étai larguable, à 80cm de l'étai de génois, un petit solent à ris, vu la surface c'est 5-600€ neuf voir moins sur micro sailing en occaz

09 sept. 201209 sept. 2012
0

Restons pratiques: c'est un Centaur.
Il a d'origine un bas étai et deux bas haubans vers l'arrière, tous trois repris environ au niveau des barres de flèche.
Si le mât est d'origine, le profil est leger et soumis a des efforts en proportion avec le poids relativement lourd du bateau. la partie inférieure du gréement est donc fort utile pour éviter un flambage du mat avec ses conséquences.

Il est vrai que la garde-robe d'origine comprenait des focs a faible recouvrement, et le bas étai est fort en avant. L'usage permanent d'un génois en est rendu gènant, mais je ne supprimerais pas le bas étais, sauf à changer (et donc alourdir) le profil du mât.

09 sept. 2012
0

photo pour ma question

09 sept. 2012
0

Le bas haubanage à, amha, deux fonctions:
. Reprendre la flexion latérale du mat sous la charge de vent le long du guindant de GV,
. Et surtout assurer un maintien à mis hauteur pour éviter le flambement du mat sous les efforts de compression amenés par le gréement dormant et courant (drisses), et les chocs dans la mer.

09 sept. 2012
1

Voila la réponse d'un pro à qui j'ai posé la question:
Le bas étai sert à garder la partie basse du mat droite et ne cintrer que la partie haute . Si on enlève le bas étai , c'est tout le mat qui se cintre et on perd le réglage .
Il a rajouter que le bas étai n'était pas la pour tenir le mat mais juste pour le réglage . La mat tient par l'étai , le pataras dans certains cas et les haubans .

Est ce qu'il y a déjà eu des mats qui sont tombés parce qu'on a retiré le bas étai ?

09 sept. 2012
1

Le bas étais a aussi pour fonction de supprimer des contraintes alternatives longitudinales qui, à terme, fragilisent le mât lequel alors peut consentir
Cdlt
JM

06 juil. 2018
0

Non, quand mon bas étai s'est passé, le mât n'a pas bronché....Mais , j'avais aussi un étai largable et 2 drisses qui partent du haut du mât....J'ai continué ensuite pendant 3 jours au près avec 35/40 pendant 24 heures avant le cap saint Vincent vers Cadiz.

09 sept. 2012
0

Les anglais l appellent Baby Stay sur le Centaur, le considèrent indispensable et surtout pas à utiliser comme support d un foc de brise ou autre tourmentin

Celà dit moi aussi il m embête souvent lors des virements de bord
mais je n ai pas vraiment essayé d y remédier

09 sept. 201216 juin 2020
1

j'avais un truc sur mon ancien bateau
un petit bout pris sur un œillet posé sur la bordure et qui passe dans une poulie et revient au cockpit
au moment du virement, presque face au vent, on tire sur ce bout et le point d'écoute passe tout seul devant le bas étai

10 sept. 2012
0

:pouce: C'est tout con et tout simplement génial!!!

09 sept. 2012
0

Merci du truc!

09 sept. 2012
0

J'ai exactement le même problème sur mon endurance (bateau qui remonte mal au près) avec en plus en enrouleur de trinquette sur ce bas étai (donc pas facile à mettre de côté pour les virement). Ça m'oblige à enrouler le génois (et parfois à m'aider du moteur) pour les virement

09 sept. 2012
0

Visiblement j'ai bien fait de poser la question. Ce n'était pas une bonne idée mais par contre j'ai appris plein de trucs pour améliorer le passage du génois que je vais essayer. Merci à tous, c'est quand même formidable ce forum.

09 sept. 2012
0

On voit l'astuce du passage du génois dans le film WIND ( film sur la course de l'América ) lors des virement de bord .

10 sept. 2012
0

le systeme de captain achab est bien connu cela s'appelle une cargue de virement
en general elle est même prise directement sur le point d'ecoute et remonte le long du guindant avant de redescendre vers le point d'amure c'est un systeme tres utiliser sur les vieux greements
pour ce qui concerne le bas etai en lui même on peut aussi le remplacer par du textile avec un palan 4 brins en bas et retour au cockpit en le munissant d'un sandow (fort) de rappel en arriere
au virement on choque le palan, le bas etai vient se plaquer contre le mat grace a son sandow et une fois la voile passée on réetarque le bas etai

11 sept. 2012
0

Euh... remonte le long du guindant?? Elle va faire quoi là haut? T'es vraiment sur ou y'a p'tet une fote 2 Frap?
Cdlt
JM

12 sept. 2012
0

Bon OK compris, merci.
Cdlt
JM

12 sept. 201212 sept. 2012
0

non y'a pas de faute pour plus d'efficacite il est important que la cargue soit fixée sur la plus grande largeur de la voile (le LPG) donc suivant la coupe de la voile un point quelque part sur le guindant puis redescent au point d'amure et retour au cockpit ou autre

10 sept. 2012
0

Fait curieux, l'idée était probablement dans l'air, car hier soir j'en discutait avec mon voisin de ponton. Nos bateaux, lui Bi-loup, moi Jouët 760, sont équipés de ce fameux bas étai, qui nous enquiquine à chaque virement de bord. On est gréé en tête de mat avec pataras, et le mat est plutôt rigide car sous tension du pataras, il ne cintre pas.
Je retiens donc la solution de la cargue de virement, mais je reste dubitatif sur l'utilité de ce bas étai, car même carrick s'en dédouane puisqu'il l'éclipse à chaque virement.
La question demeure : Quid du bas étai?
:reflechi:

10 sept. 2012
1

comme dit plus haut celui ci sert surtout au portant
en effet au pres le mat est tenu sur l'arriere par le pataras mais aussi par l'ecoute de GV qui est bordée donc naturellement le mat a tendance a venir vers l'arriere dans ce cas le bas etai est tres peu utile sauf si la mer est formée ou là il limite le pompage du mat,l'eclipser le temps d'un virement n'est pas tres grave.
au portant c'est totalement different l'ecoute de GV ne retient plus le mat le pataras est choqué et l'etai tire le mat en avant
la tendance du mat est donc de s'inverser c'est a dire cintrer a l'envers et c'est là que le bas etai intervient en empechant le mat de bananer vers l'arriere

10 sept. 2012
0

"au portant c'est totalement different l'ecoute de GV ne retient plus le mat le pataras est choqué et l'etai tire le mat en avant
la tendance du mat est donc de s'inverser c'est a dire cintrer a l'envers et c'est là que le bas etai intervient en empechant le mat de bananer vers l'arriere"

Tu va penser que je suis "ch...t", mais amha cela vaut pour un mat encastré, qui repose sur la quille et non pas sur le pont (pas d'encastrement). Dans ce cas , je pense que le rôle du pataras est de maintenir le mat vertical dans le plan longitudinal seulement et que si on relâche le pataras, le mat basculant vers l'avant, le bas étai sera complètement relâché, d'où ta proposition de l'éclipser.
Mais je dois probablement me tromper car je ne suis pas architecte naval.

12 sept. 2012
0

BJR,
tout bon pour la premiere partie ,mais pas pour la deuxieme le probleme est le meme avec un mat posé et s'accentue quand le tangon de spi pousse sur le mat
alain

11 sept. 2012
0

non ce sont tes bas haubans arriere qui tienne ton greement et l'empeche de partitr vers l'avant a ce moment...
pour t'en rendre compte c'est assez simple tu relaches ton bas etai et tu met un peu de tension dans les bas haubans en les rapprochant du mat avec tes mains tout en regardant le mat tu verra c'est tres parlant

11 sept. 2012
0

Même problème que vous autres sur mon Trident 80 avec ce bas-étais et après avoir essayé de le ramener au pied du mat ce qui ne m'a pas convaincu vu le cintrage entier du mat nous avons finalement opté pour un virement avec enroulement rapide et partiel du génois.

Au début ça était la galère à mettre au point car il a fallu revoir toute notre technique de virement de bord mais maintenant au bout de quelques engueulades ça ne pose plus de problème.

11 sept. 2012
0

Pour aider au virement, comme sur tout voilier, installer une écoute de génois d'un seul tenant avec une manille textile au milieu et ça change la vie.

11 sept. 2012
0

margotte je ne comprend le principe de ton écoute d'un seul
tenant. Les deux extrémités vont sur les winches ? Mais comment
est elle fixée sur le génois avec la manille textile ? pour que l'écoute
ne coulisse pas dans la manille on fait un tour mort dessus ? Mais
dans ce cas autant faire directement un tour mort sur le point
d'écoute du génois ... quelque chose m'échappe !

11 sept. 201216 juin 2020
0

Pour bloquer l'écoute sur la manille textile, je fais une surliure cousue mais karrick proposera peut-être mieux .

En ce qui concerne la manille, j'ai fait une erse à verrou comme la 2ème photo.

11 sept. 2012
0

yes!! bel ouvrage
je sens que je vais me mettre aux tout textile :bravo:

11 sept. 2012
0

Tout textile,...faut voir mais dans le cas présent, le point d'écoute n'accroche pas et il est beaucoup plus léger.

12 sept. 201216 juin 2020
0

Non non c'est tres bien margotte je reviens juste sur le nom de ce travail de matelotage
Une surliure est un petit amarrage servant a arrêter l'extremité d'un cordage.
Quand on veut relier deux cordages entre eux on fait ce qu'on appelle un amarrage plat celui ci peut etre avec ou sans bridure
la bridure etant les quelques tours de cordages perpendiculaire aux autres et servant justement a brider l'amarrage
je vous joint une photo de ce type d'amarrage realisé sur une pantoire d'ecoute de voile d'etai sur un vieux greement.

12 sept. 2012
0

:reflechi: merci pour la précision. Chacun son métier :heu:

12 sept. 2012
0

Et pourquoi ne pas faire une épissure ?

12 sept. 2012
0

@ hoolof ??

12 sept. 2012
0

une epissure au milieu de l'ecoute .... c'est peu probable

12 sept. 201216 juin 2020
0

BJR,
qu'esceque vous vous embettez avec vos fils de fer changez de voiliers prennez un freedom ou un nonsuch plus de grement dormant et juste une ecoute
alain

12 sept. 201216 juin 2020
0

Manille textile pour moi, mais comme j'avais déjà les deux écoutes babord et tribord (avant je faisais des noeuds de chaise), j'ai utilisé le bon vieux noeud d'écoute oublié. Depuis 3 ans ça ne s'est jamais défait.
Très utile et rapide lors de la prise de ris du foc, et pour revenir un peu au sujet initial, ça ne bloque plus dans le bas-étai lors du virement.

12 sept. 201216 juin 2020
0

Bonsoir à tous,
Ben moi, j'ai fait çà!!! :pouce: :pouce: :pouce:

13 sept. 2012
0

@BARRACUDA
On ne voit pas bien sur les photos, peux tu séparer l'écoute du génois?

13 sept. 201213 sept. 2012
0

Bonsoir Margotte, oui je peux séparer le génois, c'est un nœud dans une boucle (manille textile) tout simple à passer.

13 sept. 2012
0

esthetiquement c'est pas mal , mais quelle est la resistance de ce type d'ouvrage?

14 sept. 2012
0

pour la manille textile du 8 en dyneema est tres largement surdi-mensionné sa resistance est d'environ 6500kg mais compte tenu du noeud on peut lui enlever facile 40% de charge soit un resistance d'environ 4000kg ce qui fait a peu pres 700kg de CMU. Elle tiendra donc un foc de 50m2 environ.
Pour l'ecoute c'est different polyester ou dyneema?
dans le cas du polyester la resistance en 16 est d'a peu pres 6000kg soit une CMU d'1T
Ensuite c'est la construction qui fait la différence sur ta photo il me semble que tu passe juste ta manille a l'interieur de ton ecoute (mais je me trompe peut etre) si c'est le cas deja on ne travaille plus que sur 50% des fibres et pas dans le sens du fuseau mais plutot a l'arrachement et là je pense que la resistance doit chuter pas mal, il faudrait essayer sur un banc pour voir
a la louche comme ca je dirais dans les 150kg en CMU soit un foc de 12m2 environ

14 sept. 2012
0

Comme carrick est de passage par ici ;)

pour se type de montage perso je ferais épissure forte sur les écoutes et une petite manille textile pour attacher les 2 écoute a la voile.

une épissure forte réduit de combien la résistance ?
ça dépend du cordage car la tension n'est plus que sur l’âme non ?
donc prendre un pourcentage par rapport a l'âme en fonction de la courbure sur la manille textile puisque je pense que c'est la le point le plus faible.

Si au passage tu as un vrai livre qui parle du matelotage moderne, par ce que quand on s’intéresse au sujet a part tenter des truc, tirer les ver du nez a un mateloteur, prendre des photos etc ...
pas évident de trouver des infos pour progresser :p

15 sept. 2012
0

Pour info il s'agit du bouquin intitulé "Manuel d'épissures" édité par gleinstein et distribué par Yachting-Thommeret. ;-)

17 sept. 2012
0

Le hors série de voile et voilier donne quelques truc, mais en faites ce que je recherche c'est un truc un poile plus pointu ou justement ça va parler des efforts, de différent type de montage face à différente problématiques avantage inconvénient. bref un truc qui va un peu plus loin que l'épissure 3 torons ou la manille textile.
Je vais regarder pour ce bouquin. merci.

sinon : www.yachting-cousin.com[...]tresse/

13 sept. 2012
0

Bonsoir Carrick,

Quelle est la résistance d'une manille textile de 8 mm reprise sur elle même?

Maintenant je crois que l’écoute du génois sera arrachée de l'intérieur avec ce montage.

Quelle résistance à une écoute de 16 sur son âme?
si vous connaissez la réponse dites le moi.
Merci
Jean Luc

14 sept. 2012
0

Bonjour,
écoute polyester, le nœud en dynéma englobe les fibres intérieure de l'écoute, double passage.
Mais il est vrai que l'on travail à l'arrachement. Mais en faisant une boucle comme sur les photos d'autres bateaux, on travaille aussi à l'arrachement, sauf que l'on prend la gaine avec. je trouve que l’avantage de mon modeste montage permet à la gaine de l'écoute de protéger la dynéma.

Maintenant Carrick, on débute à la voile et le problème du passage du bas étais est notre manque d’expérience, de plus c'est un génois médium voir lourd alors par petit temps pas facile. Mais bon mon petit montage à bien amélioré les choses.

15 sept. 201215 sept. 2012
0

je ne comprend pas ce que tu appelles épissure forte?
mais on estime q'une épissure fait perdre entre 5 et 10% de la resistance d'un cordage suivant sa nature (polyester ou dyneema pour les plus courant) quand un noeud de chaise fait perdre entre 40 et 60%
pour ce qui est du livre je crois que gleistein avait edité un manuel pas mal y'a quelques année mais je ne sais pas si on le trouve encore
sinon tu as les hors serie de voiles et voiliers qui traite pas mal le sujet

15 sept. 2012
0

oui c'est ca :pouce:

17 sept. 2012
0

ahh oui ok c'est juste une appelation de chez eux ca c'est une epissure classique en fait
pour ce qui est des calculs y'a pas vraiment de bouquin, moi j'avais appris a l'ecole maritime a l'epoque ou y faisait encore du matelotage

12 sept. 2012
0

Mon Aloa 29 à un mat posé avec haubans et galhaubans en ligne sans bas étai, gréé en tête.
Il est de 1978 et en 35 ans il n'a pas bougé, même les haubans et galhaubans sont d'origine....
Certe la section du mat est digne d'un poteau téléphonique, mais avec 140% de recouvrement je suis bien content de ne pas avois de bas étai.

13 sept. 201213 sept. 2012
0

Ben oui ! mais dmarc en a un et ça ne répond pas à sa question :heu: :tesur:

13 sept. 2012
0

bonsoir
J'ai contacté le groupe Finot pour savoir si je pouvait supprimer le bas-étai sur un first 28
et voila la réponse : adressez vous au fabriquant du mat
:-D

13 sept. 201216 juin 2020
0

Tout pareil que Margotte.
Au milieu de l'écoute, une petite cosse coeur inox, couture plus surliure, et une manille textile.
Le tout fait un ensemble assez fluide et limite la prise dans les bas haubans.
De plus, tous les bouts de mon canot sont arrêtés par une ch'tite surliure, c'est plus zouli qu'un scotch et dure la vie du bout.
Quand on pense que l'on voit encore des manilles inox à cet endroit sur certains bateaux !
Quand ces gens la auront le "W" de Wichard gravé à vie sur le front . . . :doc:
C'est une arme redoutable un génois qui fasseille

13 sept. 2012
0

Un patron de chantier m'a dit un jour qu'un bas-étai pouvait "sauver" un mât en cas de rupture de l'étai : avec un enrouleur l'usure de l'étai n'est pas toujours visible et une rupture inopinée est toujours à craindre. Evidemment si cette rupture se produit en pleine baston le bas-étai ne sera pas d'un grand secours...

13 sept. 2012
0

Disons qu'avec une drisse de spi et une drisse de genoa de secours fixé sur le balcon ou sur le rail de fargue et l'enrouleur lui même et un barreur qui part au vent ar dans les 5 ou 10 secondes ça peut aider !

13 sept. 2012
0

T'aurais posé la question à GC il t'aurait répondu là tu t'es adressé à des gens qu'il faut payer d'abord et ensuite tu auras la réponse peut-être.
En réfléchissant je pense que s'il y a un couillon qui a pondu ce bas-étais c'est qu'il avait une raison et que si le mât est toujours le même qu'au début de la vie de ce bato la question ne se pose même pas. Maintenant si le mât a été changé et que le nouveau profil l'autorise pourquoi pas mais on n'a le droit qu'à un essai.
Perso c'est tout réfléchi dans le doute je m'abstiens. je préfère les astuces de matelotage décrites ci dessus, il y a moins de risques.
De plus les nœuds ils n'accrochent que si on borde trop tôt sur la nouvelle amure ou si on ne vire pas franco.
Bien sûr ce n'est qu'un avis parmi tant d'autres.
:reflechi:

06 juil. 2018
0

Après avoir pris conseils des utilisateurs de Trident 80.... J'ai coupé le bas étai. Et mis un palan ramené au cockpit....le palan détendu est tenu le long du mât par un élastique.... jusqu'à force 4 pas de problème. Au dessus, où je rentre au port, où je le choque. Sur le Trident, le génois est immense...26m2....chaque virement de bord demande de l'attention. Il n'est pas rare, que la contre écoute se coince, ou dans la boîte à dorade ou au pieds de mât.
Une solution, c'est de rouler partiellement le génois....mais ça devient vite fastidieux... J'ai des écoutes avec surliures et une manille textile.
Quand je pense au foc autovireur de mon Kelt..... :heu:
Mais j'allais pas aussi vite! :mdr:

08 juil. 2018
0

sur le trident 80 on peut déplacer le point d'ancrage sur le pont et le passer de l'autre coté du panneau avec un renfort intérieur ..
ou le mettre sur la remontée du roof .
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (90)

Bol d'Or 2016

mars 2021