De l'eau de mer dans une quille en alu

Bonjour,
Grand classique pour un dériveur lesté, de l’eau de mer est entrée à l’intérieur de la quille (via le puit de dérive) et donc en contact avec le plomb coulé et la tôle d’alu de la quille. J’ai découpé la tôle sur la partie supérieure de la quille à l’intérieur du bateau pour enlever l’eau. A ma grande surprise je ne constate pas de corrosion de la tôle d’alu, ni visuellement au niveau de l’interface alu/plomb, ni avec un appareil à ultrason. Ma question : c’est possible qu’il n’y ait pas de corrosion ??? Tout les fils sur ce sujet disent le contraire, comme expliquer ce phénomène ?
Merci pour votre éclairage,
Cyril

L'équipage
05 mai 2012
05 mai 2012
0

bsr,
sit tu arrives a bien rincer l'interieur et bien le scher tu peux remplir avec de la parrafine ,ça va tout bloquer et isoler en meme temps
alain

05 mai 2012
0

trop récent ????

05 mai 2012
0

Je pense que l’eau est là depuis longtemps, mais pas de confirmation précise. Une fois sec et le trou par ou l’eau est rentrée ressoudé (le câble de la dérive a coupé la tôle et a causé le trou), je peux laisser dans l’état ou faut-il impérativement que je remplisse la zone vide même si il n’y a plus de risque d’une entrée d’eau ?
Merci
Cyril

05 mai 2012
0

Perso, je saturerais avec de l'epoxy.

06 mai 2012
0

l'avantage de la parrafine ,froide elle est rigide , si on veut l'enlever il suffit de chauffer et de l'enlever avec une louche .
avec des resines à l'eau ou de l'epoxy c'est definitif en cas d'electrolyse c'est le marteau piqueur .
alain

06 mai 2012
0

Entièrement d’accord avec Alain,
Juste une petite variante, perso je préfère la vaseline, ce sont des produits très proches et son pouvoir anticorrosion et supérieur. Autre avantage sont point de fusion est plus bas et elle s'infiltre plus facilement dans les espaces libres restreints. Par temps très chaud et en préchauffant la quille elle s’infiltrera partout.
C'est comme çà que j'ai traité mon lest au printemps.
Gilles

07 mai 2012
0

Si tu coules de l'epoxy - en plus en des endroits ou tu n'aura pas pu bien préparer l'état de surface - tu es certain d'avoir des manques d’adhésion, voire des rétractations, et de la corrosion par aération différentielle dès que de l'humidité se sera infiltrée.
Donc soit tu ne fais rien, et tu gardes un trappe pour surveiller et assécher éventuellement, soit vaseline ou paraffine sont une bonne idée à la longue (retour d'expérience sur du long terme?), mais je ne connais pas.
Dans tous les cas rince abondament à l'eau douce avant quoi que ce soit.

07 mai 2012
0

Merci pour vos réponses, je pense laisser une trappe pour contrôler la situation dans le temps et donc je pense opter de laisser en état sans recouvrir le plomb. Mauvaise idée ou pas ?

Et vous pensez que c’est possible qu’il n’y a pas eu de corrosion ou c’est un doux rêve ? Visuellement pas de trace et la ou je peux sonder avec l’ultrason le max constaté est une perte de 1 ou 1,5 mm sur une tôle de 8mm.

Je vais faire quelques trous dans la dérive pour voir si de l’eau s’est infiltrée dans la partie basse de la quille.
Cyril

07 mai 2012
0

BSR
je connais un via42 qui a eu des problemes d'electrolyse entre le plomb et l'alu il a fait changer les toles mis du feutre dans le fond posé ses lingots dessus les a bloqués avec des barres d'inox et rempli avec de la parrafine en chauffant à l'exterieur avec des lampes à souder , ça doit faire une dizaine d'années ,aucun probleme depuis
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (79)

le beau temps...

mars 2021