De l'aide concernant le gps et la position S.V.P.

Bonjour,

je ne suis pas à voile mais à moteur.
Je viens sur votre forum car les navigateurs à voiles sont plutôt bons en navigation(carto, positionnement,etc...).

2 questions pas plus promis !

1/par rapport au bloc marine 2006 pour entrer la position des feux dans mon gps avec des valeurs comme par exemple pour la bouée "Ouistreham" Card Est 49.20,5 N - 0.14,7 W.(gps mis en format carte WGS84 et en Nord vrai)

Je dois "programmer" mon en gps en DEG/MIN.MMM OU DEG/MIN/SEC ?

2/je ne possède q'un gps, une carte, un compas de route et une règle CRAS, une technique se base sur l'azimut et la distance donné par le gps par rapport à un amers confirmé et donc reporté sur la carte.

Cette technique "simple" de positionnement peut elle être assez correct pour une navigation cotière et est elle facile à mettre en oeuvre ?

Même si j'ai un petit tirant d'eau par rapport à vous (0.30), je pense à notre sécurité.

J'aimes la Mer et ma famille.

MERCI de bien vouloir m'aider.

Amitiés

jluc

L'équipage
05 juin 2006
05 juin 2006
0

l'essentiel

tu as donc l'essentiel ,le reste ce n'est que du "jouet"

1ere reponse: Deg/min.mmm

ensuite à toi de verifier sur la carte si les minutes sont divisé en sec ou en mmm en principe en mmm.

Pour naviguer , le plus simple pour eviter les danger est de savoir ou l'on se trouve à tout instant,(evidant).Donc de temps à autre ,tu reportes ta position lu sur le gps sur ta carte tout simplement.

mais j'y pense si tu es au moteur tu dois avoir un permis ,non?

josé

05 juin 2006
0

suite...
oui, j'ai le permis.

Mais en France c'est bizarre !

-tu passes un permis cotier, mais tu n'apprends pas la lecture de carte ou le cap sur carte...

Juste les feux, balises,etc...
Je pense que le plus dangereux en navigation est l'approche des côtes justement...

-tu achètes un voilier tu n'as aucune obligation de permis ou de formation (dans le principe), tu peux aller ou tu le veux...

Pourtant la navigation sur un voilier est beaucoup plus complexe que sur un moteur.

Je penses que vous avez à fournir un investissement personnel plus important, toute fois je désire apprendre certaines choses pour notre sécurité même si je suis sur un moteur.

Je suis capitaine, papa et mari et mon devoir et d'essayer d'apprendre ce que l'on ne vous apprend pas au permis (dans une certaine limite, je ne ferais pas le Cap HORN cette année).

Je n'ai aucun problême pour m'adresser à vous car je penses avant tout que nous avons une seul et même passion : LA MER.

Je prend note des messages que vous m'avez déja donné en réponse, je reprog mon gps donc en DEG/MIN.MMM, en WGS 84 pour être en accord avec mon bloc marine et en Nord vrai.

Je vais calculer les localisations données dans le bloc marine(je crois en 100 ème) pour les renter dans la base de mon gps.

Je pense que vous ne travaillez pas avec le bloc marine car celui ci est limité à environ 6 miles.
Je penses que dans mon cas il est suffisant...

Encore MERCI pour toutes les infos que vous m'apportez.

jluc

05 juin 2006
0

Bloc marine
Attention, le Bloc Marine n'est pas tenu à une quelconque exactitude. Donc il n'est pas très sûr d'utiliser les données cartographiques qui y sont. C'est d'ailleurs écrit en toute lettres sur les cartes qui y figurent.

Entre 40°20.256 et 49°20.300 il y a 0.044 milles d'écart, ç'est un peu beaucoup, limite acceptable pour des cartes en France.

Il vaut mieux se référer à des cartes marines authentiques pour relever les points GPS précis.

05 juin 2006
0

P.S.
Sur la precision :

A Courseulles sur mer, je me suis mis en bout de jetée sous la lat babord, j'ai enregistré ma position(peux pas faire mieux):
49°20.256 N et 000°27.396 O

Dans le bloc marine il donne :
49.20,3 N et 0.27,4 O

Peut on considerer que cela est bon même si la position n'est pas tout à fait la même une fois mise dans le gps et en affichage(environ 50 m d'écart).

J'ai entendu parler de la règle du pouce !
C'est cela ?

jluc

05 juin 2006
0

cartes
:-)MERCI, je commande de suite les cartes des endroits ou je vais.

jluc

05 juin 2006
0

hé José
le permis mer , a ma connaisaance ne parle pas du tout de positionnement, juste les feux les maneuvres etc ...,mais une heure ou deux avec un voileux rencontré dans un port et le tour est joué , c'est vraiment tres simple de se positionner avec un Gps et une carte

05 juin 2006
0

Juste savoir!!
Tenir un cap pour le cotier ;-)

05 juin 2006
0

Estime et gps en côtier
Quelques remarques, en toute humilité :

Comme le dit José : 49.20,5 N c'est 49.20,500 N que tu peux transformer en 49deg20min30sec N en multipliant 500 par 60 divisé par 1000
(si la carte est en secondes)
Ainsi, 0.14,7 W c'est 0.14,700 W soit 0.14.42 W

Personnellement, j'ajouterais à ma panoplie un compas de relèvement qui reste la seule façon de ne pas être complétement assujetti au Gps et aux erreurs de transcription des way-points.
En effet, ta méthode de positionnement par rapport à un amer ne te permet aucune critique du point satellite.
Je reporterais mes coordonnées sur la carte ( ou sur une copie ) et le critiquerais de temps en temps avec une triangulation...

06 juin 2006
0

permis mer..
le permis hauturier apprend tout cela. Si tu ne le passes pas, procure toi le bouquin Vagnon qui est assez complet.

05 juin 2006
0

confusion possible (1)
La notation dd° mm.cc (centième de minute) et dd° mm' ss" (secondes d'arc) sont toutes aussi valables tant qu'on ne confond pas l'une avec l'autre.
Malheureusement ce que nous embarquons (cartes, GPS, pilotes côtier) pratiquent les deux notations. La confusion est possible.

Confondre la forme mm' ss" (secondes d'arc) et la forme mm.cc (centième de minute) peut conduire à une erreur en latitude de 700m : se croire à xx° 43' 59" (30 mètres au sud de 44' 00") alors qu'on est à xx° 43.59 c'est se placer 23" d'arc trop au nord et ces 23" de latitude c'est tout de même 700m, c'est passer sur le cailloux qu'on souhaitait consciencieusement éviter.

Yves.

05 juin 2006
0

confusion possible (2)
Les degrés de longitude se note toujours sur 3 chiffres (et les deux premiers sont dans 0 dans nos contrées) alors que les degrés de latitude sont sur 2 chiffres.

S'astreindre à recopier ces deux zéros (inutiles à première vue dans nos régions) fait sauter au yeux l'inversion entre latitude et longitude dans le report fait par l'équipier en fin de quart, d'autant plus que ce cochon écrit comme un goret (et parresseux il a même pas écrit N et E) et que la mouche n'aurait pas du chier là.

Yves.

06 juin 2006
0

L'exactitude des cartes papier ou leut inexactitude...
Pour compléter ton information, je te recommande la lecture du petit opuscule du SHOM GPS et Navigation qui doit coûter une dizaine d'euros.
Tu y apprendras que, outre les inexactitudes résultant de la projection de Mercator, si améliorée soit-elle, les zones des cartes (ou des cartes entières) dont les levés sont anciens (plus de 20 ans) comportent de des erreurs de position pouvant dépasser 100m, en raison de techniques rudimentaires de l'époque.
Il vaut donc mieux recourir aux bonnes vieilles méthodes de navigation par relèvement d'amers et alignements plutôt qu'au GPS dans les cailloux.
D'autre part, méfie toi de la position des bouées. Elles sont mouillées avec une chaîne dont la longueur est de 5 fois la hauteur d'eau à la plus basse mer (source Service des Phares et balises de la DDE du 50). Ainsi, même à la pleine mer et surtout avec du courant, une bouée peut se trouver à une centaine de mètres de sa position "officielle".
Afin de parfaire ces techniques que l'on n'apprend pas pour le permis moteur, une petite navigation avec un voileux expérimenté ou un stage en école de croisière pourraient t'être utiles afin de répondre à ta recherche de techniques assurant la sécurité de ton équipage.
Naviguant la plupart du temps en solitaire, j'applique à proximité de zones dangereuses une technique souvent utilisée par nos amis anglais : je ne dois pas descendre à moins de xx°yy' de latitude pour passer à distance du danger.
Cela évite une navette incessante à la table à carte et assure une bonne sécurité, même si on optimise pas la route parcourue au 1/10 de mille près.

06 juin 2006
0

MERCI
Encore Merci à vous pour toutes ces infos, j'ai pris note des differentes informations.

J'ai reçu un livre aujourd'hui : "LES GUIDES GLENANS" "La Navigation Cotière", je pense que vu la réputation des Glénans, cela devrait m'aider...

Encore Merci.

jluc

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (70)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021