de l'Aber Ildut à Camaret... courants et marées

Bonjour,

Je dois me rendre à Camaret en partant de l'Aber Ildut (c'est une première pour moi)
PM 15h48
BM 9h15 / 22h15
Je pensais profiter du courant de la marée descendante pour descendre et passer entre le continent et l'ile de Beniguet. Or, lorsque je vais me retrouver à traverser l'avant goulet de Brest en direction de Camaret, je vais avoir le courant dans le nez.
Faut-il le faire en 2 fois ? comme par exemple s'arrêter au Conquet et profiter du courant de la marée montante pour traverser l'avant goulet de Brest ?
Autre solution ?

Merci d'avance,

Luc-Joël

L'équipage
26 juin 2021
26 juin 2021
0

Bonjour,
Jusqu’à st Mathieu il faut certainement le faire avec le courant. Entre st Mathieu et Camaret le courant est négligeable.


0

Salut,
Tu pars vers 07h00. Fin de marée descendante pour aller passer la pointe saint Mathieu puis marée montante pour le reste du trajet.


26 juin 2021
0

Passer devant le Conquer à la descendante, ensuite aucune importance après St Mathieu vers CM par coef 67 ...


26 juin 202126 juin 2021
0

Oui, dans ce sens il faut prendre le passage entre la terre et les îles avec le courant de jusant. Mais si le vent est de secteur sud, le clapot peut y être désagréable.
Par ailleurs, on prend parfois une survente ou un changement de vent en passant St Mathieu.
Bonne nav.


26 juin 2021
0

Bonjour, la distance à parcourir est d'environ 34 milles. Le trajet comporte trois sections différentes. la première est la sortie de l'ABER vers l'ouest qui peut-être longue avec un vent d'ouest. Partir une heure avant la pleine mer est possible avec un petit coefficient. La descente nord/sud du passage du FOUR ne pose pas de difficultés et le courant va t'aider. Comme c'est ta première fois étudie bien la carte pour reconnaitre les amers et bien comprendre la jonction du chenal du Four avec celui de la Helle. Le troisième segment du parcours vers CAMARET peut se faire avec un courant de flot qui viendra plutôt du travers que de face. Selon le vent et la vitesse de ton bateau il me semble que 7/8 heures pour l'ensemble du trajet est la durée à prévoir. Tu arriverais donc vers 22h00 à CAMARET avec les dernières lueurs du jour. Bonne navigation.


Lulu2:Il part de l’Aber Ildut.·le 26 juin 19:51
Imarra:Plutôt 19 miles que 34…. Assez facile à vérifier.Avec le courant portant dans le four ,c’est faisable en 4 heures si le bateau est bien un Bavaria 32.·le 26 juin 19:56
flaneur:oups, autant pour moi j'étais parti de Saint Pabu. D'accord avec Imarra sur la durée. cordialement à tous.·le 26 juin 20:07
26 juin 2021
0

Comme au dessus, l'important c'est de passer la pointe st matthieu avec le courant dans le bon sens (descendant, donc), ensuite, pour traverser jusqu'à Camaret, le courant n'est pas pénalisant. Il s'accelere assez fortement dans le goulet (effet venturi toussa toussa) mais en dehors tout va bien. Ne t'inquiete pas de ca, il est préférable de se reserver une marge confortable au passage de la pointe plutot que de viser ric-rac une bascule de courant qui ne te servira à rien.
Bonne nav et bonne escale à Camaret :)


26 juin 2021
0

Salut je vais dire comme tous les autres. La descente du four avec le jusant est quasi indispensable. Il faut veiller par contre à ne pas avoir de vent contraire car ça peut lever une mer désagréable...
Après saint Matthieu Camaret le courant est vraiment négligeable.
Et l accès à camaret se fait à toute heure et sans aucune difficulté


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (22)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021