De La Rochelle à Santander l'été sur un 8m dériveur allé+retour ?

Bonjour, :-)

Je suis un marin débutant ( 3 ans d'expérience ), très motivé et amoureux de la mer et des voiliers.

Cet été j'ai fait La Rochelle Vannes AR ( seul)sur un vieux jeannot Storm de 1967, gréement neuf, assez bien entretenu même si bateau très vieux car 43 ans.

J'ai rencontré du F5 au max dans mes navigations et je n'ai jamais rencontré un coup de vent en mer ( toujours attention à la météo ), ce qui peut-être me donne trop confiance en moi ! mais avouez que c'est pas facile d'attendre du F6/7 pour partir en mer, direction le large pour voir ce que ça fait( comportement de l'équipage, du bateau).

Cette année j'ai envie de partir vers le sud, disons La Rochelle Santander, au mois d'Août, j'attend une fenêtre météo "parfaite" NW F3/4 pour 48H, je pars vers 3 ou 4h du matin, je suis accompagné d'un ami pour l'aller et le retour. Je compte mettre autour de 72h. Si jamais le vent monte, tourmentin, et si ça monte encore j'affale. A bord tout fonctionne, eau, gaz, VHF (étanche portable je me demande si ça portée suffit ?), pilote de barre, radeau de survie 24H.
Ensuite ma petite famille me retrouve et nous faisons les petits ports basques tranquilou façon vacances avec les enfants.
Enfin, et c'est là le plus compliqué me semble t-il, attendre une super fenêtre météo ( 4 à 5 jours) pour remonter au près voire vent de travers en partant le plus à l'W de la côte espagnole.

Ma question est, cela vous semble t-il "acceptable" au niveau sécurité ou bien franchement limite vu l'age du bateau et le peu d'expérience du marin ?

Dois-je faire le golfe sur un 10m récent avec un équipage très expérimenté avant de me lancer avec mon propre voilier ?

Tous les avis sont bons et je vous en remercie par avance !!!!!

;-) :-D

L'équipage
17 déc. 2010
17 déc. 2010
0

pourquoi pas plutot atterir à san sebastion puis aller vers l'ouest
la cote est une merveille jusqu'à Bilbao et un port genial pour un dériveur juste à l'est de bermeo

ensuite les porst sont plus éloignés et ça redevient tres interessant des la frontiere avec la galice

17 déc. 201016 juin 2020
0

bonsoir, s'il est
en bon état avec un grémment refait, pourquoi pas. a t'il encore sa barre à roue ou une franche et un moteur HB ou un fixe sail drive.

17 déc. 2010
0

Pour vous répondre ...
Je pensais à Santander pour me décoller au max de la côte si jamais ça monte le fond du golfe me semble plus dangereux . Faut-il que je colle plus la côte ?

La bateau à toujours sa barre à roue révisée ( et une barre franche de secours ) le moteur est un honda 4 temps quasi neuf fixe sur sa chaise.

merci

17 déc. 2010
0

mundaka ça me revient
à ne pas manquer !
j'ai souvent mouillé sous le vent d'un ilot juste à la sortir par contre avec 1,80 de tirant d'eau je n'ai jamais osé entrer à mundaka

17 déc. 2010
0

C'est bien sûr possible...
On peut faire le tour du monde avec un Muscadet...
La seule manière de devenir un marin expérimenté, c'est de naviguer. Alors il faut larguer les amarres (sans se poser trop de questions...)
Y aura-il une fenêtre parfaite début d'Août? As-tu vraiment le temps d'attendre, peut-être une, voire deux semaine ? Imagine un bon anticyclone sur le golfe avec peu de vent... On fait assez souvent du moteur en juillet-août. Un coup de vent est toujours possible, mais ça n'est pas très fréquent.
Moi je vérifierais simplement qu'aucune grosse dépression n'est en vue à 5-7 jours et vogue la galère, quite à mettre 5 jours dans le petit temps.
Idem au retour.
Et pourquoi ne pas aller plus loin vers l'Ouest? Le retour sera plus facile,
Le temps est moins beau (en moyenne) fin Août; mais les calmes existent aussi...
La portée d'une VHF portable est de l'ordre de 10 M maxi. Juste utile pour appeler un autre voilier ou un cargo... En cas de gros pépin, seule une balise SARSAT est efficace: une perso à petit prix, c'est mieux que rien...et une sacré sécurité...
Il n'est pas utile de faire une traversée en tant qu'équipier... Avec moi par exemple cette année (11m), tu aurais mis 60 h du Raz de Sein à La Corogne à l'aller dans une merveilleuse bascule de SW à NW (route SSE au départ infléchie au fil des heures vers le SW) et 72 h(36 plein vent arrière + 36 h de moteur)dans un anticyclone sur l'Europe grossissant plus que prévu dans les prévisions. Rien de bien passionant à 'apprendre'.

17 déc. 2010
0

.
ça se fait,
niveau météo soit tu attends qu'il n'y est rien du tout pour passer ce que fait pas mal de monde. du coup là ça se fait soit au moteur, ou bien si tu es en régime de brise tu te rapproche de la cote pour espérer la choper.

Ou bien tu attend le passage d'un front ou tu sais qu'il n'y a pas de nouvelle dep juste après. et tu descend derrière ce front quand les vent sont à ta convenance en force. Là tu aura du NW, N, NE par contre attention a l'état de la mer qui va dépendre de la dep qui est passé.

A surveillé en météo dans ce coin, situation orageuse, et si tu part derrière une dep évite de partir si le front de la dep a des ondulations, car tu as de forte chance qu'une dep secondaire ce creuse.

Pour remonté là c'est plus tendu car tu ne seras au portant que si une dep est en approche. Donc en général on remonte sur une situation anticyclonique donc brise ou moteur.

17 déc. 2010
0

Très juste
les dépressions secondaires qui se creusent vite et fort dans une ondulation qui n'a l'air de rien au début...
Très juste aussi les situations orageuses...

17 déc. 2010
0

C'est une bonne idée d'atterrir à Santander
Je l'ai fait l'été dernier pour une raison toute simple : tu arrives à n'importe quelle heure, entrée ultra simple et tu peux jeter l'ancre sans souci, mouillages confortables partout. Par contre, si tu préfères les ports, la marina est pas bien placée.
Dans ce cas, il y a Bilbao, la marina est très bien.
San Sebastien à éviter pour un atterissage après plusieurs jours de mer car le mouillage est franchement rouleur. Par contre, c'est un coin superbe, faut y aller.
Hendaye est très abrité (mouillage dans la baie impec, ports nickels).
Cette côte est très jolie, peu de monde et quelques bons mouillages. Souvent peu de vent, en tout cas pas assez pour de bonnes moyennes ... et de la houle. Le prix de la tranquillité.
Olivier

17 déc. 2010
0

bonne idée ....
oui, surtout si tu veux continuer vers l'ouest, les côtes asturies-cantabrique-galice sont très belles !

17 déc. 2010
0

a santander la marina est mal placée mais bien sur il faut aller au club nautico
tres bien placé !!! et pas plus cher

pour l'atterissage Bilabo est encore plus tout temps que santander

17 déc. 2010
0

çà c'est sur !
mais pour avoir une place c'est pas gagné. sinon quand c'est possible c'est top. claquettes et bermuda interdits dans le club house !!! et les bars à portée de main. la marina est au bout de la ville (30 mn en bus) et en bordure de l'aeroport. dommage car le personnel est sympa et parle français.
pour y aller avec une couverture meteo il ne doit pas y avoir de problèmes. pour la vhf laisse tomber il n'y a pas un chat sur l'eau (aucun bateau croisé à l'aller cet été et un croisé au retour). si tu as fais LR Vannes en solo l'Espagne me semble plus facile à faire. faut juste à mon avis se faire embarquer au fond du golfe parce que s'il y a du mauvais temps faut en sortir...

18 déc. 2010
0

Moi......
Moi je serais plus prudent ;oui bien sur ça peut le faire mais tu peux aussi prendre une bonne branlée .Emmagasinne de l'expérience et encore de l'expérience et après tu traverseras le golfe de Gascogne car au milieu on est bien seul on n'est à l'abri d'un avarie .

18 déc. 2010
0

s'agit pas du golfe de pointe de bretagne galice mais de
la rochelle santander au max

18 déc. 2010
0

Super croisière.
Comme tu précise que tu es un marin débutant, tu te dois donc d’être encore plus prévoyant que les marins expérimentés, tatoués, poilus et tout et tout qui peuplent ce forum…:mdr:

Pour toi l’important est surtout d’avoir le temps d’attendre une très bonne et très large fenêtre météo, ce qui à la belle saison n’est quand même pas si rare.
Idéalement du secteur nord faible à modéré.

Je pense aussi que tu as intérêt à ne pas trop te polariser sur une destination trop précise. Si par exemple tu vise La Corogne et que tu as du vent de NW un peu frais, ça risque de devenir inconfortable, dans ce cas rien ne t’empêche d’abattre un peu et d’atterrir ailleurs, et ce n’est pas les ports sympas qui manquent entre la Corogne et Hendaye.

Quand à ne pas vouloir s’enfoncer au fond du golf, c’est un fantasme, à partir du moment où tu navigue avec une météo clémente.

Quand à savoir s’il est préférable de caboter le long de la côte espagnole d’est en ouest ou d’ouest en est…bof…de toute façon sur cette côte tu as une large proportion de vent dans le pif, et aussi pas mal de pétole.

Cela dit c’est une côte très belle avec plein d’endroits supers sympas. Perso j’aime particulièrement la côte basque et aussi l’extrême ouest, ou il y a des rias magnifiques comme celle de Cedeira par exemple.

;-)

18 déc. 2010
0

je disais juste
que de ne pas aller au fond quand on débute çà rassure, mais c'est vrai qu'avec une météo sympa il n'y a pas de souci. et puis en plus le fond ce n'est pas le grand sud çà se saurait sinon. ceci dit çà permet d'avoir une grosse marge de manoeuvre si le vent tourne SW. l'été dernier j'etais parti sur La Corogne et j'ai fini à Bilbao...

18 déc. 2010
0

sens ...
en été, les vents sont souvent // à la côte, d'Est vers Ouest, avec effet de brise,
sauf en cas de passage de perturbations bien sûr

du moins, c'est ce que j'ai observé et témoignages d'autres

la lectures des fichiers grib sera plus instructive !

19 déc. 2010
0

La Rochelle Santender

Bonjour,
Pour un premier grand voyage et le manque d'expérience que tu prétend je dirais un peu court.
Cela fait plus de 200Mn et la bonne météo sur une durée de 72 h prévue elle change vite et tu es sur plusieurs zones avec des prévisions différentes.
Pourquoi ne faire un peu plus court pour une première fois.
J'ai fait en 2008 Royan Hendaye soit 142 MN. 33 heures aller 30 heures retour avec un 10 m.
Avec pétole sur une partie et ensuite orage avec 28 à 30 N. Le retour avec 25 28 N. sur les 4 dernières heures.
Si tu es toujours partant , je peux t'envoyer le compte rendu de ma croisière sur un mois et demi .
nous avons fait la côte de Anglet à Gijon les grands ports et les petits port de pêche superbes et typique.
Mais sans aucun service souvent sans eau ni électricité .
J'ai également les cartes de détails de la côte avec tous les points GPS que nous avons pratiqué.

Qu'elles sont tes plus longues nav d'un seul trait ??? ainsi que celle de nuit ???
Tu parle de La Rochelle Vannes en plusieurs escale ou en direct ????
A plus pour la suite si tu le souhaite.
Cordialement .
Janyc.

19 déc. 2010
0

Cela semble juste ...
car pour monter dans le Morbihan j'ai fais des escales tout au long de la route, les sables, St gilles, Yeu, Pornic, d'abord parce que j'étais au près ça me faisait des nav de 10/12 heures max et puis aussi pour le plaisir des escales. Je n'ai pas fait de nuits sur l'eau cette année car j'étais seul, j'ai pas osé. Ca m'est arrivé l'an dernier mais " chez moi" entre Oléron Aix et Ré, bien plus facile et surtout plus court.
J'ai donc fais des journées de 30 à 40 miles max au près entre Yeu et Pornic par exemple. J'ai toujours été seul ou bien avec mon Frere qui n'y connait rien ou bien mon épouse et mes enfants qui eux aussi ne naviguent pas bien qu'amarinés, tous m'ont rejoint ici ou là pendant mon petit périple.

le Royan Hendaye bien que plus court me semblait plus dangereux car plus près de la côte, l'estuaire pas facile à négocier et Hendaye bien au fond du golfe, mais avec l'avantage de pouvoir faire halte à Capbreton avec un attérissage assez chaud quand même, c'est pour ça que j'ai envisagé Santander direct, en écoutant le dicton qui dit que le danger c'est la côte, mais je suis tout a fait pret à revoir ma route et tes notes de croisière seraient pour moi une mine d'or.

Je te remercie pour tous tes conseils et voici un lien sur ma nav de l'été dernier qui va t'éclairer un peu sur le bateau et le marin.

merci Janyc

film en diffusion privée bien que sur youtube :-D

19 déc. 2010
0

Merci beaucoup
pour cette superbe vidéo. C'est vraiment sympa de nous faire ainsi rêver.

Bravo:bravo:

19 déc. 2010
0

oui, en été,
il faut se méfier des orages, et aussi dans la région Hendaye -St Jean de Luz, de l' "Embata", phénomène venteux bref, mais très violent : on peut le voir arriver si rapidement un nuage se forme sur le haut de la "Rhune", montagne qui surplombe Hendaye. Je l'ai subi en 420, j'en garde un très mauvais souvenir!

19 déc. 2010
0

Janic a raison
Tu as intérêt pour une première fois à faire une route plus courte, et La Rochelle/Hendaye se fait sans problème. Et tu ne risque quasiment aucune mauvaise surprise météo si tu as la patience d’attendre les conditions idéales.

Quant à t’arrêter à Capbreton, ça ne te fera pas gagner grand-chose puisque Capbreton est à une vingtaine de milles d’Hendaye qui est un port où tu peux rentrer à toute heure, contrairement à Capbreton.
;-)

19 déc. 2010
0

Personnellement
je trouve ton plan de début parfait, avec une descente directe sur Santander.

19 déc. 2010
0

Moi aussi
et tu as tout le debut de saison pour t'entrainer. tu fais le tour de l'ile de ré et puis un week end de printemps du vas faire le tour de l'ile d'yeu tu verras t'auras l'impression d'avoir traversé l'atlantique.....

19 déc. 2010
0

Je me pose une question...
sur le trajet La Rochelle - Hendaye. Est-ce que frisoter la côte des Landes n'est pas plus dangereux que de faire route bien plus au large, sachant qu'il y a très peu d'abri?

19 déc. 2010
0

tout à fait
mon avis

19 déc. 2010
0

en cette fin de dimanche
on est plein de sagesse !!!!!!!!! et en plus le stade rochelais en en train de battre gloucester (enfin c'est chaud quand meme)
ben oui tu seras plus en securité au large

19 déc. 2010
0

bonsoir, je ne connais pas vos coins
ni la route envisagée donc, pas d'opinion mais, la vidéo est superbe.

plus de bulle à l'avant du bateau et une belle roue pas d'origine....43 ans!!!, il ne les fait pas.

19 déc. 2010
0

Chacun fait comme il veut
mais si on refuse de « flirter » avec la côte Landaise (pas trop près quand même), on s’interdit de fait, de caboter le long de la côte basque, qui est pourtant superbe avec pleins d’escales sympas, parce qu’elle que soit l’option choisie (la Rochelle/Hendaye ou La Rochelle/ Santander), il faudra bien à un moment donné que ce soit à l’aller ou au retour, la longer cette satanée côte Landaise.
Et comment font les plaisanciers d’Hendaye qui montent ?
;-)

19 déc. 2010
0

Chouette balade
Pour avoir pratiqué ce coin pendant 15 ans avec un poker 8m et son HB 4 temps puis un euros 41 au départ d'Arcachon (l'été dernier nous sommes descendu jusqu"au portugal et retour par la cote espagnole) il n'y à pas de soucis en été mais bien sur la météo peut toujours réserver des surprises dans le golf.IL y a une dizaine d'année une course croisière était organisée de La Rochelle à Gijon et il n'y a jamais eu de problème majeur.Si tu tailles direct sur l'Espagne il est plus intéressant d'atterrir le plus à l'ouest possible et de faire la côte espagnol d'ouest en est les vents sont généralement un peu meilleur.Il y a un tas de port très agréable, de la marina bien équipée au port de pêche plus pittoresque, mais toujours bien abrités et la plupart du temps d'un accès facile.Si tu choisis l'option côtière il y à deux endroit ou il faut se méfier, ARCACHON: On sait qu'en on y rentre mais jamais quand on en sort, le port y est cher les installations de mauvaises qualités et l'accueil je n'en parle même pas.CAP-BRETON port superbe tout y est très bien mais la barre qui se forme à l'entrée peut être dangereuse.L'escale la meilleure est Hendaye ou Fontarrabia qui est juste en face, ensuite même programme mais dans l'autre sens avec une petite journée de nav et un port sympa tout les soirs en faisant attention aux filets et casiers qui sont nombreux sur toute cette côte surtout de nuit et au moteur.Dans tout les ports tu trouveras du monde cette côte est très fréquentée en été mais il y a toujours de la place dans les ports.Les prix en Espagne sont raisonnable, n'oublie pas quelques traines à maquereaux, cette été nous avons mangés du poisson tout les jours. Comme toujours prudence est la mère de la sûreté et comme disait Voltaire : « Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire ; elles le submergent quelquefois, mais sans elles il ne pourrait voguer. »

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (196)

novembre 2021