De La Grande Motte à Toulon en Neptune 6,25

Bonjour à tous et meilleurs voeux pour cette année 2012.

Déjà entrain de regarder vers l'été et les vacances estivales, je projette avec ma copine de rallier Toulon en partant de le La Grande Motte avec mon voilier, un Neptune 6,25.

J'aimerais ainsi avoir quelques retours d'expériences afin de pouvoir planifier au mieux tout cela !

Merci à vous!

L'équipage
09 jan. 2012
09 jan. 2012
0

Bonjour,
Il faut un équipement hauturier pour effectuer le trajet Grande Motte - Marseille sinon rien de particulier.
Bien respecter les cardinales jusqu'à l'embouchure du Rhône.

09 jan. 201209 jan. 2012
0

Tout est possible il suffit d'abord de bien regarder d'abord la météo une semaine à l'avance (à 7 jours sur Météo consult) pour voir l'évolution à recouper éventuellement avec Zygrib 5. La taille de ton voilier te permet de trouver pas mal d'abri en particulier St Marie de la Mer, la baie de Port saint louis, le Frioul choisir un mouillage en fonction du vent sinon le port, ensuite les calanques. Si tu as de l'expérience est que ta copine ne veux pas sauter du bateau à la 1ère vague!! vas y mais prépare bien ta météo Bien sur ton bateau aura l'armement necessaire

09 jan. 2012
0

question peut-être bête mais pourquoi un équipement hauturier ? pour la traversée devant fos ?

09 jan. 2012
0

Pour la traversée de la Camargue entre les Ste Marie et le golfe de Fos. Tu seras à plus de 6 miles d'un abri...et une victime de plus de cette incroyable règle de navigation dans ce secteur!
Avec une bonne météo, cette "traversée" est longue et monotone, mais reste tranquille tant que tu respectes les carninales (à l'intérieur des carninales qui marquent l'embouchure du Rhône, ce n'est pas cartographié).
Bienvenue pour une escale à Port St Louis du Rhône si mauvais temps!!

10 jan. 201210 jan. 2012
0

en plus la Gendarmerie est souvent à l'affut dans le coin pour les 6 milles!!
Dans tous les cas tu as tout l'hiver pour apprendre à bien interpréter la météo, surtout ne te base pas sur uniquement un site métèo mais sur mini 2. L'avantage de ton périple il y a rarement grosse mer au bord en cas de tramontane et de mistral, au large ce n'est pas la m^me chose surtout en face du rhone

09 jan. 2012
0

Voilà ma dernière balade dans ce secteur :

triton-moustic.heoblog.com[...]dex.php
:-)

09 jan. 2012
0

Il faut un armement hauturier car entre Grande Motte et Sainte Marie tu seras à plus de 6 miles d'un abri comme le dit "jm13".
Au delà de 6 miles d'un abri il faut un armement hauturier...

09 jan. 2012
0

Petite rectification margouya8 !
C'est la traversée de la camargue que nécessite l'équipement hauturier, c-a-d des saintes au golfe de Fos ;-)

09 jan. 2012
0

Effectivement je viens de vérifier la route et les distances. Il y a 18 mn entre Saintes Marie et Fos. Il y a aussi 18 mn entre Port camargue et Saintes Marie...Donc armement hauturier dans tous les cas.
Perso lorsque je fais ce trajet je reste à 10 mn de la côte. Ca m'évite les galères éventuelles aux cardinales où les bancs de sable évoluent sans prévenir.

09 jan. 2012
0

ok alors pour le Hauturier ! et avec de bonnes conditions, en combien de temps estimez-vous ce voyage ?

09 jan. 2012
0

ce fil ressemble assez à un autre similaire, paru dernièrement.

Cela m'interpelle un peu quand même..

Que des navigateurs débutants se renseignent sur un parcours, cela paraît une bonne chose. Mais à l'heure d'internet, j'ai peur que des questions posées sur un forum n'aient tendance à remplacer un travail personnel à effectuer, sur des cartes marines et des guides nautiques, autrement intéressant d'ailleurs.

D'autre part, une question revient souvent dans ce genre de demande : combien de temps il faut ?

un bateau n'est pas un autobus, aucun trajet ne ressemblera vraiment à un autre (et heureusement !). La direction du vent (évidemment), l'état de la mer, et la forme de l'équipage (surtout) seront autant de paramètres qui empêchent d'apporter une réponse individualisée.

Connaissant à peu près les performances de son bateau, on déplie la carte marine, on prend le compas à pointes sèches, on calcule la route en fonction des différentes options possibles, on pioche dans le guide les renseignements concernant les abris éventuels, etc..

J'espère juste qu'un jour, on ne verra pas, planté sur un rocher ou une bouée, un panneau indicateur, marquant d'une flêche la direction d'un port avec le nombre de kilomètres (!) qu'il reste à faire...

je caricature, mais sait-on jamais ?...

09 jan. 2012
0

Oui tu as bien raison. Mais ma demande est simplement informative. Il est évident qu'en mer rien est établit, et je pense que même un débutant (que je suis) s'en rend compte.

C'est surtout, comme je le signale au dessus, un retour d'expérience que je recherche, savoir si d'autres ont fait cette petite 'trav' et quelles infos auraient-ils à apporter.

Je suis à 100% d'accord avec toi, sur l'art de manier carte et compas et je compte bien m'y intéresser incessamment sous peu. C'est juste le ton du message que je trouve gênant.. Arrêtons ce genre moralisateur chiant, ça ne marche pas. ;-)

09 jan. 2012
0

Ah non, je ne suis pas du tout vexé!! simplement j'aurais préféré que tu me dises : "fais gaffe avant de t'embarquer la-dedans, as-tu quelques connaissances nécessaires en cartographie et compas ?". je trouve que le message passe bien mieux !
;-)

09 jan. 2012
0

il ne faut pas vous sentir vexé. Mon commentaire se voulait généraliste en lisant d'autres fils d'un genre similaire. Et mes réflexions étaient plus informatives que moralisatrices.

09 jan. 2012
0

ok.. np..

09 jan. 201209 jan. 2012
10 jan. 2012
0

Bonjour
Tu as raison. Je n'ai pas vu de panneau, mais dans certains portulans les caps et distances, ce qui est un début...
Et bien sûr, les point gps des ports...
Alain

09 jan. 2012
0

Attention au début du trajet à bien s'éloigner des côtes, c'est envahie de filets

09 jan. 2012
0

J'ai fait ce trajet avec un Jouet-18, mais en partant de Port-Camargue (On gagne tout de suite 2h de nav! !).
J'avais du temps devant moi, et avais donc fait escale aux saintes Maries, Martigues, Sausset les pins, Marseille, la ciotat et enfin Toulon (plus exactement La Seyne) . Tout s'était très bien passé, et n'avait pas eu besoin d'un "super équipement" autre que celui du bateau. (Considéré comme insubmersible, et armé en 4ème catégorie, j'avoue ne jamais m'être posé la question de savoir si j'avais l'armement légal et/ou législatif pour faire ce trajet.)
Le problème s'est posé au retour, car après avoir quitté Carro vers les 7 heures du matin, je n'avais toujours pas, au milieu de l'après-midi, réussi à traverser le golf de Fos. Courant contraire et fort mistral m'amenaient à ne gagner qu'une 10zaine mètres à chaque bord!. Si bien que la décision de retourner et laisser le bateau à Carro fut prise.
En moins d'une heure, bateau amarré, j'étais à la station de bus. Ce fut donc par la route et le rail que je suis revenu à Port-Camargue rechercher ma voiture restée sur le quai.
A l'affut du premier vent d'Est annoncé à la météo, le bateau fût ramené dans la matinée à son point de départ.
Pour un petit bateau, il faut essayer d'éviter d'avoir à remonter le vent, ça décuple le temps de trajet, et si en plus, la mer s'en mêle le bateau est vite transformé en Spa ou Jacusi -mais sans l'eau chaude!-
Sinon, ce trajet est très faisable, et ce n'est que du bonheur. Un souvenir inoubliable, est d'entendre le chant des cigales, alors que l'on se trouve en mer sous voile. Pas très loin de la côte, certes le long de l'Estaque.

09 jan. 201209 jan. 2012
0

Le près, c'est deux fois la route, trois fois le temps et quatre fois la rogne !

C'est pas pour rien qu'on dit des fois qu'un type a une gueule de vent debout ...

09 jan. 2012
0

J'ai fais la traversée tous les ans pendant plus de 10 ans sans problèmes, sur mon Sangria (7m60)

Pas de danger particulier, ne pas y aller par mistral fort ( le golf de fos permettant à la mer de se former), prendre assez d'essence en cas de pétole pour faire 40 milles au moteur, avoir l'équipement qui va bien et savoir faire un point ( avec les phares en amer ) ou un GPS, la Camargue est trompeuse car très plate. Prévoir une semaine de marge pour le retour sur les vacances, même en été.

Quant au cardinales, j'avoue avoir souvent joué à me rapprocher de la côte avec quelques frayeurs et virage à 120 ° à la clé ( c'etait pas très malin, mais j'étais jeune...)

Hormis cette traversée les saintes / fos, je ne vois pas d'autres problèmes particuliers, même pour un petit bateau.

10 jan. 2012
0

bonsoir, je voudrais juste apporter ma toute petite expérience (15 ans dans les parages de la Camargue) on ne parle pas trop souvent de naviguer avec les lignes de sonde mais c'est aussi très sympas tu te cales sur les 10 m et vogue tranquille. Comme dit plus haut la seule bouée à ne pas rater c'est celle de la sortie du Rhône "Roustan" ensuite les cardinales indiquent les 20 m !!!! il y a encore de l'eau avant la cote.
C'est vrai comme déjà dit si on veut éviter les filets rester dans les 20 m c'est mieux. Pour ce qui est de la navigation on va de phares en phares et à un moment on arrive !!!!
Gilles

10 jan. 2012
0

bonsoir, on dirait que la traverser de la Camargue est pour certain ,un obstacle peuplé de tous les dangers.Revenez sur terre,hormis la météo,et de ne pas trop évoluer dans les cardinales, encore qu'avec un petit bateau le risque est moins grand car plus facile à faire giter en cas de talonnage,il faut environ une 10 heures de Port Camargue à Fos n'en déplaise à Efiousiké, c'est la moyenne quelque soit le rafio, ensuite armement pas armement, cela regarde seulement l'intéresse , ce n'est pas un gamin, chacun fait ce qu'il veut.Le prés tous dépends la route, des longs bord ne ralentissent pas forcément tout dépend de l'état de la mer bien sur,hormis le confort.Quand aux questions posées sur un forum,que ce soit en mécanique,menuiserie, bricolage ect ect , et oui on peut l'éviter, avec internet,mais alors on ferme tous les forums il ne servent à rien.soyons ouvert cela fait toujours plaisir d'échanger avec les autres,y en mare de toutes ces réflexions des obligeantes qui nous polluent.André

10 jan. 2012
0

bien de ton avis André des que quelqu’un pose une question il faut de suite qu'il se fasse remettre en place il est débutant et il a bien raison moi j'ai mis 17 h Cap d’Agde Port de Bouc fin juillet pas beaucoup de vent :pouce: :pouce: :pouce: :pouce:

10 jan. 2012
0

Ce que j'ai voulu dire, en forçant un peu le trait, c'est que l'assistance est une facilité qui peut empêcher le travail personnel, autrement enrichissant et valorisant.

Nous vivons déjà dans une société d'assistanat permanent à terre, est-ce bien nécessaire de l'étendre au monde marin, là où justement on peut faire preuve d'initiative personnelle ?

Se renseigner oui, se faire tenir la barre non.

Concernant certains lieux de mouillage, c'est maintenant tout juste si certains ne veulent pas qu'on leur fournisse les alignements et le point GPS ! (je ne parle pas de ce post évidemment)

Ceci est mon opinion, que j'ai tout à fait le droit d'exprimer ici, et qui en vaut une autre. Et s'il y en a qui s'estiment "polluéS" (!) par mes propos, ils ne sont pas obligés de les lire.

à bon entendeur...

10 jan. 201210 jan. 2012
0

aucuns problèmes.. sur un sujet donné, chacun donne avis et opinions.
tant que ça reste dans les limites de la charte - si j'ai bien compris - il n'y a pas de soucis.

10 jan. 2012
0

bonjour, t on opinion tu peut l'exprimer ,mais à la fin cela devient lourd, si nous devons parler de mouillage et donnez le point gps pourquoi pas, et si on doit tenir la barre pourquoi pas on fait ce qu'on veux. he de plus si on veux pas te lire on va te boycotter à y être

10 jan. 2012
0

pour moi se renseigner non par contre me faire tenir la barre :bravo:

10 jan. 2012
0

J'ai fait une bonne dizaine de fois ce trajet, qui ne présente pas, à part la monotonie jusqu'au golfe de Fos, de difficultés particulière, comme indiqué plus haut; si ce n'est la nécessité d'avoir l'armement > 6 milles d'un abri.

Pour la première partie, par bonne météo et conditions anticycloniques, on a souvent du vent de secteur Est à Sud-Est, qui tombe vers 18 heures.

Un bon mouillage intermédiaire dans ces conditions est celui de Beauduc (~28 milles) où je m'arrête chaque fois, sauf en cas de vent d'Ouest.

Ensuite tu as ~20 milles jusqu'au golfe de Fos, en longeant la Camargue, et après les petites étapes que tu veux jusqu'à Toulon.

Bonne préparation

10 jan. 2012
0

bonjour,
c'est pas compliqué ,il y a des panneaux indicateurs sur tout le trajet avec ce voilier qui marche super bien il n'y a pas de difficultées majeures .
la premiere fois que j'ai ete en corse c'est avec un noroit de 5.5m et un moteur 4cv tomos qui me poussait à 2nds j'ai mis 37h tout à la voile au départ de toulon .
et retour sur nice .
une bonne meteo ,le seul risque c'est d'avoir de l'est au départ et de la tram au retour
mais en été c'est peu frequent le plus souvent c'est pétole ,
la camargue je l'ai souvent passée au sondeur sur les dix metres jusqu'a la sortie du rhone ou la il vaut mieux passer au sud escale a carro ou dans un des ports avant le frioul c'est pas ce qui manque pour un petit voilier .
alain

10 jan. 2012
0

merci pour vos éclairages, je vais pouvoir préparer ça pour cet été !

10 jan. 2012
0

le seule danger c'est que tu prenne ta voiture
lol

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (190)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021