De Brest à Port la Forêt

Bjr,

tout est dans le titre, je réfléchis à une petite navigation sur un petit voilier (6,40m) de Brest à Port la Forêt, équipé en - de 6 milles dans quelque temps.

Il y a quelque coins posant question :tesur: sur le trajet, et il parait manquer d'abris sur le trajet :oups:

Bien sûr la météo sera primordiale, mais avez vous des conseils (petits abris, passage des coins mouvementés/marées etc ?)

Je n'ai fait que du côtier dans des coins où on pouvait trouver des abris, ports ou mouillage en rivières le cas échéant.

Le voilier sera un First 211 que je connais, entretenu et donc assez sûr mais ça reste un petit bateau qui ne va pas vite si les conditions ne sont pas propices.

Merci pour vos conseils !

L'équipage
04 mar. 2018
04 mar. 2018
0

Choisir le bon timing pour avoir courant favorable au raz et bonne météo pour ne pas être vent contre courant idéal vent de Nord ouest et se présenter début de descendante au raz après c'est du billard.

04 mar. 2018
0

tu peux même en profiter pour faire une escale à Sein , et puis escale presque incontournable à Audierne ou Ste Evette son avant port , éviter effectivement le vent contre courant qui peut lever des mers dures dans ces parages même avec un vent modéré
tout dépend ensuite du temps que tu peux prendre pour effectuer cette nav
l'idéal un flux d Ouest Nord Ouest pour se faire plaisir par exemple pour un mouillage à St Nicolas , planqué derrière le Cap de La Chèvre

le 211 est tout à fait adapté pour cette nav pour peu que la météo soit raisonnable ( je l'ai fait plusieurs fois dans les deux sens en Corsaire )

04 mar. 2018
0

l'entrée à Sein par le nord n'est pas très facile, l'alignement sur le phare en masquant la bande noire sur la maison très dur à voir. on est vite déporté sans s'en rendre compte vers les roches à fleur d'eau au niveau de la verte.

04 mar. 2018
0

Salut,
Première étape, sortir de la rade de Brest avec le courant de marée qui va bien.
Possibilité d'escale à Camaret.
Deuxième étape passer le raz de Sein toujours avec le courant dans les fesses.
Possibilité d'étape à Saint Evette ou Audierne.
Troisième étape, passer la pointe de Pen Marc'h où cela peut brasser un peu selon la météo pour un petit voilier ??.
Possibilité d'étape à Loctudy ou les îles de Glénan( plus sympa).
Après, beaucoup de paramètres sont à prendre en compte, météo, coefficients et courants de marée, période du périple.
:alavotre:

04 mar. 2018
0

Sortir de Brest a PM et tout droit sur PLF ,1 seul trait et un BIB !

04 mar. 2018
0


Une petite vidéo de nos passage du raz sa Sein l'été dernier

5

Le seul problème reste la baie d'Audierne, qui, très rapidement n'est pas un abri au regard de la Div.240...

04 mar. 2018
0

Il y a plus de 30 ans, on a fait plusieurs fois Camaret / les Glénan avec une escale à Sein avec notre Mousquetaire.
C'est tout à fait faisable mais il faut la bonne marée et la bonne fenêtre météo, vent contre courant dans le raz de Sein, ça peut devenir très vite chaud avec un petit bateau, on y a étalé un force 9 avec notre petit canot de 6,50 m.
Depuis, on a tout doublé (âge,nombre de membres de la famille et taille du bateau) mais on passe toujours le Raz régulièrement sans soucis. Après comme le dit Old Guss, la pointe de Penmac'h ça peut brasser pas mal aussi, le port de Bénodet est accessible à toute heure de marée mais il faut quand même tenir compte du coutant qui peut être assez fort dans la rivière à marée descendante.
Bonne nav

0

"le port de Bénodet est accessible à toute heure de marée"
:tesur:
mais pas l'entrée de l'Odet, surtout par fort coef...

04 mar. 2018
4

Force 9 .... dans le raz ,avec un 6.5 ....ben voyons

04 mar. 2018
0

C'était il y a trente ans ... les souvenirs sont ce qu'ils sont :lavache:

04 mar. 2018
1

Sinon, préférer Loctudy à Bénodet
??????

04 mar. 2018
1

possibilité aussi à Lesconil et si les marées s'y prêtent échouage possible dans l'embouchure du Ster

04 mar. 2018
3

Si j'ai bien compris la question, misurarca semblait s'inquiéter de la faisabilité de ce parcours en rapport avec la notion de 6 milles d'un abri. Pour le savoir, repérer sur la carte le long du trajet tous les endroits pouvant être qualifiés d'abri - et là, il faut prendre sérieusement en compte la météo et les courants. J'ajouterais perso envisager la panne moteur - et tracer sur la carte des cercles de six milles autour de chaque abri possible. S'il y a discontinuité, il faut armer en catégorie supérieure. Du moins, c'est ce que dit la règle.

04 mar. 2018
0

exact, et en moins de 6M (légalement), ça le fait pas du tout ...

04 mar. 2018
1

J'ai pas regardé mais je m'en doutais. C'est le même problème pour aller de Lorient ou Groix vers le sud.

04 mar. 2018
0

exact, Groix > Belle Ile, ça passe pas non plus

04 mar. 2018
0

Merci pour tous vos bons conseils !
:pouce:

Quant à la légalité des 6 milles, disons que ce ne serait pas la première fois que j'aurais dépassé la "frontière"
:-p
Même si je préfère rester dans des limites "raisonnables".

Le 211 est insubmersible mais je ne voudrais pas aller jusqu'à tester ses possibilités dans ce domaine là
:-p

Ce qui m'intéresse effectivement c'est connaitre les pièges et petits abris intéressants, pour ne pas être trop longtemps hors la loi.

Bien entendu si la météo est favorable nous irions aussi aux iles des Glénan, l'année dernière le mauvais temps et la brume nous a incité à les éviter...
Nous avions eu pas mal de vents contraires, d'où une vitesse moyenne déplorable, d'où questionnement sur les abris, mais je n'ai pas encore les cartes détaillées pour m'y mettre sérieusement

J'avais déja été à Lesconil et bénodet il y a quelques années et nous avions apprécié ces ports, je ne sais s'ils ont changé depuis.

04 mar. 2018
0

extrait de la division 240 mai 2017

////* Abri : Endroit de la côte où tout engin, embarcation ou navire et son équipage
peuvent se mettre en sécurité en mouillant, atterrissant ou accostant
et en repartir sans assistance. Cette notion tient compte des conditions
météorologiques du moment ainsi que des caractéristiques de l’engin, de
l’embarcation ou du navire.

Limite d’utilisation du navire
Le choix de la distance de navigation par rapport à un abri est laissé
à l’initiative du chef de bord. Il dispose pour cela de la catégorie de
conception du navire.///

le first 211 est au moins homologué en catégorie C

avec la nouvelle réglementation , la notion d'abri est à considérer suivant les conditions météorologiques et non plus stricto sensu comme auparavant limité à 5 milles d'un port

évidemment il reste au chef de bord de bien appréhender les différends paramètres

pour une fois que la réglementation va vers une plus grande responsabilité personnelle , il ne faut pas s'en plaindre

je ne dis pas non plus à chacun de partir n'importe ou n'importe comment , l'avantage sur la côte atlantique par rapport à la Med qui peut être imprévisible , c'est que la couverture météo est généralement fiable , à éviter bien évidemment les temps orageux qui peuvent vite dégénérer même en Atlantique

04 mar. 2018
1

Nous avons fait la Normandie jusqu au golfe du Morbihan en first 210 avec un équipement hauturier
Alors si tu fais attention à la météo pas de problème et n oublie pas l escale aux glenans
Bonne nav

05 mar. 2018
1

j'avais un 21 pieds aussi, encore moins rapide que le 211 (2 mn de plus à l'heure)

je suis parti de Moulin Blanc à 8H, j'ai mis 2 heures pour atteindre le Goulet. Je me suis dit je vais faire escale à Camaret.

à 11 H j'étais au large de Camaret, je me suis dis qu'est ce que je vais foutre à Camaret à 11 H ? Je vais aller à Sein.

à 15 h j'étais à Sein. Passage par l'Ouest de Tévénec, très très agité (PM à 18 H). Je me suis dit qu'est-ce que je vais foutre à Sein à 15 H où je vais m'em*****. Je vais aller à Audierne

départ à 16 H (PM à Brest 18 H). J'étais à Ste Evette à 18 H15.

je me suis dit qu'est .... :mdr:

05 mar. 2018
0

pour les escales. Entre Audierne et les Glénan, si ça n'avance pas, il y a Kérity, à la pointe de Penmar'ch. Entrée impressionnante, mais claire. Bouées dans l'avant port (qui échoue)

Puis ensuite Glénan, par la Pie (plus facile, pas de seuil), ou sinon, coin facile aussi, Port Manec. On trouve facilement une place sur les lignes de bouées à couple

05 mar. 2018
1

J'ai fait plusieurs fois le tour de la Bretagne avec un Challenger micro, sans problème, si ce n'est la Baie d'Audierne, qui est très longue...

05 mar. 2018
0

Bonjour La Baie d’Audierne est beaucoup moins longue lorsque l’on navigue de Brest vers le Sud car la probabilité de vents portant est très grande de l'Ouest à l'Est par le Nord. J’ai un très bon souvenir d’une navigation St Evette – La Trinite non stop sous spi avec mon Mousquetaire. Cette navigation ne présente pas de risque particulier.
Philippe

05 mar. 2018
0

On a tout interet a lire l'atlas des courants dans cette zone (ailleurs aussi )

à la pointe de Penmarc'h si l'on ne fait pas attention on peut se mettre dans un courant de face alors que dans le m^me temps à 1/2 mille il est favorable et les deux additionnés ça peut faire une difference de 2nds voir plus

07 mar. 2018
0

Merci pour tous vos conseils !
:pouce:

Effectivement lorsque je regarde la carte des courants dans le coin, c'est très surprenant de voir l'évolution heure par heure de ces courants dans des sens contraires sur des zones très proches !
:lavache:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (89)

Les caprices du ciel

mars 2021