Croisières été 2003

Après ces vacances d'été 2003, je me permets de proposer un sujet souvenir de nos belles croisières.

Pour nous (ma douce moitié et son capitaine de mari) malgré les craintes de pollution du Prestige, ce fut la Galice cet été.

Il faut dire que c'était notre première grande croisière à deux au départ de St denis d'Oléron jusqu'à La Corogne, Yann ar Mor (Dufour 39 DI livré fin juin 99) est notre premier voilier, nous sommes donc des quinquats débutants et même si on s'est fait un peu "brassé" le 3ème jour, on a beaucoup appris et nous en gardons un excellent souvenir.

En 15 jours sur place, nous avons pris le temps de bien visiter les rias altas de la Corogne à la Baie de Sta Marta plus au Nord où d'Espasante nous sommes repartis vers Oléron.

Pas une trace de pollution, un réel plaisir de se baigner dans une mer propre, des galiciens sympathiques et toujours près à rendre service.

Durant tout notre séjour en Galice, nous n'avons pas souffert de la canicule, le maximum a été de 31° à Saint Jacques de Compostelle (on a pris un bus à La Corogne). Rien que des mouillages forains, sauf les 2 jours à La Corogne, les 2 panneaux solaires, de 110W chacun, nous donnant cette année encore entière satisfaction.

C'est loin (presque 3 jours pour y aller), mais ça vaut le coup, l'idéal serait d'avoir un mois de vacances pour en profiter encore davantage.

Au retour, on a vu de nombreux dauphins venus jouer avec notre étrave et croisé 5 baleines.

Amitiés, Jean-Yves

L'équipage
28 août 2003
01 sept. 2003
0

fioul
Donc tu conseilles la Galice.
Donc tu n'a pas vu de fioul ?
Donc ton 39 est propre au retour ?
Ce jour "ELPAIS" évoque les pertes noires du prestige !!!!
T'avais pas pris ton S°°°° pour prélever dans les fonds ?
je blague
A+ Denis

01 sept. 2003
0
  • encore heureux qu'il ait fait beau et qu'la Marie-Joséfe... -

Je vais te dire quék mots de mes vacances "on the sea".

J'ai embarqué comme équipier, c'était cool. Les gens avec qui on étaient aussi; bon, pas des grands-grands marins..., mais il en faut pour tous les goûts... Heureusement la mer fut des plus calmes (trés heureusement d'ailleurs, parceque la dame elle aimait pas du tout la gîte; mais alors PAS DU TOUT). En fait on a fait quasiment que du Volvo question voile (moi qui aime bien la baston j'étais en sieste permanente), à la fin des vacances je me demandais encore si j'avais été sur un bateau... On a eu par contre des émotions assez violentes: un gigantesque porte-conteneurs nous a frôlé à 8 milles, on a été pris dans un convoi de chalutiers espacés entre eux d'au moins 4 milles, on a eu une affreuse houle frontale de bien 1m,50... En plus on a mouillé par présque de 10m de fond... mon Dieu quelle horreur!! Personne n'a dormi de la nuit!!

Bon! tout le monde n'est pas Le Toumelin, Bardiaux ou Vito Dumas, pas plus que Monfreid. Bref ce fut plus proche de la "Marie Joséfe" des Fréres Jacques. J'ai un peu rigolé, et aprés j'ai roupillé.

sur un autre aspect: parlez moi des "marinas de la cote est Sicile!! Ah la crise!! Installations sanitaires "zéro pointé" , pour les ordures tu te dé... brouilles, etc... Par contre pour les prix ils ont potassé la question, plutôt revues à la hausse (de chez Hausse). Le sourire d'accueil est superbe (je dirais plutôt qu'ils ont l'air de se foutre de ta gueule... enfin... vague impression, c'est p't'ête d'la parano!!); mais attention tu risques pas de te tailler en douce: la surveillance est trés trés étroite (façon QHS si tu vois le topo...). Le nombre de robinets et les prises électriques sont réduits au mini-mini-minimum, c'est les temps de grandes restrictions!

Bref toutes ces marinas respirent l'improvisation, le laisser-aller, le n'importe quoi, le presse-citron itou.

Les fonds sont trés largement tapissés de boîtes, bouteilles, plastiques, débris divers et variés. J'ai eu l'innéffable plaisir de pêcher, à l'aide d'un Rapala pro, trois superbes sacs en plastiques (dont un dois-je préciser en polypropylène, vachement magnifique, belle qualité et tout).

Ceci dit les cotes de Malte et celles de Sicile sont trés belles, y'a tout plein de p'tits coins sympas, d'autres aussi; bref c'est bien.

A+

01 sept. 200316 juin 2020
0

"re"(j'devrait pas insister... mais voyant l'titre du fil j'avais envie d'le remetre)
hello tout l'monde,

petite expérience de l'été", bellle rencontre et surtout "révolution" culturelle...:

Je suis tombé par hasard sur ce site et , séduit, j'ai pris contact... du coup j'ai été invité a essayer le bateau... sympa non?

prao.guillard.free.fr[...]dex.htm

hé ben; hé ben, hé ben... woooohooooou ! magique! comme les bateaux qui vont plus vite que le vent... en toute facilité. On était 2 a bord avec 2 tout jeunes enfants... et ... magique j'vous dit.

Ils faut oublier les appriorits,

Le plus "renversant", c'est la facilité de manoeuvre du "virement" autant abstraitement ça peut paraitre compliqué autant concretement ça se fait "naturelement".

Le mouillage aussi est pas mal...toujours a 2 avec les enfants a bord, ont a fait une manoeuvre d'arrivée et de départ ... le tout a la voile... une mobilette de 19 metres!
Ils sont 2 fréres a avoir pensé, dessiné, construit(sans être milionnaire), mis au point, "découvert" comment ça marche, adapté, amélioré, et voyagé...! Et c'est une réusite exeptionelle.

En plus, leurs "truc" maintenant c'est de partager leurs "découverte" allez voir le site, et si ça vous branche, allez voir le bateau...

enfin, moi, ça m'a réveillé le pschiiit pour un bon moment!

Ciao!

02 sept. 2003
0

Galice
Pour répondre à Denis, c'est vrai que nous avons été agréablement surpris de ne pas avoir vu de trace de pollution au cours de nos nombreux mouillages en Galice cet été, même l'ancre n'a jamais été souillée. On a donc bien fait d'y aller, des coins splendides où il n' y a pas 100 bateaux au mouillage, ça change des côtes Françaises !
Du très beau temps sans canicule, juste un énorme "brumard" le jour du départ de la Ria de Cedeira (on n'y voyait pas à 10m), ce fut une excellente occasion d'utiliser enfin le radar avec le traceur, pour avancer prudemment dans cette ria vers la sortie, c'est quand même bien l'électronique et les deux instruments ne pouvaient quand même pas tomber en panne à la fois, sinon on aurait eu l'air malin au milieu de nulle part la corne de brume à la main (à la bouche plutôt).
Amitiés à tous, Jean-Yves

02 sept. 2003
0

heureux qui comme ...
Galice a fait un beau voyage !!!!

de notre côté ce fut un petit tour de l'île de beautée (un peu ravagée ces temps ci) mais toujours joli

départ Palavas, 50 heures après dont deux jours sous spi Tizzano, Rocapina et Figari (ouf) superbe traversée, quelques dauphins et globicéphals

tour par le sud, en zappant Bonifacio et mouillage tranquile au fond du golf de Santa Manza, déjà moins de monde

Rondinara, seul avec 300 autres personnes seules également, pas le cauchemard mais presque, nuit d'hôtel au port de Porto Vecchio toujours aussi petit mais c'est bon, anecdote du départ prise d'une bonne enguelade avec le "pilote" de la vedette de la SNSM qui entrait dans le chenal plein pôt soulevant une belle vague et devant ma remarque qu'il arrivait un peu fort ce "monsieur" a fait demi tour est venu m'insulter comme quoi je prenais le chenal à l'envers (ce qui est tout à fait faux)il est bien regrétable que certain individu chargé de notre survie se croit au dessus de tout et se comorte encore plus irrespectueux que le pire des chauffards de la mer. Enfin je ne mets pas tous les "pro" dans le même sac.

remontée jusqu'à Bastia en passant par Solenzara, pas de mouillage à Bastia mais une place au port à 20 h (à Toga accueilli et guidé jusqu'à la place)

passage du Cap Corse, superbe sauvage mais superbe puis Centuri (très beau) et St Florent, l'île Rousse et Calvi, dans ce dernier nous n'étions que les 52èmes à attendre une place à midi, enfin on a eu un corps mort pour 13€ (10m de bateau)

ensuite Galéria (très bien et en dehors des chemins fréquentés) ; la réserve de la Sacndola au moteur à travers les cailloux, puis Girolata avant les touristes, puis le Capo Rosso et ses grottes en annexe puis Cargèse, toujours aussi beau mais manquant d'eau et de carburant

retour avec le vent dans le nez jusqu'à Porquerolles, Les Embiez (merci au port de nous avoir permis de s'arrêter 2 heures gratuitement) puis Sormiou

écoute de la météo sur F.Inter à 20 h et départ pour Palavas avant le coup de sud virant au NO assez fort, (le début du mauvais temps qui a causé les morts dont on parle)

bilan : 19 jours de mer 4 nuits au port 1000 miles (à la louche) 1 grappin un chandelier 1 moteur d'annexe rien en fin de compte pour ce beau périple, merci à Eole et à Neptune pour leur clémence.

03 sept. 2003
0

Espagne en Juillet
3 semaines de Barque prévue en juillet Départ Barcares descente sur la costa Brava puis Baleares et retour, a deux sur le romanee, en fait premiere vraie croisiere avec ce bateau et pratiquement première vraie nav pour l’équipière…
On s’est aperçu assez vite que l’on était un peu présomptueux sur le parcours, en fait des le début bloqué 4 jours au port (mauvais temps en Espagne) , on profite d’une fenêtre MTO étroite pour passer le Creus, et arrivée a l’escala le soir après une nav de 50 nm.
Petit problème gastrique (tapas a touristes… sans commentaires) plus tard on repart vers le sud, pas bien loin, à l’estartit belle escale, chouette village, les Iles medes en face. Et vraiment tres peu de bateau je pense que bcp n’ont pas pu descendre.
Quelques jours dans les cala environnantes puis retour vers le nord pour cause de pétole complète, et la une semaine autours du Creus pour avoir un peu de vent (un comble !!) et on s’est regalé, !! vraiment !!
Pour finir quelques « betisier »
Un gros bateau style cigarette voisin de ponton, qui nous raconte leurs problème de GPS, ils sont allés aux baleares (cote sud) et pour cela ils ont fait programmé (incapable de le faire eux meme) le waypoint (Puerto colom) depuis port Camargue. Ils suivent la fleche « go to » et arrivent au Nord de l’ile Normal et la s’aperçoivent qu’un GPS « traverse les montagne »(texto !!) pour arriver au sud de l’ile !! .. grave quand meme quand en plus ils te disent que leur barque navigue a 40 kns en croisiere , qu’ils ne savent pas prendre la meteo, qu’ils n’ont pas de gilet a bord et que madame ne connaît pas la touche MOB ni même les manettes du moteur !!

Cala aigua Blava :
18h Arrivée prise de corp mort parmis les 80 corps morts de libre
18h01 « Commando marine » de l’hotel qui arrive pour qu’on degage du corp mort (Fuera !! fuera !! hurlé sur tous les tons)
18h02 Les commandos marines hurlent sur chaque bateau et ça dure 30 mns
20h30 Un chien saute a l’eau depuis un bateau voisin
20h31 Début des appels des propriétaires du chien pour le retrouver (Mounette ! mounette ! ou et tu ?
de 20h30 a 02h du matin appel des propriétaires du chien (toute les minutes)
02h les propriétaires décident de chercher leurs chien en bateau
de 2h a 3h le bateau tourne dans la cala (bruit du HB, + cris pour trouver le chien)
03h30 Le chien est retrouvé
03h31 DODO !
09h attaque surprise de la part d’un pédalo Allemand sur l’oringue de l’ancre
10h30 Le pédalo se libère de l’oringue (un « équipage » allemand brulé au 3eme degrés par le soleil !!)
11h trop c’est trop on dégage

aux alentour d’ argeles a la VHF,
« Cherie tu nous retrouve au port ? »
A priori la cherie est sur un bateau et le cheri sur un autre
« Je sais pas ou c’est !! »
« regarde le GPS !! »
long silence…..
« YA comme une fleche qui indique le ciel avec marqué Argeles.. je fais quoi ? »
»tu suis la fleche cherie ! »
« Elle indique le ciel !! »… la je coupe la VHF

03 sept. 2003
0

Corse & Sardaigne
Petite ballade en Corse cet été, sans vent comme tout le monde. Compensations : les mouillages impossibles habituellement.
Anecdote : on a failli tous mourir quand une vedette de 25m lancée à 35Nm n'a viré que 10 mètres devant l'étrave en Sardaigne. Vu la gueule du mec sur son trimballe couillon après (blanc comme un linge), il ne nous avait pas vu. La trouille de ma vie.
Pour la VHF, de Sénétose jusqu'à la Sardaigne, faut causer l'italien pour rigoler.
Sinon, que du bonheur.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (82)

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

mars 2021