Croisement voilier et cargo un peu chaud...

Sur quel voilier auriez vous pu entendre ce dialogue entre le navigateur et le barreur?

"Je vous laisse avec un dialogue retranscrit la nuit dernière, lors d’un croisement un peu chaud avec un cargo …
Thomas à la barre, et Franck à la table à carte la nuit dernière à l’intercom …

« Franck, on voit un cargo devant. Pas loin d’être route de collision à priori.
- Oui je le vois sur l’AIS. La machine me dit qu’il passe 0,6 miles derrière dans six minutes.
- Ok je continue ?
- Continue, tu as un peu de marge, pour le moment, Je surveille.
- Ok...
- Toujours 0,6 miles derrière dans quatre minutes.
- Ok.
- Merde, il tourne à droite !
- Qu’est ce que je fais, j’abats ?

  • Non, attends. 0,3 miles dans deux minutes. Mais qu’est-ce qu’il fait ? Préparez vous à manœuvrer …
  • Ok.
  • Attends, c’est bon, il a tourné de plus de 90 degrés … Il a dû nous voir au dernier moment …
  • Oui c’est bon ça le fait large.
  • Il est en train de faire un tour complet … Il est en panique … Pas possible, il devait dormir !!! »
L'équipage
07 mar. 2012
07 mar. 2012
0

Franck Camas, sur Groupama dans la VOR ?

07 mar. 201207 mar. 2012
0

çà montre que le mec de quart n'a qu'une consigne, garder le cap et qu'il ne sait pas intépréter son instrumentation

07 mar. 2012
0

Hum... Ca mériterait un petit dessin avant d'accuser Paul et Mike...

0

cela m'est arrivé devant Start Point de nuit. Je faisais route à l'ouest avec un petit cargo rattrapant.
Il commence par faire un cap le faisant passer dans mon nord puis il tourne de plus en plus vers le nord. On se dit :"tiens il va mouiller vers Dartmouth"
puis surprise il fait un tour complet et nous dépasse dans notre sud.
Il y avait pourtant toute le place pour passer au Nord.
Peut-être y avait-il d'autres bateaux mal éclairés que nous ne voyons pas.
On se sent un peu gêné de voir un cargo faire un tel détour pour nous.

Hubert, de Cherbourg

08 mar. 2012
0

L'été dernier nous avons vu des paquebots sur notre chemin tourner en ronds autour de nous pendant qu'ils attendaient le jour pour entrer dans un port. Heureusement ils étaient bien éclairés avec des lumières partout. Le problème c'était pour deviner dans quel sens ils voulaient prendre. Ils avancaient qu'a 8 noeuds.

08 mar. 2012
0

Déja tu ne dis pas sur quel bord le cargo arrive, d'autre part le skipper a-t-il appelé le cargo en VHF par son nom?? le skipper en plus de l'ais a t il pris la peine de vérifier la route de collision avec le compas de relèvement.
J'ai eu le problème en septembre 2011 entre Barcelone et Majorque j'étais théoriquement prioritaire car il était sur mon Babord et en plus sous voile, c'était un pétrolier d'environ 150m je l'ai appelé , il a répondu à mon 2ème appel 10mn plus tard et m'a dit qu'il se déroutait , il a effectivement donné un coup de barre à 90°, je l'ai remercié il m'a souhaité bonne route, c'était un pavillon exotique. Conclusion il n'y a pas que des sauvages qui naviguent, mais même avec l'AIS la veille est nécessaire car j'ai maintenant relevé avec l'AIS 3 paliers de vitesse 12/15nd, 25/30nd et le NGV à 45nd

08 mar. 2012
0

bjr
souvent les cargos on les voit de vant et sur le coté mais rarement quand ils arrivent par l'arriere ,ça m'est arrivé en descendant sur dakar le long de la mauritanie
j'ai vu l'étrave pas très loin nous allions a 7nds et lui au moins a 15
donc la veille instruments et surtout optique avec un cameleon
alain

0

bonjour
qu'est-ce qu'un cameleon ?

Hubert, de Cherbourg

08 mar. 2012
0

Effectivement, il s'agissait d'un dialogue sur Groupama entre Franck Cammas et son barreur.

05 avr. 2012
0

J'ai gagné quoi ?

04 avr. 2012
0

Le Caméléon, c'est cette bestiole qui a deux gros Zyeux indépendants, baladeurs qui s'agitent en permanence dans tous les sens. (Vision 360° pratiquement dans tous les plans).
Quand l'un de ses yeux repère quelque chose d'insolite ou d'intéressant, immédiatement, l'autre oeil converge vers cette "cible", lui donnant donc instantanément la distance qui les sépare.
Le problème, c'est que Mr Caméléon a tendance à beaucoup dormir, ce qui n'est pas sécurisant pour les veilles en mer.
Et sur un bateau, il n'est intéressé que par ce qui est à portée de sa langue soit une zone de 25 à 30 cms.
Même dressé, il n'est pas encore prêt à remplacer un RADAR ou un AIS

04 avr. 2012
0

Je trouve au contraire que l'AIS est très sécurisant en cas de route de collision. On croit souvent qu'un cargo nous fonce dessus, en réalité il lui suffit de dévier sa route de 5° peu avant le croisement, j'ai vu ça de nombreuses fois. L'erreur est de s'affoler et commencer à changer de cap n'importe comment, là le cargo ne sait plus quoi faire et c'est là qu'il y a danger.
Probablement il y a des cargos qui s'amusent un peu à faire peur aux voiliers, aussi.
Le contact par VHF peut servir, mais à noter que ce n'est pas un moyen prévu par le RIPAM.

0

sauf erreur, le RIPAM prévoit très textuellement TOUS les moyens disponibles
:acheval:

0

yep! règle 5
Ah, ça fait du bien de savoir qu'on a pas tout oublié ;-)

05 avr. 2012
0

une petite astuce quand vous regardez les details d'un navire sur l'AIS regarder bien ou se trouve son antenne car sur un bateau de 300m le decallage est important et un bateau qui vous croise a 0,5ntq peu tres bien avoir son etrave a moins de 600 metres de vous au moment du CPA soit un peu plus de 2 longueur de bateau...
hormis en course vous passez souvent a moins de 2 longueurs d'un autre voilier?
tout passage a moins d'un ntq d'un cargo est une conn...
ne jamais oublier qu'il n'ont que tres peu de possibilité d'evolution

05 avr. 2012
0

J'ai l'impression que l'officier de quart à la passerelle a été surpris par la vitesse de ce voilier, ce qui peut expliquer sa manœuvre précipitée. Ils ne naviguent pas avec l’œil rivé sur le radar. peut être avait-il repéré ce bateau et à l'observation suivante, il apparait vraiment très près et allant très vite. Donc par précaution...
Un bateau comme Groupama est nettement plus rapide que la plupart des navires de commerce.

05 avr. 201216 juin 2020
0

La config d'un transpondeur AIS prend en compte le positionnement de l'antenne sur le bateau, elle peut donc être positionner n'importe ou, ca ne change rien aux informations transmisent (voir exemple config AIT2000).

Ceci dit si le bateau fait 150m de long et croise à 15knt c'est sans doute une bonne idée que de ne pas essayer de le passer par l'avant même avec 250m de marge (Pour 15knt 250m donne ~30 secondes). Je ne sais pour vous, mais perso, je préfère passer dernière les cagots et autre ferries que devant.

0

Ca arrive de temps en temps:
Un cargo rattrape un petit bateau (un seul ou pas de feu de tête de mât). Il voit un feu blanc et un peu d'éclairage d'ambiance.
L'officier tourne la tête un moment et pendant ce temps, il change de secteur des feux du ratrappé...
L'officier regarde de nouveau et il voit.... un rouge, ou un rouge et un blanc, ce qui visuellement est la configuration d'un bateau lui coupant la route en situation prioritaire.
(même chose avec un vert, mais moins affolant car du bon côté.)

Moment de panique et manoeuvre hative et parfois dangereuse.
Ceux qui font des tours le font souvent parce qu'on ne manoeuvre JAMAIS dans la direction d'un danger. Si l'autre fait la manoeuvre inverse au même moment, c'est la collision assurée

05 avr. 2012
0

J'en vais de mon petit grain de sel et de ma grosse frayeur de nav.

Nous sommes sur la route retour St Martin --> Acores, nous sommes en mer depuis 12jours et nous n'avons croisé aucun navire depuis que nous avons quitté les Antilles. Nous sommes au 33°Nord route pleine Est sur les Acores dans une brise mollissante force 3-4. Sous voile et sous pilote nous rentrons dans la cabine pour manger le cassoulet du jours.

L'équipier de quart est dans la descente et jette un œil toutes les 10 minutes. Apéro et cassoulet copieux aidant le coup d'oeil se fait toutes les 15minutes voir un peu plus. La nuit arrive... Et nous tardons a mettre nos feux (les feux a leds ne seront plus jamais éteints en nav).

La VHF qui n'a rien murmuré depuis 12jours se manifeste d'un "Salling boat, Sailling boat" d'une clarté qui fait froid dans le dot... Nous nous précipitons dehors et voyons le cargo en route de collision a 100mètres à peine devant nous.

Nous abattons en grand et passons juste sur son arrière... Après mille excuse et remerciement au cargo nous avons put continuer notre route...

Les cargo ne sont pas tous si mauvais ! Les quarts par la suite ont été beaucoup plus sérieux et les feux de mats plus jamais éteints !

0

Sans feux, vous avez eu du bol, car pour le même prix, on ne vous voyait pas du tout.
J'avais pondu ceci en son temps:
www.hisse-et-oh.com[...]s-radar

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (199)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021