- Crochez dans'l'tire-veille M'dame !! -

Je vous propose de narrer quelque historiette (clean SVP! gras béotiens passez au large...) divertissantes. Fun si possible, ou bizarres, ou... bref l'imagination peut aussi bien faire.

Je commence:
" C'était au temps de la 3ième République. Dans ces temps, pas trés lointains d'ailleurs, où seuls faisant "Navale" les fils de familles, issus d'une certaine bourgeoisie. Ces gens-là se mariaient entre gens du même monde, et les pures jeunes filles d'alors (je parles ici d'une période entre 1880 et 1920) ne faisaient qu'un seul bond de l'institution religieuse ou lit conjugale; c'est dire que tout un pan d'éducation manquait à leur culture, et qu'elle n'en connaissait (en principe) que ce que leur digne époux leur enseignait; et chacun avec son vocabulaire, parfois trés spécialisé.
Comme la tradition s'en est maintenue dans la Royale, un jour par an était consacré à la "sortie des familles".
Un aviso était en rade de Toulon, et le canot major était allé chercher les visiteurs au quai de la Préfecture Maritime (quai Sébastopole je crois...). Il avait cet fois embarqué l'épouse du Pacha, une jeune dame à peine sortie des jupes des bonnes soeurs.
Au moment où, le canot' ayant accosté l'échelle de coupé et solidement maintenu à la poupe et à la proue, la dame s'apprêtait à prendre pied sur la plate-forme, le clapot perfidement "tangérouleur" lui fit au moins deux fois manquer la manoeuvre. Le patron d'embarcation, un rude gabier, n'osait pas trop empoigner la frêle dame... bref: moment de flottement..., et le marin constatant que la dame ne prenait pas un appui correcte, surtout au niveau de la pomme de tire-veille qui terminait la main-courante de l'échelle de coupé, lui conseilla (peut-être un peu radement): "Md'ame... crochez dont dans le tire-veille!".
Quelle ne fut pas sa surprise du regard noir que lui jeta madame "le pacha"... qui lui cracha littéralement: "Grossier personnage! Vous allez avoir de mes nouvelles!".
Et, sitôt escaladée la coupé, elle fila droit voir son commandant d'époux pour lui raconter l'affront qu'on lui avait fait...
Le cap'tain éclata de rire en constatant de suite, évidemment, la saveur de la méprise.

L'équipage
29 oct. 2003
29 oct. 2003
0

ben...
si on s'en tient au vocabulaire de marine, ça va être dur d'éviter les histoires à dérives non lestées...

29 oct. 2003
0

Euh...

Pas saisi le gag...Honte à moi.
Mais encore dans les années trente les familles écrivaient à l'Ecole Navale -au Borda pour parler comme dans le temps- pour savoir ce qu'était cette Belle Poule où l'on envoyait leur fiston...Qu'était-ce: un bordel flottant?
Eh oui, comme on dirait + tard le gouvernement de Vichy était composé pour moitié de cardinaux et pour moitié d'amiraux!
Il fallait leur préciser qu'il s'agissait d'une déformation séculaire de la belle Paule, favorite du temps d'Henri IV qui donna son nom à maint navire du roi.
La barque (goelette de pêche de 1932) était présente à Rouen cet été à couple, rare aubaine, avec sa soeur l'Etoile.

29 oct. 2003
0

???
Pas trouvé le contrepet ...

30 oct. 2003
0

peut etre
que dans leurs relations intimes, le pacha et sa dame nommaient tire veille un autre objet de longueur variable muni lui de deux pommes de bouline?

30 oct. 2003
0
  • restons leste et correct, et dans le verbe et dans le geste -

Tu vas voir qu'avec un peu d'idée on parvient à rester "de bon ton", tout en étant leste...

J'te demandes pas de comprendre que le marin nommait, dans l'intimité, sa physiologie de ces noms imagés qui sentent bon la vieille marine. T'es pas obligé de savoir ce qu'était (alors... encore les marins de la Royale avaient quelques notions de la marine en bois) un tire-veille, et la superbe "pomme de bouline" qui la plupart du temps en ornait l'extrêmité. T'es pas obligé de comprendre que l'épouse d'un tel marin ne connaissait (dans son jeune âge s'entend) que ce que son époux lui apprenait, avec le vocabulaire d'icelui.

Ca peut entraîner des confusions, pour ceux qui n'en sont pas avertis. Ca peut prêter à sourire.

Cela on s'en fiche.

Raconte...

03 nov. 2003
0
  • bof... ben dis-donc... c'pas la folle du logis qui te bouffe!!! ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer