Crash box

Bonjour à tous,

Suite à un problème de présence d'eau douce dans la cabine avant nous avons décidé de regarder dans la crash box ce qu'il en était.

J'ai donc creusé un regard dans la baille a mouillage. Malheur ! Je me suis rendu compte que la crash box était remplie de mousse poluréthane expansé imbibé d'eau. aillant le bras trop court je n'ai pas pu vider completement celle ci de cette *** de mousse.

Première chose, je ne comprends pas le choix de l'ancien propriétaire de mettre de cette mousse qui s'imbibe d'eau.

Le bateau est en carène en Mai nous allons donc vider completement la crash box.

Ma deuxième question est comment accéder le plus facilement et le plus surement à la crash box (par la cabine avant ou par la baille à mouillage)?

Ensuite je voudrais savoir que mettre dans cette crash box? faut il la vider completement la sécher et la laisser vide avec une couche de gel coat ou la remplir d'une mousse a cellule fermer type airex? Mais là le boulot est monstrueux.

Merci de votre aide.

L'équipage
14 avr. 2009
15 avr. 2009
0

amha
sans connaitre votre bateau.....je dirais qu'il est préférable d'accéder au pic avant par la cloison plutôt que de découper la baille à mouillage.

la reconstruction sera plus facile et si c'est fait avec soin, cela ne devrait pas entrainer de gène visuelle (au pire, un petit miroir rond peux cacher une trappe plastique à vis)

effectivement, il faut impérativement virer la mousse PU

il faut aussi savoir d'où provient l'eau douce ...balcon? chaumards? fond de baille à mouillage ?
cela doit pouvoir se voir par la trappe pratiquée dans la cloison

remédier au défaut

ensuite éventuellement retraiter le pic(si la surface a été détériorée par l'eau stagnante)soit au gelcoat mais en milieu fermé, le styrène va ralentir la prise et les odeurs seront persistantes, soit avec une sous couche epoxy...presque sans odeur

15 avr. 2009
0

forte chance
que la cloison soit pourrie , cette mousse a etait mise par le chantier en 88 .... l ideal serait aujourd hui de virer la cloison le plancher de la bail a mouillage et de repartir sur du neuf , cette cloison tiens la cademe de bas etai . deja eue des soucis d infiltration sur une transat retour en 89 ... refait par le chantier

15 avr. 2009
0

je suis
rentré pour 6 mois bosser , et on repart en octobre sur le cata que j ai laissé au bresil
je crois que tu avais un projet de long voyage , tout est tellement plus facile de faire les choses en france , car en voyage tu connais pas les adresses , les bon plans etc .... et souvent la barriere de la langue
je referai l ensemble , cp de 20 bien inbibé les bord du cp et le cp a l epoxy , strat de la cloison , puis tu mets un plancher de bail a mouillage , sandwich ou cp ( plus lourd ) un regard a visser qui te permet d aller voir si tu as de l eau et de vider le cas echeant , en gros 3 j de boulot

15 avr. 2009
0

Merci
Peut on imaginer un semi-remplissage? Avec des plaques de mousse airex? Position vertical ou horizontale je cole les plaques tous les 5 ou 10 cm?

Cela dit la mousse PU qui était précédemment n'aurais pas amortie quoique ce soit en cas de choque.

16 avr. 2009
0

Merci Lorenzo,
Mais si justement la cratch box est plutôt volumineuse, le bateau fait 13mètres.

Et un remplissage complète avec de la mousse airex + résine est un boulot monstrueux, en plus je ne pourrais pas garantir le résultat car il est difficile d'atteindre le fond de celle ci.

D'autres matériaux sont utilisables pour ce remplissage?

Sinon je suis bien tenté de la laissé vide, ça ne changera pas de la mousse PU.

15 avr. 2009
0

Merci de vos réponse
Mais tropicat tu n'es pas encore sous les tropiques?

Le plancher de la bail à mouillage à déjà été refait lorsque nous avons creusé le regard, fibre/résine + gel coat, c'est pour ça que ça m'embête un peu de tout re-défaire.

La cloison de la cabine avant ne semble pas pourris, ou si elle l'est, c'est uniquement au niveau de la crash box, au niveau de la bail a mouillage la cloison est saine.

Pour la fuite d'eau douce, j'ai pensé effectivement au balcon, cale pied, cademe. Mais le petit trous noir pourri dans la fibre (dont j'ai déjà parlé sur le forum) est légerment plus haut que la crash box et sur le coté babord à 20 cm de la cloison avant, et je pense que l'eau viens de là.

Si la mousse PU est pleine d'eau, et qu'elle arrêt de ce remplir après avoir refait la bail a mouillage il est possible que l'eau de la mousse PU continu de se vider progressivement.

C'est vraiment un choix bizzare de la part du chantier..

La jupe était également faite comme ça (pleine de mousse PU) nous l'avons refait.

Pour refaire la cloison de la cabine avant résine? et dans la crashbox je la laisse vide?

15 avr. 2009
0

Vide ou rempli ?
Un voilier comme le tien Thomas (d'après la photo, il fait au moins 10m) avançant à 6 noeuds vers une bille de bois a intérêt d'avoir un système d'amortissement efficace pour que le choc n'entraine pas des dégâts altérant la coque au delà du cratch box: il me semble qu'il faudrait remplir l'espace par une mousse d'une densité qu'il reste à connaitre.

Peut être qu'un coup de téléphone chez Sicomin donnerait l'info correct. De ce coté là, je n'ai aucune connaissance. Le seul cratch-box que j'ai installé, c'était pour le puit de dérive du trimaran Primagaz: un produit liquide qui se transformait, en séchant, en un espèce de caoutchouc translucide de couleur caramel. Un de ces produits fort couteux peu accessible au marin non sponsorisé…

15 avr. 2009
0

C'est bien pour cela
qu'une mousse assez dense est plus appropriée.

A priori, l'Airex semble un produit bien adapté mais je ne pourrais l'affirmer à 100%…
Il y a suffisamment de mousse Airex différente pour préférer se renseigner à ceux qui la commercialisent.

L'air n'est pas un bon amortisseur et je verrais plutôt un remplissage complet. (dans le premier cas, l'air, on parlerait plutôt de cloison étanche)

Il n'est pas si volumineux que cela ce cratch-box. La dépense en mousse de qualité ne serait pas trop importante.

16 avr. 2009
0

Il me semble
que la mousse de couleur beige, souvent utilisé pour l'habitat serait un bon compromis, je crois qu'elle est à cellule fermées. Dans des formats épais, cela peut se remplir assez vite.

Ou pourquoi pas, faire un "renfort" mousse uniquement sur l'axe longitudinal, en collant plusieurs épaisseurs de telle manière à créer tout de même un amortisseur.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (152)

Calme Norvège

novembre 2021