CP et sa prose ..........

j'ai besoin d'une feuille de CP extérieur .
A la campagne , cela s'appelle du " marine ".
Les grandes enseignes le vendent 70 € la plaque et je n'ai pas été voir si le label classe 3 ctbx est bien inscrit . Néanmoins mon petit détaillant habituel m'a passé un échantillon en 10 mm . Sur certaine feuille est inscrit "ext" sur la tranche , d'autre non mais sont tous vendu sous l'appelation " marine"
Le test a été de le mettre dans de l'eau tres chaude . Le CP s'est effeuillé..........
Est ce un bon test ???

L'équipage
02 fév. 2010
02 fév. 2010
0

Personnellement
je préfère me fournir chez Point P. Il font un excellent CTBX aux nombre de plis aussi nombreux qu'un bon marine. Et les prix sont plus intéressants.

Castolarnak and co, méfiance.

02 fév. 2010
0

test ?
je ne sais pas pour le test, mais au lieu d'aller dans les grandes enseignes, va plutot chez un menuisier - ébéniste. Pour le même prix, tu auras un meilleure qualité.

Dans mon cas j'ai été chez un fabriquant de chassis en bois et construction de maisons en bois.

Maintenant tout dépend de l'usage aussi

02 fév. 2010
0

CP
Bonjour, le CP marine et le CP extérieur sont deux qualité différentes! Seul le "marine" est conseillé en nautique.

02 fév. 2010
0

Lorenzo,
Les enseignes de bricolage vendent les produits fabriqués pour tous les revendeurs sans distinction d'enseigne. Les Castotruc et autres Leroimachin vendent des 1er prix et des haut de gamme... Chez l'un ou l'autre j'ai acheté du CP "marine", au prix d'un CP... "marine"...

02 fév. 2010
0

Assez général
J'ai toujours constaté que les grandes enseignes de bricolage étaient aussi et même souvent plus chères que les magasins pro sur des produits haut de gamme ou l'outillage de grande marque...
Ceci étant CP marine et ext sont différents (plis plus nombreux, en bois d meilleure qualité et pas de manque à l'intérieur pour le marine).

02 fév. 2010
0

Grain de sel
je peux t'assurer que le ctbx de chez Point P est nettement supérieure au haut de gamme de cher Casto, Leroy et autres magasins de bricolage grand public.

j'ai un test très parlant sur ce Ctbx: A la base nautique de Rennes, on a changé celui présent sur un ponton, au bout de plus de 5 ans. Il y avait juste une couche de peinture sur les deux faces et aucun traitement sur le chant.
Ce contraplaqué est resté en bonne état. Et il aurait pu continuer son usage si on l'avait moins jugé sur son aspect.

D'autres part, je répond à la question, mais bien évidemment, le marine est nettement préférable au ctbx pour l'extérieur des bateaux. Je n'arrête pas de le dire autour de moi.

02 fév. 2010
0

souvent
les grands enseigne nomme le cp exterieur en cp "marine" ç'est plus vendeur.

il est facile de distinguer la difference .

un cp marine a bien plus de plis et sur la tranche il n'y a pas de trous .

josé

02 fév. 2010
0

D'accord avec toi, calypso 2...
... le tout est de bien acheter du "marine"! C'est un nom qui est devenu "usuel", du "marine" est hop, le distributeur te coupe du "extérieur"! Pas pareil...

02 fév. 2010
0

je n'ai pas d'actions, mais...
Charles ACS.
Trouvable sur internet. Livraison chère parfois, donc il faut grouper les commandes.
Mais on est sûr de ce que l'on obtient comme CP!

02 fév. 2010
0

Lire...
... et hop et non pas: est hop... pas pareil!

02 fév. 2010
0

ça , je le savait déjà...........
Le cp que je veux utiliser c'est de l'extérieur et pas du marine .Et voici pourquoi : Le Cp marine est tres cher , tres lourd et ne prend pas autant la résine époxy que l'extérieur .
Je sais bien que sur h&o , il ne faut pas prononcer ctbx sans que tous les spécialistes crient au scandale ! Et souvent ce ne sont pas les payeurs . Avez vous déjà acheté une feuille de CP chez charles et ce en 2010 ???????????
L'utilisation est pour des petites pieces d'aménagement que je veux légeres .
J'ai rarement vu du CP marine - hydro - brunzeel etc... dans les grands chantiers et les multicoques americains de la grande époque utilisaient du CP type extérieur .
Si je dois fabriquer une piece allant sous l'eau , bien sûr que j'utiliserais du CP marine ; si j'en trouve au détail sans me cogner le transport qui doit etre coton .Pour l'anecdote , je viens d'acheter un petit morceau de CP ext. avec un parement érable 70 x 13 cm. coût : 13 € ! j'imagine le tarif de la plaque ... des malades .
Merci à lorenzo qui m'a donné une bonne info grandeur nature.

02 fév. 2010
0

chacun fait comme il veut

mais acheter des morceaux de cp dans la grande distribution coute 4 à 5 fois plus cher que d'aller chez un grossite genre Point P, Pinault Le Touze ou autre et d'acheter une feuille.

feuille qu'il te debite pour rien si tu le demande.

josé

02 fév. 2010
0

ce qui coute cher
dans ton cp replaqué d erable , ce n est pas le cp , c est le plaquage et le boulot pour que ce soit beau !

maintenant celui qui t a vendu 13 € ce petit morceau a bien gagne sa vie !

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

02 fév. 2010
0

pour faire des amenagement interieurs
le CP 3 plis okoumé impregné a coeur avec de la resine époxy ne bouge pas ,le probleme du cp multiplis est que la resine ne rentre que dans le premier plis et est arretée par la colle ,sur du trois plis si on traite chaque face le bois ne sert plus que de support perso j'ai fait il y a 8 ans un coffre dans le tableau arriere pour recevoir la survie en 2X 5mm enduit epoxy monté avec congés sur une armature en pin le tout traité a l'epoxy et ça n'a pas bougé depuis
alain

02 fév. 2010
0

l'enfer du contreplaqué !
- classe de collage
- nombre et épaisseur des plis
- classement d'aspect des parements (AA, AB, ..)
- essence des parements
- essence des plis intérieurs
- défauts rédhibitoires ou tolérés
- contreplaqués indonésiens
- ctbx
- bs 1088

Il n'y a qu'une seule solution : voire, toucher, renifler, ...

Chez nous, le minimum c'est label CTBX .

Mais ce n'est plus marqué sur les feuilles mais sur le chant des palettes .

Ensuite il faut examiner les chants des feuilles . Un contreplaqué "Okoumé" peut avoir des parements en okoumé et les plis intérieurs en pin ou peuplier . Il ne doit pas y avoir de vides .

Les plis minces sont préférables mais pas courants .

Un vrai "marine" (bien cette appellation ne soit ni normalisée ni réglementée) aura 5 plis pour 6mm et 9 plis pour 10mm .

Le prix est en rapport .

Les fabriquants vendent rarement à la feuille et les négociants doivent acheter des palettes complètes . Donc il faut pas mal fouiner pour trouver l'oiseau rare . Sinon yapluka aller chez Charles avec ses prix :lavache:

03 fév. 2010
0

Je suis d'accord pour les prix,
Mais quand on habites en campagne perdue, que l'on veut refaire une coque et que ça reste quand même un peu du bois et pas un bloc epoxy...
Ben...
Pas envie de louer une camionnette pour transporter des -grandes- plaques de chez bricotruc où le vendeur ne sait même pas quelle colle il y a dedans;
(Je ne vais pas, non plus, vérifier à chaque fois le code-introuvable- sur chaque plaque. J'en ai honte, oui, Mais je ne lis pas cette langue...)

Alors je paye et je pleure.
Mais je me rassure quand même en me disant que là j'ai ce que j'ai demandé.

Seul reproche (matériel et pas pécunier) chez charles c'est que leur 10mm en fait 9mm! ne me demandez pas pourquoi...
Sinon, toutes les planches que j'ai découpées, l'intérieur était parfait: pas de manque de colle nulle part. pas d'irrégularités d'épaisseur.
Et j'ai des chutes qui sont restées à baigner dans les fonds :oups:
Elles sont moches, mais 2 millimètres enlevés sur le chant et on voit que c'est totalement sec à l'intérieur!(non je n'ai quand même pas utilisé ce bois, c'était juste des chutes!)

Pour l'anecdote, j'ai bossé dans un chantier où le patron souhaitait faire des tablettes en bois pour ses coques rapides alu(exposées/extérieur). Un commercial (grosse boite dont je tairais le nom...):jelaferme:
Lui a fait l'article sur du contreplaqué parement teck, génial!
Sauf que quand j'ai vu le morceau de tablette fantastique: Elle n'avait que 5 plis pour 10mm et des trous pleins le chant!
C'était certifié pour rester dehors, vendu pour pleins de grandes marques de bateau prestigieuses, et le chant on colle une bande et voilà: Etanche!...:lavache:
Je vous passe le prix/m2 de la merveille...

Ben ça a quand même été TRES difficile de faire comprendre au patron qu'il fallait oublier cette option!
Pourquoi?
1)Parce qu'il n'y connait rien, c'est un patron pas un technicien. (ça, ça tue nos métiers.)
2)Je ne suis pas qualifié en bois et personne ne l'était dans le chantier.
3)Parce qu'il n'y avait pas d'autres fournisseurs
à avoir répondu...
Au final les tablettes ont été faites en plastique hideux, mais le pécheur il peut découper son poisson dessus et laisser son bateau dehors.

C'est à pleurer, mais en termes de matériaux, à moins d'être chanceux et/ou très persévérant et connaisseur(pro du domaine?)... C'est toujours le prix fort et parfois avec la qualité attendue.:-(

03 fév. 2010
0

Okoumé… ou ?
comme l'affirme certains d'entre vous, un CTBX suffit largement (en dehors d'une construction complète de coque) pourvu que les faces mais aussi et SURTOUT les champs (parties les plus vulnérables du CP) soient bien imprégnés d'époxy ou autre.

Pourquoi okoumé ? Personne n'a essayé une autre essence ? par exemple une qui (sauf mention contraire explicite) ne provient pas de forêts primaires, décimées à grande vitesse en Afrique et Indonésie, qui nécessite de surcroît de longs transports…

J'utilise régulièrement des panneaux de CTBX (donc collage classe 3 au minimum) à base de résineux, soit du pin maritime (origine Landes) ou pin finlandais. Sauf peut-être pour des usages très spécifiques, le résineux n'a pas plus de contraintes ou d'inconvénient que de l'okoumé.

Au salon nautique de Paris, un multimono était construit totalement à base de CP de bouleau ; ce n'est pas encore très courant (impossible d'en trouver à Lorient…) mais ça le deviendra certainement. Des plis ausii minces et nombreux que l'okoumé, une très bonne rigidité des panneaux… bref, pas mal d'avantages, sauf un surpoids léger.

J'oubliais un détail important : les CP de bouleau et de résineux (classés CTBX) sont environs 2 fois moins chers que l'okoumé. Proviennent de forêts cultivées et sont transportées sur de petites distances (pour nous…).

Pour finir je boycotte systématiquement (en massif) les sapelli, teck, moabi (et bien d'autres encore) toutes ces essences sont issues de forêts primaires et sont en voie de disparition. Préferez (ou exigez, au choix…) des essences indigènes ou si nécessaire, au moins labellisées FSC (voir

Nos bateaux à voiles (et le reste !) valent bien ces petits efforts, non ?

03 fév. 2010
0

mais si c'est
Pour des aménagements, à l'intérieur d'une coque bien isolée,
N'importe quel bois fera l'affaire du moment qu'il résiste à une petite amplitude hygrométrique, non?
Du contreplaqué qualité intérieur serait bien suffisant avec quelques couches de vernis?

03 fév. 2010
0

L'intérêt de l'essence de parement,
Outre esthétique, c'est la résistance au poinçonnement, afin d'éviter que les couches internes ne soient exposées au moindre poc, je crois...

03 fév. 2010
0

okoumé, bouleau, ....
l'okoumé, parce que c'est un des bois qui a le meilleur rapport densité/coût/facilité d'enduction epoxy

il y a d'excellents CP bouleau, utilisé en aviation !

2 sites intéressants:
www.allin.fr[...]its.php
www.joubert-group.com[...]mme.php

03 fév. 2010
0

Il y a ctbx et ctbx
c'est tout à fait clair.
Il faut donc bien faire son choix.

Entre un marine de chez Charles, vu l'été dernier, que j'ai cru être un ctbx basique vu le nombre de plis; et un ctbx tel celui vendu par Point P, au nombre de plis plus conséquent et à la haute qualité, il y a de quoi se poser des questions sur les terminologies employées.

Je suis entièrement d'accord avec Stef (Tivieu) sur la préoccupation écologique et cela devrait maintenant entrer en pôle position dans le choix opéré.
En France on a par exemple du pin maritime à gogo depuis la fameuse tempête et d'autres essences très intéressantes.

03 fév. 2010
0

Par contre, je bannis le cp intérieur et extérieur
C'est un avis qui s'est construit à la suite de mes rénovations de voiliers, passées.
Quand vous voyez dans quel état se retrouve bon nombres de voiliers au bout de 20/30 ans, cela ne donne pas du tout envie de mégoter sur la qualité des matériaux employés.

On a tendance à oubliez cette vérité là.
Pensez au long terme.
Le milieu marin est très rude.

Les Muscadets, Mousquetaire ne serait a aussi bien conservé si les chantiers pro de l'époque avait eu cette vue à court terme.

Je trouve que beaucoup trop d'avis ne sont pas étayés par une longue expérience. Certains diront une tradition.
N'idolâtrez pas trop non plus le dieu époxy…

03 fév. 2010
0

Pour mon mousquetaire,
L'intérieur est refait en cp marine et bois massif, effectivement.
Mais c'est une question de façon d'utiliser son bateau aussi...
J'imagine que sur une unité plus grande, plus confortable et moins 'école de voile' tout terrain,
il y a quand même moins d'agression pour l'intérieur et on peut se permettre la même qualité que dans une maison ou un camping-car?

03 fév. 2010
0

et je rajouterai
que le moins cher est rarement le plus économique

03 fév. 2010
0

Moins d'agression à l'intérieur, certes,
mais agression plus importante qu'une maison.

Il ne faut jamais oublier que tôt ou tard, que ce soit vous ou un propriétaire suivant, votre bateau risque de souffrir momentanément par un manque d'entretien, d'aération, etc,

Croire qu'un cp de base puisse tenir la durée, à bord d'un bateau, relève de la chimère.

03 fév. 2010
0

CTBX vs Marine
à mon avis, il est effectivement inutile d'utiliser du marine pour les aménagements intérieurs. Par contre il faut savoir que le CTBX est beaucoup moins solide que le marine à épaisseur égale. Les constructions de bateaux en CTBX avaient des coques en 22 mm minimum, alors qu'avec du marine on construit en 15 mm.
Pour les aménagements, il faut par contre tenir compte de certaines contraintes :
- si la cloison est dans le fond du bateau, il faudra la protéger : strat ramontant haut, apprêt ...
- si la cloison est structurelle, augmenter l'épaisseur (dans notre cas, l'architecte à doublé l'épaisseur d'une cloison en ctbx qui reprenait les efforts des haubans)
- s'il s'agit de faire des contre-plaques de cadènes, surtout ne pas utiliser de CTBX, les vis est rondelles rentreraient dedans comme dans du beurre.

L'aménagement intérieur de notre bateau et de la plupart des bateaux d'ailleurs est entièrement fait en CTBX

randonneur980.over-blog.com[...]

03 fév. 2010
0

c'est bien là le "truc"

le "marine" est plus cher mais aussi plus solide il ne pose pas de soucis à l'humidité qu'est inevitable mon bateau ..

Il faut mieux amha mettre du marine qui a resistance égale sera moins épais qu'un cp exterieur et donc pas plus lourd ni plus cher .

josé

03 fév. 2010
0

le choix de certains architectes ...
j'ai déjà eu l'occasion de dire sur ce site que j'apprécie l'approche et le coup de pate de P. Balta.

Extrait de son site à propos de ECO (10m) :

"ÉCO est pensé comme le croiseur "minimaliste". Les solutions les plus simples et les plus économiques ont été retenues pour l'étude de ce voilier, qui n'est pas pour autant simpliste, et qui est particulièrement destiné au constructeur amateur ou semi-amateur.
- La coque d'une forme ultra simple est prévue soit en contreplaqué (CTBX) plastifié, soit en aluminium. Dans ce cas, la coque peut être livrée par un chantier professionnel."

D'un autre coté, sur le site de l'asso ABV (à bouchains vifs) il y a un article sympa sur les CP : cnsl.naoonet.free.fr[...]que.htm

hervé

03 fév. 2010
0

beaucoup de talents
Sur le site de rm 9.80 oû l'on peut voir son voilier se finir à la vitesse grand V il y a aussi la construction d'un sacré canote en CP

pagesperso-orange.fr[...]oulica/

D'apres des sites , e CP ext. devrait etrecollé avec des colles noires type résorcine .
Avez vous d'autres test pour controler la qualité des collages ??
Sinon , Si quelqu'un a des chutes de cp ext.qu'il les mette dans de l'eau bouillante.
Ainsi, d'apres les résultats , on pourra savoir ce qui est bon .

03 fév. 2010
0

je veux bien faire ...
.. le test. j'ai acheté fin 2009 du CP marine en 6mm et 10mm pour la construction de mon MORBIC 12. Il me reste des petites chutes. Définit moi le protocole que tu as réalisé et je ferai l'expérience un soir avec photos pour le résultat.

Pour infos lorsque j'ai sondé les entreprises locale et bricocasto rigolo J'avais conclu par cela mes recherches:

1 CTBX ext est différents du marine en nombre de pli et qualité de collage
Le marine de chez bricocasto machin chose est plus cher que chez point PPPPP mais même qualité: normale il se fournisse chez point pppp.( Sur Brest)

Charles très peu de différence de prix avec point pppp.

Le seul avantage de chez Charles c'est le format des plaque qui correspondait à mes plans. Pas fou l'archi !! et la livraison pas cher.

Pour conclure le Cp marine c'est cher. valable pour une coque, pour l'intérieur utiliser du CTBX.
Pour conclure

A+ Diamba

03 fév. 2010
0

la dénomination :
grosso modo, il y aurait :
le Cp intérieur puis extérieur puis ctbx puis marine.

une fois de plus,
le minimum syndicale sur un bateau c'est le ctbx.

Après vous faites ce que vous voulez.

C'est comme les vis acier que je découvre de temps à autres. Impossible à dévisser car soudées par la rouille ou complètement bouffées par celle-ci.
Certains disent que les vis acier à l'intérieur ça doit passer…

04 fév. 2010
0

dénominations, suite…
Lorenzo, «extérieur» et CTBX, c'est la même chose ; l'intérieur est codé CTBS.
Le marine, lui, n'est ps vraiment codifié, en tout cas pas normalisé.
La colle utilisée pour le marine est généralement la même que pour le CTBX (classe 3 le plus souvent).

Complètement d'accord, le mminimum (et suffisant pour l'aménagement - j'ai le recul nécessaire : le mien a presque 30 ans), c'est le CTBX.

Pour une coque, j'hésiterais à m'en contenter…

04 fév. 2010
0

oui mais…
les magasins utilisent cette dénomination (intérieur,extérieur, ctbx)
A tord sans doute et cet "extérieur" est à proscrire pour les bateaux

03 fév. 2010
0

protocole !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
c'est assez indicatif : j'ai mis de l'eau à bouillir et ai trempé l'échantillon dedans . Au bout de 10 minutes, j'ai constaté un délaminage .
C'est parceque j'ai lu que le ctbx devait tenir 72 h à la vapeur d'eau .
j'avais pas le temps !!
Donc, essayez comme vous voulez , cad de voir au bout de combien de temps le bois se délamine .

03 fév. 2010
0

Le meilleur
contre-plaqué que j'ai trouvé, c'est là :

burguet.actunet2.com[...]dex.htm

pour 10 feuilles identiques, ils te fabriquent ce que tu veux ( 10 feuilles, si tu construit c'est vite atteint.... )

Perso mon plaquage fut "Orme ramageux", mais c'était en 1987.... et depuis l'orme d'Europe à quasiment disparu vaincu par une maladie.

L'adresse à l'époque me fut fournie par le trancheur qui leur livrait le plaquage : Sylafrance à Ruffec .

A l'époque c'étaient eux qui livraient Zodiac pour la confection des tableaux arrière ! si vous en avez déja vu un se délaminer ? ! Moi pas

Et depuis plus de 20 ans je n'ai toujours pas regretté mon choix!

Pour son bateau mon père avait commandé chez Charles, moi chez Burguet à Montignac-le-Coq.... pas photo, bien meilleurs en qualité et plus économique !

Mais bon c'était en 1987, depuis je sais comment les choses ont pu évoluer

;-)

03 fév. 2010
0

merci pour burguet
je vais passer l'adresse à un copain qui construit une jonque . chez panneau france il paie 300 € la feuille 250 x 120 e 10 ou 12 mm en marine . Le ctbx memes dimensions vaut 70 € .
Il sera heureux d'avoir un bon plan .

03 fév. 2010
0

à l'époque
j'étais passé à l'usine, j'avais été reçu chaleureusement et on m'avait fait visiter toute la chaine de production...... et oui c'est produit en France: Montignac-le-coq, c'est un tout petit village de Charente, à la limite de la Dordogne.

Charles lui sous-traite, à l'époque c'était beaucoup en Italie; il était d'ailleurs passé à la maison pour constater une mal-façon sur la livraison de mon père à l'occasion d'un retour d'Italie ou il était allé pour traiter un contrat......................

04 fév. 2010
0

humidité…
Meaban, je te trouve un peu radical sur ce point : «Rien ne sert d'avoir un collage résistant à l'humidité (CTBX ou WBP) si l'essence du panneau n'y résiste pas (résineux, peuplier par exemple)».
D'accord sur le cas du peuplier, mais les résineux sont depuis des millénaires utilisés dans la construction navale ! Et résiste plutôt bien, non ? Le collage, s'il n'est pas de classe 3 (comme pour le CTBX ou le marine) est bien plus vulnérable que la fibre constituant les plis, ça c'est indéniable.

Le CP de bouleau, lui, peut résister dans le cas des nouveaux traitements thermiques qui modifient ses caractéristiques. Ok, le bouleau est un peu plus lourd…

Ces questions, c'est vrai, impliquent de se creuser un peu la tête. Maintenant si l'avenir des forêts n'intéresse personne, c'est une autre histoire. Provisoirement.

05 fév. 2010
0

Voilà mes fameux Cp Point P !
Ceux à faces phénoliques.

Très bon CTBX que j'ai déjà utilisé.
7 plis pour du 9mm.

Increvables.

Merci IDF d'avoir trouvé ce catalogue.
Manque plus que les tarifs.

03 fév. 2010
0

Quelques notions de base pour distinguer les différents CP
un CP se caractérise par:
- l'essence de bois utilisée : Okoumé, bouleau, résineux, peuplier etc
- le type de collage : CTBX, WBP, MR etc
- Le nombre de plis.
- la qualité des placages intérieurs (en une seule pièce ou plus ou moins jointés)
- La norme CE pour usage dans la construction.

CTBX c'est une norme qui concerne avant tout le collage. Fondamentalement elle n'est pas beaucoup plus performante que le WBP, norme internationale (WBP= water boiling proof).

Un CP "Marine" est un CTBX avec un plus grand nombre de plis qu'un CP standard à épaisseur égale. La confusion est entretenue dans le négoce où les vendeurs ne connaissent pas toujours bien (je suis gentil) le produit et confondent allègrement Marine - CTBX - CP "extérieur".

Rien ne sert d'avoir un collage résistant à l'humidité (CTBX ou WBP) si l'essence du panneau n'y résiste pas (résineux, peuplier par exemple).

Attention aussi au mélange d'essences : il est courant dans le négoce de trouver des CP "Okoumé" qui sont constitués d'une alternance de plis d'Okoumé et de peuplier ("combi") ou âme peuplier et faces en Okoumé ("twin"). C'est évidemment moins cher, moins bien, mais c'est facile à repérer sur le chant, les plis en peuplier sont clairs et l'okoumé est un bois rosé.

Pour moi le TOUT Okoumé CTBX est le meilleur compromis en utilisation navale car il combine légèreté, homogénéité, stabilité, facilité de découpe. Ce n'est pas le moins cher...
Le CP Marine (multiplis), beaucoup plus cher, n'est pas justifié dans la grande majorité des utilisations.

Attention aux CP achetés en Grande surface de Bricolage : c'est là que vous trouverez le pire (je sais je leur en vends, et aux conditions qu'ils exigent croyez moi ils n'en ont que pour leur argent).

Le CP Okoumé est produit par des Stés comme Joubert, Plysorol, Garnica, Montanari, Cora entre autres (voir les colis dans le négoce).

Les contreplaqués d'importation d'Indonésie tout exotiques WBP sont également de bonne qualité, ainsi que le CP bouleau de Finlande mais ces 2 essences ont le désavantage de peser nettement plus lourd. Eviter absolument le peuplier et le pin en utilisation marine.

Dernier point : le degré d'humidité du panneau. Je vous invite à laisser quelque temps les panneaux se stabiliser à l'humidité du lieu où ils seront montés, car une variation brutale d'hygrométrie les fera se voiler (le bois gonfle en cas de forte hygrométrie et inversement).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (86)

novembre 2021