Coût d’un voilier de 12m?

Bonjour,

Y-a-t’il une grosse différence de coût entre un bateau de 30~32 pieds et un de 38~40 pieds?

Hormis la place de port et les litres d’antifouling supplémentaires, je me dis que une anode c’est une anode, idem un filtre à huile et une poulie.

A l’achat d’occasion il n’y a plus une grosse différence de prix Entre les deux et le port a encore de la place.

Quelqu’un a-t-il budgété son 40 pieds pour me faire une idée ?

L'équipage
18 sept. 2020
18 sept. 2020
0

Je dirais pas loin du double. Voiles plus grandes et de de grammages plus lourd, moteur plus puissant et hélice en rapport, accastillage plus gros, plus puissant et plus fourni, drisses et écoutes plus longues et plus grosses, équipements de confort plus nombreux.


Alexgruissan:. ·le 18 sept. 21:12
ALEBA:Entre mon 22 et mon 26 pieds, j’ai pas vu de grosse différence.·le 18 sept. 21:11
18 sept. 2020
0

Je crois qu'on dit, c'est plus qu'une boutade, que le prix d'un bateau double tous les 2 m...


18 sept. 2020
0

En fait, si tu reprends le sondage avec le lien que j'ai mis, tu t'aperçois que ce n'est pas vraiment la taille qui définit le coût, mais la façon d'utiliser son bateau : Assurance tiers ou tous risques, port, port à sec ou mouillage, travaux/entretien par soi même ou par artisans. Ce qui apparait actuellement, c'est qu'un bateau neuf, assuré tout risques, stationné dans un port, avec de l'élecrtonique de haut de gamme coute bien plus cher qu'un vieux voilier, assuré au tiers, avec l'entretien fait pas le propriétaire habitant à bord au mouillage. Même du double de la longueur.


ALEBA:Effectivement, ce fil est très intéressant.·le 18 sept. 21:15
Vili Oumo:ED850, je comprend bien ta remarque, mais à 'usage équivalent', il doit bien avoir une différence de coût selon les tailles, non?·le 18 sept. 21:45
18 sept. 202018 sept. 2020
0

Je te donne des chiffres factuels.

J'ai un 10.60m. Ça me coûte environ 5000euros par an.
Mon père a un 15m. Ça lui coûte environ 10.000€. Le double oui. Mais entre 10 et 15m. Entre 10 et 12 j'y croit pas.


ALEBA:Entre mon 6m et mon 8m, hormis les frais fixe plus élevés, l’entretien je n’avais pas senti de différence. Mais je fais moi même.·le 18 sept. 21:17
Alexgruissan:Je suis d'accord. Avant mon père avait un 8m50 et moi un 10.60 et ça se jouer à 500-600€·le 18 sept. 21:19
18 sept. 2020
1

Je crois qu'on dit, c'est plus qu'une boutade, que le prix d'un bateau double tous les 2 m...

On dit... beaucoup de bêtises à ce sujet. Par exemple les fameux 10% du prix du bateau.
Un vieux bateau va coûter plus cher en entretien que un neuf.


18 sept. 2020
0

On peut peut-être faire observer qu'en général le mètre en plus n'est pas un mètre d'étrave, mais une tranche du milieu du bateau, donc on change quand-même de déplacement (comme le cube de la longeur), de surface de voilure (comme le carré des dimensions ?)...

J'ai lu quelque part qu'il est préférable de choisir le plus petit bateau qui permette le programme de navigation envisagé.

Mais rien d'absolu, voir le bateau Convention de Balta :
www.balta.fr[...]018.pdf

enter image description here


18 sept. 2020
0

J'ai lu quelque part qu'il est préférable de choisir le plus petit bateau qui permette le programme de navigation envisagé.

Dans mon cas ce n’est pas en fonction du programme de navigation. Un 22 pieds peut aller où je vais.
J’habite loin de la mer et passer mes weekends ou une semaine de congé plié en deux dans un 22 pieds c’est de la torture. A 20 ans on s’en accommode mais 20 ans plus tard on veut un peu plus de confort et on pense aussi que dans 10 ans on en aura 10 de plus :)

Je cherche le voilier de la taille minimum qui me permet de tenir debout et me faire à manger avec dignité.

Et l’argent dépensé tous les étés dans une location ou une chambre d’hôtel à la côte pourra servir à l’entretien du bateau si la famille daigne y poser leurs précieuses fesses.


Lorem Ipsum:Si le confort est aussi haut dans ta liste, pourquoi ne pas louer un "gros" bateau, tout simplement ?

En tout cas mets la maintenance et la famille dans l'équation, parce que la maintenance d'un gros bateau c'est inconfortable ou alors c'est couteux, et plus qu'une chambre d'hôtel.·le 18 sept. 22:37


ALEBA:Louer, c’est ce que je faisait principalement. C’est financière avantageux mais logistiquement “chiant” tu dois réserver longtemps à l’avance, tu est caisse de ta reservation si il fait degeu. Et si tu as par chance une semaine de congé improvisée (fréquent dans mon taf) et qu’il fait beau, c’est trop tard pour louer à la dernière minute en été. Pour ça que j’ai acheté le 22 pieds mais j’en fais pas plus car madame trouve ça inconfortable.·le 18 sept. 22:44
Lorem Ipsum:Si Madame plaide pour plus gros, fonce, tu es plus chanceux que la plupart d'entre nous^^!·le 18 sept. 22:54
18 sept. 2020
2

J'ai eu 32, 36 et 38 pieds, sur une durée rapprochée.
Tous du même "type" (en termes de nécessité d'entretien), tous avec le même usage, tous avec le même soin en maintenance.
Entre le 32 et le 38 j'étais à plus du double.
À mes yeux c'est exponentiel.
Un exemple : la surface mouillée (antifoulling, primaires, etc). Entre les deux elle était triple. Pourtant le 32 était de construction plus lourde que le 38.


18 sept. 2020
1

Je pense qu'on mélange deux choses qui devraient être séparées : Le coût d'entretien et le coût d'utilisation.
je m'explique : en entretien, la vidange, les filtres, l'antifouling, c'est tous les ans et pour tout le monde à peu près semblable : la différence, c'est si tu le fais toi même ou artisan, pas la taille.
Les gros trucs : moteur, mât, voile : c'est une fois tous les 15/25 ans, soit même si c'est un peu plus cher, réparti par année, le delta est ridicule.
Donc, entretien, c'est kif kif.
Après, l'utilisation : tu fais de la course et tu veux un jeux de voile neuf chaque année, ça se paye. Tu veux aller de ponton à ponton, ça se paye, tu veux une assurance tous risques, ça se paye et bien sur tout ça en fonction de la taille.
Conclusion : c'est l'utilisation qui détermine le coût et celui-ci est d'autant + élevé que ton bateau est grand, mais en utilisant ton bateau d'une manière économique (assurance au 1/3, pas de port, le coût est semblable pour un 10m et un 15m.


ALEBA:Bien vu l’utilisation vs entretien!·le 18 sept. 22:22
FredericL:Le coût de l'antifouling est lié à la surface de coque, donc à la taille du bateau. Idem pour le coût du grutage et de la mise à l'eau, et c'est à chaque fois que tu fais ton antifouling. Changer les voiles tous les 15/25 ans, il ne faut pas naviguer beaucoup. Même les choses qu'il faut remplacer tous les 20 ans, ça coûtera 2 fois plus cher. Un moteur à 20000 vs 10000, un gréement à 3000 vs 1500, un jeu de voiles à 10000 vs 5000.·le 19 sept. 09:31
Tissande:Hood 38... Le coût de l'antifouling (mon huile de coude tous les ans) est d'environ 100€ ... le bateau est mis à sec de 2 à 6 mois tous les ans. Le reste du temps est navigation et mouillages. Mon moteur tourne en moyenne 50h par an (je suis très "voileux")... Huile + filtres (huile et gasoil) 50€. Réparer la pompe à injection aux Philippines en 2010 m''a coûté 80€ (pièces et main d'oeuvre)! L'année suivante j'ai dû changer l'inverseur 600€ (boum!).... J'ai changé la bague hydraulube ici à Empuriabrava ce début d'année Le foc sur enrouleur est le foc N°2 de la garde robe d'origine est parti en lambeaux fin 2017 à la faveur d'une tempête dans le Mozambique. J'avais depuis longtemps prévu de le changer en passant en Afrique du Sud. (1800€ avec quelques réparations sur la trinquette). La grand voile achetée (neuve) 2000€ à St Martin en 2005 m'a abandonné aux Bermudes sur le chemin du retour... Après avoir fait le TDM avec beaucoup de détours... (3000€ pour son remplacement). Toutes les drisses sont de 2005 et toujours en bon état... J'ai changé les écoutes de foc, les bosses de ris et une fois les bouts d'enrouleurs en passant en Thailande ... Où j'ai également fait refaire les boiseries extérieures en teck pour 600€. Vous ne trouverez pas dans ce détail les frais de mise à sec et de gardiennage très différents d'un endroit à l'autre... Le bateau à parcouru avec moi près de 80000Mn... ·le 21 sept. 19:34
Cédric 1983:100 euros d’af? Sur un hood pour deux couches il doit falloir 3x2,5l... alors 33 euros les 2,5l je vois pas... quand aux drisses de 2005 en bon état, ou la pompe d’injection refaite pour 80 euros pièces et MO... Tu oublie de préciser que ton bateau est à vendre et qu’avec un tel entretien c’est l’affaire du siècle?·le 22 sept. 00:25
Tissande:Bonjour Cédric; Pour l'antifouling je ne passe qu'une couche sachant que le bateau (9,40m à la flottaison et 1,40m de T.E.) était hors d'eau au moins 2 à 3 mois par an et que sachant un peu nager de temps à autre je plonge (l'eau est chaude sous les tropiques.) pour nettoyer un peu... Beaucoup plus souvent pour l'hélice... J'achetais du "jotun" au meilleur prix en pots d'un gallon (environ 50usd)... Avec 2 gallons je faisais 3 carénages (environ 10m²/l)en appliquant sur la coque sans en mettre la moitié par terre et changeais les 2 anodes (environ 15/20usd).... Les oeuvres vives ne se sont pas usées pour autant. La réparation de la pompe à injection s'est faite à chez "Manu calibration" à Dumaguete sur l'île de Negros. Il se trouve que le Perkings 4108 (tout comme son frère terrestre 4107) est très bien connu dans le monde entier et que les pièces de rechange se trouvent partout... Donc y compris aux Philippines. Avec moi il ne tourne jamais à plus de 2000t/mn et ne connait que l'huile synthétique. Pour les drisses . Les focs (sur enrouleur) sont hissés et descendus une fois par an... Donc en 15 ans ils ont fait 15 AR...Je ne vois pas par où et comment ils pourraient être usés. La GV , sur chariots à bille, est manipulée plus souvent (2 ou 3 fois en grande traversée à cause des grains et 4 ou 5 fois par mois ... Disons 50 fois par an sachant que je hisse à la volée en pied de mat et ne borde au winch que les derniers décimètres... mais je peux faire des photos pour que vous puissiez apprécier de son état... ... Alors quoi??? Changer de moteur pour plus moderne, moins économique et moins résistant??? Mettre 2 ou 3 couches d'antifouling pour??? Peut être m'expliquerez vous... Changer des drisses qui ne laissent apparaître aucun point d'usure??? Tout ça pour frimer, flamber et dire que c'est bon et beau parce que ça coûte cher??? Vous avez -peut être- raison ... Ce serait -peut être- un argument de vente que de dire qu'on a cramé x k€ par an à son entretien... Ce n'est pas le genre de la maison. Bonne nav à tous.·le 22 sept. 16:18
Cédric 1983:attend, tu expliques faire 3 carénages sur un hood 38 avec 2 gal. soit 7,5l soit 2,5l par carénage... Je suis mort de rire à lire cela! Un hood 38 doit faire au bas mot 40m² de carène... donc une seule couche + une repasse sur le safran c'est à minima le double! Pour le pompe d'injection 80€ c'est juste la pochette de joint. Ou alors tous les joints n'ont pas été changé. Pour un 4.108 quand je fais refaire les pompes, même avec le tarif pro, dur de descendre en dessous de 450/500euros. Une drisse de 2005 en bon état est le meilleur ... cela veut dire qu'elle peut encore en faire autant? donc 30 ans en grande croisière avant de devoir changer? Pour le 4108, tu me diras ou trouver un collecteur pour refroidissement direct... merci de me communiquer un lien! ;)·le 22 sept. 16:27
18 sept. 2020
1

Je regarde le port. J’ai mis le 22 pieds dans un port ouvert 24/24 (sans écluses), je suis à 1200€.
Le 38 pieds est à 1800€.

La différence entre un entretien moteur 10cv d’un 9m et d’un 18cv d’un 11m est presque pareil.

Les voiles compter 1500€ pour un 22pieds et le double oui pour un 38 pieds
Le gréement idem.
L’assurance aussi mais c’est pas enorme en RC uniquement.

L’antifouling me coûte des cacahuètes , j’ai un tuyau avec des marins-pêcheurs. J’en gaspille même.

Remplacer le loch, speedo, sondeur, s’équiper de l’AIS et l’abonnement Navionix est identique peu importe la taille.

Du coup je trouve que les frais variables à la taille n’ont pas l’air si nombreux. Mais je me trompe peut-être. Je n’ai jamais possédé un 38 pieds.


Lorem Ipsum:Tu nous diras !·le 18 sept. 22:41
ALEBA:Ca me tente oui, j’espère ne pas suicider mon banquier.·le 18 sept. 22:56
missingdata:Tes chiffres ne sont pas bons : Prix des voiles first 22 : 1950, first 38 : 5700 (X3), gréement idem (X3), accastillage idem (X3) Moteur : c'est plutôt 40 cv sur un 38 Assurance : tu n'assures pas un 38 pieds au tiers vu que coûte au moins 20K, alors qu'un 22 pieds vaut 3/5 K·le 18 sept. 23:03
missingdata:Et tout ce qui concerne le mouillage est aussi proportionnel au déplacement donc en gros au cube de la longueur·le 18 sept. 23:08
Tissande:Tout à fait d'accord avec vous sur cette analyse... J'ajouterai que sur un bateau bien construit les opérations d'entretien sont à la portée de chacun ... Et bien sur qu'un bateau correctement mené ne souffre pas plus en mer qu'au port... Je n'ai observé d'usure des bordés par le frottement de l'eau...·le 21 sept. 19:48
Tissande:L'assurance en RC n"est pas beaucoup plus chère pour un 38 pieds... En effet ce sont les dommages causés ou provoqués aux autres qui sont couverts... et non ceux de votre bateau.·le 21 sept. 19:56
18 sept. 2020
-2

200 a 300 le pied par an...


ALEBA:T’es large toi, tu comptes les tiens avec?·le 18 sept. 22:50
Jjeronimo:ALEBA : tu annualises toux les coûts et tu y es... Port : 3k€ Assurance : 1 k€ Voiles : 1k€ Carénage : 1€ Sécurité : 0,3 k€ Électronique : 0,7 k€ Gréement courant : 0,5 k€ Gréement dormant : 0,3 k€ Etc etc...·le 18 sept. 23:05
ventdebout:jerome alors ton 34' te coûte 10.000 euros par an???????????????????·le 22 sept. 11:51
brufan:C'est très possible. J'en suis à 8-10 k€/an en moyenne. Mais je sais qu'il y en a qui dépensent un tiers ou un quart de cela... les mêmes qui afficheront leur bateau dans quelques années "état neuf - magnifiquement entretenu".·le 22 sept. 12:00
Cédric 1983:je confirme!·le 22 sept. 15:58
18 sept. 2020
3

Je dirai aussi que c'est l'équipement et la complexité du système qui font aussi une grande partie du cout. Et de manière générale, plus le bateau est plus il est complexe. Sur un 22 pied, tu n'embarque pas grand chose alors que sur un 40 pieds moderne c'est une autre paire de manche. Rien que le nombre de passe-coques: Sur des tout petit bateaux tu n'en a aucun (cas extrême) alors que sur un croiseur confortable tu arrive à 10. Tu passes d'une petite batterie à 4/5 batteries et remplacer un jeu de batteries de service de 330Ah coute 1000€ environ (en le faisant soi-même).Et on peu faire des comparaisons comme cela à l'infini.

Je suis d'accord que ce n'est pas la taille qui fait le cout mais plutôt une combinaison entre l'équipement/confort, le temps que l'on peut consacrer et le niveau d'exigence sur l'entretien.
Si tu travailles et que tu veux profiter de ton bateau 4 à 6 semaines par an, tu ne va pas faire 4 semaines d'entretien pour naviguer une semaine. Si en plus tu emmène toute ta petite famille qui veut du confort pour ses vacances sur l'eau tu vas devoir prévoir un budget conséquent à la fois pour l'achat et l'entretien.
A contrario, si tu es à la retraite est que l'entretien de ton bateau est ton passe temps et que tu peux partir naviguer avec 1 ou 2 potes dès que c'est possible, alors les chiffres peuvent être très différents.


ALEBA:Oui mais je veux pas acheter le Phocéa ni faire un tdm. 330Ah c’est énorme. Avec 2x 75Ah j’ai assez. De plus je ne compte pas les semaines d’entretien dans mes semaines de navigation, l’entretien se fait au port à sec l’hiver. mais je suis d’accord que c’est difficile à chiffrer, un propriétaire n’a pas les exigences d’un autre et deux (vieux) bateaux ne se ressemblent pas.·le 18 sept. 23:10
Lorem Ipsum:N'oublie pas que tu as assez parce que la famille loge à terre. Si c'est à bord, rien que pour recharger tous les portables, le frigo et l'éclairage, c'est plus la même. Disons qu'il faut tout prendre en compte.·le 18 sept. 23:15
19 sept. 2020
5

Un bateau, c est en 3 dimentions.
Ce sont aussi de forces qui s appliquent.

En 3d, ça cube en augmentant la taille, c est mathématique.

Tu peux toujours te convaincre du contraire et gratter sur tout, c est juste du déni

Carène seul un 44 pieds après un 22 et on en reparle...

10 virements de bord à la suite en solo sur les 2 et on en reparle...

Une gv à porter sur 300 m et on en reparle...

Amha, on est bien à 3000 pour un 22 pieds et 12 000 pour le 44, comme quoi, les maths.....


19 sept. 2020
0

Un bateau, c est en 3 dimentions.
Ce sont aussi de forces qui s appliquent.

En 3d, ça cube en augmentant la taille, c est mathématique.

Tu peux toujours te convaincre du contraire et gratter sur tout, c est juste du déni

Carène seul un 44 pieds après un 22 et on en reparle...

10 virements de bord à la suite en solo sur les 2 et on en reparle...

Une gv à porter sur 300 m et on en reparle...

Amha, on est bien à 3000 pour un 22 pieds et 12 000 pour le 44, comme quoi, les maths.....


faby9:"Amha, on est bien à 3000 pour un 22 pieds et 12 000 pour le 44,"

ce n'est donc pas lié au cube de la longueur...·le 19 sept. 09:54


19 sept. 2020
0

Certaines choses sont proportionnelles à la masse ou au volume, donc au cube de la longueur. D’autres sont proportionnelles à la surface (comme le fardage), donc au carré de la longueur. D’autres sont même proportionnelles à la racine carrée de la longueur, comme la vitesse de carène.


FredericL:Pas tout à fait car les proportions changent, un bateau plus grand est proportionnellement moins large, et moins haut. Les échantillonnages ne doublent pas non plus. ·le 19 sept. 09:48
jdmuys:Ca change le coefficient dans l’équation, mais pas l’exposant. ·le 19 sept. 19:10
19 sept. 2020
0

En passant de 30 à 40 pieds, soit un facteur 1.33, pour un bateau de même concept :
Surface mouillée : x 1.6 (antifouling)
Surface de voilure : x 1.7
Déplacement : x 2 (grutage, puissance moteur, dimensionnement mouillage)
Moment de redressement : x 2.2 (dimensionnement gréement, accastillage, cordages, résistance voiles)


19 sept. 2020
0

Je viens moi aussi d’un 22 pieds.
Entre l’Etap et le nouveau bateau (10,5m seulement, et non 22 pieds), on change d’univers au moment de régler l’addition.
L’entretien courant, l’antifouling, les sorties d’eau, le port a l’escale, c’est plus cher certes, mais pas bien méchant.
Au-delà de cet entretien courant, le moindre devis est à 4 chiffres, et la liste d’équipements à entretenir est beaucoup beaucoup plus longue, la résolution du problème plus délicate, l’intervention d’un pro (quand on le trouve) plus fréquente, les délais plus longs et l’addition plus salée.
Un détail sur un petit bateau devient un souci sur un plus gros.
Exemples vécus cet été:
Antenne VHF: sur le 22 que je démâtais souvent, je vérifiais l’antenne et le câblage régulièrement; lorsque j’ai dû changer l’antenne, ça m’a coûté 70 euros.
Sur le Dehler cet été: intervention d’un technicien avec nacelle (très bien d’ailleurs, et que je remercie pour son professionnalisme), remplacement de l’antenne (parce que monter en tête de mat quand on est seul et qu’on ne l’a jamais fait...), réparation d’un feu de mat (changement d’une ampoule en fait) et pose d’une girouette basique:600 euros.
Autre exemple: l’anémomètre. Sur l’étap, il n’y en avait pas (du coup, c’est forcément moins cher); sur le Dehler, défaut de fonctionnement de l’aérien. L’aérien seul, hors pose (et en espérant que le problème ne vienne que de là...), 450 euros...
Je pourrais développer et allonger la liste parce que tout est à l’avenant.
En contrepartie, la navigation n’a plus rien de commun, les distances se raccourcissent et la sensation de « mauvais temps » se déplace.
Je ne regrette pas un seul instant l’achat de mon bateau, mais si l’achat d’un petit bateau est peu raisonnable, l’achat d’un gros est complètement déraisonnable.


19 sept. 2020
0

Ca dépend de plein de facteurs, de la géographie pour le stationnement et surtout de ton programme pour m'entretien.

Si c'est du côtier à la journée, tu peux être relax sur la sécu, renouvellement de consommables et entretien et espacer un peu.
Si tu vas au large et que tu ne choisis pas toujours ton temps, alors il faut être plus pointilleux, ça coûte plus cher.

En course au large, un 35 pieds est le double d'un 30 et un 45 le double d'un 40, il y a un remplacement de consommables beaucoup plus fréquent qu'en croisière, mais tu te rends compe que presque tout est consommable et souvent plus gros ou plus cher (voiles, courant, dormant, accastillage, éléments de sécurité, etc...)


20 sept. 2020
0

Je te partage une estimation faite l'été dernier (détails : www.info.boaton.fr[...]tretien ) :
Estimation du coût annuel d'un voilier de 35 pieds avec une place au port :

Place de port à l'année : 3000€

Carène : 400€

Entretien in board et hors-bord : 250€

Révision radeau : 150€

Budget annuel moyen : 3800€

L'assurance n'étant pas obligatoire nous n'avons pas pris en compte son coût dans cette estimation. Néanmoins il est fortement conseillé de souscrire à une assurance. Si vous décidez d'assurer votre voilier de 35 pieds, prévoyez de rajouter environ 950€ de budget assurance annuel.


Lorem Ipsum:Les mêmes 250 €/an pour un HB comme un in-board, ça ne parait pas beaucoup. C'est pour quelqu'un qui fait tout tout seul et qui navigue peu sans aucune panne ( = 1 turbine, 1 filtre, 1 bidon d'huile et un peu de gazole ou d'essence), on dirait.

Rien pour les voiles ? Rien pour les batteries ?

Au fait c'est une estimation, pas des comptes lissés sur un certain nombre d'années ?·le 20 sept. 12:36


Cédric 1983:non mais on est loin de ça dans la vrai vie! Combien pour la mise à terre d'un 12m? Ensuite pour l'AF, deux couches de micron 350 c'est au bas mot 400€ sans parler des fournitures, anodes, velox éventuellement... l'entretien d'un moteur, 250 lissé dans le temps??? on est bien loin de ca, si il se passe rien, c'est le strict minimum, mais tu peux compter un peu plus voir doubler si tu lisses ce qui arrive dans la vie d'un moteur, un coude, des joints pour un nettoyage d'échangeur avec 10l d'antigel (tous les 2 ans), un réglage culbu, une pompe à eau à refaire (1000h en moyenne) etc etc Ensuite les drisse, les voiles, l'accastillage, l'electronique, les gilet et extincteurs à revisé, la révision des 9 ans du radeau ou il faut faire la bouteille en plus, la pyrotechnie tous les 3 ans, les flash light ... Décidement, je crois que tu peux multiplier tout par deux (sauf la place de port, meme si 3000 est également la moitié de ce que l'on observe dans la majorité des ports)·le 21 sept. 15:28
Domde:Beaucoup de plaisanciers appellent coût d’un voilier le prix de la place de port la vidange moteur et basta en quatre ils possèdent une épave en devenir ·le 21 sept. 17:05
monoa:Dépenses "courantes" pour mon 13 m : - Sortie de l'eau annuelle avec antifouling (2 couches d'érodable) + remplacement des 2 anodes d'arbre, de celle d'hélice (Maxprop) et des 2 du propulseur. Tout effectué par moi même pour 650 € (manutention comprise) - Remplacement rouet de la pompe à eau 50 € - Vidange moteur 30 € - Cette année, remplacement de différents coudes sur le moteur et du calorstat pour 75 € - L'hiver prochain, courroie de distribution (environ 110 €) - Révision des 9 ans de la survie le mois prochain (600 €)

Je précise qu'il s'agit des dépenses "courantes" car je n'ai rien changé côté voiles et accastillage, en dehors du démontage des 6 winchs pour nettoyage et graissage (environ 15 € de graisse). Côté port, je paye 3800 € (place louée à un professionnel, ce qui explique le tarif supérieur au tarif officiel qui est de 3465 €)·le 22 sept. 00:13


monoa:Si je fais le total, même avec la révision des 9 ans de la survie, j'arrive à peine à 5500 € pour un 13 m, bien loin de tous ceux qui dépensent 10 000 € pour un 38 pied ! Vous devez être dans un port très cher ou alors vous faites faire tout l'entretien sans jamais mettre les mains dans le cambouis.·le 22 sept. 00:21
Arno33:ou alors tu oublies qu'un voilier a ... des voiles... mais aussi un moteur et foultitude d'accastillage. Tu peux naviguer avec un voilier qui a des sacs a vent ou alors des voiles, dans ce cas, en gros, tu compte minimum, le prix des voiles /10 soit 500/800€ annuel, moteur, 20 000€ /25ans en plus de son entretient, gréement courant et dormant, même opération, capote, appareils elec, electronique etc... et là, tu as le coût réel d'un bateau et non un chiffre absurde. évidemment qu'une année ou l'on a peu de frais et aucuns investissements, ça ne coûte pas chère! en revanche, quand on entretient son bateau et que l'on annualise les dépenses courantes ou non, ce n'est plus pareil!
Et les voiles, le gréement etc... c'est du courant à mon sens car on sait très bien quelle est la durée de vie en gros et selon son utilisation.

Sinon, c'est aussi couillon que de ne compter que sa vidange dans les frais d'entretient d'une voiture!·le 22 sept. 09:28


monoa:Je possède des bateaux depuis plus de 25 ans et je pense que j'ai, de ce fait, un certain recul au niveau du coût de l'entretien. Je n'ai jamais atteint des sommes pareil même en moyennant tous les entretiens et pourtant, j'ai même possédé un bateau avec une coque en acajou. Je précise que mes bateaux faisaient entre 12,5 m et 13 m et que je fais tout l'entretien moi même. Evidemment, si vous n'êtes pas du tout bricoleur ou que vous n'aimez pas vous salir les mains, l'entretien d'un bateau peut atteindre des sommes plus importantes.·le 22 sept. 10:35
20 sept. 2020
0

@Bertrand40 mise à part la petite pub au passage, je ne comprend pas le chiffrage. Si 3800€ annuel, c'est le port, plus le carénage (largement sous estimé) + L'entretien moteur + révision du radeau. Il en manque un bras. Si il faut compter 3800 + 3800, on est plus proche de la réalité mais il manque des détails.


Bertrand40:C'est une estimation de budget sur une année lissé dans le temps en prenant en compte que le carénage et l'entretien annuel sont faits chaque année par le propriétaire. Les pannes spécifiques, des aménagements ou encore l'appel à des pros dans une zone chère ou à un pic de demandes n'est pas pris en compte·le 20 sept. 12:47
Lorem Ipsum:Alors écris-le sur le site, pour éviter que ce soit pris pour argent (!) comptant.·le 20 sept. 12:52
Bertrand40:ca me paraissait clair mais je vais préciser ! Et je suis preneur de vos retours d'expérience notamment en termes de coûts selon les différentes régions de France. Si vous avez une liste de budget moyen sur 1 an, partagez !·le 20 sept. 12:55
sterwen:@Bertrand40 oui ce n'est pas un budget moyen c'est le cout minimum. ·le 20 sept. 17:06
20 sept. 2020
0

@sterwen et @lorem ipsum, la précision est faite dans l'article. J'ai aussi rajouté un paragraphe pour appeler aux retours d'expérience pour qu'on puisse avoir un éventail plus grand de ce qui se pratique et pourquoi pas faire des moyennes sur chaque région de France


20 sept. 2020
0

Je pense qu'il faut d'abord savoir dans quels états seraient les bateaux concernés. Un 32 en mauvais état coûtera finalement assez cher par rapport à un 42 en bon état. De plus il faut savoir quel sera le programme de navigation. Si c'est un bateau pour naviguer dans les ports, ça ne coutera pas cher. Si c'est un bateau pour naviguer sur la mer alors l'entretien et les réparations sur un 42 seront nettement plus cher que sur un 32, à état initial équivalent.


21 sept. 2020
0

J'ai repris mon tableur et mes dépenses et pour un bateau de 12m, j'arrive en gros à 10K€/an. Ceci en comptant les dépenses faite systématiquement chaque année et celle qui varient et que j'ai annualisé.

Si certains sont intéressés, je veux bien partager le tableau.


Dr Feelgood:Oui, 10k pour un 12 m paraît sensé. On est autour de 6k pour un petit 32 pieds armé pour le large en annualisant le remplacement périodique de matos.·le 21 sept. 16:14
Alexgruissan:Je confirme ces chiffres. Je suis entre 5k et 6k par an pour un 34 pieds. ·le 21 sept. 16:21
Domde:J’ai le même budget en faisant beaucoup moi même 8 k€ pour un 37 pieds Osmose moteur voiles peintures sellerie électronique inclus ·le 21 sept. 17:15
Tissande:Je confirme ces évaluations... Avec un hood 38 je suis en dessous des 8 ke annuels en grand voyage... La main d'oeuvre ainsi que beaucoup de fournitures sont beaucoup moins chère sous les tropiques.·le 21 sept. 18:47
21 sept. 2020
2

Tout dépend d'où on part et où "on va".
Si tu pars d'un bateau neuf ou d'un bateau de 50 ans nécessitant un refit profond ou encore d'une "bonne occase" dont deux ou trois équipements sont à remplacer chaque année.
Ensuite cela dépend surtout du niveau d'exigences : il y a un monde entre un voilier pourave qui fait des ronds dans l'eau plus ou moins loin avec des voiles en forme de draps de lit et dont le principal entretien est quelques seaux d'eau mer par an et un course croisière scandinave mené et entretenu par un obsessionnel fortuné.
La fourchette réaliste entre ces extrêmes doit être de l'ordre de 5 à 20 k€/an.

Et encore, il n'y a pas vraiment de limite supérieure.

Un regretté voisin de ponton avait un HR 352 de plus de 30 ans d'âge. Il n'avait pas trop de soucis financiers.

Vu son âge, il préférait faire tout faire par des pros (même les pleins) et le bateau passait 8 mois 12 en hangar chauffé (donc, dématage, rematage chaque année). En conséquence, le bateau était vraiment impeccable pour son âge.

Il me disait que, tout compris, ça lui revenait entre 15 et 17 k€/an pour un 10,50 m. Et il faisait moins de 150 miles/an quand son fils venait à bord. Tout le plaisir de ses vieux jours était de dîner à force homards et fruits de mer (négociés avec le maréeur du coin !) dans son cockpit avec sa femme en discutant le coup avec tout qui passait par là.


21 sept. 2020
0

Ca depend à mon avis bien sur de l'usage, du niveau d'exigence en entretien etc, des choix ou possibilités de gestion (place de port chere ou pas, autonomie pour le bricolage etc) , mais je pense que de ces parametres dependent aussi de la taille (un 10 metres geré par un "non bricoleur" qui paye facilement un chantier verra ses factures s'allonger plus vite qu'un bricoleur baroudeur sur un 14 metres qui fait tout lui meme).
Mais il me semble que la taille limite où les frais peuvent plus facilement devenir exponentiels/non maitrisés commencent au delà des 9-10 metres


22 sept. 2020
0

une drisse 8mm longueur 25m pour un voilier de 8m
une drisse en 10mm longueur 32m pour un voilier de10m

et tout est à l'avenant :-)


brufan:C'est exactement mon constat après être passé de 9,2 m à 10,5 m. En plus étant passé à un gréement 9/10e high aspect, le mat est passé de 11,5 à 15,5 m.·le 22 sept. 11:24
22 sept. 2020
-1

@cowboy : magnifique exemple : il faut savoir quoi et où acheter, rapport quasiment de 1 à 5...


brufan:Ce n'est pas du tout le même produit !·le 22 sept. 11:57
missingdata:Je sais...et en plus le surcoût en % est même supérieur en passant de 8 à 10 mm avec mon exemple, mais quand on voit 250 euro la drisse on fait "ouh la la" mais quand on voit 50 euro on fait "bof". En plus une drisse en dyneema franchement cela ne sert à rien, un bon préétiré fait largement l'affaire dans 99% des cas. ·le 22 sept. 14:55
Pexcha:C’est intéressant de voir que pour un même usage, certains vont acheter 2 à 3 fois plus cher que les autres. Même en dyneema 10mm on trouve du 3,50€ le mètre. Ça explique sans doute les débats sans fin entre ceux qui dépensent 10.000€ par an et ceux qui en dépensent 5.000.·le 22 sept. 15:02
Cédric 1983:missingdata... non ca ne sert pas à rien. Cela TE sert à rien si TU n'es pas capable d'exploiter. mais je peux te garantir qu'un code D sur emmag sans dyneema, c'est juste une blague. de même si tu navigues avec 20 nds de vent, le polyester va rendre et tu vas étarquer toute les 3 minutes. Dernier point, du dyneema de 10 à 3,5€ cela alimente le fait que cela ne sert à rien car à peine mieux que du polyester... du vrai dyneema change a vie, mais on est plus près de 6€ le mètre. (l'albatros de lancelin est pour moi le premier dyneema grand public "acceptable").·le 22 sept. 16:04
brufan:@Missingdata : sans être aussi "direct" que notre ami Cédric, il y a une question de cohérence dans l'usage. Si c'est pour se balader à la voile en se foutant de faire 4 ou 5 noeuds, il n'y a aucun problème à avoir une carène nettoyée tous les 3 ans, des voiles cross cut de 20 ans d'âge et des bouts en polyester. Si ton plaisir est par contre de rechercher à optimiser la glisse et la vitesse du bateau (quel qu'il soit), ton ces "trucs inutiles" deviennent importants.
Et oui, 250 EUR la drisse, c'est une drisse en Dyneema de qualité (pas juste celle avec trois fibres de SK38 ou 75 dans un grand mélange de polyester ; juste assez pour pouvoir afficher le logo sur l'étiquette)... et oui, ça dure 10 à 12 ans. Mon bateau a été livré avec des drisses en préétiré. Je les ai remplacées juste après la sortie avec le concessionnaire lors de la livraison. Impossible de garder un guindant droit plus de 5 minutes sans devoir reprendre au winch.·le 22 sept. 17:00
missingdata:Les grands navigateurs, au moins vous me faites rire...vous me faites penser aux cyclistes qui pensent que si tu n'as pas un vélo à 6.8 kg et 10 000 euros c'est que tu n'es pas capable de l'exploiter...quelle blague ! J'ai régaté pendant des années sur sun fizz dans les années 80 le dyneema n'existait pas, on avait que du polyester et on a jamais eu de problème, on reprenait de temps en temps drisses, écoutes, halebas, cunnigham, etc. mais en régate c'est ce qu'on fait non ? cela ne nous a pas empêché de gagner Novembre à Hyères et la SNIM, pouvez-vous en dire autant avec vos drisses en dyneema plaquée or ?·le 22 sept. 17:30
ptiplouf:Ceux contre qui tu courrais à l'époque avait aussi du polyester. Si tout le monde a un vélo qui fait 20 kg, il n'y a pas de soucis, les plus gros mollets gagnent. Mais si un gars se pointe avec un vélo qui fait 7kg... Ca devient un peu plus compliqué pour les autres. Je découvre le dyneema (plaqué bronze). Dans le clapot, j'ai l'impression que ca change la vie.·le 22 sept. 17:41
22 sept. 2020
1

mais j'ai collé un exemple au pif ...

Dans ton exemple on a bien une augmentation de 70%, qu'on navigue en mode néo-hippie ou en mode rolex cup.

Savoir si vous voulez de la drisse à trois sous ou un truc hors de prix, c'est un autre débat.


missingdata:Oui tu as raison, je l'ai dit dans mon commentaire ;-)·le 22 sept. 17:41
22 sept. 202022 sept. 2020
2

J'ai pas tout lu, je vais donc peut-être répéter ce qui a déjà été dit, mais il n'y a pas que le coût qui augmente beaucoup entre un 9 mètres et un 12 mètres. Il y a aussi la facilité d'entretien: juste un simple exemple pour ceux qui ont l'habitude de caréner en apnée; une formalité pour un 8/9 mètres, une véritable épreuve pour un 10/12 mètres. Kifkif le jour ou il faut gratter une carène pour ôter l'antifouling...je n'ose même pas y penser, et c'est pareil pour pleins d'autres opérations de maintenance.


Cédric 1983:gratter une coque est une abération. Un carénage annuel avec un produit de qualité, un hydrogommage tous les 10 ans et roule! cela s'appelle de l'entretien normal

Faire un brossage sous l'eau, ou racler un peu d'AF à la main, ce doit être de l'exceptionnel, ou bien on est en présence d'une maintenance à l'économie!·le 22 sept. 16:08


BWV 988:Je ne gratte pas ma coque, je la caresse... on gratte lorsqu'il qu'il y a des coquillages (quelle horreur!) mais la moindre trace verte sur ma carène m'indispose, j'interviens donc dès qu'elle apparait, c'est à dire environ 6 mois après l'application de l'antifouling, c'est la condition pour avoir une carène digne d'une peau de bébé. Mais bon, à chacun ses maniaqueries...·le 22 sept. 16:19
brufan:C'est vrai que poncer un 32, 35 ou un 40 pieds ce n'est pas du tout pareil. D'autant que plus c'est grand, plus c'est haut sur le sol.·le 22 sept. 17:02
22 sept. 2020
2

Je pense qu'un des décalages entre les auteurs de cette discussion, c'est que peu d'interlocuteurs ne parlent de la même chose. Un voilier utilisé en vacances quelques semaines par an coute relativement cher, car on veut du rapide, du beau, du facile. On navigue avec d'autres bateaux et on veut régater un peu, faire un près serré... On va dans les ports et donc, on peut être embouti, on se fend d'une assurance chère.
En croisière lointaine, on trouve les bons plans, on refait faire les coussins au Fidji, le pont en teck en Malaisie et on trouve sa chaîne au Mexique. les voiles sont utilisées principalement au portant et les bateaux sont peu souqués.
L'entretien est permanent et les vérifications quotidiennes.
Quand je reprends tout pour mon bateau de 48', j'arrive à une moyenne de 6k€/an, peut-être 1k€ de plus qu'un bateau de 35' en voyage.
Par contre, suis bien d'accord, en France, port, assurance plein pot, voiles changées tous les 5 ans et drisses en Dyneema, mon 48' couterait surement bien plus du double d'un 35'


22 sept. 2020
0

Bah non ED, la question est claire et pas mal de réponsesle sont aussi. Donc on ne parlera pas facture finale , mais ratio.

T'as fait le tour du monde en 10 lignes mais c'est à usage équivalent que l'on compare.

Tu refais le teck du pont en Malaisie, OK. Si il faut 50% de teck en plus d'un bateau à un autre, la facture sera 50% plus chère, Malaisie ou pas. J'ai vécu à KL, je peux te garantir qu'il comptent comme nous :-)


ED850:Ce que je veux dire, c'est qu'à même usage, le ratio cout/taille est très différent selon la manière dont tu utilises ton bateau. France, port, assurances, vacances : delta très grand. Voyage, vie à bord, mouillages : delta dérisoire. ·le 22 sept. 17:20
jdmuys:Ratio et delta ce n’est pas la même chose. Je soupçonne que le delta varie beaucoup avec l’usage, mais le ratio très très peu. ·le 22 sept. 17:49
22 sept. 2020
0

@ED850 Je suis entièrement d'accord avec toi, surtout que globalement port + assurance tout risques font presque 50% du budget.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Et il y en a encore pour un moment...

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (1)

Et il y en a encore pour un moment...

février 2020