Coût Caroff 37 ou equivalent

Salut

De retour de ma petite transat avec mon petit bateau , il me prends des envies très sérieuses de repartir (pas demain... :litjournal:)

Et aussi de trouver un bateau plus grand , car 27 pieds pour un TDM a 3 ça fera vraiment trop juste... :non:

Je suis tombé sur le chatam 37 et ça a été le coup de foudre tout de suite :whaou:

Bon clairement j'aimerai en construire un (pour la qualifiquation je suis métallier de formation et soudeur pro) en alu de préférence ou acier si la différence sur le bateau fini en vaut la peine.

Pour ceux qui l'ont fait combien ça vous a couté bateau fini? (chatam ou équivalent)

merci

L'équipage
10 mar. 2013
10 mar. 2013
0

le prix de la coque représente environ 25% du bato fini donc sur un budjet de 100000€ c'est 25000 même en économisant 15000€ ce qui n'est pas évident l'économie sur le côut terminé n'est pas significative en comparaison du travail éxecuté .actuellement il y a sur le marché des voiliers de cette taille pour la moitié en éxellent état et prêts à partir .
alain

10 mar. 2013
0

Si c'est pour le plaisir de construire... et qu'on est prêt à ce que ce "plaisir" dure (très) (trop?) longtemps, il peut être pertinent de fabriquer le bateau soi-même; mais il est illusoire de penser construire individuellement pour économiser sur le produit fini. Le marché de l'occasion est tellement saturé que les acheteurs sont rois. Donc, si le but est de naviguer dans un délai raisonnable, il reviendra très probablement moins cher (en terme d'argent, de vie personnelle etc ) de se tourner vers l'occasion...

10 mar. 2013
0

d'accord avec koechel pour de l'occase, mais avec une nette préférence pour de l'acier et pas l'alu, si c'est pour se promener un peu loin...

10 mar. 2013
0

merci pour vos réponses , néanmoins je préférais n'avoir que des avis de gens qui ont construit et leur témoignage.

J'ai bien compris qu'un bateau ça prends du temps à construire , et disons qu'un bateau que tu fais de tes propres mains , tu as un peu plus confiance , après appeler ça du plaisir...(je ne pars pas avant 4 a 5 ans )

bref pour l'instant aucune décision de construire n'est prise , le "projet" est juste en étude...

10 mar. 2013
0

J'ai (modestement) construit à partir d'une coque nue Caroff, en son temps (1977-1980); assez pour prétendre savoir un tout petit peu de quoi je parle: Le boulot restant fut énoooorme; je ne regrette pas, j'étais jeune et plein d'allant. Je suis nettement moins jeune maintenant, toujours de l'allant mais je ne le referais pas...

10 mar. 2013
0

Merci koechel , c'est tout a fait le genre de témoignage que je recherche (avec le coût bien sur!)

10 mar. 2013
0

j'ai participé à la construction de quelques coques d' "albion", la fabrication de la coque nue n'est pas le plus important! un bateau de fabrication chantier pro en occasion me semble bien plus raisonnable que de se lancer dans une fabrication complète... mais enfin, chacun fait comme il l'entend. Il ne faut pas oublier que le temps passant, on peut se lasser et faire échouer la départ.

10 mar. 2013
0

Ce que je tire de mon expérience.

Maitriser totalement un logiciel de dessin type autoCAD.
Acheter des plans de bateaux alu performants , pour une revente éventuelle sans perdre trop d'argent.
Tout préparer chez toi, dessiner chaque pièce et surtout les aménagements intérieur (c'est le plus long).
Lancer le chantier une fois que tout est dessiner et réfléchit voir budgétisé.
Trouver un espace pour construire le plus près possible de ton domicile pour travailler un peu tout les jours.

Pour cette taille compter de 50 à 100 milles euros.

Un plan Caroff en acier étant en bas de l'échelle de prix. Mais difficilement revendable plus tard.

Jean mar'

10 mar. 2013
0

il faut savoir si le but est de faire un bateau pour le revendre ou pour naviguer. Maintenant, 50000 euros pour une dizaine de mètres en alu..... l'espoir fait vivre! :pouce:

10 mar. 2013
0

l'intérêt de construire est de construire un bateau sur mesure, que l'on ne trouve pas en occasion ou à prix prohibitif.... un plan caroff, autant rechercher de l'occasion. mais si c'est bateau moderne, rapide, solide, simple, cela peut se concevoir.

10 mar. 2013
1

dans le cas présent il est question d'un "chatam 37" donc ce n'est pas la peine de s'écarter du sujet, çà ne sert à rien. Or, il est certainement plus valable d'en chercher d'occasion à un bon prix, fabriqué par un chantier connu, et de refaire,n éventuellement, certains aménagements. Et pour aller loin, il vaut mieux avoir de l'acier que de l'alu... et moi j'aime bien les Caroff! :alavotre:

11 mar. 2013
0

Une idée de la décomposition du prix d'un bateau:

www.archambault-boats.eu[...]012.pdf

C'est sur, ce n'est pas un Chatam.Mais les matériaux pour construire le coque représente moins de 1/4 du cout total des matériaux.

Et une coque polyester sortie du moule a un aspect extérieur fini. Un pont en injection est fini des 2 cotés: pas de vaigrage, apprêt, protection anti rouille, peinture etc etc etc.

Pour le chatam, renseignez vous simplement sur le cout du lest (le plomb de récupération n'existe plus. il se vend maintenant). et le cout de la mature en neuf (car avant de trouver un mat d'occasion de la bonne taille, bonne section, en bon état...)

11 mar. 2013
0

J'ai un DI 38' Caroff acier. Compte tenu des contraintes de réalisation, d'entretien de l'acier et de son prix de revente éventuelle effondré et du surpoids que l'on traine avec des conséquences sur l'équipement, , je m'orienterais sans hésiter actuellement pour un métal vers l'alu. A l'époque c'était encore trop cher. Pour un soudeur pro, l'alu est tout bénef à tous les points de vue. Dans tous les cas acier ou alu il faut faire face impérativement aux contraintes nombreuses liées à l'utilisation du métal pour une coque, énumérées dans la Bible HS LN Caroff de construction et d'aménagement de ce type de coque.
Si vous le pouvez, à ce stade voyez mème un peu plus grand. La coque n'est qu'une petite partie du bateau. L'isolation obligatoire représente une deuième coque, etc..
Il n'y a pas d'heure de travail gratuite. Etablissez d'abord un VRAI budget (temps et argent). Ne rèvez surtout pas.

11 mar. 2013
0

j'ai eu un Stervenn dont j'étais très content. Je ne vois vraiment pas l'intérêt de l'alu par rapport à l'acier. Il est faut de dire que l'acier demande beaucoup d'entretien! il suffit qu'il soit très bien traité au départ, en particulier à l'intérieur, et à l'extérieur. Un vrai sablage et une vraie peinture au zinc, et çà dure des dizaines d'années. L'acier est solide (plus que l'alu), il est réparable partout, pas comme l'alu et beaucoup moins cher.

11 mar. 2013
0

L'acier a des qualités incontestables (sinon je n'aurais pas acheté le bateau que j'ai) et l'on peut faire du rase cailloux , mais vous avez de la chance. Malgré la préparation top initiale avec shoopage, le renouvellement régulier et rapproché des peintures de coque, un resablage a dû ète effectué au bout de 12ans (Caroff compte un sablage tous les 10ans). Pour le pont heureusement en inox peinture tous les ans. Sans parler de toutes les anodes couteuses à changer règulièrement..
L'intérieur reste correct. En découpe et manutention l'alu est très facile à travailler, la condition sine qua non étant les soudures de qualité pro. En déplacement on gagne facilement 1à 3T sur l'acier. Le sablage est très réduit, sans comparaison avec l'acier et le budget peinture limité.
Il faut naturellement ètre encore plus vigilant que l'acier pour la protection électrolytique de la coque. Les bateaux alu gardent aussi un fort prix de revente, à l'inverse de la décote parfois injuste des aciers. Pour un chantier l'écart de final de prix alu acier est actuellement faible, depuis que l'alu a baissé.

11 mar. 2013
0

chacun voit midi à sa porte. Avec mon expérience, à prix égal c'est acier à 100% :alavotre:

11 mar. 2013
0

Nous avons acheté une coque vide en acier + son ancien grément. A l'origine, c'était une construction amateur sur plan Bruce Roberts. Celui qui nous l'a vendu avait commencé sa rénovation mais a dû s'arrêter faute de temps et d'espace. La coque avait été sablée et choupée et il y avait déjà une ou plusieurs couches d'anti-rouille. Nous avons continué le traitement (intérieur et extérieur) puis nous nous sommes attaqués à l'isolation et aux aménagements. ça fait 10 ans que nous y travaillons pendant tous nos temps libres et il est presque prêt. Si nous avions acheté un bateau tout prêt, ça nous aurait coûté moins cher et nous naviguerions depuis 10 ans! Nous ne récupérerons jamais le prix des équipements et des matériaux mis à bord. On ne parle même pas des heures de travail. Nous en sommes tout à fait conscients, mais nous aurons un bateau de voyage à notre main et à notre goût, dont nous connaissons les moindres détails. C'est une question de choix au départ.

11 mar. 2013
0

" presque " une erreur de départ

mais tu sais même si tu achètes tout fait , rapidement tu vas connaitre ton bateau a fond

11 mar. 2013
0

Bonjour,
pour info, ci-dessous la solution vers laquelle je me dirige... (je suis charpentier de marine et ai mis en sommeil la construction de mon 35' "one off" bois pour repartir sur ce 35' acier coque nue) Leur philosophie est "la simplification dans tous les domaines et l'autonomie maximale" a un cout defiant toute concurence... C'est genial.

www.voyagingyachts.com[...]/

je crois qu'il n'y a pas moins cher en self-built sur le marche et si je n'etais pas si nul en soudure je choisirai le kit pre-decoupe... La solution coque-nue pro me semble gagner en tranquilite d'esprit et temps. Bonne chance dans ton projet. (Comme toi je n'ai pas confiance dans l'occase, surtout en acier ou alu...)

11 mar. 2013
0

Les chantiers Dujardin qui fabriquent les Caroff fournissent une documentation très détaillée sur les coûts à différents stades de finition de la metallerie des différents modèles. Cela donne une idée générale, vu côté pro.

11 mar. 2013
1

Addition a mon post ci-dessus.... la solution greement aurique a beaucoup d'avantages... en plus du centre de gravite bas et la possibilite de plus travailler sa GV, c'est vraiment facile de fabriquer/reparer soi meme ses voiles et tous ses espars...

12 mar. 2013
0

Oui ce bateau à l'air d'avoir de bonnes qualités ...
Plus je le regarde , plus je me dis pourquoi pas!
On voit qu'il a été pensé pour le voyage , avec son petit régulateur d'allure , sa couchette de quart, l'isolation, et même le chauffage!

Vraiment il va falloir aussi de ce coté la! même si on est loin de mon idée de départ (DI)
Mais j'ai cru comprendre en lisant que le tirant d'eau n'étant pas important, il pouvait facilement se mettre sur béquilles et même passer dans des canaux
(désolé mon anglais et encore loin d’être parfait)

12 mar. 2013
0

je t'ai envoyé un message en mp à ce propos.

12 mar. 2013
0

Salut, effectivement il est tres seduisant et bourre de bonnes idees.
Pas pretentieux, "m'as tu vu?", hyper solide et surtout concu avec une philosophie de simplicite et d'economie au tout depart. Ils en ont vendu 6 au dernier salon. Echouable, petit mat solide, safran exterieur et protege, petit tirant d'eau mais stabilite de route, moteur hybride, tu recharges tes baterries en navigant, pont degage, pas de winchs, trinquette de travail bomee a un ris que tu peux prendre assis dans la baignoire si tu es dans la piaule, dans les petits airs tu envoies une voile de pic et un flying gib (cinq voiles que tu peux fabriquer/repare toi-meme), interieur modulable, etc... Perso, je suis en train de concevoir une timonerie de quart interieure (sans barre) style casquette de chalutier profil bas au dessus de la descente ou seules les epaules et la tete sont au dessus du pont pour eviter le fardage excessif (un peu comme le Nordkapper 40 en plus bas). Le chantier est super focuse sur le voyage avec un minimum d'empruntes sur l'environnement, sur la confiance dans le bateau et sa fonctionabilite plus que la mode caravane/empilage de couchettes.

www.voyagingyachts.com[...]gallery

12 mar. 2013
0

Repondu...

11 mar. 2013
0

les Boulals en ont construit un de A a Z : 6 ans de boulot et vie en caravane sur le chantier du coté de Dijon !
voir en recherche !
:alavotre:

12 mar. 2013
0

les boulals , plus de nouvelle ?? rencontré a st maxime

12 mar. 2013
0

Avec les connaisances techniques que tu possédes j'opterai pour un acier d'occas.bien équipé.
Le désosser et le remonter à ta convenance. Tu auras déjà tout le matériel électronique ,mat , haubans voiles etc...
représentant pas mal de billets de 1000€.

15 août 2013
0

Bonjour,
J'ai peu être une bonne affaire pour toi.
J'ai une coque acier caroff "île disko" et je veux m'en dessaisir.
Mon projet est au point mort et je voudrais en faire bénéficier quelqu'un qui a encore des rêves.
C'est un 12 métre quillard, tirant d'eau 1m60.
n'hésite pas à me contacter le soir 0250161198
bon courage.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (192)

Encore la pluie...

mars 2021