Coût annuel minimum estimé pour un voilier de +/-

Le plaisir de naviguer est évidemment inestimable...
Avant l'achat d'un voilier, il vaut quand même mieux de savoir à peu près à quoi l'on s'engage !
Parfois, la location s'avère être un meilleur choix, sauf si on peut en profiter un maximum. (ce qui est mon cas depuis le préretraite !)

A chacun de voir !

L'équipage
11 avr. 2005
11 avr. 2005
-1

pas vu
le tableau?

11 avr. 2005
0

J'essaye ...
de mettre le tableau en ligne...

11 avr. 2005
0

C'est ok
J'ai fait le nécessaire.

T.

11 avr. 2005
0

et encore, pour ce prix
- ton bateau n'est pas assuré

  • tu n'as pas provisionné l'entretien , la réparation et le changement de la voilure, du gréement et du moteur ( c'est des dépenses à venir)

  • tu n'as pas d'annexe

  • tu ne paie pas de taxe de francisation

et Jean Oublie certainement
:-D

amicalement

11 avr. 2005
0

Je corrige...
Ok,
J'avais corrigé le tableau EXCEL en ajoutant l'assurance (408 € par an), mais ce tableau corrigé n'a pas remplacé "l'ancien"(?)
L'annexe est comprise dans le prix d'achat (+/- 2200 €)
Pas de francisation en belgique, mais une taxe de "mise en circulation" à l'achat (2.500 €)

11 avr. 2005
0

Quand on aime,
on ne compte pas :mdr: :mdr: :mdr:

11 avr. 2005
0

et bien
avoir 4% en interet bancaires places....je me demande ben ..et meme en assurance vie c'est impossible..
perte valeur annuelle : ok pour des bateaux neufs ..es autres ( +15ans ont des prix superieurs au prix achat de l'epoque..)

le reste ok

11 avr. 2005
0

content de votre Bavaria 32 , hormis le cout?
content de votre Bavaria 32 ?
j'attend avec impatience la livraison du même modele, dans 3 semaines...

je n'en peux plus!
je vais craquer !!!!!!!!!!!!!!!

J Marie

11 avr. 2005
0

Très content !
J'entame ma 3ème saison avec mon Bavaria 32.
J'en suis très content.
Il marche bien à toutes les allures, il est très confortable et il dégage une agréable impression de sécurité.
Quelques habitudes à prendre (passage derrière la barre, position des winchs arrières)
Je vous souhaite autant de plaisirs que moi.

11 avr. 2005
0

et si on n'a pas excel...
...on fait comment pour compter ?

Enfin perso j'ai pas besoin d'un tableur pour savoir combien me coute ma barque.

Elle a 20 ans, cotée 38 000 €, 4 500 € de frais l'année dernière, 5 000 l'année précédente et encore plus avant pour changement de voiles, d'annexe, de survie etc...

11 avr. 2005
0

excusez du peu...
...mais suis arrivé à ouvrir ce tableau !!!

C'est vraiment trop personnel pour mériter un article...

En achetant à crédit avec une option de rachat ça change tout.

Entre un mouillage sur corps mort en Bretagne et une place à Antibes...

Et en partant en septembre vers les Canaries en pensant faire un tour aux Antilles pendant l'hiver et un retour à la maison l'année d'après, les voiles ne vont pas tenir longtemps comme ça et il faudra penser à les changer assez tôt...

Encore une info à prendre avec des pincettes...

11 avr. 2005
0

Ok pour les pincettes...
En effet, une situation n'est pas l'autre !
Il s'agit d'un exemple de dépenses que je pense être MINIMUM en cas d'achat neuf (que je ne regrette pas)
Si d'autres solutions permettent de naviguer (comme propriétaire) toute l'année "moins cher", merci pour ceux qui pourront bénéficier de votre expérience.
L'achat d'occasion est peut-être une meilleure piste.

Quant à EXCEL, c'est le moyen le plus clair et le plus facile que j'ai trouvé...pour expédier par le net.

11 avr. 2005
0

En parlant d antibes
perso, j en suis a peu pres à 2500 euros en comptant tout ( port, antifooling, vernis, essence, travaux divers )

le bateau prend une place de 8X3, le tout dans le sud

Si ca peut donne une idee a d autres ( rapport cout par rapport a la taille )

11 avr. 2005
0

Dans la vie

il faut savoir compter...
et pas que sur les autres... :jelaferme:

pfffzzzz

11 avr. 2005
0

EXCUSEZ MOI DU PEU ....
Mais lire,certaines contributions,nécessite,il est vrai,d'investir dans une paire de pincettes.
Heureusement,l'amortissement sera de courte durée
(calcul rapide pour ceux qui savent se servir d'excell...)quand le conseiller en maniement de ces dites pincettes nous inondera de ses fils ô
combien plus interessants que celui-ci...qui a,cependant,le grand mérite de faire approcher certains de la vérité souvent refusée...quand il est question du coût réel de notre CHER bateau...
Merci à toi "Le Belge"!

12 avr. 2005
0

Coût de la passion ?
Mes activités m' amènent à compter du matin au soir... pour les autres,
De l' achat du bateau à son entretien, je n' ai jamais su tenir mon budget il s' agit bien là d' une maîtresse exigeante,
compter c' est devenir raisonnable, tout dépend de l' utilisation et du plaisir que nos bateaux nous apportent.
la limite à ne pas dépasser est fixée par le budget familial avec l' assentiment de madame...
Plus sérieusement une étude financière aussi précise soit-elle me ferait chavirer.
Dans le mot plaisance il y a plaisir, cela résiste peu à la raison.
On ne vit qu' une fois...

12 avr. 2005
0

meme si tu arrives à un budget de 15.000 €
c'est nettement moins cher que 15 jours en réa avec les obsèques qui vontsouvent avec

et bien + agréable

amicalement

12 avr. 2005
0

alors là jp,
tu m'as fait éclater de rire. :mdr:

Et c'est tristement vrai. :goodbye:

12 avr. 2005
0

Ben alors... quoi qui n'y a ?

si le sujet est d'informer les néophites candidats à l'achat du bateau de leur rêve de la dépense qu'ils vont devoir envisager par la suite, y'en a pas beaucoup qui viennent ici pour informer !

Ce que je fais, moi !

Juste pour dire que les dépenses annuelles d'une unité de série et d'occasion sont entre 10 et 15 % de sa valeur.

Et ça c'est plutôt à la louche ! pas à la pincette !

Mais c'est vrai qu'on n'est pas obligé de dire à tout le monde combien nous coûte notre "danseuse"!

12 avr. 2005
0

Un coup dans l'eau ?
Bonsoir,

J’ai sans doute commis une erreur en introduisant cette discussion : la plupart des intervenants sur ce forum ont déjà un bateau et ils savent plus ou moins ce que cela leur coûte. Pour eux, ce n’est sans doute pas (ou plus) une question qu’ils se posent et c’est fort bien ainsi.
Et puis, il y a peut-être une certaine pudeur à parler de tout cela.C’est probablement un sujet très (trop) « personnel »

Je continue pourtant à croire que nombreux sont ceux qui n’imaginent pas bien que posséder un bateau entraîne des dépenses aussi importantes dans le budget d'un ménage.
Mais ceux qui cherchent à se renseigner avant de se lancer, sont effectivement peu ou pas présents dans la discussion.
Le « budget – exemple à discuter » que j’ai proposé ne pourra donc pas les aider à mettre un accent de raison sur leur rêve.

Et peut-être vaut-il finalement mieux de s’en tenir à ce que disait l’ami Falcor : « Quand on aime, on ne compte pas »…
Enfin, compte tenu du coût de la réa et des obsèques (merci à JP pour l’info), je compte naviguer encore un peu avant d’envisager cette dépense !

13 avr. 2005
0

"...ceux qui cherchent à se renseigner avant de se lancer, sont effectivement peu ou pas présents da
...ben oui, mais justement, n'y connaissant rien, je ne vois pas trop ce que je pourrais avoir a dire, a part que je suis tout ouïe... ;-)

13 avr. 200516 juin 2020
0

un chti proverbe
qui en dit long...

Qui achète ce qu'il ne peut,
vend aprés, ce qu'il ne veut. :reflechi:

pfffzzzz

13 avr. 2005
0

ami le Belge, c'est un sujet très interressant mais aussi très personnel car
1 € n'a certainement pas la meme valeur pour tout le monde et ce qui parait très cher à certains est une broutille pour d'autres

j'ai vu un reportage sur le WALLY qui consomme 3600 litres de gazole/h avec ses turbines à bord et le propriétaire en trouvait pas ça très important, ni excessif ce qui relativise bien des choses

donc le tableau que tu as fait et qui est juste n'est pas lu de la meme manière par tout le monde

pour info, les places de port sur la cote d'azur au prix que tu annonces se trouvent uniquement dans les catalogues d'il y a 30 ans et le grutage correspond juste au pourboire dans certains ports

amicalement

27 mai 2005
0

Y a pas d'erreur !
Bonjour

Je fais parti de ceux qui n'ont pas de bateau, je pense investir dans un voilier entre 7 et 8 m dans un avenir assez proche. Donc, je suis ces discussions avec beaucoup d'intérêt à tous les niveaux.
Si je sors de ma réserve c'est pour te remercier d'avoir eu cette idée de discussion, car je pense que nombreux sont les néophites comme moi, qui ne prennent pas en compte cet aspect des choses qui peut devenir un vrai gouffre financier si on n'y tient pas compte(entretien, stationnement...etc).
Encore merci à toi et à tous ceux qui possèdent leur bateaux qui participent à ces discussions, qu'ils continuent à nous faire profiter de leur expérience sur les sujets les plus divers concernant la possession d'un bateau, mais aussi à tout ce qui a trait à la navigation.
Bon vent à tous ! :-)

04 déc. 2006
0

Vivre vieux et naviguer!
Bravo je suis d'accord. J'ai jeté un oeil à ton tableau de calcul des dépenses annuelles et je voudrais savoir si c'est toujours bon ou si avec l'expérience tu as changé des choses. Je suis un futur retraité (1 à 3 ans) et j'ai un projet de naviguer le plus possible et j'aimerais partager ton (vos)expériences si tu le souhaites bien sûr. Merci d'avance. Je travaille actuellement à l'étranger (voir mes coordonnées)et je prépare activement mes budgets.

Comme quoi ce qui divise peut unir je te remercie pour ce tableau qui peut aider à la préparation. Pour moi qui n'ai pas un budget extensible cette approche permet de s'organiser au mieux. Après laissons jouer le plaisir!

17 juil. 201217 juil. 2012
0

Bonjour,
nous avons actuellement un arpège et on envisage de prendre plus grand, genre 41pied, genre Sun Legend et partir vers le grand sud (Afrique, Brésil...) et on voudrait avoir une idée du coût d’entretien. Alors si tu pouvais remettre ton tableau excel, je suis preneur.
Cordialement.

12 avr. 2005
0

QUOI QU ILS EN DISENT
Tableau très concret je trouve,sauf que pour l'interet il y a moyen de faire mieux il parait.
il y qes postes qui me semble parfaitement crédible .
Merci m fi.

13 avr. 2005
0

Merci Le Belge d'avoir lancé ce sujet...
...pour les néophites qui effectivement ne peuvent rien dire, donc ne se manifestent pas, certainement effrayés de l'ampleur des sommes :-)

Mais c'est comme ça, il faut le savoir quand même, en comptant 15 % de la valeur du bateau on a un petit matelas en cas de "coups durs".

J'ai vu des mecs vendre petit à petit : foc, moteur hors bord, etc... pour acheter à manger car une réparation du moteur avait bien affaibli leur budget !

13 avr. 2005
0

si l'on ne compte pas les frais financiers,
le cout que tu as estimé est de 4000 euros par an
( soit 5% du prix du bateau neuf).

Le cout moyen d'une semaine de location d'un bavaria 32 est d' environ 1400 euros par semaine, soit 4200 euros pour 3 semaines.

Donc à partir de 3 semaines d'utilisation par an, il est plus intéressant d'avoir un bateau à soi.

Avec les frais financiers, effectivement , c'est tout autre chose, il faut louer plus de 8 semaines pour arriver à l'équivalent.

Ton tableau est intéressant, et j'aurais aimé en trouver un similaire, quand j'hésitais entre louer ou acheter, car les vendeurs de bateaux neufs n'annoncent pas tous ces frais induits.

Par contre dans ce genre d'achat, nous ne sommes pas toujours objectifs et logiques.

Au bout d'un an de perplexité sur le choix d'acheter ou de louer, j'en suis arrivé à la décision suivante :
Je continue de louer jusqu'au moment où j'arrêterait de travailler, et profiterait intensément du bateau.

Donc fort de ma résolution, je réserve pour cet hiver un vol A/R pour la guadeloupe, je réserve la location d'un OVNI 345, pose des questions sur H&O pour avoir des conseils, puis je passe faire un tour, au Salon du bateau d'occasion à Cap d'Agde, et Paf, on achète contre toute logique un petit voilier qui a fait boum dans notre coeur.
Donc annulation des réservations....

C'est pourquoi, j'avais noté plus haut ' quand on aime, on ne compte pas...' :non:

13 avr. 2005
0

D'autres pistes ?
Bonjour,
J’étais arrivé exactement à la même conclusion…
Pour un bateau de 10 mètres (acheté neuf, peu de frais, faire « tout soi-même »), il faut au moins l’utiliser 3 semaines par an (8 semaines en comptant les frais financiers…) pour que cela coûte moins cher que la location.
Comme tu le conclus, je n’ai donc fait cet achat que, lorsque il y a 2 ans, j’ai été préretraité et que je peux maintenant naviguer presque une centaine de jours par an.
Avant cela, j’avais un Jeanneau Sunway 25 (7,6 m) acheté d’occase (5ans - 24.000 €) et, en dépit de quelques frais au départ, le budget était à peine la moitié…mais le confort et les possibilités n’étaient évidemment pas comparables !
D’autres solutions telles que la location-vente ou encore la copropriété sont aussi à explorer selon les cas, mais j’avoue que là, je n’y connais pas grand-chose.
A d’autres de donner éventuellement des pistes…
Et puis, au bout des calculs, il est vrai que le danger vient souvent du coup de coeur !

13 avr. 2005
0

exemple
déjà donné sur d'autres fils:

sunfizz de 20 ans acheté 60000,
budget annuel:

les années heureuses (aucune réparation ou changement sérieux): 4500E
port 2300
assurance 1200
douane 120
carenage 300
survie: 300
petits gadgets: 200

les mauvaises années: rachat survie, achat voile , annexe neuve, grosse réparation, je ne compte pas!

l'amortissement du capital, c'est plus dificile a estimer, car la valeur de revente est inconnue.. les séries "classiques" perdent peu si on améliore le bateau un peu chaque année, mais en gros au moins 2% par an quand m^me (l'inflation)

13 avr. 2005
0

Toujours trop cher
Y'a pas photo.
Une femme légitime et fidèle est un meilleur
placement qu'un bateau.
J'ai renoncé à calculer le prix de revient du bateau. Ma femme le fait pour moi et c'est le
paradis.
Avec une location on arrive avec sa brosse à dent
on repart avec encore sa brosse à dent.
Avec son bateau, toute l'année on navigue dans sa tète, dans son porte feuille, un peu sur l'eau et en plus on en redemande, jusqu'à y laisser sa chemise.

13 avr. 200516 juin 2020
0

Aaah que ces choses

seraient charmantes si on pouvait tomber dans leurs bras sans tomber dans leurs mains. :star2:

pfffzzzz

13 avr. 2005
0

Ma PASSION
d' AVANT, c'était le chocolat ( chacun son truc !) :langue2: et je me demande combien il m'aurait fallu manger de carrés... non , pour simplifier les calculs ( même sur EXCEL 5 ) donc, combien m'aurait-il fallu de tablettes fourrées, craquantes... et tout et tout... pour amortir mon budget " douceurs " annuel et assouvir une telle passion sur la base de 4000 roros / an ???....:heu:

Heureusement, c'était " AVANT " ... du temps où la Reynett n'était pas encore amarinée eh eh !...

Je rejoins FALCOR :
QUAND ON AIME....mais il vaut mieux ( S') AIMER A 2... pour ne plus compter... que les BELLES NAV. PRESENTES ET A VENIR. :topla:

08 juin 200616 juin 2020
0

Le pragmatisme Anglais
Quel Lord rappelait en son temps que la plaisance
pouvait être imagée en une personne correctement habillée déchirant des billets de 50$ sous une douche froide en se plaignant que ces mêmes billets bouchait l'évacuation des eaux!!!!
Allez, quelle chance avons nous de pouvoir naviguer plus ou moins loin mais toujours sur la grande bleue avec une vue imprenable sur elle.
Quelle chance de pouvoir encore y rencontrer des gens simples, solidaires partageant la même passion. Quel bon bol d'air en ces temps de mondialisation, de surmédiatisation.
Chacun faisant selon ses moyens, au diable le cout, la vie est tellement courte;l'important est bien de sauvegarder cet esprit bourlingueur solidaire.
Bon vent à toutes et à tous.
Jacky

08 juin 2006
0

si on interprete
le voilier comme une residence secondaire avec vue imprenable sur la mer et donc qu' on deduit les frais de location ou d achat et d entretien d une residence secondaire aussi bien placée , est ce que l' investissement ne devient pas...concurrentiel?

09 juin 2006
0

C'est juste le mot...
"investissement" qui sonne faux....
"Joyeuses dépenses" semble plus près de la réalité ! ;-) ;-) ;-)

09 juin 2006
0

Bah pour moi, les frais depuis novembre derniers
Bateau 9m: 330€/mois de remboursement
BIB: 900€
Réparations diverses depuis le début que j'aurais pu éviter si j'avais mieux inspecté avant achat: 1000€
Sortie + Antifouling: 350€/an
Port: 150€/mois
Divers équipement, fusées, drisses, sondeur, vernis, filets, peinture.... 150€/mois
Assurance au tiers: 80€/an

Donc pour l'instant ça me fait un budget d'environ 800€ par mois, en sachant que certains frais comme le bib ou certains équipements ne seront plus à faire mais d'autres viendront surement comme les voiles.

A ce budget je ne rajoute pas les frais de gazole pour aller au bateau (500km aller/retour) et les plaisirs à côté comme les restos qui ont tendance à bien augmenter, ni les frais de port lorsque l'on se déplace.

PS: J'espère que ma femme ne verra jamais ce post :) :)

04 déc. 2006
0

Si en plus ...
Bonjour,

On n'est déjà pas riche si en plus il faut compter !

Cordialement

JJB

04 déc. 2006
0

pour cette année...
Pour un 9,60 de 25 ans j'en suis à 3600€ sans compter le remboursement d'emprunt et les frais de voyage (ports, restos etc)l'année dernière j'ai terminé avec environ 4000€ avec les mêmes critères :lavache:

04 déc. 2006
0

Cette année pour l ile
Autour de 11000 roros et un mois de boulot !!! l année derniére 4 000roros 15 jours de boulot , l année d avant avec le transport et les faux travaux du pseudo ship 6 000roros 1 mois de boulot !!!! Mais , je l aime cette barque !! ;-)

04 déc. 2006
0

Prix de ta danseuse
Bonjour,

Pour répondre simplement et rapidement à ta question, le coût annuel d'un bateau est d'environ 10% de sa valeur vénale.

Pour répondre à une autre question que tu n'as pas posée, à savoir le temps qu'il faut consacrer à la maintenance de ton bateau, là encore la réponse est simple, soit une journée de navigation = une journée d'entretien (variable selon ton degré d'exigence).

Voilà, ce sont mes chiffres. Celà dit, je ne prétend pas détenir la vérité, à chacun de voir.

Cordialement .

Georges

01 fév. 2007
0

Merci merci
Merci pour les différents renseignement
je suis étudiants et cherche à partir 6 mois voire là si j'y suis... et donc à acheter (avec emprun) pour revendre apres
ça donne une idée des différentes depenses
bonne continuation
:-)

01 fév. 2007
0

Le critère des 10%...
ne tient pas la route, à mon avis.
Prenons un bateau de 8m neuf ou âgé de 30 ans comme mon Ecume de Mer.
Peu de dépenses identiques, sinon la place de port.
L'assurance, dont la prime est calculée sur la valeur du bateau, à moins que l'on ne se limite à l'assurance minimum, sans les dégâts au bateau.
Quant au reste, en supposant les coûts d'entretien identiques, cela peut représenter 5% de la valeur du bateau neuf et 20% de la valeur de l'ancien, voire plus.
En ce qui me concerne, je dépense en moyenne environ 2500€ pour un bateau dont la valeur marchande doit être d'environ 14000€.
Et en cas de gros problème (5000€ en 2005 pour des problèmes liés au moteur et au saildrive qui ne sont pas en cause en tant que tels, auxquels je viens d'ajouter 1300€ avant d'avoir commencé la saison.
Port : 1005€ (port municipal en Manche)+ escales, soit environ 400€ , assurances 650€).
Donc c'est très variable.

24 août 2007
0

merci!
je rève d'un voilier actuellement et la question financière est évidemment au centre de mes préoccupations (surtout que mon "rêve" :bongo 9.6 , n'est pas des + accessibles ....)...

la co-propriété et la location du bateau , c'est valable ou pas d'après vous ..??..

merci donc au belge et à tous ceux qui ont pris le temps de donner leur bilan ...

un moins que novice ...

08 sept. 2007
0

40000 / an
et encore on en oublie un peu.

en euros, bien sur.

sur 5 ans.

rajouter les 200000 a l'achat et vous avez la perte totale cumulee !

05 sept. 2008
0

j'aurais dû mieux lire avant...
je viens tout d'envoyer un post, auquel en gros vous venez de répondre...et en plus avec plein d'humour...
Bon, ben 10% du prix du bateau par an de frais d'entretien, va falloir diminuer quelque chose dans le budget mensuel...va falloir que je réflechisse un peu pour savoir où...
On m'avait bien dit qu'il faut toujours faire des choix dans la vie, qu'on peut pas tout avoir...tout ça, tout ça...va falloir devenir raisonnable et grandir un peu qu'on me disait...
Bon OK, je m'y mets dès ce soir...

31 mar. 2014
0

malodan
un peu vieux ce fil mais témoignage aujourd'hui en 2013/2014 : je suis passé de 8.34 (cobra 8.50 de 1976 fabrication anglaise) à 9.55 (Malö 40 H de la même année, fabrication suédoise que le suis allé chercher au dannemark , une petite tonne de plus quelques éléments de confort en plus..... et bien qu'on le veuille ou non le carnet de chèque est là et ne ment pas : le budget annuel va doubler....

06 sept. 2008
0

hé bien...
... pas tres motivant tout ca... je regarde justement pour acheter ma premiere barque et je remarque que ca coute un pont... je ne sais pas si un jour je pourrais avoir mon propre mien..snifff

06 sept. 2008
0

Pudeur ou pas?
En tant que propriétaire, il est toujours délicat d'annoncer combien on dépense pour son bateau.

Pourquoi?
En ce qui me concerne, j'ai la chance d'être propriétaire, mais je sais que beaucoup rêvent d'avoir un bateau et ne peuvent s'offrir ce luxe. Donc, ma pudeur est plutôt là, je ne souhaite pas exposer publiquement cette chance.

J'enregistre systématiquement toutes les dépenses liées au bateau, même les plus petites (vis, cartouches, etc..).

En moyenne, pour un bateau ancien de 44 pieds, il me revient à environ 1.000 € par mois (mais il est 100% en règle côté sécurité, il est assuré tous risques, et toute pièce un peu usée est systématiquement changée préventivement -passe-coques, filières, filtres, etc...-

Ce qui est difficile, et je ne le fais pas, c'est de faire la part des dépenses d'entretien et celles liées à l'amélioration du bateau ou aux petits plaisirs qu'on peut se faire.
Tout dépend également du niveau d'exigence de chacun, certains accepteront des amarres un peu fatiguées, des tauds un peu usés, etc..., d'autres non. Je fais malheureusement pour mon porte-monnaie partie de cette deuxième catégorie.

RV

12 fév. 2010
0

c'est bien vrai que ça coûte cher.!
Dailleurs, il y a quelques années, j'ai vu un bateau à Concarneau qui s'appelait Bouff'Bénef'.

13 fév. 2010
0

Coût annuel
Salut le Belge!
Vaste sujet où beaucoup préfèrent botter en touche (peut-être de peur que leur épouse tombe sur les vrais chiffres!).
Si mon expérience et mes réflexions peuvent servir, à mon avis plusieurs cas de figure se présentent:
CAS 1: tu habites à 30 kms ou moins de la mer, tu navigues tous les week-ends (entrainements d'hiver et tout et tout): je n'en parlerai pas n'ayant pas cette expérience, mais c'est certain que ça va te coûter beaucoup de sous.
CAS 2: tu travailles, donc disposes d'un nombre de jours de congés non élastique: pas d'hésitation: LA LOCATION.
CAS 3: Basé sur ma propre expérience et l'observation de mes voisins de ponton un peu partout: tu es retraité: le voilier de proprio, c'est un truc de (jeunes)vieux!...
Là, la donne change car tu peux baser ton bateau loin (Tunisie, Grèce , Turquie par ex); tu peux naviguer environ 4 mois par an, ce qui est mon cas, voir plus, ce qui est très fréquent.
Il te faudra donc un bon bateau d'occase, de 11 à 12 mètres car tu vas vivre longtemps dessus; l'espace et le confort son importants. Entre 50000 et 65000 Euros, tu auras l'embarras du choix.
Si je me réfère à mon cas perso )qui est quand même celui que je connais le mieux):
Bateau (12 m) 65000 Euros.
Place de port (Turquie), grutage compris: 18000 Euros (si tu fais l'antifouling toi-même ça coute le prix du bidon).
Taxe de francisation 160 Euros.
Assurance: 600 Euros.
Gardiennage, nettoyage, réparation voiles: 180 Euros.
Auxquels tu ajoute la vidange du moteur, le changement de filtres et un à deux pleins de gazole par an.
J'arrive donc à un total d'environ 3000 Euros qui est le MINIMUM MINIMORUM.
Il ne faut pas avoir d'ennuis de moteur (poste très important sur un bateau d'occase), avoir une très bonne garde-robe et en prendre grand soin, ne pas avoir envie d'acheter chaque année le petit truc en plus qui sera très pratique etc, etc...
MAIS: en contrepartie, tu n'est plus chez toi, donc tu ne consommes plus d'élecricité, gaz, fuel,
tu ne mets plus d'essence dans ta voiture etc, etc...
Tu vis dans des pays où globalement la vie est 20% moins cher, mais surtout, pendant plusieurs mois tu fais des rencontres, tu visites des pays, tu mouilles ton bateau dans des coins géniaux, tu dînes sur des petits ports pour un prix moyen de 10 Euros, face à la mer.
Globalement, c'est quand même pas mal!
PS: les chiffres donnés sont ceux que tu peux présenter à ton épouse!

13 fév. 2010
0

Erratum
Il faut lire place de port 1800 Euros, naturellement.

18 juil. 2012
0

Pour un cata de 46 pieds en France avec place de port assurance, taxes, et entretien 1500€ par mois verifié sur 18 ans

Un p'tit tri de 30 pieds 700€

31 mar. 2014
0

Assurance incluse (1500e/an) le coût de revient de mon Lagoon 380 neuf était de l'ordre de 10ke/an. Je réalisais l'entretien moteurs moi même ainsi que le carénage. Ce qui plombe le budget est bien entendu la mise et remise à l'eau d'un catamaran avec travellift ou grue de 250t.

31 mar. 2014
0

Je navigue sur un transportable,7 M ,les frais sont moindre avec un voilier de 3000e,place en club 100,assuranc 50,anti fooling 25,puis descente du rhone 50 + 60 vignette VNF(aller retour)puis 200e frais divers,peinture,manille...
c est tout mais 500 e c est beaucoup je trouve.

03 avr. 2014
0

Il y a longtemps l'interview d'un propriétaire de maxi-tonner : "Dans cette catégorie, il faut avoir le meilleur, peut importe le prix. Quand on commence à regarder au bas des factures, c'est qu'on n'a plus les moyens de faire courir un maxi". Je trouve que c'est pareil pour les bateaux. Si on commence à compter c'est qu'on a un bateau au dessus de ses moyens. Ce qui rejoint l'histoire du lord de Cheronimo ou du proverbe chti. Il y en a qui vivent au dessus de leur moyens, mais c'est plus de la plaisance.
Si on court un marathon, c'est pas pour revendre ses chaussures ou son maillot ou se faire rembourser ses frais de déplacements, c'est pour le plaisir de courir. Pour un bateau, l'achat l'entretien, la location ou autre les voiles de moteur le carburant, et tout le fatras : ce n'est que du fric 'cramé' dont on peut récupérer (éventuellement) quelques bribes parfois...
mais par définition un investissement c'est acheter quelque chose qui rapporte.... alors le mot me semble malheureux.

03 avr. 2014
0

Je peux reconfirmé ce qui a été dis plus haut le budget annuel revient à à peu près 3 semaines de location du bateau.
L'année dernière, j'ai dû navigué 3 mois en cumulant tous les aller retours.
Cette année je devrais pouvoir faire 4 mois sur le bateau en tout. La question ne se pose donc pas.
Pour convaincre ma femme, au début, de partir en vacance en bateau j'avais calculé qu'une semaine de bateau en location coutait le même prix qu'une maison en bord de mer.
L'autre avantage d'être propriétaire du bateau est de pouvoir faire des voyages plus longs avec des aller retours.
Cette année nous iront en Irlande le bateau partira un mois mais je peux continuer a travailler les week ends, je ferai des allers retours (mon métier me le permet ou m'y oblige).

13 déc. 2014
0

Merci à tous pour vos contributions et contrairement à ce qui a pu être dit plus haut, il y a des gens qui cherchent de l'info avant de franchir le pas.
Je devrais déménager aux Antilles l'année prochaine et je voudrais saisir l'opportunité pour acquérir un voilier et profiter un max de cette région du monde.
J'ai déjà vécu 5 ans au bord de la mer et à cette époque, j'ai un peu trop regardé le porte-feuille. Je n'ai rien acheté et je le regrette vu le plaisir que me procure la liberté d'être sur l'eau.
Le temps passe et les coffres-forts ne suivent pas les corbillards et donc il est des moments ou il faut profiter de la vie avant de ne plus pouvoir... Le pire, c'est le remord de se dire qu'on est passé à coté de quelque chose d’accessible.

Donc, dans cette région du monde, vos avis m'intéressent.

Ce que je comprends, c'est qu'il existe
- 1) Le coût d'acquisition du bateau
- 2) des frais fixes (port, assurance, hivernage, entretien normal, anti fooling, grutage...)
- 3) des frais variables(améliorations, réparations, imprévus.....frais qui augmentent avec l'age du bateau?)
- 4) des frais de voyage (chaque fois qu'on visite un port en voyage, coût à la journée?)

Existe t-il encore des choses que je n'aurais pas vu?

14 déc. 2014
0

Tous ces postes sont très variable en fonction de la qualité d'orignine de construction du bateau et de la manière dont il a été mené. Halberg-Rassy, Malö par exemple, après 35 ans, la structure n'a qu'à peine bougée, le mobilier est "presque neuf" et tout ce qui s'use s'est moins usé que sur un CNSO... forcément, au Kg il valait 3 fois plus cher (dans la vieille marine on disait qu'un bon bateau valait sont poids en beurre...).
(une convoyeuse me faisait remarquer que l'état des robinets était meilleur que ceux d'un B.... de quelques années (38 ans !)
Le carburant et les voiles.... On dit aussi qu'il est plus cher de faire naviguer un gros bateau à la voile qu'au moteur, parce que grément courant+voile+agrès côutent plus cher au mile que GO + amortissement de l'usure moteur ( sur 10.000 miles par exemple).

Et puis il y a un équilibre à trouver : je vois des bateau pourris avec de superbes apparaux tout neufs. C'est aberrant. On ne met pas une boîte neuve sur une R18 des années 70...

Ce qui est certain c'est que :
- si on veux faire de la navigation plan plan.... on peut faire des compromis et on ne navigue que s'il fait très beau.
- si on veux faire des grands trajets avec le risque de se prendre de grossses claques dans des mers difficiles, le principe du maillon faible joura, comme toujours en résistance des matériaux. Si un élément fiable et neuf est fixé sur un élément plus faible, l'ensemble pétera et on sera dans le pétrin, voire au fond de l'eau.
"aux iles il peut faire très beau sur la plage alors que c'est très dur sur l'eau"

Il faut donc trouver un juste équilibre.
Autre chose... Pour les frais de ports, passages, etc : c'est le même prix quelque soit l'état.
Je crois que plus le bateau est petit, bien équipé et fabrication top. (danois, suédois, allemands hollandais..ou ex Wauquiez avant leur rachat par Bénéteau) plus on optimisera tout le reste.
Plus le bateau est grand, lourd, d'origine incertaine... Plus on paiera après l'acquisition, ou on calera, ou .... le pire... Il risque d'être "inrefourgable" : j'en vois un à Brest qui est à vendre depuis 6 ans... Et je sais pourquoi.... ils attendent le pigeon, mais il n'est pas encore passé

Bref : la moitié ou les 2/3 de son budget dans le bateau ET ses améliorations immédiates, le reste à la caisse d'épargne... provisoirement.
et s'il y a un très gros pépin sur la structure, se couper le bras plutôt que d'y passer tout entier. Bradrer...Donner...., sauf si on a bonne réserve et que l'on tient vraiment à son bateau. - comme Tabarly, tout son fric passait dans Pen Duick 1 - (je vois au chantier du Guip des bateaux en bois qui sont refait entièrement, pièce par pièce, mais c'est une autre histoire....

14 déc. 2014
0

En conclusion : sur une coque saine de croiseur (donc hors coque de compétition) et un gréement correct. hors dormant (changement intégral tous les 8 ans max + souvent pour l'étais s'il y a un enrouleur) , moi je compte 1000 euros à la tonne par an.
Quant aux enrouleurs, ils se coinceront un jour ou l'autre... dans la piaule bien sûr. Alors.....

Moi je raisonne comme-ça : si mon bateau était un hélico ou un parachute . Est ce que je décolerai ou je sauterai avec ? Si la réponse est non.... je monte dans Colombia...
Et se souvenir que si on suit un peu la vie maritime de son coin, qu'il y beaucoup, beaucoup beaucoup plus d'accidents graves en vrai que dans les journaux....

14 déc. 2014
0

je cites ; " beaucoup plus d'accidents grâves que dans les journaux "

Je bisse et trisse.

Rien que en mai 2012, lors de notre traversée retour ( atlantique)nous avons connu trois bateaux, hollandais et allemand, coulés équipage jamais retrouvé ni jamais recherché d'ailleurs plus un voilier français disparu sans compter de nombreux démâtages. Nous trouvant dans la même tempête au même moment si nous n'avions pas été interrogés à l'arrivée par loes gardes côtes nous n'en aurions rien su.

14 déc. 201416 juin 2020
0

Bonsoir,
Pour un First 30 de 1978, acheté en 1997, j'en suis précisément à une moyenne annuelle 5000 €/an (sur 15 ans donc), incluant une remotorisation à 10 K€ en 2009 (avant la moyenne était d'environ 4300€/an)
C'est sûr qu'à ce prix, on a plutôt intérêt à aimer faire du bateau (et à y dédier toutes ses vacances).
Manu

14 déc. 2014
1

bonjour ,
j'ai suivi ce fil avec interêt
je pense qu'au départ le raisonnement est faussé
on part en disant que sur un bato neuf il n'y a pas de frais ,au contraire je pense que c'est là qu'il y en a le plus ,évidement je parle des batos consommables
sur lesquels en s'appuyant sur de savants calculs on diminue les échantillionages ceci afin de tirer les prix et en se basant sur le nombre de jours de service annuel qui en moyenne est ridicule .
les voiliers de location sont revendus maxi au bout de 5ans même bien entretenus ils sont souvent bien fatigués alors que leurs utilisateurs ne font pas vraiment de l'hauturier avec .
en marine le bon marché est toujours trop cher .....
le cout :il y a des posts incontournables :l'assurance
le stationnement ,les grutages ,les peintures et produits consommables .
après ça peut varier d'un coef de 1 à 10 suivant les compétences du propriétaire.
quand j'exerçais c'est les clients que je préférais
ça se terminait généralement avec une visite au bureau pour demander une intervention et souvent dans l'urgence ..
comme l'a dit un navigateur un bato coute tout ce que l'on a et souvent un peu plus
maintenant à vos calculettes ..
alain

:-D :-D :-D

14 déc. 2014
0

Justement fritz, parlons échantillonnage des bateau. Je me suis laissé dire que les polyesters de 1980 à 1990 étaient à éviter en raison de résines de qualité perfectibles et que ces bateaux étaient sujets à l'osmose plus que tout autres. Du coup le traitement osmose est à intégrer dans les réparation. Alors, info ou intox? Votre avis m'intéresse!

14 déc. 201414 déc. 2014
0

tous les batos en polyester feront une reprise d'humidité à plus ou moins brève échéance ,
certains chantier pour éviter ce phénomène on utilisé des résine isophtalique ou vinylester ou époxy qui sont étanches
un traitement de l'osmose bien réalisé est très éfficace ,
l'osmose n'a jamais fait couler un bato .
même les amel en ont fait par contre les premiers cnso jamais .
évidement les voiliers modernes ont une très belle ligne .
Mais à mon avis qui n'engage que moi et que je partage
c'est un peu le mariage de tupperware et d'ikea
ALAIN

20 déc. 2015
0

je viens de retrouver cet échange.Que pourriez vous en dire aujourd'hui? pessimisme ou objectivité des propos tenus? je demeure intéressé par les navigateurs forcenés que vous êtes, votre expérience étant un élément non négligeable de mes décisions futures!

14 déc. 2014
1

Donc en revenant au prix d'un bateau et de son entretien....
Notre étudiant qui veux voir du pays, s'il n'a pas un papa ou un tante qui peux lui envoyer 10, 20 ou 30 milles euros pour le dépanner d'un pépin il peut :
1 - devenir clochard au Brésil,
2 - démater et couler ou se retrouver sur des cailloux avec le crâne ouvert au fond du cokpit,
3 - finir à la machette ou à la chevrotine par des pirates pour un lecteur MP3 et quelques provisions
4 - se faire piquer son bateau en le voyant partir, alors qu'on est au bord de la plage et rester avec son annexe et un maillot de bain donc retour au cas 1
5 - avoir de la chance, rien ne casse, il respecte son budget entretien et a passé quelques mois agréables. Mais comme on me l'a dit souvent sur les pontons : au bout de quelque mois t'en as assez des iles de l'eau l'eau chaude et du soleil ou alors tu es un glandeur à vie

FLEURDELYS conforte mon avis sur l'énorme minimisation du nombre réel des accidents graves (c'est pas très marketing pour Jeanneau Bénéteau et les chantiers qui en vivent). D'autre viendrons probablement abonder sur les aspects noirs de la vie au soleil, du nombre de bateaux ou de personnes "disparus" dans des pays ou la population n'a rien et où les plaisanciers ne sont que des proies, qu'on rassure avant de les dépouiller (souvent le bateau est coulé après le forfait...)

Donc si on veut faire de la voile, un 420 ou un hobby cat c'est bien. Si on veut tailler de la route, un petit bateau en très bon état (on ne regarde pas à la dépense, tout est toujours neufs ) c'est bien.... Si on veux rêver au soleil il faut avoir a) les moyens, b) les connaissances marines suffisantes, c) savoir se servir des armes que l'on a à bord, d) et refuser de se laisser approcher par une tapouille ou un zodiac local qui soit disant veux une cigarette ou du feu,
e) ne pas prendre les locaux ou les autres plaisanciers pour des enfants du Bon Dieu.

Alors le budget à 10 % dans tout ça, c'est pour les "AOUTIENS" du Grau du Roi ou de La Rochelle au Salon Nautique.

14 déc. 2014
0

Et pour répondre à "Fritz the cat" les dépenses qu'il dit obligés ne sont que la partie émergée de l'iceberg.

14 déc. 2014
0

Ok malodan, ça ne donne pas trop envie de se trimbaler dans les eaux chaudes. Ou alors il me faut un bon bazooka pour la dissuasion..... Ca aussi c'est un budget!!!
Je ne suis pas un glandeur, mais une petite parenthèse glande, ça n'a jamais tué personne. Au final, je ne comprends pas tout ce que tu dis à part que le monde est dangereux... Pour les accidents, je ne suis pas sûr que c'est à mettre sur le compte d'un constructeur, mais plutôt sur celui des skipper non?

15 déc. 2014
0

C'est tout à fait ça (l'Europe est un espace protégé, et l'exception dans le monde), et plus fait chaud et les gens pauvres c'est le cas. S'il fait chaud et que le pays est riche (Floride) on te fait vite comprendre que soit tu paie (très très cher) soit tu dégages.
Pour les accidents en mer, face aux éléments on est l'unique responsable de ses décisions et de celles qu'on a prises avant le départ et de celles qu'on prends à chaque manoeuvre et même à chaque lame. Parfois on se dit : mais qu'est que je fais ici je voudrais bien ne pas être parti. Même les plus grands qui ont un mental en acier trempé, du matériel de premier choix et un métier qui force l'admiration se le disent parfois... (1)
"mais une petite parenthèse glande, ça n'a jamais tué personne" .... ça c'est à toi de voir, c'est ta vie.

(1) je ne sais plus qui disait-( le 3 ou 4eme) que pendant la dernière route du rhum, il avait passé 4 heures de bagne sur l'avant pour changer de voile et qu'il en pleurait... et si quelquechose avait pété pendant ces 4 heures par faute d'entretien......

15 déc. 2014
0

En aéronautique, on dit "Mieux vaut être au sol et rêver de voler que de voler et rêver d'être au sol". Je pense qu'on peut appliquer le même genre de principe à la plaisance....

20 déc. 201520 déc. 2015
0

Calculé sur 20 ans, j'arrive à un budget annuel de 8400€ par an pour un 10 mètres et sans faire de folies. Réfléchissez bien avant d'acheter car la location s'avère bien plus rentable.
En gros il faut compter 70€ mensuel par mètre de longueur.

20 déc. 2015
0

La question à 10ans l'heure n'est plus à la réflexion ;-)
Mais peut être qu'un compte rendu de ces 10 ans passé serait intéressant

20 déc. 2015
0

Bonjour à toutes et tous,

10 ans plus tard, les chiffres ont évidemment changé !

Approximativement, pour mon Bavaria 32, le coût annuel des frais fixes est actuellement :

Frais de port : 1.650 € (cotisation au club, hiver sur ber, été dans le box, électricité, douches, parking, grue aller et retour, karcher, location du ber)

Assurance : +/-600 €

Entretien annuel +/- 500 € (antifouling, produits, anode, huile, filtres, ....)

Soit un total annuel fixe minimum (en faisant tout soi-même et sans casse...)
= +/- 2. 750 €

Il faut y ajouter les frais d'utilisation (ports, fuel, cartes, équipements, casses, ...) ainsi que les coûts financiers (perte de valeur, intérêts manqués,...) Ces coûts pouvant être polémiques, je vous laisse faire vos propres calculs.

Au début de ce fil (il y a 10 ans !), quelqu'un disait "quand on aime, on ne compte pas"

A chacun de voir s'il a les moyens d'appliquer ce principe.

Je profite de ce message pour vous adresser mes meilleurs voeux pour l'année 2016.

06 jan. 2017
0

Sans oublier tout de même le remplacement ou la réfection du moteur après un certain nombre d'années, le remplacement des voiles dont la durée de vie est limitée, des haubans tous les dix ans etc...

20 déc. 2015
0

Bonjour Le Belge.
Quelques remarques/questions, les frais d'escale de 1000 EUR/an. Peut-être pourrais-tu t'imaginer que si tu n'avais pas ton bateau tu irais à l'hôtel+resto ce qui te couterais beaucoup plus cher. Aussi ou obtiens-tu un taux d’intérêt de 4% par les temps qui court ? (pour rappel l'euribor court terme est négatif, donc en théorie tu dois payer une banque pour qu'elle garde ton argent et pas l'inverse). Pour le reste OK, la dépréciation annuelle plaide pour l'achat d'une occasion bien entretenue.

20 déc. 2015
0

Bonjour Pierre3,

Pour ce qui concerne les frais d'escales, je suis d'accord de dire que les frais d'hôtel seraient sans doute plus élevés... mais il ne s'agit pas de comparer des formules de vacances. Je chiffre simplement une évaluation annuelle des frais de ports. De plus, tout dépend de l'endroit où l'on navigue. C'est notoirement moins cher en Hollande qu'en Angleterre par exemple.

Pour ce qui concerne les frais financiers, le tableau a été établi en 2005. A cette époque, les 4 % d'intérêt étaient possibles, ce qui n'est évidemment plus le cas maintenant.

Bonne journée.

17 sept. 2016
0

Bonjour à tous,
J'ai lu avec grand intérêt tous les commentaires sur achat ou location d'un voilier. Je possédais un petit voiler de 22 pieds habitable (mais vraiment petit pour deux pour y passer 2 semaines) transportable. Je l'ai revendu pensant acheter un plus grand. Mais, bon tous ces commentaires me font réfléchir quant à l'achat ou la location ? Je suis retraité et c'est vrais que je pourrai passer au moins 2 mois sur le bateau mais, si ce n'est pas 2 mois consécutifs, je dois faire les trajets (2600 km allé retour) cout important ! Je vois de très beaux bateaux occasions entre 30 et 40.000 euros. Je me dis qu'un bateau d'occasion à ce prix, ne perd pas beaucoup de sa valeur sur 5 ou 6 ans (temps que je voudrai le garder)! Donc je pourrai récupérer mon investissement. Mais, je me trompe peut-être ? C'est vrais qu'un transportable fait économisé des frais de port mais, le confort pour y séjourner est évidement moindre.
Je retiens aussi que, on parle dan les commentaires de prix d'un bateau annuel peut aller aisément jusque 8000 euros, mais, il faut penser qu'à cela il faut déduire ce que couterait des vacances 2 ou 3 semaines à l'hôtel ou en location! Je dis cela pour justifier l'achat éventuel d'un bateau à mes yeux.
Il y a aussi une chose que je n'ai pas vu dans les commentaires : Pour ma part je n'aime pas de partir en juillet et en Aout. Si je mettais le bateau en location ces deux mois. Quelles en seraient les inconvénients ? Je pense que deux mois de location pourraient rapporter 4 ou 5000 euros. Ce qui payerait largement les frais de port. Votre avis à ce sujet Merci.

17 sept. 2016
2

ah ben moi, j'en penses, mais ça doit être ma vision de mec fauché, jamais je loue mon bateau (bon d'abord il est tellement vieux que je vois pas qui pourrait vouloir le louer), mais non, pas possible, il risquerais d'être skippé par encore plus incompétent que moi, je pourrais pas supporter l'idée…
le prêter à quelqu'un en qui j'ai confiance, oui, mais le louer pour faire des cauchemars toutes les nuits, non…

puis entre un rafiot apacher que j'assume tout seul, ou un unpeumoincheroujaibesoindesautrespourassumer… mon choix est vite vu

17 sept. 2016
1

Bonjour,
Le problème de la loc est que si tu réserves plusieurs semaines, mois à l'avance tu fais un gros pari sur la météo! Louer un bateau sur une semaine pour passer la 1/2 au ponton...autant le mobil home.

17 sept. 2016
0

A partir de 2 mois de nav cela commence à être rentable, mais à la retraite c'est rentable en partant plus. pour ma part, j'estime que le bateau je le rentabilise par les nav de w-e. si c'est juste l'été, cela ne vaut pas le coup. après 1300 km Ar c'est loin... y compris pour l'entretien. il faudrait trouver un port plus proche si cela est possible.
Quand à louer un bateau sans être sur place pour la prise en main, le retour et à en tirer autant qu'un pro !!! il faut se baser sur environ 50 % du prix d'un loueur, et c'est normal, il a des charges que nous n'avons pas. en général les bateaux de loc sont récents. et sauf quand on loue à des gens que l'on connait, il existe quand même un risque, sans compter que plus un bateau navigue, plus on use. Je vois depuis quelques années ou l'été je fais des assez grandes nav en non stop 24/24, les bouts, les voiles tout sert environ 3 à 4 fois plus qu'un journée de 6/8 h de nav, et s'use 3 à 4 fois plus vite... mais les entrées de ports et mouillage sont autant de risques de frottis, rayures etc...
donc si on loue, ce n'est pas un rapport net. le mieux en étant loin est de se renseigné auprès d'un pro : souvent il gèrent des bateaux de particuliers, mais on n'est moins libre d'acheter ce que l'on veut... et si c'est pour avoir un bateau de loc, pourquoi l'acheter ?

17 sept. 2016
0

Les plateformes genre sailsharing et autre samboat c'est pas mal.
J'ai loué par samboat (en tant que client), et j'ai apprécié le contact du correspondant local, très pro:
ça m'a encouragé dans mon projet d'achat.
Je ne pense pas en terme rentabilité, mais qques semaines par ans ça peut soulager les frais d'entretien.

18 sept. 2016
0

Bonjour molokoi, Oui je pense comme toi ce n'est pas une question de rentabilité mais de soulager le portefeuille. Il est sûre que c'est mieux de ne pas louer son bateau mais, c'est une question de moyen !De toute façon je compte louer d'abord avant de prendre une décision. Mais, la location 3 semaines c'est quant même minimum pas loin de 4000 euros c'est largement les frais de port pour un an! Reste l'achat du bateau mais, comme je l'ai dit un bateau bien acheté en occasion se revend facilement sans trop perdre...Mon 22 pieds, j'avais fait quelques arrangement intérieurs et autres et, je l'ai revendu 3 ans après 1000 euros plus chères... Je regrette d'ailleurs de l'avoir revendu mais bon c'est fait.
Il y a un Hunter marine 30 à vendre au port du Lavandou (24000€) il y a longtemps qu'il est à vendre (sur annonce bateau) à mon avis, il y a moyen de l'avoir pour 20000. Mais, il est de 1989 je suppose que s'il ne se vent pas vite c'st qu'il y a un problème. J'irai le voir au printemps s'il est toujours là. Merci de vos commentaires

06 jan. 2017
0

"4000 euros c'est largement les frais de port pour un an! " Pas dans le Sud !

05 jan. 2017
0

Pour info, il y a un petit bilan financier sur le blog de Loik, assez complet et très "enrichissant" :
loick.blogs.voilesetvoiliers.com[...]e-nous/

0

Environ 6000 euros par an pour mon 36 pieds, pourtant Port Camargue est le moins chez des port de la med.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (91)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021