courbe de déviation du compas

J'ai acheté, comme beaucoup d'entre nous, mon bateau d'occasion.
La courbe de déviation de mon compas ne m'a pas été fournie. Il faudrait donc que je la calcule.
En êtes vous munis, et si oui, l'avez-vous établie vous-même ?
Avez-vous une méthode sûre, et pas trop compliquée ?

L'équipage
21 juin 2006
22 juin 2006
0

voir
d'autres fils la -dessus

mais pour moi, sans gps, le plus simple à comprendre est de prendre des alignements bien référencés, sur un plan d'eau calme (clocher de plouarzel par la balise du minou..)au fur et a mesure qu'ils se présentent , en nav. jusqu'a ce que la courbe se remplisse dans tous les sens

au gps c'est trop simple: on fait route au moteur à 5nds sur un lac (ou la rade de Brest)dans divers cap, et on relève route vraie (gps) et cap compas

bien sûr il y a la declinaison a retirer dans les deux cas

22 juin 2006
0

merci !
merci pour ces conseils...

22 juin 2006
0

à ne pas négliger...
l'effet du courant.... ou bien se mettre dans une zone où le courant est nul, n'est-ce pas ?

22 juin 2006
0

je gnognotte....
...je viens de relire votre réponse et je n'ai pas tilté sur le "sur un lac", qui voulait sûrement dire "sur une zone non perturbée par les courants"....

22 juin 2006
0

les zones sans courants
Les zones sans courant sont de plus en plus rare maintenant qu'on les détecte aisément avec un GPS.

Ce qui se fait de mieux est encore un grand port de commerce (sans fleuve au bout, bien sur).

Utile pour suivre les alignements et pour étalonner le loch.

Yves.

22 juin 2006
0

exact
mais la methode des alignements peut se faire en nav par tous courants ou vents, avec juste un peu d'organisation:
un equipier regarde le compas, et le barreur met l'axe du bateau exactement sur l'alignement et top! l'équipier note
on recommence chaque fois qu'un bon alignement se présente.

22 juin 2006
0

donc...
je débute, vous le comprendrez, à ce stade, j'ai le nez dans les bouquins...J'en suis au chapitre, cap vrai, cap compas et déviation.
Donc, si j'ai bien compris, pour calculer la différence de cap donné par mon cap compas et le cap vrai, je prends la méthode des alignements. Sur la carte marine, , en admettant qu'un alignement indiqué sur une carte à 270°, et que, mon compas m'indique 250°, la différence sera bien de 20°. et cet écart sera constant, n'est-ce pas ? Ou bien entre en compte cette histoire de courbe de déviation qui varie suivant le point cardinal ?

22 juin 2006
0

merci pour ce long mail....
..dont la lecture première m'a fait frémir..
En relisant posément, j'ai presque tout compris. Une chose m'échappe : Les fameux 3°W à ôter, ça va, ("déviation Ouest, je les retire....")mais d'où viennent les 7° à ajouter sur la route retour ? J'avoue que là je suis largué....

23 juin 2006
0

merci encore...
Pour cette littérature claire et pédagogique ! Expérience grandeur nature à prévoir très vite, pour illustrer toutes ces théories...

22 juin 2006
0

bien sur que non
ça varie selon la direction, c'est pour ça que c'est une courbe de deviation , et non une constante.
en fait en faisant quatre visées ça suffit en général, car la courbe est trés sinusoidale.

la méthode avec une alidade fixée au compas est plus rapide en effet, mais il faut un accessoire (qui peut se bricoler)

22 juin 2006
0

nord magnétique et nord du compas
Widdo,
En principe l'aiguille du compas (nord du compas) indique la direction du pole nord magnétique (le PNM, qq part dans le grand nord de l'W canadien en ce moment).

Le champs terrestre se comporte comme un dipole et des lignes de champs joignent ces poles N et S.

Déviation locale :
En un point donné ces lignes s'écartent un peu (qq °) de la direction orthodromique du PNM. C'est la déviation magnétique associé au lieu. Elle est reportée sur les cartes marines, dans une rose avec mention d'une valeur et de sa variation annuelle par ex : déviation 2° 54' W en 1992 diminue de 8" par an. Elle est prévisible à qq années (plein de logiciel existent : ex :declimag)

Tu dois en tenir compte pour calculer la direction théorique de ton nord magnétique local mais généralement tu fais grace de la correction annuelle : les 1' 36" à soustraire en 2006 (12 * 8") seront ignorés et tu notera que la déviation locale est de l'ordre de 3°W (2° 52' 24" précisément). Ton nord magnétique local est dans le 357° (== 3°W)

Appli pratique pour un Nice-Calvi.
Le cap géo est au 136°. Tu sera sur la bonne route si ton compas de route (sans erreur par ailleurs, cf ci-dessous) marque 139° car ton nord-mag-local est 3° au dela du N geo, 3° qu'il faut ajouter au cap géo pour obtenir le cap mag. Et sur cette route au 139°Mag ton GPS indiquera une route au 136°G car lui il affiche en géographique.

La table de compensation du compas :
Mais c'est pas tout, ton bateau modifie les lignes de forces du champs magnétique terrestre en les déviant, la direction orthodromique du PNM est modifiée en apparence. Cette modification est importante si le bateau est en fer ou s'il en transporte.
Cette modification (qui ne devrait pas dépasser 10°) est prpore au bateau et est variable en fonction de la route suivie (ex: si route au 139°M il faut ajouter +7° pour suivre un cap compas de 146°; mais au retour la route mag de 319° doit être modifiée de -3° pour donner le cap de 316° au barreur).
Une table propre à ton bateau te donnera la valeur à ajouter au cap magnétique théorique (lié au nord mag local)en fonction de la route à suivre (ex : pour être au 139°Mag le compas doit afficher 146° car la compensation est de +7°, idem pour être au 319°Mag le compas doit afficher 316° car la compensation est alors de -3°).
souvent, surtout sur un bateau plastique et si elle faite rapidement la courbe de compensation évoque une sinusoide. Elle devrait préciser les corrections de 20° en 20°

Donc, le cap que tu donne au barreur est :
- le cap que tu relève sur la carte géographique (cap géographique, celui du GPS d'ailleurs)
- auquel tu ajoutes la correction de déviation locale, liée à l'endroit ou tu te trouve, pour obtenir le cap magnétique local (les 3° évoqué plus haut)
- auquel tu ajoutes enfin la compensation liée à CE compas pour obtenir le cap à dire au barreur.

Et quand le barreur fait un relevé, tu fais tout ç a à l'enver pour obtenir ton relevé géographique.

Bien sur, la déviation mag locale est rappellée sur le LdB avec l'horaire des marées et autres constantes utiles.

============== Hors sujet
Ton bateau métallique et sa cargaison déforme les lignes de force du champs magnétique terrestre. Et comme il est en fer ce bateau et sa cargaison acquière une aimantation propre à la construction, horizontale et verticale (chiante cette dernière, le roulis la met en évidence, argh !) et une autre lorsqu'il reste à quai (surtout pour les cargo)

On sait distinguer ce qui est acquis à la construction de ce qui est lié au temps passé au dernier quai . Je t'en passe les détails passionants (in "Traité de navigation", ed InfoMer, p86 et suiv.).
On sait compenser les uns par des aimants situés sous la rose et les autres par des grosses boules en fer doux situé de part et d'autre du compas.

En pratique, nos bateaux, même en fer, n'ont pas (la plupart du temps) des caractéristiques telles qu'ils faillent ces énormes compas et le plus souvent ils sont simplement dotés de petit aimants (fers dur) corrigeant N-S ou E-W (mais je sens tout nos colistiers de bateau en fer frémir à cette assertion, eux qui on tant dépensé en compensation)
Par contre lorsque le navire change de latitude (en gros émispère N ou S) une autre correction est à appliquer avec des barreaux de flinders (voir l'ouvrage évoqué). Plastimo vend ses compas hauturier en fonction de la zone de nav envisagée.

Dans un premier temps l'homme de l'art mesure la déviation du compas (bateau en ordre de marche, tout à son poste, pas d'orage) au 8 routes cardinales et anti-cardinales et il joue sur tous les aimants à sa disposition (il peut en rajouter) pour minimiser cette déviation.
Il mesure ensuite cette erreur résiduelle pour obtenir la courbe de régulation (c'est le terme exact) du compas.

Attention que la cargaison à bord de nos esquifs se compose des boites de coca ou de kro (en fer pour cause de tri sélectif), de la ferrite du cadre de nos postes radio, et de la cocote minute.
Il est impératif de ne plus les déplacer une fois la courbe établie. Le mieux est encore de les éloigner en permanence du compas (par gros temps on ne met pas la cocote de pates à coté du barreur, on le sert dans des assiettes en papier :-) )

Yves.

23 juin 2006
0

les 3° et les 7°
C'était un exemple bien sur.

1) le 7° c'est la compensation à l'aller Cette valeur est totalement dépendante de l'installation du compas sur ce bateau là (et de sa construction).
C'est ce qu'il faut ajouter à un cap magnétique pour obtenir un cap compas. C'est la courbe de régulation du compas qui te donne ça. Et du coup pour aller en Corse au 136 GEO il te faut suivre le 146° au compas.

2) On aurait apprécié que la route compas au retour soit celle de l'aller, symétrie de l'univers aidant ;-) et donc suivre un 326° au compas pour une route geo de 316°
Que nenni, notre bateau est assez tordu et la courbe de régulation n'est pas symétrique (ça arrive je crois).
D'ou ce 3° (-3°) qu'il faut retrancher au (cap geo augmenté de la déviation locale). Donc -3 + ( 316 + 3). Ce -3° c'est lié à la régulation du compas et ce +3° c'est la déviation W

Vu ?

Yves.

22 juin 2006
0

j'ai fais ça dans le temps
Au Havre, sur un rêve d'antille, vers 70 je crois.

Ca s'est fait dans un bassin intérieur du port ou existe un alignement visuel, de mémoire au 30°.

L'homme de l'art est monté à bord, a installé une alidade dans l'axe du bateau (ultérieurement ses mesures lui permettait d'identifier une erreur d'alignement).

Il nous a demandé de naviguer aux 4 points cardinaux, N, S, E puis W et à chaque passage devant l'alignenemt il en relevait le gisement avec son alidade.

Nous avons ensuite fait les anti-cardinaux (SE, SW, NW et NE).

Il a bidouillé des aimants permanents situés sur et au dessous du fut du compas. JE crois qu'on a refait une tournée de mesure et basta.

Toute la méthode est décrite dans le traite de navigation disponible dans la collection InfoMer.

Les fondements sont décrits avec fer doux et aimantation rémanentes et toutes ces sortes de choses mais de manière presque simplifée (moins de 10 pages). Très amusant.

Encore un plaisir tué par le GPS ;-)

Yves.

23 juin 2006
0

Pas tué, pas tué
Un plaisir ne peut se faire par obligation. Donc établir la courbe de déviation du compas n'était pas un plaisir avant le GPS, puisque indispensable, voire obligatoire pour les catégories hauturières.
Maintenant, avec le GPS, c'est moins indispensable, donc ça devient un vértitable plaisir, toutes choses égales par ailleurs.
CQFD
NOPLPEP (N'Oubliez Le Pourboire En Partant), dont l'intégralité sera reversée à Yves D en remerciement de sa faconde hautement pédagogique, dont la compilation pourrait bien devenir le Manuel du Navigateur Intelligent...

23 juin 2006
0

histoire vraie

le fils d'un copain achete une vedette .La vie est belle.
Premiere sortie en fevrier ,peche à Chausey par grand coeff avec papa.
Retour vers 17h ,la nuit tombe et la brume avec,pas de gps,mais ce sont des gars du coin pas de pb ,cap compas vers ST Malo vitesse 10/12nd.Un phare ,merde c'est pas le bon ,ils sont à Cancale pas à St Malo.Rectification du cap , 1/2h apres un phare ;Chausey , retour au point de depart.Donc vu l'inquiétude ils passent la nuit sur une bouée,mais rien à manger,rien pour dormir en fevrier , la nuit fut longue et à Chausey à cette époque tout est fermé.

Le lendemain rebrume , nouvelle tentative , cette fois ci ils ratent de nouveau St Malo .Ils rencontrent un pecheur , ils sont aux Minquiers. Ils sont donc rentré avec le pecheurs gelé,affamé,inquiét.

En faite le compas était placé sur le tableau de bord avec un tas de fils electrique dessous et il était totalement fou.

josé

25 oct. 2006
0

etablir la courbe de déviation de mon compas de route
le pilote pour barre franche que j'utilise est "flux gate" (comme la + part je crois) peut-il il servir de référence pour établir la courbe de déviation. En d'autres termes la technique flux gate est elle insenssible aux masses métalliques du bateau?

25 oct. 2006
0

oui et non
beaucoup de modele on une procedure de calibration qui selon les modeles, et selon la façon dont elle est réalisés, et selon l'emplacement du flux gate peut être parfaite a mauvaise.

J'ai un Nke, le capteur compas est placé loin de toute masse metalique, la procedure a été fait avec soins.

Le compas est nickel !!

25 oct. 2006
0

courbe de déviation du compas
Salut,
tout est expliqué sur le site suivant:
www.permis-hauturier.info[...]dex.htm
A+

25 oct. 2006
0

soyons franc

c'est bien de savoir que celà existe mais tout le monde s'en fout.

ça sert juste le jour du permis :-D

josé

25 oct. 2006
0

bien d'accord
avec nos courants , la dérive due au vent,le caractère volage des compas de relèvement, il faudrait être scotché sur la table à carte avec calculette ,règle cras,raporteur breton,etc...
pour ma part, croisant en sauts de puce, de manche est en bretagne sud ou grande bretagne,équipé de trois gps , je me plais à vérifier ma position et mon cap pour le ,plaisir et pour entretenir mon vieux neurone .
pour faire le tour par les 3 cap...je dis pas...
que ceux qui ne roulent pas comme çà lèvent le doigt!
amitiés salées

25 oct. 2006
0

Mis à part que ma cocotte minute est en alu...
...merci à Yves pour ces explications ! ;-)

Mais si la courbe de déviation est trop importante, ou plutôt les valeurs qui la composent supérieures à 4 ou 5°, voire moins, il est utile de faire une compensation du compas grâce aux aimants qui devraient se trouver dessus.

A l'aide d'un GPS c'est assez facile, sans vent ni courant bien sur, ce qui ensuite permet de voir son angle de dérive entre compas et GPS, parfois assez édifiant au prés serré, qui donne envie d'abattre volontairement de 5° pour accéler en étant plus confortable tout en arrivant au même endroit...

25 oct. 2006
0

j'avais zappé ton post, mais désolé calypso...
...je ne m'en fous pas, et j'oserai demander de ne pas inciter les gens à se foutre d'un instrument de navigation qui peut devenir primordial en cas de panne de l'électronique.

J'ai été très surpris, pour ne pas dire horrifié, de constater que le compas de mon nouveau bateau (d'occasion) était faux de 10°...

Je me suis empressé de rectifier tout cela ! ;-)

26 oct. 2006
0

tu pars de Saint Peter
cap sur Lézardrieux ,courants traversiers, coéf 100,les gps et autres foutaises genre radar ,sondeur ,juste ton compas compensé au petit poil ,ton plomb de sonde et ton cornet en jounal,façon les glénan, : soit tu arrives à st Malo ou à Paimpol dans le meilleur des cas ou bien tu te manges les Roches Douvres si Neptune t'en veut

ps: il y a 30 ans, je le faisais à la gonio....

26 oct. 2006
0

avec une bonne visi:
oui.

26 oct. 2006
0

Le Gps
J'ai fait l'ile de batz, L'aber Wrach dans un brouillard a couper au couteau, visi nul.

On a manqué de tres tres peu de se prendre un pepe qui revenait de la peche, et qui surpris et bloqué par le brouillard avait mouillé a la sortie Ouest dans l'axe du Chenal de l'ile de BAtz et attendait que ça se leve.

Ce jour là je me suit dit que le GPS pouvait etre dangereux, on sait exactement ou on est, mais neanmoins aveugle.

26 oct. 2006
0

Il y a 20 ans, en partant de St Malo...
... j'ai fait le tour des anglo-normandes, au compas de route et de relèvement, avec l'annuaire des marées et des courants.

Je suis revenu à St Malo, 2 semaines après, comme prévu, j'avoue ne pas me souvenir du coèf de marée, et m'être une fois un peu planté sur l'heure de PM avec un courant de 5 nds dans le pif et d'avoir poussé la bourrique pour arriver à l'heure à St Peter...

26 oct. 2006
0

oui
temps exceptionnel, vent d'est pendant 2 semaines...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (148)

Coque de bateau

novembre 2021