couler un lest en plomb

SVP, quelqu'un peut me dire comment on procède pour couler un lest en plomb, car j'ai un bulbe de 980 kilos de plomb à faire en deux partie. URGENT SVP
Merci les amis
Faour

L'équipage
13 déc. 2004
13 déc. 2004
0

un moule
de preference en materiau dur et ininflamable(ça va de soi) prevoit des events pour ne pas tout te prendre dans la figure, mais pour fondre d'un coup...bonjour le creuset !

0

en premier il te faut un peu de place
tu fait une forme de ton lest en polistyrene
tu la coupe en deux dans le sens de la longueur si tu veux deux partis ensuite dans une grande caisse en bois tu melange du beton fait avec du fondu lafarge (c'est un ciment refractaire)ensuite tu imprime la forme de ton lest dans le ciment frais avec un poid dessus car le polyst va remonter sinon apres tu demoule et tu as la forme de ton lest il te resteplus qu'a couler le plomb fondu dedans

0

par contre
pour fondre le plomb prend un bon masque a cartouche car le plomb est toxique (saturnisme) des gants et un bon tablier de cuir

14 déc. 2004
0

euh, question....
et pour le démouler après et le mettre en "place", ne faut-il pas prévoir un trou pour passer une manille ou solidariser un "truc", un "machin", un bidule, quoi?

14 déc. 2004
0

prévoir les inserts
dans la forme en polystyrène, tu peux faire des trou qui seront repris par la forme en ciment

tu peux aussi noyer des barres en acier mais il faut les bloquer car plus léger que le plomb

pas la peine d'enlever le polystyrène du moule , il fondra quand tu couleras le plomb

pour la fusion, trouve une vielle baignoire en fonte, tu la pose sur un chassis qui tient au feu, tu équipes sa bonde de tuyau type chauffage central avec une vanne (sans joint caoutchou), tu creuse un trou dans la terre et tu y place tes deux moules cote à cote
tu mets ton plomb, et tu fait un feu de chêne dessous la baignoire

important: si comme moi, tu mets un peu trop de plomb et que ta vanne reste bloquée en position ouverte une fois que tu as commencé à couler, alors il vaut mieux prévoir à coté des moules, un trou pour y verser l'excedent de fusion ;-)

0

plus simple
je prend une grande marmite en fer suspendue par les poignees et je chauffe dessous avec un gros chalumeau a propane qui sert pour fondre le goudron sur les toits terrasses

14 déc. 2004
0

oui mais...
pour 980 kg ?...(enfin nous c'était 2 tonnes donc les grands moyens s'imposaient ;-))

14 déc. 2004
0

Merci les amis, mais où acheter le plomb ? Avez-vos une idée ? Le prix que je dois mettre environ ?
Je vous remercie tous de vos idées qui me sont très apréciables et utiles, sachez que vous me rendez un grand service par vos connaissances, et je vous en remercie, car je suis vraiment perdu et ce n'est vraiment pas mon domaine. Merci
FAOUR

14 déc. 2004
0

tout le monde est bien sympa sur ce coup, mais
un lest en 2 parties, c'est quoi?

la liaison entre ces deux parties est faite comment?

si tu veux couler en 2 fois, il vaut mieux couler tout de suite le bateau car c'est ce qu'il va faire à la première occasion de rupture entre les 2 coulées ( j'ai eu un gin-fizz qui a largué par le fond les 3/4 de son lest pour une telle connerie du fondeur et ça fait tout drôle quand ça arrive)

amicalement

14 déc. 2004
0

c à dire que les deux parties
seront boulonnée à plusieurs endroits, collées à l'époxy, enduites et enveloppées avec la fibre de verre.

14 déc. 2004
0

Il y avait déjà eu des fils très interessants sur le sujet.

En voici un :

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Il y en avait un autre où un gars s'est servi d'une baignoire qu'il chauffait par en dessous pour fondre le plomb, et coulait le plomb en continu.

Ce fil existe toujours, mais où ? Je ne le trouve pas à première vue.

14 déc. 2004
0

pour le plomb
je veux bien te donner les quelques kilos que j'ai à la maison (env 100kg) mais il faudrait que tu puisse venir les chercher à proximité de nimes

ps: je peux tenter de t'en récupérer minimum autant pour un prix dérisoire

0

c'est juste batelier
mon systeme est bon pour les petites coulées le coup de la baignoire en fonte est genial avec deux chalumeaux dessous!
j'ai oublié de dire qu'il faut bricoler une armature dans le lest en plomb un peu comme dans un saffran si possible en inox ca pourrai eviter le prob evoqué par jp

14 déc. 2004
0

prevoir les fixations
dans la forme en poly, faire tous les trous, lamages mortaise nécessaire au montage futur, car il est imposible d'usiner le plomb !!!!!
prévoir même un peu de jeu si nécessaire

ensuite, les deux parties étant assemblées par boulonnage, on fait un mastic epoxy épais pour jointoyer les deux parties et étanchéifier les boulons et les axes éventuels.

puis par un point haut, on rempli les vides restant (à l'interieur) avec une résine de coulée( prise lente sans tyxotropie)

on fini par enduit, deux bibiais et re-enduit

lest style "WOR" de 2 tonnes à 1m80 sous l'eau, pas de problèmes depuis 6 ans

à l'époque, le plomb chez un ferrailleur à 2Fr le KG (tout vennant, ycompris tuyau sanitaire)

14 déc. 2004
0

par contre
il est impératif que chaque 1/2 lest soit coulé en une fois (on peu bien sur couler les deux parties en même temps)

comme dit JP, si la coulée est en plusieur chauffe, ça se décolle entre les couches

c'est pourquoi je disais d'en prévoir un peu plus pour être sur de ne pas avoir à faire de rajout qui de toute façon ne tiendrait pas

Pour JP, couler 2 pièces, c'est moitier moins lourd à manipuler ;-)

assemblage par boulons de 20 avec rondelles extra larges (d'où les lamages qui permettent aussi de noyer les écrous )

01 sept. 2006
0

Bonsoir !
j'en suis à la réfection de mon lest en plomb, or il manque de la matière sur un angle, très peu, 1 demi litre max.
Je sais qu'on ne peu pas couler du plomb chaud sur du plomb froid, celà n'adhère pas.
Mais ce que je voulais faire, c'est un coffrage métallique sur la partie concernée, puis, pendant que je fais fondre 2 ou trois kg de plomb dans une gamelle sur réchaud, je voudrais faire fondre la surface abimée du lest à l'aide d'un chalumeau, puis couler le contenu de la gamelle dans le coffrage, les deux parties étant liquides en même temps.

Qu'en pensez-vous ?
Quelqu'un a-t-il déjà tenté l'expérience ?
Bref, quelle sont mes chances de réussir ?

02 sept. 2006
0

amha
pas si simple (pour avoir voulu enlever 50kg de plomb du lest d'un un 3/4 ton dans une zone bien précise, afin de ménager une zone de reserve au coeur du dit lest ...je pense avoir une bonne expérience)

en effet pour chauffer jusqu'a fusion de la couche superficielle, il va falloir beaucoup d'énergie (qui vas se disperssée tout autour de la zone chauffée)

pour peu qu'il y ai un peu d'oxydation ou sulfatation de ton plomb, (et en chauffant c'est inévitable) cette couche (un peu comme l'alumine) cette couche , moins fusible que le plomb , est en plus étanche... pour l'amener à fusion il te faudra chauffer un poil plus que nécéssaire et quand la reaction va partir, tu ne maitriseras plus rien ...

toujours AMHA, je preffèrerai la jouer avec du plomb de chasse n°8 enrobé de résine époxy légèrement chargée le tout recouvert d'un tissus de verre

02 sept. 2006
0

Bonjour
Pour réparer, trouver un chalumeau oxy-acétylène ou oxy-butane (les autres sources de chaleur ne vont pas permettre un apport de chaleur "instantanée" suffisant et celle ci va se "perdre" dans la masse de métal), une bonne rape à bois, du flux décapant (ou de la stéarine mais plus délicat) et des baguettes de plomp (lames découpées dans des feuilles ou baguettes fabriquées de 1 x 1 x 30 cm environ)
-Raper la zone pour trouver me métal brillant
-Mettre un peu de flux pour éviter une oxydation rapide due au chauffage
-Chauffer le zone jusqu'à fusion superficielle et apporter le métal au fur et à mesure
-Pester au début pasce que cela demande un "coup de main"
-Se prendre ensuite pour un sculpteur (il y en a qui font ça avec du bronze et c'est plus "coton"...)
-Bien déborder de la forme et raper l'excédent quand c'est refroidi
-Dégraissage (flux) et traitement sous marin
Cordialement
Thierry

02 sept. 2006
0

Tu as raison,
mais c'est pas pour le poids que je veux réparer le lest, c'est pour boucher un trou !
Je pourrais mettre le mastic époxy qui va bien, mais c'est pas le même prix !

02 sept. 2006
0

faux
le plomb ne recolle jamais sur lui même sauf grande quantité coulée sur petite masse en place

01 sept. 2006
0

Votre silence me plombe !
Z'êtes pas cooooule...

02 sept. 2006
0

Sinon...
...Epoxy chargé!
Cordialement
Thierry

02 sept. 2006
0

1/2 litre de plomb
environ 5 kg 1/2 et pas 2 ou 3 kg ;-)

par rapport au poids total de ton lest, c'est une goutte d'eau ;-)

02 sept. 2006
0

tu peu
couler ton plomb dans le trou direct.la dilatation du plomb chaud devrai faire soudure..amha..! :-p

02 sept. 2006
0

allons bon
comment ki font (faisaient) les plombiers .
La soudure sur plomb est un art qui s'apparente à la sculpture .
Il faut :
- une lampe à souder (à essence de préférence)
- du suif (à la rigueur de la stéarine)
- un chiffon
- de la soudure en barre
- une râpe et de la toile émeri
- un savoir faire (que je n'ai pas)

Ceci dit, belle abbesse, SICOMIN vend du mastic epoxy chargé plomb .

02 sept. 2006
0

pas si cher
plomb de chasse + un peu de résine à 10 €/kg + charge style talc....

14 déc. 2004
0

pour Pierre 2
on peu rajouter de l'antimoine dans l'alliage (je crois) pour raidir le plomb (c'est à verifier)
mais avec 2 ou 3 bibiais stratés époxy, ça le fait aussi :-)

02 sept. 2006
0

sinon...
Tout à fait d'accord avec le shadock-pirate d'au dessus : tu peux bien faire ce que tu veux, ça tiendra pas si tu essaie de "recharger" par soudure (ça s'oxyde tant que ça peut, et à la fin, ça te tombe sur les pieds :-( miaârdedju de b&@#el de vérole, c'est lourd ! Je le sais, j'ai essayé (et c'était quelques dizaines de grammes, une petite centaine peut-être... et c'était pour sceller la ferrure de ma porte, en rénovation de ma vielle maison).
Par contre, un truc pas con, c'est de creuser le trou de façon à ce que ça soit totalement concave (ouverture plus étroite que le trou), et de charger avec des morceaux de n'importe quoi (du plomb si tu veux) et de couler de la résine : le plomb pourra se tortiller (et il ne se plrive pas, le bougre), à moins d'escagasser le "retrecissement" à la surface, l'"insert" restera en place. On pratique souvent ça en modélisme (mais j'avoue ne jamais l'avoir fait "pour de vrai") !
Ah, on trouve aussi du plomb en feiulle pour faire des solins (étanchéité des toitures) dans les magazins de bricolage, pour moins cher que le plomb de chasse (de mémoire, j'ai payé une cinquantaine d'euros les 15 ou 20 kg... enfin, c'était lourd, la caissière a fait une drôle de tête quand elle a essayé de le bouger... en plus, j'en avai choisi une petite mignone ;-))

0

ca fait 20 ans
que je ramasse du plomb sur les chantiers (tuyau 'solins etc)je vais enfin pouvoir l'utiliser pour refaire la derive lestée de mon boat ca sert d'etre fourmis!!!!!

14 déc. 2004
0

l'idée est que
le bulbe soit fait en deux partie pour la facilité de manipulation et le dressage contre le voile de quille.
Un biaxial à l'époxy est prévu pour envelopper ces deux parties déjà boulonnées au voile de quille.
Mais le plomb fond-t-il à combien de degré ?
C'est quoi l'antimoine et où peut-on se le procurer, car c'est interressant la rigidité du lest

0

depuis toujours
les fondeurs mettent de l'antimoine dans les lests mais ou se procurer l'antimoine pour un pauvre amateur?

15 déc. 2004
0

Espérant
que quelqu'un peut nous renseigner......

15 déc. 2004
0

je vous remercie pour vos précisions car j'avais compris que
le pb était ed couler en deux fois ce qui me parait comme à tout le monde pas très bon

si c'est assembler plusieurs parties chacune étant coulée en 1 seule fois, c'est un pb purement mécanique qui a bien sur des solutions

amicalement

l'antimoine doit se trouver chez les fournisseurs des fondeurs

pour info, le plomb des batteries contient de l'antimoine, mais bien sur il n'est pas très bon pour la fonderie amateur "à la chinoise des années 50"

15 déc. 2004
0

Voici le fil où il est question de "baignoire". Je n'ai pas dit de "frigo" !

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

15 déc. 2004
0

heu..
j'ai fait deux lests:
le premier en gueuses de 100kg coulées en amateur (moule, gaz etc..), c'est a la portés de tout le monde, puis tout ça dans la quille creuse noyé dans la resine chargée.

Mais faire une coulée continue ou non de 1 ou 2T ! jamais je ne ferais ça , et pourtant j'aime vivre dangereusement! ça revient a se monter chez soi un atelier complet de fonderie, capable de fondre 2t et les couler.. c'est un enorme boulot , sans compter le prix de tout le fourbis necessaire (bruleurs, etc), et il y un trés grand risque que ça finisse trés mal, pour vous, vos amis ou votre famille, m^me si le principe des methodes decrites sont tout a fait ok, notemment celle de la forme perdue en polystyrene , couremment utilisée par les fondeurs proto.

a reflechir: dans le prix d'un lest proto, l'essentiel est la conception, le modele a façonner (poly ou bois). Avec ça un fondeur vous coule votre lest , vous fait les perçages , taraudages eventuels , eventuellement une couche d'epoxy, et vous avez un lest prèt a poser!
(vous pouvez faire un peu d'economie en transportant vous même le modele et en ramenant l'objet fini)

c'est comme ça que j'ai fait mon deuxieme lest,

bien sûr chacun est libre...

15 déc. 2004
0

plouf
hop, par dessus bord et il coulera tout de suite.

sorry, j'ai pas pu resister...........
didier

15 déc. 2004
0

2 lests aussi
1 de 900kg en geuzes de 20kg
1 de 2 tonnes en 1/2 bulbe de 1000kg

prochainement, 1 de 600kg en bulbe monobloc

sinon ,si pas équipé ou si voisins délicats (je pense à l'odeur de la fonte de tuyaux sanitaires ;-) ), il y a du coté de Saint étienne une boite top pour les lest en plomb

15 déc. 2004
0

pour Dica...
avec la deuxième coque qui te dispense de lest, je peux m'en payer combien de tonne ? ;-) :-D :-D

je rigole mais si ma femme n'était pas anti-multi

il faut dire que le seul multi que je lui ai fait essayer était un peu sportif (classe micro) :-D

16 déc. 2004
0

Puis-je prétendre à des
adresses des fondeurs corrects les Gars pour ceux qui en ont ??
Merci pour les infos.

0

rien de plus simple:
pour couler un lest, quel que soit le matériau, il suffit de faire un trou dans le bateau qui est attaché au dessus.
;-)

16 déc. 2004
0

batrelier
ceux qui ont des femmes échangistes ont aussi des femmes pro-multi

je n'ai que des monocoques!!! ;-)

amicalement

16 déc. 2004
0

1 adresse
boulot très correct

Navy Lest

606 r George Sand 42350 LA TALAUDIERE 04 77 25 75 75

516 r George Sand 42350 LA TALAUDIERE fax : 04 77 38 27 27

16 déc. 2004
0

pour JP
je crois que J Warram avait une femme dans chaque coque (me trompje?) :-D

01 sept. 2006
0

Quelqu'un pourrait-il me dire..;
En parlant de lest en plomb, quelqu'un pourrait-il me dire comment faire pour poser un lest dans les fonds d'un dériveur en acier sans pour cela créer d'électrolyse ?

Autre question : Le fait de noyer ce lest dans du bitume est-il suffisant pour annuler tous les problèmes de corrosion dus à la présence de plomb ?

Merci,

Excusez-moi, je profite de ce fil...

02 sept. 2006
0

corosion et plomb..?
le plomb dans la quille,fondu ou callè,s'il n'est pas en contact avec l'eau salèe et l'oxigene,pas de phènomenes d'electrolise ou de corosion (je crois).bien recouvert etanche resine,bitume,moi je l'ai fais au ciment(parrait que c'est pas bien)ça tient toujours...

02 sept. 2006
0

culage pour l'eternité ?
couler du plomb c'est tres dur mais l'isoler du fer c'est plus sioux ;peinture par 20l ,ciment, resines epoxy aqueuses tout est bon...
imaginez ,un jour vous tapez une roche ..cela arrive en masse parce que les gens font confiance a 5 m pres au gepese..les anes savent que la barre d'erreur est de 100m et des fois plus dans les ports militaires..
une fois a sec je vois des quilles insoudables qui degobillent la peinture ,le gasoil...enfin tout les saloperies que vous avez foutues dans la quille sans penser a l'impact funeste ,hautement improbable etant donne votre haute qualite certifiee de chef de bord et tutti quanti...

02 sept. 2006
0

Merci
C'est bien ce que je me disais. La solution du bitume est vraiment la solution de facilité. C'est donc celle là que j'ai employé.

02 sept. 2006
0

Merci, merci, merci
à tous pour vos contribs !
Bon, ça m'a l'air bien compliqué, tout ça, moi, je voyais ça avec un petit chalumeau et mes "baleines" de 2 kg, et un coffrage vite fait en tôle, ben non, c'est pas ça...
Je crois que je vais boucher ça à l'époxy...

Euh... Alien ? Tu as vu le prix de l'épox chargé au plomb ? 300 roros les 27 kg, soit 4 ou 5 litres... Non merci, surtout que je me fous des trois kg qui manquent, c'est juste un trou que je veux reboucher. Merci quand même ! :-)

03 sept. 2006
0

Autre idée pour Felines.
Se procurer de la grenaille de plomb; de l'époxy; mélanger en volume 1/3 2/3, comme avec du sable et du ciment, l'époxy bouche les interstices et fait le liant. (Bien penser à râper la surface de collage, plus ce sera rugueux mieux cela tiendra.)

Nota : Pour les bricoleurs de maquettes de bateaux, un moule en plâtre humide, et c'est tout le plomb à 450° qui vous gicle à la figure.

Remarque : il existe des plombiers (retraités) qui savaient parler à cette matière. Peut être qu'un conseil d'un ex professionnel serait utile

03 sept. 2006
0

Merci Gilus
Et tu mettrais 1/3 de Pb pour 2/3 d'époxy, ou le contraire ?
Et je ne pourrais pas enfermer un morceau de plomb (pas de grenaille) dans l'époxy ? Ca ferait moins d'épox à acheter !
Au fait, toi tu parles de résine dans le cas de la grenaille ? Et laquelle ?

03 sept. 2006
0

bon ben alors
je vais te proposer un truc pas cher :
- tu grattes, tu rayes
- tu peut même planter qq vis dans le trou
- un coffrage grossier avec du polyane dedans
- un coup de mousse en bombe
- tu shape à la forme
- un p'tit ponçage général
- un tissu 150-200g/m²+ époxy
- ponçage, enduisage
- ponçage, enduisage
- ......
- ......
- laquage n couches

03 sept. 2006
0

1/3 de liant 2/3 de matière inerte
Le principe est de remplir l'interstice entre l'inerte : gravier plomb etc et le liant : ciment ou epoxy. La colle occupe l'espace libre entre les volumes accolés les uns aux autres.

04 sept. 2006
0

boucher un trou dans du plomb
Vous pouvez utiliser un alliage a base de bismuth qui fond a des températures &lt a 100° et qui a la particularité de se dilater au refroidissement ce qui le bloquera dans la cavité a boucher , compte tenu du prix au détail et au kg (densité voisine de 10) vous pouvez en trouver dans les services de radiotherapie des hopitaux, (utilisation pour faire des caches anti radiation; et dechets après plusieurs utilisations.)
Respecter les règles d'hygiene , gants masque etc ....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (82)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021