Coucher mon voilier 4,80 sans marée...

Salut à tous,

J'ai un menhir, environs 300 kg, qui m'a été donné sans remorque (et ma voiture n'a pas d’attelle).
Je suis sur un lac, loin de tout.
J'aimerais pouvoir le coucher, pour examiner la dérive rétractable (qui ne revient plus) et pour contrôler les parties vives.
Le bateau, avec sa dérive bloquée sortie, s'immobilise sur celle-ci par 80cm d'eau.
Je pense, sans certitude, me servir de planches en pins, posées dans l'eau sur le sable, pour permettre à la dérive de moins résister dans le sable et laisser le bateau (poussé par deux personnes) 'glisser' sur 5 mètres, et finir sa course par 30cm d'eau. Il devrait finir par s'affaisser sous son poids et rendre sa dérive plus accessible...
Deux personnes normalement fortes vous semblent-elle suffisantes ? J'ai aussi un treuil, mais il faudrait pouvoir le fixer et ma dernière tentative d'installer un piquet dans le sable ne semble pas très cohérente avec une telle force...
Je mets une photo de la place pour vous donner une idée du 'terrain'...

Merci à vous ^^

L'équipage
23 juin 2020
23 juin 2020
0

Bonjour,
Je ne sens pas trop l'idée de forcer sur la dérive pour la rentrer et donc la rendre inaccessible...

Je ne vois pas de mât sur la photo (?)

Mais si tu as un mât et puisque je vois un ponton, la meilleure solution me semble être un abattage en carène, autrement dit tirer sur le mât pour coucher le bateau et dans ton cas, le ramener là où tu as pied.


23 juin 2020
0

J'ai eu un SIR 450, et une fois sur la dérive au sol, j'arrivais facilement à le retourner des deux côtés tout seul en le faisant rouler sur lui-même.


23 juin 2020
0

Il n'y a pas de mat en effet. Mais si c'est pour faire bras de levier, j'ai toujours le pied de mat, sur lequel je peux fixer un chevron de bois de 3 mètres... Il y aurait un pontet en haut du "mat", un cordage, mon treuil latéralement sur le ponton... Pourquoi pas de quoi le maintenir tenu de l'autre coté pour ne pas qu'il glisse latéralement vers le ponton...

Gaby00, oui dérive relevée le Menhir doit aussi se manipuler assez bien (quoi qu'il est plus lourd et plus large, mais à deux c'est surement gérable). Hélàs la position sortie de la dérive (60cm sous la coque et 100 kg de lest) est un sacré contre poids. On a essayé à deux de le faire gîter en poussant latéralement la coque, sans succès.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (194)

Bol d'Or 2016

mars 2021