Couche bizarre sur la coque impossible a poncer

Bonjour tout le monde. Je viens d'acheter un bateau par un intermédiaire (donc pas de contact avec l'ancien proprio qui est en Allemagne). J'ai découvert sous l'antifouling une espece de couche bizarre (1mm env. peut-être plus), noire et toute craquelée voire écaillée par endroit après Karcher. Impossible à poncer, ça gomme et encrasse imméditement le papier. Il faudrait l'enlever pour retrouver un bon état de surface mais je me demande comment. Si vous avez déjà rencontré le pb je veux bien un tuyau.
Merci

L'équipage
06 sept. 2006
06 sept. 2006
0

çà serait pas
du goudron ?

06 sept. 2006
0

Quelqu'un a évoqué un traitement préventif osmose mais j'en sais pas plus
Ca me parait un peu dur pour du goudron car ça se raye difficilement.

06 sept. 2006
0

Traitement osmose.....
VCtar?.........
c'est pour faire avancer le chimili :jelaferme:

06 sept. 2006
0

Je penche plutôt pour un viel antifouling
et je te conseille donc de l'enlever.
Si c'est un reste de traitement antiosmose, alors si il est craquelé et écaillé, il ne sert à rien, sinon à retenir encore plus l'humidité.
Raison de plus pour le virer.
Utilise un grattoir (tu trouves chez Castomerlin des grattoirs Sandwik orange avec lame interchangeable. Prend le modèle que l'on tient à deux mains, avec une boule au bout du manche). Et bon boulot, compte une bonne journée de taf.
Jacques

06 sept. 2006
0

c'est trop épais pour un antifouling
et ce qui tient, tient vraiment. je pensais éventuellement utiliser un grattoir électrique mais n'ai pas d'expérience dans le domaine. L'investissement vaut-il le coup?

06 sept. 2006
0

Euh,
c'est quoi le thinner ?

06 sept. 2006
0

ah ces belges
y z'ont déjà trois langues et faut qu'y parlent anglais :-)
diluant de nettoyage .
Y'a de tout dedans : xylène, toluène, etc ...
20 euros les 25l chez les fournisseurs de carrossiers .
Ca bouffe même l'epoxy en insistant .

06 sept. 2006
0

Thinner ? c'est aussi d'un emploi courant en Suisse
pour nettoyer après peinture ou vernis...

06 sept. 2006
0

je pense que c'est
du black vernich, les allemands raffolent ;-)
faire un essais de quelques cm avec du thinner mais synthetique, car avec le thinner cellulo tu n'y arrivera pas.
et si ça part, bon courage!!
ps: avec le thinner pas fumer ni de flamme bien sur sinon ........ :mdr:

06 sept. 2006
0

on l'emploie
comme diluant en carosserie ;-)c'est un peut comme l'acetone mais en syntetique si tu en met sur un joint ou un plexi, ben il est bouffer,pour enlever des taches meme sur du polyester faut prendre le cellulo, ossi pour faire tremper un pinceaux secher, nettoyer ton pistolet a peinture ect....
voili voila
tu en trouve ,enfin en belgique partout en bouteille d'un litre en brico, mais je suppose qu'en France ossi

06 sept. 2006
0

peut-être ...
peut-être du brai-epoxy utilisé surtout sur les coques acier ?

06 sept. 2006
0

bon, d'apres vous il faut attaquer au chimique.
Pas de grattoir électrique, ou décapeur thermique? Merci en tous cas pour vos tuyaux :-)

06 sept. 2006
0

eventuellement du
vctar noir (un revetement epoxy) qui n'aurait pas seché assez longtemps.

09 sept. 2006
0

Pardon d'insister,
mais à part le chimique, utiliser un grattoir électrique vous en pensez quoi?

09 sept. 2006
0

idem sur diaoulig
lors de la refection de diaoulig je suis tombé sur un truc equivalent.
c'est un brai, sorte de vernis enrichi tres fortement en goudron et c'est une vraie chienlit à enlever.
pour ma part je l'ai viré avec une spatule elctrique de chez bosh. cette petite machine a ete la seul à venir a bout du truc mais c'est long..... tres long.
bon courage.
amicalement
jpierre

09 sept. 2006
0

Euh
Rabot électrique, faut être confiant pour y aller avec ! Y'a pas trop de risque sur une coque en bois, mais j'aurai peur d'entamer le plastique ou de faire des étincelles sur une coque en métal ! Parce que bien se rapelle qu'une coque, c'est fondamentalement courbe, et qu'un rabot, c'est prévu (sauf exception) pour faire... plat ! :litjournal:

Si ton truc se ramollit à la chaleur (ou à la chimie), mais si ça reste trop costaud pour la bête spatule, y'a le riflard : c'est un couteau de maçon/plâtrier-peintre comme une spatule, mais en acier de 1 mm, on s'en sert pour décaper (pétouilles de plâtre, dégobillures de mortier etc...). C'est solide, ça se tord pas, c'est aiguisé au bout...

09 sept. 2006
0

il faut
gratter c clair..mais si c dur peut etre que le rabot electrique???le truc c est que je ne sais pas si le bateau est en fibre..ou bois...si c est du metal???sabler???
meilleurs souhaits

09 sept. 2006
0

si c 'est un vc tar
moi j 'ai reussi a l 'avoir en ponçant à l'orbitale ,a la vitesse minimun et avec un tres gros grain
il a fallu y passer du temps mais moins qu 'en grattant pour un etat de surface correct.

a toi de voir

Hervé

10 sept. 2006
0

Ce qu'il y a de sûr,
c'est qu'il va falloir y passer du temps...
Au fait, la coque est en polyesther.
Merci pour les conseils.
Si des fois il vous venait une nouvelle idée, je reste à l'écoute.

10 sept. 2006
0

hydro gommage
Il y aurait bien l'hydro gommage, si biensûr tu as les moyens. Mais au moins, ta coque n'est pas abimée, et elle en ressort super propre.

10 sept. 2006
0

des fois
brosse rotative nylon (rose ) sur perceuse . Ca dégomme les adhesifs et les trucs un peu mou-collants mais absolument sans appuyer sinon çà chewingum ... enfin a essayer

11 sept. 2006
0

je reviens sur le grattoir
Je me méfie des diluants, surtout quand tu ne connais pas la nature du produit à enlever. Ou alors met une combinaison d'astronaute.
Je te conseille vraiment le grattoir sandwik. C'est étonnament efficace, ça ne s'encrasse pas. C'est sûr que c'est crevant, mais tu ne risques pas d'engendrer une catastrophe. La solution d' l'orbitale gros grain est aussi à tester, si le disque ne s'encrasse pas au troisième tour. Tu peux aussi faire les deux, attaquer à l'orbitale grain 50, et finir au grattoir pour ne pas abimer ta coque.
Enfin, dans tous les cas, cela restera un boulot chiant, mais je pense qu'il faut le faire.
Jacques

11 sept. 2006
0

d'accord avec Erendil
pour avoir fait ça 2 ans de suite (VC Tar), le grattoir y a rien de mieux et ça muscle les bras. Tout le reste c'est se faire mal avec ce qu'on repire, et je n'ai rien vu qui puisse faire le travail sans abîmer le gel coat.
c'est un boulot pour l'hiver, pas besoin de chauffage même à l'extérieur.
évidemment, selon la longueur du bateau, des fois ne serait-ce que pour le moral, il faut 2 grattoirs et 2 autres bras, sinon ça déprime vite (ne pas sombrer ds l'alcool non plus... :alavotre: )
bon courage

11 sept. 2006
0

Orbitale
Une alternative interessante quand l'orbitale s'encrasse, c'est d'utiliser des disques Bear-Tex (Norton) sorte de fibre chargée a l'oxyde d'alumine. Il existe plusieurs grains, comme les abrasifs habituels... C'est ce dont je me sert pour décaper les multi-couches d'antifouling qui beurrent instantanément les disques classiques..
C'est également souverain pour pré-polir l'inox (dans les granulométries fines, evidemment)

11 sept. 2006
0

décapage "peinture"
Sur un matériel que je souhaitais "mettre à blanc" des multicouches de peinture et d'antifouling, j'ai utilisé une petite meuleuse équipée d'un plateau souple et de disque abrasif de très gros grains.

Pour éviter tout collage et colmatation j'ai simplement passé au pinceau un peu de suif sur ce disque, comme pour le meulage de l'aluminium.
Résultat spectaculaire!.

Je ne garantis pas que cette façon de procèder règlera votre problème, pour moi ce le fût .

Bon courage.

11 sept. 2006
0

Suif
On apprends toujours quelque chose... Merci Roger, je vais essayer ça pour les limes sur de l'alu..
Je ne connaissais pas ce truc....

11 sept. 2006
0

Yann, petite précision
Dans le cas ou tu utilises une lime sur de l'aluminium, tu auras une amèlioration : c'est à dire que les petits copeaux n'adhéreront pas aux dents,tu pourras les éliminer tout simplement par brossage.
Dans le cas du meulage, ces mêmes copeaux sont chassés par la force centrifuge .
Mais pourquoi n'utilises-tu pas de limes spéciales pour l'uluminium ? tu les reconnaîtras facilement elle sont taillées sur un seul angle , les dents comportent le plus souvent des brise-copeaux.

12 sept. 2006
0

Pour l'alu
j'utilise des limes et des râpes à bois... et pour couper de la tôle fine une petite scie circulaire... toujours pour le bois ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

12 sept. 2006
0

un peu de pub
pour un copain qui décape des coques entre autres par un procédé de projection (c'est pas du sablage) très précis. il arrive à retirer du vernis sans marquer le bois ou virer le logo d'un paquet de clopes sans percer le papier

DNSA
La Rochelle
05 46 67 19 50

j'ai aucune idée du prix, j'ai simplement vu le résultat qui m'a quand même bluffé

13 fév. 2007
0

Décapage sélectif
Bonjour,

Nous travaillons dans l'aéronautique depuis longtemps et mettons en oeuvre une technologie écologique, brèvetée, efficace et pas chère. Et oui, ça existe, nous l'avons développée avec la Chambre d'Agriculture.

Visitez notre site ou celui de l'un de nos partenaires:

Nous pouvons tout à fait enlever ce type de revêtement.

Cordialement

13 fév. 2007
0

Solution magique...
S' il s'agit,comme semble l'indiquer l'aspect caoutchouteux et fondu après ponçage, d'un produit monocomposant (brai vinylique par exemple), voici une solution très efficace. Ces produits son chimiquement très fragiles et un diluant type acétone ou méthyl-éthyl-cétone mélangé à de la poudre de silice devrait fonctionner. La pâte ainsi constituée est appliquée au pinceau puis ôtée ausitôt à la spatule. C'est rudement efficace et peut éviter quelques fastidieuses heures de poncage. L'essai sur un échantillon de coque ne mange pas de pain!!(conseil reçu d'un spécialiste de Sicomin et mis en pratique avec succés)

14 fév. 2007
0

Pire que bien ?
A lire certaines propositions, je reste dubitatif.

A mettre des produits chimique sur une coque polyester ancienne, ne risque-t-on pas d'abimer définitivement - ou du moins gravement - cette coque ?
Après tout, tout décapant décape, par définition. Donc le risque d'osmose ou d'affaiblissement n'est pas négligeable, amha.

Le raclage avec une lame sandvik comme déjà préconisé me semble être la solution la moins risquée et la plus facile à tenter, en attendant...

21 fév. 2007
0

Chimie+composite=mentos avec Coca!
Salut,

Gibsea a raison, on ne met pas de chimie sur un polyester sans risquer des surprises, parfois immédiates!

J'ai vu à La Rochelle la semaine dernière un procédé sec (démo faite par bioboat, camion zèbre!) avec du blé. Le type sympa s'est arrêté pour faire 3 m2 à un plaisancier en galère avec son grattoir !Nickel avec 8 couches antifouling, retour au gelcoat sans même mater. Etonnant.En plus, pas de poussière, ça récupère tout en même temps (je vous dis que je l'ai vu).

A priori il y un article dans Neptune (g pas vu)

J'ai pris contact avec la boite qui utilise ce procédé au Bourget (le fournisseur de celui qui a fait la démo sur le Port)pour savoir si ça marche sur les jantes de moto aussi!!!

A voir

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

Souvenir d'été

  • 4.5 (91)

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

novembre 2021