cotre norvegien plan sergent

BONJOUR,
Je ne comprend que les "bateaux en bois", et j'ai
failli craqué il y a quelques années pour un
chassiron , mais en mauvais état, et j'ai abandonné
le projet (probléme de place également et de distance), maintenant, il faut croire que le moment
est venu, j'ai la possibilité de stationner une
unité dans le SUD (TUNISIE) ou j'ai de la famille,
et je viens de tomber sur une annonce d'un COTRE
NORVEGIEN PLAN SERGENT de 1963 (10,25m) qui d'après son propriétaire n'est pas en mauvais état, mais qui
demande quelques reprises ( bordées hautes a
refaire a quelques endroits, fixation de witch
,cockpit etc....), avant d'aller le voir, je voudrai
l'avis d'un connaisseur de ce type de bateau, est
ce que c'est comparable au niveau restauration,
navigation, etc... à un chassiron, qu'elle sont
les avantages, les inconvénients, les points a
vérifier en priorité etc... d'un tel bateau, merci
d'aider un amateur....
LE CELTE

L'équipage
02 jan. 2006
02 jan. 2006
0

bonjour

vas voir ma fiche :-D

et dis moi si ton bateau ressemble au mien

josé

02 jan. 2006
0

tu as oublié une chose ,guy

peut etre le principal:aimer les bateux au tant que la mer ou que sa femme. :-D

josé

02 jan. 2006
0

j'ai trouvé l'annonce

Le pont a été refait c'est une bonne chose car les degats dans le premier bordé viennent du pont ,l'eau s'infiltre et fini par pourrir le dessus du bordé.

Toujours le m^me defauts le chant du cp du pont n'est pas protégé ,et le mal commence par là.

Par contre il ne parait pas cher.

Mais comme dit Guy tu dois y consacrer du temps, beaucoup de temps surtout vue l'age ;43 ans .S'il s'agit de le mettre en Tunisie et d'y venir que pour naviguer , je serais net c'est une connerie.

Pour ce qui est des qualités nautiques rien à redire l'on sent qu'il a été concue par un vrai architecte naval qui priviligiait les qualités nautique au confort au ponton. :-D

Par f6 tu peux prendre l'apero presque tranquille :-D

Un peu sous toilé par petit temps.

Vue la quille , raide à la gite

josé

02 jan. 2006
0

réponse et merci a CALIPSO 2
rebonjour,
merci aux autres marins qui m'ont déjà répondu
pour leurs infos:
je pense passer de plus en plus de temps en
TUNISIE, et comme je suis plus vieux que le
bateau, et PLUS proche de la retraite que
de l'université, je pense que c'est une saine
occupation, j'adore le bricolage et j'ai quelques
compétences (responsable technique dans une société)
j'aime naviguer, mais restaurer quelque chose
d'original et si possible d'unique (ou presque)
cela me convient, même si cela apporte des contraintes (surtout aux autres).... C'est pour
cela que j'ai changé plusieurs fois de femmes
(c'est vrai... MAIS CE N'EST PAS LA RAISON...)
je plaisante...
Pour revenir au bateau, j'espere passer beaucoup
plus de temps d'année en année en TUNISIE, et
là bas (2h d'avion), il n'y a pas (encore) de
problème d'anneaux, et les coûts sont réduits...
NE DEBARQUEZ PAS TOUS ;;; vous allez faire
monter les prix....
je remercie le marin qui m'a inondé de termes
techniques, mes connaissances sont autodidactes
dans les noms des pièces de charpente, connaissez
vous un bouquin qui m'éclaire et me donne le
B.A BA dans ce domaine ?
vous pouvez continuer a former un néophite dans
la MARINE EN BOIS. j'apprend vite
et je vais programmer un WE en bretagne pour voir
LA BEAUTE (j'espère qu'elle ne sera pas trop
défraichi....)
SALUT ET MERCI
JC "le celte"

02 jan. 2006
0

un livre

Pour moi Le livre

"Restaurer , Entretenir les bateaux en bois"

Chasse-Marée

josé

02 jan. 2006
0

le
climat Tunisien meilleur pour le bateau et l'équipage(en94)par contre pour bricoler c'est plus "rustique"

02 jan. 2006
0

Des photos !
Bonjour
Où a tu trouvé l'annonce ?
Pl

02 jan. 2006
0

Vous avez dit plaisance ?
Je suis des deux côtés du ponton: je na-
vigue en plaisance mais répare, aménage, bref pro-
fessionnel aussi. Je souscris aux réticences des uns
et des autres. Ceci posé, un bâteau n'a rien de vrai
ment "raisonnable".
Sans vouloir être trop méfiant et imagi-
ner des vices cachés, il faut s'ingénier à aller voir ce qui n'est pas forcément visible et respirant
mal (le bois est un matèriau "vivant":bactéries, champignons).
Au niveau du pont, voir tout ce qui le
traverse (cadènes, boulons, vis, tampons pour un pont en lattes sur CP), la jonction entre le pont et
la coque ou le pavois (souvent source d'entrées
d'eau invisibles comme sur les Chassirons à coque
polyester). Bien évidemment, la fixation des bor-
dés: un examen en lumière rasante à l'extèrieur
permet de voir des bordés qui ont "tuilés" ou dont
le rivetage a largué (la courbe présente une dis-
continuité); j'ai vu cela sur un Cap-Nord d'un
bon chantier , qui ensuite a été enduit (le pro-
priétaire n'arrête pas de faire changer des piè-
ces). Bien évidemment, regarder tout ce qui est membrures, varangues, carlingue, quille, barrots de pont (j'entend par là aussi les jonctions de
ces diverses pièces); les coins de rouf, de cockpit.
Tout cela n'est pas exhaustif; cela
serait trop long: c'est le principe qui faut voir.
Une chose primordiale, c'est le dialogue avec le
propriétaire: le gars qui aime son bâteau n'a guère de réticence à parler de son histoire.
Voilà, je m'arrète là pour aujour-
d'hui (il peut y avoir des prolongations); voir
malgré tout ce que disaient les "collègues": mon
bâteau est en acier galvanisé (cela fait 20 ans que ça dure).
Bloavez mad
Jef

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ile Grande août 2021

Souvenir d'été

  • 4.5 (169)

Ile Grande août 2021

novembre 2021