Corsair F24

Bonjour à tous,
lecteur régulier des forums sur ce site, je viens vers vous tous à propos de notre changement total de programme de navigation. Après de très nombreuses années de belles navigations sur notre "bateau de voyage" en aluminium, nous faisons le choix de plus de facilité (nous l'espérons). Beaucoup de lectures, des visites, des hésitations, le temps d'acquérir une "culture" minimum, ce sera sans doute un Corsair F24 Mk II. Un monde nouveau pour nous que celui du trimaran, et aussi du trimaran transportable, avec ses quelques contraintes et ses nombreux avantages (à lire les retours d'expérience !) La zone de navigation que nous fréquentons depuis longtemps, la Grèce.
Les questions.
1: lors de l'inspection d'un F24 de plus de 10 ans, quelles sont les vérifications importantes à faire, spécifiques à ce bateau ?
2: Faut-il demander une expertise ?
3: Dans le cas d'un achat dans l'un de ces pays : Espagne, Portugal, Italie, Allemagne, Pays bas, Angleterre, de quelles précautions administratives faut-il s'entourer ?
4 : Existe-t-il un manuel "Corsair F24" en français ?
Merci d'avance

L'équipage
26 sept. 2019
26 sept. 2019
0

Il y a un groupe F-Boats sur Yahoo groups, cosncré aux bateus de Ian Farrier et aux Corsair. Tu devrais trouver beaucoup d'informations.

27 sept. 2019
0

Bonjour je pense qu'une des spécificités de ces bateaux concerne la vérification du système de repliage des bras, et de tenue des flotteurs dans lesquels il ne doit pas y avoir de jeu. Il y a pas mal d'efforts dans ces différentes pièces. Le mieux est de faire un essai pour tester le tout.

phil34

30 sept. 2019
0

Pour les vérifications à faire sur un F24, ce que je vérifierais :
- Age gréement dormant, ça tire dur sur ces engins
- les points d'appuis des bras de liaison sur la coque centrale (sur mon F27 il y avait des plaques de compression)
- Axe de la dérive
- absence de moisissure sur la moquette
- étanchéité des coffres de flotteurs (c'est compliqué à vérifier car on sait si c'est étanche seulement à haute vitesse)

Pour la verison MKI
- Vérifier l'axe de la dérive

Pour la version MKII
- il faut vérifier l'état de la rotule et du pied de mat.Si cela n'a pas été assez graissé, il peut y avoir de l'usure.
- regarder l'état de la dérive avait de vérifier l'absence de talonnage

30 sept. 2019
0

Merci pour vos conseils, je vais en tenir compte ; si vous connaissez des f24 à visiter ou à vendre, je suis preneur des adresses bien sûr ( Nous sommes Normands, près de Caen, sur la côte). Pour l'instant je suis surpris de constater que les F24 sont souvent à vendre avec des Ptac de remorques de 2000, 2100 kg, alors que pour un Tricat 25 on conseille un Ptac de remorque de 1750 kg. En fait l'annonce idéale ne serait-elle pas celle du vendeur qui vend le bateau seul ?

30 sept. 2019
0

Le soucis des bateaux transportables c'est leur poids REEL.
Certains constructeurs annoncent des poids de coque nue, d'autres de bateau à vide, d'autres de bateau en charge....
A cela, il faut ajouter la construction d'une coque à l'autre qui est différente (un peu plus de résine sur celui ci, un peu plus de tissu sur celui la...) et on se rend vite compte que le poids REEL d'un bateau est difficile à connaitre. Si le bateau reste un peu dans l'eau, il peut se charger en eau et prendre du poids aussi, donc le coup du PTAC d'une remorque pour savoir le poids du bateau n'est pas une bonne idée.
Il faut toujours prendre de la marge sur le poids théorique du bateau.

En normandie, il y a 3 tricat 25 en vente en ce moment, et tous dans le même coin, Granville et ses alentours.

Si tu veux laisser ton bateau à l'eau du côté de Caen, je te conseille la Dives juste à côté de Port Guillaume (et géré par Port Guillaume), économique et sympathique. Et qui sait peut être au printemps on naviguera ensemble sur nos trois pattes. :tesur: :mdr:

01 oct. 2019
0

Le bicoque n'a pas coulé à ma connaissance mais sera bientôt en vente. Questions de jours ou de semaines.

02 oct. 2019
0

Merci Paddy, j'avoue c'est pas simple.

01 oct. 2019
0

Salut A
3 pattes ???
et le bicoque il a coulé :mdr: ?

01 oct. 2019
0

ça va faire un heureux , un lerouge rénové ,
bon courage pour la séparation !

30 sept. 2019
0

La remorque est une bonne solution pour l'hivernage, s'il dure plus de 2 mois. Autre point, le bateau sera plus facile à revendre avec une remorque adaptée au bateau.

30 sept. 2019
-1

Je n'ai peut-être pas été clair ; bien sûr, il faut prendre de la marge, mais si je peux éviter d'acheter une trop grosse bagnole et d'avoir à passer le permis BE ... 1570 kg de Ptac et 1200 k de charge utile (type de remorque proposée par le chantier Tricat pour un 25 Evolution), cela semble donner une marge suffisante pour un F24 dont le poids à vide théorique annoncé est de 816 kg ! cela lui laisse des épaisseurs possibles de tissu supplémentaires, un peu d'eau à ingurgiter, et un tout petit peu de matériel chargé à bord , par contre avec une remorque de 2100 kg de Ptac, on emmène vite le convoi à plus de 4250 kg, plus loin donc que les 4250 kg du permis B96. Nous avons vu les Tricat de Granville,visité l'un d'eux, je crois que le Wiwane a trouvé acheteur il y a peu. C'est bien un F24 que nous cherchons en ce moment (même si les Tricat 25 sont reconnus comme étant d'excellents bateaux).

01 oct. 2019
0

Tu as raison comme quoi il y a de la marge, mais sache aussi qu'il est possible de faire modifier le PTAC d'une remorque à la baisse si tu trouves un bateau et remorque avec un PTAC trop important.
Je voulais juste te dire de faire attention au poids annoncé. C'est quand on fait jauger son bateau qu'on se rend compte que le poids ne correspond pas mais les bateaux des copains c'est pareil.

Pour un info mon F27 annoncé à 1T15 faisait 1T5 et avait une remorque au PTAC de 2T (un peu limite)

02 oct. 2019
0

Wiwane est toujours en vente.

01 oct. 2019
2

Ancien proprio de F 24 MK1, je peux dire :
- Articulations. Les axes des échelles alu passent dans des bagues en plastiques qui deviennent cassantes en vieillissant. Les platines sur la coque peuvent s'écarter et prendre du jeu. Il y a des cales d'épaisseur en bout de bras qui viennent s'appuyer sur la coque centrale près du boulon d'immobilisation (en position navigation) Ces cales sont souvent hors cotes et les bras ne sont plus convenablement calés en navigation, ce point est sans doute le + important (à mes yeux)
- Remorquage. Le mien pesait 1000kg avec le mat, bôme et couchages, tout le reste était dans la fourgonnette. Remorque double essieu (quasi obligatoire pour la sécurité) freinée sur 4 roues, difficile de faire à moins de 600/650 kg.
- L'autonomie totale pour mise à l'eau et mâtage, ce que j'avais fait = bcp de complications... Il faut une très grosse journée pour en venir à bout. Si c'est deux fois par an OK, à oublier pour de courtes croisières.
J'ai laissé bcp de "traces" sur le forum pour parler de tout ça.(moteur de recherche)
Cordialement
Yves

01 oct. 2019
0

Salut Cachito ,

et bienvenu dans le monde merveilleux des Farrier !

les spécialistes ont bien répondu ,
le pont majeur ce sont les articulations des bras , pas de jeu , ça doit fonctionner parfaitement et sans effort .
C'est vraiment le plus des farrier , merci au génial architecte , ça donne un bateau super raide en mer .
le poids , comme dit plus haut c'est toujours plus de la réalité ,
le mien prévu pour 800 k , en fait environ 1200 ...

Donc il faut surdimentionner la remorque ,
passe le permis ,c'est faisable !
j'ai une 2500 Kg de capacité , que je peux tracter avec une voiture normale ,car c'est le poids réel de la remorque qui est pris en compte .
Mais peu de gens sont au courant , et pourtant c'est la loi !
Vérifie ...
Bonne recherche

01 oct. 2019
0

Merci à tous pour ces avis, dont je vais tenir compte, cela va venir en complément de tous les conseils que l'on trouve sur un site comme "multicoquespratique". Pour ce qui est du permis, du poids de la remorque, etc :
www.landes.gouv.fr[...]--_.pdf . C'est clair, bien expliqué, exemple à l'appui.
Encore des questions !
- J'avais cru comprendre qu'on ne pouvait plus faire modifier le Ptac d'une remorque d'occasion, dans la mesure où elle avait une carte grise définitive ; quelqu'un a-t-il des infos ?
- il y a une longue discussion sur HetO à propos du remplacement des trampolines, mais sans vraie conclusion ; y a-t-il du nouveau, et peut-on commander des pièces, comme ces trampolines justement, ou une rotule de pied de mât, chez un concessionnaire, en France ou pas trop loin ?

02 oct. 2019
0

Pour revenir aux trampolines, en France , il y a France Trampoline qui fait sur sur mesure et qui bosse bien.
france-trampoline.com[...]tamaran
Pour les trampos de série sans prise de côte, tu peux passer par multihullnets, très bien sur mon F27 attention à penser à la taxe douanière pour comparer les prix.
multihullnets.com[...]/

Pour les pièces composites, en France, tu trouveras toujours quelqu'un pour te réparer en cas de besoin et je n'ai plus le nom, mais au USA il y a un site qui vend les pièces composites toute faite (safrans et dérives pour Corsair). J'ai un pote qui a commandé un dérive la bas et il en est très content.
cci.one[...]arrier/

Pour le reste on trouve toujours des solutions, donc pas de stress.
Et au cas ou il y a des concessionnaire en France ou en Angleterre

01 oct. 2019
0

Il n'a aucun interet a modifier le PTAC d'une remorque puisque c'est le poids réel qui est pris en compte pour le calcul du PTRA .

... moins formel pour le permis ,
:mdr:
car j'ai le permis E , de la grande époque du coup de tampon !

remplacement des trampos,
il faut oublier les pièces d'origine , n'importe quelle voilerie sérieuse peut te faire des trampo sur mesure ,
ce n'est pas un probleme car ils ne participe pas à la structure .
Je ne dirai pas pareil sur un Dragonfly , car j'ai entendu qu'ils tenaient les flotteurs ouverts
est-ce vrai ? les drag vont confirmer .
sur le mien , j'ai remplacé le mesh , par des filets légers pour les triangles avant ,pour ne pas freiner dans les vagues en cas de planté ( 120 € chez AD !!!)
concessionnaire ???
heu , je ne sais pas , et sav sur un bateau de 20 ans , il faut se démerder !
donc pas besoin .

pour les pièces d'origine , les bagues et autres sont commandable aux US sur le site Farrier .
L'avantage des plans Farrier , c'est qu'ils sont très bien documentés et suivi , surtout aux US
.... en langue anglaise :mdr:

courage ,
tu vas faire comme nous ,
tu avs apprendre des autres
Merci HEO

01 oct. 2019
1

Cette question de PTAC m'avait bien pris la tête. Je confirme que c'est le poids réel attelé derrière le véhicule tracteur qui doit être pris en compte et non le PTR indiqué sur la carte grise de la remorque. Il faut bien sur que le poids total roulant de l'ensemble ne dépasse pas celui de la carte grise du véhicule tracteur. Raison pour laquelle j'étais passé sur une balance avec pesage :
- de l'ensemble,
- de la remorque avec le bateau dessus,
- de la camionnette avec tout le barda dedans, le tout en configuration exacte de départ.
Pour les bagues et axes, j'ai fait faire du sur mesure par un artisan ce qui m'a permis de passer à du métrique et d'oublier les côtes US.
Filets à l'AV, OK. Mesh entre les bras c'est top.
Oui, les articulations Farrier sont génialement logiques d'un point de vue mécanique sous réserve de bien supprimer tous les jeux dès qu'ils apparaissent (ou avant, maintenance préventive) En navigation, poser un doigt appuyant à la fois sur le bras et sur la coque centrale (près du boulon de verrouillage) il ne doit pas y avoir de mouvement relatif de l'un par rapport à l'autre.
Etant passé sur Dragonfly, je confirme que les trampolines participent à la tenue de l'ouverture du bateau, ils comprennent d'ailleurs des câbles en inox, ce sont eux qui encaissent les efforts. Éprouvé depuis longtemps, je n'ai jamais eu connaissance de problèmes venant de cette autre façon de faire. Là aussi, entretien préventif et attentif obligatoire.
Cordialement
Yves

01 oct. 2019
0

Merci Yves
des fois je me sens seul avec mes remorques ,
.... il se raconte tellement n'importe quoi !
il faut que me fasse essayer ton dragon ...
A+

02 oct. 2019
1

Vous avez raison sur le poids réel. Mais cette question de PTAC de remorque c'est pour une autre question: Question administrative de permis pour que ça passe avec le B96 (limite à 4250kgs) et éviter de devoir passer le permis E.

02 oct. 2019
0

Merci Squid, c'est tout-à-fait cela :
1. en cas de contrôle, la maréchaussée regarde les cartes grises et fait la somme des Ptac (même si la voiture est vide et qu'il n'y a rien sur la remorque, bien sûr): de 3500 à 4250 kg, permis B avec "extension" 96. Au-delà, permis E.
Dura lex sed lex !
2. Le calcul du poids réel maximal de la remorque à atteler, c'est autre chose ! Encore une fois :
www.landes.gouv.fr[...]--_.pdf .
Pour faire vérifier les poids réels, sur une balance, il y a les carrières, les vendeurs de matériaux en grosses quantités, sable, gravier, qui vendent aux professionnels (camions) et aussi aux particuliers , on demande avec un sourire et c'est fait.
Merci pour les renseignements précieux sur les trampolines et les "pièces d'usure".
Que pensez-vous de la garantie d'une expertise avant d'acheter ?

02 oct. 2019
1

Rien ne vaut ton regard à toi. Les points essentiels t'ont été donnés. Sur mon tri j'ai fait faire une expertise car bateau de plus de 20 ans et donc obligatoire pour l'assurance. Au final l'expert n'a pas vu que mat et gréement étaient morts ( je ne l'avais pas vu non plus). Et 700€ quand même l'expertise. :-)

Après si on te mets en contact avec un bon expert et qui s'y connait sur les petits multicoques, ça peut être un plus.

Prévois quand même un budget refit/entretien un peu plus conséquent que sur un monocoque de même taille. Les efforts sont plus conséquents sur un tri, les surfaces de voiles plus grandes, 3 coques au lieu d'une, des pièces à changer plus souvent que sur un mono (dont le gréement et système de pliage). En revanche pas de quille qui rouille et pas de moteur inbord avec tous les soucis associés.

Un dernier conseil: ne passe pas au tri, c'est une drogue dont on ne peut plus se passer!!

02 oct. 2019
0

Je suis passé au tri et c'est vrai que naviguer à plat à bonne vitesse est un délice. Je n'ai pas encore goûté toutes les joies car je l'ai seulement depuis l'été dernier et je n'ai pu naviguer que 2 fois 10 jours en apprenant à le connaitre mon speed 770.
Je navigue sur lac avec un gréement rallongé ce qui est parfait car souvent le vent manque un peu en attendant les thermiques de l'après midi. Madame apprécie aussi de naviguer à plat sans se mouiller contrairement au Dart 18 d'avant.

05 oct. 2019
0

Bonjour, merci à tous pour les renseignements et conseils dont je vais avoir besoin bientôt, je l'espère. j'ai vu un Mark II de 1998 qui n'a pas les hublots "style Lewmar ou Goiot" sur les flotteurs, il y a seulement les trappes de visite ; est ce que quelqu'un a parmi vous dans ses archives les références de ces hublots ? Le Mille Sabords approche, on peut peut-être les trouver les quais !

06 oct. 201916 juin 2020
0

J'ai acheté un MK1 il ya 3 ans et je l'ai fait expertisé ce qui m'a permis de faire prendre en charge par le vendeur toutes les petites malfaçons. La rigidité de l'ensemble est impérative avec appui sur les butées et absence de fêlures du gel coat aux points d'ancrage des bras métalliques. Ayant un bateau plus grand en vue je le mets en vente. Visible à Quiberon dès maintenant. Bon vent et bonnes sensations garanties

07 oct. 2019
0

Gegeli
Nous sommes allés voir un Mark II hier pas très loin de Quiberon, tu peux me contacter au 0633670943. A bientôt

08 oct. 201916 juin 2020
0

Mon tel port 06 40 707 720. Je suis en relation avec A.Folliart de Plaisance Nautic Services au Crouesty mais je vais mettre une annonce sur le bon coin car j'y suis allé hier pour en faire 'inventaire ci joint


04 mar. 2020
1

Bonjour à tous !
Des nouvelles de nos recherches, qui sont terminées : après pas mal de temps passé sur la piste du F24 idéal, nous avons commencé à regarder les annonces - rares - de Dragonfly 800 ... Un voyage au Danemark, un autre en Italie, où nous avons trouvé notre nouvelle monture : un DF 800 "Racing" parmi les derniers construits, en bel état, bien entretenu. Il n'a pas de remorque (il en aura peut-être une un jour), et nous l'emmenons par la mer au printemps jusqu'au sud d'Athènes , où il passera l'hiver dans un chantier que nous fréquentons depuis plusieurs années. Le dossier complet que nous a confié le vendeur nous a permis de faire les formalités aux Douanes et aux Affaires Maritimes sans (trop) de difficultés ...
Merci encore à tous ceux qui nous ont fait part de leurs expériences, et de façon plus générale aux marins qui ont abordé sur Hisse et Oh le sujet des trimarans transportables ; ils nous ont bien aidés !

05 mar. 2020
0

Félicitations !
et merci du retour

06 mar. 2020
1

Mon Corsair 24 Tria Kiti s'est refait une beauté au chantier Technicomposite à Erdeven et va retourner chez Quiberon Nautic; vous ne le reconnaîtriez pas depuis votre visite. Le prix est passé à 30 000 € et j'espère bien cette fois pouvoir conclure avec un des prétendants; respect pour votre obstination; moi bien conscient de trouver que ce genre de bateau était super rare en France je n'avais pas hésité à acheter Tria Kiti, avec sa remorque, sa place garantie dans un hangar l'hiver et sa place de port en été. Depuis comme vous le savez c'est comme vous en DF800 que je vais continuer d'explorer la Bretagne sud de la Rochelle à la rade de Brest.

06 mar. 2020
0

Ça m'interresse de savoir pourquoi être passé du F24 au DF800. Généralement on cherche à gagner du confort ou de la vitesse, là j'ai l'impression qu'on est vraiment sur des bateaux similaires, même si le DF800 est peut être un peu plus confort que le MKI ca me semble du détail.

Mais comme j'envisage un changement de bateau cette année, je suis preneur de ton ressenti.

Pour ton F24, j'attendrais d'avoir vendu mon cata avant de déclencher une visite, et comme je ne pense pas le mettre en vente avant le printemps, j'espère pour toi que ton bateau sera vendu d'ici là.

06 mar. 2020
0

C'est en fait sous la pression de la famille qui vient tous les étés et qui à quatre dans le cockpit même pour 2 ou 3 j seulement m'ont demandé de voir plus grand. Depuis 2 ans je naviguais en duo sur un DF 800 à l'occasion de la Tripatte et le propriétaire m'avait très vite laissé entendre la possibilité d'arrêter le bateau; notre accord en novembre n'a en fait été qu'une suite logique de toutes ces circonstances.Cependant le DF 800 a des inconvénients : le système de repliement est beaucoup moins mécanique, rapide et simple que celui du Corsair (bravo aux américains car pas de câbles à vérifier ni l'usure des points de renvoi , que des poutres et des axes en inox plein). Deuxièmement replié il n'est pas au gabarit routier et il faut pour ça défaire les axes ... L'implantation du moteur HB et du pilote est bien moins pratique (manœuvrabilité du moteur limitée et exposition du pilote contre les embruns)
Mais c'est vrai un peu de largeur en plus pour 4 à bord c'est mieux. Sans la famille je reste ferme sur la parfaite adéquation entre mes sorties de croisière côtière en solo et le Corsair 24 et sa possibilité d'hivernage sur sa remorque.

06 mar. 2020
0

Merci pour ce retour.

J'avais souvenir que le cockpit était plus grand sur le F24 que sur le DF800, mais il faut reconnaître que ma nav en DF800 est maintenant assez vieille.
Dans tous les cas, comme je vais recherche un transportable, le DF est exclus

06 mar. 2020
0

C'est en fait sous la pression de la famille qui vient tous les étés et qui à quatre dans le cockpit même pour 2 ou 3 j seulement m'ont demandé de voir plus grand. Depuis 2 ans je naviguais en duo sur un DF 800 à l'occasion de la Tripatte et le propriétaire m'avait très vite laissé entendre la possibilité d'arrêter le bateau; notre accord en novembre n'a en fait été qu'une suite logique de toutes ces circonstances.Cependant le DF 800 a des inconvénients : le système de repliement est beaucoup moins mécanique, rapide et simple que celui du Corsair (bravo aux américains car pas de câbles à vérifier ni l'usure des points de renvoi , que des poutres et des axes en inox plein). Deuxièmement replié il n'est pas au gabarit routier et il faut pour ça défaire les axes ... L'implantation du moteur HB et du pilote est bien moins pratique (manœuvrabilité du moteur limitée et exposition du pilote contre les embruns)
Mais c'est vrai un peu de largeur en plus pour 4 à bord c'est mieux. Sans la famille je reste ferme sur la parfaite adéquation entre mes sorties de croisière côtière en solo et le Corsair 24 et sa possibilité d'hivernage sur sa remorque.

04 oct. 2020
0

Bonjour à tous
Ce messager pour vous faire part de notre expérience "Dragonfly 800". Comme nous vous en avions fait part dans notre dernier post, en mars, nous avons rejoint La Spezia où se trouvait notre nouvelle monture, le Swing Wing Racing. Cela devait se faire en mai, en avion, finalement nous sommes arrivés là-bas en juillet, en Blablabus .. ; après quelques mises au point techniques, nous avons donc "descendu" toute la côte italienne, Ostie, îles pontines, golfe de Naples, détroit de Messine, puis golfe de Squillace, golfe de Tarente, Leuca ... Deux petits arrêts dans des ports, tout le reste en mouillage sauvage. Nous avons vu chaque jour passer la Guardia Finanza ou la Guardia Costeria, ils ne se sont jamais intéressés à nous. Nous sommes passés en Grèce au nord de Corfou, puis cap au sud, les îles ioniennes, assez désertes cette année, mais avec quelques flotilles de location tout de même, le port de Katakolon, avec ses monstres de bateaux de croisière ... au mouillage, ville morte, puis le Péloponnèse, Pylos, Methoni, etc ... le cap Malée, et route au nord vers notre chantier. Pas un seul contrôle en Grèce, pas de "PLF" à remplir, les bateaux de particuliers ne "rentrant" dans aucune case du formulaire .. nous avons eu de la chance dans la dernière étape : ayant vu arriver le médicane Ianos, nous avons un peu fait le forcing les derniers jours (nous avions eu droit à Zorba il y a deux ans) ; Ianos est resté finalement à l'ouest, et a fait ensuite cap au sud, en provoquant beaucoup de dégâts vers Ithaque .. Il nous a fallu un peu plus de deux mois et 1300 - 1400 milles. Le DF 800 est maintenant au sec, replié, bâché. Au printemps prochain si tout se passe bien il nous emmènera dans les Cyclades !
Pas de problème technique majeur, la seule mauvaise surprise est celle de l'absence de davier ; la manoeuvre du mouillage (ancre Kobra et 10 m de chaîne inox en mouillage pricipal, ancre Fortress légère et chaîne galva en second mouillage) nous a demandé de la méthode, et de la prudence : à deux sur le trampoline, en avant du bras tribord, en faisant attention de ne jamais toucher le gel coat ... si l'un de vous a dans ses archives la photo d'un davier à poste sur un bras de liaison, de Dragonfly ou d'un autre trimaran, ou une bonne idée d'installation, nous sommes très preneurs ! Le rouleau de l'étrave devant la baille ne peut pas être utilisé, à cause du bout-dehors du Code 0.
Merci d'avance !

04 oct. 2020
0

"Ce message", et non pas "ce messager"

05 oct. 2020
0

Parfois il y a un davier long d'installer sur la petite partie fixe du bras de liaison. Je ne sais pas comment c'est fait et fixé.
Tous ne l'ont pas. On voit ca surtout sur les DF920 et 1000.

05 oct. 2020
0

Joli périple en tout cas !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer