Corrosion galvanique

Salut à tous,

j'ai 2 petites questions sur la protection contre la corrosion galvanique.

Les Données du problème :

  • Coque composite verre polyester doublée verre époxy à l'extérieur (traitement osmose)
  • Moteur inbord diesel
  • Anode sur arbre moteur (arbre inox)
  • Anodes sur circuit de refroidissement moteur (refroidissement direct à l'eau de mer)
  • 3 Passes coques bronzes (prise d'eau de refroidissement moteur et entrée-sortie WC), les autres passes coques sont en plastiques.
  • Vannes Inox (les 3)

Les questions :

Vaut-il mieux monter les vannes sur les passes coques avec du teflon (pour des raisons de corrosion biensur, pour l'étanchéité c'est mieux), sinon quel produit utiliser?

Faut-il relier l'ensemble des trois passes coques à la masse du moteur et ainsi profiter de la protection des anodes moteur ? ou seulement le passe coque de prise d'eau moteur et laisser celles du WC non reliées, ou les 3 non reliées.

Merci pour votre avis éclairé.

L'équipage
09 juil. 2006
10 juil. 2006
0

Corrosion galvanique
Salut Pinta Mousse,
j'ouvre les débats qui ne vont pas tarder;

pour ton bateau en fibre de verre/epoxy: relier TOUTES les parties metalliques sous la ligne de flotaison ente-elles, et à la borne négative de la batterie avec des cables souples et des cosses soudées.
Ne pas oublier le tube étambot s'il n'est pas en fibre de verre.
Les passes coques en plastiques sont exclues de ce systéme.

Passes coques en bronze + vannes en inox + helice en bronze manganése, safran en feraille, etc = corrosion galvnique assurée.

1ere réponse; Il est illusoire de croire que de mettre du ruban teflon va isoler électriquement le bronze et l'inox.
Solutions multiples; mettre partout des passes coques plastiques dans le futur.
Monter un petit morceau de caoutchouc entre le passe coque en bronze et la vanne inox.( bien assurer avec 2 + 2 coliers inox)
2eme réponse: Relier toutes ces parties metalliques immergées avec la borne négative de la batterie.
Faire attention éventuellement au branchement a quai en 220v alternatif avec la terre.

Ce sujet étant redondant sur le site, les idées partagées et parfois contradictoires, attends que d'autres interviennent pour donner leurs avis techniques et compétents.
Cela ne saurait tarder...
A toi de juger.
Amicalement
Daniel

10 juil. 2006
0

gagné....
Tout dabord pour Pinta mousse pourquoi veux tu te compliquer la vie.... tu laisse tes trois passe coques independants , tu laisse ton anode sur ton moteur et ton anode sur ton arbre et en mets peut etre une sur ton ecrou d'helice... et navigues sans angoisse.... est tu sur d 'avoir des vannes en inox ? ou comme tres souvent en laiton chromé? de toutes facons meme en inox si tes passes coques sont en bronze il y a tres rarement des problemes...

Pour Daniel... ta solution de relier toutes les masses metaliques par un cable et ensuite les relier au negatif peut tourner a la catastrophe...car l'absence de negatif pour une raison ou une autre te transformera le systeme en une magnifique pile.... tu vas en effet relier deux metaux differents par une superbe liason electrique et tremper ces metaux dans un electrolite..... c'est exactement ce qu'on appelle une pile qui debite....et ceci au detriment d'un des deux metaux...

De plus les vannes doivent etre montées dierctement sur les passes coques et le petit morceua de caoutchouc que tu preconises est interdit...meme avec 200 serflexs...

Cordialement
Dom

10 juil. 2006
0

a la masse
relier toutes les vannes, ou au moins celle du refroidissement moteur à une tresse de masse, elle même reliée aux anodes sacrificielles, donc à la masse générale et au négatifs de parc de batteries.
Pour les vannes, tu devra les changer tous les cinq ans, alors pourquoi pas des vannes en bronze.

c'est ce que je fais aprés qu'on me l'ai conseillé et ça marche. Un bon contôleur de batteries ou un multimètre permet vde vérifier l'absence de fuite éléctrique.
Par contre j'ai souvent eu des problèmes de corrosion sur ce qui n'était pas relié à la masse, notemment dans des ambiances trés humides.

10 juil. 2006
0

grounding system
Ce point de vue de tout relier les parties métalliques (y compris les petites, ce qui est le problème ici) sous marines et de les relier au moins du bord fait l'objet de points de vue et règlements différents de part et d'autre de l'atlantique.
Cette interconnexion (grounding system) est obligatoire coté USA, où les pratiques trouvent qu'elle pose des problèmes de courant parasites dans ce réseau (trajet éventuellement favorable pour les courants parasites dans l'eau du port) et a des propriétés déplaisantes en cas de foudre (soucis constant et justifié outre atlantique, ignoré/ignorable de notre coté).

Certains - y compris aux USA - recommandent plutôt de protéger chaque petite pièce sous-marine, pièce par ailleurs isolée de l'ensemble, par sa propre anode en zinc. Donc, à leur avis, anode de zinc sur le débouché du passe-coque en bronze. Ca évite les circuits.

Bien sur dans tous les cas le bloc moteur-etambot-arbre sont protégés des zincs, et se pose alors le problème de connecter tout ça (ou pas) au moins de la batterie ou du bord.

On a cité ici des cas de quilles métalliques sur bateau en GRP qui semblaient souffrir de corrosion galvanique sans qu'elles semblent liées aux autre pièces métalliques (il faut fermer un circuit entre deux pièces dissemblables pour permettre la corrosion galvanique stricto sensu)

Les positions apparement contradictoire viennent pour beacuoup de la complexité de problèmes individuels qu'on veut (et qu'on doit) résoudre simultanément : corrosion galvanique, courants parasites, métaux (en fait, bateaux) dissemblables reliés par le réseau de terre de protection du port, protection des personnes vis à vis du 220V du port, écoulement des courants de foudre et protection des personnes contre cette dernière (qu'oublie-je ?).
Le matériau dans lequel est fabriqué le bateau peut aussi considérablement compliquer le problème (bois, GRP, acier, alu)

De la littérature existe sur les sujets, à lire pour se faire une idée éduquée.

Yves.

10 juil. 2006
0

Pinta Mousse,
Il est neuf ton bateau? Si il ne l'est pas, as tu eu des problemes avec la corrosion galvanique?

Pour ma part, j'ai a peu pres le meme type de bateau que toi, et jusqu'a present, je n'ai rien eu de ce genre. Il est par contre clair que je fais attention a toujours avoir mes 2 noix d'srbre en bon etat. je n'ai pas d'anode dans le moteur, qui est refroidi a l'eau de mer.

A+

10 juil. 2006
0

corrosion galvanique
Re bonjour Pinta Mousse,
je savais bien que l'on allait déclencher la 3eme guerre mondiale...
Alors pour toi, (et les autres éventuellement) dans le meme site, clique dans la rubrique "Bilbliothéque", , c'est trés instructif . Tu y verras la difference entre corrosion et oxydation, elctrolyse, protection anodique,inox, etc...
Pour moi, je persiste et signe, liaisons entre eux de tous les metaux differents sous l'eau inox, bronze, feraille, laiton , bronze manganése etc à des anodes dites "sacrificielles" sur la safran, en bout d'arbre aprés l'écrou d'hélice, sur le porte safran, partout ou tu peux en poser une sur une partie metallique.A ne jamais peindre.
Autrefois, les moteurs eux memes étaient dotés de leurs propres anodes.(magnésium et zinc). Le magnésium a été abandonné trés vite, (destruction trop rapide) et maintenant les constructeurs de moteurs ont tendance a en mettre de moins en moins.
Pour l'effet "pile", ce n'est pas le circuit interieur qui crée la pile, mais bel et bien le fait de mettre 2 metal different dans l'elecrolyte (eau de mer), et non l'inverse.
En plus de la bibliothéque de HEO, jette un coup d'oeil sur:
www.voilelec.com[...]ces.php
www.voilelec.com[...]lle.php
bricologie.free.fr[...]ion.htm

Voilà, aprés en ton ame et conscience, tu feras comme bon te semblera !
Amicalement
Daniel

10 juil. 2006
0

Daniel...
le systeme de relier toutes les masses metaliques a une anode sacrificielle fonctionne mis il faut une anode...ce que tu ne precisais pas dans ton premier post...
et une pile constituée de deux metaux diffrents trempés dans l'eau de mer ne debitera pas si tu ne rejoints pas les deux metaux par une bonne liaison electrique (cable) (par exemple la celebre pile Wonder qui ne s'use que si l'on s'en sert...) et en l'absence d'anode ton circuit formé par les deux metaux et ton cable electrique sera une pile qui debite et bouffe un des deux metaux...
Dom

10 juil. 2006
0

Je ne pensais pas déclencher tant d'entousiasme
Je ne pensais pas déclencher tant d'entousiasme et de réponses à ma petite question, même si je ne pensais pas la réponse évidente. merci donc à tous pour vos réponses.

Voila donc ce que je vais faire et je vous tiendrais au courrant (galvanique :-)) de l'évolution (j'espère donc pas avant 5 ans ;-))

Monter les vannes inox au téflon sur les passes coques et relier le tout à la masse du bateau donc au pole négatif des batteries et donc à l'arbre moteur et son anode.

PS : je suis sure mes vannes sont en inox, mon porte feuille s'en souvient!

10 juil. 2006
0

si tu veux
t'assurer que ton portefeuille n'a pas souffer en vain essaye de coller un aimant sut tes vannes.
si il y a tendance à coller c'est = à inoxe que! ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (154)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021