Corrosion ancrage Haubans

Bonjour à tous, je voudrais votre avis sur la photo que j'ai prise lors d'une visite sur le mât du voilier de mon ami. Légère corrosion a la base de l'ancrage. Vos avis seront les bienvenus.

L'équipage
20 déc. 2019
20 déc. 2019
0

Cela ressemble à de la corrosion électrolytique de l'alu du mât.

20 déc. 2019
-2

et un peut plus que légère...
Tu ne démâtera pas demain, mais ce qui est sur c'est que je ne traverserais pas l'atlantique sur un bateau comme ça!

20 déc. 2019
0

ce type de montage implique un contact sur la face intérieur du mat.

Vu la corrosion visible, cela doit également commencer à ronger l'intérieur si le montage n'a pas été isolé.
Comme dit, il faut impérativement démonter pour voir l'étendu des dégâts et stoper tant que c'est possible
Avec ce type de montage, le démâtage est dans 90% des cas lié à une ouverture de la fenêtre, qui laisse échapper la coquille, soit par fatigue (mat trop fin / effort répétés) soit par corrosion qui affaiblit la zone.

visiblement le gréement est en place depuis longtemps donc ce ne serait pas du luxe de faire un gros check up. cela ne veut pas dire changer le gréement dormant non plus.

en l'état je ne pars pas sur une transat, je maintiens.

ps: Ceux qui te disent qu'avec un bout de ficelle tu compenses un sous entretien ne seront pas les payeurs... et peut être qu'ils essaient de se rassurer sur l'état de leur propre barque...

20 déc. 201920 déc. 2019
0

Hello,
C'est vraiment très léger...aucun risque...c'est augmente par le contact du bas de la coquille avec le mat.
Par contre il y en a sur le boulon qui tient la coquille du haubans,faudrait démonter ça ( heureusement que c'est un embout allen on dirait)avant que ça soit bloqué et y mettre du tef gel avant de revisser
Une toute petite plaque de mousse dure ou plastique pourrait aussi éviter le contact avec le mat sur le bas de la coquille...
C'est un mat zspars et il faut un peu bricoler, c'est très basique comme gréement en finitions...
J'ai le même mat et j'ai mis de la pate jaune ( ancien produit avant le tef gel,maintenant interdit)partout partout...
Si ton pote veut faire bien les choses il faut tout démonter ce qui est en inox avec contact alu ,surtout les vis taraudées et imbiber de produit...
Plus d'electrolyse, enfin bien moins,et tout élément sera démontable facilement à l'avenir.
Le Tefgel est moins efficace que la pâte jaune mais plus esthétique au niveau couleur, ça se voit bien moins...

20 déc. 2019
0

Cedric, etant nouveau de nouveau en voile, es-ce que tú pourrais m'explíqueme pourquoi tu me ferais pas une transar avec ce bateau.
A+

20 déc. 2019
1

bonjour, ce sont des signes de corrosion "normaux" et de faible ampleur. il existe une formation d'oxyde d'aluminium sur les champs découpés du mât. ne pas les éliminer, simplement laver sans insister. la corrosion entre inox et aluminium mérite un polissage de l'inox et une passivation (à étendre sur toute la pièce inox) et si possible lors du remontage mettre un isolant entre les deux. il n'y a aucun risque actuellement sur les éléments qui figurent sur la photo. cordialement.

20 déc. 2019
0

Je suis de ton avis. Une oxydation sur la portée basse de la lumiére, sans déformation visible. Néammoins, on est sur une photo, et il sera bon d'evaluer in situ le volume matiére disparue sur l'espar avant de bien isoler. Pour parfaire, il faudrait retraiter la partie basse dont l'anodisation aura ęté altérée, disparue.L'apparence un peu rouillée vient de l'écoulement de l'axe au dessus. Pas de gros soucis à avoir dans l'immediat, mais un petit processus de corrosion initié.

20 déc. 2019
0

La corrosion, si elle existe bien, semble quand même minime.

Le hauban ne paraît pas prêt de lâcher. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faille pas appliquer les solutions préconisées ci-dessus à plus ou moins long terme.

Ce n'est évidemment que mon avis.

20 déc. 2019
0

Si c'était nécessaire, je plussoie avec tout ce qui a été écrit plus haut. Au pire, si le démontage révelait plus de dégât qu'il n'y parait, une simple plaque de Dural en doubleur rivetée rendra le tour encore plus solide qu'avant.

20 déc. 2019
0

Je ne vois pas vraiment de corrosion, sauf sur le mât en alliage d'aluminium, ce qui est quasi normal car il y a électrolyse entre l'acier inoxydable et l'aluminium. Le plus souvent, il faut plutôt regarder la sortie du câble à la limite du sertissage. Il y a souvent un peu de corrosion mais il ne doit pas y avoir le moindre fil cassé. C'est d'ailleurs les sertissages du bas qui sont plus sollicités par la corrosion des embruns et la rétention de liquide qui sont à examiner en priorité en relevant fréquemment les protections qui souvent cachent la misère .
De plus, on examinera si les sertissages sont bien librement articulés pour rester parfaitement dans l'axe des câbles. Un angle léger en sortie de manchon est préjudiciable pour la fatigue.
Un ancien expert en ruptures de câbles.

21 déc. 2019
0

Bonsoir, merci à tous pour vos réponses, le remède dans l’immediat si je comprend bien est de bien rincer à l’eau douce et appliquer du Tefgel à cet endroit ?

21 déc. 2019
2

Bonjour Steph-RZ,

mettre du Tef-Gel sans démonter ne sert à rien, car c' est une pâte qui ne fait qu' isoler deux métaux différents.

Par contre, si tu démontes la coquille et que tu la tartine, la corrosion n' augmentera plus.

Gorlann

21 déc. 2019
0

Bonsoir, merci pour les infos

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (188)

Coque de bateau

novembre 2021