corps mort a la voile

Bonjour
Pour prendre un corps mort à la voile, surtout avec un vent fort, il faut meme en arrivant bien face au vent envoyer un equipier a l'avant avec une gaffe recuperer un bout ou une chaine au bout d'une bouée, le bateau part tres rapidement en travers et avec le fardage cela demande beaucoup de force.
Comment faire pour reussir cette manoeuvre et eventuellement la faire en solo.
Merci pour vos conseils ou astuces dans ce domaine
a bientot

L'équipage
15 juil. 2008
15 juil. 2008
0

chui pas 1 reference,
mais je suis tres faineant.
Mon bateau est petit (7m20)
Je vise la bouée, que je ne vois plus, l'evite par le bord ou j'ai preparé une ammarre tournée a l'avant, qui revient par l'exterieur au cockpit.
A son extremité, il y a un mousqueton.
Lorsque la bouée arrive au niveu du cockpit, a ce moment seulement, je lache barre et ecoute de GV (voiles d'avant affalee), et je clique le mousqueton sur la bouee.
Le bateau cule, je m'assure que ca tient.
Ceci fait, j'affale la GV et vais a l'avant.
A l'avant, je trouve un petit bout, avec lui aussi un mousqueton.
Le balcon est costaud, je monte, en hissant l'amarre precedente, la bouee pour la mousquetonner ou au balcon, ou au chaumard.
Et la, je prend le temps de frapper correctement 2 amarres definitives, l'une par le davier, l'autre par le chaumard, a la bouée, moyennant 1 tour mort et 1 noeud de chaise.
La 1ere amarre (provisoire) est dé-mousquetonnée, le bout qui tient la bouée largué.
LauBen va tendre tout ça, un peu de temps pour observer coment cela tient, rangement, et, snif, c'est fini, jusqu'a la prochaine fois.

15 juil. 2008
0

Ooops
Bien sur, j'arrive entre bon plein et largue, puis un coup de lof a bonne distance, face au vent, histoire d'arriver au mieux avec l'erre du bateau.

Le plan d'eau m'aide beaucoup, c'est un lac, donc assez peu remuant.

15 juil. 2008
0

De mon temps ...
Prise de corps mort sous GV seule. arrivée vent arrière puis on remonte sur la bouée sur l'erre, dans l'axe du vent. Celui qui est à l'avant a 2 secondes pour récupérer et amarrer la chaine (sans effort, hormis le poids de la chaine)quand le bateau n'a plus de vitesse. On affale ensuite la GV en vitesse dès que la chaine est amarrée. Si le bateau ne s'arrête pas pile poil au niveau de la bouée, dans l'axe du vent, ce n'est pas la peine d'essayer d'attraper quoi que ce soit. Trop dur. De même si le bateau s'arrête au bon endroit, mais celui qui est à l'avant rate la chaine ou ne va pas assez vite, c'est reparti pour un tour.

Si raté, repartir an abattant trés franchement de façon à reprendre de la vitesse et un gouvernail manoeuvrant le plus vite possible, en passant DERRIERE les bateaux mouillés à coté, et refaire un tour complet. NB le bateau doit remonter sous GV seule.

De mémoire, entre le moment ou le bateau s'arrête au niveau de la bouée, et la GV est affalée, il n'y a pas 3 secondes. Donc pour moi, pas possible en solo. 1 à la barre, 1 à la gaffe, et un à la gv.

15 juil. 2008
0

corps mort a la voile
Je ne pratique pas, je le fais au moteur et c'est deja compliqué qd il y a du vent.
J'ai vu ce we une arrivée sous grd voile (sun 2000 donc grd voile assez grande, arrivé vent de travers et coup de lof au niveau de la bouée pour casser l'aire et plus qu'a ceillir a la gaffe.
Perso ma femme ayant donner un coup de marche arriere un peu violent j'ai été ecartelé une main sur le bateau et l'autre sur la gaffe...
Qq a t il l'experience des gaffes qui passe le bout en double ou des mousquetons sur platine?

15 juil. 2008
0

Fonction recherche ...
Voir :

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

16 juil. 2008
0

Merci lulu
J'aime beaucoup l'arrivée en marche arriere decrite dans le poste que tu donnes.
Il permet peut etre de passer l'annexe de la bouée a la juppe et de laisser le bateau tourner ensuite.

15 juil. 2008
0

GV seule, bon plein, regul. "manuelle" au palan de GV
Si j'étais seul pour faire une telle manoeuvre ...

Je me mets sous GV seule (même faseyant, le génois porte toujours un peu donc fait abattre et l'affaler prend du temps), je m'arrange pour remonter bon plein sur le coffre de façon à pouvoir abattre et lofer (au près on ne peut plus vraiement lofer donc on ne plus corriger dans ce "sens"), et je régulerai ma vitesse uniquement au palan de GV, c'est à dire palan entièrement choqué et l'ensemble des bouts pris à la main pour border/choquer instantanément.

Une fois arrivé à deux ou trois longueurs (de bateau) du coffre et si vitesse supérieure à 2 noeuds, on choque tout et on arrive juste en dessous du coffre pour finir bout au vent GV faseyante.

Attention à ne pas attraper le coffre avec de la vitesse et qu'il finisse au maître-bau voire "plus bas" le long de la coque sans quoi le bateau va abattre d'un coup, la GV porter dès le travers et les emmerdes vont commencer ...

Bref, il faut finir décroché/arrêté avec le coffre le long du bateau au plus prêt de son groin.

15 juil. 200816 juin 2020
0

la gaffe
bonjour, non pas gaston mais la bone gaffe équipé d'un mousqueton avec un bout ammaré au taquet.

Depuis que ma femme a failli perdre une main lors d'une prise de coffre dans le chenal de Batz sous grande voile seule et avec du courant, la gaffe avait un petit bout pour la main et avec la vitesse heureusement qu'elle a pu lacher celle ci. depuis j'ai toujours le mousqueton sur la gaffe pour les prises de coffre et je le conseille vivement.

15 juil. 2008
0

J'ai la même installation
Parce que aussi, ma femme a parfois des difficultés pour attraper un corps mort.
Ce mousqueton au bout au bout d'un tube Alu et c'est 100% de stress en moins pour elle, avec 100% de réussite. De plus, sans besoin de se coucher sous les filières....
Je conseille de prendre le plus gros modèle de mousqueton, car sinon cela ne marche pas pour les bouées qui ont un anneau moulé.

15 juil. 2008
0

..souples
... pour passer dans l'anneau en pliant et s'ouvrir une fois l'anneau passé.

Du coup ...

Du coup rien parce qu'elles ne pourraient retenir le bateau quand on tirerait sur le bout qui tient le manche a balai.

Idée idiote.

Sorry.

Je sors.

15 juil. 2008
0

Et pourquoi pas ...
En lisant vos contributions, je pense à un système qui pourrait être tout bête.

Suposons un bout de manche a balai avec deux tiges qui seraient plantées au bout en "V".

Exemple :

/
/______________________
\
\

Ces tiges seraient assez sou

15 juil. 2008
0

pour ma part...
j'ai le mousqueton qui va bien en bout de gaffe comme la photo de jc22.

il est au bout d'un bout qui revient de l'avant par l'exterieur des filières, comme ça je peux prendre mon coffre du cokpit, tout seul, sans lacher la barre...

aprés je réduis de suite et j'amarre solide.

(avant ça j'ai fait aussi un vol plané un jour qui a failli se finir à coté du bateau, en solo bien sur...
maintenant je fais...gaffe !)

jacques :-D

15 juil. 2008
0

Mousqueton automatique sur gaffe
impeccable, facile et simple. Arrivée sur l'erre au bon plein ou au travers, au vent de la bouée, GV seule, palan choqué dès attrapage de la bouée.

Mais pour éviter que vos femmes perdent leur main, laissez-les à la barre et attrapez-le vous-même, ce foutu corps-mort !!!

16 juil. 2008
0

Mousqueton automatique
Sur mon mouillage j'ai ajouté une bouée secondaire avec une anneau.
Ma femme est à l'avant avec la gaffe munie d'un crochet automatique (comme JC22), il n'y a pas de problème,elle accroche l'anneau.C'est plus facile et moins dangereux que d'essayer d'attraper un bout ou une chaine qui sont dans l'eau. Une fois accroché, nous avons tout le temps ensuite de s'amarrer sur le mouillage principal.
Kénavo
Ar Sorchenn

16 juil. 2008
0

le truc de PYM
je parle à sa place car c'est lui qui m'a montré sont astuce,
il navigue souvent seul et les prises de bouées sont toujours un moment d'incertitude.

il s'est donc confectionné un turc tout simple et pas cher,

il a pris un bout de deux ou trois mètres, à une extrémité il mis un mousqueton permettant de le frapper sur son rail de fargues je crois, enfin un point d'accroche costaud en tout cas,

de l'autre coté il a mis un bout de tuve PVC sanitaire de 40mm de diamètre de 30cm de long, et son bout est fixé par le milieu,

avec sa gaffe il maintient le tube pvc dans l'axe de la gaffe et passe dans l'anneau de la bouée et relâche aussitôt et le tube de pvc se met en travers de l'anneau il ne lui reste plus qu'a passer son amarre correctement, sa semble super efficace,

je tente un dessin, à suivre

31 juil. 2008
0

Ya un truc pas normal
dans ton dessin :non:

Le bout est plus fin détendu que tendu, alors que ce devrait être l'inverse... :tesur:

:acheval:

;-)

_/)

08 août 2008
0

Merci goudspide...
...de relayer ma pensée à terre pendant que je navigue.

De passage, train et volet sortis, je prend connaissance de la demande de reportage photo.

Je vais voir ce ouikaine si je peux réunir appareil photo, météo propice, zizi PVC et corps mort.

Encore merci.

16 juil. 200816 juin 2020
0

dessin
voilà un petit dessin du grand discours précédant

31 juil. 2008
0

A priori il y a pas mal de personnes...
qui utilisent ce système.
Le problème est que je ne vois absolument pas comment ca marche :-( quelqu'un aurat-il une photo du montage sur la gaffe.

16 juil. 2008
1

depuis un moment je réflechis
à un truc comme une perche IOR au bout d'une aussière de quelques metres frappée sur le coffre.

Mon premier problème c'est le manque de visibilité quand j'arrive sur le corps mort, puisqu'il disparait, caché par la poutre et le trampo.

Alors je m'arrête trop tôt ou je passe dessus.

Avec ça, j'aurais le fanion de la perche visible au dessus de la poutre pour m'arrêter au mm, et en même temps, un truc à attraper sans même une gaffe et sans se mettre à plat ventre. Comme ça, en deux secondes, l'aussière sera passée, et j'aurais tout le temps pour affaler la GV et ranger mon bazar.

Jacques

16 juil. 2008
0

truc tres malin sur le site de banik...
faire un lasso avec une amarre non flotante frapee sur le l'avant... une boucle realisee avec un mousqueton en bout d'amarre et crochete sur elle meme.. approche du coffre selon les methodes susmentionnees et il suffit de passer la boucle autour de la bouee, d'attendre que le dispositif coule un peu et tirer pour resserer la boucle;
le coffre etant capture on a tout le temps pour realiser son amarrage definitif

16 juil. 2008
0

par l'arriere

methode bcp plus simple au moteur, si vous avez une jupe: prendre le coffre en marche arriere.

(1) on a une tres bonne vue
(2) on remonte cul au vent, le bateau est bien directif et la vitesse se gere facilement
(3) on a tout le temps pour s'arreter juste derriere le coffre et s'amarrer

16 juil. 2008
0

heu
le bateau très directif en marche arrière ?

quel modèle de bateau ;-)

16 juil. 2008
0

bout flottant
euh , en marche arrière , peut être mais en connaissant bien le corps mort , sur un moilliage inconnu attention au bout dans l'élice ou le safran, je m'y risquerais pas.

16 juil. 2008
0

Sans être une référence non plus
mais je trouve que pour son propre corps mort, a meilleure idée reste celle de la petite bouée secondaire maintenant un bout qui s'attrape ainsi facilement, permettant de stopper le bateau avant de prendre le mouillage au calme et en toute sécurité.

Sinon, pour le solo, j'avoue avoir une fois fait une arrivée sur corps mort façon "porte avion", à la fin d'un nav éprouvante par très mauvais temps : j'ai pris la bouée depuis le cockpit et le bateau, sur son erre, a été arrêté par l'arrière.
C'était un peu brutal, mais dans l'état de fatigue où j'étais, c'était le plus sûr. Solution de dernier recours en quelque sorte...

31 juil. 2008
0

Corps mort en solo
C'est sportif mais le taux de réussite est de 90%
Le truc: la barre attachée sur un bout tendu en travers du cockpit avec un sandow; elle peut être déplacée car elle glisse, mais seulement sous effort.
J'affale et enlève mon foc avant la prise de corps mort à cause de la vase, puis manoeuvre classique, bout au vent, la barre étant attachée dans l'axe, GV bordée, il reste cinq à dix secondes pour attraper le bout de la bouée et tirer la chaine (j'ai cinq metres de bout au bout de la chaine). En général le bateau cule tout droit.
je précise que mon corps mort est exposé dans un clapot parfois un peu dur. Si c'est raté...play again!
Bon vent

08 août 2008
0

Sans vouloir vexer personne,
ne pensez vous pas que lorsqu'on en est à poser ce genre de question sur un forum, le mieux ne serait-il pas de prendre le corps mort au moteur...

Si vous avez un problème à votre moteur, vous pouvez ancrer (beaucoup plus facile) à quelques distances de vos congénères (histoire d'éviter les crises cardiaques à certains vieillards) vous aurez là tout le temps de palier à vos soucis mécaniques.

Rien ne vous empêche non plus de vous entraîner à la chose dans des lieux isolés et lorsque vous réaliserez 100 % de réussite, venez nous en reparler... :alavotre:

pfffzzzz

08 août 2008
1

Crochets ..
encore des sous à dépenser !!
Un bout de tube inox, vous avez bien ça quelque part. Percez le en son milieu. Y passer un bout que vous glisserez dans le tube. Terminez ce bout par un noeud en huit et vous aurez réalisé un tressillon, une vieille méthode qui ne coûte rien et qui marche fort bien.
Goudspide vous en propose une version plus moderne un peu plus haut.
Par contre je doute de la solidité du tube PVC dans les régions à fort marnage, donc à fort courant avec un bateau un peu lourd
Pour l'arrivée sous voile, je préfére la méthode solo avec le bout ramené au cockpit (faut toujours savoir se débrouiller seul, on ne sait jamais)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (47)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021