Corne ou pas

Bonjour à tous.

C'est noël, saison des cadeaux.

J'explore évidement plusieurs pistes.

J'ai actuellement un GV à 5 lattes en DC Dimension. Elle commence à vieillir (12 ans), et comme j'ai déja renouvelé le solent, le génois léger, le spi, la question se pose aussi de son rempplacement.

Avant d'attaquer les voiliers, je voudrais l'avis de ceux qui ont pratiqué les GV à corne dans une optique "croisière rapide".

Est ce que c'est vraiment un plus ?

Est ce que la manoeuvre s'en trouve compliquée ?

Qu'est ce qui ce passe en cas de survente ? J'ai entendu que la voile vrillait ce qui évitait trop de surpuissance.

Est ce que des chariots à billes sont nécessaires sur le guindant ? Actuellement, j'ai les betes coulisseaux patins en teflon, et cela marche trés bien avec une drisse non mouflée.

La GV actuelle fait 32 m².

Erendil commence à se faire vieux (22 ans), et je ne voudrais pas un truc qui lui tire trop sur la gueule.

Merci à tous

Bon vent

Jacques

L'équipage
09 déc. 2010
09 déc. 2010
0

en voile legere
la corne est un vrai plus, les bateaux ont tous pris ( quelque soit le type ) un serieux coup de pied au cul, mais prevois un ris un peu plus haut.

Pour le hissage, sur du gros je n ai eut que des rails donc pas moyen d en dire plus, en voile legere, ca ne change pas grand chose ( ralingue )

09 déc. 2010
0

à hisser ...
tu as sûrement intérêt dans ce cas à passer à des chariots de qualité Harken, Rutgerson...
les efforts sont importants dans ce cas

09 déc. 2010
0

au portant
cela appuie sur la tête de mat , tendance a l enfournement

10 déc. 2010
0

Mon copain
sur son F 27 a mis une corne et apparemment je ne vois que des avantages!

10 déc. 2010
0

je fais le pas
et j'installe une voile à corne en hyrdranet et en plus je modifie un peu le gréement pour augmenter la surface de + ou - 20m2 je garde l'ancienne trinquette en bonne état(je l'ai mise sur enrouleur avant l'été ça m'evite d'aller sur l'avant pour la mettre en place et du coup elle est plus souvent de sortie)
je change aussi mon génois par un en hydranet en optimisant un peu sa surface
ayant un gréement peu élancé(16m30) je peut me permettre (après plusieurs avis) de mettre un peu de surface dans les hauts

10 déc. 2010
0

Salut Jean-Pierre
ça fait plaisir de te lire!

Tu vas avoir une sacré bête avec tout ça!

10 déc. 2010
0

Et avec le pataras
Comment fais tu pour faire passer la voile sous le pataras, tu as l'intention de l'affaler un peu à chaque empanage ou à chaquue fois que tu choque, ou prévois tu un pataras larguable. Sur GCV avec une Gv à ford rond de cute, elle s'accroche sous le pataras alors avec une corne je ne vois pas ?.
Je veux bien avoir ton retour d'expérience

10 déc. 2010
0

même au largue
avec le devers le haut va toucher , tu devras blinder a mort sur la bome pour éviter que ça vrille

10 déc. 2010
0

dans un premier temps
je supprime les pataras dont je réutilise les points d'ancrage en téte de mat pour installer des galhaubans qui viendront se fixer sur des cadénes que je vais installer(avec renforts tissu et epoxy )au niveau des cadènes des bas haubans qui sont à 1M90 en arrière de l'emplanture de mat
si necessaire j'ai encore la possibilité de mettre des bastaques
le probleme c'est le plein vent arriere car je ne pourrais pas ouvrir la voile à fond car la voile viendra toucher le galhauban,comme en cata on est rarement plein vent arrière

10 déc. 2010
0

déja avant
avec l'ancienne grand-voile lattée au largue elle touchait sur le bas hauban(elle avait d'ailleurs un renfort à cet endroit là)
c'est un problème à moi de faire attention ,de toute façon cette nouvelle voile sera protégée à cet endroit sur tout la hauteur .
Le plus gros problème sera le vrillage dans la partie haute tu as raison .
je vais bien étudier le problème avec le voilier

10 déc. 2010
0

comment ?
mais le haut va toucher quoi ? le patara ?
Il est à noter qu'avec une GV à corne, en général on a 2 bastaques et pas de patara.
Méthode pour empaner :
Avant de virer : on a la bastaque au vent qui est souquée, celle sous le vent est très mole.
Pour virer : ramaner le charoit de GV au milieu,
puis souquer la bastaque sous le vent, puis relacher la bastaque au vent, virer.
Dans ce cas, la corne peut mesurer jusqu'à 2 m
pour une GV de 80 m2.

Si pas de bastaque et patara conservé : utiliser une latte flexible en haut du patara (voir les bateaux type Melge 24 ... et autres).
Dans ce cas, il faut noter que la corne dépasse rarement 50 cm.

11 déc. 201016 juin 2020
0

Corne + trilam = perf
Je t'encourage dans cette voie que j'ai prise cette année :-D

Sur Pegasus (Challenge 30 - tri), après 5 saisons en DC moi aussi, je voulais de la perf par petit temps, car un tri de moyenne taille, 9 m, n'a aucun pb à partir de 15 n. Mais en dessous, ça pêche un peu.

Donc, je suis passé de 33 à 36 m² en GV à corne, et le solent auto-vireur est passé de 11 à 12,5 m² grâce à 3 lattes.
L'ensemble est bluffant. ;-)

Outre la surface gagnée, le gros avantage de la corne sur Pegasus est sur la prise du 2ème ris : la voile ne passe plus comme avant "derrière" la bastaque (fixée sur chaque floteur). Je prends ainsi très sereinement mon ris, du cockpit (ris automatique), seul, drisse main gauche, bosse au winch main droite, 30 cm par 30 cm.
La corne, en déportant sur l'arrière la chute de tête de mât, m'a complètement changé la vie pour cette prise de ris qu'on utilise si souvent ! ;-)

C'est all purpose qui a fait le travail.
Côté pb, il y a le souci à l'affalage de garder la corne ... "en érection", et donc impossible de la ranger dans le lazy sans détacher le charriot (j'ai un rail fredericsen)du point de drisse. :-(
Mais je conserve la drisse à poste tout de même pour envoyer en urgence si besoin.

J'ai croisé il y a 3 j Jean-Marie Finot, l'archi, au salon de Paris. Lui, il fait "simplement" passer la drisse dans le dernier charriot et la corne se "tend" lorsque tu étarque. Moi, ça me plait moyen, mais c'est sans doute à essayer.

Pour terminer, côté perf, j'ai gagné 1 à 2 n avec ces nouvelles voiles, surtout par petit temps (faut dire que le trilam en vectran, sans taffetas, est super léger, et, parait-il, indéformable). Objectif atteint ! :-D

Par ailleurs, as tu un halle bas ?
A couple avec Actuel, le tri de Le Blévec à La Trinité, son équipe m'a fait faire un halle bas volant à placer en bout de bôme au travers : le but étant d'avoir une "aile d'avion", parfaite ! ;-)
Et ça marche ! Avec un double palan très simple que je mets en place pour les bords assez longs seulement, la chute de la GV est parfaite. Il parait que ça fait gagner 1 n... ! En tout car, le bateau file.

Et en plus, une fois que l'on a acceptée la nouvelle esthétique, car il faut reconnaître que "ça bouscule", c'est beau ! :-p

Les bandes de ris sont à bien positionner. Mais je suis maintenant obliger d'affaler plus vite le 3ème ris...
J'ai pris 3 bons bastons cet été en allant en Suède, et je me suis retrouvé à affaler complètement sur du 45 n, alors qu'avant, je pouvait conserver souvent le 3ème ris...
Je me suis demandé s'il ne faudrait pas prévoir un 4ème ris ? A voir avec le voilier.

Survente : le voilier bien intentionner t'expliquera sûrement que, comme en voile de planche, la corne plie (mais ne rompt pas dirait Lafontaine). Et que donc il ne faut pas s'inquiéter. Pour rester dans la fâble, le mât c'est le chêne, la latte c'est le roseau !
J'ai dû ajoutter un charriot (passé de 5 à 6 pour 11 m de guidan utile).

En conclusion.
Tu va avoir plus de puissance, mais ça se gère bien. Par contre, il est évident qu'il faut, à mon sens, prendre plus tôr le 1er ris, surtout si comme moi, tu es en 7/8ème, avec une tête de mât point trop tenue.

18 déc. 2010
0

CH 30 c
Bon ben j'ai aussi craqué , comme mon genack a explosé en régate ( merci Incidences devis 50 euros tout va bien et première sortie genacker HS :-( ) j'ai donc commandé un nouveau genacker ,et dans la lancée une GV à Corne et un spi asymétrique .

Bon sans vouloir casser le moral de Bus , mais j'ai vu à la voilerie UK Halsey des voiles en trilam en sale état après quelques saisons et le proprio furibard .. Celles ci n'avaient pas bien vieilli . Bon j'espère pour Bus que ça ne sera pas le cas . Du coup j'ai fait faire les miennes en tape drive ( tissu DP taffetas une face ) , renfort tape carbone , . Attention à la surface car les voileries utilisent un '' coefficient multiplicateur de rond chute " un peu curieux pour évaluer la surface finale corne incluse. Dans mon cas la surface au devis est .. la même que la GV classique . Ça n'est pas neutre car les voileries font les prix selon les m² ce qui est bien normal , mais comme la surface est '' pifoblasée '' par ce diable de coeff on en perd son latin .

Ceci étant le gars de la voilerie locale UK HALSEY est un ancien compétiteur , champion olympique et qui régate quasi tout le temps , et qui bien sûr me mettra en main les voiles sur mon CH 30 ( juste pour souligner le décalage avec sailonet ou autre made in HK moitié prix ) , rassurant pour le diagnostic car il est venu voir le bateau et les anciennes voiles , tout en prenant bien sur les mesures .

Pour le genack au vu de la toute petite surface du foc auto vireur que je n'ai pas changé , j'ai fait faire idem un genack dans une toile tape drive un peu plus raide que la normale pour pouvoir l'utiliser dans la pétole au près au lieu d'un code zéro en ramenant le palan d'écoute près de la coque sur un anneau en dyneema pris au point de rotation du bras de flotteur . Avec un double palan je règle le genack en rapprochant le plus possible le point d'écoute vers la coque sans rager sur les barres de flèches ou autre . On verra si ça marche . Le tout bien sûr sur emmagasineur Karfer .

Pour le spi tissu normal mais idem sur emmagasineur de spi asy Facnor AFX 2500 ...j'innove , on verra à l'usage si c'est opérationnel ( sinon retour à la chaussette ) .

Bon m'a fallu attendre plus de 2 mois tarif hiver .. ! ) mais ça y est les voiles sont prêtes, ce week end trop de mistral et zéro degré alors on va attendre un peu . D'autant que pour vraiment mesurer les knts j'ai acheté les pots de VC 17 pour refaire la carène qui est un max barbue . A suivre quand j'aurai testé tout ça sur la bleue . Ciao . Baldo .

18 déc. 2010
0

CH 30 c
Bon ben j'ai aussi craqué , comme mon genack a explosé en régate ( merci Incidences devis 50 euros tout va bien et première sortie genacker HS :-( ) j'ai donc commandé un nouveau genacker ,et dans la lancée une GV à Corne et un spi asymétrique .

Bon sans vouloir casser le moral de Bus , mais j'ai vu à la voilerie UK Halsey des voiles en trilam en sale état après quelques saisons et le proprio furibard .. Celles ci n'avaient pas bien vieilli . Bon j'espère pour Bus que ça ne sera pas le cas . Du coup j'ai fait faire les miennes en tape drive ( tissu DP taffetas une face ) , renfort tape carbone , . Attention à la surface car les voileries utilisent un '' coefficient multiplicateur de rond chute " un peu curieux pour évaluer la surface finale corne incluse. Dans mon cas la surface au devis est .. la même que la GV classique . Ça n'est pas neutre car les voileries font les prix selon les m² ce qui est bien normal , mais comme la surface est '' pifoblasée '' par ce diable de coeff on en perd son latin .

Ceci étant le gars de la voilerie locale UK HALSEY est un ancien compétiteur , champion olympique et qui régate quasi tout le temps , et qui bien sûr me mettra en main les voiles sur mon CH 30 ( juste pour souligner le décalage avec sailonet ou autre made in HK moitié prix ) , rassurant pour le diagnostic car il est venu voir le bateau et les anciennes voiles , tout en prenant bien sur les mesures .

Pour le genack au vu de la toute petite surface du foc auto vireur que je n'ai pas changé , j'ai fait faire idem un genack dans une toile tape drive un peu plus raide que la normale pour pouvoir l'utiliser dans la pétole au près au lieu d'un code zéro en ramenant le palan d'écoute près de la coque sur un anneau en dyneema pris au point de rotation du bras de flotteur . Avec un double palan je règle le genack en rapprochant le plus possible le point d'écoute vers la coque sans rager sur les barres de flèches ou autre . On verra si ça marche . Le tout bien sûr sur emmagasineur Karfer .

Pour le spi tissu normal mais idem sur emmagasineur de spi asy Facnor AFX 2500 ...j'innove , on verra à l'usage si c'est opérationnel ( sinon retour à la chaussette ) .

Bon m'a fallu attendre plus de 2 mois tarif hiver .. ! ) mais ça y est les voiles sont prêtes, ce week end trop de mistral et zéro degré alors on va attendre un peu . D'autant que pour vraiment mesurer les knts j'ai acheté les pots de VC 17 pour refaire la carène qui est un max barbue . A suivre quand j'aurai testé tout ça sur la bleue . Ciao . Baldo .

18 déc. 2010
0

genack vs code zéro
En fait c'est la voilerie qui m'a proposé cela , et j'en avais discuté avec BUS qui a essayé ce principe et dit avoir gagné un peu ( quelques knts ? ) . Le grammage est un peu supérieur à un génak lambda mais c'est surtout la coupe qui est moins creuse . Dans nos affaires de voiles et de tri c'est toujours l'histoire de compromis . Moins creux veut dire meilleur au près et donc un peu moins bon au portant . Pour le CH 30 au près dans la pétole le foc de 11-13 m² ça le fait pas . Plutôt qu'une autre voile type code zéro ( = + € et + de volume de stockage ) j'ai opté pour ce compromis. On verra si ça marche .

Pour le rangement pas de changement le genack est roulé par son emmagasineur et on le love dans le sac à voile , et puis hop par le hublot dans le plat de la pointe avant . Comme c'est pas de la tôle comme la GV ça ne pose pas de problème .

21 déc. 2010
0

Les plis sur pentex.
Clarivoile, mon code 0 est en PE 10, soit mylard et fibre pentex.
En 6 saisons, et une très importante utilisation de cette voile, tu verrais comme elle est encore belle et bien coupée !
Le mylard a un peu jauni, l'ensemble n'est plus aussi plat qu'avant, mais qu'elle tenue, quand je pense que je vais souvent jusqu'à 20-25 n au travers ! ;-)

Pour la GV, le trilam 3T se comporte très bien, mais n'est pas mal mené comme le génack, roulé + plié à 180°...

21 déc. 2010
0

moi ça m'aurait
bien plu aussi un gv à corne mais je crains que mon petit mat tournant supporte mal la chose (pas de losange avant, petite rotule au pied de mat).
Dommage je pressent qu'au portant ça doit apporter pas mal...

18 déc. 2010
0

alors
tu ne le vends plus? Super!

Comment comptes tu stocker ton genak? Le matériaux n'est il pas sensible aux pliures?

D'autre part, tu dis vouloir l'utiliser un peu comme un code 0 juste en rapprochant le point d'écoute de la ligne médiane du bateau, mais n'as-tu pas peur qu'il soit cependant trop creux?

18 déc. 2010
0

oui
parce que le voilier avec qui je discute m'a mis en garde contre les déchirures du revêtement. Or lorsque je rangerai le boudin dans le flotteur, il y aura certainement des plis

21 déc. 201016 juin 2020
0

Le Trilam est un process
sans trop de recul sans doute.
Comme je l'avais écris, je suis allé voir Pacal Rossignol en personne, son concepteur à Najac. Il reconnait fort bien avoir fait "de la recherche"... Chacun comprendra. Et j'espère en effet que moi choix fut sur un process aboutit ! :-p

Outre le process, il y a les fibres choisies, et la techno de collage / assemblage.
Mon option en 3T 95 avec du Vectran (fibre qui ne casse pas, résiste aux UV très bien - parait-il, et quasiment sans allongement), a particulièrement bien vécu les 1700 M de cet été. :-D
Je déplore tout de même un manque de renfort sur le point d'écoute du 2ème ris (très utilisé !) qui me semble créer une légère déformation. Je vais suivre ça.
A part ça, c'est le modèle de ceux qui font la compet, et moi je suis juste admiratif de l'association magique "rigidité / légèreté". :-D :-D

Mais bon, on sent bien que tous ces matériaux composites, avec les colles, les ordi qui pilotent la dépose des fibres ci et là, ... on joue quoi ! On rêve !

Sur ton choix inspiré par mon expérience d'avoir un point d'écoute près des winch de cockpit, oui c'est vraiment bluffant ce qu'on peu faire sur un tri, à déplacer ainsi les axes de traction. Un régal ! ;-)
La voile est toujours en aile d'avion (ça doit plaire à Clari !) et là on a le max de perf, le bon réglage.
Ceci dit, tu as pris une voile proche du rond d'un genack... seras-tu assez plat pour faire un beau 40° dans la pétole ? Peut-être bien, car à tout dire, mon code 0 est un peut trop plat pour 3 n de vent...
Mais avancer à 3-4 n avec 3 n, c'est déjà royal ! :-D

Pour le rangement, mon code 0 est sur enrouleur. Et souvent à poste. Dès que je peux le ranger, j'affale le boudin dans le trampo et ... je le pile en accordéon (quand la voile est neuve, ce geste est carrément insupportable - âme sensible s'abstenir). Puis j'attache le sac contre le bras avant, à bâbord.

J'aimerais bien essayer ton coursier tout ravigoté avec tous ces apparats !
A bientôt sur la côte !
Bus

21 déc. 2010
0

Vos échanges sont super intéressants,
et me font réver d'un article qui traiterait des différentes qualités de tissus à voile.

Pas facile de jongler d'une marque à l'autre.

15 juin 2011
0

essai demain
le gréement a été mofifié et les nouvelles voiles en hydranet sont à poste
demain en début d'après midi je fais les essais en mer avec le voilier
il ne reste plus qu'a attendre le résultat

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (197)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021