coque ferro ciment

Bonjour à tous
1 j'y connais rien
2 je ne sais pas trop ou je vais

Un copain veut aménager un coque ferro ciment!!!
ça flotte ça????
et on a le roit de naviguer avec un truc pareil?

L'équipage
15 déc. 2006
15 déc. 2006
0

alors ça vaut le coup
d'aménager une coque nue pour en faire un bateau de voyage?

15 déc. 2006
0

merci Cobra
pour ces conseils avisés j'essaie la duvel des que possible...
Mais concernant la coque ...Elle est dèjà faite et à l'abandon... Alors la récupérer pour une bouché de pain c'est bien mais est ce que ça peut faire un bon bateau?
c'est un ketch Norvégien dessine par Didier Presles...un sacré inconnu apparemment

15 déc. 2006
0

je n'ai rien trouvé
sur le net concernant Didier Presles...des tonnes sur Dominique Presles..mais Didier???
Alors je devrais orienter mes recherches vers les quais de seine...soit mais sur quel embarcation?

15 déc. 2006
0

sur de toi ????
pour D P, surtout connu de la justice :-D :-D :-D :-D

15 déc. 2006
0

l'architecte bien connu
s'appelle dominique presles c'est une bonne signature
sinon moi je laisserai ce truc en ciment la ou il est

le prix de la coque est une fraction du prix du bateau

si ce n'ést pas une construction pro, cela vaut moins quelque choses

achert un bateau polyester d'occasion c'est bien mieux et on navigue tout de suite pas dans 10 ans ... eventuellement en plus

:non:

15 déc. 200616 juin 2020
0

Normal,

c’est ça sœur, mais comme vous n’êtes pas sans le savoir, les personnes du sexe opposé ne sont pas toujours bien acceptées dans ce milieu de machos d’où cette discrétion… Mais n’hésitez pas à continuer vos recherches vous finirez par la rencontrer au détour d’un chemin…

Je sens que je vais me faire étriper un de ces jours…

Non sans déconner il a de très bons plans à son actif, en voila un en alu ... :alavotre:

pfffzzzz

PS: il ne faut pas toujours croire que parce qu'on ignore une chose, elle n'existe pas...

15 déc. 2006
0

et pour toi?
tu te taperais l'améngement d'une coque en ferro ciment pour partir en ketch norvégien? au meilleur prix?

15 déc. 2006
0

et l'architecte?
c'est important non?
Didier Presles ? il est connu? il a fait de bons bateaux? je trouve rien sur lui?

15 déc. 200616 juin 2020
0

Telephoner chez

Pichavant... il dois surement trainer des truc dans le coin...

pfffzzzz

PS: a moins qu'on ne l'ai déjà noyé :-D

15 déc. 2006
0

je ne connais pas Didier P
mais il ne peux pas être moins bon que Dominique P
:-D :-D :-D :-D :-D :-D

15 déc. 2006
0

Ferro ciment
C'est justement comme ça que s'appelle mon Endurance 44 que j'ai construit en ferro-ciment, qui est magnifique et avec lequel j'ai traversé l'Atlantique; c'est vous dire si ça flotte!

15 déc. 2006
0

problèmatique du ferro
coque pas chère

armement cher....

15 déc. 2006
0

bigre le prix de l'armement varie
selon le matériau de la coque ?!.?
Je me doutais qu'il y avait quelques subtilité dans la marine mais là les bras m'en tombent...

comment est ce possible?

15 déc. 2006
0

JE me renseigne pour un copain
qui n'a pas internet...
Et je ne sais toujours pas quoi lui répondre
Didier Presles...Moins contreversé que Dominique c'est sur mais moins connu aussi...Bon sang qu'a t il construit de connu ce type?
Quant au Chantier Naval de St jean d'angles qui a construit cette coque de ketch norvégien: il n'existe plus.
Et le ferro ciment (c'est plein d'amiante ça? non?)c'est bien mais c'est trop lourd donc cher à aménéger....
Je crois que je vais me mettre au roller
merci à ceux qui m'ont répondu..et bonne brise
Denis

ps j'espere avoir pleins de réponses demain matin

15 déc. 2006
0

plus lourd
tout plus gros
tout plus cher :-p

15 déc. 2006
0

J’oubliais de préciser...

Si Dominique Presles prend bien un « s » à la fin, l’ami Didier n’en a pas donc "Presle" serait plus adéquat... ;-)

pfffzzzz

16 déc. 2006
0

le ferro cet inconnu
Si je réponds à cet article, c'est que je connais très bien ce matériaux. Très décrié, surtout par ceux qui ne le connaissent pas !!

Je pense que le ferro dont tu parles se trouve près de Montauban. Si c'est celui là, il a été construit au chantier naval de ST JEAN D'ANGLE dans les années 80.
Dans le ferro il n'y a pas d'amiante !!! ,mais du treillis à mailles carrées soudées, du fil de fer torsadé et des barrots également en fer torsadé tous les 50 cm et du ciment vibré à l'intérieur de cet acier.Après une cure de 21 jours minimum (le ciment doit sécher lentement), les enduits époxy peuvent commencer.Une imprégnation avec de l'époxy très liquide et avant que cette imprégnation ne sèche on tire les premiers enduits (epoxy+talc). Une fois poncé, on obtient une belle coque. J'ai vu un endurance 44 refait au chantier, il est reparti avec une coque splendide. Quant à l'argument qui veut que le ferro soit aussi lourd que......le plomb, il ne tient pas non plus. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est léger bien entendu, mais un ferro bien construit pèse sensiblement le même poids qu'un acier. Pour conclure je dirai qu'il n'y a pas de mauvais matériaux, mais de mauvais constructeur et je connais de très nombreux bateaux en ferro qui bourlinguent.....eux !!!

Je reste à la disposition de ceux qui souhaite plus de précisions.

15 déc. 2006
0

Avec le bon

autographe sa marche mieux pas vrai!
Mais comme je dis toujours, y faut enlever les apriorités si on veut trouver... :alavotre:

pfffzzzz

15 déc. 2006
0

bon je me lance ...
Le sujet a ete dejà souvent traité , mais je reponds quand même .

_Le ferro c' est bien à certaines conditions.

1/ La methode de construction . Il faut privilegier les construction "sur moule perdu" ou "sur moule permanent". on evitera la methode "Hartley".
2/ tout le secret du ferro reside en ses treillis . Les mailles d' acier doivent être carrées et non zinguées .
En fait , on evitera le treilli exagonal zingué dit de gage à poule .Je passe sur la resistence et l' elasticité de cet acier ...Pourtant je devrais !!!
3/ Le chantier de St Jean d' angle etait un des meilleurs du genre .
4/ le norvegien de Presles a existé en 2 modèles : le 10.20 m gree "sloop" et le 14 m gree goelette.
5/ Comme tout les ferros , ce sont des bateaux à deplacement lourd . Mais là en plus on a un arrière pincé et une quille longue ...Le norvegien est donc un bateau plein de charme mais un peu depassé ...
6/ Ceci implique de très gros frais d' accastillage .
7/ Quand on achète ce type de coque , il faut voir si tout les papiers sont bien en règle pour pouvoir l' innatriculer au A.M. ....

A titre info , voici le meilleurs du ferro :

_4 couches de treillis , mailles carrées soudées de 12.5 mm et fils de 10/10.
_1 couche de fils d' acier de 4mm et 70kg /mm de resistance.
_espacement tous les 5 cm puis 1 autre couche de fils d' acier de 4 mm espacement tous les 5 cm
_3 couches de treillis (le même qu' au debut)
_ mortier affleure sur les treillis .
_le tout etant monté sur un moule en bois semi- ajouré qui pourra resté dans le bateau (seulement pour les pros du ferro) afin de facilité la pose des amenagements interieurs .

Ce qui donne une epaisseur de 15 mm et un poids de 45 kg au mètre carrè .

Je pourrais encore dire plein de chose , hommage à un personnage extraordinnaire qui ,il y a 20 ans m' a offert un café sur son muscadet en me presentant la construction de son plan Joubert en ferro (Enduro) .C' etait à Rochefort ...Aujourd' hui encore , je passe devant son magnifique ferro , mais je n' ai jamais osé lui dire !!!

15 déc. 2006
0

coque ferro
Bonjour à tous
Une coque ferro pour rien ou presque, amménagements simples, mats en bois, gréement galva, moteur de camion, accastillage d'occasion...un grand saut de 40 ans en arrière d'un point de vue purement plaisance, mais si on reste dans un shéma "faire le moins cher possible" sans se préoccuper du point de vue purement plaisance, y a peut-être moyen de faire quelque chose de sympa et de fiable pour le grand voyage. De ce coté de la planète, ça fait plutôt rire, mais il y a des contrées où on hésiterait pas. Par contre, si c'est pour rester faire des ronds en baie de Quiberon ou devant Marseille....
Bref comme de coutume, ça dépend du programme.

15 déc. 2006
0

didier presle
Si ma memoire est bonne , Didier Presle etait à La Rochelle .

15 déc. 2006
0

Laisse Béton
Existe, il a été construit par un copain Jérôme qui a traversé l'atlantique dessus et en a écrit un livre. Photos de la construction et de nav sur jeromeleclere2.spaces.live.com[...]ce.aspx

En tout cas il flottait bien dans ses lignes au vu des photos.

Maintenant il construit un Corsaire (oui, ça change!)

Patrick

15 déc. 200616 juin 2020
0

de plus en plus
fort .
C'est ptêt même celui ci :

15 déc. 2006
0

Merci à tous
Vraiment les "plaisanciers" et surout les hèotiens sont super sympa...
il y a 24 heures je ne savais rien sur cette coque de récup, ni sur le ferro ciment et maintenant me voila savant comme un premier de la classe ou plutôt comme un cancre qui a de bonnes antiseche dans la poche.
J'en connais 1 qui va avoir du boulot...
Merci encore à tous

Denis

15 déc. 2006
0

N° spécial Loisir Nautiques
Cyril Grandpierre auteur d’un n° spécial Loisirs Nautiques ou il décrivait des méthodes mathématiques de tracé de carènes en formes et a bouchains présentais un norvégien de Didier Presles en fin de livre pour l'exemple il s’agit peut-être ce celui-là.
La question qu’il faut se poser est quel est le cout d’une coque dans l’ensemble des couts constituant le bateau.
Pour un ferrociment on aura plus de surface de voile donc plus de mat plus d’accastillage plus de moteur. La fragilité du matériau est évidente si on tape sur du dur mais à part les métaux tous sont peut ou prou fragile dans ce cas.
Reste le défaut de base du matériau qui est la corrosion interne de sa structure de renforts acier. (Grillage galva, fer à béton treillis etc.)
Le risque est le faïençage de la coque qui provoque des infiltrations d’eau de mer et de la corrosion invisible. Si la coque n’est pas faïencée intérieur extérieur (il dû pleuvoir dedans) il faudra la protéger à l’époxy avec des enduits spécifiques donc un cout a prévoir. Le bas cout d’une coque ferro incite à l’utiliser avec les mêmes motivations que celle qui ont vu les jardins des années 70 se garnir de monstres qui n’ont jamais été mis à l’eau. Je pense qu’une coque ferro n’est pas la bonne solution si un problème de budgets est à résoudre. Il est vrai que la construction à partir d’une coque nue permet d’étaler les dépenses mais il y a beaucoup moins de risque de le faire a partir d’une coque acier ou la corrosion est vue et facilement réparable ou traitable.
Ne pas négliger le poids en charge qui oblige à monter des accessoires plus lourds donc plus cher même si on des plans sur de l'accastillage d’occasion ou de seconde main comme « sauve qui peut » à Nantes.
Acheter un coque parce que le cout est bas c’est prendre le problème bateau par le mauvais bout parce que ce n’est pas le bateau qui détermine de ce que l’on fera avec mais bien de que l’on veut faire qui détermine le bateau.

15 déc. 2006
0

oui
Jean Claude a parfaitement raison . Je connais assez bien le ferro , mais même si on me donnait une coque nue , je n' en voudrais pas . C' est un cadeau empoisonné . Il est tellemnt plus simple de trouver un bon bateau d' occase .
De plus , avant de faire quoi que ce soit , il faut imperativement expertiser cette coque .
Peu importe le materiaux , une coque non entretenue s' abime !!!

15 déc. 2006
0

Alien tres tres fort
Les plans présenté sont ils dispos dans une versions plus claire...?
J'aimerais les voir de plus près...
pour plus de détails
denishaye@hotmail.com

15 déc. 2006
0

Ah le ferro
-

Allez faire un tour a l'adresse ci dessus, y'a de vrais maordus du ferro (pas forcément sympa hélas!) et apparemment il ya des justifications à cela...

Si j'ai bien compris la premiere chose c'est la qualité de construction: Le chantier de St jean d'angles était visiblement spécialisé la dedans et ça lui aurait couté la vie quand la mode est passée

Ensuite il faut évaluer l'état et appremment c'est pas facile...ou peut on trouver un expert sur le sujet?

Peppermint voir email dans votre messagerie perso

15 déc. 2006
0

Mais si pepperbox
Tu as raison

Je suis loin d'être un fin connaisseur en matiere de nautisme et de plaisance mais syuis quand même un observateur de l'actualité et tes remarques sont pertinentes, on s'aperçoit (à grande échelle) avec trente ans de retard (qui se souvient de René Dumont- cabdidat à l'élection présidentielle de 1974)que les matieres premieres vont manquer et qu'il est temps d'arrêter la déforestation sauvage, quant à la main d'oeuvre elle est de plus en plus dévalorisée...Alors demain le ferro...

15 déc. 2006
0

euh
je n' ai jamais dit que le ferro etait ecolo !!! je parlais juste de penurie de certaines matières premières .

15 déc. 2006
0

oui à gebe
C' est bien ce que j' ai voulu signifier avec mes post , il faut savoir comment la coque a ete faite et dans quel etat elle est actuellemnt .
Sinon , le ferro pour les gros bateaux , ce n'est pas si mal que ça ....

15 déc. 2006
0

pour gebe
Comme souvent , tu as raison mais il faut rajouter que ce qui a tué le ferro , c' est le coût de la main d' oeuvre . Ce type de construction en demandait beaucoup !!!
En fait , le seul truc qui pourrait remettre le ferro au goût du jour , c' est la montée du prix des metaux , le manque de petrol pour les resines , et la limitation de la deforestation .

......Euh ......tout ça , c' est impossible ??? Je suis completement irrealiste ....
:-D :-D :-D :-D

15 déc. 2006
0

j'ai eu raison Gébé
de poser une question un peu provocante car au moins j'ai des réponses, et suis content de m'informer complètement sur le sujet...
En outre si tu interroges le commun des mortels sur la flottabilité du ciment tu conprendras...
Alors les pauvre C... je crois que ce sont plutôt: -les spécialistes (d'internet ou de la plaisance???) qui dénigrent ce matériaux sans etre capable de faire la différence entre un moulage de rêveur et une réalisation pro, ni d'expliquer pourquoi...
-Les assureurs poour les mêmes raisons et tant d'autres...(voir plus haut le recit d'un fou du ferro)
- les supporters du ferro qui ne savent pas s'expliquer sans déconsidérer les autres choix... (voir à nouveau le récit du fondu de ferro dedaigneux, ou les reflexions sur le forum)
Merci à tous ceux qui savent apporter contribution aux ignorants sans les prendre pour démeurés

denishaye@hotmail.com

15 déc. 2006
0

en fait
Si ce n' etait le prix de la place au port , je prendrais volontier un bon gros ferro !!!

L' endurance 35 me rapelle un ami que j' avais à Taîti . Il avait un superbe endurance 35 qu' il avait fait à La rochelle avec son frère qui lui avait un 44 .
Ce bateau etait une pure merveille , on en parle encore avec ma femme !!! pourtant ça fait ....15 ans je crois !!!

15 déc. 2006
0

encore bravo pepperbox
Si tu n'as pas lu le récit qu(on touve à cet url:

je t'invite vraiment à le faire...et même si Renaud (le narrateur) est pltôt dedaigneux, son experience nous montre à quel point on peut vivre heureux et serein sur une coque ferro

15 déc. 2006
0

loupé
pour le coté écolo de ferro; les cimenteries passent devant la circulation automobile en matière de rejet de CO² et la conso d'énergie pour la fabrication et le transport du béton est importante. la puissance moteur et donc la conso sont également supérieures à celles des bateaux de même longueur d'autres matériaux...

15 déc. 2006
1

mon jeune ami
si tu me permets du haut de mon grand age et de mon expérience des plans foireux !

Il y a d'autre moyens de gâcher sa jeunesse que de construire un bateau à partir d'une coque nue en ferro abandonnée depuis plus de vingt ans .

Le prix des winches, des voiles, des manilles, des résines des vis et des boulons est le même quel que soit le matériau .

La seule différence c'est que tout ce qui est installé sur un bateau en ferro va perdre les 3/4 de sa valeur dès l'instant où il sera fixé à bord .

Construire un bateau c'est déjà se condamner à voir les autres naviguer pendant plusieurs années . En contrepartie on se fabrique du rêve et c'est moins chiant que de manutentionner des cartons dans une réserve de supermarché . Mais, si il faut manutentionner des cartons pour gagner des sous qui vont s'évaporer dans le bateau, c'est pire qu'un esclavage avec au bout un énorme risque de déception .

Si en plus, c'est un plan avec un copain . Il y a neuf chances sur dix pour qu'un des deux change d'idée en cours de route .

Si c'est le grand large et les cocotiers qui t'attirent achète un bateau un peu vieux mais solide et pas trop cher . Tu passeras quelques mois à le retaper et après : l'extase . Tu pourras toujours récupérer ta mise .

17 déc. 2006
0

methode "Hartley"

[I]1/ La methode de construction . Il faut privilegier les construction "sur moule perdu" ou "sur moule permanent". on evitera la methode "Hartley".[/I]

Pourquoi ,pepperbox ? Les endurance 35 (qui se vendent encore !) dont je n'entends dire que du bien ne sont ils justement pas faits avec ce procédé ?

P.S. Sur le site de Hartley & Brookes ils prétendent que des scandinaves ont tenté d'améliorer leur ciments mais que les résultats sont décourageants.

Je cite: [I]" It is interesting to note that many Scandinavians seem to have taken on the subject almost as a crusade"[/I]

et: [I]"In the marine world, time proved that there were major drawbacks with resultant osmosis and expansion problems."[/I]

www.ferroboats.com[...]/

Qu'en pensent les "spécialistes" ?

18 déc. 2006
0

methode Hartley
Bonjour , je vais justifier et nuancer mes propos .
La methode Hartley persente un vrai risque , celui de la deformation à tous les stades de la construction .
Certe , il n' y a pas de moule , mais celà implique la construction d' un portique irreprochable . Les couples sont très fragiles au debut de la construction , ils peuvent subir des deformations .
Comme toujours , si cette methode est appliquée par un bon pro , il n' y a pas de soucis . En amateur , il y a des risques .

12 mar. 2020
0

Bonjour, j'ai eu un cotre de 14 m en ferro, construit par des amateurs à Cogolin.
Il ne pesait que 17 tonnes, rempli à ras bord de tout le matos pour naviguer, c'est à dire pas un gramme de plus qu'un bateau en plastique de la même longueur levé le même jour par la grue pour le carénage...
Les déplacements des bateaux plastiques annoncés par les constructeurs sont souvent...théoriques !
Et niveau solidité, no comment...
J'ai aussi échangé un peu avec Didier Presle (pas Dominique) dans les années 90, c'était un super architecte naval, très honnête et compétent, il dessinait des bateaux très harmonieux et marins.
Y'a une vidéo sur youtube qui permet de voir un peu son norvégien ferro de 12 m, version aurique babacool, vous verrez à la fin que dans une mer formée, le bateau ne tangue pas et ne roule pas, vive les quilles longues et les arrières étroits !!! :


(nav a bord d un Ketch norvegien voilier de17 tonnes : 1 partie)

12 mar. 2020
0

un des bateaux de cogolin fut longtemps a Port Grimaud , bateau Paul , voilier Yves Capelle , qui faisait partie des constructeurs de Cogolin

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ile Grande août 2021

Souvenir d'été

  • 4.5 (129)

Ile Grande août 2021

novembre 2021