Coque bois moulé acajou stratifiée epoxy

Bonjour,j'ai un coup de cœur pour un Giraglia plan Mauric de 1963, coque bois moulé acajou, qui a été entièrement reconditionné de 1996 à 2006 avec une stratification epoxy extérieure et stratification polyester intérieure. Remis à l'eau en 2006, entretenu jusqu'en 2014, il n'a plus été sorti de l'eau depuis 2014, juste ses œuvres vives nettoyées par un plongeur... Auriez vous
Des avis ou des conseils à me donner pour apprécier lors d'une 1ere visite, l'état de la coque avant de le sortir ? Est ce qu'un sondage par l'intérieur avec un humidimetre peut être révélateur ? (Ce qui suppose de réussir à pointer au travers de la strat polyester...)
Merci par avance !

L'équipage
23 fév. 2021
23 fév. 2021
0

Je ne suis pas spécialiste mais je dirais qu'une strat epoxy, doit se faire sur un bois, bien sec à cœur pour être efficace et surtout ne pas enfermer de l'humidité. Quand à la strat polyester, ce n'est pas l'idéal pour le bois car la résine ne pénètre pas assez dans les fibre pour donner une strat homogène.

Un sondage par humidimetre ne sera pas pertinent à mon avis sauf à faire un test destructif (faire de trous pour voir l'humidité à coeur du bois.

Mais j'attends l'avis des spécialistes.


Idefixdudu:Oui, je pense idem mais je suppose qu'il est toujours difficile de convaincre un propriétaire vendeur de son bateau de faire des trous dans sa coque 😅... ·le 23 fév. 13:56
23 fév. 2021
0

Le + : la strat extérieure à l'époxy
Les - : la strat intérieure au polyester, à l'eau depuis 2014
La question principale : le vieillissement du collage du bois moulé


Idefixdudu:Merci, le moins sur la strat intérieur en polyester car elle empêche le bois moulé de respirer ? C'est bien cela ? ·le 23 fév. 13:58
FredericL:Le bois moulé c'est comme le contreplaqué, il n'y a que les plis extérieurs qui respirent. Le polyester n'adhère pas bien sur le bois, et n'est pas vraiment étanche à l'eau, or il y a souvent de l'eau dans les fonds d'un bateau. ·le 23 fév. 14:33
Idefixdudu:OK je vois, merci Frédéric. .. Donc dans ce cas, en inspectant les fonds je devrais vite apercevoir des défauts d'adhérence de la stratification polyester, voir des traces d'humidité ? Dans ce cas j'emmène aussi l'humidimètre ? (c'était ma première interrogation) ·le 23 fév. 14:41
totor:Je pense que si quelque chose déconne dans la réparation, c'est effectivement du côté intérieur qui faudra regarder ( décollements, sons " creux").Mais ça va pas être évident de voir en dessous sans carotter !Humidimètre? A mon avis pas indicateur tant que le bateau est à flot·le 23 fév. 14:54
23 fév. 2021
1

Autant je peux comprendre l'epoxy à l'extérieur, autant l'intérieur en polyester me laisse perplexe : l'idée première me fait penser à un cache-misère fait à l'économie.
Tu sais qui a fait le chantier ?


Idefixdudu:Moi aussi je suis perplexe sur la strat intérieure, sauf si le concept était de protéger le bois moulé de toute infiltration d'eau recto verso mais j'ai lu que le bois devait pouvoir "respirer" Non pas encore l'info du chantier qui a fait la strat , mais je tenterai d'obtenir cette Info lors de ma visite Vendredi... Merci😉 y a t-il des possesseurs de coques bois moulé stratififiés recto verso sur le site ? Vos retours d'expérience svp ? ·le 23 fév. 14:07
totor:Non, le bois mort n'a pas besoin de respirer, quand il a été "encapsulé "sec.C'est ce qui se passe pour des panneaux de CP: les plis du milieu ne respirent pas, ça ne pourri pas tout seul pour autant.Pour ce qui est du recto-verso, tous les bateaux bois de maintenant sont fait de la sorte ( CP, strip-planking)·le 23 fév. 14:45
Idefixdudu:C'est donc plutôt positif, car il semblerait que le bois moulé à été encapsulé entre une strat bidirectionnelle epoxy à l'extérieur et une strat polyester à l'intérieur... une sorte de strip Planking mais avec pour âme du bois moulé, si je comprends bien... La plupart des fonds étant accessibles, je devrais pouvoir me faire une bonne idée ! ·le 23 fév. 15:13
totor:Ça a aurait été 100/100 positif si ça avait été fait à l'epoxy , sur un support bien sec.( en supposant bien sûr que le bois moulé est en très bon état en dessous, comme a dit Frédéric).Donc quelques questionnements à avoir quand-même...·le 23 fév. 15:20
23 fév. 2021
0

La question principale, en dehors de la protection du bois contre l'eau, est le vieillissement de la colle utilisée entre les plis du bois moulé. Les colles utilisées à cette époque ne vieillissaient pas toutes bien.


matelot@19001:La colle était de la résorcine (j'ai eu un plan Mauric de 1967 en bois moulé, un Admiral's Cup). La résorcine a une durée de vie estimée de 25 ans, mais une fois stratifié c'est peut-être différent.·le 23 fév. 16:47
FredericL:La stratification a été faite quand le bateau avait au moins 33 ans...·le 23 fév. 18:09
matelot@19001:Je dois préciser que les 25 ans, c'est ce que nous avait dit à l'époque un charpentier anglais qui s'y connaissait en voyant le bateau. Ca vaudrait la peine de faire quelques recherches actuelles sur la résorcine et son vieillissement, plus les années passent et plus on a de recul, bien sûr.·le 23 fév. 19:00
23 fév. 2021
0

Merci matelot@19001,👍
Je pose une hypothèse :
Le bois moulé, je suppose, à été construit avec 3 épaisseurs d'acajou 1, 2 et 3. Admettons que la résorcine ait perdu ses qualités avec les décennies, ce qu'on peut admettre facilement, les couches 1 et 3 ont elles normalement dû être consolidées dans les années 2000 par l'imprégnation de colle epoxy sur la couche 1 extérieure et de colle polyester sur la couche 3 intérieure... Ce qui laisse seulement la couche 2 intermédiaire éventuellement fragile pour cause de vieillissement de la résorcine ? Dans ce cas 2 sur 3 restent potentiellement OK si je ne constate pas de décollement des stratifications ? Je me dis que la coque devrait continuer de se tenir...Que pensez-vous de ce raisonnement ? Dans le cas inverse quels sont les désordres ou problèmes qui risquent d'apparaître ? Sécurité avec une coque qui se déchire , perte de rigidité ?


totor:Deux choses : " imprégnation" est un mot trompeur. Que ça soit avec fibres ou sans, la résine ne va jamais loin en profondeur dans le bois ( il suffit de couper un bout " imprégné" pour s'en rendre compte.)La résine n'a pas pu traversé le premier pli pour arriver au deuxième. Pareil entre deuxième et troisième. Au mieux, la résine a coulé et comblé les manques entre les tranches dans les couches extérieures ( si manques il avait).Par contre, oui, ça a rigidifié la coque ( principe du sandwich).Tout ça pour dire que si la résorcine entre les plis ne tenait plus, ce n'est pas le rajout d'epoxy ou polyester qui va changer quelque chose de ce côté là.Si la colle entre les plis ne tient plus, tu as un delaminage et donc effectivement, une perte de rigidité, oui . ·le 23 fév. 18:00
FredericL:Si le collage entre les plis lâche, il y a une très grosse perte de rigidité, indépendamment de l'aspect étanchéité et solidité. La rigidité varie avec le cube de l'épaisseur. Dit autrement, sauf si tu es prêt à reconstruire le bateau, c'est un achat risqué. ·le 23 fév. 18:05
23 fév. 2021
0

Une chose que tu pourrais regarder si c'est possible, ce sont les épaisseurs des stratifications int et ext.
On peut penser que des épaisseurs fines avaient pour but de juste protéger le bois de l'humidité.
Par contre, si tu es sur des grosses épaisseurs de stratification, on peut penser que le but était de rigidifier la coque , auquel cas je donne pas lourd de la fiabilité du bois moulé sous la strat.


Idefixdudu:Oui totor, merci, c'est une bonne piste ! Bien...mon enthousiasme redescend un peu à la lecture des commentaires, car la coque en bois moulé date tout de même de 1963 ! Je connais bien l'acier, ayant restauré une belle vedette qui a le même âge et qui naviguera encore trés longtemps mais cela ne semble donc pas être le cas des coques bois moulé à la résorcine dont on peut penser que leur durée de vie est limitée aux caractéristiques de leur collage, soit 25 ans?! D'autres contributions pour confirmer ou infirmer ce triste constat ? Car je n'envisage pas de reconstruire entièrement la coque de ce Giraglia, j'ai passé l'âge 😂 ! ·le 23 fév. 19:48
23 fév. 202123 fév. 2021
3

Bonsoir
Il y a une chose très fiable à faire pour voir le délaminage c'est le "taping".
J'ai discuté avec un vrai expert maritime (il a construit de ses mains un bateau avec lequel il a fait un demi tour du monde et a eu un chantier naval entre autres...),il a une espèce de boule métallique et au son et avec son expérience il voit tout de suite si la coque n'est pas saine en donnant des petits coups partout...
C'est un très bon il officie autour de Marseille ...


totor:Oui, j'en parlais plus haut. Même système que quand on cherche un montant bois derrière une épaisseur de placo. L'outil en forme d'haltère qui sert au joints-conges marche mieux que la phalange !·le 23 fév. 23:19
23 fév. 2021
0

Salut.
Il était classique sur les canots en lamellé collé de faire un fond de coque polyester, afin d'unifier le fond.Cela permettait de mieux répartir les efforts autour de la quille.Mais que pour les fonds,pas toute la coque.
En ce qui concerne l'utilisation résorcine,tout dépend aussi de la mise en œuvre.Mise sous presse des des différentes couches,types d'agraphes...
Souvent le point faible de ce genre de construction, reste la liaison coque pont.
C'est toujours un peu compliqué d'émettre un avis sans photos ou autres éléments...


24 fév. 2021
0

Pas trop pigé comment on stratifie un bois moulé avec toutes les lisses ??
C'est pas du strip ...
Il y a aussi les soucis de champignons . Merule ??
Voir certains voiliers comme le Damien de la Rochelle.
Je ne suis pas un expert en bois moulé.


24 fév. 2021
0

Si la fibre de verre intérieure est restée transparente, sans finition, découvrir la présence de bois noirci en dessous sera un très mauvais signe.


Idefixdudu:Merci Polmar, à priori, mais sans avoir encore visité le bateau, ( j'y vais Vendredi) la strat polyester intérieure n'est pas transparente mais blanche... Je doute donc de la possibilité de pouvoir découvrir du bois noirci... Je pourrai vérifier son adhérence, l'absence ou pas de cloques, la résonance toc toc ou flop flop mais pas beaucoup plus. Or ce que je crains en admettant qu'il n'y ait pas eu de pourrissement dû à des infiltrations d'eau si les strat ont été bien réalisées , après lecture des contributions messages, c'est en effet que la résorcine utilisée ait perdu ses qualités et que le bois moulé se délamine de l'intérieur, sans pouvoir m'en assurer... Et comme dit Frédéric, dans ce cas, grosse perte de rigidité de la coque et donc gros soucis de sécurité en mer, je suppose 😱·le 24 fév. 10:59
totor:Oui, bien sûr, encore heureux que ça a été recouvert de top-coat ! Manquerai plus que t'ai de l'osmose à l'intérieur 😭. Essaye de voir si il n'y a pas de fissures dans tous les endroits stratégiques, liaison pont coque, cadènes et tirants, lest, etc... qui pourraient indiquer une perte de rigidité .Et tiens nous au courant 🤗·le 24 fév. 11:09
Idefixdudu:🙏 Merci Totor, et tous les intervenants, bien entendu je vous tiendrai au courant des résultats de ma prochaine visite 😉·le 24 fév. 11:29
01 mar. 2021
0

Bonjour,
Suite à ma visite du bateau, je vous tiens au courant comme promis.
Mon inspection des œuvres vives et mortes du bateau m'a permis de constater que les doutes et craintes partagés dans le fil de discussion étaient avérés. Multiples défauts et infiltrations au niveau des ponts, stratification intérieure non jointive laissant apparaître de nombreux points et désordres dûs à l'humidité du bois des lisses et varangues, etc... la coque en bois moulé prise en sandwich entre la strat epoxy extérieure et la strat polyester partielle intérieure,n'est plus en état et a sans aucun doute perdu ses qualités d'origine! Gros manque d'entretien général du bateau... Je passe mon chemin,à regrets pour continuer de chercher ma perle rare !
Merci encore à vous tous, contributeurs à ce fil, qui m'avez donné de bon conseils et de bonnes indications.
À bientôt !


matelot@19001:Tu as sûrement évité un futur désastre 😊·le 01 mar. 13:14
totor:Normalement, on dit " il vaut mieux louper une bonne affaire que d'en faire une mauvaise " . Quand a louper une mauvaise affaire, aucun regret à avoir !·le 01 mar. 13:57

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (187)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021