Coque alu : sablage ou ponçage pour ensuite laisser les oeuvres vives à nue

Bonjour,
Je viens d'acquérir un Métalu Flot 32 et réfléchis à l'entretien de la coque. Pour le moment tout est peint. J'envisage de mettre la coque à nue et repeindre le pont. Qu'en pensez-vous ?

L'équipage
28 fév. 2018
28 fév. 2018
1

tu peux avec une orbitale faire des écailles de poisson
alain

28 fév. 2018
1

Les oeuvres vives sont dans l'eau, ça devrait être mieux avec un antifouling...

28 fév. 2018
0

J'envisage d'aller vers les eaux de Madagascar, j'imagine que dans ces eaux les algues et autres amoureux des coques sont moins nombreux.
Quel matériel pour les écailles de poisson ?

28 fév. 201816 juin 2020
2

Bonsoir,

j'ai récemment sablé tout l'extérieur de mon Brise de Mer 31, puis un léger ponçage à la main pour lisser.

Mon port d'attache étant situé en eau saumâtre, et le bateau échouant à toutes les marées, je me suis contenté de peindre en PU 2 composants la quille en fonte, l'aileron, le safran et l'étambot, et j'ai laissé le reste des œuvres vives brutes d'alu.

Après rebouchage des cratères de corrosion (sous l'ancien Traedmaster) au mastic époxy chargé alu, dérochage, 2 couches d'après époxy et 2 couches de PU 2 composants, puis antidérapant uniquement sur les zones de passage.

C' est un travail titanesque que j'espère ne pas avoir à refaire d'ici longtemps: J'ai attaqué le 8 août, travaillé dessus 7 à 8 h tous les jours 7j/7 jusqu'au mois d' octobre, puis 2 à 3 h tous les jours jusqu'à aujourd'hui et ce n'est pas encore fini.

Enfin, j'ai quand-même réussi à tirer mes premiers bords dimanche!

Gorlann

01 mar. 2018
0

Joli boulot Golann , félicitation pour ce gros chantier . Ce canot parait vraiment être un excellent compromis . Avec ce jaune punchy c'est parfait .

28 fév. 2018
0

Beau boulot, félicitations :pouce:

28 fév. 2018
0

Merci Gorlann pour les infos. Je n'imaginais pas des travaux aussi longs ! Du coup, je me dis qu'il faudrait que je commence par la coque et que je reporte les travaux du pont à plus tard.
En tous cas, le résultat est top, j'aime bien le jaune.
Bon courage pour la touche finale :)

28 fév. 2018
1

Bonsoir ofoflo,

je dois préciser que si le sablage a été aussi long et galère, c'est parce que j' ai choisi (probablement à tord) de ne pas louer du matos pro récent, mais que je trouvait très cher.

J' ai donc acheté une vieille sableuse à pression Clemco 200l de 76 que j' ai remis en état(avant de commencer) et un compresseur de chantier Peugeot-Indénor de...1965.

J' ai eu ce matériel pour à-peu-près le prix que m'aurait coûté la location, çà a été beaucoup plus long, mais j'ai maintenant mon matos pour sabler mes motos anciennes.

D' autre part, par souci d'économie, j'ai réutilisé le sable jusqu'à 5 fois, ce qui fait que je passais bien plus de temps à ramasser et à tamiser qu' à sabler proprement dit (encore un calcul que je ne conseillerais pas forcément car le rendement baisse).

J' ai quand-même utilisé 25 sacs de 33kg de sable en granulosité 50/80.

Des fois, ce n'est pas toujours économiquement rentable de tout faire soi-même avec son propre matos, mais j'essaye toujours d'être le moins dépendant possible des autres, et on ne peut pas toujours gagner.

Gorlann

01 mar. 2018
0

Je voulais dire "Inversalu", du silicate de zinc, quoi !

11 août 201811 août 2018
0

la silice c'est du sable ,si on le fait fondre on fait du verre
silice ou verre ???fr.wikipedia.org[...]/Silice
alain

28 fév. 2018
0

Attention, pour l'aluminium il faudrait sabler à la silice de verre. C'est ce que font les pros pour peindre ensuite. C'est ce que j'ai fait avant application de Metalu.

11 août 2018
0

Si j'ai bien compris il s'agissait de silice de qualité identique à celle utilisée pour la fabrication du verre.
En tout cas pas le sable pour sablage que l'on trouve chez les marchands de matériaux. Histoire d'éviter toute contamination par divers ions métalliques.
Comme le chantier qui a sablé mon bateau sablait aussi les Boréal, constructeur particulièrement pointilleux sur les procédés, je l'ai cru sur parole.

28 fév. 2018
0

ça me rappelle des (mauvais) souvenirs... mais nous étions deux, c'est moi qui étais chargée du "tamisage", entre autres !
Une coque de 12m... les sacs pesaient 50 kg, que je déplaçais avec un diable !
:heu:

28 fév. 2018
0

Plus l'eau est chaude et plus ça prolifère. Faut pas confondre avec les algues vertes de Bretagne.

28 fév. 2018
0

Sabler la coque avec du matériel efficace c'est assez rapide, 1 ou 2 jours.
Laisser l'aluminium à nu, au dessus de la flottaison aucun problème, sous l'eau il peut y avoir des soucis de corrosion par aération différentielle au niveau de la ligne de flottaison, tu auras plus de corrosion galvanique avec l'aluminium à nu, et surtout en eaux chaudes la vie aquatique pousse très vite.
Tu peux passer n'importe quel antifouling compatible avec l'alu.
Mon choix, si j'étais toi, ça serait d'essayer le revêtement au zinc silicaté, comme la peinture vendue par meta.
Ca protège la coque contre la corrosion, par contre l'effet antifouling s'il existe est assez faible. Tu peux aussi passer un antifouling par dessus.

28 fév. 2018
1

Non, rien ne tient directement sur le zinc silicaté ! Il faut le passiver avec une solution acide et ensuite passer un primaire avant.
Pour un bon résultat final durable, il faut demander la procédure exacte à Méta et la respecter !

01 mar. 2018
0

Ne pas rigoler avec l'alu, un nettoyage,puis un ( ou plus de couche ) de primaire, enfin X couches d'un antifouling compatible avec l'alu, matrice dure ou erodable, encore un pb...
Sinon moins il y a de peinture sur les œuvres mortes , moins d'entretien.
J'ai vu un canot hollandais, rentrant de 18 ans de nav autour du monde , sans la moindre peinture au dessus de la flottaison, paraissant comme neuf , mais bien triste à regarder, tres gris.

01 mar. 2018
3

Salut.
Je te conseille de recouvrir toute la partie immergée d'epoxy. L'epoxy est un isolant électrique et limite grandement un éventuel risque de corrosion galvanique ou d'électrolyse.
A ce sujet, je te conseille de bien te documenter sur les principes électro-chimiques concernant l'alu. En tenant compte qu'il s'agit d'un bateau, dans de l'eau salée entouré de métaux variés, équipé d'électricité (moteur et nombreux circuits), et qui évolue dans des milieux, eux aussi équipés d'électricité...
C'est ce que j'ai fait. (j'ai un Arak alu de 9,96 m) Et j'ai opté pour le système dit "américain". C'est à dire : interconnexion des masses en un seul endroit. (coque, moteur, moins batteries). Cela fait peur aux plaisanciers français... mais aux USA c'est obligatoire pour tout le monde, ainsi que pour les pros français (marine marchande et nationale).
Attention aux gens qui parlent sans savoir. Je peux te dire que, sur cette question là, la majorité des gens qui parlent n'ont pas étudié la question de façon sérieuse (scientifique) et répètent "ce qu'ils ont entendu dire".... Par exemple, peu font la différence entre corrosion galvanique et électrolyse... etc.
Etudie sérieusement par toi même, et tires en les bonnes conclusions.
:-)

11 août 2018
0

Bonjour,

Une question pour ma culture personnelle, dans ce système de mise à la masse de la coque, vont-ils, comme dans l'automobile, jusqu'à passer le "moins" par la coque avec un câblage unipolaire du "plus" et raccordement du "moins" des récepteurs sur la coque ?

SAYO

11 août 2018
1

@sayo
Non, surtout pas !

01 mar. 2018
0

tu peux aussi passer les œuvres vives à l'inversalu, très facile à poser, mais qui nécessitera un brossage mensuel de la coque en plongée. Pour un 32', ce n'est pas un gros boulot.

01 mar. 2018
1

"très facile à poser",
après préparation adéquate et en suivant bien le mode d'emploi !

01 mar. 2018
0

Et si tu temps à perdre, quand tu aura poncé la coque, pour la rendre plus résistante à la corrosion, faire un léger grenaillage (Shot peening)

01 mar. 2018
1

Il me semble que pour l'alu, ce n'est pas un sablage, mais un microbillage (avec des petites billes de verre), en ce qui concerne les les eaux Malgaches, plus la températures est élevée, plus le "Fouling" est virulent.

02 mar. 2018
0

Bonjours, le microbillage, c'est ce qu'on utilise pour "décaper" les cylindres de moto ou carter-moteur en alu.
çà décrasse parfaitement mais n'est pas suffisamment agressif pour enlever des peintures.
De plus, çà coûte beaucoup plus cher que le sable.
Gorlann

02 mar. 2018
0

Merci pour toutes ces pistes, je vais potasser tout ça avant de décider...

02 mar. 2018
0

Ne pas sabler, tu abimes la coque et tu favorises la corrosion

04 mar. 2018
0

bonjour, un copain de chantier vient de faire ce boulot sur son alu. Il a utilisé un disque que je ne connaissais pas. (enfin beaucoup plus qu'un) Ce disque a l'avantage de ne pas marquer la coque même si tu appuie à différentes intensité selon les moments.
Norton Blaze Rapid Strip
Il en a trouvé chez Leroy merlin. Ensuite pour obtenir un aspect plus uniforme il a légèrement poncé au 120.
C'est un gros chantier. Mais le résultat est très satisfaisant. Bon courage.

04 mar. 2018
0

La corrosion superficielle est normale, et se stabilise. Rien à voir avec la corrosion galvanique ou l'électrolyse. Pour ce qui est de la coque hors d'eau, ce n'est q'une question esthétique.
En ce qui me concerne, j'ai un bateau alu, et je trouve normal l'aspect alu... C'est un "style".... En plus, c'est du boulot, il faut y revenir régulièrement...
Mais bon, ça n'engage que moi...
Mon bateau...

08 juil. 2018
0

Bonjour,

du coup j'ai moi aussi une coque alu à poncer (12m), il n'y a qu'une fine couche de peinture sur le pont (pour l'instant je m'attaque au pont, on verra la coque plus tard, mais les oeuvres mortes à nu pour ma part)
Quels disques de meuleuse me conseilleriez vous?
Quel grammage (100-120)?
Quel matière pour le disque?
Une fois le pont poncé, dois je faire un traitement particulier? (au fur à mesure?)
Je ne peux pas poncer entièrement le pont et ensuite m'attaquer à la peinture?

Ensuite dérochage, nouveau disquage puis wash primer? comme le dit mayko dans son article : www.hisse-et-oh.com[...]u-peint .

merci d'avance

08 juil. 2018
0

pour faire du metagrip

11 août 2018
0

pour le pont la piolite ,c'est pas cher ,ça résiste aux intempéries ,aux uv ,mélangée aux microballons phénoliques
ça fait un antidérapant efficace
alain

12 août 2018
0

Et la "KiwiGrip" des retours ?
Car nous allons (oh sacrilège pour certains !!) virer le teck du pont (je ne suis pas partisan du teck sur un pont métallique).

30 avr. 2019
0

Bonjour,
Quelqu'un aurait il fait appel à un pro récemment pour faire sabler sa coque alu ? pour quel cout au m² ?
Merci

30 avr. 2019
0

Hello,
Pour avoir eu un bateau alu (Flot 31 pour les connaisseurs ) je suis contre laisser la coque à nu au dessus de la flotaison.
Simplement à cause de la chaleur transmise dès que la coque prend le soleil.
Une coque peinte en blanc ou blanc cassé permet d'abaisser la température intérieure, même si c'est isolé.
D'accord il faut être parfait pour la mise en peinture, c'est un choix que l'on doit faire, d'autant que je trouve assez joli le ponçage en écaille.

01 mai 2019
0

Hello,
Personne n'a une idée du cout au m2 pour le sablage d une coque alu ??
C est histoire d avoir une idée avant de demander un devis
Merci
Xavier

03 mai 2019
0

...donc personne...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (0)

Les caprices du ciel

mars 2021