Coque alu - electrolyse?

Bonjour,

voici des photos de ma coque après sablage. Plusieurs zones abîmées, surtout au droit des passe-coques. Il y avait des cloques à ce endroit, d'où la nécessité du sablage.

Il semblerait que les cloques soient dues à une mauvaise préparation de la surface avant peinture. Mais ces pertes de matières, sont-elles la conséquence des cloques ou d'une mauvaise isolation électrique?

je suis preneur de vos avis..!

Grégoire

L'équipage
18 juin 2012
18 juin 2012
0

beaucoup de réponses à ce type de problème sur

18 juin 2012
0

Oulah ! ça semble assez méchant, en effet.

De quoi sont faits les passe-coque ?
Normalement, seul le plastique est autorisé.

La deuxième photo, c'est le voile de quille ?
Si oui, il n'y a pas que les passe-coque à incriminer et il y a probablement un problème électrolytique important. Le bateau séjourne-t-il principalement au sec ou à l'eau dans un port ? Si à l'eau, reste-t-il branché au 220V en permanence ? Si oui, est-ce par l'intermédiaire d'un transfo galvanique ? Si non, est-ce que le fil de terre de l'alimentation 220V du bord est connecté à la prise de quai ?

La réponse à ces questions est importante pour déterminer l'origine du problème.

Peio
Haize Egoa

18 juin 2012
0

Bonjour,
pour les passes coques il me semble qu'ils sont soudés ce qui se fait souvent moins de risque de fuites.
pour les plaques j'opterai plutôt à un pb de préparation de la peinture, la corrosion se fait généralement par piqures quand au porte arbre d’hélice un pb de protection anodique avec l'arbre en inox et peut être l’hélice en bronze?
cdt,david

18 juin 2012
0

Bonjour,

le bateau est resté 4 ans dans l'eau non-stop sans être branché au quai et sans être entretenu.
L'arbre est bien en Inox et l'hélice en Bronze. A la sortie, les anodes d'arbre et d'hélice étaient mortes...

greg

18 juin 2012
0

Il y a une autre option : les cloques sont dues à la perte de matière liée à la corrosion elle-même due au défaut d'entretien. Mais il ne semble pas s'agir d'électrolyse. Les coques aluminium nécessitent une surveillance attentive et, au besoin, l'utilisation d'une ou plusieurs pendanodes.

18 juin 201218 juin 2012
1

même avec des pendanodes, on n'est jamais sûr de rien avec l'alu, d'autant que l'electrolyse peut se manifester à un endroit inattendu : ex ma bome était piquée à +endroits . .., la peinture même avec un bon apprêt ne tient pas et des cloques apparaissent autour des pièces en inox et pourtant le boat n'était pas dans un port et aucun courant electrique parasite autour .

18 juin 2012
0

Ainsi que sa dénomination le suggère, l'électrolyse nécessite un électrolyte + un courant électrique et ne peut donc avoir lieu à l'air libre. Les cloques sont dues à la corrosion galvanique liée à la présence de 2 métaux de potentiel différent : voir www.galvatest.com[...]que.pdf déjà cité.

18 juin 2012
0

plus bas il est dit que le bateau a été 4 ans à l'EAU sans entretien, anodes détruites

18 juin 2012
1

Vire cette hélice!!!!
Il faut impérativement une hélice allu!!!

19 juin 2012
0

+1 pour l’hélice alu.....

19 juin 2012
0

+2 pour l'hélice. Pour les passes coque (qui semblent effectivement des tubes soudés) c'est assez courant de voir quelqu'un mettre de l'eau dans l'évier - grasse si possible - alors qu'on va faire les peintures. A la moindre cloque il ne faut pas hésiter à faire sauter la peinture, l'alu à nu ne pose pas de pb mis à part algues et coquillages.

Pour ton support d'arbre, j'aurais quand même des doutes sur la qualité de l'alu utilisé - on dirait qu'il y a eu des réparations - et c'est étonnant que les attaques soient circonscrites à ce niveau. Où alors mauvaise application de peinture...

Sur un pb électrique tu aurais probablement eu des attaques plus réparties.

Dans tous les cas primer + mastic epoxy, pas de soucis.

19 juin 2012
0

Bon, ça me semble clair : arbre en inox, hélice en bronze et coque en alu. Le trio infernal surtout en l'absence d'anode.

Autre question : certes les passe-coques sont soudés. Mais de quoi sont faites les vannes à l'intérieur ? J'espère que ce n'est ni du bronze, ni de l'inox.

Pour l'hélice d'un bateau en alu, je recommande une hélice en NiBrAl (aliage nickel/bronze/alu) beaucoup plus solide qu'une hélice en alu et tout à fait compatible avec la coque et l'arbre. S'assurer que l'existante n'est pas faite de cet alliage avant de la changer (le NiBrAl a "presque" la couleur du bronze).

Pour la peinture, l'idéal est de passer au pistolet une couche très mince de chromate de zinc (ou produit de substitution car le chromate est très toxique) juste après le dérochage ou le sablage et avant tout primaire d'accrochage.

Peio
Haize Egoa

19 juin 2012
0

pour les passe coque c'est assez courant .

les chantiers achetent du l'alu "marine" pour la coque mais souvent du n'importe quoi pour les tubes ou profilé et par ailleurs c'est pas facile ou tres cher de trouver de l'alu de m^me nature alors on a ce probleme ...et je ne parle pas du fils pour la soudure ...

et pour la voile de quille c'est pareil

19 juin 2012
0

Bonjour,
Quel est le type de votre bateau?

19 juin 2012
0

il s'agit d'un universal 44 construit par Guy Fillon en 2004/2005 à Carros (06)

Peinture et traitements faits chez André Rameau à Etel (56)

19 juin 2012
0

OK!
Très bon chantier...
Guy Fillon a supervisé la construction de tous les romanées dans les années 70... c'est une référence dans le domaine...
Pour ce qui est des marques sur la quille, cela me fait penser plutôt à un restant d'antifouling mal poncé qu'a de l'electrolyse mais je ne me permettrais pas un diagnostic "à l'arrache" au vu d'une photo.
Par contre Monsieur (car c'est un Monsieur...!) Guy Fillon à toujours été très disponible pour les propriétaires de romanées en mal d'infos et je pense que vous pouvez le contacter. (je pourrais retrouver son tel en espérant qu'il est toujours valable...)
C'est lui votre solution...
Cordialement
Jean Paul

19 juin 2012
0

Erreur ! Pas compris que c'était après sablage les photos....
Mais bon...
L'info reste encore plus d'actualité !
cdlmt

19 juin 201219 juin 2012
0

J'ai retrouvé un numéro de portable valable en 2006, que je peux vous communiquer éventuellement en MP...
cdlmt

24 juil. 2015
0

Bonjour,

je déterre ce post de 2012 pour y apporter quelques conclusions suite à une expertise réalisée par un expert spécialisé dans les problèmes d'électrolyse.

Contrôle du circuit électrique: aucun fuite, bipolarité du circuit respectée, yc moteur et groupe électrogène. Par contre, mise à la terre du 220V relié à la coque.

Potentiel coque: Différence de potentiel de -824mV avec des anodes neuves.

Observation des zones électrolysées: chaise d'arbre, cordons de soudures sur safran et passe coques en tube alu soudés.

Conclusion: l'électrolyse prévente n'est pas due à un défaut électrique du circuit bipolaire 12V. Elle est donc due, dans mon cas, à deux phénomènes:

-branchement 220V au quai et mise à la masse de la coque.
-Défaut de protection anodique du à un défaut de remplacement des anodes.

Le tout accentué par les métaux différents de l'axe, de l'hélice, de la coque et des cordons de soudure.

La morale de cette histoire est qu'il est indispensable de remplacer toutes les anodes tous les ans. Il est suicidaire de laisser son bateau alu branché au quai.

En espérant avoir réglé ces problèmes une bonne fois pour toute...

24 juil. 2015
0

Bonjour,
pour un bateau en alu, il me semble indispensable pour l'alimentation en 220 V
d'avoir un transformateur d'isolement, ça simplifie tout !
G.

24 juil. 2015
0

Merci Gregoired pour ce post . Bon a savoir .

24 juil. 2015
0

j'ai une coque alu de maintenant 42 ans depius 22 ans mal entretenu pa le premier proprio, et sans aucune trace d'electrolyse sur la coque , un peu de corrosion sur le pont( tres superficielle et benigne) dans les coin dans les zones d'efforts et aux endroit ou la protection des boulons inox a faibli.les anodes sont sans effet car apparement en alu et jamais changer, je doit les changer, jamais de pendante, est resté a flot 10 ans durant ces 22 dernieres années..j'ai eu des fuites par intermitence soignées au coup par coup. mon arbre est en inox avec accouplement sur damper supposé isolé
.
s'il n'y a pas eu de fuite electrique ce qui ne parait pas certain ( pas de fuite aujourd'hui ne veut pas dire jamais) il est curieux de trouver un telle corrosion sur un bateau si recent..de plus la masse a la coque ( methode qui me deplait) devrait donner une protection
.
il y a souvent de la corrosion au passe coque car lle primaire a tendance a se decoller a l'angle avec le coque, mais la le probleme aurait ete negligé.
.
amha il faut :en reprennant les post precedents
1) apres sablage par temps sec et disquage violent des zones atteinte refaire coorectement le primaire = on ne peut pas passer la premiere couche d'un seul coup.. les zones atteintes merite un derochage donc sechage etc. et pourquoi pas toute la coque mais je n'aime pas laisser a l'air trop longtemps avant primaire donc j'opere par zone ( en 3 fois sur chaque face poru un 43')
2)isoler l'arbre
3)oublier la mise de la masse a la terre et utiliser un isolateur galvanique pour le 220
4)mettre des vannes plastique si ce n'est deja le cas
5) si l'on doit changer les anodes tous les ans
6)s'il y a des zone ou ca creuse ou alors s'il y a a une attaque perforante, faire un trou et une palque neuve EN MEME VARIETE D ALU, ou encore une plaque rapportée
7)pas le moins important : savoir l'alu utilisé pour l'ensemble et le type de fil d'apport; en general on prend du 5086 pour les toles et du 5083 pour l'apport, mais surtout le meme metal partout.
.
quelques soit la cause je penche pour un mauvaise mise en oeuvre des materiaux et une mauvaise technicité du chantier

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (149)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021