coque alu

Bonjour, je suis en plein carénage de mon Ovni 40 qui a 25 ans !!! dans les fonds près de la semelle de "quille" c'est à dire la partie qui est le support de la dérive j'ai dans la tôle à l'intérieur deux "cratères" qui grâce au ciel ne traversent pas !!! qui sont propres, j'ai gratté avec un tournevis en forçant un peu pour voir ....,
ils ont à peu près 3 mm de diamètre et la même chose en profondeur :
mes questions :
quelle est l'épaisseur de la tôle à cet endroit ???
puis-je combler ces " cratères" avec un mastic époxy ???

L'équipage
02 mai 2009
02 mai 2009
0

alubat
Interroges Alubat de préférence qui a mon avis sont les mieux placés, de plus il me semble que c'est l'un des rares défaut de l'Ovni (même si personne ne l'avoueras), j'en ai déjà entendus parlé dans des mers lointaines.

Cordialement.

02 mai 2009
0

le 40
normalement le puit de derive du 40 fait au moins 10mm ce qui est etonnant c'est que ce soit à l'interieur ,es-tu sûr que ça ne traverse pas ?
Sur le mien j'ai rebouché des petits crateres sur le pont sous le tradmaster (que j'ai viré) avec de l'epoxy alu de chez framet .j'ai aussi brossé l'interieur du tube etambot avec une brosse rotative emmanchée avec une grande rallonge sur une perceuse ,degraisseé,passé au phoscral et peint bi composant ,il y avait pas mal de petits crateres à l'interieur, j'en ai parlé à OVNI qui ont étés très surpris,c'est une nouvelle équipe
et ils n'ont pas l'anteriorité .
cordial
alain

03 mai 2009
0

cratères
La tôle du bordé du fond fait entre 8 et 10 mm selon le bateau ...

Ces cratères à l'intérieur sont classiques, et proviennent de l'eau stagnante dans les fonds. Eau qui contient toujours des déchets acides ou basique (bouffe, saleté, sel, etc ...)

Ils ne présentent pas de danger structurel en tant que tel, mais un soudeur les rebouchera parfaitement en 1/4 d'heure par trou ;-) J'en ai fait reboucher par soudure une vingtaine dont 4-5 traversant mais bourrés d'alumine, donc ne fuyant pas..

Tout le reste (bouchage avec ceci ou cela) ne sert pas à grand chose, et risque d'être pire que de ne rien faire si de l'eau s'infiltre entre le bouchon et la tôle.

A la limite, bien les déboucher à la fraise olive pour arriver au métal nu, et passer 2 couches d'Interprotect sur quelques centimètres carré. Si de l'eau passe en-dessous de la peinture, ça se verra rapidement par une boursouflure de la peinture.

Une fois la coque décapée et nue, le bon test consiste à mettre 10 cm d'eau douce dans les fonds (bateau à terre), et par temps sec regarder si des gouttes perlent sous la carène après une semaine de présence de l'eau dans les fonds : c'est alors le signe qu'il y a des piqures débouchantes mais pleine d'alumine, donc ne fuyant qu'en goute à goute.

En somme une version "soft" du ressuage pratiqué par les soudeurs avec la bombe spéciale.

03 mai 2009
0

référence:
alcan-marine.com/Internet/tmi/marine.nsf/0/CCE33FFE1D716174C125723000482D18/$FILE/Chap10.pdf

(ajoute "" devant !)

04 mai 2009
0

merci beaucoup
pour l'info, je suis certaine que cela ne traverse pas, les trous sont très propres, je vais donc attendre car étant donné l'épaisseur de la tôle il y a de la marge !!!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (2)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021