Coque acier

Bonjour,
Après avoir identifier un bateau pour son achat j ai besoin de faire un prévisionnel pour ça restauration.
C'est un ketch type hollandais de 48 pieds de 1940 refait en 1970.
Le bateau est a l'étranger et c est d autant plus complexe.
Cela fait 2 mois que je lis touts azimut et je pense avoir cerné bcp de points sur les dangers, avantages et inconvénients de ce type de bateaux.
Il y a un point sur le quel je bute, c'est le traitement de la coque.
Shoopage ou pas ???
J'ai vue et re-vue les articles du forum, c'est pour moi une grande première et sans aucun doute l'aventure de ces 15 prochaines années.
Je suis menuisier charpentier avec une bonne connaissance de l'acier mais sans expérience des phénomènes de l acier et de l'eau de mer.
Les points de vue étant contradictoire je cherche des informations et de l'expérience pour un traitement de la coque digne de ce nom mais sans fioriture élitiste car je n'en ai pas les moyens.
Mon but étant de vivre et voyager sur mon bateau, pas de mis perdre.
Merci a toutes et a tous pour les infos, dialogues et autres que vous voudrez bien me faire partager.

Cordialement.

L'équipage
11 mar. 2013
11 mar. 2013
0

"Shoopage ou pas ?"

Shoopage des oeuvres vives : ça ne sert absolument à rien c'est m^me une erreur , le schoopage c'est du zinc projeté donc c'est crée une anode dans la mesure ou celle-ci est dans un millieu conducteur qu'est l'eau . Le shoopage de la carene tiens parce qu'il est peint sans peinture il part à vitesse grand V et un resablage s'impose .

Donc pour les oeuvre vive :sablage et peinture ( 7 couches) .
oeuvre morte : sablage et là oui le shoopage est un plus surtout le pont .
l'interieur : sablage et peinture

19 mar. 2013
1

Ce n'est pas mon avis ; je possède un bateau en acier de 1974 et j'ai quelque idée sur la question :

1/ le chouppage sur sablage récent tient bien, sans décollement

2/ il est revêtu de plusieurs couches d'epoxy, ce qui fait, que hors localisation particulière, il ne joue pas le rôle d'anode ; bien entendu, des anodes sacrificielles équipent aussi l'extérieur de la coque.

3/ par contre, il protège la coque en ce sens que, ladite coque recevant des rayures et des égratignures tout au long de la navigation (particulièrement sur l'étrave) , ces rayures qui ont fait sauter la peinture laissent apparaître la couche de zinc, très adhérente, et non l'acier directement.

outre le rôle de protection du métal mis à nu, dans ce cas, le chouppage évite les coulures de rouille qui pourraient donner très vite à la coque l'aspect d'une épave ; et ça retarde aussi les réparations de peinture qui seraient autrement très vite nécessaires

11 mar. 2013
1

Il n'y a pas de bateau sans entretien MAIS il faut avoir un acier pour bien saisir ses fortes contraintes!
N'achetez pas n'importe quoi sous prétexte d'un prix faible. L'acier est très solide, sans danger, facilement réparable MAIS demande un gros entretien et un suivi anticorrosion et peintures couteux. Sa lourdeur entraine un équipement plus couteux par rapport à une coque plus légère.
Les performances sont modestes.
Les coques aciers meurent de l'intérieur par corrosion.
Il faut idéalement pouvoir accèder à tous les recoins pour se décider, et on peut avoir de très mauvaises surprises!
Pour l'extérieur le shoopage a des avantages limités et est à double tranchant. Cela se termine par un sablage général et une mise en peinture avec système à choisir et à renouveler règulièrement (un retard peut couter).
L'isolation est très importante pour une coque métal vivable.
Lisez la Bibe HS LN Caroff sur la construction de coque métallique. Tout est dit.

11 mar. 2013
0

Bonjour,

En plus de ce qui a été déjà dit et que j'approuvre, je voudrais insister sur la nécessité de bien inspecter l'intérieur dans tous ses recoins... avant de se lancer dans l'achat d'une coque construite en 1940 (quel acier ?) et "refaite" en 1970, soit il y a plus de 40 ans !

Il faudra peut-être, non seulement traiter l'extérieur, ce qui est relativement facile (*), mais probablement aussi l'intérieur !
Donc, tout vider, sabler et traiter PARTOUT, puis tout remonter !

Pour une petite idée du boulot, voir le site des Banik, très pédagogique et instructif.

(*) expérience vécue

www.banik.org[...]

14 mar. 2013
0

Bonjour,

Merci Calypso, tes propos confirme la synthèse de tout ce que j ai vue et c est ce quil faut a un néophyte... un peux de résonance de la part de gens qui ont de l’expérience.
Ça évite d avoirs le cerveau comme une cocote minute et cela fait gagner du tps.

Merci Outremer pour ton analyse et le rappel des problématiques d'une coque acier.Je prendrais bien garde de tt vérifier car je n'est pas franchement envie de me mettre dans le mur. néanmoins ce bateau a une âme terrible, le mobilier est superbe et d'une grande qualité.
Malheureusement le prix sera décisif en ce qui me concerne car vue ce qui ce pointe à l'horizon économique de nôtre belle planète et à 47 piges... je ne pense plus vraiment faire fortune en tant que artisan, par contre je veux réaliser ce vieux rêve avant d'être aussi liquide que le milieu qui nous réunis ici...Je parle de la mer bien sur...lol.
Ce bateau a eu 2 proprio en 50 ans et je me dit que c'est plutôt positif,(si ca avais été un mauvais bateau je pense qu'il aurait fait plus de mains) mais je me trompe peut être..
De plus c'est un ketch ce qui me semble bien pour moi qui naviguera majoritairement en solo sans recherche de performance si ce n'est de kiffer jusqu'à la fin de ma mort... lol.. Je suis d accord sur la lourdeur et l inertie dans la manœuvre mais je relativise sur le coût car je constate qu'il y a plein de manières de naviguer.. Pour ce qui est de la fuite en cas d'ouragan, je téléphone a dieu... lol.

Merci a toi MN31(haute Garonne)??'je suis ds le 09)
Puisque tu confirme qu'aucune bêtises n'as étés dites et que je peux donc fermé ce fil sereinement.
J'avais penser a l'isolation de la coque et donc au démontage de l'aménagement intérieur. si l'achat ce fait je vais de toute façon le remanier pour le confort mais aussi par ce que en tant que menuisier charpentier je veux emmener tt mon matériel électro portatif avec moi dans le but d'une autonomie totale ou presque mais aussi ds l'objectif de bosser ds les DOMTOM et peut être ailleurs...qui sait..!?

Dans touts les cas MERCI infiniment de vos conseils ça me fais chaud au coeur...
Bonne journée a vous.

14 mar. 2013
0

Tu devrais mettre des photos. ça s’apparente quand même à l'achat d'un bateau de "collection"
ça peut couter tres cher mais ça peut être une joie s'il a été très bien entretenu pendant 72 ans ....

le moteur est de quand ? les voiles, le gréement est surement sur dimensionné.

14 mar. 2013
0

attention avec les bateaux hollandais, ils sont bien construits mais TRES mal traités au point de vue corrosion. J'ai eu 2 bateaux en acier: un joshua et un stervenn, les 2 étaient super bien traités et je n'ai jamais eu de problèmes avec. Un copain avait acheté un stervenn, un jour en grattant les fonds pour mettre un coup de peinture... sa spatule est passée à travers la tôle! Les bateaux en acier meurent de l'intérieur qui est souvent pas ou mal protégé. Personnellement je n'achèterais pas un bateau en métal (et quel métal au juste)aussi vieux, tu vas te lancer dans une galère sans fin... Trouve toi donc un acier plus récent et tu pourras en profiter en toute sécurité. Mais moi je dis çà... Il est faux de dire que l'acier c'est beaucoup d'entretien. Quant au gréément en ketch, çà ne sert à rien si ce n'est, éventuellement, au mouillage en bordant l'artimon, pour le reste çà encombre le pont pour rien... l'époque où on parlait de facilité de manoeuvre est révolue! :alavotre:

14 mar. 2013
0

Je rebondis sur la dernière réponse !
Pour de l'acier, ancien ça veut dire quoi? Au bout de combien d'années le risque de corrosion cachée devient-il important ?
michel

14 mar. 2013
1

Désolé pas daccord avec Calypso2, Le shoopage bien fait est la solution mais attention la facture!!

Altaïr est en acier shoopé depuis 30 ans rien n'a bougé! recouvert d'une peinture industrielle bi-composant.

Evidemment depuis 2011 les réparations faites suite au naufrage ne le sont pas. Je le regrette bien, le problème est qu'en Méditérannée il n'y a plus personne à ma connaissance qui fait cela.

15 mar. 2013
0

ALTAIR1

j'ai dejà traité ce sujet du shoopage .

Je ne dis pas que shooper les oeuvre vive soit nuisible mais seulement que ça n'apporte rien de plus ,c'est une depense inutile ,un bateau correctement sablé et correctement peint sera aussi ,voir plus protéger qu'une coque shoopé avec du zinc c'est a dire transformé en anode

je ne veux pas me justifier mais durant plus de 30 ans mon boulot a consisté a prendre de telle decision :que faire pour lutter la plus efficacement contre la corrosion des navires en acier.? m^me de simple piece sous la flottaison n'étaient pas shoopé car l'experience avait demonté que ça n'apportait que de emm...

15 mar. 2013
0

Salut Richard
A l'époque j'avais schoopé le bateau moi même en louant le matériel. Le schoopage c'est aussi facile que de faire de la peinture au pistolet. C'est bien le sablage qui est pénible. Vu la surface que tu as à faire ce serait jouable.
Pour ceux qui conteste la supériorité du sablage je me souviens avoir plusieurs fois tapé des rochers. A chaque fois, sans refaire la peinture avant plusieurs mois je n'ai jamais eu de rouille à l'endroit de l'impact.
Si il n'y avait eu que de la peinture, même faite dans les règles de l'art, elle n'aurait pas tenue.
Bruno

14 mar. 2013
0

protection de coque en acier,

www.speedx.fr[...]edx.php

tavarnisch.

14 mar. 2013
0

@ vantampoupe,
pour moi un bateau en acier de plus de 70 ans... c'est vieux! :heu: on nous qu'il a été "refait"... oui mais comment et quoi??? le bateau de mon copain avait une dizaine d'années, contruction amateur, et les fonds étaient complètement pourris. La spatule est passée à travers alors qu'il était à flot! imagine la panique à 7 heures du soir quand tout le personnel du chantier est déjà parti! Il faut se méfier des constructions amateur, bien que pleins de bonne volonté, beaucoup sont incompétents et, faute d'argent, ils ont souvent négligé le traitement intérieur. Le zinc silicaté est excellent et il est bon de le protéger, à l'intérieur, par du brai époxy, après on est tranquille pour pas mal de temps

14 mar. 201314 mar. 2013
0

Oui, je suis de l'avis de Matelot 17210.
On a vu tellement de bateaux acier pourris...
Ils sont en bon état à (au moins) deux conditions :

  • Avoir été contruits de façon à pouvoir accéder facilement partout, et en particulier dans les moindres recoins. En fait, c'est rarement le cas...

  • Avoir été entretenus de façon permanente et suivie, et ce, par tous les propriétaires ! Ce n'est hélas pas toujours le cas...

70 ans, c'est long... En tout cas, l'expérience nous montre que, malheureusement, les affirmations du vendeur ne sont pas fiables.
Et puis : "Refait", ça veut dire quoi au juste ? "en 1070", il y a 43 ans !!! Pfouuuuuuuu...

La plus grande méfiance s'impose.

Car, si on achète un bateau d'occasion, la structure (coque et pont) doit être en bon état. Sinon tous les frais engagés seront perdus... On peut tout changer... sauf la strucyure générale...

Ce genre de bateau, alléchant par le prix de vente, peut demander au propriétaire de gros moyens financiers, pour la retauration et l'entretien. Ce qui, semble-t-il, n'est pas ton cas. En plus, il n'est pas vraiment petit, tout est très cher dès qu'on sort des 9,99 m...

14 mar. 2013
0

des photos ... c'est surement un 47 pieds de 30 tonnes mais peut être/surement avec une coque très épaisse

15 mar. 2013
0

on oublie toujours ,toujours l'essentiel ..

avant toute chose , avant toute protection , la base ineluctable d'un bateau en acier est LA QUALITE de l'acier ....c'est béte ,ça parait evident mais si l'acier choisi est une m... et bien on pourra le peindre tous les matins le bateau pisera la rouille tous les matins ..

Un bateau acier doit etre construit avec un acier "Qualité Construction Navale" pas un acier courant ,standard ,basique . C'est un peu comme le cp ,faite un bateau en cp "interieur" vous allé voir le resultat , avec l'acier c'est pareil ...on a le même probleme avec l'Alu

14 mar. 2013
0

Les produits Speedx ne m'ont pas l'air mal du tout! et d'un prix raisonnable.
J'ai utilisé le verni noir brillant sous une autre marque, pas mal du tout.
En peinture j’utilise Hempel 5521 et les époxy ce sont les mèmes que l'on utilise sur les plateformes en mer.

14 mar. 201314 mar. 2013
0

Bonjour,

J'abonde la plupart des réponses. J'ai failli (en 1996) acheter un bateau en acier dont l'aspect extérieur était impeccable, pas la moindre trace de rouille, peinture nickel aussi bien sur les oeuvres vives que sur les oeuvres mortes.
A l'intérieur, la visite des fonds (très accessibles) montrait également un entretien parfait. Mais en levant la tête, j'ai remarqué de petites coulures suspectes sur le vaigrage constitué de lambris. Le propriétaire a accepté que je démonte deux ou trois lattes de ce lambris et que j'enlève un peu d'isolant (de la mousse polyuréthane). Déjà la mousse était presque totalement couleur rouille, ensuite dès qu'on a pu voir l'acier du pont, c'était la catastrophe : complètement mangé ! Par endroits il ne devait même pas rester 1mm d'épaisseur.

Le coupable ? Je pense que c'est la condensation, année après année.

Donc, ne jamais acheter un bateau acier sans un sondage ultrasonore extensif (coque et pont) de ses tôles. Car s'il est vrai que changer une ou deux tôles d'acier est très facile et peu coûteux, il n'en va pas de même des démontages et remontages intérieurs (et même extérieurs, s'il s'agit du pont) que cette opération implique très souvent. Maintenant, si l'épaisseur des tôles est partout régulière et correcte, pourquoi pas ?

Quant à sabler et chouper l'intérieur, bon courage ! Un bon sablage intérieur ne peut s'effectuer qu'avant la pose du pont, coque retournée. Coque à l'endroit, l'abrasif s'accumule dans les fonds, les lisses et les varangues, dans tous les recoins, et il doit être évacué en permanence d'un lieu devenu irrespirable et très brumeux, ce qui est mission impossible en solitaire. Sans parler du démontage total des aménagements, de l'électricité, des hublots et capots, du moteur etc. puis de leur remontage une fois l'opération terminée avec plus ou moins de bonheur. Autant construire un bateau neuf...

Peio
Haize Egoa (ketch en aluminium)

14 mar. 2013
0

Je plussois pour l'age , et surtout le traitement d'origine .
73 ans c'est vieux, tres vieux .
A titre d'info notre numero 2 acheté en 77 construit par un chantier Allemand en 57, le jour ou ma femme en gratant l'interieur a passé le tournevis au travers gloup !! ca fait froid dans le dos, nous etions alors sur ancre à l'avant l'arriére amarrés ...et travers au mistral dans les cout de gite le tournevis n'etait pas loin de la flottaisonn... sortie du bateau et la grosse reparations. 22m 2 de bordés à changer , plus le tube de jaumiére , varangues (une fois sorti le lest , noyé dans du beton ...)
A contrario lorsque nous avons racheté Oaristys, aprés que son second proprietaire l'ai négligée pendant 13 ans, bonne surprise que dale à part sosus le bac à chaine contre la cloison etanche un carré de env. 6X 7 cm et ce malgré que cet endroit avait eu en plus de la peinture generale deux couche d'epoxi brai.
Pour le zinc (sous ses differentes formes choupage, zinc silicaté phase aqueuse ou ethyle, ou epoxi zinc) je ne vois pas d'inconvenients a ce que la coque en soit recouverte ( sauf peu etre pour les deux premier cité pour un surcouchage plus exigeant)
Un collegue a acheté deux Hollandais tout les deux d'environ 30/35 ans ...à chaque fois changement d'une patie du bordé et de la structure
Au prix du kit de toles predecoupé, prepeintes ....

14 mar. 201316 juin 2020
0

ok ok ... lol...

Je vous montre la bête du moins pour l’extérieur. comme on le vois les pièces on rouillées par ce que pas peinte et il est vrais qu'il y a de quoi avoir peur...lol
Mais si l'on regarde bien, le reste est plutôt propre(tout est relatif). et puis il faut que j'aille sur place..
Au regard du prix d'un 48 pieds en france et vue la qualité et la singularité de l’intérieur j'avoue... je vais prendre un billet d'avion en plus ça me fera des vacances...
Je pense que sur le pont et après avoir enlever la peinture je vais trouver du bois en plus des mâts bien sur..
Autrement le shoopage n'est pas d'une grande technicité, le problème c'est les outils qui sont un peux chers.
Propane plus oxygène en loc pour ceux qui n ont pas le matos, reste le pistolet pour la métallisation.

14 mar. 2013
0

je trouve que l'avantage de l'acier partout dans le monde, il y a toujour un soudeur :alavotre:

14 mar. 2013
0

Oui je suis ok Géo et je soude moi même.

14 mar. 201314 mar. 2013
1

Dériveur ?

photo de celui sur lequel nous avons du changer tous ces m2 alors qu'l avait seulement 20 ans
Avantage : carene à bouchain donc pas trop de problemes pour faire le boulot
long-cours.62.over-blog.com[...]pg.html

14 mar. 201316 juin 2020
0

2 photos de plus pour imagé le tout.
Je n'ai pas la hauteur de mats et le moteur est un redford diesel dont je n'est pas l age.
J'attend des infos suplémentaire

14 mar. 2013
0

Je rappelle à tous, puisque jamais évoqué, que la mesure du potentiel de coque à flot est indispensable pour vérifier l'état d'une coque métallique, qu'elle soit acier ou aluminium. Cette mesure donne une indication fiable sur le fait que la coque soit ou non en cours de corrosion, sur la virulence de cette corrosion ainsi que sur son éventuelle origine. Cette mesure, qui prend en compte l'efficacité de la protection cathodique, quoique encore peu pratiquée en "petite" plaisance, est effectuée systématiquement et en continu sur la totalité des navires dans le monde (la quasi totalité de la flotte est en métal...). Elle est par ailleurs susceptible de vous donner une information indicative sur la qualité de la maintenance.

14 mar. 2013
0

Pub ?Aurait tu par le plus grand des hasard du materiel à vendre ? :heu: :reflechi:

15 mar. 2013
4

Et croyez bien que je le regrette ! Mais :
1) Ce n’est pas parce que j’ai « quelque chose » à vendre que les conseils et/ou recommandations sont inappropriés, surtout lorsqu’ils ont trait à une technologie…
2) Vous restez libre d’acheter ou non le matériel que vous voulez, où vous voulez. Conseils et recommandations en ligne restent, quand à eux, gratuits…

14 mar. 2013
0

j ai un acier de 30 ans... je confirme, c est une maintenance et chasse a la corrosion sans concessions, mais pas du tout rébarbative a mon sens si on aime son voilier et si on est bosseur ( mais il faut avoir du temps de libre pour...). Sabler l intérieur, je l ai fait une fois pour le 1/3 avant => plus jamais ! un burineur a air ou elec, puis ponçage, acide fosfo nettoyage et bi composant le font très bien . tout peindre en blanc, c est dans ce ton de couleur que les futures soucis sont le plus facilement détectable.... j ai passe plusieurs fois tournevis et autre au travers de la coque, avant d améliorer et intensifier la maintenance, même sil y avait alors voie d eau ce fut a chaque fois que des ptit trous fait par moi meme, donc immédiatement maitrisable et si la voie d eau etait venue a mon insue le trou et voie d eau aurait etait encore plus infime donc sans danger....deterctable par pompe de calle. il m est arrive de reparer a lepoxy et naviguer qqs mois avant de sortir pour reparer a la soudure.. depuis qqs annees je suis a jour annuellement de la maintenance de la corrosion, y consacrer environs 4 fois 4 heures par an semble un minimum.... privilégier les endroit derriere le frigo, l evier, le lavabo, la baille a mouillage et les WC, c est comme les poubelles en ferraille, c est des point humide et de l intérieure que ca va mal viellir..... aujourd hui je dois avoir 7 belles rustines soudé dedans dehors, ca na rien de dramatique, il faut s y habituer, l accdepter ou ne pas acheter de bateau acier.
Quant a cette affaire de bateau assez vieux. franchement quil est 60 ans ou plus et refait y a 40 ans ne veux rien dire du tout. ce qui compte et fait sa valeur c est plus son ame, mais si il a ete et est bien maintenu et si tu nas pas genre 7 ans sans maintenance sur ce sujet de la corrosion, parceque si c est le cas, tu peux compter dans le prix le fait que tu vas devoir bosser un mois ou deux pour juste le remettre d équerre sur la corrosion, devegrage et inspection comprit... Si tu l accepte , il te le rendra en 1000... bonne chance !

14 mar. 2013
0

De mon point de vue rien ne vaut un sablage .

14 mar. 2013
1

Salut Néo
D'après ce que je comprends, tu n'as pas encore vu ce bateau ?
Dans ce cas, vu que les photos montrent un manque d'entretien évident, pour ce qui concerne les parties les plus visibles... On imagine se qui se passe dans les parties cachées...

Voilà ce que je dirais à mon fils, si il me posait la même question : "Laisse tomber ce bateau, c'est une galère".

Mais ce n'est que mon avis...

14 mar. 2013
0

c'est exactement ce que j'ai voulu dire un peu plus haut. Mais je crains que notre ami Neo ne tienne pas compte de l'avis des "vieux"! c'est dommage pour lui, ce bateau est vraisemblablement pourri jusqu'à la moelle... et c'est de l'argent et un rêve foutu mais enfin :jelaferme:

14 mar. 2013
0

slt baboujoli,

Oui pour l'instant c'est 3 semaines de com par internet.
Ce bateau est hors de l eau depuis un bon moment d'après ce que je sais. un travail à été commencé mais pas fini...
Est ce que le fait d'être hors de l'eau peux justifier une certaine dégradation de la peinture ???
Merci pour t on intervention.

14 mar. 2013
0

je pense que là est le probleme du bateau acier, c'est de le laisser trop longtemp hors de l'eau,mais sinon comme tu sait souder en plus ....... :alavotre:

14 mar. 2013
0

Neo, il est loin ce bateau?

14 mar. 2013
0

salut j'ai un vulcain5 en acier vieux de trente ans en parfait etat de coque.
La coque du bateau est choupée puis minimum 4 couche de primaire époxy bi-composant type interprotect(il y a d'autres marques moins cher en bidon de 25l. )
En dernier passer 2 à 3 couches de peinture de finition type epoxy bi-comp. à l'exterieur seulement.
A l'interieur du bateau, laisser le primaire apparent pour pouvoir repasser une couche tous les 5 ou 6 ans dans les fonds.
penser à changer la couleur à chaque couche
Ce procedé vous permettra de garder votre bateau en bon état longtemps.Bon courage
Marco

15 mar. 2013
0

moi aussi j'ai un vulcainV C.C. de 84 effectivement il faut surveiller la coque et surtout le pont car a l'origine il y a du TBS collé............
bonne nav

14 mar. 2013
0

Hopopop joli matelot..,

il ne faut pas dire ça...
j'ai appris mon métier avec des anciens, compagnon de surcroît et je respect infiniment le savoir car il est le plus grand trésor a mes yeux.
Maintenant j'insiste sur, heuuu... je vais dire 2 points... lol
1- le budget.
En france tout vaut de l'or... le moindre truc vaut le double que dans plein d'autre endroits du monde et je pense que le monde de la plaisance en sait quelque chose en tout les cas pour ceux qui n ont pas qu'un carnet de chèque pour faire du bateau.
De plus, le marché de l'occasion est qd même assez limité ce qui donne le droit aux négociants de faire un peux ce qu'il veulent. On ce retrouve vite a chercher sur toute l'Europe voir plus loin. Et si j'ai connue la fin d'une époque ou la transmission du savoir et du reste (pour peux qu'il y ait la passion) ce faisait sans avarice, je crois que c'est bien fini.
2- Le Rêve.
Je crois que je n ai jamais aussi peu rêvé quand ce moment dans mon pays que j'aime tant.
Et si l'on veux parlé de rêve alors parlons d’accessibilité au rêve car cela commence par la, et quand je vois qu'il faut
80 000 € pour acheter un truc en plastique d'occasion même pas grand et que tu peux perdre en un rien de tps par 3 klm de fond...lol. alors ne nous étonnons pas de voir des petits constructeurs coulés car bientôt il n y aura plus grand monde pour acheter leurs unité. Ca me fait penser à mon dentiste... il achète une dent bidon a 100 € et te la revend 650 € et encore il est pas cher... mais bientôt il y a plein de gens qui n'auront plus de dent... mdr
Alors si chacun a les moyens qu'il à, le rêve est un bien commun a tous et pour l'instant la seule chose qui m’empêche d y accéder plus simplement c'est bien le fric...
Dans ce système qui s'auto-ruine, la plaisance, donc le rêve, est concerné...
Aussi je prendrais touts tes conseils comme un cadeau que seul les humains peuvent donner aux humains...
Merci pour tes conseils et pour info, j'ai 47 ans donc je commence a être un ancien mois aussi...

11 mar. 2018
0

En ce qui concerne les prix delirants proposes en france, cela fait meme de la peine.
Voir des gars qui bossent dur payer 2 fois ce qu'ón trouve a moitie prix en Angleterre,voire en Allemagne, sans parler des USA ou de l'Áfrique du Sud ou je suis actuellement, ca fout en rogne.
Maintenant,il y beaucoup de gens qui meritent de payer plus, au non du fameux: je veux pas me prendre la tete,et/ou qui sont egalement manipules dans une forme de chantage insidieux du style: vous faites comme vous voulez,mais en cas d'ennui...'
Plus le facteur symtathie, defense des interets nationaux,et j'én passe.
Methode typique des poseurs d'ímplants dentaires.( 40% du prix a Panama et ca tient depuis 8 ans).

Pour du depannage c'ést inevitable.
Pour le reste,un peu de travail d'ínfos et un dictionnaire au besoin, ca paierait la caisse de bord pour un bail.

Le meme produit etranger,avec des frais d'ápproche identiques, est propose en France au double de ce qu'ón trouve a l'étranger.
VAT(TVA),GST, sale tax identique ou proche ,memes droits de douanes.
La meme pompe shurflo etc,,, US ,est a moitie prix en Angleterre.
De toutes facons fait en chine ou va savoir ou.
Le meme mastic Sika, FAIT en suisse peut etre,mais surement pas en Afrique du Sud, etc...,,est moitie prix a Capetown !
Isolee A 10000 kms de la France !

J'ái lu des devis sur HEO pour refaire une boite volvo,donc ZF/hurth,a des prix dements,8 fois le prix des disques, 4 heures de boulot max,( facile a faire soi meme de surcroit).

Donc a vos ordis, FEDEX/DHL, et bonne chance!

Amicalement.

Olivier

14 mar. 2013
0

C'est dingue j ai a peine le tps de répondre...lol

Oui Matelot, il est au bord de l’océan pacifique.
Je me suis dit que ça me ferais des vacances....
Je vous trouve tous bien sympa et je tiens a vous le dire
et à vous en remercier.

14 mar. 2013
1

ne te fache pas Neo :-D personnellement je suis convaincu par l'acier pour bouger. Mais je crains que tu ne fasses une erreur en te fixant sur le bateau que tu nous fais voir. Raison de plus, quand on est un peu juste financièrement, pour éviter de faire une bêtise. Quelqu'un a dit plus haut: si c'était mon fils, je lui dirais arrête c'est une galère ce bateau, je suis entièrement d'accord avec lui. Ce ne sont pas les bateaux acier qui manquent en France et à un prix abordable. Une coque chantier est un gage de sécurité. Un bateau de 70 ans... tu vas dans le mur :alavotre:

14 mar. 2013
0

www.cintec-yachting.com[...]d4.html

en Belgique il y en a un qui est chouette :alavotre:

j'ai rien a y gagner hein :goodbye:

14 mar. 2013
0

les "albion" sont connus, ce qui compte c'est de savoir si c'est une construction chantier ou amateur. Dans les annonces d'ici, il y a un bel "oxion" (j'ai rien à y gagner non plus) :alavotre:

14 mar. 2013
0

Je ne me fâche pas du tout matelot je suis un mec assez passionné et engagé, et je prend pour comptant vos conseils, équilibre indispensable de mon enthousiasme.
mais a mon niveau je met les choses. Tu vois, je cesse mon activité pour les raisons que j'invoque ds l anecdote du dentiste.. je suis un constructeur bois mais je ne veux plus vendre un foyer a une famille 5 x le prix sous prétexte que j'aurais le droit a un salaire de M.... en plus, et en enrichissant les industriels sur le dos de mes clients.
voila c'est tout... lol

15 mar. 2013
0

Salut, Neo

Ton discours m'est bien sympathique et, bon, si tu le sens, fais-le.
Mais, dis-tu, tu es menuisier/ébéniste (dans mon souvenir des premiers messages, j'ai la flemme de vérifier). Aussi, pourquoi pas un bateau en bois en bon état qui ne devrait pas coûter plus cher qu'un vieux bateau en acier ? Il est plus facile de changer un bordé que de souder proprement des plaques de tôle sans tout démonter à l'intérieur. Et, bon, ton expertise bois aurait là toute sa valeur.
Mais si tu es décidé pour l'acier et si ce bateau est loin de chez toi, demande au moins une expertise ultra-sonore de l'épaisseur des tôles sur toute la surface de la coque, quille et pont compris, avant d'aller le voir. S'il est près de chez toi, tu peux toujours acheter l'appareil pour faire ça et le faire toi-même, c'est facile. En tous cas n'achète jamais un bateau métallique avant ce genre de test, les mauvaises surprises (souvent invisibles à l'examen optique) sont légion.

Bonne chance, en tous cas.

Peio

14 mar. 2013
0

je te comprends, et d'autant mieux que j'ai fait, il y a un certain temps, la même chose que tu veux faire et pour les mêmes raisons. On est quelques uns à te déconseiller ce bateau parce qu'on connait les bateaux en acier et celui là va t'em....poisonner la vie et peut être te faire perdre tout ton capital. On ne sait pas où il est ce truc, si tu le prends, tu vas te retrouver loin de chez toi, de tes repères, et tu vas te retrouver tout seul aux prises avec des gens comme ceux que tu fuis ici... Il y a de bons bateaux d'occase ici, évite les constructions amateur, du moins pour la coque, et regarde bien l'intérieur, ils pourrissent par là les bateaux acier mal traités. regarde donc l'oxion (je n'y gagne rien!!!) dans les annonces ici. Les bateaux hollandais sont pratiquement tous mal traités, c'est dommage parce qu'ils sont relativement bien construits (mais on sait faire au moins aussi bien chez nous!). Mais un bateau hollandais de 70 ans... refait (on ne sait pas quoi ni comment) il y a 40 ans... 15 mètres... :heu: la raison voudrait que tu abandonnes :topla:

15 mar. 2013
0

en sortant éventuellement d'europe, on peut aussi trouver de bons vieux alus pas cher ...

www.yachtworld.fr[...]lts.jsp

15 mar. 201315 mar. 2013
0

Putaing, quel beau bateau pour moins de 50 000 Euros (HT, cependant).

Cela dit, plus de 2m de tirant d'eau et un mât de plus de 20m.
Et trinquette. Et qui dit trinquette dit bastaques sur ce genre d'engin (ex-course-croisière).
Le génois à lui tout seul doit faire dans les 100 m2.

Pour tout dire, je ne me vois pas mener cet engin tout seul et ça a beau être un beau Frers, je ne le recommanderais pas à un débutant qui a l'intention de naviguer en solitaire !

Ca me rappelle un bon copain qui a un Grand-Soleil 52' des années 80 et qui ne peut que très rarement naviguer, faute d'équipiers compétents ou même d'équipiers tout court. Et son bateau lui coûte au bas mot 15 000 Euros chaque année en entretien/parking (en Turquie).

Sinon, il y aurait bien le mien (en alu aussi mais beaucoup plus raisonnable pour un 46') mais il n'est pas à vendre pour le moment, désolé ;-) )

Peio
Haize Egoa

15 mar. 2013
0

Bon, quoi que l'on dise, notre ami a flashé sur ce bateau, essentiellement le "mobilier" C'est justement ce qu'il faudra démonter, et quelquefois à l'arrache, en premier. Et une fois le bateau désossé, c'est un tas de ferraille d'un coté, un tas de bois de l'autre, un grand, très grand moment de solitude, un de ces moments où l'on tripote le briquet dans la poche.
Donc, premier conseil: pas de briquet ni d'allumettes dans les poches.
deuxième conseil: n'écoute pas les conseils, tu vas réagir à l'envers...
Les conseils ont ceci de bon, qu'ils ne sont que rarement suivis, et c'est ainsi que le monde évolue.
Bien, Néo, commence par acheter où louer un appareil te permettant de sonder la coque (ce n'est pas donné) vérifie, si tu le peux, le type d'acier.
Il y a eu à cette époque des bateaux en acier Corten, on a eu des sous-marins dans cette nuance, c'est vraiment du costaud, à souder aussi!
Pour ce qui me concerne je n'ai jamais écouté les conseils, je m'en suis toujours mordu les doigts mais je vais continuer, je crois que j'aime ça.
:doc:

15 mar. 201315 mar. 2013
0

"Bien, Néo, commence par acheter où louer un appareil te permettant de sonder la coque (ce n'est pas donné) "

De mémoire, une centaine d'Euros sur eBay International.

C'est ce que j'avais dû claquer pour en louer un une journée à Marmaris, il y a 10 ans.

Et, oui, pas évident, bien souvent, de démonter le "mobilier" sans en casser une grande partie...
Et si l'on veut reprendre tout l'intérieur de la coque, surtout avec un sablage, il n'y a pas que le "mobilier" à enlever. Il y a aussi les cloisons, les vaigrages, l'isolant, l'électricité etc. Bref, c'est ce que je disais plus haut : autant acheter une coque nue neuve et tout construire à son idée. On s'évite le démontage.

Pourquoi ne regarderait-il pas aussi du côté du bois moulé ou du West-System, s'il n'aime pas les bassines en plastique, ce que je comprends parfaitement (moi non plus).

Peio
Haize Egoa

15 mar. 2013
0

:whaou: :pecheur:

15 mar. 2013
2

tu sais ce qu'elles te disent les bassines en plastique !!!
que ce bateau ferait un bon récif artificiel pour développer la faune marine dans ce coin perdu du pacifique ou il est ...
:jelaferme: :-D

15 mar. 2013
0

Bonjour,
Je n'ai pas encore lu les posts de réponse, mais une recherche m'a permis de voir que personne n'a parlé de Bernard Moitessier.
Il parle beaucou d'entretien de son bateau en acier dans "la longue route". Et une fois parti, son "secret annoncé", c'est la traque des points de rouille et ... la peinture, la peinture, la peinture.
C'était juste pour info.
Bon travaux

15 mar. 201315 mar. 2013
0

Oui mais, quand Moitessier est parti sur son bateau acier, avec sa femme Françoise, il sortait du chantier. ("Méta", qui à l'époque faisait de la chaudronnerie, et pas encore les voiliers alu "STRONGAL"). "La longue route" , c'est pas longtemps après.
On n'a rien contre l'acier qui, comme chacun le sait, est ce qu'il y a de plus solide... Mais là, on parle d'un acier qui a 73 ans, "refait" il n'y a que 40 ans...

Par ailleurs, Moitessier dit plus tard lui-même que, si c'était à refaire, il prendrait un 10 m alu...

15 mar. 2013
0

De plus, Moitessier n'avait ni vaigrage, ni isolant ... l'acier direct ... et peu d'aménagement.
Plus facile pour surveiller la rouille et passer des couches de peinture ...

15 mar. 201315 mar. 2013
2

vous préférez pas rien faire, randonner dans la nature à partir du mouillage, nager, prendre un pot , naviguer plutôt que vivre un pot de peinture à la main et de démonter les emménagements régulièrement, un peu de masochisme, non ?

alors qu'il y a des bavaria et des First 40.7 en géorgie du sud et qui font les passages du nord ouest et du nord est ???

si vous cherchez de l'ultra solide en polyester il y a les westsail, aussi lourds que les joshua !! meme carene !!

en.wikipedia.org[...]sail_32

32 pieds 9 tonnes lège

42 pieds

16 tonnes
et une belle menuiserie intérieure

www.yachtworld.com[...]ils.jsp

www.google.fr[...]/search

www.westsail.com[...]tfs.htm

autant je comprends et j'admire les bateaux en bois et ceux qui les entretiennent, l'acier vraiment, lourd, moche froid, vraiment, avec une agressivité permanente contre les bassines comme vous dites !!

15 mar. 2013
0

Moitessier a pris un acier parceque Méta ne faisait que ça et lui offrait des facilités. Le passage de Méta à l'alu épais a simplifié considérablement la fabrication. Le premier bateau d'Antoine était un acier (Damien II) fabriqué chez méta mais le second était un alu toujours Méta.

15 mar. 2013
0

Le deuxieme etait une construction Prometa :heu:

15 mar. 2013
0

Bonjour,

Après toutes ces mises en garde... tu feras ce que tu voudras !
Juste un point que je voudrais souligner dans ton projet :

"si l'achat se fait je vais de toute façon le remanier pour le confort mais aussi parce que en tant que menuisier charpentier je veux emmener tt mon matériel électro portatif avec moi dans le but d'une autonomie totale ou presque mais aussi ds l'objectif de bosser ds les DOMTOM et peut être ailleurs...qui sait..!?"

Une très bonne idée je pense, ce qui justifie que tu veuilles un "grand bateau".

Bon courage, bon voyage et viens nous raconter !
:topla:

15 mar. 2013
1

Alors perso si je devai acheter un bateau en acier , la toute premiere chose que je ferai et que mon oeil curieux regarde lorsque je monte à bord d'un bateau acier ,c'est la detection du soin apporté à la lutte contre la corrosion .

Il y a une chose qui ne trompe pas qui est imparable visible en deux secondes :les soudures ,les aretes.

si tous les raidisseurs sont soudés continu deux faces et si toutes les arétes sont arondie , il est certain que l'on a tres bien fait les choses ,le constructeur a fait le maximum de ce qu'il fallait faire ,il connaissait son affaire .

C'est à partir de là un bon point de depart ,moi ça me metterai en confiance ...

pour la suite ....

15 mar. 2013
1

Salut a vous,

Et bien...J'avais ouvert 2 post avant celui-ci rester sans réponse mais la.... lol
Je veux juste dire ce matin(il y a plus de neige il faut que j aille bosser) pfff. Que je ne fais pas l'apologie de l'acier plus que du plastique ou de l'alu. Juste que l'acier est solide et facilement réparable pour moi face a l'alu par exemple.
Mais dans le bateau dont je parle il y a même une cheminée,c'est pas le kiff ça???
Ok OK.. on ne navigue pas sur la cheminée... lol
Donc je suis entièrement d'accord sur touts les risques que comporte éventuellement ce bateau et je ne fixe pas sur ce navire n y sur mes croyances, je fais peau neuve pour un projet qui me tiens a coeur (et sais rien de le dire) qui est aussi un projet de fin de vie plus digne que ce que je vie depuis 15 piges.
Mais la question est la suivante.... Quelqu’un connait il un 48 pieds a 12 000 dollars ??? oui je sais ce prix n'évoque que des craintes... mais, et si j'avais de la chance !!!??? Ca me changerais un peu. En plus on me propose de bosser sur le bateau et sur place, rien que cela est inconcevable en France...
De toute façon j'ai du tps devant moi et je pense que le marché vas encore descendre vue ce qui ce pointe.
Et peut être que je finirais sur un bateau en plastique. l'essentiel pour moi étant de pouvoir vivre ce moment tant attendu.
Je vous souhaite une belle journée.

15 mar. 2013
0

well Neo, 100 % derrière toi pour ce projet mais pas pour ce bateau, il vaut zéro ou plutôt moins que zéro, tu sais combien ça coute un moteur capable de déplace une barge comme cela ...

15 mar. 2013
0

C'est vrai tu as le choix entre rouille et soudure et osmose :mdr: :mdr:
bon je sors !!
Perso nous avons eu les toles à changer sur le N°2 le sablage sur le Damien et la vedette, et l'osmose sur le Mango et le Cheoy Lee 53'
Nul materiaux n'est parfait , cela se saurait :heu: :heu:

15 mar. 2013
1

"ça n'a rien à voir, toutes les marques et les modèles ne sont pas égaux, la qualité des résines y sont pour beaucoup." heureux d'apprendre que Beneteau utilise des meilleurs resines et de meilleur produits qu'Amel :heu:
Et que les First 30 n'ont : "pas d'osmose ou quelques cloques à l'occasion" :mdr: :mdr:

C'est comme les bateaux aciers ils n'ont pas de rouille , juste quelques cloques à l'occasion ?! :langue2:

15 mar. 2013
0

ça n'a rien à voir, toutes les marques et les modèles ne sont pas égaux, la qualité des résines y sont pour beaucoup.
par exemple pour un bateau que je connais bien, le First 30 nous sommes 100 membres payants à l'asso et 300 inscrits , pas d'osmose ou quelques cloques à l'occasion, d'autres marques plus "cheap" à l’époque ont de nombreux problème + les CP sous la flottaison.
ensuite quand on aime le plaisir de la voile, du toucher de barre, du prés et du petit temps, on ne peut pas se comprendre c'est sur.
:mdr: :mdr:

15 mar. 2013
0

Bon je sais pas si je vais allez bosser...lol
Jean, il y a un moteur Redford dessus... a voir.
sinon, jai trouver un isuzu marine de 60 bourrins diesel a 2500 dollars au états unis a 200 klm du bateau. il marche bien il manque juste l'alternateur
J'ai un ami au states qui a été le skipper de Neil Youg pendant assez lgtps, en fait jusqu a un malheureux accident.
Il peux me filer un coup de main, et au states tu as des casses bateaux comme nous n'imaginons pas en France.
Voila pour exemple, mais bon je sais je suis un mec super optimiste. J'ai tjr vécue comme ca..... lol
Mais je te le promet, je vais bcp bcp réfléchir.

15 mar. 2013
0

moteur Bedford plutôt,
vise un peu
www.google.fr[...]/search
doit dater de la remise en état de 1970 ... on est dans l'histoire glorieuses des marques anglaises disparues, poubelle le moteur.

sinon ton bateau est donc à 200 kilomètres au sud de la frontière de la Californie.

justement j'ai habité 3 ans en californie récemment, jamais vu ces casses de bateau dont on te parle. admettons tu achètes un pick up au mexique tu vas en californie tu achètes ton moteur de 60 chevaux (4 noeuds sur eau plate) et elle te disent quoi les douanes mexicaines à ton avis. Bien sur tu parles aussi bien espagnol qu'anglais.

et c'est quoi le pavillon de l'épave ?

15 mar. 2013
0

il y a au moins 10 contributeurs qui partagent mon avis sur ce "piège"

régulièrement on sauve des gens de passage de choix catastrophiques

15 mar. 2013
0

retrouvé le bateau de mon exemple :
www.yachtworld.fr[...]ume-uni

15 mar. 2013
0

Pourquoi etre si pejoratif ?
"épave"
"poubelle de moteur"
"barge comme ca"
"vaut zero"
"moche , froid"

On peut emmettre des doutes sur un tel projet , ce que j'ai fait ayant eu ,jeunes ce type de
"remise en etat", sans pour autant etre si cassant .
Juste un exemple pour Neo :
un collégue a racheté un fifty de 15 m d'environ 40 ans pour lui faire une refonte compléte, comme il ne mégote jamais il a construit le hangar pour avec le materiel pro qui va bien avec (pont roulant, machine outils etc) Depuis 5 ans il remet ce bateau en etat normalement il doit la sortir du hangar cette année .
C'est devenu une unitée superbe entierement refondue , mais 5 ans à temps complet sans trop compter les investissements (moteur, groupe guindeau, hangar etc )
Apres à toi de voir , mais il y a sur les annonces une coque à vendre nickel , le gars a literalement passé sa vie à la remettre à niveau ...et il est mort agé avant de la remettre à l'eau :lavache: :lavache: :jelaferme: :jelaferme:

0

a néo ,bravo pour l'optimisme ça devient rare ,perso je trouve que tu as bien raison d'essayer de vivre ton reve,meme si je ne suis pas partisan de l'acier (que je connais bien pourtant)et des gros bateaux ! le principal c'est que tu avances :pouce:

15 mar. 2013
1

Néo, t'es sympa, t'as de l'humour, et ici tous les intervenants veulent éviter que tu te plantes, et que tu réussisses ton projet.

Je ne suis pas spécialiste des bateaux acier, mais j'ai suivi tout ce fil que j'ai trouvé extrêmement intéressant, et à sa lecture, et bien tous les Héossiens qui sont intervenus intelligement sur ce fil, m'ont convaincu...que de ne pas se lancer dans l'achat et la réfection de ce bateau était le plus sage.

Y'a des marins et techniciens expérimentés qui savent de quoi ils parlent sur ce forum.

Autant quand on dérive sur des débats d'idées on peut tous avoir des avis divergents qui sont souvent subjectifs, mais quand c'est technique et question de savoirs, ce sont des faits, et moi je fais confiance à ceux qui savent.

En espérant que tu trouves le bateau qui te permettra de réaliser ton rêve et pas de le transformer en cauchemard.

15 mar. 2013
0

Salut Neo, plein de bons conseils sur ce fil.

Tu devrais peut être aller voir celui-çi

Avec 2000 litres d'eau et 850 litres de gasoil tu as de quoi voir venir niveau autonomie.

Bonne recherche

15 mar. 2013
1

3 tonnes de liquide dans un albion 36??????????? :tesur:

15 mar. 2013
0

Super intéressant ce fil!
Mais au bout du compte je m'y perds.
Au fil des discussions et des avis de chacun, j'ai été tour à tour convaincu que l'acier c'était bien pour peu qu'on fasse attention à l'entretien, puis que l'alu c'était mieux, et voilà que maintenant l'argument d'un solide bateau eu polyester semble également convaincant!
Je m'y perds. Est-ce que quelqu'un qui s'y connait bien pourrait réaliser un tableau synthétique style avantage/inconvénients des trois options (acier/alu/plastique) pour un bateau de grand voyage y compris nordique?
merci
michel

15 mar. 2013
1

Une petite projection dans l'avenir :

Dans 23 ans, ça fera une personne de 70 ans en train d'entretenir un bateau en acier de 15m et probablement dans les 30 tonnes de 93 ans... Avec semble t il un budget réduit.

Un bateau de grande série de 48 pieds vaut neuf 270 000€. (Oceanis 48). Une version grande croisière un peu plus luxe vaut plus de 700 000€ (hallberg rassy 48). Celui en acier est à vendre 12 000€. Ne pensez vous pas que son état justifie cette décote énorme.

Ca me rappelle une ancienne émission Thalassa ou on parlait d'un bateau en acier finalement vendu symboliquement 1 euro, et ou la refection avec les moyens du bord a couté plus de 80 000€. Sans à la fin avoir un bateau fiable et terminé.

15 mar. 2013
0

Néo devrait revoir cette émission de thalassa et il oublierait cette épave. c'est exactement ce que je dis - et c'est pas la première fois - de nombreux bateaux valent moins que zéro.

15 mar. 2013
0

Salut, 60 cv me semblent un peu "just" pour ton projet... mais tu as raison, le poste moteur n'est pas le plus honereux. Tu trouves meme ici des 180cv (reconditiones) pour moins de 2500USD comme celui-ci a 1800GBP

www.boatsandoutboards.co.uk[...]AA64274

Courage et bon "trip". Perso, je serais toi je partirais d'un kit pre-peint a souder toi-meme... Resultat final, bateau neuf et comme tu le veux et surtout moitie moins cher que ton projet et revendable sans trop de problemes. Je suis moi-aussi charpentier de marine avec un projet coque acier (Wylo 35'5'') et je vois tous les jours, surtout en Hollande, en Allemagne et en Angleterre des chantiers comme celui que tu projettes et si tu t'en sors avec moins de €200.000, sans meme connaitre l'inventaire (accastillage, voiles, etc...) je te tires ma reverence.
Plus, a voir tes photos, l'appareil a gouverner doit etre mahousse costaud vu le dessin du safran (mais c'est peut-etre un effet d'optique...). Perso, mais ce n'est que mon opinion, je ne trouve pas cette carene tres belle mais encore une fois, une photo n'est pas suffisante pour se faire une idee. Bravo et bonne chance dans ton projet. Al

15 mar. 2013
0

ref mon commentaire sur le safran... la partie haute de la "pelle", attachee a la meche me parait faible quand on considere la longueur de coque et son poids, a un endroit ou des forces tres grandes doivent s'appliquer (couple), surtout que la grande longueur de la partie basse sur crapaudine ne sert pas a grand chose. D'habitude, c'est le contraire que l'on fait pour la repartition des efforts mais si le bateau a ete "bouge" pendant 70 ans comme cela, ma remarque n'est probablement pas fondee. Peux tu nous donner le nom de l'architecte? (c'est juste par curiosite.)

15 mar. 2013
0

Classic heavily built, full keeled steel pilothouse cruising boat. Built in Holland in the 30’s. Completely rebuilt in the seventies. This is 2nd owner in the past 40 years. A few years ago her bottom sanded down to bare metal, any bottom repairs needed were done, a number of coats of epoxy applied. She has all the systems you will need for comfort. This boat is a project boat but will be well worth your efforts and she is priced to sell. You cannot find a better place to work on your new boat. San Carlos has all you will need to make any repairs needed and you can live on your boat in the work yard while you are getting her ready for her next adventure

This vessel is located in beautiful San Carlos Sonora, Mexico, A short 250 mile drive on a safe 4 lane highway from Nogales, Az. San Carlos is a known boating destination/community, featuring breathtaking scenery, quiet anchorages nearby, great fishing, diving, two marinas, 3 haul out facilities and much more.

ils disent aussi que le moteur ne tourne pas, ils ne savent pas si c'est grave, sinon toutes mes excuses les GM Redford existent
en.wikipedia.org[...]_Diesel

15 mar. 2013
1

:non: on a du mal comprendre! le chantier donne 11950 dollars à qui les débarrasse de la chose... je viens de voir la chose sur le lien cité plus haut, j'en tremble encore d'effroi. Néo, laisse tomber je t'en prie, tu ne t'en sortiras pas avec ce boulet, tu vas claquer ton argent et ton énergie dans cette aventure sans aucun avenir.
On ne connait pas ton budget, pourtant çà nous aiderait pour essayer de te conseiller raisonnablement.
personnellement j'ai eu des bateaux en bois, en acier et en polyester. Je crois donc pouvoir donner un avis sérieux: le bois est à rejeter systématiquement! le polyester est bien mais quand on a vécu dans de l'acier, çà fait quand même un peu peur. Je suis 100% acier, je n'y vois aucun inconvénients majeurs et beaucoup de qualités... je sens que je vais choquer du monde!!! :mdr:

15 mar. 2013
2

choqué oui je le suis !!

plus de 30 ans dans la construction navale metallique , conclusion ,jamais je n'aurai un bateau en acier :
c'est lourd,
c'est 90% mal fait en plaisance . seul les grands yacht sont correctement construit mais ce n'est pas le m^me prix
c'est laid et ça c'est redibitoire

seul le bois est acceptable le reste à jeter aussi , peut etre l'alu c'est pas mal

15 mar. 2013
1

Calypso navigue sur un beau classique Sergent en bois qu'il adore et entretient avec amour !!!!!!!!

15 mar. 2013
0

Perso, cinq ans a vivre dans un classique bois... pas une seconde de regret, pas de rhumatismes, pas d'amputation des extremites malgre les moins 15 degres que j'ai eu a bord quelques fois...Calypso2 a raison, rien ne vaut un bateau bois. Quand je regarde un bateau en plastique, je reste de marbre, la quequette molle, quand mes yeux se portent sur un mat en bois parmis la foret de mats alu du port, j'ai deja un debut d'erection et si par bonheur c'est un "Bristol Cutter"... j'ai un orgasme.... Maintenant, alors que j'ai fait de mon amour des bateaux bois mon metier et que j'ai la satisfaction de les cotoyer tous les jours, pour mon projet de voyage autour du monde dans quelques annees, j'ai choisi un bateau acier de 11 metres et quelques et une formule qui s'avere la plus interessante pour moi, le kit prepeint a souder soi-meme ou la coque-pontee a amenager..... (avec modif mat sur quille et timonerie chalutier)

www.voyagingyachts.com[...]gallery

imbattable question prix.

question securite, j'ai vu de mes yeux le bateau acier d'un couple ami eperonne par un chalutier... et ma decision a ete prise ce jour. Avec toujours en tete la construction de mon 35' classique bois pour assurer financierement ma retraite si la conjoncture future le permet.

15 mar. 2013
0

salut Calypso2,
as tu déjà joui de la vie à bord d'un bateau en bois? vraisemblablement non. Tu as peut être 30 ans de construction navale métallique mais certaienement pas 30 ans de vie dans un bateau en bois: tu te serais foutu à l'eau depuis avec un parpaing attaché autour du cou! :alavotre:

15 mar. 2013
1

exactement jeanlittlewing et avant j'ai eu un Cognac et un Armagnac

et avec Calypso 2 je dois cumulé 25 ans de bateau bois ...et je ne changerai pas ... j'ai bricolé presque tout cet hiver et j'en ai encore à faire et s'est tant meiux

vous ne pouvez pas imaginé mon impatience ,ma joie,mon plaisir la semaine prochaine ,j'ai 6 bordés à changer en jointif sans calfat ,que du bonheur ...

ensuite ,ponçage à blanc du roof et 15 couches de vernis ....ensuite liston peinture , et surement aussi coque ...

un reve quoi et hop le 10 Avril plus surement le 25 à l'eau

et ensuite que de bonheur de sentir le bateau vivre et quel dormir dans cette ambiance à nul autre pareil ...destination la Corogne en fin destination vent portant ...

15 mar. 2013
0

Put..n ! quand tu vas à un regroupement de vieux greement ....tu dois finir la journée sur les rotules !! :lavache: :lavache: :tesur: :tesur: :-D

15 mar. 2013
1

Oui, c'est assez effrayant parce que même l'intérieur ne semble pas dans un état terrible.

J'ai aussi noté que le mât était en bois et le gréement dormant en galva. Rien que la remise à niveau de ce poste c'est $10 000 en trouvant une bonne occasion. Si l'on ajoute à ça $5000 pour un moteur seconde main avec "refit", sa ligne d'arbre et son hélice (car je pense que 60CV c'est très très juste pour un bateau de ce déplacement et de ce fardage, il en faudrait plutôt une centaine), on est déjà à $35000 et le bateau n'est toujours pas navigable tel quel.

Une autre chose est aussi de savoir combien coûte le stationnement de l'engin sur au moins 2 ans dans ce lieu idyllique, plus les facilités à proximité du chantier (commerces, transports etc.). Car si, en plus, il est nécessaire d'acheter une voiture, de l'assurer et la "nourrir", ça peut gréver sérieusement le budget.

En bref, j'estime au doigt mouillé qu'avant de pouvoir remettre ce bateau à l'eau et naviguer avec en sécurité, il faudra que notre ami Neo débourse au moins $50 000 (comprenant le prix d'achat initial au cours actuel) et ce, en étant très "démerde" pour l'achat du matériel et en bossant comme un âne (ce qui exclut les petits boulots parallèles susceptibles de renflouer la caisse de bord).

Une autre chose qui me dissuaderait, moi, d'acheter ce navire, c'est qu'en cas d'abandon du projet en cours de restauration, il vous reste sur les bras, étant très difficilement vendable. En attendant, il faut continuer à payer le stationnement, une éventuelle assurance probablement réclamée par le chantier etc. sous peine de tout perdre. Je pense que c'est (entre autre) ce qui justifie son prix très bas qui pourrait être encore sérieusement revu à la baisse : le propriétaire cherche à s'en débarrasser par tous les moyens.

Enfin, last but not least, au vu des photos je n'ai pas l'impression que ce bateau réponde tout à fait à ton cahier des charges, Neo. Il n'est pas si vaste que ça à l'intérieur comme presque tous les bateaux de son époque. Disons qu'il doit avoir l'habitabilité (et les rangements) d'un 38' actuel.

En résumé, si le budget est de $50 000 sur 2 ans (en dessous, je ne crois pas qu'il te sera possible de rendre ce bateau navigable et ça risque fort d'être beaucoup plus en cas de mauvaise surprise, très probable avec un bateau de cet âge dans la condition où il est), je pense qu'il serait sage d'attendre 2 ans pour disposer de ces $50 000 en cash, histoire d'acheter un bateau tout aussi logeable, mais déjà à l'eau et pouvant naviguer tout de suite ou à peu près.

Réfléchis bien : le Mexique côte Ouest, ce n'est pas la porte à côté.

Amicalement,

Peio
Haize Egoa

15 mar. 2013
0

Well, "you get what you pay for", comme disait je ne sais plus qui dans un autre post. Mon estimation premiere, au vu des photos de l'annonce me semble maintenant un peu optimiste mais tout depend de celui qui fait le re-fit. Deja, toutes les reparations faites sur la coque ne sont pas aux normes, aucune assurance n'acceptera ces rustines comme reparation definitive. On dirait un deriveur leste dont le puits a ete supprime... Ce n'est pas un bateau qui a ete bien entretenu, en tous cas, bonne chance. (une helice bi-pale???)

15 mar. 2013
0

Mouais ! Mouais !!!

Pour toutes les raisons écrites ci-dessus, ce serait d'abord une grosse peine de travail qui serait achetée. Néo souhaite vivre son r^ve et être débarrasser des contraintes de notre monde moderne occidental. Je peux comprendre... mais est-ce vraiment la liberté que de s'attacher à vivre sur un engin qui bouffera tout son temps et son argent (beaucoup plus encore qu'à rester vivre ici).

Enfin, s'il le fait et renonce à un moment, il aura beaucoup de ferraille à revendre pour se refaire (si j'ai bien lu, il y a pas moins de 3 X 300 pieds de chaine = 270 m et vu l'engin ça doit être du gros. Rien que la chaine vaut son pesant d'acier)

15 mar. 201315 mar. 2013
0

ça me rappelle un 10 m acier, avec un moteur flambant neuf, qui était en vente l'année dernière dans le Var... Prix de départ 8 000 euros sur l'annonce !
Comme un "couillon", je suis allé le voir...
Un vrai désastre !!!

Dans ces moments là, on aime croire qu'il y a des gens (très gentils...) qui vendent un bateau, dont la valeur est bien supérieure au prix qu'ils le vendent... On aimerait faire "l'affaire du siècle"...

Ainsi, après avoir vu autour de moi beaucoup de bateaux en vente, de partout, et depuis longtemps, je conseille de se rendre à l'évidence :
Les bateaux acier qui sont en vente "pas cher" sont TOUJOURS des épaves. Car, contrairement aux polyester (par exemple) il s'agit toujours de très gros problèmes de structure (pont-coque) irréversibles...

15 mar. 2013
0

Un kit basic pour un Bermuda 485 22814 euros
tu as des toles neuves et tu pars sur une base saine
www.bonitoboats.eu[...]/home/

15 mar. 2013
0

Et à l'arrivée, outre les années passées à bosser au lieu de naviguer, on arrive à combien de dizaines de milliers d'euros ?

15 mar. 2013
0

Et à l'arrivée, outre les années passées à bosser au lieu de naviguer... s'il n'est pas déjà rouillé avant de prendre la mer vu le temps que ça prend de construire...

15 mar. 2013
0

D'accord avec toi car par deux fois nous sommes partis de deux pages A4 de tableaux de cotes :alavotre: :alavotre:
Par contre le champagne la premiére fois il a été cassé mais la deuxieme ...je crois qu'on l'a bu !

15 mar. 201315 mar. 2013
0

@ Shrubat
Ca, c'est toi qui le dit! 3 ans 1/2 que je galère, et je n'aurais pas au final un bateau valant la moitié de mon investissement, et sans parler de la main d'oeuvre. Le plaisir, selon moi, c'est vivre sur le bateau et me déplacer sur l'eau quand nécessaire, mais construire, c'et le 4° et dernier que je commet. J'aurais eu les moyens j'aurais un gros bateau acier, tout neuf!!!
Où, plan B ces superbes bateaux les Formosa, en polyester de 3cm d'épaisseur, "bullet proof" disaient-ils, et avec de très beaux aménagements traditionnels, teck et peinture, quille longue, bref, du démodé mais magnifique...

15 mar. 201315 mar. 2013
0

Des mauvaises conceptions ou mauvaises réalisations sur des bateaux en acier (ou n'importe quel autre matériaux), il doit y en avoir ...

Le polyester n'a pas le monopole.

15 mar. 2013
0

Deux demi coques, on ne parle pas du même?
Ceci dit, j'adorrrre, mais encore, je préfère, et de loin, l'acier pour voyager.
Bien conçu, les points de raggage bien protégés, je ne trouve pas qu'il faille un gros entretient. Tout est dans la conception, et c'est là que les fabricants amateurs où professionnels pêchent. Mais pour en revenir au fil, un bateau de 70 ans, il faut le désosser, et là...

15 mar. 2013
0

construire son bateau n'est pas "bosser", c'est un plaisir et c'est inestimable en terme d'argent. Quand on a dans la main gauche deux pages A4 d' offsets et dans la droite la bouteille de champagne qui va se briser sur l' etrave et qu'on a vecu tout ce qui s'est passe entre les deux, ce que l'on a dans la tete et les mains n'a pas de prix...

15 mar. 2013
0

j'espere que c'etait du "sec" ou au pire du "demi sec"... pour un bateau neuf... Ha ha ha... Avec du Charles Heidsieck tu as la vitesse assuree.

15 mar. 2013
0

salut marepa, tu dis que les Formosa sont de superbes bateaux.... mouais, c'est vrai qu'ils sont beaux! un ami en avait un tout neuf qu'il avait ramené lui même jusqu'en méditerranée. Dans un coup de vent vers les baléares, le bateau s'est ouvert en deux (les deux demi coques mal collées) et il a coulé en moins de deux entrainant sa copine avec lui... Se rappeler qu'un beau bateau n'est pas toujours un bon bateau. Il est évident que le même en acier n'aurait rien eu. C'est tout l'intérêt de l'acier...

15 mar. 2013
0

Entre Bermuda 485 et le prix j'aurais du mettre un point :reflechi: :coucou:

15 mar. 201315 mar. 2013
3

Bon, qu'est-ce qu'on fait alors ?
Mon avis, c'est que dans tous les cas, outre ce fameux voilier acier, pour avoir et entretenir un bateau de 15 m, il faut avoir les moyens ! Rien que changer une voile... Pffff... Tout est énormément cher... et je ne parle pas de la place au port, non, on reste au mouillage à l'année, bien sûr...

Mais la réalisation du rêve reste possible. Si on a peu de moyens, je pense que le plus raisonnable est de choisir un bon vieux polyester bien solide, déjà équipé, et ne dépassant pas 9,99 m. Il y en plein sur le marcher de l'occas à moins de 20 000 euros. Et là, moyennant éventuellement quelques bricoles, d'ailleurs fort sympathiques à réaliser, on ne tarde pas à prendre la mer.

Parce que rêver est une chose, et dans ce cas tout est permis... Réaliser concrètement un projet est tout différent.

Pour info, d'après une statistique, que j'ai lue je ne sais plus où, 95 % des projets de construction et de départ en voilier n'arrivent pas à leur terme : Divorces, finances, abandon, maladie, mal de mer, travail... etc.
Et rares sont ceux qui arrivent à revendre le tout au prix de reviens...

15 mar. 201315 mar. 2013
0

Voilà qu'il a bien parlé Baboujoli !

Le piège à mon avis, et qu'on voudrait un bateau plus grand et plus beau que ne nous le permettent nos moyens. C'est humain !

Et on s'illusionne sur le fait que "oui mais moi c'est pas pareil, je vais faire une affaire". Et au final, on est comme les copains...dans la m.rde.

Heureusement qu'il y des fois nos femmes bienveillantes pour nous remettre les pieds sur terre. Grâce à la mienne, j'ai acheté un bateau très largement dans nos moyens et donc pas de stress. Dès qu'il y a une bricole à faire, et hop on sort les roros "sans pleurer sa mère", on l'équipe au mieux, et on ne cherche pas à mégoter sur tout.

Au final, que du bonheur, on en profite tout de suite, et on est sûr que quand y'a une dépense à effectuer (par nécessité ou par envie), on sera pas contraint d'acheter de la camelote qui revient cher au final puisqu'il faudra vite re-remplacer.

Je comprends que certains passionnés n'ayant pas du tout de moyen soient malheureusement obligés à beaucoup de sacrifices et de compromis quand à l'équipement de leur bateau.

Mais dans le cas présent, Néo peut trouver un bateau sympa en se gardant une marge de sécurité pour remise à niveau.

Parce que des mois (ou années) de stress quand on s'apperçoit trop tard qu'on est parti dans une galère, c'est pas du bonheur.

15 mar. 2013
0

Si je devais repartir, ce serait sans aucune hésitation avec un 12 mètres en acier. Au dessus les ports sont chers et tout le reste suit... le polyester me fait peur à cause de la fragilité. Quelqu'un parlait de Moitessier au dessus... Or Moitessier a dit qu'une boîte de conserve balotée dans les cailloux s'en sortait avec des bosses et qu'une boîte en plastique disparaissait... Avez vous déjà vu ce qui reste d'un 12 mètres en polyester après 24 heures dans les cailloux????? çà fait vraiment peur

15 mar. 201315 mar. 2013
1

"Longcours" et 17210 vous vivez vraiment, il y a 40 ans, vous êtes des talibans de l'acier, vous avez des oeilleres, vous répétez vraiment les mêmes arguments complétement éculés et franchement risibles. ah oui les bateau en polyester qui s'ouvrent en deux, l'autre jour tu as dit que c'était un béneteau. ça suffit franchement, je connais aussi plusieurs cas d'accidents catastrophiques sur des bateaux en acier dont un 15 mètres américains qui a perdu une tôle

moitessier a par hasard trouvé un chantier compatissant, oui et 98 % au moins des tour du mondistes y compris loin au nord et au sud sont en poly.

vous êtes vraiment usants

je sors de ce fil et de tous les autres ou vous participerez. ce qui fait que je reviens c'est par charité pour essayer d'éviter que des malheureux suivent vos conseils et achètent des épaves en acier.
je sors
Nb tiens à l'occasion aller lire le récit de notre traversée sur un fragile 30 pieds en polyester et le fait qu'en plus il est ensuite tombé de sa hauteur sur du ciment avec aucun dégât structurel sinon un bas hauban

15 mar. 2013
1

Dans les cailloux, rien ne résiste ! Tout se détruit !!!
J'ai personnellement mis un alu sur les rocher (ben oui, il n'y a pas que des champions du monde sur ce forum...), et en 12 heures, tout était cabossé, quille arrachée... (voir mon article sur mon profil). Et n'importe quel bateau aurait été détruit !

Mieux vaut regarder la résistance à la mer. Et là, il faut le reconnaître, même si j'ai eu moi-même 4 polyesters et encore un alu aujourd'hui, la solidité de l'acier est imbattable, tous matériaux confondus !!!

15 mar. 2013
0

Un bateau (presque) neuf à $30000 discutables :

www.boattrader.com[...]1994963

Un peu de strat' et de gelcoat, un nouveau gréement (voiles ?) et quelques chandeliers et... roule ma poule avec un intérieur impeccable et un moteur qui semble sorti d'usine.

Achat : environ 20 000 Euros, gréement etc. environ 10 000 Euros en se débrouillant bien, coût total 30000 Euros.

Peio
Haize Egoa

15 mar. 2013
1

je suis pas en colère, mais vous avez été franchement usants sur tout le fil et sur pleins d'autres, vous vous sentez pas un peu seul ?

15 mar. 2013
1

Si vous aviez pris la peine de clicquer sur les nombreux liens dont je ne suis pas avare :heu:
vous auriez vu que le "Taliban de l'acier" est actuellement sur un bateau en ALU :mdr:
Et que nous avons eu aux fils des ans : un bateau bois ,un moitie/moitié bois polyester, Chassiron gc, 5 en acier, 2 en alu, 2 en polyester.
Et contrairement à toi je ne jure pas que par ce que j'ai choisi ( sinon mon bolg ne commencerais pas par ces mots : cherchez l'erreurs :heu:)

Certains sans doute à cause d'une modestie ou d'un ego survitaminé , assene que leur choix et seulement leur choix de materiau est le bon .
Et si tu prenais la peine de lire tu aurais compris que comme yoi je mets en garde l'initiateur de ce fil sur les risques de galére ... et mes mises en garde ne sont pas basées sur un appriori sur tel ou tel materiaux mais sur des experiences vécues

Par exemple 1985 canal du midi avec le Damien 2 nous ecrasons une voiture recement jetée la ( un enjoliveur et un paquet de sopalin remonte dans notre sillage , ) le ...first 30 qui nous suit ne comprends pas nos gestes il talonne ....fuite
Apres comme je l'ai ecris et reecris milles fois chacun est libre de choisir le materiaux qu'il prefere , mais tu n'a sans doute pas lu ces posts ,non plus :mdr:

16 mar. 2013
0

Le choc a été violent au point que le pont du First au moment de l'impact a vraiment "saluer" bien bas la voiture , puis apres le bateau s'est mis sur la tranche en pivotant un peu
Sur notre coque nous avons, à l'occasion du carenage) retrouvé les premieres traces de peinture à environ 50 cm de profondeur , puis sur la quille jusqu'au bas à 1,64 m
La fuite que m'ont annoncé les proprietaires je ne sait pas d'ou elle venait .
Si certains doutes qu'un First 30 puisse passé par le canal du midi , des que je retourne à La Rochelle , je recherche la photo ou nous sommes dans la même ecluse et je la posterait :heu:

16 mar. 2013
0

Des voiliers en polyester qui ouvrent leur coque , il y en a sur "Adlard Coles, navigation par gros temps"

16 mar. 2013
0

Foc 1982 First 30 tirant d'eau 1,70 m
Foc 1983 First 30 toujours 1,70 m
fr.wikipedia.org[...]irst_30 toujours 1,70 m
d'ailleur avant d'arriver sur Bezier ce FIRST 30 en avait particulierement ch..r comme nous car quelques kilometres avant pas mal de vase si nous sommes passés avec 1,63 une quille de 5 m de long et de 50 cm de large pourquoi un FIRST 30 avec 1,70m et une quille qui offre moins de resistance de part sa section bien moindre n'aurait il pas pu ?
Tu me traite de menteur par ce que je te parle d'un fait qui ne va pas dans le sens de ta pensée .
Mais tu me juge sans doute à l'aune de ta facon de faire ...
Pour ma part dés que je retourne à la Rochelle j'envois cette photo ou l'on vois le First dans la même ecluse que nous , tu m'expliquera comment il a pu etre dans cette ecluse sans passé le canal :mdr:
Mais je te fait confiance tu parlerra sans doute de photo montage , de menteurs etc
"qui veut se debarrasser de son chien dit qu'il a la rage " :reflechi:

15 mar. 2013
3

et puis discuter avec des fantômes dont on ne sait rien, profil vide, pas de photos, ça lasse

15 mar. 2013
1

"le ...first 30 qui nous suit ne comprends pas nos gestes il talonne ....fuite " Fuite où? dans les WC?

Sinon qu'un First 30 ait une voie d'eau pour avoir talonné une voiture est impossible ou alors, la voiture nageait très vite...

16 mar. 2013
0

Longcours et matelotXXXX: Je n'avais pas voulu être méchant dans mon post précédent, mais qu'un First 30 avec 1,8m de tirant d'eau passe le canal du midi est de la fumisterie puisqu'il ne peut y passer faute de tirant d'eau...

Je peux t'affirmer, et je l'ai déjà écrit, qu'un voilier aussi robuste qu'un First 30 peut talonner un rocher brutalement à 6,5 nds sans le moindre dommage.

Comme je suis certain que matelotXXXX n'apportera jamais le type du voilier en polyester qui a "ouvert sa coque".

Par contre, je serais intéressé de savoir ce que cela vous apporte d'inventer de fausses informations sur un forum. Quel est votre motivation?

Et comment appelle t-on quelqu'un qui diffuse volontairement des informations qu'il sait fallacieuses? Un m......

16 mar. 2013
0

Pas dans mon édition ancienne... Quel type de voiliers sont cités?

Pour ma part, je connais des voiliers en bois moulé qui se sont ouverts.
Mais aucun voilier de croisière en polyester.

Les voiliers en polyester qui coulent le font en solitaire, par beau temps, à proximité des côtes et par 2000 m de fond! ;-)

15 mar. 2013
1

MatelotXXXX : "Et le formosa dont je parle, je ne l'invente pas moi"
Peut être ne le sais tu pas, mais je réalise depuis quelques années un inventaire des accidents qui se produisent en plaisance.

Je ne connais pas ce cas là, peux tu m'apporter des précisions sur cet accident? Où? Quand? Conséquences?

16 mar. 2013
0

Je pense qu'il n'est sûr de rien, inutile de relever. Sur beaucoup de fils les gens s'ennuient et passent le temps même s'il s'agit de raconter n'importe quoi.
Les Formosa étaient de super bateaux à vivre. Il fallait bien surveiller où supprimer le pont teck. Et il ne marchait pas mal, avec du vent. Et, comme ces bateaux sont tombés en désaffection, on en touche des vraiment pas cher.
C'était, pour moi, ce qui se rapprochait le plus, question feeling, des bateaux en bois, dont je suis un fan.
Mais l'acier en grand voyage, c'est costaud, facile à réparer, etc, tout a été déjà dit... J'ai passé 2 jours sur les récifs à Recife avec celui qui et en avatar, une petite bosse, mais il n'y avait pas de mer, je me suis juste posé. Sur la photo, il est échoué, sans ancre, après avoir été pillé à Porlamar.

16 mar. 2013
0

@matelot. es tu sur que le bateau qui a vu ses coques se separer etait un Formosa?

floridaboats.net[...]37.html

D'apres ce doc, c'est une coque d'un seul bloc. Tu dois confondre avec un autre type.

15 mar. 201315 mar. 2013
2

Bon, restons cools, on n'est pas au sénat, non ?
:mdr:

Parmi les polyesters solides et pas chers, et en France, il y a le "Melody". Bon il fait 10,25 m... il y en a plein à moins de 20 000 euros.

Ou alors sur les annonces HEO à 12 000 euros :

www.hisse-et-oh.com[...]e-stadt

15 mar. 2013
0

Le Van de Stadt, c'est vraiment TRES petit, vu son projet.

Mais ça, en acier, pour qui ne veut pas le bateau-de-tout-le-monde et un truc facile à mener en solitaire :

fr.boats.com[...]153937/

(1997, 34000 Euros et apparemment prêt à partir...)

Peio

16 mar. 2013
0

Oui, bateau sûrement très sympa à vivre.
C'est un bateau qui vit, qui navigue, il semble bien entretenu et bien équipé (ceci explique cela...). Personne ne peut nier qu'il est mieux que le Van de Stadt...

Mais 3 fois plus cher à l'achat, ainsi qu'à l'entretien...

15 mar. 2013
0

pour mettre d'accord les fanas de l'acier et ceux du plastique.....

Ya pas photo (mais video) Enjoy et ne me dites pas qu'un bateau en bois ca n'est pas beau..... (je vais defailler....)

!

18 mar. 2013
0

"défailler" ? Défourailler???? Ah non, défaillir ! ;-)

15 mar. 2013
0

Ce fil a pris une tournure que j’ai un peu de mal à saisir. En absence de légitimité des uns et des autres pour ou contre l’acier et/ou le GRP, il y a deux questions à se poser dont les réponses sont susceptibles de conditionner un tel choix, même si elles paraissent prématurées : 1) quel est le programme de navigation envisagé ?, 2) quel est le mode de vie souhaité ? Il est absurde de dénigrer l’acier : la quasi-totalité de la flotte mondiale est en acier et il est non moins absurde de dénigrer le GRP : il a largement prouvé ses qualités en plaisance, même si quelques interrogations demeurent encore. Et si le choix s’avèrent plus difficile que prévu, il y a d’autres moyens qu’une discussion de comptoir, aussi habile soit-elle, pour savoir quel matériau privilégier…

15 mar. 2013
1

Atyas: "la quasi-totalité de la flotte mondiale est en acier..." tu a oublié de préciser , la flotte de la Marine marchande... Nous parlons de plaisance.

16 mar. 2013
0

Si l'on "s'amuse" avec Yachtworld :
entre 10 et 70 m : fiberglass 61660 acier 3440 alu 1977 bois 2994
si on remonte le seuil progressivement :
entre 14 et 70 m fiberglass 23382 acier 2521 alu 1613 bois 2086
entre 18 et 70 m fiberglass 9378 acier 1928 alu 1288 bois 1454
entre 25 et 70 m fiberglass 2335 acier 1343 alu 705 bois 586

cela donne une idée du marché , certes les pro fibre de verre diront que les bateaux en acier ont deja rouillés et coulés avant d'etre sur le marché et les pro acier diront que si il ya autant de bateaux polyester à vendre c'est que les gens s'en debarrasse (je ne ferais aucun commentaire desobligeant sur ceux en alu , par pure impartialité et non pas bien sur par ce que hoa est en alu :heu:)
je ne ferais pas non plus de commentaires sur les bateaux en bois de peur de declancher un orgasme chez Shrubat-ur-rich
:lavache: ou surtout que Francois 2 ne me pourchasse à coup d'herminette :mdr: :jelaferme: :acheval:

16 mar. 201316 mar. 2013
0

@viking35 et son (ses) étoile(s)
Parce que l'acier a des qualités et un comportement différents selon qu'il est estampillé "plaisance" ou "marine marchande" ?

15 mar. 2013
0

Shrubat-ur-rich, mais oui c'est beau un bateau en bois, on ne peut pas dire le contraire, mais... pour faire un tour d'une journée et quand on est relativement aisé financièrement pour l'entretien. Par contre, pour naviguer et vivre à bord en permanence... très peu pour moi, j'ai déjà donné et c'est définitivement fini le bois!
atyas, le programme de Neo on le connait, c'est pour voyager loin et vivre à bord, avec un budget achat restreint.

15 mar. 201315 mar. 2013
0

@matelot... mais bien sur, je ne n'ai poste cette vdo que parce que je l'ai trouvee dans ma boite mail ce soir (Will Sterling qui a construit "Integrity" est un pote du college) et je trouvais que ca rafraichirait l'atmosphere un peu chargee. Malgre ma passion du bois, j'ai fait le choix de l'acier pour voyager donc ce n'est pas moi qui te contredirai. (c'est une solution plus economique, meme pour un charpentier, perso je n'ai pas les moyens (ni le temps!) de me construire un bateau en iroko... quel paradoxe!) et je suis conscient que l'acier est de loin superieur a tous les autres materiaux pour un bateau de voyage, du moins pour les quinze premieres annees que j'envisage d'utiliser mon prochain bateau.

15 mar. 2013
3

Rien n'est plus beau que le bois, c'est vrai...
Rien n'est plus solide que l'acier, on ne peut le nier...
Rien n'est plus pratique que le polyester, c'est évident...

C'est pour ça que j'ai un alu !

:mdr:

15 mar. 2013
1

Re- salut les gens,

Je suis mdr à voir le fil évoluer et les passions ce déchaînées. J'imagine tout le monde autour d'une table, genre Héo-bouffe... un truc du tonnerre ma ptite Dame...
Bon a vrais dire je ne sais plus si je doit rire ou chialer, je me dit qu'un bateau fait de trois ou 4 matériaux serait possible... le tout c'est de savoir de quel coté tu te bouffe le container...Je déconne.
Quand j'ai commencer à chercher, je me disait que certains bateaux était moins cher qu'une voiture ce que je comprenais vue que si l'on n'en fait rien ça coûte et ça ce dégrade. je me suis dit ac 25 000 € tu trouve un truc sympa, tu saute dedans et a toi la nouvelle vie... Mais la les mecs vous m'avez mis la tête comme une casserole.... mdr...
Si je reprend francois2 plus haut ac un calcul que j'ai pas tout compris ds la démonstration, ce que je sais c'est que ds 23 ans c'est sur ma gueule qu'il faudra mettre le gelcoat...et que si même je gagne au loto demain, jamais je ne mettrais 700 000 € ds un bateaux, trop de misère autour de moi et il y a plein de bateaux qui pourrisses autour de nous.
Si je suit le lien que Peio nous donne, la j’adore(merci bcp Peio) ça me dit qu'il vaut mieux prévoir 40 k ce qui me semblait juste au début de mes recherches. Mais soyons d'accord. 40 k ne me met en aucun cas a l'abris d'un bateau pourri puisque pour l'acier comme pour le reste c'est une question d'entretien. Moi par expérience ds la restau de vielles voitures ce que peux dire c'est que j'ai vue plus de mecs en panne au bord de la route ac des caisses neuves a 40k mini que je ne suis jamais tomber en panne ac mes vielles mercos. total = 20 ans de crédit pour les un, la joie de la bricole pour moi et l'autoroute pépère ac les flics qui rigoles qd tu arrive ac t'on OVNI de 65 moitié tank moitié bagnole...
Ces vielles bagnoles sont tellement bonne que tout les lobbying du monde ont tt fait pour qu'elles disparaissent, c'est un peu ce qu'ils font a travers le prétexte de la francisation et des normes EU a mon humble avis. Par ce que si la sécu est leurs prétexte vous m'excuserais mais j y crois pas un seul instant... C'est un peu comme les radars sur la route...
La encore,c'est pas la poignée de Gaulois encore capable ds 10 ans qui fera bouffé Benneteau ou je ne sais pas qui.
Si je prend le lien Peio et que je me dit que le courtier prend 10k sur le bateau, en direct ça fait 20k pour un navire que je trouve tt a fait a mon gôut...lol.(je le trouve super ac ces voiles de jonque).La grandeur que je voudrais est lier a mon projet pas a mon nombril...
Donc je continue de croire que la chance et une bonne affaire peut encore arrivée.
Après tout... moi ce que je veux c'est flotter encore 15 ou 20 ans et que si je suis potentiellement adepte de la performance je frémi de plaisirs a l'idée de me faire du 3 ou 4 noeuds pendant des semaines a surveillé ma ligne de traîne ou a parfaire ma navigation contemplatif que je suis.
Fini les pièges de ce monde moderne pour citer Brufan, par ce que moi ce monde je le trouve pas moderne un gramme
mais plutôt totalement régressif...
15 ou 20 piges pour avoir une chance de ce retrouver, ça passe vite et j'ai pas l'intention de faire un cred. Les banquiers ont assez bouffer sur mon dos pdt ma vie d'artisan et après des années de bons et loyaux services
il ne me ferons pas de prêt pour que je meurt dignement.
J'en profite pour dire à longcours que je trouve ces bateaux très beaux et que j'admire touts ces projets qui font partie du génie humain, merci pour les liens.
G34ans reste zen, c'est la synthèse de tt ça qui est synonyme d'évolution.
merci a tous pour vos interventions

16 mar. 201316 mar. 2013
3

Tu sais, je te comprends très bien.

Après avoir skippé et convoyé les bateaux des autres pendant des années, il m'a fallu le mien pour un projet qui, malheureusement n'ira pas à son terme pour des raisons indépendantes de ma volonté mais que je suis prêt à t'expliquer par mail, si ça t'intéresse.

Bref, je me retrouve quelques (dizaines d') années en arrière dans tes désirs et tes projets. Je me mets sans aucune difficulté dans ta peau, si tu peux comprendre.

Au final, j'avais des finances très limitées pour initier ce que j'avais toujours désiré : avoir mon bateau de "grand-large" tel que je l'imaginais vu mes moyens. Je n'ai jamais rêvé à l'impossible (le bateau parfait d'entrée à pas cher) et ai beaucoup cherché. Il s'est trouvé que par miracle et après avoir parcouru la France entière à sa recherche, j'ai pu toucher LE bateau qui me convenait à un prix raisonnable. C'est devenu Haize Egoa, un ketch en alu de 14 m des années 80 rénové par mes soins (et avec l'aide des multiples artisans indispensables).

A l'origine, c'était un bateau familial déserté par ses propriétaires qui n'avaient plus les moyens de l'entretenir ni de le faire naviguer. Il était au sec à Port Leucate depuis 5 ans et le dernier proprio en date l'avait dépouillé de tout ce qu'il pouvait contenir d'utile pour équiper sa maison (plus une petite cuiller ni une assiette, pour ne pas parler du reste). Pour démarrer le moteur (un vieux et merveilleux Mercedes que je n'ai pu conserver, faute de puissance suffisante), le proprio a dû à ma demande débarquer la batterie de sa voiture.

En bref, disons que j'ai acheté ce bateau disons 50 000 Euros actuels. Pour le rendre simplement navigable en toute sécurité en l'amener en Turquie où je savais pouvoir finir de le restaurer à moindre coût, il m'a fallu rajouter au bas mot 30 000 Euros (je me faisais livrer le matériel par palette en négociant des prix "pro" partout où je le pouvais, en trichant).

Ensuite, il y a eu les rénovations faites en Turquie aux prix turcs qui n'ont plus cours aujourd'hui. Exemple : démolition et reconstruction complète de la cabine avant plus trois "vrais" caillebotis totalisant au moins 2 m2 pour environ 10 000 FF de l'époque, 1500 €.

Au final, et sans compter les détails ni les mois que j'y ai passé, le bateau doit me revenir 15 ans après à au moins 120 000 Euros. Il est bien, en parfait état et je ne regrette ni ma peine ni mon argent. Mais s'il devait couler par accident ou si je devais le revendre j'en tirerais difficilement la moitié.

Cela dit, un an et beaucoup d'investissement personnel et financier après son achat, il était loin d'être parfait mais il était navigable de façon rustique mais sûre. Chaque année, alors que je continuais à travailler dessus, je pouvais faire une longue croisière avec lui et, finalement, les dépenses et les efforts personnels se sont étagés sur une quinzaine d'années sans que ce me soit paru insupportable (parfois pénible, quand même).

Voilà donc mon conseil qui vaut ce qu'il vaut : selon tes moyens financiers, achète un bateau qui correspond au mieux à tes projets (sans les surestimer) et qui peut être mis en oeuvre le plus vite possible et au moindre coût. A mon avis, il est complètement différent de continuer à bosser sur un bateau que tu habites confortablement et sur lequel tu peux d'ores et déjà faire des croisières ou des ballades, que de marner pendant des lustres sur un bateau au sec qui ne pourra être mis à l'eau que lorsque tu auras réuni les fonds, le matériel et les heures de travail.

Mais je suis à 100% avec ton projet et ça me déprimerait que tu te plantes...

Peio
Haize Egoa

16 mar. 2013
0

Bonjour Shrubat-ur-rich, alors je vois qu'on est d'accord sur le choix du matériau! :pouce:
tout çà pour dire qu'il ne faut pas tomber dans le piège d'un bateau "vraiment bonne affaire" qui va rester très longtemps à terre pour trop de travaux, avec le risque d'y rester indéfiniment... mais il ne faut pas renoncer au projet :topla:

16 mar. 201316 juin 2020
0

Pour Viking35 :
Voici des récits de mer, de bateaux qui ont ouvert leur coque. Il y en a d'autres, mais je ne les ai pas sous la main...
(Parus dans "Voiles et Voiliers)


16 mar. 2013
0

Baboujoli:
Je connais tous ces cas et il y en a d'autres! Mais je parle principalement des voiliers de croisières.

En course, les accidents sont nombreux, cela représente plus des 3/4 des accidents.

Quand au FASTNET 79 je t'invite à lire mon blog...

16 mar. 2013
0

Bonjour,
Je prends ce fil en route après un rapide survol
J'ai un bateau en acier depuis trente ans. Si on part sur du neuf bien traité, sans isolation contre les bordés qui va retenir de l'eau de condensation le long des lisses, l’entretien est minime. .
J'aime pas la trace rouge vers la cage d'hélice sur le bateau convoité par Néo. Laisse tomber.
Je n'ai jamais vu de bateau en acier avec les lisses soudées en continu des deux côtés.
Le First 30 a été dessiné en quelle année?

16 mar. 2013
0

Les plans de coque du First 30 datent de 1974 (Impensable de Mauric) et je crois que les premiers First 30 ont été construits en 1977.

Cela a été le premier voilier construit par Benéteau qui pratiqueit encore le 'trop fort n'a jamais manqué"...

18 mar. 2013
0

Ah, bientôt 40 ans. C'est bien ce qu'il me semblait.

16 mar. 2013
0

Viking35, je n'avais pas vu tes questions plus haut. ce n'est absolument pas une rumeur. C'était un formosa 51, 4 personnes à bord, mon ami était le skipper propriétaire. Cà s'est passé dans les années 70 au large des baléares, Sa copine est tombée à l'eau et n'a pas pu être récupérée car le bateau s'est ouvert en deux au même moment. Les trois autres ont été récupérés par un cargo. Par la suite, mon ami est allé en faire construire un autre mais en étant sur place pour surveiller l'avancement et veiller au renforcement du collage des 2 demi coques. (si j'osais, je dirais qu'il est rare de voir un bateau metallique s'ouvrir en deux...)

16 mar. 2013
0

Salut matelot@17210, es-tu sur que le Formosa 51 etait construit de deux demi-coques collees?????? ci dessous les specifications pour ce modele tire de la documentation commerciale de l'epoque. Mentiraient-ils si ouvertement? Il y est specifie que la coque est d'un seul bloc!!!

floridaboats.net[...]21.html

Je savais que ces bateaux avaient des problemes de jonction pont-coque mais pas qu'ils etaient construit de cette maniere...

Pour ce qui est des materiaux, l'alu est aussi tres bon pour le voyage. J'ai un Penduick 600 qui est sur remorque dans mon jardin et qui n'a pas bouge depuis bientot cinq ans et a part gonfler les roues de ladite remorque et enlever les feuilles mortes au printemps, aucun entretien... et il ne se deterriore apparemment pas.

16 mar. 2013
0

Slt les gens,

vous allez bien ? ok...

Bon, j'ai bien capter vos messages et après une petite nuit de sommeil il est claire que mon tps doit être a la navigation pas au chantier et que si j'avais tt de suite 40 000€ je serais déja ds l'avion pour un navire et ds quelques semaine à la pêche pour me faire des ptits sashimi maison...lol
Tant pis ca prendra un peu plus de tps et peut e^tre que d'ici la j'aurais trouver un boulot en bord de mer par ce que je suis face a la montagne et même si c'est très beau moi ce que j'aime vraiment c'est la mer.
Peio je te passe mon mail bientôt et merci de t'as compréhension.
Baboujoli merci de t'as réaction face a libertad qui a sans doute plein de qualités sauf son pseudo et c'est dommage que mon papa il est pas marin un gramme... mdr.

Bonne journée a vous tous.

Ps je vous tiens au jus
Re PS. je remarque que les propos de libertad ainsi que nos réactions ont étés supprimées. je ne savais pas mais je le comprend que ce soit possible

16 mar. 2013
1

Salut,Neo

Oui, je suis persuadé qu'il vaut mieux patienter 2 ou 3 ans histoire de compléter le petit pécule dont tu sembles disposer dès à présent et qui te permettra d'acheter un bateau rapidement opérationnel que tu pourras améliorer petit à petit, selon tes moyens financiers et ta disponibilité tout en naviguant avec lui.

Pour qui ne dispose pas encore d'une bonne réserve pécuniaire après l'achat d'un bateau qui doit rester au sec le temps des travaux, se pose rapidement un problème cornélien :
travailler sur le bateau ou travailler pour gagner les sous qui permettront d'acheter ce qu'il faut pour travailler sur le bateau ? Le travail "lucratif" va rallonger d'autant la durée du chantier. En attendant, il faut bien vivre, manger, payer le stationnement du bateau sur le "yard", son assurance généralement obligatoire etc.
A moins de pouvoir effectuer un travail extrêmement bien payé en termes de tarifs horaires, c'est un peu le serpent qui se mord la queue : une fois payé le quotidien et les charges y-aférentes, il ne reste rien ou presque pour équiper le bateau. Ou alors il reste quelque chose en termes de sous, mais pas de temps pour faire les travaux.
C'est encore pire, bien sûr, si l'on peut pas habiter le bateau pendant un temps pour cause de désossage des aménagements intérieurs. Il faut alors trouver et payer un logement qui est rarement à proximité du chantier, donc encore des choses (moyen de transport etc.) qui grignotent un peu plus tes réserves.

Et il existe de multiples sources de dépenses difficilement prévisibles pour le néophyte. Par exemple, il est fréquent que les "marinas/chantiers" comme celle où réside le bateau que tu vises fassent payer le stationnement au mètre carré occupé (longueur X largeur du bateau). Mais il est aussi fréquent que pour tout travail de ponçage, peinture, découpage de tôles à la disqueuse etc. elles exigent que tu protèges les bateaux voisins de tes inévitables projections avec une tente qui recouvre tout le bateau. Il faut donc d'abord payer à fonds perdus les matériaux pour monter cette tente et, sur certains "yards", on peut aussi avoir la désagréable surprise de voir son tarif de stationnement doubler parce que, de fait, la dite tente double la surface occupée à terre tout le temps où elle est installée.
Si l'on a calculé trop juste le coût du chantier entrepris, une semblable dépense non-anticipée peut signer sa fin...

Voilà, je voulais juste te dire que l'enthousiasme et la meilleure volonté du monde ne remplacent pas un petit matelas de dollars qui permet de faire face à ces inévitables imprévus parfois fort coûteux. Et ce, d'autant plus qu'on est bloqué à l'étranger où les droits de résidence et de travail (salarié ou non) sont parfois draconiens.
Et, donc, ce matelas de dollars qu'il faut impérativement posséder après l'achat d'un bateau immobilisé sur un yard, il vaut mieux le consacrer à l'achat d'un bateau forcément plus cher mais qui, lui, est immédiatement naviguable et qui peut décamper rapidement vers des cieux plus économiques pour la caisse de bord.

Mais je dis ça, je dis rien ;-)

Peio
Haize Egoa

16 mar. 2013
0

Ca sent le vécu !! :pouce:

16 mar. 2013
0

Ben le miens aussi a passé une quinzaine d'années à terre. Je n'en suis pas mécontent.

16 mar. 2013
0

Shrubat-ur-rich
écoute, je t'assure que c'est vrai. Je ne peux pas te donner la date exacte des faits car j'ai perdu de vue cet ami depuis 2 ou 3 ans. C'était sans doute au début de la fabrication, il me semble qu'il avait eu un des premiers si ce n'est le premier. Il est possible qu'ils aient changé de méthode de fabrication par la suite. ce dont je me souviens c'est que la copine décédée était suisse. Désolé de nepouvoir t'en dire plus mais je ne raconte pas d'histoire

16 mar. 201316 mar. 2013
0

Je vais vous mettre d'accord : je n'ai jamais entendu parler de Formosa 51 s'ouvrant en deux (ce qui ne veut pas dire que ce soit impossible), mais j'ai vu de mes yeux vu un Ta-Chiao 41 se vautrer à environ 6 kn sur la digue antique à l'entrée du port de Rhodes. Les restes de cette digue sont à environ 50cm sous la surface. Le Ta-Chiao est passé... moins l'intégralité de sa quille et de plusieurs mètres carrés de ses oeuvres vives auxquels était pendue la dite quille.

Inutile dire qu'avec un trou de cette surface, il n'est pas allé bien loin : il a coulé comme une pierre juste derrière la digue qu'il venait de franchir brillamment :-)

Incidemment, cet accident m'a donné l'occasion de voir de quoi mes "fellows" plaisanciers étaient capables. A peine quelques heures après le naufrage, l'épave du Ta-Chiao était déjà dépouillée de tout ce qui était récupérable, ce par des plaisanciers mouillés dans le port de Rhodes. Certains français n'étaient pas en reste pour la curée.

Peio
Haize Egoa

16 mar. 2013
0

De memoire les Ta Chiao et Formosa c'est la même maison

sailboatdata.com[...]der.asp

Et comment va la digue ? :jelaferme: :acheval:

19 mar. 2013
0

j'ai vu des mes yeux vu , un formosa ouvert en deux dans le sens de la longueur...dans les années 78/79 ..en nouvelle Calédonie..le capt était américain ...il a juste heurté un cailloux a la passe de la "Dunbéa"

16 mar. 201316 mar. 2013
0

Allez, le bénéfice du doute, et on retrouve un peu de sérénité. Les Formosa qui ont suivi ce"proto":litjournal: étaient très costauds, et c'est la raison pour laquelle je l'ai mis "en plan B" dans mes choix, après l'acier qui reste, malgré ses défauts, un excellent choix de bateau de grand voyage.

16 mar. 201316 mar. 2013
0

Matelot, je n'insinue pas que tu racontes des histoires, je ne mets pas en doute ta bonne foi mais meme si je ne connais pas grand chose aux bateaux plastiques, j'ai au cours de ma formation de charpentier de marine eu a me pencher sur les differentes manieres de construire un bateau dans tous les materiaux... que l'on construise un bateau en fibre de verre en alternant les couches d'un cote de la coque a l'autre, d'accord, mais le but du chevauchement sur la ligne medianne des tissus est de creer une "poutre" qui est structurelle. Deux demi-coques assemblees collees, je n'avais jamais entendu... mais je peux me tromper, je n'ai jamais trop porte mon attention sur ce materiau que je ne tiens pas en grande estime... j'ai du mal a trouver l'"ame" des bateaux sortis d'un "moule" bien que j'adore les moules.... toutes les moules... celles de Bouzigues en particulier, autant que celles de St Vaast.... toutes quoi!

16 mar. 2013
0

Je peux dire, pour l'avoir moi-même constaté que les Neptune 99 et 94 ont deux demi coques assemblées de la proue à la poupe !

16 mar. 2013
0

Et aussi les Chassirons (au moins le modele GC ,nous en avons eu un )

16 mar. 201316 mar. 2013
1

@baboujoly He bien! merci a toi, je me coucherai un peu moins con ce soir....
Un peu moins car il y a de la marge....

16 mar. 201316 mar. 2013
1

Néo
La communauté des plaisanciers couvre un très large panel de classes sociales. Allant de personnes très fortunées à de très pauvres... Il y a des érudits, des illettrés, des sages, des moins sages, des drogués, des végétariens, des sénateurs, des religieux, des pirates... etc. Il y a même des marins !

Pas étonnant donc que l'on rencontre toutes sortes de tempéraments...

16 mar. 2013
0

Shrubat-ur-rich,
bien que çà ne soit pas fréquent, mais il y en a, les coques présentant un frégatage ne peuvent pas être fabriquées (sur moule) en une seule pièce (démoulage impossible). Il est donc nécessaire de faire 2 demies coques et de les coller.Il me semble que c'est le cas du neptune 99.

18 mar. 2013
0

Non. C'est le moule qui est en 2 parties, pas la coque.

mat.com.tr[...]racer-6

Les coques qui seraient éventuellement construites en 2 parties seraient plutot les coques à retour de galbord et quille (longue) intégrée. Avec des endroits ou la mise en place de la fibre et imprégnation serait très difficile à faire par l'intérieur (dans la quille). Avec 2 demi coques, il n'y a que qu'un collage à assurer dans des endroits difficiles d'accès. Eventuellement le collage ou une strat de jonction faite par l'extérieur pour les accès compliqués.

16 mar. 201316 mar. 2013
0

@matelot, merci pour l'info. comme je le disais a baboujoli, je ne savais pas. Cela me paraissait tellement abherrant! La seule experience du grp que j'aie a ete deux semaines de formation, a fabriquer une etrave avec sa cloison etanche et son capot, d'y faire un gros trou et de reparer... tres basique et depuis, je n'ai jamais meme approche un bateau plastique, la seule odeur de la resine et de l'acetone me font ocqueter et la seule vue d'un rouleau de mat me fait me gratter jusqu'au sang..... maintenant je sais et je ne serais jamais plus le meme... (bon, pour excuse, quand j'ai lu que les formosas etaient fabriques en deux parties, j'ai ete voir sur les forums americains et tous parlaient de la jonction pont-coque comme etant a surveiller et rien sur les deux demi-coques, au contraire, tous les docs disent qu'ils sont fabriques en une seule coque moulee, d'ou ma confusion. Cheers mate. Al

By the way, le Moody 33 par Angus Primrose a un fregatage assez prononce mais bien sur, c'est le moule qui est en deux parties et qui se separe, comme la plupart d'ailleurs....

18 mar. 201316 juin 2020
0

Bonjour Neo et tout le monde,

Je reviens sur le sujet car je me suis souvenu qu'il y a, sur le chantier où j'hiverne mon fier navire, un bateau en acier d'environ 12m de long gravement accidenté.
C'est un bateau battant pavillon Allemand qui est stocké là depuis au moins 3 ans après qu'il se soit fait jeter à la côte dans des circonstances que j'ignore. Ses propriétaires, un couple plutôt âgé, se sont fait la peur de leur vie puisqu'on les a retrouvés réfugiés dans le mât de misaine (c'est un ketch). C'était leur voyage inaugural et je ne pense pas qu'ils remettront ça.

Certainement le bateau a été expertisé pour l'assurance et j'ai demandé à la marina de me communiquer des renseignements à son sujet. La seule chose que je sache à présent, c'est qu'il est considéré comme réparable.

La marina a bien voulu m'en envoyer quelques photos. J'en joins deux ou trois à ce message. Vu l'importance des dégâts et l'âge apparent du bateau, j'estime pour ma part qu'il ne sera jamais réparé et qu'il est promis au ferraillage. Il devrait donc être vendu au prix de la ferraille, c'est à dire un Euro symbolique si l'on retire le coût de la démolition.
Pour un navigateur complètement fauché, très très bricoleur, armé d'un grand courage et de beaucoup de temps libre, ce pourrait être l'occasion de naviguer pour pas cher dans un avenir sur un bateau qui a fait ses preuves quant à sa solidité :-)

Incidemment, le fait que ce bateau n'ait pas souffert de la moindre voie d'eau montre à l'évidence l'avantage majeur de l'acier sur le stratifié et le bois sous toutes ses formes. Construit dans ces derniers matériaux, ce bateau n'existerait plus que sous la forme de morceaux de différentes tailles après une telle aventure. Construit en acier, il a pu être sorti des rochers, remorqué et mis au sec et son équipage s'en est tiré avec une grosse peur, sans dommage physique.

A+

Peio
Haize Egoa

18 mar. 2013
0

Pfff, c'est 3 fois rien comme bricolage : un petit coup de masse ici, 2 tonnes d'enduit-là... :jelaferme:

Bon, fil très intéressant; très perturbé en son milieu mais qui se calme sur la fin...

A propos du débat sur le matériau lui-même, et si un compromis mettait tout le monde d'accord? Et si on imaginait une coque métallique pour la solidité, un pont en teck, des mains courantes et des aménagements en bois pour le toucher et l'odeur, et un rouf en plastique pour alléger les hauts? J'dis des conneries? Sans doute que non puisque ça existe et que ça se vend pas si mal.

18 mar. 201318 mar. 2013
0

Notre deuxieme bateau avait été en partie construit de cette maniére coque acier , tres fin pont d'etancheité puis pont en teck ...euh pont pas etanche au dans un endroit invisible corrosion glopante du pont qui avait été remplacé par une autre variante pont en cp plastifié....euh toujours pas parfaitement etanche (liason pont contre le pavois) , claire voie d'origine ..
Pourquoi se priver d'un des avantage des bateaux metalique : une etanchéité parfaite .
Mais rien n'empeche un cocktail different coque acier, superstructures alu et interieur en bois comme cela tout le monde est content ....mdr damed j'ai oublier le polyester , pour la baignoire !? :heu: :jelaferme: bon pour le cockpit pour les anglo saxon (ouf je l'aie echappé belle) :acheval:
ou pour la survie www.ovatek.com[...]/Videos

18 mar. 2013
0

"Pourquoi se priver d'un des avantage des bateaux metalique : une etanchéité parfaite ."

Ch'est bien vrai, cha !

Sur le pont de mon bateau (en alu, rappelé-je) tout ou presque est soudé et il ne doit pas y avoir plus de 10 vis traversantes (ce qui n'a pas empêché une grosse fuite à l'une d'elle, un jour de gros orage).

Pour l'anecdote, lorsque je visitais des bateaux dans l'optique d'un achat, j'avais vu un magnifique voilier en aluminium genre Garcia où les propriétaires avaient eu la funeste idée d'installer un pont en teck directement vissé sur l'alu du pont. Des centaines de vis et, donc, des centaines de trous dont une bonne moitié pissaient la flotte à la moindre pluie, sur toute la longueur du bateau.
Je ne sais pas s'ils ont fini par le vendre, malgré son prix assez bas.

Peio
Haize Egoa

18 mar. 2013
0

"Pfff, c'est 3 fois rien comme bricolage : un petit coup de masse ici, 2 tonnes d'enduit-là... "

J'ai bien peur que ça ne se limite pas à ça... :-(

Mais au moins on sait à quoi on s'attaque et le coût de l'opération peut être assez bien défini à l'avance.

Peio
Haize egoa

18 mar. 2013
0

Honnêtement, ce n'est pas grand chose à faire. Tu coupes et tu remplaces. L'ennui, toujours, ce sont les aménagements à désosser, les zones à protéger. Soudure inter/exter, mais pour un bon soudeur, un seul coté peu le faire.
Comme Longcours, je ne vois pas l'intérêt d'un pont d'une autre matière, des emmerdes en perspective, si ce n'est pas (bien) conçu dès le départ. En tous cas pas du teck au dessus de l'acier, un fort pourcentage de chances de pourrissement.
J'ai réparé un bateau qui avait pris un cargo de profil, et le plus chiant a été de virer les aménagements éclatés qui bouchaient en partie le passage qui restait.Pour le reste, un gabarit du coté existant, couples où lisses, et roule...

18 mar. 2013
0

je vais encore me faire mal voir par les adeptes du plastique :mdr: mais le même en polyester???? il serait en quel état????? bon ,je m'en vais avant qu'on lance des pierres ou de la résine :mdr: :acheval:

18 mar. 2013
0

Probablement des morceaux plus ou moins gros, comme je le disais plus haut.

Et, surtout, un doute plus que sérieux sur l'état de santé de l'équipage qui n'a pu être secouru tout de suite. Là le bateau a gardé son intégrité, n'a pas pris l'eau et il ont pu attendre sains et sauf pendant plusieurs heures qu'on les tire de leur fâcheuse situation. Ca me semble important.

Peio
Haize Egoa

18 mar. 2013
0

Il existe un truc pour monter un pont alu sur un bateau acier, avec soudure, j'ai oublié le nom et la technique de mise en oeuvre.
D'un autre coté, si bien maintenu en dessous, un pont acier en 2/3mm, ce n'est pas si lourd, et c'est étanche...
Un bateau n'est pas fait pour se planter, et si le mien, où d'autres, n'ont pas eu de voie d'eau, c'est aussi du pot. Le Titanic a été éventré par un simple glaçon, alors relativisons...Si une belle vague te soulève et te laisse tomber sur un rocher disons de 2 où 3m, je doute fort que le bateau résiste. Notre "chance" c'est de trainer sur un récif, et de se poser en frottant. S'il n'y a pas un gros ressac pour filer des coups de bélier, on peut s'en sortir. J'ai vu des bateaux intacts massacrés et éventrés lors d'un sauvetage à l'arrache.

18 mar. 2013
0

Le Titanic était riveté avec des rivets de mauvaise qualité et en fer (pas en acier "marine"). S'il avait été en acier de bonne qualité et proprement soudé, il est probable qu'il continuerait à tourner pour "Costa Croisières" :-)

Cela dit, puisqu'on parle de Costa, le "Concordia" n'a pas résisté. Mais le rocher non plus... :-)

Peio

18 mar. 2013
0

Bonjour,
A propos de rivets, il me semble qu'une coque Hollandaise de 1940 a toutes les chances d'être en forme et rivetée.
La mienne, fabriquée sur les bords de l'escaut en 1951 l'est, en tout cas.
L'entreprise de restauration est conséquente mais très faisable avec un peu de technique.
Evidement, nous avons pris le parti de changer les tôles abîmées en soudant les nouvelles. Nous avons également remplacé certaines zones où les rivets avaient souffert.
Achetée en 1980 en plutôt mauvais état, les travaux ont été nombreux mais les navigations aussi. Il me semble que l'équillibre entre les deux est gage de réussite.
Depuis 1980, plusieurs sablages dont un intérieur complet (grand souvenir dans la poupe canöé !)
Remarque : je suis professionnel du bois .

Alain

19 mar. 2013
0

" Le Titanic a été éventré par un simple glaçon, alors relativisons...."

Relativisons en effet : le Titanic avait un bordé en acier d'épaisseur (si ma mémoire est bonne) 15 mm ; sur un voilier de 10 m, à l'échelle, ça ferait un bordé d'épaisseur environ 0,5 mm ; en effet, sur un choc, on peut redouter le pire.

Mais, par exemple, mon voilier acier (hollandais) a un bordé d'environ 5 mm d'épaisseur ; sur un choc, ça produit un creux ou un bosselage, mais rarement une déchirure ; la coque a d'ailleurs subi un enfoncement sur le côté, que je n'ai découvert qu'à la réfection totale de la peinture : tout cet enfoncement d'environ 0,5 m de diamètre sur 3 à 4 cm de profondeur avait été réparé au mastic epoxy, sans autre complication, et vraisemblablement sans démontage du mobilier intérieur en bois ; on peut se poser la question du même enfoncement sur une coque non métallique.

19 mar. 2013
0

Je confirme, après être passé sur le récifs, une coque de 3mm, (bateau de moins de 8m) une petite bosse, et la peinture éraflée qui laissait voir le zinc inorganique que l'on appliquait à l'époque après sablage. Mais bon, le bateau est passé par dessus une ligne de récifs, marée descendante, et a stoppé sur une autre. J'étais coincé entre les 2 (à Récife)

19 mar. 2013
0

Pour ceux que ça intéresse, un site très documenté sur la relation entre "rivets", "tôles", "qualité de l'acier/fer" et causes du naufrage du Titanic :

titanic.pagesperso-orange.fr[...]133.htm

Belles photos et schémas....

Peio
Haize Egoa

18 mar. 201318 mar. 2013
0

jonction bimetal; appellé aussi "joint de transition "par les ceuss qui savent , est (etait ?) fourni en France entre autre par "nitro metal Alpha metaux "

18 mar. 2013
0

Ils sont obtenus par soudure par "explosion" , point delicat lors de la soudure la zone de transition ne doit pas depassée 300° , sinon perte des caracteristiques

18 mar. 2013
0

@longcours: merci de l'info.
J'ai eu un bateau acier en forme, riveté également.
C'est vraiment costaud, et il n'y avait pas les classiques côtelettes à l'endroit des couples.
@baboujoli: quand on voit une vedette de sauvetage dans une vague géante, elle parait rikiki, et on se demande qui peut survivre à ça. Près des cotes n'en parlons pas...

18 mar. 2013
0

Je le répète : sur les rochers, tout, absolument tout se détruit !
Mais les bateaux, normalement,c'est pas fait pour ça...

C'est la résistance à la mer, aux retombées dans les creux, aux déferlantes, qu'il faut regarder. et, (pour Viking35), les bateaux de "croisière" y sont aussi exposés...

19 mar. 2013
0

Pour info et par soucis de "justice" envers matelot@17210... j'ai contacte par le biais d'un forum US le proprietaire d'un Formosa 51 qui non seulement m'a confirme que son bateau etait construit en deux demi-coques collees mais qu'a sa connaissance, ils l'etaient tous.
On apprend tous les jours... et l'ambiguite de la doc du chantier de Taiwan pourrait porter a penser que ces bateaux etaient construits d'un seul tenant mais est en fait un peu tendancieuse... Donc, matelot, recois mes plates excuses pour avoir doute de l'exactitude de ta memoire.
Cheers. Al

19 mar. 2013
0

Shrubat-ur-rich
merci à toi d'avoir fait cette démarche. Tu sais je n'ai plus l'âge de raconter n'importe quoi, le reste de l'anecdote est malheureusement vrai lui aussi. Il semble que je dérange du monde sur ce forum puisqu'on m'a demandé de me taire! merci encore et sans rancune. :topla:
Maintenant, pour ne plus déranger monsieur A et certains autres, je passe en stand by :jelaferme: mais je n'en pense pas moins...

19 mar. 201319 mar. 2013
0

Tu as bien de la chance de ne plus avoir l'age de raconter n'importe quoi... Je suis certainement ne avant toi et si tu savais le nombre de conneries que je debite... en etant certain que j'ai raison...

Mais ne te formalise pas trop si certains sont un peu maladroits... ne pars pas pour si peu. (mais je sais, c'est difficile a encaisser quand il n'y a que des experts qui debatent...)

19 mar. 2013
0

Je te rejoints en ceci que l'âge ne résous pas ce problème, ça se saurait, et à 64 ans j'additionne pas mal. Je suis d'ailleurs celui qui a lancé le Formosa en plan B, je ne savais pas que le ciel allait se déverser sur nos crânes chauves.
J'espère que sur ce forum personne ne demande à personne de se taire(dans les limites de la courtoisie et du respect) Nous discutons et, au pire, ne sommes pas d'accord. C'est bien, je crois, la vocation du forum.

19 mar. 201316 juin 2020
0

Slt a tous et bien content de vous lire,

hummhumm, lol, j'ose a peine... A la base en tant que menuisier charpentier bois je me suis mis en quête d'un bateau bois, ketch et fyfty pour ne pas être en permanence sous la flotte vue que je veux partir lgtp même à 2 noeuds.
Je crois que je serais même prêt a partir en marche arrière...mdr. quelques visites plus tard de bateaux en bois...
Entre l'épave genre drakkar remonter de l'eau et le truc genre collector je me suis dit en comparaison d'autre construction que je ne pouvait pas fixer la dessus malgré les qualités indéniables du bois pour la vie a bord car trop cher ou trop de boulot.
Mail la j'ai la photo d'un compromis dont je voudrais vous faire part. il est sloop mais ac une pilotage intérieur en plus de la barre a roue extérieur bien sur...
En toute objectivité vous en pensez quoi ?
Merci a vous tous de vos avis... :reflechi:

19 mar. 2013
0

Néo,

Il a l'air nettement plus frais mais les photos sont un peu petites..

ceci étant, tu devrais ouvrir un nouveau sujet "coques en bois" ; histoire de générer une nouvelle polémique à plus de 100 posts (mais, rassures-toi, ce n'est pas de ta faute)

:acheval: :acheval: :acheval: :acheval:

19 mar. 2013
0

Moi je dis Néo que tu devrais mettre des photos plus petites...mon écran n'est pas assez grand pour les voir entièrement ! :mdr:

19 mar. 2013
0

Matelot17210 te casse pas t'on avis m’intéresse.
et je peux pas t envoyer de photo ds les messages privé.
a bientôt.

19 mar. 2013
0

lol, Brufan...

Ouuui, mais moi je cherche pas la polémiqueeeeee. je veux juste l'avis de gens qui on fait ce que moi je n'ai pas encore fait.... mdr

19 mar. 2013
0

J'attend plus d'infos. Coque cp, pont teck, 43 pieds au sec depuis longtemps mais ds un hangar.
Peio merci, j'attend de tes nouvelles et je t'ai mis mon mail ds message privé.
Je ne sais pas comment avoirs des photos plus grandes. !!???

19 mar. 201319 mar. 2013
0

Salut Neo, ref ta derniere question, on ne peut pas y repondre facilement car deux photos, quelques soient leurs dimensions ne sont pas suffisantes pour donner un avis. Surtout quand il s'agit d'un one-off ou d'une petite serie confidentielle, que l'on ignore l'archi et le chantier qui l'on fait naitre, la maniere dont il a ete entretenu etc.... Un bateau en bois moule peut etre tres bon ou tres mauvais. Tes photos montrent un bateau interressant mais peut-etre qu'il y a six mois il etait noir de moisissures... Il n'y a pas de secret, un bateau bois a, a sa conception une esperance de vie definie qui peut, suivant l'entretien ne pas parvenir a sa limite ou au contraire la depasser, voire la doubler mais cela est extremement rare s'il ne subit pas une restauration a un moment ou un autre de ses parties structurelles. Il te faut donc prendre ton meilleur petit marteau a panne ronde et aller sonder cette belle coque ou de mandater un expert pour le faire a ta place mais je suis sur que ton "instinct" est bien suffisant.
Perso, puisque tu le demandes, je ne m'engagerai pas dans un projet composite, soit du tout bois (pas de chimie), classique et que tu peux reparer sur la greve toi-meme et partout (sauf peut-etre l'Ile de Paques...), soit de l'acier si bonne base. Ciao.

19 mar. 2013
0

re,
J'ai un logiciel ou je peux agrandir les photos mais elle deviennent floues, y a t il un moyen plus simple ?.

19 mar. 2013
0

coque cp? a mon avis, elle est en forme donc bois moule, mais c'est vrai que j'ai la vue qui baisse.

19 mar. 2013
0

oui shrubat c'est du bois moulé.
je vois si je peux mettre des photos plus grandes..

19 mar. 2013
0

@Neo, STP, ne m'appelle pas Shrubat... cela veut dire "buveur" en arabe alors que je ne bois pas d'alcool du tout (a part de mon cidre et quelques rares bouteilles de tres bon vin deux ou trois fois par an...) Shrubat-ur-rich est le nom d'un etalon "barbe arabe" (une autre de mes passions) des fifties et veut dire "Buveur de Vent" en honneur a la sobriete et la frugalite de cette race magnifique... (mon ane Just mange autant que deux barbes... et n'a pas le dixieme de leur energie en Endurance) J'ai pense que ce nom est bien adapte au monde de la voile...

19 mar. 2013
0

encore hors sujet et...@matelot... rebondissement dans l'Affaire des Formosas construits de deux demi-coques collees... Un professionel (expert maritime) me repond sur le forum US que les Formosas sont construits d'une seule piece et qu'il en a expertise pas mal... qui croire? Perso, il me parait incroyable que l'on construise un bateau en deux parties collees mais bon...
Pas un probleme...

19 mar. 2013
0

Haha!!
Je n'aurais jamais dû mettre ce bateau sur le tapis, ça va faire des ulcères. :jelaferme:

19 mar. 2013
0

Quand même... moi je trouve qu'on ce marre dans ce fil.
Ok Shrubat-ur-rich déso je savait pas, pourtant phonétiquement je sais dire boire en arabe mais je n'ai pas un arabe littéraire...lol.
Donc, j'ai fais un copier coller de ton pseudo...mdr.
Que la nuit vous berce.

20 mar. 201320 mar. 2013
0

voila qui va faire plaisir a Matelot@17210 et eclaircir le mystere entourant la construction des Formosa...

www.hallberg-rassy.com[...]l.shtml

cette fois-ci plus de doute... Ce fut laborieux mais instructif.
Desole d'avoir sur le tapis plusieurs fois remis l'ouvrage mais cela me chagrinait et je ne savais pas que cela se faisait. Cheers Mate. Al

@Neo, ma remarque au sujet de mon pseudo n'etait qu'une "broutade" (Hhiiiiiiiii!!!!!) tu m'appeles comme tu veux. Surtout, ne me prends pas au serieux... je deconne 24/7.

20 mar. 2013
0

Bonjour Shrubat-ur-rich
je vois que çà te passionne cette histoire de 1/2 coques collées :mdr: venant des chinois, çà ne m'étonnait pas trop, mais alors :lavache: même les HR??? ben dis donc, je n'aurais cru! finalement je vois que tu es convaincu de ma bonne foi donc tout va bien :topla:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (109)

mars 2021