Copropriété quels conseils - vos retour d’expérience

Bonjour ,

J’ai le projet d’acquérir un bateau en copropriété (3 personnes). Quels sont vos retours d’expérience sur la corpro ?
Merci par avance

L'équipage
27 fév. 2019
27 fév. 2019
0

Une expérience très moyenne et une expérience très bonne... tout dépend des personnes avec qui on est copro et des affinités.
Coté difficultés : l'argent, le choix des priorités parmi les travaux à réaliser, le choix des prestataires, le ménage...
Quand ça se passe bien, c'est splendide : partage des coûts et des emmerdes, compagnons de nav, tjrs quelqu'un gérer un problème...

27 fév. 2019
0

Il faut penser aussi dans l' hypothése de la revente, les parts de chacun, la vétusté, les travaux d'aménagement, le carénage tout çà à un cout et il faut déterminer le % de frais de chacun par rapport à ses part....... et distinguer les frais généraux des aménagement.

27 fév. 2019
0

J'en ai eu 4. Très bien. On a discuté avant, on a chaque fois décidé de partager tout en deux, sans chercher à déterminer s'il y avait eu faute de l'un ou de l'autre. Simplement que l'on partageait aussi les erreurs en deux. Jamais signé de contrat, mais c'est peut être pas très prudent, mais on est sur la confiance ou pas. J'ai toujours évité les maniaques de l'ordre...

27 fév. 2019
0

justement !!! Hier je discutais de ça avec un client qui est dans ce cas la
apparemment ce n est pas top pour lui il regrette !!! Il y a pas mal de fil sur ce sujet !!! Mais pas trés concluant !! j 'ai envie de te dire fait le en solo et une unité moins grande !!!! ceux qui marche une année peut étre la misère la 2 éme année !!! et pour la revente c 'est encore plus compliqué bien faire les statues que tout soit bien claire même pour la servitude du bateau pour pas qu il y ai d embrouille !!!
TONY

27 fév. 2019
0

Pour ma part, ça se passe tres bien. J ai d abord acheté un bateau que je s avais pouvoir gerer financierement tout seul et au bout d un an, j ai mis une annonce pour une copro 50/50. Je pense que le 50/50 est important pour que ce soit une association equilibrée et qu il n y a pas dans e frustration mutuelle dans les choix afaire.
Apres le feeling est important. Je n aurais pas fait de copro avec quelqu un de trop maniac, trop psychorigide....
Ensuite un bon contract avec des articles auxquels chacun adhére. Notamment un article qui dit comment on peut sortir de lz copro. Le tout envoye a l organisme qui gere les papiers administratifs (les aff mar de memoire).

La copro c est l avenir pour eviter les annees d attentes de place de port et que les bzteaux sortent regulirement. C est aussi tres sympa et intelligent pour aller explorer plus loin les cotes pendant les grandes vacances. Un copro part dans une zone, en profite 15 j (apres, il rentre au boulot...) et l autre copro prens le relais ds la zone et enfin ramene le bateau a son port d attache

27 fév. 2019
0

Sur un bateau,un seul capitaine. .....

27 fév. 2019
1

Wilrou,
Ta remarque est hors sujet. La copro ce n est pas de naviger a 2 capitaines, c est de se partager l utilisation d un bateau

27 fév. 2019
2

Attention à la copro, et les raisons de le faire...
La copro c’est comme un mariage: on ne le fait pas pour faire baisser les impôts ou partager un logement à deux...
Bah le bateau c’est pareil, si on le fait QUE pour des raisons économiques ont est mort d’avance.

Je suis en copro avec un amis d’enfance, car à l’époque je voulait plus grand, un pote avait un bateau top et j’ai acheté 50% de son bateau car sinon il vendait par manque de temps pour s’en occuper, bricoler tout ça alors que je suis plutôt manuel...
On a partagé de super moment et là on va arrêter la copro pour éviter de vendre le bateau: il veut faire une boucle de l’atlantique et moi cela me permet de passer au mètre de plus d’ici la fin de l’année...

Je ne l’aurrait fait avec personne d’autre... et quand je vois ce qu’est la plaisance pour 80% des plaisanciers avec des vieux bateaux, ou tout n’est que bricolage douteux, entretien hasardeux, et investissements quasi inexistants « si ça se retrouve pas à la revente », je me dit que ce se serait probablement mal passé...

Pour moi le meilleur moyen est de dire: on crée un compte bancaire, on verse 1 fois et demi ou deux fois le montant des frais fixes, et cela permet de faire l’entretien, les petits imprévus et ponctuellement quelques améliorations... une alternative, faire démarrer la copro avec un matelas de 5 ou 10ke...
Déterminer également les règles de remplacement des voiles par exemple, car rien de pire que l’un des deux ne veuille pas mettre 1 rond quitte à naviguer avec des torchons diformes... alors que l’autre veut garder un bateau performant quitte à changer de voile tout des 6/7 ans.

27 fév. 2019
0

Y en un ici qui a ou avait fait une copro, avec dans le contrat, celui qui sort abandonne ses billes, c'est peut-être lourd financièrement, mais limite les soucis ultérieurs des autres.

27 fév. 2019
0

Je l'ai fait quand je n'avais pas les moyens de faire autrement mais je suis très content de ne plus être dans cette situation.

27 fév. 2019
1

J'ajouterai que le copropriétaire est le meilleur équipier. J'ai très souvent navigué avec mes copropriétaires. Et le partage de l'entretien c'est sympa de travailler ensemble. Un problème important c'est le rapport à l'argent, faut en discuter avant.

28 fév. 2019
0

Effectivement, comme le souligne Français260, c'est l'avenir.

28 fév. 2019
0

Bonjour,
Pour mon petit bateau qui ne vaut pas grand chose, pour ne pas dire rien... la question ne se pose pas mais je suis toujours étonné par le fonctionnement en coproprio.

En effet je ne pense pas être égoïste ou méfiant envers les autres personnes, d'ailleurs je n'ai pas de problème pour prêter ma voiture neuve ou mon logement, MAIS, mon bateau aussi petit soit il, j'ai une relation particulière avec lui que je ne peux pas expliquer et je me l'approprie en exclusivité.

C'est un sentiment que je ne peux pas expliquer mais j'ai l'impression d'être le seul à le connaitre, son assiette sur l'eau, ses bruits, ses défauts...

Il faut peut être que je consulte :-)

28 fév. 2019
3

Psychologiquement, je ne pourrais pas partager, mon bateau , impossible de faire quoi que ce soit sans l'avis de l'autre, rien de tel que pour avoir un voilier complètement impersonnel. J'ai fait la triste expérience avec un appartement à la montagne, acheté à 3 , l'appart ne ressemblait à rien, triste pas de déco. Finalement j'ai pu le racheter, et maintenant c'est chaleureux, agréable.

28 fév. 2019
0

moi je suis pour

Nous sommes 3 sur un 31pieds...cela nous permets de réduire les couts, de le sortir souvent, et oui un compte pour le bateau.

28 fév. 2019
2

Saleté de pauvres !! Voilà qui se réunissent pour envahir notre espace de navigation !!

28 fév. 2019
1

La copro, la location et la co-navigation, c'est l'avenir de nos ports et une bonne partie de remède. Le phénomène monte sérieusement en puissance.
Les gestionnaires de port ne s'y trompent pas et réfléchissent actuellement comment intégrer ces évolutions de pratiques à leurs règlements et prendre le vent au bon moment.

Le remède car actuellement, les temps d'attente pour une place de port se réduisent considérablement.certains vont me dire que ce n'est pas le cas dans tels et tels ports mais très globalement, c'est le cas. Au point que certains port n'ont plus de liste d'attente et se retrouvent dans un cercle très vicieux pour équilibrer leur compte...Moins de bateau au ponton donc augmentation du prix de la place pour équilibrer les comptes d'où encore moins bateau et ainsi de suite. ça inquiète très sérieusement les gestionnaires et ils ont raisons de l'être quand on sait que:

chaque année l'age moyen des plaisanciers augmente d'un an...

Le c'est mon mieux, je veux pas de copro, je trouve ça un peu dommage quand je vois que la majorité des bateaux sortent très peu.

L'important dans la copro comme dans le mariage, c'est de ne pas le faire les yeux fermés bien évidemment

28 fév. 2019
0

si c'est pour avoir un bateau en copropriété, autant ne pas en avoir et se contenter de location …

  • comment décider les améliorations, les changements de matériel, est ce nécessaire et qui paye …

  • est ce que le bateau est mené pépère par les uns et souqué par les autres

  • sans compter carénage, entretien moteur, assurances, …

pour mon compte personnel copropriété impossible pour un voilier, c'est pas tout à fait comme pour un appartement dont l'usure est facilement anticipée sans surprise

28 fév. 2019
0

Montigo del Alain, tu peux trouver le même type d'utilisation/utilisateur.

28 fév. 2019
0

Alain sur montigo, comment décider ceux ci ceux là...Bah en discutant amicalement tout simplement :).

Tu n'as jamais eu de copro et te le vois déjà comme un...adversaire...un empêcheur...un qui va casser TON bateau.
Tu n'est visiblement pas encore prêt pour la copro.

Le copro c'est ...Tiens j'aimerai bien avoir faire telle ou telle amélioration mais ça coute cher vain dieu et puis ça demande du boulot... Je vais en parler à Paul mon copro voir ce qu'il en pense...Et au final Paul trouve que c'est une bonne idée que vous allez faire tous les 2 gaiement, en nouant plus d'affinité et une histoire commune et au final...ça sera 2 fois plus leger financièrement et 2 fois moins long.
Quel propriétaire unique ne sait pas dit un jour, puré j'aimerai bien faire cette amélioration mais ça coute un bras et j'ai d'autres frais à la maison et pour la famille ...ça ne sera pas encore pour cette année dommage!

28 fév. 2019
0

Comme Cédric l'a dit plus haut, "si on le fait que pour des questions économiques c'est mort d'avance " mais ceux qui le font c'est uniquement pour l'argent.
D'ailleurs je ne vois pas d'autres raisons de le faire, c'est certainement pas pour l'amour de son prochain.
Se priver de la totalité de son bateau si on a les moyens de l'entretenir seul, n'a pas de sens.
Ceux qui achètent en copro, c'est pour avoir un bateau, à 60 000€, alors qu'ils n'ont que 30 000€ autrement ils ne le feraient pas.
Avant de partir sur une copro, il faut se poser la question, si on est capable d'accepter de partager, de toujours demander la permission de faire quelque chose, de se dire qu'il faut rentrer , alors que tu est super bien, mais après c'est le tour de l'autre.
Tu ne peux pas mettre des housses bleue, car l'autre adore les blanches.
Tu ne peux rien faire de ton propre chef, sans demander un avis, alors ça peut paraître, être qu'un détail, mais dans le temps ça doit devenir rapidement, gonflant.
Après certains le font, et arrive à s'entendre, c'est le principal.
Je sais que je ne pourrais jamais, se que j'achète m'appartient, et entièrement, je n'accepte, et n'admet pas que l'on me dise ce que je dois faire ou non.

01 mar. 2019
2

Matsyl et les autres reticents a la copro, vous etes hors sujet sur ce fil. Vous projetez vos propres peurs et sorte de degout de la copro sans en avoir vecu alors que Penn kalet demande des retours EXPERIENCES bonnes et mauvaises.
Vous etes aussi dans l erreur sur le fait que ce soit uniquement pour le fric! Lisez mon temoignage d un homme qui n est en activité:
- (permet de faire un bassin de nav trop éloigné pour 15 j de congé,
- evite que le bateau reste a quai parce qu on a d autres obligations familliales => je navigue env 45 j par an vacances comprises( Pas par faute d envie mais du fait de la multitude d autre obligation ou envies familiales). Ca laisse du temps pour un autre compagnon
- le plaisir de naviguer par moment avec quelsu un qui aime le meme bateau
- le plaisir de faire des ameliorations plus rapidement et pour un coup bcp plus digeste et ansi réserver des crédits pour d autres activités familiales...

MAIS pour partir en copro, je previens qu il faut des qualités intrinseques et qu il vaut mieux les trouver chez son copro:
- pas de maniac, pas de psycho rigide, pas de paranoiaque, pas de radin
- En gros etre globalement bien dans sa tete et ouvert a l autre
- bien reflechir sur ces capacités financiere vis a vis de l unité choisie

02 mar. 2019
0

Merci bokaye tu as tout compris , c’est exactement
Ça.
Nous avons un projet autour duquel nou nous mobilisons et ce n’est absolument pas le fric ....
L’idée c’est de faire des courses et de belles nages entre potes, de pourvoir aller plus loin enpartageant les trajets...
Les coups de mains pour l’entretient, les discussions pour’les Mélioratives,....
Bref plus un bateau navigue mieux c’est !!
Le bateau de location est impersonnel, moins sur car inconnu, et cela ne me’ viendrait pas à l’idée de faire un effort régate a vécu un bateau de location.
Pour le reste que j’ai 100% ou 30% de la propriété , ça ne change rien. Ce sera toujours mon bateau

01 mar. 2019
0

J'ai été brute de décoffrage, mais il faut comprendre qu'une copro ne doit pas être pris à la légère, car du fait tu entraîne du monde avec toi et que ça peut tourner à des années de galère, sans compter la difficulté à vendre les parts.
Justement ou mon raisonnement est bon c'est que Penn-kalet doit se poser les questions si il est disposé à dépenser une somme d'argent, plus/moins importante pour un bateau qui ne sera pas à lui.
La copro j'ai essayé pour un appartement, bilan négatif, j'ai tous racheté.
Pour un camping car, de luxe, bilan négatif j'ai tous vendus.
Je n'ai pas récidivé avec le bateau, heureusement car on a décidé de vivre à bord en permanence.
Maintenant si c'est pour naviguer de temps en temps, autant louer, ça à l'avantage d'un bateau moderne et différents à chaque fois, sans autres investissement et participation financière et physique, tout en choisissant son bassin de navigation.

02 mar. 2019
0

Tu ne peux pas comparer un appartement à l’an montagne en copropriété avé un bateau...
Comme évoqué plus haut un bateau de loc est qu’il y a de pire question : tu ne connais pas le bateau, l’équipement n’est pas orienté vers les perfs...

01 mar. 2019
0

Pour ma part mon premier bateau je l'ai eu en copropriété, mais c'était avec un excellent ami, et cela s'est bien passé. Et de plus, ce n'était pas une question financière car petit bateau. A l'époque, j'avais 24ans et c'était différent. Aujourd'hui, c'est pas envisageable pour moi.
En tout cas, comme certains l'ont déjà dit, si la raison est purement financière, c'est mort.
Si c'est pour naviguer moins d'un mois par an, je suis d'accord avec matsyl, la loc est plus adaptée.
Par contre, je pense que si c'est bien fait, c'est une bonne option.
Au sujet de la conavigation, je ne suis pas d'accord avec bokaye. La conavigation telle que l'on nous la vend aujourd'hui, via de des sites bien connus, est à mon sens malsaine.
Inviter des amis sur son bateau, oui ;
"Rentabiliser" son bateau ? Passe un diplôme et fait skipper pro.
Amortir équitablement les frais ? Dans ce cas là, la copropriété est le parfaitement adaptée.

01 mar. 2019
0

Petite parenthèse hors sujet :
Après la vente du commerce, avec un ami , nous devions acheté un cata en copro, mais à but lucratif "logiquement" , tout en gardant quelques semaines de navigation dans l'année. Nous avons donc vu quelques vendeurs/loueurs , par chance bien avant de signer, et aillant garder de bon contact avec mon comptable, nous lui avons montré le plan d'investissement/rentabilité , nous avons eu de la chance, car finalement nous aurions perdu de l'argent.
Mais bon dans se cas rien à voir avec une copro traditionnelle.

01 mar. 2019
1

Juliusse,

Concernant la co-navigation, je n'ai exprimé aucune envie particulière d'en faire. Simplement un constat d'une activité en plein développement (au même titre que airbnb et le couchsurfing) et auquel sont confrontés les gestionnaires de port au même titre que la copro.

Une partie de mon activité pro est en lien avec la gestion d'un port et je vous confirme que le monde de la plaisance est actuellement en profonde mutation. l'age moyen des plaisanciers augmente chaque année de 1 an / les nouveaux plaisanciers sont beaucoup plus volatils et préfèrent picorer dans plusieurs bassins de navigation...

La plaisance de demain est en train de réinventer.
La copro en fait partie et je confirme que l'état d'esprit doit être très différent d'une copro d'appartement ou de camping car où l'objectif est de rentabiliser un bien car par définition un bateau n'est pas un investissement rentable :) et qu'il faut être avant tout un passionné.

Si Penn-Kalet ne fait que quelques sorties par an, la loc serait plus adaptée.

Mais où, il est ce Penn-Kalet d'ailleurs??? Il lance un fil et disparait aussitôt!!

Qu'il se démerde tout seul après tout :)

02 mar. 2019
0

Je suis là bokaye !!
Desole je ne ai pas été très assidu ces derniers temps à cause de m’ont emploi du temps.
L’objet de cette copropriété est de maximiser la es moments de plaisir et partager les travaux , l’entretien ...
Je passe déjà trop de temps à bricoler tout seul . En étant à plusieurs ça va plus vite et c’est plus sympa.
Nous voulons créer un noyaux dur autour de nous pour avoir un équipage compétent et sympa avec qui on puisse envisagera des navigations plus lointaine et des course également.
Lequip1ge attitré pourra bien évidement donner ponctuellement un coup de main.
Il y aura bien sûr à investir dans des voiles et autres équipements pour améliorer l’es performance du bateaux.
Je trouve ça toujours plaisant les’ discussions qui concernent les améliorations...
Maintenant il faut qu’on finisse de mûrir ce’ projet et qu’on trouve la’ perle rare. Oui devrions partir sur une valeur sur qui ne devrait pas’ etre trop’dur A revendre

01 mar. 2019
0

Ça arrive, de temps en temps certain sujet son lancé, mais reste sans suite, par l'auteur.
Du coup, nous nous retrouvons entre nous tous simplement. Peut-être que la lecture seule, lui à permis ou non d'acheter le bateau

01 mar. 2019
0

Et puis, ne sommes nous pas copropriétaire de ce site !!

02 mar. 201902 mar. 2019
0

Je ne peux m'empêcher d'évoquer une copropriété ancienne de 52 ans, bien rodée donc . Je n'en suis pas . Deux parts sont à vendre … !
eloise2.com[...]018.pdf

eloise2.com[...]

02 mar. 2019
0

Superbe !!!

02 mar. 2019
0

Précisons, Freychou, pour un prix très raisonnable.

02 mar. 2019
1

Un jour mon copropriétaire me téléphone pour parler de l'entretien/équipement du voilier que nous avions en commun. Nous avions déjà fait plusieurs petites navigations ensemble, et plusieurs indépendamment aussi. Il voulait partir aux Baléares (moi je faisais essentiellement des nav' de week-end), et il lui "fallait" un GPS. C'était l'époque ou on commençait à trouver sur le marcher de petits appareils de poche relativement abordables. Pas vraiment intéressé et n'ayant pas le temps de m'en occuper, je propose qu'il s'en occupe seul mais que, bien entendu, je participerais sans rechigner aux frais d'achat. Silence à l'autre bout du fil. "Ben quoi? - oui, mais non, et puis tu t'y connais mieux que moi, et puis t'as de la doc, gnagnagni, gnagnana... - Non j'ai pas l'temps, et puis j'en ai pas l'utilité, achète ce qui te parait te convenir et je paye ma part." Silence à nouveau à l'autre bout... Et puis: "Ah ouais mais là ça ne va pas, ça voudrait dire que tu pourrais acheter un truc de ton côté sans moi. Sans que je sois présent..."
Avant j'avais eu droit à un pétage de plomb incommensurable à propos de l'achat ou non de... bandes anti-dérapantes pour les marches de la descente !!!!! pourtant c'était un vrai pote, un ami proche avec qui on partait régulièrement en piste et tout et tout. C'est d'ailleurs pour cela que nous nous étions lancés dans cette copropriété: il ne devait pas y avoir de lézard... Et nous étions, les deux couples, en phase d'achat chacun de notre côté; la logique voulait donc que nous mettions nos moyens en commun pour acheté mieux.
Ben non. Cela s'est TRES mal fini. On ne s'est pas mis sur la gueule, mais ça a été à deux doigts. J'ai largué à perte mes parts ("ben non, on ne peut pas te les reprendre à leur valeur d'achat, ça a décoté. Il y a déjà 2 ans, tu comprends ...") , Tellement dégoûté que j'ai mis des mois à remettre les pieds sur un quai. Puis j'ai racheté un voilier. Plus petit. Et j'ai jamais eut autant de plaisir qu'avec celui là.
Pour moi, la copro en voilier, c'est rédhibitoire. C'est trop passionnel.

02 mar. 2019
0

Arrête heol, tu me fous les boules, quand tu parles copropriété et passionnel. J'ai signé une copro avec une fille. Aie, Aie!!

03 mar. 2019
0

Perso, je sentais que faire une copro avec un ou des amis pouvait poser des problemes et je ne souhaitais pas rajouter ce risque. Mais d un autre côté, je connais des copro entre amis qui marchent bien depuis de nombreuses années.
Notre contrat de copro est simple et clair. Il y a un article qui dit comment sortir de la copro. L autre cooro a la priorité de rachat. Si ca ne l interresse oas recherche d un autre copro avec validation unique du copro restant. Si au final, ca marche pas, c est revente du bateau au orix du marché

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (109)

mars 2021