Convoyer First 38 de Bandol à Brest. Quelles solutions?

Bonjour à tous,

je rentre d'un tour de méditerranée en famille. Nous sommes basés à Bandol dans le var. Le bateau est un Beneteau First 38 bien équipé qui peut naviguer en toute saison. Tirant d'eau 2m20.
Le projet est de rejoindre la Bretagne et plus précisément Brest.
Je cherche la meilleure solution pour y parvenir.
Nous avons fait des devis de transport par la route (Marseille - Brest => 5500 euros, Marseille - La Rochelle=> 3440 euros ces devis ne comprennent pas le grutage, il faut donc rajouter 1000 euros), par la mer en convoyage par des pros ce qui revient plus cher que par la route.

Convoyer le bateau par nous même ne serait possible qu'au printemps. Je ne me sens pas de faire le Gascogne en hiver (nous n'avons jamais naviguer en Atlantique).
Mais cela fait un peu loin dans le temps.

Faire le convoyage par le canal du midi j'imagine que c'est impossible avec ce tirant d'eau (2m20).

Faire le trajet par d'autres canaux (Rhone ...) ?

Faire un trajet plus court par la route Narbonne - La Rochelle et finir de la convoyer nous même en hiver ?

Merci pour vos contributions afin de m'aider dans ce choix.

Julien

L'équipage
16 nov. 2014
16 nov. 2014
0

Salut,
je te confirme que par le canal du midi avec 2,20 ça passe pas, le Canal du Midi c'est plutôt 1,40.

16 nov. 2014
0

En cette saison le camion c'est la solution .J'ai ramener mon bateau de Grece a La rochelle en été ce serait a refaire ,je choisirais le camion

16 nov. 2014
0

Salut,
Pas évident de choisir...
Essaye de te rapprocher de l'un des transporteurs de bateaux qui emmènent des bateaux neuf de LR (ou autre zone vendéenne) vers la région PACA afin de leur éviter un retour à vide,
Perso, je prendrais le camion Marseille - Brest dont tu parles dans ton premier message. 5000€, c'est la moins chère des trois solutions pour le moment.

16 nov. 201416 nov. 2014
0

Je ne sais pas si c'est possible, mais une suggestion, qui combine les deux moyens:

1) Remonter le Rhône et la Saône, jusqu'à Chalon-sur-Saône.
2) Mettre le bateau sur un camion direction Auxerre
3) Remettre le bateau à l'eau à Auxerre, pour descendre ensuite l'Yonne et la Seine.

www.quais-yonne.fr[...]ce.html

PS: La prochaine fois, tu garderas ton Edel IV....et plus de problème !

16 nov. 201416 nov. 2014
0

en camion Narbonne La Rochelle c'est pas mal, la remontée ensuite n'est pas toujours désagréable mais si pas trop grande différence de prix choisir Marseille Brest c'est plus simple après et ça laisse du temps pour mieux préparer avant de naviguer

16 nov. 2014
1

AMHA, un bateau avec un TE de 2,20m est totalement inadapté à la navigation en Bretagne et dans les îles, car vous ne pourrez fréquenter que les marinas ;
solution : vendre ce bateau en Med et racheter un bateau qui pose en Bretagne, afin de profiter pleinement de tous les mouillages.

16 nov. 2014
26

Si tous les bateaux de 2,2m de TE, étaient vraiment inadapté à la navigation en Bretagne, beaucoup de navigateur seraient très mal.
Et ça se saurait.
Avant d'écrire n'importe quoi il faut :reflechi: juste un peu.
Nous avons 2 m et no problem.
Des amis anglais ont un bateaux avec 2,1 M de TE et n'ont pas d'état d'âme pour se balader dans la région.

18 nov. 2014
0

quelque soit le TE, il y a toujours les 10 derniers cm de la mort!! :mdr:

18 nov. 2014
0

@ Aliguen
oui mais bon vous avez pas 2.20m
le plus important c'est les 10 derniers cm ;-) :goodbye:

16 nov. 2014
2

"... Des amis anglais ont un bateaux avec 2,1 M de TE et n'ont pas d'état d'âme pour se balader dans la région...."

Comme je l'ai dit : uniquement dans les marinas ; et encore, dans certaines, sur des pontons bien spécifiés.

Ceci étant, si c'est pour vivre dans les HLM sur l'eau, nous n'avons pas la même culture...

16 nov. 2014
11

Moi aussi, je cale 2 mètres; aucun problème en Bretagne Sud....un peu plus autour de l'île de Ré...
Mes mouillages forains habituels: Houat, Belle-Ile, et même les îles de Glénans...etc...
Il suffit de savoir utiliser son sondeur et faire ses calculs de hauteurs d'eau..enfin le ba-ba de toutes navigations dans les mers à marées!!!

:doc:

16 nov. 2014
0

Oh!!!!

17 nov. 2014
3

alors toi tu dis vraiment des grosses conneries!

16 nov. 2014
2

c'est sur que le mieux est effectivement d'acheter un bateau à moteur et d'arrêter la voile : moins de tirant d'eau !
(perso, 2m en Bretagne Nord et ça va)

16 nov. 2014
0

Non non, même en Bretagne Nord, avec 2.20m de tirant d'eau on peut faire que des mouillages. On est plus loin de la berge, donc il faut plus ramer, mais on est pas moins abrité. C'est une question de choix et de savoir faire.
(oliv, qui faisait du pilotage et des semaines entières de mouillage sur First42, 45F5,41S5,38S5 etc...)

16 nov. 201416 nov. 2014
10

non, pas obligatoirement dans les marinas, il y a de nombreux mouillages accessibles.

pour une place à l'année, c'est un peu différent mais, un bateau qui pose c'est sympa surtout dans la vase pour se rendre à bord avec les bagages. :mdr:
En plus très pratique pour partir à marrée basse, il suffit d'être patient.
De là à vivre dans un HLM sur l'eau, il y a une marge, effectivement la notion de HLM est sans doute à géométrie très variable.
Vive les purs et durs inconditionnels des mouillages solitaires, c'est bien connus, les autres sont vraiment des inadaptés. :oups:

16 nov. 2014
1

J'ai toujours navigué en Mer du Nord, Manche et (un peu) en Bretagne avec des bateaux qui avaient environ 2 m de TE. Je n'ai jamais eu de problème… mais je ne les cherchais pas non plus (mouillage connus et sécurisé, ports, …).

Une GTE c'est fait pour aller mieux et plus vite (théoriquement) qu'un PTE. Si le programme est de faire du rase-cailloux, de l'échouage et de l'aventure, c'est clair qu'il vaut mieux un bateau adapté au programme… comme toujours. Le choix du bateau restera toujours un compromis entre plusieurs contraintes antagonistes.

0

quant j'ai changé de GibSea, passant du 105 DL que je béquillais assez souvent et suis passé au Gis Sea à grand tirant d'eau, je savais que je faisais une croix sur le béquillage, par contre je me suis finalement rendu compte que j'allais aux mêmes endroit qu'avec le DL, avec parfois l'obligation d'attendre un quart d'heure pour passer dans certains chenaux de Chausey, mais ce n'était pas un pb.
Aux Féroé par contre j'aurais parfois été géné avec 2 m pour rentrer dans certaines petites "marina" locales et j'étais content de mes 1,45 m du Hood
et ces marinas n'avaient rien à voir avec un hlm vu que au pire nous étions trois bateaux habités, le reste étant des bateaux de pêche.
En Ecosse pas de soucis avec le tirant d'eau et il y a très peu de marinas, surtout aux Hébrides.
Alain y a pris son pied (de pilote !) avec mon ancien Gib Sea à "fort" tirant d'eau

En fait ce qui fait vraiment une différence, ce n'est pas tant le tirant d'eau en soi que la capacité à échouer ou pas.

29 déc. 2014
0

nous dans le sud on gares les HLM a st trop ou en face de Canne pour le festival..........

0

si tu passes par les Açores, tu évite les Alizés Portugais et avec un peu de chance on peut faire Açores la Corogne au portant même début aout.

16 nov. 201416 nov. 2014
2

c'est marrant ton post . aujourd'hui meme je me penche sur le probleme inverse . descendre un 27 pieds de st gilles vers le cap . 3 equipiers , 30 jours , 4 noeuds de moyennes , pas ou peu d'escales . sauf avitallement. si je ke fait en juillet ou oaut avec du portant , tu devrais te trouver avec du pres . et le golfe gascogne au pres , YOUPPPIE!! bon courage . mais en faisant ce calcul , je m'en sors a moins de 2000€ meme en defrayant le train pour mes amis . au fait , le canal du midi , tu oublie § car il faut aussi compter sur les mobylettes , machines a laver et autres bonnes surprises qui poussent au fond vers toulouse .

16 nov. 2014
2

Daniellouis , c'est pas le bateau qui est inadapté, c'est le chef de bord

j'ai navigué en Bretagne , nord sud avec des te de 2m et plus, de st Malo au golf du Morbihan ect ect ,et pas que dans le MARINA loin de la et cela pendant 20 ans
exemple , la rivière d'Auray et st Goustan qui est loin d’être une Marina avec 2M1O de te , et bien d'autres sans pb ,a conditions de savoir lire l'annuaire des marées

Autre exemple pas en Bretagne , la baie de somme avec 2M20 TE .

16 nov. 2014
1

"c'est pas le bateau qui est inadapté, c'est le chef de bord"
Là est la vraie réalité.
Voilà le mot de la fin, rien à ajouter. :topla:

16 nov. 2014
0

Salut regarde sur le forum :calansangy
depart fin novembre et passage de gascogne
tu peut-être que si tu forme un équipage de copain et tu te raproche de calansangy sa peut etre sympa!!!!

bruno

16 nov. 2014
0

tu fais comme moi tu part la semaine prochaine par la mer

16 nov. 2014
0

Bjr,

Pourquoi ne pas attendre tranquillement l'été et le ramener soi-même. C'est ce que j'ai fait cet été, à deux nous avons ramené notre first 345 de Port Saint Louis du Rhône à la Gironde. Pas eu de difficulté particulière, à part le mistral en début de parcours et quelques avaries qui nous ont bien retardés. L'année d'avant, j'avais fait le parcours inverse sur un trident 80 (8m), pas eu de problème particulier non plus. C'est une belle virée, de plus ça permet de bien connaître son bateau.

Cordialement

16 nov. 2014
2

C'est sûr que question coût, le transport par route reviendra moins cher que par la mer même si c'est toi qui t'y colle.
Il faut en effet tenir compte du coût au mile parcouru de nos chers navires même sans compter de main d'oeuvre.
Il faut en effet tenir compte de l'usure, des consommables, des escales, de l'avitaillement et du matériel spécifique nécessaire (cartes, ouvrages, …)...
Là, il n'y a plus photo, le transport routier est hyper avantageux. Mais évidemment, j'écarte la question du plaisir que tu pourrais retirer d'une telle aventure. Je ne tiens pas compte non plus que cela fait quand même un gros chèque à sortir en une fois.

0

et si en plus tu loges dans le bateau pendant le transport tu fais une belle croisière sans user le bateau !

16 nov. 2014
1

C'est sûr que le faire par la mer, c'est pas le moment. Plus que le Golfe de Gascogne, moi j'appréhenderais bien plus la descente de med jusqu'à Gibraltar, voir la pointe de l'Algavre (Lagos). C'est 80% de trouver du près au louvoyage, du vent fort et de la mer (courte et salée, celle de med quoi...)
Ensuite la remontée le long du Portugal n'est pas trop piégeuse tant que l'on reste éloigné car on est tout de même au vent de la côte, mais on y trouve des abris sûr (ria). Puis c'est Gacogne. Plus facile d'y entrer que d'en sortir, mais du mauvais temps potentiel et le fameux passage du plateau continental qui peut être piègeux par très gros temps...
.
Passer par un pro, en cette saison, c'est peut-être pas plus mal. Sinon attendre la bonne saison et le faire par toi même, mais il faut avoir un peu de temps (en nav ... et à l'abri a attendre que une fenêtre météo s'ouvre).
Sinon, le camion, c'est le moins risqué et le plus rapide.

16 nov. 2014
0

A la louche, 400 euros de gazoil, 400 euros de frais de port, 200 euros pour les cartes et guides, ça fait 1000 euros, pour faire une belle croisière. On est très loin des 4000 euros pour un transport par camion. J'ai du mal à croire que le transport soit moins onéreux que de ramener son bateau par la mer. J'avais fait faire pas mal de devis car je me posais aussi cette question mais j'ai vite abandonné l'idée.

16 nov. 2014
0

Tu listes les coûts direct mais pas les nombreux coûts d'usure.
Rien que l'usure des voiles et des gréements courant et dormant sur les presque 2000 miles dans les conditions qui sont prévisibles vont multiplier les coûts.
Ajoutons l'usure des équipements du bateau (accastillage, système de barre, pilote, équipement de confort, …) bref tout ce qui s'use si l'on s'en sert…
L'addition sera beaucoup plus élevée que 1000 EUR.
Après, il faut avoir un équipage pendant 2 à 3 semaines qui accepte un voyage qui s'annonce secouant, humide et froid (remontée du Portugal en hiver).

16 nov. 2014
0

Oui, tu as raison en ce qui concerne l'usure, mais ça je n'ai pas idée du coût. L'avantage c'est que là on peut un peu plus étaler les dépenses. Après, c'est vrai aussi que le voyage n'est pas de tout repos et qu'il vaut mieux disposer d'un peu de temps devant soi.

16 nov. 2014
0

comme d'hab je vais dire une grosse connerie :

et si tu demontai ta quille , tu la fais transporté par camoin et tu rejoins Bordeau par le canal

16 nov. 2014
0

:acheval:
tu la pose sur le pont, a coté du mât.

16 nov. 2014
1

… et quelques pinoches pour combler les trous des boulons de quille !!!

16 nov. 2014
0

Ben non tu la mets dans l'annexe..... En remorque ! :mdr:

16 nov. 2014
0

vu la facture demandé pour un transport par camion ça vaut peut etre le coup de demonter la quille ,loué un petit camion et la faire remettre en place à Bordeau .

pour la stab si necessaire du bateau ça ce regle avec quelques sacs de sable

16 nov. 2014
0

J ai sensiblement le même projet pour 2015 , de la Rochelle a Marseille pour un SUN LEGENDE 41 .

A ce jour , pour deux options ,

je descend le bateau a Lisbonne et ensuite un skipper pro prends en charge le bateau pour le convoyer a Marseille , devis moyen pour le skipper 2000€ , je fourni les équipiers , ajouter le fioul , les frais de port et avitaillement .

Par la route , 1 seul devis pour l’instant a 4800€ + frais de chargement/déchargement 4 a500€ + démâtage/matage 300€ + location ber si besoin ? .

j'ai d'autres devis en cours en particulier pour le transport routier

16 nov. 2014
0

descendre en été c'est pas trop un souci, les 'alizés portugais' sont plutôt bien portants ... remonter jusqu'en septembre au moins peut être bien pénible

0

les manoeuvres au moteur avec un voilier sans quille .....
prévoir aussi les frais de remise en état du gel coat !

16 nov. 2014
0

oui en effet c'est plus simple dans ce sens et en ete , si j'avais le temps ..............

16 nov. 2014
0

Et surtout pourquoi venir à Brest ?

il y pleut tout le temps !

G.

16 nov. 2014
0

et bien dit donc vu ce qu'il tombe chez vous depuis quelques semaines ...nous il nous faudra au moins 10 ans pour avoir la m^me quantité d'eau

17 nov. 2014
0

Chez moi ?

Comme tu as surement navigué dans le coin, tu as du passer un jour devant "Ar Guisty", mais c'est vrai c'est dans le sud ! (Finistère...) il y pleut beaucoup moins que la-haut ! encore que depuis une semaine ...

Pssst, c'était de l'humour...

G.

16 nov. 2014
2

" il y pleut tout le temps !" ... que sur les cons ... :litjournal:

16 nov. 2014
0

Si faire Bretagne sud -Toulon prend autour de 3 semaines généralement avec du portant, la navigation dans l'autre sens est plus lente et prendra plus de temps....

La solution Gruissan-La Rochelle est une des moins onéreuses. Beaucoup de bateaux arrivant des chantiers (jeanneau -bénéteau-dufour) sont livrés et préparés sur Gruissan et les transporteurs sont ravis de pouvoir charger sur place pour rejoindre l'ouest.

il y a de bons chantiers sur gruissan pour dématage, et mise sur camion;

Mener le bateau à Gruissan au départ de Bandol se fait au plus en 4 jours avec escale (le Frioul, Sète ) voire moins non stop.

Eviter les vents d'Est à Sud qui amènent vagues et houle rendant difficile l'entrée du chenal menant au port de Gruissan.

16 nov. 2014
0

la ciotat : gruissan , au pres , 36h 00 non stop , force 5 de face tout le temps . fait en ete 2012

16 nov. 201416 nov. 2014
0

Hello,

J'ai fais une partie de ce parcours en été il y a bien longtemps en tant qu'équipier.
Cartagène, la corogne, soit en gros un demi tour de la péninsule hyberique, en deux semaines. j'ai du debarquer a la corogne a mon grand regret pour raison professionelles, mais le skipper a mis 3 jours de plus pour faire la Corogne - l'odet en solo ( direct)

J'en garde d'excellents souvenirs, y compris la remontée du Portugal. J'étais débutant a l'epoque et deux semaines a deux sans s'arrêter ou presque, j'avais trouvé ça génial!

Le coût direct avait été négligeable ( avitaillement, deux escales en tout, tout a la voile donc quasi pas de go). Quand aux coûts indirect, certes il y en a mais si le bateau est en bon etat... Un voilier est fait pour naviguer.

Le bateau faisait 9,50m ( un très bon bateau, quillard, bon marcheur). J'en déduis donc que c'est faisable avec un First 38 pendant des vacances un peu longue.
Bien sur, il faut rajouter le temps pour faire Bandol-Cartagene, mais c'est faisable a faible coût amha. Et puis que de souvenirs après ...

Perso je le ferais pas en hivers, mais en été, en organisant bien a l'avance, en ralongeant un peu les vacances habituelles, c'est jouable.

Cela dit la solution par la route est bien aussi, c'est différent, ça dépend des contraintes, des envies,... Difficile de conseiller autrement qu'en donnant des témoignages perso.

16 nov. 2014
1

pour moi j'ai choisi le transport par camion , en début avril de cette année , bateau basé a Rosas en Espagne a remonter dans le Pas de Calais , tirant d'eau 1metre dérive relevée ,donc canal du midi possible , avec matage/démâtage , l'hiver dernier dépressions a répétition , donc la remontée aurait été laborieuse , sur un bateau que je venais d'acheter , je suis passé par la plateforme USHIP , en faisant une appel d'offre , c'est valable 15 j ,si je me souvient bien , j'ai renouvelé une 2eme fois ma demande , pour trouver le transporteur a prix "correct"
ne quid nimis10.50m par 3.50m ,7t , 1300km de route a faire
j'ai trouvé 2500E , les plu chers étaient les plu rapides a proposer un prix ....... jusqu'à 4800E pour mon bateau , sur ce site ,un cahier des charges est imposé pour les transporteurs concernant les clauses d'assurance pour la couverture du transport , on peu y proposer une fourchette pour le budget souhaité , ainsi qu'une fourchette pour le délai ( le proposer assez large sur 2/3 mois ,si on peu ,pour ouvrir les propositions ) , une piste peu être a essayer .....
c'est simplement mon expérience

17 nov. 2014
0

Bonjour,

Les transporteurs remontent pratiquement toujours à vide, on peut négocier des tarifs intéressants. J'ai vendu un 31' à un breton qui voulait le remonter par le canal, mais faute de temps il s'est rabattu sur le transport routier et de mémoire il avait eu un tarif très correct. Pour le grutage/dématage, ca vaut aussi le coup de faire le tour des chantiers.
On peut aussi se rapprocher un peu pour diminuer les km et aller à Canet ou St cyp.

17 nov. 2014
0

en effet les bateaux pour la plupart sont fait ds le 17 et sont convoyés par camion ds le sud, camion qui remonte à vide, à négocier!!!
autrement tu peux prêter ton bateau en été à des marins qui seront contents de naviguer dans le beau temps
car bandol-brest ce n'est pas une mince affaire, c'est quand meme plus dur à remonter que a descendre, si la med et le gascogne se calcule, la remontée de l'atlantique est inévitablement contre vents et courants
et de ce que j'y ai vécu en descendant, je ne voudrais pour rien au monde être dans l'autre sens

17 nov. 2014
0

ça reponds pas à la question ,mais fort est de constater qu'un bateau à grand tirant d'eau pose pas mal de problemes et je rejoints un peu l'avis de Daniellous , en Bretagne pour la croisiere c'est pas genial ...bien sûr on peut toujours faire avec mais tout de m^me ..

17 nov. 2014
0

voici une école de croisière, en bretagne nord, qui utilise un first 42 avec 2.2 de TE;
alidade-voile.fr[...]hualpa/

17 nov. 2014
0

Les écoles de croisière fréquentent rarement les mouillages forains et ne font jamais de beachage (leurs bateaux ne sont jamais munis de l'ancre arrière sur cabestan nécessaire)

17 nov. 201417 nov. 2014
2

@Daniellouis:
6 ans de Glénans (Paimpol), 5 ans de Linski (Cherbourg) J'ai fait bien plus de mouillages que de ports et un grand nombre d'échouages (DI, béquilles, à quai, sur vasière). Et tout cela en école de voile car cela fait aussi partie du cursus d'apprentissage.
Étonnant, non?

18 nov. 2014
0

Non, il ne parle pas de tirant d'eau. Il dit:

Les écoles de croisière fréquentent rarement les mouillages forains et ne font jamais de beachage

Je réponds pour les mouillages forain, et les échouages (de tous types). Et j'aurais pu ajouter qu'il n'y a nul besoin de "cabestan" (guindeau) pour remonter sur une ligne arrière lors d'un déséchouage. Ni même de chaumard arrière, et que le mouillage léger arrière qui sert à cela est bien souvent rangé au fond d'un coffre.
Et pour toi, j'ajouterais qu'avec 2.20m de tirant d'eau (le first 42 faisait exactement ce T.E) j'ai fait de nombreux echouages à quai (binic, paimpol, st helier, St cast, roscoff ...) ainsi que des "beachage" en vasière (baie de paimpol, trieux)

17 nov. 2014
6

Belle co .. que tu racontes Daniellouis . Étant Ex moniteur d'une école de voile bien connu je peux t'assurer que les mouillages forain sont plus que pratiqué de même que l'échouage !
Comme dit ma grand mère " Tourne ton clavier 10x dans ta bouche avant d'écrire une connerie"
A+ DIAMBA

1

Tu réponds à coté de la question, il parle avec 2.2 de TE, va beacher qu'on rigole!!!

17 nov. 2014
1

daniellouis@ veux-tu dire que tu n'en a jamais fait?

18 nov. 2014
0

Pour ma part, j'en ai fait plein puisque je ne souhaite pas fréquenter les "HLM sur l'eau" que sont devenues les marinas ; masi ce genre d'exercice est périlleux avec 2,20 m de tirant d'eau et une quille à bulbe ;
Il vaut mieux avoir un bateau adapté : quille longue ou biquille.
Et je maintiens que pour le beachage, il préférable d'avoir un winch arrière pour bien tendre entre les deux mouillages avant et arrière.
Ceux qui pratiquent régulièrement comprendront ; ceux qui naviguent devant leur clavier et dans leur baignoire ne comprendront pas.

17 nov. 2014
0

Bonjour à tous,

merci pour vos contributions. Cela permet d'aider dans le choix qui se dirige vers le transport en camion car je n'ai pas la possibilité d'attendre l'été pour le convoyage par la mer.
Je me renseigne actuellement sur un convoyage du bateau par nos soins à Gruissan et un transport Gruissan - Brest afin de réduire les coûts (je n'avais pas pensé à prendre Gruissan comme point de départ).

Le tirant d'eau de mon voilier n'est je pense pas préjudiciable car certains avis me le confirment en plus de ceux que j'ai collecté en discutant avec des bretons en voyage sur la méditerranée. C'est certain qu'un bon nombre de baie seront inaccessibles (notamment les endroits où l'on pourrait beacher) mais en même temps je préfère pouvoir remonter au vent avec efficacité lorsque cela est nécessaire (en méditerranée les navigations vent de face ont été très fréquentes).

En tout cas je ne ferai pas le convoyage par la mer en Novembre...le temps est trop instable.

Julien

18 nov. 2014
0

bonjour Julien
Le top pour faire remonter ton bateau c est port st Louis. Les Beneteau et Jeanneau neuf sont livrés à Port st Louis. ( donc retour à vide ) avec un retour sur la vendée.
Moins de convoyage à faire !!! ( Il me semble que certains bateaux vont être livrés en Décembre ) :-)

17 nov. 2014
2

Bonsoir Julien,
Je pensai à une chose pour réduire les frais de transport, faire le convoyage jusqu'à Gruissan.
Ensuite par la route jusqu'à Bordeaux, soit un peu plus de 420 km.
Et faire le reste par la mer, il y a un peu moins de 300 nautiques, et en quelques jours, entre 3 et 6 jours, la remontée est faite.
En plus, la balade est super sympas à faire.
Bon courage pour la suite est bien venu à Brest.
Philipped29200

17 nov. 2014
1

Bien vu, c'est aussi ce que ferait pour éviter un surcoût de transport, et ça permet une remontée de la côte Atlantique qui peut être sympa même en cette saison un peu avancée.

17 nov. 2014
0

Bonjour. Si vous optez pour la version tout par la mer dès que les conditions météorologiques le permettent et que vous cherchez des équipiers, vous pouvez compter sur moi.

18 nov. 2014
0

Quand même en Med on s'échoue moins souvent :jelaferme:

18 nov. 2014
2

peut-être, mais quand on s'échoue, c'est pour plus longtemps...

18 nov. 2014
1

Basé à la Seyne s/m 6 ans, j'ai remonté mon bateau à St malo , un sun odyssey 36, T.E 2m ,par camion de Gruissan à Royan pour 2150€ + manutention...et le reste par la mer. :pouce:

19 nov. 201419 nov. 2014
0

Il faudrait savoir si manimal31, à lu vos commentaire :-/
En tous cas, il faut penser aussi au temps que cela prend pour faire toute la croisière. Poser des congés ou s'organiser si c'est une mutation ! En tous cas vendre en cette période, c'est pas facile, il y a beaucoup de bateau en vente actuellement.
perso, par cette période, je prendrai la route ;-)

27 déc. 2014
0

Bonjour à tous,

oui j'avais bien lu toutes les contributions. Merci à tous !
Je reviens sur le post pour vous donner des nouvelles.
Finalement le bateau a été monté de Bandol à Brest par camion par la société Norbert Transport et Guidages transportdebateaux.blogspot.fr[...]/
Le convoyage s'est très bien déroulé grâce au professionnalisme de Norbert et à son expérience.
Le tarif s'est révélé en plus être le plus attrayant.
Le bateau a été mis sur le camion le jeudi et est arrivé le mardi suivant à Brest (date initiale d'arrivée prévue le mercredi).
Les enfants ont même pu faire quelques kilomètres dans le camion avec Norbert! Un souvenir inoubliable pour eux.
Donc si vous avez un transport de bateau à effectuer, n'hésitez pas, demander un devis à Norbert.

A+
Julien

28 déc. 2014
0

Bonjour Julien ,
quel prix as tu fibnalement payé pour ton transport ?

27 déc. 2014
2

bonjour, merci pour le retour mais et le prix finalement, c'est le plus important de ce fil. André

27 déc. 2014
0

si tu n'est pas trop pressé ,il faut contacter les transporteurs qui vont livrer des bato sur la med
et plutôt que de remonter à vide souvent ils acceptent des remises conséquentes de l'ordre de 50%,hors frais de convoi éxeptionnel et de gruttage
alain

27 déc. 2014
0

Bonjour,
Moi, j'aimerais beaucoup en savoir plus sur....ton tour de méditerranéee.
Combien de temps, quel parcours, quelles escales.....

27 déc. 2014
0

Porquerolles,

je t'ai répondu en mp.

Julien

27 déc. 2014
0

Le prix du transport est de 5200 euros.
Nous aurions pu aussi accepter un devis que Norbert nous a fait à 4700 euros si nous avions fait la voiture pilote (celle qui ouvre la route du convoi exceptionnel) nous même.
Mais avec deux enfants à bord, nous n'avons pas retenu cette option.

Julien

28 déc. 2014
1

Je prends connaissance de ton post. J'y ai gratté un moment sur le sujet pour remonter un quillard de 31 pieds de Bandol à Angoulême. (150 kms au nord de Bordeaux). J'ai rêvé moi aussi d'un retour de livraison avec mes dates hyper-flexibles, je dis bien "rêvé" car quand on commence à te passer la vaseline tu te réveilles vite avec des devis à 5/6.000€ !! Du coups j'ai trouvé un hollandais, un vrai, avec une immat hollandaise, un chauffeur hollandais, une semi convoi exceptionnel, un vrai specialiste du transport de voilier pour... 1.900€ !!! Je me suis fait approcher par des transporteurs français au Grand Pavois, leur livrant ma façon de penser de leurs ententes commerciales, ils n'ont pas d'arguments pour justifier cette différence de prix. J'aurais pris un tchetchene conduisant un camion roumain Pegaso immatriculé en Bielo/Russie je comprendrais là en l'occurence c'était un PRO hollandais.

28 déc. 2014
0

quand je travaillais j'ai souvent fait remonter des voiliers par la sociéte qui descendait les bavaria
dont un jusqu'en suéde à des prix défiant toute concurence
alain

28 déc. 2014
0

ça semble compliquer avec ta quille de naviguer dans les eaux bretonnes :lavache:
Dans certaines du moins :blabla:
Fait un échange avec un marin muté de brest à toulon ça c'est pour le convoyage.
Ou laisse le à bandol pour faire les iles l'été et prend un dériveur pour brest l'hiver, normalement le tirant d'eau devrait passé sur un 470 :topla:

bonne chance pour tes devis, regardes sinon à pin roland qui se font livrer des btx neufs pour voir si un retour à vide est prévu ?
Ou d'ailleurs à bandol sur un retour de livraison de beneteau :litjournal:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (12)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021