Convoyage cotier et armement de sécurité!!!

Bonsoir à tous!

Pour les gens qui connaissent bien les côtes du nord, pensez-vous qu'il soit légal de convoyer un voilier de Saint-Valery-sur-Somme à Dunkerque avec un armement de sécurité côtier (en longeant au mieux les côtes bien sur)? Je ne me rends pas bien compte des distances entre les différents "abris"?

Merci

L'équipage
12 déc. 2016
12 déc. 2016
0

St Valéry/Boulogne 37 milles
Boulogne/Calais 19 milles
Calais/Dunkerque 24 milles

12 déc. 2016
0

faut voir ce que tu as comme bateau car la notion d'abris en dépend. Ici il n'y a pas de mouillage abrité, de saint valéry à Dunkerque il y a de la plage et un peu de falaise autour de Boulogne...

En cata de plage c'est faisable, la plage étant un abri pour le cata... avec un quillard , c'est autre chose (on peut toujours mouiller mais je ne sais pas si cela est considéré comme un abri vu qu'il n'y a pas de protection).

En tout cas, longer la côte sans sortir de la bande des 6 Mn c'est faisable si c'est ça la question.

En remontant vers Dunkerque tu as la baie de la Canche puis Boulogne puis Calais puis Graveline qui se trouve juste à côté de Dunkerque ouest (interdit à la plaisance sur extrême urgence) puis Dunkerque Est

Boulogne/Dunkerque c'est plus de 40Mn et Saint Valery Boulogne c'est aussi une quarantaine de Mn

J'ai fait début juillet Dunkerque/Boulogne, Boulogne Le Tréport sur un first 235. (au près dans du 5/6) Nous l'avons fait en trois jours (deux grosses journées d'une dizaine d'heures+ un stop à Boulogne pour cause de BMS)
(Au retour, le capitaine à fait Dieppe Boulogne/ Boulogne Dunkerque mais il était au portant).

Je ne peux pas t'en dire plus sur le plan "administratif". Par contre ce qui est important c'est la renverse de courant au cap blanc/gris nez. Le courant peut être très fort et difficile à étaler et pour peu que le vent soit contre comme les fonds sont faibles la mer peut être méchante.

Bref je ne saurais trop te conseiller de te pencher sur le bloc marine et les carte pour regarder car l'arrivée sur Boulogne peut être compliquée

Je laisse compléter les plus calés que moi...

12 déc. 2016
1

Une nouvelle définition de l’abri : l’abri est défini comme tout endroit de la côte où tout engin ou navire et son équipage peuvent se mettre en sécurité en mouillant ou accostant et en repartir sans assistance. Précisons que la notion d’abri est générale et fluctuante selon les conditions de la mer, la direction du vent… (division 240)

13 déc. 2016
0

Bonjour,
et c'est aussi fonction de l'humeur fluctuante du fonctionnaire ou du militaire qui va te contrôler...

12 déc. 2016
0

Merci SAROYAN!

Ce sont les étapes auxquelles j'avais pensé. Par contre je pensais que les petits ports intermédiaires pouvaient faire office d"abris" éventuels me permettant d'être dans les règles (Port de la Madelon près de Berck, Etaples sur Mer, Gravelines). Est-ce que je rêve? C'est vrai que même si ça le fait il me manquerait toujours un abri entre Boulogne et Calais.

12 déc. 2016
0

le port de berck c'est juste bon pour un zod'
Etaple c'est comme Saint val c'est un port accessible quand il y a de l'eau c'est à dire pas souvent.

C'est quoi ton bateau?

12 déc. 2016
0

Merci Tiktak, j'étudierai tout cela. Je mettrai surement un poste pour m'aider à préparer le truc au mieux. Je commençai par voir le côté légal avant de m'avancer plus dans l'aventure. Au pire qu-est-ce qu'on risque si on est contrôlé à plus de 6 miles sans armement semi-hauturier?

Merci

27 déc. 2016
0

1500€ d'amende et la joie de perdre un parent ou un ami si les choses tournent mal.
Te poserai tu la question de faire le même voyage dans une voiture sans freins?
après il te faut surtout te garantir une bonne fenêtre météo, affronter une grosse mer avec un 20 pieds çà m'est arrivé une fois et je suis pas pressé de recommencer, quant a se faire drosser à la cote dans les rouleaux avec un petit quillard.... même avec de bons gilets et un ou deux objets flottants, ça doit être très très dangereux et fort désagréable

2

Tu es un peu gonflé dans ta comparaison automobile.

Le parallèle serait plutôt de faire même voyage dans une voiture sans gilet jaune.

Et là, pour le coup, pourquoi pas...

12 déc. 2016
0

Rien n'est fait. Je vais voir demain un Jouet 600 quillard (1m05) à vendre à Saint Valéry. Si ça le fait et que je décide de le prendre, j'aimerais le ramener à Dunkerque par voie de mer histoire de pas augmenter les frais en transport routier. Bien sur je le laisserai quelques temps en visiteur à Saint Val jusqu'à ce que les conditions soient réunies pour tenter le coup!

12 déc. 2016
0

super :) je l'ai pas vu celui là pourtant je traine souvent à Saint val....
en tout cas le convoyage se fait à condition de passer en mortes eaux. Le first 235 avec lequel j'ai n'est pas bien plus grand (par contre il est armé semi-hauturier, et on s'est bien fait brassé)

12 déc. 2016
0

ça je peux pas te dire je ne sais pas...

Il faut penser qu'il n'y a pas que l'amende, il y a aussi l'assureur en cas de problème.

Après il faut garder en tête que le matériel de sécurité sert plus à la sécurité qu'à éviter des amendes... j'aimerai pas me retrouver en difficulté devant le Touquet sans matos de sécurité adapté, le canot SNSM le plus près cela doit être Calais.
Je sais bien qu'il ne faut pas penser au pire mais il faut quand même l'envisager sérieusement (La sortie de baie de somme ou le détroit ne sont pas les endroits les plus accueillants de Chnord)

13 déc. 2016
0

il y a un canot snsm a boulogne... et au touquet le dauphin de la marine.

12 déc. 2016
0

Ok merci! Au pire, un convoyage routier, quelqu'un sait-il à peut près combien cela couterait?

Merci

12 déc. 2016
0

si tu trouve une remorque et que tu as le permis adapté ça te coute le prix de la location d'une camionnette... mais c'est moins rigolo que de passer par la mer.

Au pire loue une survie....

12 déc. 2016
0

C'est une idée! A condition que les autres équipements semi-hauturiers soient réglés aussi...

12 déc. 2016
0

Bonjour Starter

Combien...

Un grutage à St valérie
Location d'une remorque plus si tu n'a pas le permis EB le resto plus apéro à un copain.
grutage à Dunkerque.

Tu vas le mettre ou à Dunkerque?

Le Moko

12 déc. 2016
0

Bonsoir LeMoko

Tu connais une boite qui loue la remorque adaptée dans la région?

Je suis sur liste d'attente dans les bassins de la marine et du commerce. En attendant, je le mettrais en visiteur au grand large...

13 déc. 2016
0

Rebonjour

Non je ne connais pas de loueur , mais je passerais voir les deux ships de Dunkerque. Ils ont peut être une solution.
Faire aussi le tour des different port et demander si il n y pas un particulier qui
peu te louer sa remorque.

Le Moko

12 déc. 2016
0

Le bassin du commerce c'est joli et il y a un asso de proprio très sympa.... mais le grand large il n'y a pas d'écluse.

13 déc. 2016
0

Si tu as le loisir de choisir un créneau de météo clémente, n'importe quel endroit où il est légal de jeter la pioche où elle peut atteindre le fond est un abri au regard de la loi (tu peux mouiller et repartir sans assistance et en sécurité)
Pas de risque d'amende dans ces conditions

13 déc. 2016
1

C'est une interprétation assez extensive de la notion d'abri!!!!

13 déc. 201613 déc. 2016
0

Je ne veux pas créer de polémique là-dessus, donc je me permets juste une citation supplémentaire, du site bateaux.com, que je trouve pertinente (ils citent eux-mêmes la nouvelle D240 en partie, sur la question de l'abri)

" il [l'abri] est défini comme un endroit de la côte où tout engin, embarcation ou navire et son équipage peuvent se mettre en sécurité en mouillant, atterrissant ou accostant et en repartir sans assistance. Cette notion tient compte des conditions météorologiques du moment ainsi que des caractéristiques de l'engin, de l'embarcation ou du navire. (fin de citation d240)

Un abri peut donc être un port, un plan d'eau, une plage ou tout endroit dans lequel un bateau pourra trouver refuge et où ses passagers seront en sécurité. "

Mouillé au bord d'une plage ouverte aux 4 vents par 4 beaufort, bonne visibilité et mer belle, je me considère en sécurité, et même sur une petite embarcation, je n'ai pas besoin d'assistance. Je suis dans un abri.
.
edit : bien sûr, si le temps se gâte, le mouillage calme peut vite tourner au dangereux piège, et le besoin d'assistance, ou l'accident, ne sont pas loin.
.
Considérant la fiabilité de bonnes prévisions météo prises avec attention, recoupées et critiquées, à un terme de 24h, je pense que l'étape envisagée est faisable sans risque important.
Prendre la météo n'est pas en option dans ce cas, je rejoins tout à fait ceux qui le soulignent.

13 déc. 2016
0

Bonjour
tu as 75m à faire, tu peux facilement les faire en 24 h, mais il te faut quand même un moteur et au pire tu t'arrêtes à Boulogne. C'est jouable avec une météo à 2 jours, en plus pour être sûr de toi tu demandes à un pêcheur avec un vent de sud t'as pas vraiment de gros risques, sinon Berck ou la Madelon pour un stop, tu oublies, mais Etaples, pas trop de souci, mais c'est comme St Val, long chenal !
Au pire, je peux te prêter des fusées et une VHS portable si tu as besoin du moment que tu me les ramènes !
Sinon il est où ton bateau ? sur la Somme où au port ?
Pascal :alavotre:

13 déc. 2016
0

Peut être laisser le bateau a st Valérie une année et profiter de ce bassin de navigation que tu ne connais peut être pas...voir avec le port si tu peux garder la place

13 déc. 2016
1

si je puis me permettre : la securité n'est-elle pas plus importante que la "légalité" ...?

si tu n'a pas de survie ,il doit etre possible d'en emprunter une a un copain pour le trajet

13 déc. 2016
0

Oui survie,et le reste,GPS,vhf ,pirotechnique,cartes ,etc...se rappeler de la mésaventure des ornithologues havrais...si près des côtes...bien trop près

13 déc. 2016
1

C'est vrai, on ne le dira jamais assez, même si on t' annonce grand beau temps, pas trop de vent, ne pas partir si on ne n'a pas un gilet de sauvetage sur le dos plus un en réserve, des airbag de sécurité autour du cou au cas d'une rencontre avec la bôme, deux cent litres d'eau pour le cas ou tu serais bloqué à bord, 3 ou 4 ancres avec 1000m de chaine 2-3 GPS, un iridium , 2 moteurs de secours et j'en passe .....
Non, finalement mets ton bateau sur des bers, la mer est trop dangereuse, même par beau temps, bonne nav quand même... :-D :-D
40M entre chaque abri en choisissant la météo ..... :reflechi:
Je crois qu'il ne devrait plus jamais y avoir personne sur l'eau par sécurité .... :tesur:
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

13 déc. 201613 déc. 2016
2

Le plus sûr, serait encore de retirer l'eau.
C'est elle qui est dangereuse, pas le bateau. :litjournal:

13 déc. 201613 déc. 2016
0

Oui, d'accord, mais, sans eau, on ne risque plus de se noyer, ni même de se mouiller ou de se faire boullotter par les requins ou tirer vers le fond par des sous marins et puis y'a plus de marée et plus de courant.

C'est juste comme au salon nautique, tout pareil, sauf qu'on fait moins la queue. :mdr:

13 déc. 2016
0

Cette partie de côte a toujours eu mauvaise réputation en côtière (rapprochée). Météo bien utile.
.
Seuls Boulogne et Dieppe de ce côté sont des abris surs !

13 déc. 2016
0

Némo, tu dis des conneries... si on retire l'eau il ne restera que les trous... et le risque de tomber dedans, hein !

13 déc. 2016
1

La météo sur cette cote est prévisible la plupart du temps, regarder les coefs de marées et les courants, tu es bloqué par la marée, tu auras donc le courant contre à un moment, à moins d'attendre à un moment, rester un peu large au cap d'alprech et à la jetée du port de boulogne, la houle se reflète dessu et cela amène souvent une mer désagréable, autrement c'est une nav facile tout droit, sans cailloux... je ferai un petit arret à Boulogne, histoire de repartir au bon moment pour avoir le courant et passer le gris nez.
tiens nous au courant, je suis sur Boulogne..

13 déc. 2016
0

Merci à tous pour toutes ces réponses!

Saint Valery c'est sympa mais c'est cher (plus cher qu'une place au grand large à Dunkerque), la mer est loin (il faut partir sur une marée complète si on veut aller au delà de la baie) et ça fait beaucoup plus loin de chez moi que Dunkerque (2h15 au lieu d'une heure). Je préférerai donc les paysages industriels de Dunkerque à la nature préservée de la baie de somme!

Je viens de capter que de Saint Val à Boulogne, j'ai le courant favorable de 3 heures avant à 3 heures après la PM. Or je ne peux quitter le port que 2 heures avant la PM et le temps de remonter le chenal (2 heures m'a-t-on dit) j'arrive en mer à PM. Il ne me reste donc que 3 heures de courant favorable. Tout le reste sera à contre...

Connaissez-vous des gens qui seraient prêts à louer à bas prix leur survie pour deux jours, pour dépanne?

Merci

13 déc. 2016
0

,je ne comprendd pas : si tu prévois de faire du côtier, pas besoin de survie ?
Si tu veux tracer plus au large, attention, il n'y a pas que la survie dans l'armement à ajouter.

13 déc. 2016
1

Pour monter vers Boulogne, il faut avoir le courant favorable, donc sortir à la bouée ATSO probablement environ 3h avant la PM, ce qui est impossible en sortant de St Valéry s/Somme (Cela permettrait d'avoir au moins 6h de courant favorable). Pour 37 milles avec un bateau de 6m qui ne doit pas dépasser 4N dans de bonnes conditions, cela signifie refouler du courant sur 1/3 de la route environ en sortant vers PM-3h. En sortant lorsqu'il y a assez d'eau, on se retrouve avec le courant contraire de bout en bout, soit un temps de trajet multiplié par 1,5 probablement. Ensuite, on recommence pour Calais avec l'avantage de pouvoir sortir de Boulogne vers PM-3h, mais le Gris Nez qui peut être embêtant. Attention aux bancs de brume subits dans ce coin.

Notre ami ne semble pas avoir d'expérience et il me semble peu prudent qu'il se lance dans cette "expédition", en dehors des questions de matériel de sécurité, les sorties d'entraînement pouvant se faire ensuite devant DK , d'autant plus qu'un bateau de 6m est vraiment un petit bateau.
Outre une remorque pour effectuer ce transport, je pense que ce bateau devrait tenir sur un plateau de camionnette.

Une liaison par la route me parait largement préférable.

Sur le plan de la sécurité, ton raisonnement est totalement erroné. Même par grand beau temps, une belle plage devant laquelle on mouillerait sur ancre n'est en aucun cas un abri! C'est une lecture tout à fait spécieuse de la règlementation!

15 déc. 2016
1

Et Arapède te répond bien volontiers ;-)

Comme le détroit de Béring, ne fait pas 60 milles de long, donc moins de 30 milles d'un abri, tu peux aller de La Rochelle à Ushuaïa sans être en hauturier ! Cool !!!

Faut juste choisir la météo... :goodbye:

13 déc. 2016
0

@ écumeur
Je suis dans l'ensemble d'accord avec ton post.

je ne sais pas quel est l'expérience de starter ni quel est l'état de son navire. Je ne suis pas un grand marin, mais je vis en baie de somme et navigue régulièrement à Dunkerque. J'ai de plus effectué ce convoyage cet été (dans l'autre sens) sur un 23 pied.

Il faut être conscient que pour un 6m partir avec du 4/5 de prévu et se retrouver avec du 5/6 ou du 6 établi cà change tout... et des changements comme ça ça arrive.

D'autant qu'un 6m à moteur hors bord n'étalera pas les forts courants de sortie de baie de somme ou du passage au gris nez comme un croiseur de 10m....

Il est impératif de bien calculer son coup quant aux renverse de marée...de plus la sortie de saint val demande de gros coeff quand le passage du gris nez demande plutôt de petits coeff... tout ça est à réfléchir et à potasser carte et livre de courants en main.

C'est faisable mais pousser comme certains le fond à y aller en disant que c'est tout droit et que les côtes sont franches ce n'est pas connaitre la zone de navigation.

La sortie de baie de somme est difficile, on y est facilement brassé est la zone n'est pas accore.

L'arrivée sur Boulogne ne peut pas se faire contre le courant avec un 6m...
Le passage du cap gris nez doit aussi se faire avec doigté.

La zone calaisienne est sujet à un fort trafic de ferry

L'arrivée sur Dunkerque n'est pas non plus la zone la plus franche qui soit break snow hill etc ce ne sont pas que les noms des j80 du club de voile....

bref c'est une navigation faisable mais elle doit être préparée sur un petit bateau (et alors ce sera super).
La fenêtre idéale c'est du portant et des horaires de marée qui collent

Une idée peut être de prépositionnel le navire au tréport pour une sortie rapide (Cela rajoute de la distance mais évite d'avoir à sortie de la baie) qui permettent d'arriver sur Boulogne dans de bonnes conditions

14 déc. 2016
0

Je ne me permets pas de donner mon avis sur le convoyage envisagé, ne connaissant ni la zone, ni le canot, ni le bonhomme (ça fait beaucoup !)
Je ne m'exprime que sur des considérations réglementaires qui sont valables dans les eaux françaises.
Un abri dans la loi est défini depuis mai 2015 de façon précise, et je revendique non pas d'être spécieux mais proche du texte.
Pour répondre à Arapède, La Rochelle - Hendaye sans survie, en longeant la côte et par temps calme, c'est du côtier et la loi n'impose pas de survie.

Je reprécise que je ne dis pas que c'est une bonne idée, mais seulement que c'est légal.

13 déc. 2016
0

@babouch : côtier ne veut pas dire rester à moins de 6 milles d'un abri... Si tu veux descendre de La Rochelle à Hendaye, il vaut mieux une bonne sécu !!! :jelaferme:

13 déc. 2016
0

Merci écumeur. C'est vrai que ça à l'air chaud. Je n'ai, il est vrai, que peu d'expérience mais je pensais trouver quelqu'un qui en a pour m'accompagner. Sur le plan sécurité, je n'avais aucun raisonnement arrêté, j'essayais surtout de comprendre. Un convoyage terrestre serait au final plus simple mais je n'ai pas encore trouvé où louer une remorque, ni le prix que cela couterait.
Merci

14 déc. 2016
0

Pour sortir, c'est vrai qu'il te faut 2 heures, mais il ne faut pas exagérer, si tu cales 1.05m, tu décolles avec une marée de 70, 2 h avant pleine mer, en suivant le chenal et tu n'auras pas de problème car tu seras à l'étale voir au portant pour les dernières bouées, donc pas de baston comme raconté plus haut. Si tu choisis ta météo, il suffit de te trouver 2 jours d'est - sud est et c'est une balade de santé et concernant le courant en te rapprochant de la cote, le cap Gris-nez, c'est pas le raz-Blanchard non plus, je l'ai fait à plusieurs reprises avec de petits bateau et les ferrys, même à Calais, tu ne les rencontrera qu'à l'entrée et ils sont visibles et t’inquiètes, il te verront.
Pour ma part, je trouve que c'est une belle balade que tu aurais tord de te priver, c'est loin d'être la Bretagne niveau difficulté, mais c'est sûr que si tu ne le sens pas, écoutes ton instinct, mais peut être aussi rateras tu quelque chose.
Sinon, moi j'ai une survie, mais une 10 places, un peu lourde quand même, au pire, si vraiment t'as pas d'autre moyen, je pourrais suivant la date le convoyer avec toi.
Sinon tu devrais aller voir la capitainerie de Dunkerque, ils seront plus à même de trouver une remorque, moi je ne connais personne, mais je vais quand même demander de mon coté, j'ai un copain qui travaille au chantier de St Val.
Pascal :alavotre:

14 déc. 2016
0

@shazzan
Je ne crois pas qu'écumeur ou moi vient en désaccord avec toi, nous disons simplement que résumer ce convoyage à 75 miles de côtier le long d'une plage de sable fin c'est faire l'impasse sur les difficultés possibles. Et difficultés possibles ça veut juste dire possibles, ça veut pas dire évitables.

"Si tu choisis ta météo, il suffit de te trouver 2 jours d'est - sud est et c'est une balade de santé".

Tout à fait d'accord.à ceci près qu'il faut aussi que ces deux jours collent avec des renverse de courant potable... au risque de faire du sur place (c'est pas mortel non plus hein notre côte est jolie)

"le cap Gris-nez, c'est pas le raz-Blanchard non plus, je l'ai fait à plusieurs reprises avec de petits bateau"

Pas eu encore la chance de passer le raz Blanchard mais mon chef de bord habituel l'a passé à moultes reprises et ne sous estime pas le passage du gris nez....L'arrivée sur le gris nez dans une mer agité avec le vent et le jus (il est loin d'être faible à la côte sur Boulogne suffit de voir le sillage que font les pilote de la construction dans l'avant port) dans la gueule et bien je garantis que sur un 6m on est secoué, le HB sort de l'eau dans pour appuyer au moteur c'est pas évident...
Pour l'anecdote début juillet lorsque nous sommes descendu à deux de DK à Fécamp, nous avions visé les mortes eaux mais nous avons eux du vent de face fort (5 établi voire 6) et un mer "virile" pendant toute la croisiàre l'arrivée sur Boulogne s'est faite avec trois ris et tourmentin ainsi que le passage devant la baie de somme...ce sont de supers souvenirs, mais quand même bien humide... et nous étions les seuls sur l'eau dans ce sens.

même si tous les caps ne sont pas le raz Blanchard, le passage du Gris-nez ou le passage du cap Fagnier au près avec le jus dans la geule, tu tires des bords et tu n'avances pas, et quand le moteur ne touches l'eau que sur un des deux bords et encore pas tout le temps à cause de la houle tu admires le paysage (m'en fiche quand je suis sur un bateau je suis content), il faut le savoir

"même à Calais, tu ne les rencontrera qu'à l'entrée et ils sont visibles et t’inquiètes, il te verront"

même par temps de brouillard? j'ai souvenir d'une sortie de Boulogne pour rentrer vers le Crotoy de nuit dans le brouillard, on ne voyais même pas le phare du port de Bouogne... heureusement il y avait l'ais sur le bateau pour voir les chalutier qui sortaient en même temps que nous (on les entendaient mais on ne les voyaient pas...

Je vis toute l'année dans le coin...du brouillard ça arrive régulièrement!

"Pour ma part, je trouve que c'est une belle balade que tu aurais tord de te priver, c'est loin d'être la Bretagne niveau difficulté, mais c'est sûr que si tu ne le sens pas, écoutes ton instinct, mais peut être aussi rateras tu quelque chose. "

je suis d'accord avec ça, c'est une jolie navigation qui n'est en soit ni difficile ni dangereuse et elle vaut le coup.

Pour la comparaison avec la Bretagne je ne saurais pas dire je ne connais (un peu) que les les iles du sud bretagne et le golfe du Morbihan ainsi que Saint malo et les anglo-normande. Le premier bassin ne me parait pas plus difficile que notre mer (le golfe c'est particulier quand même!) du Ch'nord, le second est en effet plus spécial.

Par comparaison, la navigation devant Etretat est quand même bien plus détendue que devant Dunkerque ou l'on navigue entre les bancs de sable...

Il ne faut pas oublier la question de départ du post, peut-on considérer que le convoyage Saint val DK est un convoyage côtier?

En mon âme et conscience je réponds non. Bien sur pour un équipage expérimenté et sur un bateau en bon état correctement équipé ce n'est pas le vendée globe ni même les anglo-normandes. Mais il faut quand même savoir lire une carte, tracer une route et s'adapter à des conditions de mer qui sur une navigation de 10/12h peuvent changer.
Les possibilités d'abris ne sont pas très rapprochées. Bref ce n'a rien à voir avec un convoyage DK- Newport par exemple.

Il faut prendre en compte l'expérience de l'équipage (que seule starter peut juger) et l'état du bateau (que starter vient d'acheter et qui n'est pas armé en semi hauturier à la base, et dont starter ne peux pas connaitre encore sur le bout des doigts). Tu es certainement bien plus expérimenté que moi, mais peut être n'est-ce pas le cas de starter, le sens de mon propos était de l'alerter sur les points "chauds" à prendre en compte dans sa préparation de navigation, surtout pas de le dégouter de faire son convoyage par la mer.

Bien préparé et dans des conditions météo clémentes ce sera une croisière bien plaisante que je lui souhaite d'apprécier sur son nouveau navire

14 déc. 2016
0

;) bien sur et très sincèrement tu es plus à même que moi de conseiller car de ce que je comprends je n'ai ni ton expérience ni ton expertise. Le format "forum" mène à une polarisation des discussion qui est souvent "artificielle"

Cela dit, on réagi avec son expérience et son expertise ce qui est facile pour toi peut être plus difficile pour quelqu'un d'autre, et sans dire que notre coin est le plus mal pavé du monde il a comme beaucoup de bassin de navigation ses spécificités qu'il faut connaitre et anticiper c'était plus le sens de mes propos.

Tout à fait d'accord avec toi sur la satisfaction ressentie qui sera bien plus grande en passant la digue de break à la voile qu'en passant par l'A16.

14 déc. 2016
0

Lucas, à chacun ses opinions, tu as bien le droit de penser ce que tu veux, tout comme moi j'espère, si je peux me permettre . :langue2:
Moi aussi je navigue dans le coin depuis 35 ans et je pense connaitre aussi un peu cette partie de la manche et je reconfirme que par vent est, sud-est voir sud, la mer ne se lève pas et que 65mn dans ces conditions , c'est une partie de plaisir, et concernant les courants il y a une renverse toute les 6 H alors de toute façon il faut faire avec et partout en manche d'ailleurs :heu: et pour la force du courent, il est au maximum à 3.2n au cap Gris-Nez et bien moins fort au bord des cotes avec un coéf de 90 pendant qu'il est de 11n au Raz-Blanchard, juste pour comprendre la différence de difficulté du passage....
J'ai tout de même constaté que tu avais précisé que je conseillais ce trajet après avoir regardé la météo et par un temps praticable ..... ;-)

Mais tu sais, j'ai une gamine et lorsqu'elle était petite elle faisait du vélo avec des roulettes. Un jour j'en ai eu marre, je les ai retirées pourtant, c'est dangereux ... mais elle l'a fait et elle en a été très fière comme moi d'ailleurs... :cheri:
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

14 déc. 2016
0

Mais non Lucas, je n'ai pas plus d'expérience que n'importe qui, je donne seulement mon avis, sur ce que je ressens et ce que je connais, ce qui ne veut pas dire que tu as tord, mais que je vois les choses différemment que toi tout simplement sans pour ça faire la morale, mais juste donner mon avis. De toute façon, pour moi le plus dur est de sortir de la baie et rentrer à Dunkerque, le reste c'est du plaisir , une fois que t'es en mer avec des vents de terre donc de travers avec 10-15n t'as pas vraiment de soucis à te faire car tu n'auras pas de houle et bien entendu si un pêcheur passe tout prêt de toi c'est évident que tu vas être secoué mais quand tu sors d'un port tu as ce risque...
Pascal :alavotre:

14 déc. 2016
0

Merci Shazzan, pour ta vision plus optimiste des possibilités du convoyage par la mer et pour ta proposition de m'accompagner (je garde ça dans un coin de ma tête et te contacterai en fonction de ma décision finale). Au chantier de Saint Val j'y suis passé cet après-midi, il n'ont pas de remorque...

14 déc. 2016
0

Le danger c'est la côte,la sécurité se trouve au large !à moins de bénéficier d'une fenêtre météo absolue !
Et le matos fait partie de la sécurité

15 déc. 2016
0

Dans ce coin, "au large", c'est en fait à quelques milles de la côte une sorte d'autoroute sur laquelle circulent près de 600 navires par jour!
De l'autre côté du cap Gris Nez, il y a les ridins. Avec un petit bateau comme celui de notre ami, il faut plutôt rechercher les "sauts de puce" en optimisant l'usage des courants. C'est ce que je fais à chaque fois que j'y vais depuis des années!

14 déc. 2016
0

Tu as raison Dominique,
mais quand tu as 65 mn à faire qui peuvent être divisés par deux voir trois et un vent de terre prévu sur plusieurs jours et quelques endroits tout de même ou te réfugier, ce n'est peut être pas vraiment nécessaire d'aller au large surtout dans ce coin, risquer de rencontrer des cargos et des pêcheurs car le chenal n'est pas loin et en plus de rajouter des miles supplémentaire avec un petit bateau.... :reflechi:
Pascal :alavotre:

15 déc. 2016
0

Eh bien moi je connais pas la région mais si j'étais pas très amariné et sur un bateau inconnu et en hiver: je prévoirais le pire...

15 déc. 2016
0

Oui c'est vrai !je ne connais pas bien le coin !!!merci de me recadrer !!!
J'ai longtemps fais du rase cailloux et serrer la cote est bien sûr une bonne option dans cette zone , veiller au courant ,à la houle résiduelle et cerise sur le gâteau un vent de terre matinal !!!!

15 déc. 2016
0

Bon il a été dit plein de choses ,c'est bien...

Mais aussi il faut bien un jour en faire un peu plus que la veille pour progresser ,pour "grandir" pour en tirer des conclusions,pour apprendre etc

Donc bien armé ,bien securisé (canot de survie) une VHF ,une bonne meteo ,un bon casse croute , et un bon équipier ...et roule , tout en prevoyant un plan B

15 déc. 2016
0

Ben en matière de sécurité on prévois toujours le pire,on se retrouve avec du matériel qui ne sert jamais,mais la seule et unique fois où on en a besoin,eh bien on est content,une balade en mer n'est pas une randonnée pédestre...suis marin pro et dans mon entreprise on réfléchi à la sécurité,même si ça ne sert à rien...et heureusement

15 déc. 2016
0

la cote est franche et presque droite jusque Boulogne, juste ne pas trop raser les entrées de l'authie et la canche car pleins de bancs de sables qui ne peuvent etre a jour sur les cartes, ensuite quand on a le courant on peut rester un peu plus large et lorsqu'il est contre plutot se rapprocher, autrement difficile de se prendre un cailloux dans le coin... m'enfin je connais un first 35 qui s'est arreté sur un banc de sable devant le gris nez... heureusement contre le courant au portant.... le rail est à 6 mn de boulogne, cela laisse de la marge... et au plus étroit 2.8 mn au gris nez.

07 jan. 2017
0

Avec une première étape à Boulogne, cela te permet une prise en main du bateau.
De Boulogne à Dunkerque, tu mettras plus de six heures, tu seras à un moment à contre courant. Le premier élément de sécurité, c'est donc une bonne ancre.
Comme abri réel,
Calais,mais il faut s'intercaler entre les ferries .
Gravelines, si il y a de l' eau.
Dunkerque ouest, comme dit plus haut.

Boulogne, c est une belle étape, Boulogne Dunkerque, c' est une belle nav, tu passes un cap, tu changes de mer, c' est mieux que par la route.

08 jan. 2017
0

De mémoire, Boulogne Dunkerque, c'est 46 milles. En sortant de Boulogne une heure avant la renverse, on a le courant de fin de marée dans le nez pendant une heure puis le courant favorable jusque DK. Comme on monte avec le courant de flot, on a près de 8h de courant favorable. Sous réserve de vérification la renverse a lieu à Boulogne vers mi marée.
Aucun abri sur cette côte sinon Calais, Gravelines s'il y a de l'eau effectivement. DK ouest ne nous est pas autorisé.
Admiistrativement parlant, c'est un trajet impossible avec l'armement côtier.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (43)

un soleil gros comme ça

mars 2021