Contrôle des douanes

Cette semaine, un soir, alors que je préparais ma tambouille au port, j'ai eu la visite des douanes. Frappé sur le roof, pas trop demandé avant s'ils pouvaient monter à bord.

Z'ont demandé l'acte de francisation, papiers d'identité, si j'avais des armes ou de la dope, posé quelques questions sur ce que je faisais là. Rempli quelques papiers maladroitement debout. Aimables, polis, z'étaient 4 dont 2 sont restés dans le cockpit et les 2 autres devant la descente pour pas salir (il pleuvait). Z'ont discuté 2 mn avant de partir sur la nav, la croisière, la plaisance.

Ca vous est déjà arrivé, à vous ?

L'équipage
24 nov. 2007
24 nov. 2007
0

non
mais avec ta tête ça devait t'arriver :mdr:

une t^te pareil sur un si beau bateau c'est louche , je t'avais dit de ne pas acheter d'acide oxalique en pharmacie , ils y en a qui ne savent pas ce que c'est et il peut y avoir gourance

:mdr:

24 nov. 2007
0

tu veux dire
que pour une fois j'étais propre ? :-D

24 nov. 2007
0

la même chose
à port camargues alors que je me mettais à table le steak cuit comme il faut je leur ai demandé de s'assoire le temps que je déguste ma viande et pas de pb papiers discuté et merci au revoir, et cette année en corse la seule chose qu'ils m'ont demandé c'est si j'avais payé la taxe de francisation et comme j'ai répondu que non je n'avais pas reçu la quittance ils ont ete vérifier sur la vedette si j'étais effectivement exonéré ce qui était le cas petite discutions excuse et au revoir

24 nov. 2007
0

Oui, sauf que ...
C'était en Mèd, et ce fut plutôt dans le sans-gêne, du style "on a tous les droits" !
Donc :
- Dialogue étrange et surréakliste : vous venez d'où ? (R : Hyères), Vous allez où? (R : Hyères), Alors pourquoi vous en êtes parti si vous y retournez ?(Si, si , et là j'en suis resté baba !)
- Une semaine pour effacer les traces (traces de semelles noires sur le pont, les traces du zodiac le long du bord
- Impossible d'avoir un papier ou un tampon de contrôle
- Pas vraiment causants côté voile !

Ils auraient été normaux, donc aimables et professionnels, je crois bien que je leur aurais proposé l'apéro !

Quelques temps après on a eu droit aux gendarmes maritimes, très courtois et professionnels, demandant l'autorisation de monter à bord, bref des gens de mer ! Bon ils n'ont pas le droit à l'apéro en "service", on a donc partagé le cake (aromatisé au rhum quand même !)

25 nov. 2007
0

Oui mais je crois
que les gendarmes ne sont pas autorisés à monter à bord sauf cas de flagrant déli alors que les douaniers si (ils ont tous les droits et encore plus depuis qq années).

STéphane

24 nov. 2007
0

J'ai eu le droit
à la même chose en septembre, j'étais seul je venais juste de rentré d'une sortie lorsqu'un zodiac à surgit dans le port et c'est dirigé droit sur moi.Je faisais mine de rien et vaquais à mes occupations.
Lorsque j'ai vu comment ils abordaient le ponton, (il y avait de la place et ils ont trouvés le moyen de tapper assez fort dedans avec l'étrave)j'ai continué mes occupations mine de rien avec une petite l'envie de sourire.
Ils se sont présentés à moi en me demandant les papiers du bateau, eux étaient toujours sur le ponton et moi sur mon bateau, ils étaient trois et la moyenne d'age ne devait pas dépassé la trentaine.Un seul d'entre eux s'adressait à moi les autres sont partis vers un autre bateau.Il était toujours sur le ponton et moi je faisais toujours mine de ne pas savoir qu'il serait mieux de l'invité à bord pour tous controler et à chaque fois qu'il me demandait quelque chose j'allais le chercher à l'intérieur.Il a finis par me dire qu'il désirait monter à bord et descendre dans le bateau, chose que je lui est accordé.
Après avoir tous controlé, j'ai même eu le droit à ses félicitations car non seulement j'étais en règle mais en plus à chaque fois qu'il me demandait quelques chose il l'avait dans les deux secondes.C'est à ce moment là que les choses ont commencé à ce corsé, il m'a demandé si je savais à quelle heure fermait les portes et oui à Deauville il y a des portes!!!
Aprés consultation de l'horaire de fermeture et sachant que la pendule du bateau retardait de quelques minutes(chose que j'ai homis de lui dire)il à sauté sur le ponton en appellant ses collègues qui contrôlaient un bateau voisin.
Ils ont sautés dans leurs zodiac et se sont dirigés vers la sotie, de mon bateau ont pouvaient pas voir si elles étaient encore ouvertes mais j'avais en moi même l'intime conviction quelles étaient déja fermées.
Je ne m'étais pas trompé je les vus revenir 30 sec après, ils avaient qu'un seul mot en bouche ils se sont eux même traité de con. Celui qui m'avait controlé a demandé si il pouvait reconsulter les horaires cette fois-ci d'ouverture...et oui il devait être 17h00 et les portes ne rouvraient pas avant 23h00 :langue2:
Je précise ce jour là il y avait 105 de coef lorsque j'étais rentré une heure plustôt il y avait au moins 1m20 de creux et de mauvaise prévision pour la nuit avec un renforcement du vent.Ceux que je ne vous est pas dit c'est qu'ils venaint de Cherbourg,d'ailleurs on peut se demander ce qu'ils foutaient là vu qu'il y a le Havre juste à coté. En bref ils n'avaient plus que 6h00 à attendre dans le froid et à coté du zodiac.MOI je rentrais à paris je les est quittés en leurs souhaitant bon courage parce que je pense qu'ils étaient bon pour une bonne engeulade et une corvé de chiotte à nettoyer avec leurs brosse à dent.
Vous êtes témoins je ne me suis pas trop moqué :heu: faut dire que du début à la fin ils se sont motrés assez sympa.

24 nov. 2007
0

pareil
menhir, je crois que c'est les gars du convoyage de l'été qui attirent :tesur: .
à la trinité au milieu des bateaux qui se préparaient pour la transat ils nous ont contrôlés mais très courtois ( on trouvé louche un vieux trismus au milieu des bêtes de course ) :-D

24 nov. 2007
0

Il y a 2 ans en plein hiver au corps mort en Bretagne
Pas un chat alentour , il faisait froid et j'étais venu faire tourner le moteur, quand un Zodiac avec 2 gars emmitouflés à bord m'ont accosté et après 2 minutes de discussion sur le temps, m'ont demandé les papiers du bateau . Je leur ai répondu que le bateau était désarmé et que les papiers étaient at home . Ils n'ont pas insisté et sont repartis comme ils étaient venus, j'ai pensé qu'ils avaient besoin d'alimenter leurs stats .

24 nov. 2007
0

Kiki
Il est pas vieux ton Trismus, il est ancien. C'est pas pareil...

24 nov. 2007
0

Vi
:tesur: j aimerais bien avoir un trimus !:maman:

:langue2:

24 nov. 2007
0

Trismus
Si tu veux un Trismus, va à Arzal dans le 56, il y a au moins un à vendre avec des travaux, et je crois bien même qu'il y en a un second. Demande sur le forum, y a un abonné qui sévit dans le coin.

24 nov. 2007
0

sur la Rochelle
les douaniers sont équipés de chaussures de pont ;-)

24 nov. 2007
0

Sur les pontons des Amels
:oups:

24 nov. 2007
0

là, ils avaient des bottes toutes propres
:-p

24 nov. 2007
0

oui à Camaret en mars 2006.
Avec deux copains je ramenais mon B 32 depuis Lorient vers DK. Nous avons passé le raz de sein à la tombée de la nuit. Une neige fondante tombait pour être plus soutenue à l'arrivée au port vers 1h ou 2h du matin.

A 9 h tapantes, 4 douaniers en zodiac sont venus tambouriner sur le rouf pour nous contrôler, ou plutôt les papiers du bateau que je venais d'acquérir.. Nous étions en règle, le café était fait, nous les avons invités à en boire une tasse. La discussion a vite tourner sur les moyens du service public, car l'administration (ministère des finances) vend la plupart de leur vedette, d'où leur colère justifiait. Mais pendant la discussion, celui qui s'était assis sur les marches de la descente "chouffait" tout de l'intérieur du carré.

Sinon, depuis, plus aucune visite des gabelous.

24 nov. 2007
0

baie de cannes
en novembre , j amenais un motor yacht ( convoyage) sur l italie , vedette au taquet qui essayé de me rattraper , une fois vu j ai stoppé , 5 douanier son montaient a bord , mains sur le revolver , papiers du bord et perso pour nous trois , visite du boat jusqu a la decouverte du coffre , avec obligation de l ouvrir , mais les cles ?? , les douaniers cortois mais serieux surtout a la decouverte du coffre , heuresement on les a trouvés ( coffre vide ) la ils sont devenus tres cool
la seconde fois en guadeloupe a 1 milles du port , ils nous ont suivit jusqu au mouilage , une fois ancre , 3 douaniers a bord , courtois mais visite du boat , des fonds etc ...tres correct et pro

24 nov. 2007
0

contrôle
Bonjour à Toutes et à Tous

Il y a bien longtemps de cela.
Dunkerque, bassin du commerce, trois « autorités » un petit, un moyen et un grand se précipitent en extrémité de catway pour contrôler mon voisin de ponton.

Seule madame était à bord. Elle se perd un peu dans les papiers et le contrôle s’éternise.
Arrive son mari et skipper, 90 kgs plus un pack d’eau à chaque bras.

Il attends sur le ponton patiemment, puis se décide à regagner son bord.

Un pas, puis deux, et le catway s’enfonce un peu plus.
Le petit, le nez à hauteur de filières se hisse sur la pointe de ses pieds

Un pas de plus et les quatre premières chaussures flirtent avec l’eau
Un pas encore et que croyez-vous qu’il advint : le petit saute d’un pied sur l’autre, le moyen tente de s’échapper, le grand qui n’avait n’était pas encore concerné ne bouge pas !!

Bousculade, retraite en désordre, chaussures gouttantes d’eau.

floff, floff sur le ponton, J’en ri encore .

24 nov. 2007
0

Moi aussi
Devant le Château d'If, fin juillet, 3 h 00 du mat. Nuit noire (la lune est cachée par les nuages). Gros flash dans les yeux, "D'où venez vous? " Je rentrais de Minorque un peu crevé, ma femme et ma fille "au lit".
Ils sont montés à trois avec beaucoup de précautions. Deux dans la descente (un peu froids) un plus jeune sur le bridge deck (plus jeune, plus sympa, vraisemblablement le chef).
Je comprends qu'un voilier à cette heure-ci puisse attirer l'attention (la vue de mes passagères les a vraisemblablement "rassurés").
Quelques questions triviales, contrôle de l'acte de francisation et c'est tout.
Merci, au revoir.

Serge

24 nov. 2007
0

Agadir
rien d'un contrôle intempestif, simplement l'arrivée normale et les "papiers" à faire...
Immigration, gendarmerie, police, ils ont tous retiré leur chaussure sans qu'on ne leur demande rien :-).
Quand formalités rime avec tourisme.

24 nov. 2007
0

Jamais mais
Les gabelous selon le terme consacre ont, selon les textes officiels des droits "exhorbitants", traduisible par tous les droits...

Ce sont les seuls et ils dependent du ministere des...finances.

Ceci dit, je n'ai jamais eu la chance de les avoir a bord pour un controle et pouratnt j'ai tous les criteres remplis pour etre suspect...

Mais par contre, un jour de depart de la solitaire du figaro, vers le 14 juillet ou toutes les places etaient prises...y compris la mienne...he ben je tournais autour du ponton visiteur ou etait amarre leur zodiac car ils venaient controler un voilier anglais qui arborait le "Q" car venant de loin...

Apres quelques tours, une des douaniers (oui "une" car ils etaient 4 dont...1 femme) nous hele au passage : "vous voulez qu'on vous libere la place ?" dit-elle en montrant leur zodiac sur le ponton...

On leur dit non merci poliment car de toute facon il n'y avait pas assez de longueur meme apres qu'ils aient libere la place, ca n'aurait pas ete assez pour qu'on s'y mette.

En tout cas c'etait sympa et tres courtois de sa part et on a ete touche par le geste.

Je ne dis pas ca pour faire pencher la balance dans un sens ou dans l'autre mais pour temoigner d'une anecdote veridique.

parce qu'apres tout les douaniers ce sont d'abord et avant tout des francais comme toi et moi, des citoyens mere ou pere de famille, des fonctionnaires qui sont charges d'une tache que beaucoup refuseraient d'assumer pour ne pas se facher avec leur voisin et ne pas etre vilipendes a tour de bras tout au long de leur carriere, et qui luttent parfois contre le systeme, les magouilles et pas mal de vrais encules prets a les tuer pour les empecher de leur barrer le chemin.

Et la je preche pour eux et faire pencher la balance en leur faveur..n'oubliez pas qu'ils sont en premiere ligne a se prendre la merde en direct et a appliquer des textes auxquels ils n'ont pas forcemment eu droit au chapitre et ils savent qu'ils vont etre impopulaires et se faire hair quand ils viennent vous controler, mais c'est leur boulot et ils le font, quoiqu'on en dise...

Alors sans vouloir vous faire avaler des couleuvres, essayez juste de vous mettre a leur place et de comprendre ce qu'ils font, quand ils croisent votre route ce n'est pas forcemment vous qu'ils cherchent ou controlent mais un bateau "pouvant" etre suspect, comme disent les anglais...rien de personnel !

N'oubliez pas que vous etes tous dans le meme bateau, et pensez a vos gosses qui echappent a la came, grace, aussi, un peu aux douaniers...

Desole d'etre chiant et formel, j'ai pas de gosse mais....

25 nov. 2007
0

exact liston
tu as raison de le préciser,

il y a eu d'autre témoignage aussi plus haut,

globalement les forces de l'ordre sont courtoises et respectueuses mais comme dans la vie il y en a qui le sont beaucoup moins

et certains représentants abusent du peut d'autorité qu'ils pensent avoir,

du moment qu'on reste correct avec eux, ils doivent l'être sinon un courrier à l'autorité supérieure,

un courrier isolé ne ferra rien, mais si ça se répète il en souffrirait pour son matricule, car la hiérarchie est soucieuse de l'image.... faut qu'elle pense au recrutement qui est de plus en plus dur,

mais pour les contrôle , certains semblent les attirer, un matelôt m'ayant dit être au moins contrôlé une fois par an, alors que navigant dans le même secteur ne ne l'avons jamais été...

pourtant il n'a pas la mine patibulaire (mais presque mdr )

25 nov. 2007
0

Et...
Toutes ces personnes ne font que ce que NOUS leur demandons de faire à travers nos élus!

25 nov. 2007
0

Dans la vie
si tu veux avoir affaire le moins longtemps possible aux képis soit en règle comme ça le temps que tu passeras avec eux s'en trouvera écourté, cela dit il ont leurs raisons d'être et en cas de besoin il suffit de traverser la rue pour allé les cherchés au... bistrot :mdr:

25 nov. 2007
0

il y a
toujours une femme pour le cas ou une fouille serait nécessaire sur une femme. Je ne me souviens pas avoir lu quelque chose d'agressif envers eux ce n'est pas tout à fait pareil avec les autres en bleu qui ne sont pas toujours respectueux du matériel et des règles. Mais même si on râle apres eux il en faut et nous en avons parfois besoin, ce ne sont pas les derniers à donner un coup de main en cas de probleme

25 nov. 2007
0

oui plus la gendarmerie maritime
aux bas sablons a st malo .. j etais en standby pour aller vers l ouest .. je venais de faire plusieurs allers retours chausey .. un petit rayon de soleil ( eh oui il y en a en bretagne ) je prenais mon cafe .. ma chienne etait dehors remuant la queue .. ils sont arrives a 3 gentiment aimablement ont longuement caresse la chienne : papiers svp .. merci .. vous venez d ou ? / vous allez ou ? .. avez vous tout l equipement securite : reponse oui ! ..
voulez vous du cafe ? je viens juste de le faire ...
oui si cela ne derange pas .. comme vous le voyez des echanges tres courtois .. cela a dure une bonne 1/2 heure .. ils sont repartis comme si nous nous connaissions depuis des annees ..
j ai ete le seul bateau controle .. un peu louche mais comme ecrit plus haut j estime qu ils font leur boulot

baie du mont saint michel 14 h .. j allais de granville a st malo .. vedette de la gendarmerie venant de st malo .. nous nous croisons .. et demi tour pour se mettre en parallele a 50 metres .. demande par vhf de m arreter .. ce que je fais bien sur .. zodiac mis a l eau .. montee a 3 a bord apres demande avec une petite valise .. vous venez d ou ? vous avez bu quelque chose ?
non je vais le faire en arrivant a st malo
nous allons vous controler !
pas de probleme ..
je souffle ..
controle negatif ..
c est bon .. on vous quitte .. bonne navigation

dernier controle des autorites : entre le cap frehel et le cap d erquy .. j abrege .. controle des papiers tres aimable aussi

je trouve rassurant de constater leurs presences sur l eau

25 nov. 2007
0

La gendarmerie....
Douaniers et gendarmes maritimes sont aussi partie du système d'assistance et de sauvetage en mer.
Il y a deux ans, retour solitaire de Boulogne vers Dieppe, ciel bleu, mer plate, pas un souffle d'air, au moteur sous pilote.
Au large de Berck, le cri d'agonie de l'hélice engagée.
Au terme d'une longue délibération, je décide de me mettre à l'eau, soigneusement attaché au bateau, mais l'eau est froide et mes capacités en apnée plus que limitées. Le bateau n'étant pas trop grand, je parviens à palper l'hélice avec mes orteils pour identifier un débris de filet bien entortillé qu je ne parviendrai certainement pas à dégager.
Appel tranquille au CROSS et pendant la discussion (ils envisageaient de m'envoyer la SNSM de Boulogne pour m'y ramener en remorque!), la Scarpe, vedette de la GM intervient et propose ses services. ils sont en mission de contrôle de pêcheurs sans doute, à quelques milles.
Ils arrivent très vite et ont deux plongeurs à bord qui mettent plus de temps à s'équiper qu'à dégager l'hélice.
Rédaction et signature d'un papier attestant qu'ils m'ont porté assistance.
Au revoir, merci et bonne navigation!

25 nov. 2007
0

Ca me fait penser qu'avec un peu de bonne volonte
et surtout pas d'apriori, on peut se changer la vie du tout au tout.

25 nov. 2007
0

Vous noterz
que personne n'a tenu de propos agressifs sur ce fil concernant les douaniers ou gendarmes maritimes. Finalement,il semblerait que nous ayons affaire à des gens professionnels et corrects. Si tous étaient si pro...

25 nov. 2007
0

Oui, c'est vrai menhir
Ca sort des sentiers battus on va dire.

Comme dans tous les groupes, statistiquement il y a de tout dans certaines proportions et tout n'est pas forcemment negatif...heureusement.

Mais en general, tous les contacts avec les kepis que j'ai eu etait tres correct (mais peut-etre parce que moi aussi je l'etais?)

25 nov. 2007
0

point commun ?
Il y a peut-être une envie d'être en mer, une passion commune de part et d'autre.
Jean-Luc

25 nov. 2007
0

en auto
tu as beau etre correct ils ne le sont pas souvent.
comme dit je sais plus qui il y a un pourcentage de bachibousouk dans tous les corps de métiers la gendarmerie maritime dépend de la gendarmerie nationnale àmha la maritime les a oublié tant mieux pour nous

25 nov. 2007
0

bof , pas grave
:tesur: il peut trés bien , y avoir des pécheurs , devant l eternel, méme dans la marée chaussée !!:oups:

25 nov. 2007
0

Oui, il y a huit jours...
... j'étais mouillé dans le Sound à Chausey, unique voilier à cette époque de l'année, ils ont pas pu me louper. Lui, un mec pas mal et elle, une jolie fille, jeunes tous les deux, ils avaient de beaux cirés tous neufs. Dommage qu'il y avait marqué Douanes dessus, sinon, j'aurais bien demandé qu'ils m'en filent un! La Douane de Granville. Le mec avait surement envie de faire découvrir Chausey à la fille, puisqu'après mon controle, ils sont partis visiter l'archipel en annexe. Ca a été très sympa. On a parlé bateau. Le mec était tout content de savoir que le bateau avait été aux Antilles et la fille m'enviait avec son regard admiratif qu'elle jetait tout autour. Elle m'a félicité pour la déco intérieure. Le mec a téléphoné au fichier central par acquis de conscience car au vu de l'année de construction, je ne paye plus de taxe de franscisation.
Quand j'ai quitté le Sound, la fille ,dans la vedette, m'a fait un grand signe d'amitié à mon passage.
Recontre plutôt sympa dans un endroit désert.
Amicalement,
Régis

25 nov. 2007
0

Mignonne et ...plaisancière.
Je connais cette blonde gabelous, plaisancière débutante et propriétaire d'un petit voilier.

Il vous faut savoir que le but du controle est de justifier leur sortie à Chausey. En effet, les gabelous percoivent des primes lors de leurs sorties en mer.

Il en est de même à St Maloquand on voit leur vedette sortir du port des Bas-Sablons et controler le premier voilier qui passe à portée avant de rentrer.

C'est ce qui explique leur promptitude en hiver à "se jeter" sur le premier et souvent le seul plaisancier qui passe à leur portée.

25 nov. 2007
0

il y a deux ans,
j'ai ramené mon bateau du Danemark, au mois de mars-avril; il n'y avait pas grand monde sur l'eau à cette saison, et j'intriguais beaucoup les douaniers : les allemands ont été polis et korrects, contrôle en 5 minutes; en Hollande, une vedette des douanes est venue m'accompagner pour traverser le rail de Rotterdam; puis ont demandé de monter à bord, visiblement très intéressés par le bateau plus que par la recherche de quelque médicament; l'un deux, qui pratiquait le Hobby, m' demandé s'il pouvait un peu prendre la barre : pendant une demi-heure, il s'est bien amusé, on marchait à 15 noeuds, ses copains suivaient dans le Zodiac.
Le belges devaient faire la sieste, je n'ai vu personne.
Arrivé à hauteur de Boulogne, un gros Zodiac me fonce dessus, avec 5 types à bord : ils abordent le bateau par l'arrière, assez brutalement. 4 d'entre eux sautent avec grosses godasses dans le cockpit, et sans rien demander, se mettent à tout retourner; contrôle des papiers, et là, je suis en faute : je tiens mon journal de bord avec un CRAYON PAPIER !!!!
J'ai bien compris que j'étais en France ;-)

26 nov. 2007
0

L'été dernier,
nettoyant mes poissons au retour de la pêche, au corps-mort, à 19 h 30,(un nuage de goelands tournoyant au dessus du bateau qui a sans doute attiré l'attention) j'ai subi un contrôle complet (papiers, matériel...)
A part un accostage à l'anglaise, les échanges ont été très courtois et ont fini par dériver sur les techniques et coins de pêche. (Mais là, je n'ai pas tout dit et ai raconté quelques sornettes...)

26 nov. 2007
0

A Barcares, il y a 2 ans
Nous convoyions un Bertram fraîchement acquis à Ibiza. Pavillon anglais, et seulement la copie (fax) de l'immatriculaion au SSR (Small Ships Register aux UK), faite par Internet (18 £), l'original étant envoyé par erreur à notre résidence en Suisse. Pas de logbook non plus (j'en cherchais un en anglais, difficile à trouver en Espagne : par contre j'ai pu montrer toutes les factures des ports et marinas) et un armement côtier, mais nous avons aussi navigué hauturier.
J'entends le voisin de ponton clamer : si,si ils sont arrivés hier soir ! Mouvement du bateau sur lequel ils montent. Mon compagnon est en train de préparer mon café, j'ai les yeux encore collés (je suis du soir). toc, toc. Coup d'oeil sur la maréchaussée (1 homme, 1 femme). Ah, bonjour ! Bonjour. Je les fais entrer au saloon. Nous sommes les Douanes, merci de nous présenter vos papiers. Se renseignent sur nos identités respectives. Je dois traduire à chaque question car les gabelous ne parlent pas un mot d'anglais (ou font semblant de n'y rien comprendre). Profession ? j'ai le malheur de dire que le skipper est restaurateur d'art. Ah, vous avez des pièces d'art ici ? Euhhhh, non (tout en regardant surprise autour de moi : je ne sais pas encore tout ce qui se trouve sur ce bateau !). Mon air doit paraître plus que crédible car ils enchainent sur les papiers du bateau. Zut je ne les trouve plus. Je m'énerve. Le gars tout à coup me dit que c'est un contrôle des plus sérieux, que je dois optempérer et me presser. Ce à quoi je réponds qu'ils me prennent au saut du lit et que je n'ai pas encore bu mon café... Sur ce, un des siamois saute sur les genoux de la femme et lui fait des calins. Ah, les chats sont à vous ? Oui, ils nous accompagnent partout. J'explique que mon compagnon m'a rejoint en avion à IBZ avec eux et que nous convoyons le Bertram jusqu'en Bourgogne, que nous venons de Port Bou, que la tempête nous a contraint à nous abriter à Barcares, que malheureusement nous n'avons pas encore reçu les originaux d'immatriculation, que nous ne pouvions pas les attendre indéfiniment à IBZ, car nous devons reprendre le boulot, etc...
Oui, mais vous n'êtes pas en règle. Ha ! Mais où sont donc ces foutus papiers ? Subitement je me rappelle qu'ils sont restés à la Capitainerie et leur dit tout bonnement d'aller les consulter là-bas. Pour la forme, ils me demandent les carnets de vaccination des chats. Ca, je l'ai sous le coude ! Tout est OK.
En partant, ils me répètent que nous ne sommes pas en règle, qu'ils doivent en référer à leur supérieur...
3 jours se passent (la tempête a duré 4 jours). Nous étions en train de préparer le bateau au départ quand je vois la voiture des Douanes se garer tout près. Mais les 2 restent dedans et se parlent en regardant dans notre direction. Je dis à mon compagnon : fais chauffer les moteurs illico, on part, n'attendons pas qu'ils remontent sur le bateau. On quitte le ponton en douceur, je leur fais un petit signe et sourire et good bye baby !
En fait, j'ai compris quelques mois plus tard en furetant sur le Web, pourquoi ils n'avaient pas insisté. Tout simplement, parce que nous n'étions pas résidents en France et naviguant avec un pavillon étranger.
A part la petite crise d'autorité du gars, tout s'est déroulé dans la plus grande correction et courtoisie.

28 jan. 200816 juin 2020
0

N'GoRé controlé 5 fois
Nous venons d'acquérir notre catamaran "neuf" au mois de mars 2007... et avons eu droit à toutes les douanes de méditerranée! ils n'ont pas de logiciel pour communiquer entre eux donc : a peu près chaque fois les mêmes demandes... quoique à mon avis nous pourrions transporter toute sorte de choses zarbis sans être embêté! mais bon une heure à chaque fois et on a droit à « de Gruissan à Gruissan??? » - oui docteur, dans plaisance il y a plaisir et des creux sans vent! pas la peine de naviguer... - mais nous vous avons vu au mouillage, difficile d'aborder les joies de la sieste coquine! Bon ils sont cool les douaniers ! ils font leur boulot… on a eu droit à la gendarmerie, et même à un hélico : on avait affalé au large (une saint valentin ! encore une sieste crapuleuse…) et nous avons fait des signes de bonnes santé tout est rentré dans l’ordre, on est plutôt bien surveillé en méditerranée !

28 jan. 2008
0

normal deroque
c'est quand même très suspect un canot qui semble inhabité et qui fait des vaguelettes en cercles concentriques autour de lui par pétole

:policier:

28 jan. 2008
0

moi c'est la Marine nationale
en septembre qui m'a envoyé un hélicoptère pour me dérouter près de Porquerolles, pour cause de tirs d'entraînement dans la zone. Il a bien failli se prendre dans mon mât tellement il était bas, le dialogue à la VHF était limite audible... sensations fortes garanties !
Et en décembre une grosse vedette des Douanes qui m'a accosté devant Fréjus, demandé oralement identité et pas mal de renseignements qu'ils rebalançaient en même temps par radio. Finalement ça leur a suffi. Oui on est surveillé... ou ils passent le temps !

28 jan. 2008
0

au port jamais, au mouillage une fois, en mer je ne compte plus !
Un hélicoptère anonyme qui te tourne autour pendant un quart d'heure, à te faire envoler les serviettes qui sèchent dans les filières (ben quoi, la brise était mollassonne !) Tu finis par lui faire un bras d'honneur, et une heure après tu es arraisonné hors de vue des côtes par une vedette de cherbourg qui te force à t'arrêter et qui débarque quatre gabelous armés jusqu'aux dents !

Ils m'ont demandé pourquoi j'avais tiré une fusée parachute sur l'hélico (j'avais rien fait, mais j'ai bien cru qu'ils allaient m'embarquer). Finalement après avoir contrôlé mes papiers, en règle, et fouillé le bateau de fond en comble (si on peut dire) pendant une heure, je n'avais pas d'arme, ni de contrefaçon, ne de drogue, ni de passager clandestin (c'est tout ça qu'ils cherchent), ils sont repartis. Je leur ai demandé de consigner eux-même leur mission dans mon livre de bord, ce qu'ils ont fait, avec un coup de tampon en plus !

Moralité : on est bien gardés et contents de savoir que nos impôts servent à notre sécurité !

29 jan. 200816 juin 2020
0

douaniers !!!
En tapant le mot douanes ou douaniers dans la recherche de H&O on s'aperçoit qu'ils ne sont pas tendre avec les navigateurs que nous sommes.
Je crois que pour etre douanier, c'est comme controleur d'impots , il faut avoir le vice dans la paillasse . c'est un défaut de la nature qui est trop bien utilisé .

29 jan. 2008
0

Bonifacio
Il y a environ quatre ans à Bonifacio, en provenance de Minorque via la Sardaigne, début mai. A 8h00 pétantes, au réveil, on frappe sur la coque : contrôle ! Ils sont cinq hommes, on est trois équipiers sur un 36 pieds.

Contrôle complet, papiers, papiers perso, questions que notre activité professionnelle, vérification du livre de bord, des cartes, du matériel, le tout dure une heure et demie. Ils ont toujours été courtois. Au bout d'1h30, le cinquième nous dit "je ne suis ni douanier, ni gendarme, mais maître chien à la brigade des stups. Est-ce que je peux faire passer le chien !!" Bon, pas de problème, de toutes façon, le chien il était bon pour la réforme, car il avait reniflé mon camemebert au lait cru que mes équipiers exigent que je stocke dans le cockpit pendant la nuit.

Le chien était un ratier qui a "cherché le jouet" pendant une demi-heure, bredouille. Le douanier en chef nous dit alors qu'il va procéder à la fouille complète des cabines et des effets perso. Bon, même si le maître chien lui dit que c'est pas la peine puisque le chien n'a rien trouvé. 20 mn par cabine.

Pendant ce temps, je sors, et je vois deux gendarmes en uniforme qui bloquait l'accès de notre ponton !!!

Et deux plongeurs qui inspectaient la coque (ils ont trouvé une reste de bout dans l'hélice, c'est déjà ça) !

Toujours très courtois, mais persuadés qu'on avait quelque chose à cacher (9 personnes rien que pour nous !!), ils ont abandonné au bout de trois heures en disant "on été mal donné!!".

Bon, je ne vous raconte pas la célébrité dans le port de Bonifacio !!

Voilà

30 jan. 2008
0

vous avez servie de l'eur
bonjour

juste un mot, pourdire que vous avez servie de l'eur! a une autre unite marine!
(ont balance un bateau occupes les douannes et autres services !pendant ce temps un batiments quittes le port peinard !!
et fait route!

un control avec tant d'instance..
n'aie jamais un choix comme cela (gratuit)!
Apres sais simple control a la capitainerie pour savoir qui a quitter le port.

bien souvent .sa couvre un batiment qui passe a proximiter du port! ou un peus plu au larges.

cordialement ..wag..35

29 jan. 2008
0

SAMANA
nous etions au mouillage a Samana république Dominiquaine sur L'Architeutis Trimaran qui allait nous emmener sur le banc d'argent , temps maussade pas mal de clapot, une barque a rames avec 3 douaniers en uniforme de drap et chaussure de ville, armés de fusils.Le vent étant a contre ils ont mis un certain temps a arriver et pour monter a bord compte tenu du clapot et de leurs beaux uniformes,ils nous ont tendus leurs fusils dont nous avons pris le plus grand soin.

Après cette marqur de confiance nous ne pouvions que les reconduires a terre avec l'annexe a moteur!

29 jan. 2008
0

EPOPEE DOUANIERE
Il y a 3 ans, le cata était au sec sur le terre plein de Carteret, on bricolait sec avec 2 copains, la nuit tombait (en hiver), je vois un mec en civil qui grimpe à l'echelle, me montre vite fait un porte cartes en disant "douanes françaises, peut on monter à bord. Bien sur j'accepte et aussitot un autre gus monte, s'accroupit dans le cockpit tandis que le premier entre dans le carré et me demande s'il peuvent s'installer discretement pour surveiller le port (on domine toute la marina) car ils sont en opération.
Ensuite pendant que l'on continue à travailler, ne nombreux échanges de radios entre nos gus et d'autres collegues à eux, nous permettent de comprendre qu'ils attendent un bateau de traficants (drogue) en provenance des anglos (encerclement du port, mise en place de sonnettes destinées à filer les fautifs, etc.
Au bout d'un certain temps, ils nous quittent en nous remerciant.
Le lendemain, nous apprenons la suite:
un plaisancier du port revient des anglo, va à sa voiture avec son sac, pas de clés de voiture, pose son sac au cul de celle ci, retourne au bateau, revient : plus de sac.
Pendant ce temps les douaniers qui avaient saisi le sac déclenchent malencontreusement le pin pon de leur bagnole dans le rond point (bonjour la discrétion), s'arretent plus loin pour vérifier le sac, découvre dedans un fusil démonté et 2 faisans morts.
Embarras de nos gus qui finalement vont porter le sac à la gendarmerie pour leur filer le bébé.
Les gendarmes leur disent : on est au courant, untel vient de sortir, il est venu porter plainte pour le vol de son sac, retour de chasse aux anglos.
Bien sur le bateau des traficants, alerté?, n'est pas arrivé jusqu'au port.....

29 jan. 2008
0

En planche à voile...
En 1977, à St Malo, par un bel aprés-midi d'automne, je met le pied à terre à la cale des Bas-Sablons ( à cette époque, c'était encore autorisé ) . J'étais encore dans l'eau, à coté de ma "Windglider", quand un homme en survêtement bleu s'approche et me demande:
"Douanes françaises, pouvez vous me montrer la facture de votre planche?"

A l'époque, il parait que certains achetaient leur "Wundsurfer" ( la marque ) à Jersey.

Evidemment, je n'avais pas la facture. Finalement, l'histoire s'est bien terminée.

Mission accomplie, il avait sûrement du temps à perdre.

29 jan. 2008
0

c'est marrant
j'ai jamais eu de probleme, ni avec les Douanes, ni avec la Gendarmerie
Avec les Douanes, parfois un peu tatillons ou un peu long , mais en fait, si on est en regles, il n'y a jamais de probleme (et pourtant, vu ma situation, il y avait des fois ou ils se posaient des questions).

Apres tout, ces gens la sont la pour faire leur boulot et aussi etrange que cela puisse parraitre, ils sont la pour nous eviter de payer trop d'impots (si, si reflechissez et vous verrez que c'est vrai), alors pour moi, tout va bien ils peuvent me controler autant de fois qu'ils veulent.

29 jan. 2008
0

Sujet brulant...
"ils sont la pour nous éviter de payer trop d'impots (si, si réflechissez et vous verrez que c'est vrai)".

Cela mériterait un long débat qui, à mon avis n'a pas sa place ici. Mais il y aurait beaucoup à dire.

Si pour récupérer 100, on dépense 150, cela ne me parait pas un moyen de payer moins d'impôts.

29 jan. 2008
0

Parfaitement exact...
Mais je voulais rester dans le domaine maritime et pensait plutôt à la gabegie qui consiste à maintenir des équipages et des vedettes qui ne sortent que rarement ou seulement pour justifier les primes que les douaniers percoivent lors de leur sorties en mer.

C'est ce qui justifie souvent des contrôles étonnant en hiver alors que vous êtes le seul voilier à naviguer dans la zone... ou des sorties de week end et les trois contrôles qui justifient la sortie.

Il y a quelques années, je connaissais un douanier maritime qui, lorqu'il devait quitter son travail ( au black) , pour partir pour une mission sur sa vedette, disait en plaisantant qu'il allait à son travail annexe...

29 jan. 2008
0

Je dirais même mieux :
pour les douanes en mer,

pas de risque de contrôle !!

c'est la porte ouverte à toutes le fenêtres ....

29 jan. 2008
0

Alors : porte et fenêtre c'est la douane...
...et pour porte et plinthe, c'est la gendarmerie ?

:-p

29 jan. 2008
0

En revanche :
Dépenser 150 pour limiter les dépenses à l'extérieur effectuées au dépend des recettes intérieures et, en plus récupérer 100, ça , par contre c'est pas idiot.

C'est comme en photo, c'est le réglage de la profondeur de champ qui donne le relief à la prise de vue.

:-)

29 jan. 2008
0

puisque
tu ouvres un débat qui ne dois pas avoir lieu

pour 100 récupéré et donc 150 de dépensé

combien n'ont pas chercher à tricher de peur de se faire prendre ?? et donc combien qui n'est pas perdu ?? 1, 10 ,100, 1 000 , 10 000 ???

il n'y a qu'à voir, depuis qu'il y a les radars automatiques la circulation est plus calme dans toutes la région ou sur le périph à paris,

ça s'appelle la peur du gendarme ou la sauvegarde de son porte monnaie, comme tu veux, mais il en est de même pour les douanes,
si tu sais que tu ne risques rien ou que pour un billet de 20$ on te laisse passer, et bien tu ne t'en privera pas,

c'est la société.. :-(

29 jan. 2008
0

pareil
pour les douanes en mer,

pas de risque de contrôle !!

c'est la porte ouverte à toutes le fenêtres ....

29 jan. 2008
0

Divers Controles
Salut à tous,
Comme Menhirà hendaye, ou moi meme à Bayonne
Si vous avez le bonheur d'habiter prés de la frontiére Espgnole,d'etre au pays basque, il y a des endroits un peu "chauds"...
Nous avons :
vedette Affaires Maritimes
vedette Douanes
vedette Gendarmerie
vedette Marine Nationale
vedette de surveillance du Centre de Tirs des Landes
Zodiac des eaux et forets,etc,
et aucune coordination entre-eux pour les controles, parfois, ca fait un peu beaucoup !
Amicalement
Daniel

29 jan. 2008
0

Bizarre .....
10 ans que je me balade en Manche et en Med, résumé des controles:

  • les douaniers (plus souvent la douanière) qui montent à bord pour faire les papiers à l'arrivée aux UK. Normal, sans plus sans moins, cordiale. Un vieux skipper m'a obligé une fois de leur traduire qu'il voulait leur offir un verre (contre ma désaprobation, mais bon il était skipper), vu les gros yeux qu'ils ont fait, je ne suis pas sur qu'il ait eu envie de le refaire.

  • jamais aucun controle en mer, tout juste un détour de la vedette pour voir le nom du bateau, et un salut de ma part. Salut très souvent renvoyé.

  • en Tunisie, les douaniers, quand ils montent à bord, se contentent de passer la tête dans la descente et .... "soyez le bienvenu". Un une fois m'a demandé si j'avais des cigarettes, j'ai juste dit ben non ... "ben tant pis merci"

  • je me balade très souvent dans des zones dites "chaudes" (Lampedusa, frontière albanaise ...) jamais aucun controle, quelques coups de projo la nuit, c'est tout.

  • parfois (très rare) des vedettes des douanes qui tournent au moment où on est entrain de manger dans le cockpit au mouillage, ben ils vont controler les papiers du voisin qui lui ne l'est pas.

Par contre, en discutant sur les pontons, j'ai souvent remarqué que ceux qui ne pouvaient pas les blairer se faisaient souvent controler.

J'en suis venu à me demander:

  • soit ils ne peuvent tellement pas les blairer qu'ils s'inventent des controles imaginaires pour bien jeter le discredit sur eux

  • soit ça se sent tellement qu'ils ne peuvent pas les blairer qu'ils les attirent !

En tout cas y'a un truc ..... ! :reflechi:

30 jan. 2008
0

En 1993 ou 94
l'Ovni 30 avec lequel j'avais traversé était ramené des Antilles par un copain convoyeur. Au large de Ouessant ledit copain appelle en BLU pour donner son ETA d'arrivée à Tréguier(22). Nous sommes allés le jour dit d'abord sur la pointe je ne sais plus quoi pour voir le bateau embouquer le Jaudy, puis nous allâmes (admirez ce passé simple) sur le ponton du port de Tréguier. Galaad, tel était le nom de cet Ovni, n'avait pas passé la balise babord du port qu'une escouade de gabellous montait sur le ponton et nous empêcha d'aider à la manoeuvre (mais ils nous remplacèrent avec efficacité).
Ils nous interdirent l'accès à bord et en tant que proprio je n'étais pas ravi, mais je vous laisse imaginer la rage de l'épouse et des enfants du convoyeur voulant embrasser leur mari et père.
Nos amis les gabellous restèrent en présence du skipper (j'avais insisté sur ce point) une bonne heure à bord à tout fouiller puis décidèrent de faire venir un chien. J'ai demandé au copain de fermer le bateau à clef et de la conserver avec lui.
Comme il fallait 2 heures pour que le cabot arrive de Rennes nous partîmes au bistro escorté des gabellous qui nous ont surveillé, enfants compris, pour être sûr que nous ne trafiquions pas (ils n'ont pris que des cafés, je l'atteste).
2 autres douaniers arrivèrent (ça faisait 8 au total) de Rennes avec un gentil toutou genre Golden Retriever qui alla renifler tous le bateau.
Au bout d'une heure ils nous dirent que tout était OK.
Tout s'est passé dans une bonne ambiance tout de même(4 heures quand même) et j'en ai profité pour leur demander comment ils avait repéré le bateau. Sans qu'ils l'avouent réellement, c'est vraisemblablement l'appel BLU qui les a fait venir, mais en théorie ils n'ont pas le droit d'espionner les communications.

30 jan. 2008
0

Encore moi
C'était avec les gabelous goddons à Plymouth.
J'accompagnais des copains sur un Romané (Saint Sébastien, s'ils passent sur le forum)de Saint-Malo à Plymouth. Navigation difficile sous GV à 2 ris et trinquette au 1er Ris dans un bon 8 et mer bien formée. De nuit le changement de quart se faisait au vin rouge (1 verre seulement) car difficile de faire du café. Bref arrivée à 5 heure du matin à la (nouvelle à l'époque) marina de Plymouth. Vannés nous nous couchons et nous endormons aussitôt.
Vers 8 du matin anglaise, donc 7 heures pour nous v'l t'y pas que M et Mme des English Customs montent à bord et frappent pour nous rendre visite. Nous on dormait comme des souches, mais finalement la très jolie fiancée du patron va ouvrir en oubliant qu'elle était totalement à poil. M. Custom a sans doute apprécié, mais pas Mme douanière (jalouse peut-être). Résultat on a été réveillé en fanfare, ils ont tout fouillé pendant 90 minutes et nous ont piqué toute la nourriture fraiche, va savoir pourquoi !

30 jan. 2008
0

Pas souvent,.....
..et sans dommage jusqu'a ce jour...
Excepté un retour Lampeduza-Monastir/El kantaoui.
On touche les côtes tunisiennes fin de journée,genre 17 h..Ne voulant pas passer la dernière nuit en marina,je mouille devant la médina d'un bled 10 n au nord...
On était pas à l'apéro qu'un zod pointe,avec de l'uniforme dessus...
Douanes,controles,etc...Grimpent,vérifs des papiers,fouille un peu sérieuse du bateau.
Engueulade,menace d'amende.Motif:Faut faire la clearance DE Suite,chez eux..
On leur a bien sur expliqué qu'on rendait le boat le lendemain matin à Kantaoui et qu'on ferait la clearance là...
Réponse:Y a interêt et avant 10 h...Durs ,mais corrects.
S'en vont et, on fait apéro....Pfou..
Le lendemain,l'un va faire la clearance,raque le port et préviens les gabelous que ns sommes là..
10 mn après,re visite de gabelous..5 je crois.
Courtois, mais visite à donf du canot....Y compris sacs persos...
Y avait quedalle à trouver,et pas de tension de la part de personne....

Je n'ai pas pu m'empécher de demander ce qu'ils cherchaient.Réponse: la poudre,y 'en a beaucoup en cette saison....
Bon, là prochaine fois,clearance d'abord..OK.

30 jan. 2008
0

vécu :
il y a 2 ans en rentrant d'Espagne, Santander -la Rochelle, en couple sur un biloup89
un peu au large de Chassiron, gros patrouilleur gris des douanes, vient dans notre direction,
à la VHF et haut-parleur demandent de stopper pour contrôle, mettent à l'eau un gros zodiac semi-rigide, 5 à bord
il montent tous par la jupe arr, corrects, ammarent leur zozo, et commencent le questionnaire, d'où on vient, quoi à bord, papiers - et c'est là que jétais pas très fier, n'étant immatriculé qu'en 3è cat, et donc ayant traversé le golfe de gascogne hors limite -
coffrets de feux (j'en avais plus que nécessaire), papiers du bateau, je sors également ma licence HF bib, puis un fait ouvrir quelques coffres et équipets, demanche ce que contiennent les autres, on explique qu'on n'avait ni cigarettes ni drogue, ni alcool à bord (sauf 2 bouteilles de vin de Galice!)
par contre, très longue discussion sur notre croisière en espagne et nos navigations antérieures (manche, angleterre, scilly, etc...), mes 40 ans de nav en plaisance, le journal de bord de l'année longuement étudié
tout à fait corrects, je n'ai eu aucun commentaire sur l'erreur de catégorie, je pense qu'ils avaient compris le sérieux de la tenue du bateau et l'expérience de l'équipage, ce qui m'a évité l'amende
seul pb, au cours de leur longue visite (3/4h), l'érave de leur zozo est venu taper plusieurs fois sur la jupe arr, faisant sauter des petits éclats de gelcoat, un mment j'ai fait l'oeil noir et démander d'éloigner leur engin, un est remonté et s"est éligneé un peu au moteur
"merci messieurs dame, bonne soirée et bonne fin de croisière" nous dit en partant le plus galonné

que rajouter ?

31 jan. 2008
0

Le golfe de Gascogne c'était de la 3è catégorie Maxi
normalement

31 jan. 2008
0

J'ai oublié la fin de mon post précédent
que je rajoute ici : ... normalement, non ?

31 jan. 2008
0

menhir, la 3ème
autorisait une nav à moins de 60M, la traversée directe à travers le golfe dépassait largement

31 jan. 2008
0

2 contrôles
un au port de CARRO, la douane RAS.
un autre dans le golfe de Fos,la gendarmerie,normal +de 5nm, papiers, verif des dates de la survie, des extincteurs, un seul reproche: je n'avais pas mis le triangle alors que je me faisait aider par le moteur pour passer sans tirer des bords, vent dans le pif!
Ma crainte: que sera ma prochaine visite avec OUATAPAN qui est sous pavillon BELGE?

A+

31 jan. 2008
0

Souvenir sympa
C'était il y a 30 ans ( je parle d'un temps que les moins de 20 ans...) lors d'un convoyage en Grèce d'un Amphytrite ( à l'époque c'était un tres gros canote!) pour le compte d'un propriétaire qui comptait faire la Turquie ( à l'époque...encore...la Turquie était considérée comme moyennement sure).
J'étais le plus jeune d'un équipage de 5 copains et nous n'avions pas chomé : arrivée dans une des premières iles avant de s'enquiller le détroit de Patras vers 13 h, je ne me souviens plus le nom mais nous nous étions mis le cul à quai à côté de trois barques de pêche, le village était désert : personne! En fait on a compris que tout le monde faisait la sieste jusque vers 4 heures...
Nous sommes allé tous les 5 faire les formalités de Douanes et je me souviens que Félix, le squipper, s'escrimait à essayer de répondre en anglais à l'interminable questionnaire; arrive la question "qui tue" : " Do you have a gun ?", réponse devant nos mines qui s'allongent " Yes, we have a gun", le douanier lève la tête de son papier et fronce le sourcil "A gun for fish ?", " no, a gun to kill!", ben oui, comment dire quand on bafouille l'english ? en tous les cas on l'a engueulé d'avoir trouvé cette seule connerie. D'un coup le douanier avait fini sa sieste : coup de fil à ses supérieurs, appel des collègues qui terminaient de roupiller : " allez , vous m'amenez le "gun" et les "bullets"!!!
Nous voilà repartis au bateau et François Xavier qui nous explique que le proprio avait acheté un flingue pour la Turquie: ben mon vieux, fallait un sac à dos pour trimballer l'engin et des munitions pour soutenir un siège ou attaquer Fort Knox, même dans les films j'avais jamais vu un flingot aussi gros, on lui mettait deux roues et ça faisait un canon!
Là pour le coup on est devenus louches : 5 mecs sur un gros barlut, bien crades d'une longue traversée, pas rasés et tout : on a eu droit à la fouille complète du bateau : dessus, dessous...le flingue enfermé dans une équipet scellée et si ma mémoire est bonne les chiens venus renifler si ce n'était bien que du basilic en pot !
Le soir l'ile entiere défilait sur le quai pour espincher ces touristes bizzares.
Avec du recul, je m'apperçoit que finalement ces douaniers avaient plutôt été cool en fonction des circonstances et de l'époque.

01 fév. 2008
0

5 contrôles...
Pour ma part, j'en suis à 5 contrôles inopinés...dont un sur la route.

03 fév. 2008
0

Trois contrôles en 36 h !

La mémoire m’est revenue sur un contrôle que j’ai subi en mer le 28 janvier 2000 au large du Cap Fréhel.

Ce jour là, je partais avec deux amis pour un périple de 3 semaines en voilier qui nous menait de St Malo en Corse. Après une longue période de mauvais temps, la Bretagne bénéficiait enfin d’un bel anticyclone. Par un vent froid de nord-est, nous sommes partis à 15h depuis le ponton visiteur du port des Bas-Sablons. La famille, les amis étaient là. En tout une quinzaine de personnes qui ne passaient pas inaperçues dans un port désert. Notre bateau était stationné exactement en face de la vedette ARCOA des Douanes ou ses occupants s’affairaient.

Une heure plus tard, entre Banchenou et le Cap Fréhel, cette même vedette est venu à notre hauteur nous demander de mettre en panne pour un contrôle. Mise à l’eau de leur zodiac, venue à bord, contrôle des papiers du bateau exclusivement. Le douanier a passé 5 minutes à notre bord avant de regagner le sien. Puis la vedette s’en est retournée vers St Malo… Une grande journée de travail ! Sur le livre de bord est sans doute mentionné , « Contrôle voiliers de plaisance », ce qui justifie une sortie par une belle journée ensoleillée d’hiver et la prime qui va avec….

Quelques heures plus tard, le courant étant contraire devant les Héaux de Bréhat, je décide une escale courte de quelques heures dans le Ferlas devant Bréhat. A 0h 45, alors que nous venions de mouiller, quelques coups résonnent sur la coque… Surprenant dans ce lieu. Il s’agissait des occupants de la vedette des douanes voisine pour un contrôle. Devant mon étonnement amusé, ils me disent » Ah ! c’est vous qui avez été contrôlés par les collègues… Bonne nuit » et ils repartent se coucher.

Le lendemain, en escale à Brest au port du Moulin-blanc afin d’effectuer un carénage, trois civils stationnent sur le port désert.

Alors que nous étudions la carte météo du bureau du port, ils s’approchent et, après s’être présentés, nous demandent si nous sommes l’équipage de l’Océanis. Devant notre réponse affirmative, ils demandent à contrôler les papiers du bateau. Bizarre…

En effet, je ne suis que le convoyeur de ce bateau neuf et récemment mis à l’eau. Le propriétaire est un organisme financier et son locataire un cadre supérieur parisien.

Une fois de plus, les papiers leur apparaissent en règle. Ils ne demandent même pas nos papiers personnels.

Les gabelous de Peniche, Lisbonne, et Sinès sont restés discrets. Par contre, arrivant dans le détroit de Gibraltar de nuit, sous une pluie battante , au louvoyage par 25 nds d’est, nous avons été surpris par une vedette tout feux éteints alors que nous tirions un bord devant Tanger.

Puis une heure plus tard, même accueil d’une vedette espagnole en rentrant dans Gibraltar qui nous a suivi deux minutes en nous illuminant de ses puissants projecteurs.

Quelques jours plus tard, un bimoteur nous a survolé deux fois en quelques heures alors que nous approchions du Cap Corse. Arrivés à l’aube à Maccinaggio, nous avons de nouveau droit à contrôle bon enfant mais inhabituel, parait-il. Un préfet avait été assassiné la veille au soir …

01 fév. 2008
0

Touchez pas à ma vedette...
Il s’avère que, Malouin, je passe quasi-quotidiennement au bassin Vauban, où stationne l’une des vedettes des douanes. Depuis janvier 2004, j’ai constaté que cette vedette était en mer le 14 mars. Coïncidence, cela correspond à la première journée de beau temps que nous avions eu après la longue période de froidure de février. Pour être parfaitement honnête, j’ai constaté que ce bateau avait effectué au moins trois autres sorties entre mars et mai !

Pourtant deux mois plus tôt, les médias régionaux (Ouest France, M6 Rennes, FR3 Bretagne) ont ouvert leurs micros et leurs colonnes aux équipages des vedettes de douanes de St Malo. C’est ainsi que, comme beaucoup, j’ai appris la décision de leur Direction nationale, à leurs yeux aberrante, de supprimer l’une des deux vedettes malouines pour la remplacer par un patrouilleur plus important basé à Brest.

Laraison invoquée le plus souvent était que l’on laissait la porte ouverte aux trafics, sous entendus nombreux, du fait de la présence des îles anglo-normandes de Jersey et Guernesey.

Toutefois, parmi les missions effectuées par les vedettes de St Malo, les équipages mentionnent prioritairement la surveillance des sites archéologiques sous-marins et la surveillance des pêches...

Depuis cette date ( 2004 ), je n’ai jamais entendu parler d’arrestations de trafiquants de drogue ou autres en mer par ces équipages. Un oubli, sans doute…

03 fév. 2008
0

douanes de benghazi 30 decembre 1977
On convoyait un Catfisher 28 de Marseille a Alexandrie, pour eviter du mauvais temps sur la grece (force 10, neige ...)

on pique sur benghazi en fuite, finalement accueil plutot sympa, le flingue du bord aous scelle ainsi que l' alcool et le jambon ...

Ils nous ont traite comme un cargo, ils n' avaient jamais en de yacht en visite

pour le fuel, un camion de 30 tonnes , un autre camion citerne pour l' eau ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (62)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021