Contremoule et "remplissage"

Bonjour à tous,
je recherche des renseignements techniques sur le contremoulage. En cours de recherche d'un voilier sans contremoulage (11 à 12 m), pour éviter les risques (infiltration d'eau difficile à trouver en cas de contremoulage...), il m'a été dit que dans certains contremoulages étaient injecté des mousses très compactes qui évitaient les problèmes liés aux risques d'infiltrations. Ce qui revenait à avoir une coque d'un bloc. Je crois savoir que cela existe avec du balsa, pris en sandwich, mais en cas de pénétration d'eau, le balsa pourri, et odeurs, accumulation d'eau... Vrai, faux? Si oui, avez-vous des précisions techniques? Et quels voiliers en bénéficient?
En vous remerciant pour vos avis et votre aide !
bon vent à tous
Lauzes73

L'équipage
12 fév. 2019
12 fév. 2019
0

Les Etap. Non pour éviter les infiltrations d'eau mais pour rendre les bateaux insubmersibles. Environ 1 m3 de mousse par tonne de déplacement.

12 fév. 2019
0

L'utilisation de mousse (ou de balsa) dans la construction en sandwich n'a rien à voir avec l'injection de mousse dans les espaces creux d'un contremoule.
Dans le premier cas, le principal objectif est d'augmenter la rigidité du bordé en augmentant l'épaisseur sans trop augmenter le poids. On utilise des mousses spéciales (PVC, SAN) assez denses avec des caractéristiques mécaniques élevées.
Dans le deuxième cas, le principal objectif est de remplir l'espace.

12 fév. 2019
0

Si je comprends bien, quelle que soit l'angle de vision, le contremoulage peut être cause de problème si infiltration d'eau. la seule solution consiste donc à éviter les contremoulage totaux et au pire regarder du coté des contremoules partiels...

12 fév. 2019
0

Dans un autre sens certains te diront que les varangues CTP pourrissent :-)

En réalité, contremoule ou varanges CTP, l'important c'est la qualité de mise en oeuvre des anguillets.

Si ce travail est bien fait les deux méthodes sont bonnes.

D'autres crieront que les bateaux contremoulés sont fragiles.... Alors qu'une fois de plus c'est la qualité de mise en oeuvre qui compte (échantillonnages, reprises de stratification, qualité du collage... Talent du mouleur).

12 fév. 2019
0

merci Cowboy pour ce retour. Donc si je comprends bien, moins de risques avec un contremoule dès lors que la qualité de mise en œuvre est bonne. Ce qui se traduit par quelques marques je présume : Wauquiez, HR, ... et en exclu de fait d'autres...

12 fév. 2019
0

Je n'ai pas dit ca. J'ai dit que les deux méthodes étaient bonnes si le boulot est bien fait :-)

Chez wauquiez par ex, avant le rachat par beneteau toutes les varangues étaient en CP stratifié et ça ne pose aucun soucis.

Tu cherches un bateau neuf ?

12 fév. 2019
0

Sun odyssey 40 est pile poil dans dans cahier des charges, un bateau qui en plus marche bien.

12 fév. 2019
0

non, voilier du début des années 2000, pour avoir le "meilleur des deux mondes" : solidité et modernité... sans contremoule et avec un budget un peu contraint (~60K€) et pleins de petites contraintes perso; optique grand voyage, à deux retraités qui découvrent la voile habitable depuis 3 ans... n'étant pas Mac Gyver, je souhaite limiter les travaux de fond, ie j'exclu un refit...

13 fév. 2019
0

Justement, il y en a un très beau qui vient de me passer sous le nez... j'ai été trop gourmand dans la négociation. Que je regrette...
seul petit regret sur les SO40, le moteur Yanmar (qui équipe la très grande majorité des SO) qui me semble moins discret que le Volvo Penta. D'ailleurs celui que j'ai loupé avait un Volvo... je m'en mords les doigts!

13 fév. 2019
0

Dans le même esprit, d'autres voiliers qui s'en rapproche (11 à 12 m, <80K€, année 2000, pas de contremoule, moteur 50cv , cuisine en L)?

12 fév. 2019
0

tout comme les X-yachts (mais aussi certains Salona, et même quelques gros Hanse) ont un châssis acier stratifié à la coque pour reprendre les principaux efforts.
Ce qui, finalement, n'est pas très éloigné du contremoule. Ainsi, les contremoules ont parfois été sommairement collés avec des colles peu adéquates ; d'autres sont collés avec des vraies colles (ce qui n'est pas en soi un problème, les cellules de certains Aribus et autres Boeing sont aussi collées) ; d'autres encore, sont collées et stratifiées.
Le tout est que ça soit bien calculé et bien réalisé.

Puis après construction, bien entretenu, contrôlé et réparé quand il le faut.

12 fév. 2019
0

Pour les sandwich au balsa voir le chantier OCQUETEAU mais ils n'ont qu'un seul voilier et je ne suis pas sur qu'il y ait du balsa.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (118)

Coque de bateau

novembre 2021