Contre drisse de grand voile

Bonjour à tous.

Sur mon Gib Sea 106+ avec un mat de 13,6 m et une voile semi lattée de 27 m2, pour faciliter l'affalage lorsque je navigue seul je compte installer une drisse fixée sur la têtière de grand voile et renvoyée au cockpit par l'intermédiaire d'une poulie en pied de mat.

L'un d'entre vous utilise il un tel système et d’après votre expérience, quels conseils pouvez vous me donner pour son installation et son utilisation ?

Merci d'avance.

L'équipage
20 nov. 2011
20 nov. 2011
0

Bonsoir ,
je ne comprend pas vraiment?!.. ,la plupart des drisses reviennent généralement au cockpit.
tu peux aussi la mouflée pour facilité l'envoi mais alors tu auras beaucoup de bout dans le cockpit.
bonne soirée.
erlannic

20 nov. 2011
0

bonsoir je pense que ce n'est pas exactement ce qu'il demande, il veut installer une drisse pour faciliter la descente de la grand voile. Au lieu d'aller au mât et de tirer sur la voile qui doit descendre difficilement, il veut mettre une drisse qui revienne au cockpit pour faciliter la manœuvre. Enfin c'est que je comprend.
Par contre il faudrait peut-être se poser la question de pourquoi la voile ne descend pas toute seule ?
Gilles

20 nov. 2011
0

Bonsoir erlannic.

Merci pour une réponse si rapide mais tu parles d'une drisse classique qui passe par le haut du mat pour hisser.

Ce que je compte installer descend directement et servirait a tirer vers le bas la têtière sans aller au pied de mat pour aider la GV a descendre.

20 nov. 2011
0

La drisse risque de tirer sur le côté la tétière et du coup, de freiner. As-tu essayé de pulvériser du téflon en bombe dans la gorge du mât. Cà devrait largement suffire à permettre une descente impeccable de la GV.

20 nov. 2011
0

J'ai suivi la même logique que toi, xavier et équipée ma tétiére d'une contre drisse.....systeme que j'ai trés vite abandonné car j'y ai cassé le coulisseau de GV ....

20 nov. 2011
0

Bonsoir,
Si je comprends bien, quand ta GV est haute, ta "contre-drisse" sera libre le long du mât... il faudra la reprendre quand tu prends un ris... ? bien des emmerdes à mon avis.
Mieux vaut faire en sorte que la GV descende toute seule quand tu choques sa drisse vent debout.

20 nov. 2011
0

perso, j'ai utilisé ce système pour le génois et ça fonctionne bien. Ça évite d'aller faire le clown sur la plage avant.

Pour la GV, quand je dois l'affaler, c'est que je suis vraiment près du port, voire dans le port. Sinon, pour aider, je peux utiliser les prises de ris auto (un seul bout' pour chaque ris, retour au cockpit).

François

20 nov. 2011
0

Sur mon 106 j'ai opté pour la drisse de GV au pied de mat.
Il n'y a donc presque pas de frottement parasite (poulie de retour au cockpit) et ça va déjà mieux.

L'idéal est de remplacer les coulisseaux classiques par des coulissaux à bille et là ça descend tout seul.
Mais évidement ce matériel coûte la peau des fesses.

20 nov. 2011
0

Pour amener la voile facilement les réas doivent être en bon état .le terme affaler est employé seulement pour une descente de voile en catastrophe (on affale une bouse,on amène une voile ) verifier les sorties de drisses par les lumiéres dans le mât frottement possible ? les coulisseaux sont t'ils bien adaptés au profil de la gorge et suivant la matiére ils glissent plus ou moins bien ,surveiller leur vieillissement ils deviennent cassants, et quant ils cassent c'est en raffale .les lazzy-jacks guident la descente mais ils freinent la voile s'y plaque si l'on est pas juste vent debout.Sans lazzy j'ammène ma GV souvent par vent de travers en tirant sur la chute dans l'axe, avec génois déployé pour profiter du vent apparent genéré par la vitesse ce qui permet de ne pas dévier de ma route limite force 3 . GV de 14,5 M2 .avec des coulisseaux à bille la manoeuvre serait plus facile .

20 nov. 2011
0

Merci pour la nuance entre affaler et amener, mais cette nuance n'existe plus (les dictionnaires ne font pas la nuance).

0

bonsoir
j'ai cela sur mon Hood. Cela me sert surtout en solo pour empêcher la voile de remonter toute seule une fois affalée. Mais je n'en ai as besoin pour affaler car j'ai une full batten avec des coulisseaux à bille cela descend tellement vite qu'il faut retenir la drisse !
Attention à ne pas laisser de mou à cette contre drisse : devant Dieppe par fort clapot la contre drisse est allée se coincer dans les deuxièmes barres de flèche : on ne pouvait plus affaler. Prévoir une contre drisse assez longue pour pouvoir tirer éventuellement de loin sans avoir à tout défaire.
c'est bien aussi pour prendre un ris sans être face au vent. Comme tout se fait du cockpit on ne peut pas tirer sur la voile pour la faire descendre, la contre drisse est alors utile.
La contre drisse doit tirer sur le coulisseau du haut, pas sur le point de drisse en cas de coulisseaux ordinaires.

cordialement
Hubert, de Cherbourg

0

j'ajouterai que l'intérêt n'est pas de pouvoir amener une voile dont les coulisseaux coincent, mais de pouvoir le faire sans se déplacer au pied de mât, ce qui peut être parfois délicat dans une approche de port encombrée.
Hubert, de Cherbourg

20 nov. 2011
0

Je suppose que tu n'as pas d'effort à faire pour hisser ta GV de 27m². Avant de rajouter un hale-bas je te proposerais de laver la gorge de ton mât avec un bon jet d'eau. Quand c'est sec, tu remontes et tu pulvérises du Téflon en bombe. Coût raisonnable. Si ça bloque toujours il faudra mettre un hale-bas, mais ç'est compliqué à mettre en oeuvre. L'attacher non pas à la têtière, mais à la 3 ou 4ème latte?

20 nov. 201120 nov. 2011
0

effectivement , je pense qu'un travail sur les coulisseaux est nécessaire ,par exemple le coulisseau de têtière doit être plutôt cousu serré avec un sangle pour éviter qu'il ce mette de travers dans la ralingue .
(sur les vieux gréement il y a souvent une drisse de descente pour le génois )
bonne soirée.

20 nov. 2011
0

Exact sur les vieux gréement un hale bas frappé en tétiére êtait parfois utilisé .Pour les voiliers a corne ou pic le poids de l'espar en principe suffisait.

20 nov. 2011
0

autant une contre-drisse se justifie pour l'utilisation d'un génois sur un petit bateau en solo, autant j'en doute pour une GV ...
même commentaire que dessus, bien laver et lubrifier la gorge de mât,
vérifier aussi l'usure des coulisseaux qui peuvent bloquer ...

20 nov. 2011
0

J'ai essayé sur un SO35 (GV 25m2): autant c'est efficace et pratique pour un génois endraillé ou un solent sur étai largable (ça évite les séances de cirque à l'avant dans la brise), autant ça foire sur une GV; cette contre-drisse tire toujours un peu de travers sur la têtière, et pousse les coulisseaux en vrac les uns sur les autres, et la voile finit par faire un accordéon à mi-mât; la solution simple qui marche bien: téflon en bombe dans la gorge de mât sur toute la hauteur et la GV descend toute seule (face au vent bien sûr).

20 nov. 2011
0

ma GV descend très bien , mais vos posts m'interpellent (à tarte ?)
si j'avais ce problème , je brélerais la contre drisse sur un des anneaux de prise de ris ( à tester au ponton ) la suite de l'affalement (ammenage , tirage vers le bas , rangement de cette foutue de &^,^de m$*% !! de .....) est façile quand la moitiée est déja ramassée
interet : moins de ficelles (drisses , bouts , cordes , .......... ) dans le coquepite ou c'est déja le souk ou j'ai posé ces putains de lunettes ...........

20 nov. 2011
0

j'ai un gv full batten sur mon 106, cela descend tout seul, voir trop vite, il faut freiner, changer les coulisseaux me parait plus judicieux que de recompliquer le system.. essayer les modèles sur la gorge.

24 déc. 2011
0

Bonjour à tous et merci pour vos conseils.
Voila ce que j'ai réalisé et qui me donne satisfaction : un fine contre drisse ou hale bas fixée au coulisseau du bas de la têtière et qui reviens au cockpit.
Ma GV est neuve et fort raide mais tout coulisse parfaitement et cela me permet donc d'affaler totalement sans monter au mat et aussi d'éviter que la GV ne remonte sur un coup de vent.

24 déc. 2011
0

"Ma GV est neuve et fort raide mais tout coulisse parfaitement et cela me permet donc d'affaler totalement sans monter au mat"

??????

24 déc. 2011
0

je n'ai pas compris ou est le problème .
si c'est juste pour empècher la voile de remonter ,quand elle est affalèe , tu passes la drisse sous le croc de vit de mulet , et tu tends ta drisse et ta voile est bloquée en position basse .
car si elle descend bien , il n'y a pas besoin de contre drisse .
Jean

24 déc. 2011
0

une contre-drisse pourrait se comprendre sur une voile d'avant sans enrouleur, frappée au point de drisse, passant à travers les mouquetons, et renvoyée au cockpit par l'intermédiaire d'une poulie, ce qui permettrait d'affaler cette voile jusqu'au pont en solitaire sans avoir besoin de se déplacer.

Mais une GV ? Normalement en larguant la drisse elle doit s'affaler par son poids, et entièrement en s'empilant d'elle-même sur ses coulisseaux. Sinon il y a quelque chose qui coince quelque part, et le problème vient de là (si retour drisse au cockpit, mauvais positionnement des poulies de renvoi par exemple).

25 déc. 201125 déc. 2011
0

Bonjour,
J'utilise ce système, monté de la même façon, je confirme : c'est vraiment pratique pour finir de descendre la GV surtout seul, pour empêcher qu'elle remonte et quand pour une raison "y" j’affale pas franchement bout au vent...

25 déc. 201125 déc. 2011
0

Bonjour et bon noël
Je me suis mal exprimé et aurait du dire : "sans aller faire l'équilibriste au pied de mat lorsque les conditions sont difficiles et que je suis en solo avec mes 68 ans".
Mais ncois semble avoir parfaitement compris l'avantage que je trouve dans ce système.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (123)

Encore la pluie...

mars 2021