contrat pour l'achat d'un bateau

Bonsoir,

Je suis en train de négocier l'achat d'un petit bateau à moteur pour aller sur les canaux.
J'ai trouvé le bateau que j'ai vu à sec. Pour des raisons bien compréhensibles, le vendeur peut difficilement mettre le bateau à l'eau pour l'instant ( il habite près de la Loire qui est en crue: donc il faudrait aller sur le canal à plus de 50 kms. d'ou problèmes de remorques etc).
Or je voudrais bien voir le bateau à flot;au moin pour tester le moteur

Le bateau me plait bien et je ne voudrais pas rater la vente. D'un autre coté, le vendeur a déja été déçu par un acheteur indélicat,ne veut pas trop attendre et voudrait être certain que j'achète bien le bateau.

Comment faire? Signer un papier de vente sous condition? Ou bloquer l'argent de la vente(et comment faire) le temps qu'on mette le bateau à l'eau?

Merci de vos conseils

L'équipage
21 jan. 2015
21 jan. 2015
0

Salut
C'est comme pour acheter une maison : Un compromis avec des clauses suspensives (sous réserve de...)

22 jan. 2015
0

J'y avais pensé: mais quelles garanties en cas de non-respect des clauses?
Ou alors je fais un payement en 2 fois: moitié maintenant et l'autre quand on met le bateau à l'eau?

22 jan. 2015
2

Pour moi, le vendeur qui met la pression, c'est mauvais signe. Mieux vaut ne pas se précipiter et peut-être le faire expertiser avant même la mise à l'eau. Je ne ferais pas un seul paiement avant ça, à ta place.

22 jan. 2015
0

"D'un autre coté, le vendeur a déjà été déçu par un acheteur indélicat" et de ton côté "tu pourrais aussi avoir déjà été déçu par un vendeur indélicat" on fait comment dans ce cas ?
Si tu paies avant d'avoir essayé le bateau ni même l'avoir vu à sec tu prends un risque. Si le vendeur n'est pas réglo tu pourrais avoir du mal à récupérer ton argent en cas de problème(s).
Un acompte raisonnable avec clauses suspensives...

22 jan. 2015
0

Une idée:Serait il possible de sécuriser l'acompte chez un huissier jusqu à l'expertise avec les clauses suspensives faisant annuler la vente?

0

J'ai quelques difficultés à appréhender le souci.

Par définition, un vendeur vend au premier acheteur qui met l'argent sur la table et signe avec lui le contrat de vente.

Vu de son côté (du côté du vendeur) il met son bien à vendre.
Des gugusses disent vouloir l'acheter.
Tant qu'il n'y a pas d'échange de pognon, le bien reste à vendre.

Vu du côté de l'acheteur, il cherche un bien, tant que le bien est à vendre, il suffit de verser des pépettes pour que le bien soit à lui.

La somme a verser pour arrêter la vente peut être soit la totalité soit un acompte (ou arrhes mais ce n'est pas ici le problème).
Pour fixer le montant de cette somme, le vendeur n'a qu'à évaluer la valeur financière du délai qui pourrait s'écouler entre l'arrêt de la vent et la péremption de la promesse.
L'acheteur, lui, devra évaluer si le montant demandé est compatible avec le risque qu'il évalue de devoir abandonner cet achat.

En pratique ici quel est le souci?
La Loire est en crue.
La belle affaire...

Outre le fait qu'elle est en crue pour tout le monde et donc y compris pour un autre éventuel acheteur, il suffit d'attendre qu'elle retrouve son lit.

Si, par extraordinaire, l'acheteur trouve acquéreur avant tant mieux pour lui, sinon, le problème disparait.
Si, l'acheteur évalue que la valeur qu'il perçoit du bien est supérieure au risque de se faire rouler, il n'a qu'à acheter.

Le problème que tu te poses est un peu celui de la ménagère qui attend qu'on lui conseille une lessive pour l'acheter.

C'est à TOI et à personne d'autre de déterminer si TU juges que l'affaire vaut le coup avec les infos dont tu disposes ou non.

De toi-z'à-moi, une transaction dont les fondations remettent a priori en cause la bonne foi de chacune des deux parties est bien mal barrée.
:litjournal:

22 jan. 2015
0

Le bateau est une bonne affaire et j'ai peur qu'il soit vendu si j'attends trop.En fait il avait déja été vendu il y a 2mois. A l'époque j'avais téléphoné mais trop tard..
La vente a été annulée, car l' acheteur n'a pas eu son financement.ce qui fait qu'il se méfie maintenant.

Le vendeur a l'air honnète et je lui fais à priori confiance.
Petit bateau donc "petit" prix: le constat d'huissier me parait un peu démésuré dans ce cas.

On a convenu qu'il me livrait le bateau (il a remorque + grosse voiture).Je vais lui proposer payement en 2 fois (solde à la livraison) en lui montrant mes relevés de banque pour prouver que je suis riche.
+ contrat avec clauses suspensives:
je peux ou il peut avoir un accident de voiture ou autre d'ici la (mieux vaut tout prévoir).

22 jan. 2015
0

je viens d'acheter un Arpège, j'étais le premier visiteur et un autre devait se présenter après moi dans la journée. J'ai donné un acompte au vendeur pour bloquer la vente (1/7ième du prix) et on a signé tous les deux un papier libre sur lequel on a marqué qu'il recevait la somme à titre d'acompte pour la vente de son bateau, le prix total du bateau, la date et tu peux rajouter des réserves comme la bonne marche du moteur après essais etc. Le tout est que vous soyez d'accord sur ce qui est marqué et que les deux parties signent. Si le vendeur rechigne, c'est qu'il y a un lézard.
Cdt
Eric

22 jan. 201522 jan. 2015
0

Le bateau étant à sec, il suffit de faire tourner le moteur " normalement" branché sur un circuit d'eau extérieur ( ne pas mettre de la pression dans l'eau ).
ALM

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (198)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021